AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le Deal du moment : -54%
CARE Kit Pilates avec ballon, tapis, anneau et pompe
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

 For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyLun 27 Avr - 9:51



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Une réponse tout en chuchotements également. Est-ce l'obscurité ou bien la proximité qui lui donnait une voix si calme et suave en même temps ? Depuis quand était-elle devenue une adulte si charmante et si sûre d'elle ? Sans compter son odeur, son discret parfum qui me venait au nez malgré tout. Durant quelques instants je m'étais perdu en pensée, tout comme mon regard qui avait lâché cette scène pour observer timidement Gentiana du coin de l’œil. Ou bien serait-ce la fatigue qui me prend tout à coup et qui altère ma perception de la réalité ? Non... elle était vraiment tout cela à la fois, et moi je ne l'avais jamais remarqué. Ou du moins je l'avais remarqué inconsciemment... d'où mon appréhension en présence de Kazan ? Alors que je parlais de lui, voilà qu'un jeune orphelin qui devait tenir son rôle arriva sur scène. Hmmm... était-il présent lui aussi ? Cela allait forcément lui donner des idées et je crois que je n'aimais pas vraiment ça.

« Tu es pratiquement douée pour tout ce que tu entreprends, alors cela ne m'étonne guère. » dans un nouveau murmure avant de retourner au silence pour observer la suite de la pièce. Enfin... jusqu'à ce que l'imprévu arrive, ou serait-ce un oubli technique d'Elijah ? Tout cela pour dire qu'à force de tourner encore et encore... certains n'étaient pas forcément à l'aise avec ce genre d'épreuve physique. Moi-même, à force de la regarder faire, j'en avais un peu mal à l'estomac. Ou serait-ce la faim ? Les lumières se rallumèrent alors en cet entracte imprévu et Gentiana me demanda si j'avais mangé aujourd'hui. « Ce matin, mais je ferai mieux de reprendre quelque chose avant de tourner de l’œil, tu as raison. Je t'y retrouve après alors. » en me redressant pour suivre le mouvement et m'approcher du buffet. Sauveur ou pas, lorsqu'il est question de nourriture gratuite, je crois que toute personne en tout temps aurait déjà fait son choix. Heureusement pour moi, j'étais comme invisible devant tous ces plats !

Je piochais alors par-ci par-là, mais avec parcimonie, tout en répondant à ces confrères et consœurs qui avaient un peu plus d'estime pour moi que pour la nourriture. Voyant que cela risquait de s'éterniser, j'avais donc pris congé pour aller saluer Elijah de plus près. « Très beau travail en tout cas, mon ami. Je vais aller voir si notre jeune interprète se sent mieux. » avec un sourire en coin, essayant de rester digne même si j'avais encore quelques mets dans les mains... dont cette part de tarte à la framboise et la violette. C'était donc ce qu'elle avait préparé ? Toujours est-il que ce simple échange avec Elijah avait accentué sa popularité auprès des femmes présentes. Un ami du sauveur est toujours plus intéressant, même s'il l'est déjà ! Pauvre Elijah... tu me remercieras sans doute mais si j'étais toi, je ne prendrais pas cela pour un coup de main.

« Est-ce que tout va bien par ici ? » en grimpant sur l'estrade, montant sur la scène pour passer derrière les rideaux. Où se trouvaient-elles donc ? Au même moment, l'envie me vint de goûter à cette fameuse tarte et... ô désarroi, qu'avais-je fais là ?! Je m'arrêtais sur place alors que je me sentais en sueur... et autant ma langue que mon palais devait me détester à mort en cet instant. Qu'est-ce qu'elle avait fait ?! Elle s'est forcément trompé dans la recette... changer le sucre avec le sel ou je ne sais pas ! En tout cas, désolé de le dire, mais c'était abominable ! Une poubelle... vite... !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 28 Avr - 15:38



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Mais c'est qu'il cherchait à la faire rougir ? Et il avait presque réussi, malheureusement pour lui, il n'était pas si facile de réchauffer le sang d'une Messagère de Shiva. Enfin, elle nota avec amusement le « pratiquement » qu'elle avait presque envie de relever, juste pour l'embêter, voir ce qu'il aurait à redire … mais elle ne voulait pas gâcher le spectacle, ce n'était pas le moment. Elle ne se souvenait pas lui avoir fait goûter sa cuisine, pourtant … enfin, pas encore.
En apprenant qu'Ardyn n'avait rien avalé depuis ce matin, elle ne fut pas vraiment surprise, mais elle ouvrit tout de même un regard réprobateur sur lui. Incorrigible … il fallait qu'elle songe sérieusement à remédier à ce laxisme inacceptable. Elle ne fit cependant pas de commentaire, il ne rechignait pas du tout à aller se sustenter, alors elle acquiesça et se dirigea vers la scène, profitant que son ami Elijah soit occupé avec ses « fans » pour passer dans son dos. Dans les coulisses, l'ambiance était plutôt bonne, les enfants étaient encore tout excités et certains répétaient la suite. Le petit « Ifrit » essayait son masque de démon en papier-mâché – plutôt réussi, pour du papier-mâché – et elle entendit un enfant se demander ce que « sulfureux » pouvait bien vouloir dire.

Gentiana trouva sa protégée un peu plus loin, la petite Shiva venait de lui donner un verre d'eau, mais le visage de Violette ne reprit ses couleurs qu'en voyant Gentiana. Elle courut vers elle pour étreindre ses jambes.

— Gentiana ! Tu es vraiment venu me voir !
— Bien sûre que je suis venue. Comment tu te sens ?
— ça va mieux que Yugo, il est parti vomir.
— Oh …

Elle jeta un œil un peu plus loin sans apercevoir l'enfant.
— Vous étiez magnifiques, toutes les deux, bravo. Et tu as vu qui d'autre est venu, Violette ?
— Oui !! Oui, oui, oui !
— Est-ce que monsieur Kazan sait que vous êtes venu avec monsieur Ardyn, madame ?
Demanda la petite Shiva.

C'était quoi, ça … ? Une sorte de reproche ? Ah, oui, c'est vrai … « le mariage », ce n'était pas une blague alors, les enfants avaient vraiment eu cette idée et Kazan les avait laissé y croire. Elle leva les yeux au ciel et s'apprêtait à mettre les choses au clair quand la voix chaleureuse du fameux « monsieur Ardyn » se fit entendre. Elle tourna la tête vers lui, mais le sourire discret de la messagère s'effaça en remarquant ce qu'il avait dans la main … oh non, il n'avait pas fait ça ? Avec tout ce qu'il y avait pour le buffet, il fallait vraiment qu'il choisisse cette tarte ? Bon de toute façon, trop tard, il croquait déjà dedans … si ça se trouve elle s'inquiétait pour rien, c'était peut-être …

Ah ben non.

Par Shiva, c'est vraiment embrassant. Il n'avait pas l'air bien … est-ce qu'il allait vomir, lui aussi ? C'était vraiment à ce point ? Elle ne savait plus où se mettre et réfléchissait à un moyen d'aller jeter cette tarte quand le petit « Vent du Sud » arriva, encore un peu palot, un saut propre sous le bras. Il regarda Ardyn un moment et le lui tendit avant d'aller s'asseoir un peu plus loin.
Gentiana se leva pour rejoindre le sauveur, derrière son masque figé, là, on pouvait voir qu'elle était gênée.

— C'est vraiment à ce point … ? Murmura-t-elle
— Qu'est-ce que tu as ? Demanda la petite Violette en approchant.
— Rien, il … il est bouleversé par ton incroyable interprétation … Il n'osait pas te demander un autographe …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyJeu 30 Avr - 14:27



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Navré, j'avais entendu une partie de leur conversation sans faire exprès mais la hâte qui venait de prendre mon estomac était vraiment sans nulle comparaison possible. Je laissas cela de côté jusqu'à ce que l'on vienne me tendre un seau... ce n'est pas vraiment ce que j'espérais et je crois même que cela aurait encore empirer la situation. Gentiana était là... je n'allais tout de même pas lui faire ça ! J'aurais cru pouvoir m'esquiver à son regard mais non, elle était là. Toujours silencieusement malgré mon faciès en détresse, je refusais humblement d'un geste de la main cette aide tendue sous la forme de ce contenant. Je pris mon courage à deux mains et je déglutis tout simplement, en espérant que le goût ne me restera pas en bouche trop longtemps ! Même un tonneau de mauvais vin m'aurait fait du bien, mais je n'avais rien à proximité, il allait falloir que je retourne auprès des autres spectateurs pour me procurer quelque chose.

Mais maintenant que j'étais ici...

« Je ne sais pas s'il est au courant, mais je vous trouve superbe. » en opinant doucement, l'air de rien, doublement même puisque je balayais mentalement aussi cette question quant à Kazan et ce mariage. Cela ne me regardait pas ! Mais je crois que je le trouvais désobligeant à raconter tout et n'importe quoi aux enfants... Elijah je peux comprendre, mais lui... il faut croire qu'ils sont plus ou moins fait du même bois. Mais bien rapidement je crois entendre Gentiana murmurer quant à la raison de cette drôle de tête que j'avais faite. Je haussais alors un sourcil, faisant comme si je ne comprenais pas de quoi elle voulait donc parler. « J'ai juste avaler de travers, rien de grave. » en me raclant alors la gorge... j'avais besoin d'un verre d'eau, deux peut-être même ! « Mais bien sûr, en effet, je comptais attendre la fin de la représentation pour t'en demander un et... c'est surtout que j'ai quelque chose pour toi également. » en lui souriant doucement, avant de me rendre compte que j'avais oublié de prendre cette fameuse lanterne avant de prendre mes jambes à mon cou ! Mais quel... !

Profitant alors d'un petit moment de réflexion de cette chère Violette, je me penchais discrètement sur le côté adjacent pour chuchoter une nouvelle fois quelques mots à l'oreille de la messagère de Shiva. « Et bien... pour ne pas te mentir, je dirais que oui. Tu as du te tromper dans la recette. » avant de prendre une légère pause, pour reprendre presque aussitôt.

« Je te laisse gérer par ici en attendant. Je vais aller l'enlever rapidement du buffet, si cela ne te dérange pas... à moins que tu en veuilles une part au préalable ? » alors que je lui désignais ma main dans laquelle il restait encore une belle portion de ce plat qu'elle avait préparé. C'était bien sûr une plaisanterie, mais la connaissant... elle serait capable de goûter pour en avoir le cœur net. Est-ce que c'était lui rendre service que de la laisser faire, le cas échéant ? Non... je ferai mieux de la jeter, pour son bien.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyVen 1 Mai - 23:59



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Complice idéal, ce Sauveur, les voilà partenaire dans le crime ! Il fit montre d'un incroyable talent pour l'improvisation en jouant le jeu qu'elle avait lancé un peu au hasard et d'une manière assez maladroite … Gentiana n'aimait pas vraiment mentir, même aux enfants, mais quand il s'agissait de protéger sa dignité en cachant son incapacité à cuisiner quelque chose de mangeable … là, elle avait moins de scrupule ! Bon, elle n'était pas si nulle que ça, elle arrivait bien à se nourrir toute seule ! Mais c'était un fait, les Cétras avaient tendance à moins apprécier ses talents culinaires que Gwynie ou les chocobos … parfois cela donnait même un bon engrais et Shiva sait combien convoitaient son secret pour avoir d'aussi jolies fleurs en toute saison !

C'est quand Ardyn annonça qu'il avait quelque chose pour Violette que Gentiana se souvint enfin de cette promesse qui lui avait rappelé tant de souvenir d'enfance … le lampion ! Alors il l'avait vraiment fait ! Enfant, cela l'avait déjà surprise, mais ils étaient gosses, il n'avaient que ça à faire, des travaux manuelles … mais là, même avec sa vie de Sauveur très occupé et convoité, il avait trouvé du temps à consacrer à cette petite orpheline. Violette avait des paillettes dans les yeux, elle s'était mise sur la pointe des pieds, déjà prête à recevoir son cadeau … qu'il n'avait pas, en fait. Gentiana lui lança un regard intrigué, se demandant s'il l'avait posé ailleurs ou perdu, il profita d'un moment d’inattention de la petite pour lui glisser quelques mots au sujet de sa tarte … Il était honnête, c'est bien, Gentiana appréciait ça chez un homme ! Enfin, chez les gens quoi.  Il se proposa ensuite pour aller retirer cette infâme tarte, loin de se vexer, Gentiana sourit en plongeant un regard doux dans le sien. On aurait presque pu croire qu'il s'apprêtait à aller sauver un bébé d'une maison en flamme, vu comme elle le regardait.

— Merci, tu es mon héros.

Il eut même le droit à un clin d’œil. Non, elle n'avait pas relevé l'invitation à goûter par elle-même, avant même de poser cette tarte sur le buffet, elle doutait déjà de sa réussite … elle avait juste goûté les framboises qui étaient déjà un peu trop acide et elle avait eut l'impression que sa pâte était aussi dure que du bois …

Le Sauveur s'en alla donc sauver toute une population d'innocents Cétras de l'infâme tarte aux framboises à la crème de violette. En parlant de Violette, la petite leva ses grands yeux vers la Messagère, elle ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait.

— Qu'est-ce qu'il va faire ?
— Sauver le monde, comme toujours.
Elle baissa les yeux vers la petite avec un sourire doux, elle ne comprenait pas beaucoup plus ce qu'il se passait, alors Gentiana attira plutôt son attention en lui parlant de la suite sur spectacle. Elle voulait se faire une idée de si Elijah avait changé beaucoup de chose ou non … Mais le bougre savait parfaitement comment se mettre de jeunes artistes dans la poche et Violette évoqua une sorte de serment d'artiste qui lui interdisait de révéler les tenants et aboutissants du spectacle à venir.

L'entracte n'était pas éternel et Gentiana fut chassée par le metteur en scène qui voulait galvaniser ses « poussins » avant la reprise. En revenant dans la salle de spectacle improvisée, elle alla retrouver Ardyn dont la mission pâtissait un peu de sa popularité. Elle fut elle-même rejoint par Kazan qui sembla très enthousiaste en voyant la tarte que Ardyn venait de prendre en main.

— Cette tarte, serait-ce la fameuse recette familiale des Narthécia ? Mon grand oncle m'en a fait tant d'éloges.

Et sans plus de mot, il attrapa une part avec un sourire gourmand et un regard espiègle envers Ardyn.

— Tu fais un bon serveur, mon ami. Merci.

Gentiana s'apprêtait à l'arrêter mais il croquait déjà dedans … oh non. Il figea tout à coup, fronça les sourcils et s'efforça de mâcher malgré un dégoût évident.

— C'est … c'est étonnant !

Il eut du mal à déglutir, toussa, se racla la gorge.

— Délicieux. Tu es décidément parfaite en tout point. Il regarda Ardyn. Tu n'aimes pas ? Moi je trouve ça divin.

Et pourtant il chercha rapidement quelque chose à boire pour faire passer le tout. Gentiana le regarda, incrédule, croisa le regard d'Ardyn et se sentit soudainement d'humeur joueuse. Elle reporta alors son attention sur Kazan, son masque indéchiffrable empêchait quiconque de voir qu'elle préparait une bien mauvaise farce … cruelle, même.

— Vraiment ? J'avais peur que les framboises soient un peu acides … mais cela me fait touche qu'elle soit à ton goût.

Elle prit une autre part alors qu'il n'avait même pas finit la sienne.

— Tiens, prend une deuxième part, ça me fait plaisir.

Une lueur de panique passa dans les yeux clairs de l’exotique Messager d'Ifrit, il prit une profonde inspiration et croqua à nouveau dans la part qu'il avait déjà en main avant d'accepter celle de Gentiana. Elle eut un léger haussement de sourcils … cette fois elle était un peu impressionnée. Elle le regarda avec attention manger sa première part et fut un peu déçue lorsque Elijah annonça la reprise du spectacle.

— Oh, mais le spectacle continue ! Je vais retourner à ma place, par là-bas et me délecter de ce met délicieux …

Elle attendit qu'il le dos tourné et qu'il soit assez loin.

— Met-là sous la table …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptySam 2 Mai - 10:59



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Après avoir durement regagné un peu de ma dignité, me voilà de retour dans la salle principale alors que je me frayais un chemin jusqu'au buffet. Apparemment nos confrères et consœurs préféraient discuter autour plutôt que de véritablement piocher dedans, quelle chance dans un sens !

« Excusez-moi, petite erreur d'organisation. Celui-ci est réservé aux jeunes artistes, je suis vraiment désolé. » en arrivant à portée de mon objectif.

Jusqu'à présent, j'avais été le seul à m'être servi une part... l'honneur de Gentiana était donc sauf ! Enfin c'était sans compter sur Kazan, toujours à fanfaronner et vouloir attirer l'attention si bien qu'Elijah aurait pu être jaloux de cette entrée en la matière. Ainsi il jouait jouer et faire le beau, pourquoi pas ! « Mais je t'en prie, nous n'attentions plus que toi. » alors j'affichais un petit sourire en coin, à la fois nerveux sous la remarque du messager d'Ifrit, mais teinté de malice car je savais parfaitement ce qui allait se passer ensuite. Gentiana aussi était revenue, mais elle n'eut le temps de réagir.

« Disons que je ne saurais l'apprécier à sa juste valeur, on dirait. » en soufflant un rire alors que je le voyais essayer de se libérer de son propre piège, en lançant un regard complice à Gentiana par la même occasion puisqu'elle vint se prendre au jeu. Navré Kazan, mais ton petit manège a eu l'inverse de l'effet escompté. Pour être franc, Gentiana vint même me devancer et je n'eus le plaisir de lui proposer une seconde part moi-même. Quel dommage... mais le spectacle allait apparemment recommencer très bientôt. Mince ! La lanterne ! Je crois bien que ça attendra...

J'attrapais un verre d'eau à la hâte pour l'engloutir en quelques gorgées à peine. Depuis le temps que je le voulais celui-là ! « Au moins... on sait maintenant quelle pâtisserie lui fera plaisir, pour son mariage. » dans un rire discret, prenant le soin de ne pas évoquer la participation de Gentiana à ce dernier, elle ne l'aurait pas supporté et puis... avoir entendu les inepties de Kazan me suffisait et j'imagine qu'à elle aussi. J'acquiesçai alors en silence devant la demande de notre servante de la Glacéenne et dissimulait le plat sous la table, non loin du présent prévu pour Violette.

« Un jour, sa grande bouche lui causera des problèmes. » dans un soupir, avant de reprendre. « Retournons profiter du spectacle, veux-tu. » en inversant alors les rôles, maintenant que l'obscurité avait repris ses droits en ces lieux. Je vins lui prendre la main pour la guider jusqu'à sa chaise. Elle n'en avait pas besoin, je le sais bien, mais j'aimais rendre ce que l'on m'offrait et puis... ça me permettait de m'illustrer un peu dans la recherche à l'aveuglette. Espérons qu'il n'y aura pas davantage de problème.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyDim 3 Mai - 14:33



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Touché ! Cette fois il avait réussi à la faire franchement rire en évoquant le gâteau de mariage de Kazan, faisant écho à sa propre idée de lui offrir cette tarte pour son anniversaire. Pauvre Kazan, ce n'était pas un mauvais bougre … mais il ne lui en voudrait pas, c'était certain. Qui aurait cru que le Sauveur et un Messagère de Shiva pourrait faire un si bon duo diabolique ?
Mais trêve de rigolade, jeunes gens, le spectacle allait continuer et la pièce était de nouveau plongée dans la pénombre. Cette fois, c'est Ardyn qui décida de la guider, elle fut un peu surprise qu'il lui prenne si spontanément la main, mais elle le suivit volontiers. Bien qu'il soit devant, elle veillait tout de même à ce qu'il n'aille pas se prendre les pieds dans une chaise ou autre chose, posant d'ailleurs son autre main sur son bras pour l'inciter à se décaler légèrement à l'approche d'un obstacle qu'il ne semblait pas avoir vu.
Ils s'installèrent de nouveau à leur place, Gentiana avait aussitôt reporté son regard sur la scène où Elijah reprenait sa sérénade narrative pour remettre le publique dans l'ambiance. Ce n'est qu'après quelques vers que Gentiana remarqua quelque chose … Elle baissa les yeux vers l'accoudoir pour remarquer que Ardyn lui tenait toujours la main … ou peut-être que c'était elle, qui lui tenait la main. Il avait réussi à réchauffer la sienne sans la brûler. Après un instant d'hésitation, elle décida de faire comme si elle n'avait pas remarqué et reporta son attention sur le spectacle.

L'histoire tragique poursuivait son cours jusqu'à la malédiction qui frappa Ifrit pour le transformer en démon, conséquence de sa soif de vengeance et de destruction. Les rôles des entités s'étaient alors inversés, Shiva s'était prise d'affection pour le peuple sur lequel ils régnaient, mais Ifrit les méprisaient à présent pour leur ingratitude et leur belligérance. Le rideau se referma après que Shiva, malgré son amour pour l'esprit du feu, se résigne à combattre son ancien amant pour protéger le peuple de sa fureur destructrice … même si elle devait le tuer pour cela.

— Je n'ai jamais aimé la fin de cette histoire … regretta Gentiana.

Deux êtres qui s'aiment mais contraints à se combattre … c'était si triste. Bien sûr, d'autres contes évoquait comment Shiva avait longtemps combattu la fureur d'Ifrit et comment ce dernier avait finit par plus ou moins se repentir pour devenir l'esprit 'borderline' que les Cétras vénéraient aujourd'hui, mais tout ça était une autre histoire.  
Elle croisa le regard d'Ardyn avant que tous les enfants s'alignent sur scène en se tenant la main, Elijah au milieu de la chaîne, salua le publique avec panache, les petits artistes faisant de leur mieux pour l’imiter. Décrochant son regard du Sauveur alors que les applaudissements retentissaient, elle se leva pour se joindre à l'ovation, regardant sa petite protégée plus particulièrement. Le barde colorés souhaita à tous de belles festivités hivernales, n'oubliant pas de faire sa petite promo pour sa propre pièce qui auraient lieu dans quelques semaines, promettant du « grandiose » et de « l'inédit ».

— Et bien … je me demande vraiment ce qu'il a derrière la tête … je crois que j'ai hâte de voir ça.

Même si Gentiana ne se sentait pas faite pour le devant de la scène, elle avait toujours été attirée par les arts sur spectacles, elle avait appris très tôt à jouer de plusieurs instruments de musique, cela la détendait toujours de jouer. Il lui arrivait également de chanter, mais rarement devant un publique, ne serait-ce qu'infime. Quand au théâtre … elle adorait ça. Elle aimait les histoires et toute la mécanique que demandait une mise en scène.

— Tu as quelque chose à donner à Violette, je crois …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 5 Mai - 12:54



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Depuis combien de temps nous tenions-nous la main ? Cela faisait un moment que la représentation avait repris, et pourtant je n'ai pas souvenir que le lien ne se soit coupé... Serait-ce depuis l'entracte ? Pourquoi ne disait-elle rien, elle ne l'avait pas remarqué ? Elle était si douce et pourtant froide, mais il y avait quelque chose de plus que je ne saurais décrire, similaire à un étrange magnétisme. J'avais perdu le fil de ce qui se jouait devant nous car étrangement j'étais focalisé sur ce contact prolongé, sauf que Gentiana vint me rattraper dans mes songes en parlant alors de la pièce. Un drame romantique, un combat dantesque entre deux amants. Je peux aisément comprendre pourquoi elle n'apprécie pas ce passage, personne ne l'apprécierait... Elijah peut-être, pour garder sa Gentiana pure et immaculée pour lui ? Je n'en étais même pas sûr en fait !

Ainsi la pièce arrivait à sa fin et j'avais gardé le silence jusque là, jusqu'à ce que nos mains se séparent pour venir applaudir la représentation. « Ce n'est pas mon moment préféré non plus mais... que serait une histoire sans drame ? J'imagine que c'est comme une blague sans chute. » dans un léger soupir, continuant de frapper dans mes mains pour remercier tous ces petits artistes du travail fourni. D'ailleurs, suite à l'annonce d'Elijah, je crois avoir senti un long frissonnement parcourir mon dos... un bien mauvais pressentiment que voilà ! « Euh oui... moi aussi, plus ou moins. » en lâchant alors un rire nerveux. J'aurais pensé qu'il avait ajouté mon propre personnage dans cette représentation mais non... ce devait être dans la suite, sauf qu'il gardait un sacré mystère autour de cette dernière. Sans contexte mythologique possible, il était libre de faire tout ce qu'il voulait... et c'est bien cela qui m'effraie. Mais je peux me tromper.

« Exact. Et toi tu as des preuves à faire disparaître d'ailleurs. » pour la taquiner un peu au sujet de cette fameuse tarte. « Mais je suis persuadé que c'était l'exception qui confirme la règle. » car après tout il ne fallait pas la vexer non plus ! Elle savait encaisser bien plus que cela, surtout que je n'étais pas bien sérieux, mais tout de même... cela aurait été désagréable, après ce moment proche de l'intime avec elle, quand on connaît son aversion pour le contact physique. « Je l'attendrais à la sortie des artistes, sinon je m'en sortirais jamais avec tout ce monde. » alors que je me relevais donc après avoir assisté aux salutations pour rapidement récupérer mon bien, qui allait bientôt être celui de quelqu'un d'autre. Sortant donc sans demander mon reste, je vins chaparder quelques petits en-cas par la même occasion car malgré cette mésaventure à la pâte sucrée, j'avais encore faim ! C'est ainsi que j'attendis Violette à l'extérieur, au niveau de la porte de derrière, tout en profitant de cela pour remercier personnellement tous ceux qui avaient décidé de sortir par ici.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMer 6 Mai - 14:01



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Ainsi, le lumineux Sauveur était un adepte des drames ? C'est vrai que cela avait son charme et les histoires préférées de Gentiana étaient celles qui l'avaient autant fait rire que pleurer, mais elle aimait quand tout finissait bien malgré tout … ou en tout cas, pas trop mal. En fait, ce qu'elle n'aimait pas dans la fin de cette légende, c'était le choix que faisait Shiva. A sa place, si elle était vraiment tombée amoureuse qu'une personne capable de lui montrer la beauté du monde, de lui ouvrir les yeux et de faire fondre la glace de son cœur, elle n'aurait jamais été capable de se retourner contre cette personne. Enfin, elle ne pouvait que l'imaginer. Se retrouver face à un choix pareil, entre l'élu de son cœur et la survie du monde … surtout que dans ces légendes, quand on parle d'amour entre ces divinités il s'agit bien plus d'un petit coup de cœur ou d'un désir poussé par les hormones et la chimie ; il s'agissait un Amour puissant, ultime et divin, quelque chose qu'il est terrible de briser, si tant est que ce soit possible. Elle ne pouvait donc qu'imaginer … et tout cela devenait alors en plus triste.

« Ce n'est pas mon moment préféré non plus mais... que serait une histoire sans drame ? J'imagine que c'est comme une blague sans chute. »
— Ou un conte de fée …

Et à ces mots, elle échangea un regard éloquent avec lui. Oui, Gentiana aimait les contes de fées et elle voulait croire que de telles histoires pouvaient exister dans leur monde. De là à en vivre une … certes, ce serait magnifique, mais elle ne voulait pas non plus se faire trop de faux espoirs ! Et puis elle n'aimerait pas avoir l'image d'une romantique, cela ne collait pas avec son rôle de Messagère de Shiva ! Sans compter que sa grand-mère lui avait si longtemps répété de se méfier des hommes qu'elle avait fini par la croire et plus ou moins décider de rester seule toute sa vie, tant pis pour la lignée des Messagères … de toute façon, elle était déjà compromise même sans ça. Enfin, peut-être qu'elle allait commencer à revoir ses projets et attentes …

Ardyn sembla encore plus inquiet qu'elle au sujet des projets d'Elijah, car en fait, pour sa part, la Messagère était surtout curieuse. Elle avait beau se plaindre du zèle avec lequel il la traitait en tant que « muse », il n'empêche qu'elle appréciait beaucoup ses créations, que ce soit en matière musicale ou de mise en scène. Il faut savoir aussi qu'il dessinait et peignait très bien, même si elle avait parfois eut de grosses surprises en découvrant le résultat d'un portait pour lequel elle avait accepté de poser … et qui se révélait parfois incroyablement fantaisiste – jamais rien d'obscène, attention … enfin pas sa connaissance ! Il n'était pas fou à ce point.

Enfin, le devoir les appelait chacun de leur côté, Ardyn la taquina un peu, ce qui la fit sourire et il eut même le droit à un nouveau rire quand il eut la gentillesse de supposer une simple « exception ». Ah, il était si mignon d'avoir tant d'estimes pour ses dons de cuisinière ! Mignon ? Oui, elle l'avait pensé, et alors ? Alors même qu'elle avait frôlé la cruauté digestive avec Kazan devant son mensonge éhonté ? Ce n'était pas la même chose. Ardyn ne mentait pas, il supposait !

— Ta naïveté est touchante. Lui dit-elle tout de même pour qu'il ne se fasse pas trop d'idées, n'ayant pas honte d'assumer sa médiocrité face à lui.

Mais il était temps de se séparer, juste pour quelques instants. Elle avait alors fermé les yeux en joignant ses mains au niveau de son bas-ventre, baissant doucement la tête en signe d’acquiescement. Comme c'était étrange, cette sensation … Elle n'aurait su la décrire, d'ailleurs. Est-ce qu'ils étaient vraiment restés main dans la main pendant tout le reste du spectacle ? Et cela lui semblait presque plus étrange maintenant … De ne plus lui tenir … comme si elle s'était sentit à sa place à ses côtés.

Elle chassa cette idée de sa tête et alla récupérer sa tarte raté, la couvrant d'un torchon pour ne pas attirer les regards, les questions ou les malheureuses convoitises. Malgré sa discrétion, elle fut cependant un peu retardée par Elijah qui avait déboulé juste devant elle, elle prit tout de même le temps de le féliciter et il tenta de faire plusieurs allusions pour savoir si elle avait passer « un bon moment » « en bonne compagnie », ce qu'elle parvint à ignorer avec dignité.

Arrivée en coulisse, elle se débarrassa enfin de cette tarte avec une petite pensée pour sa mère et sa grand-mère qui la réussissaient à merveille … hm, c'était comme se montrer indigne d'un héritage presque aussi ancien que le titre de Messagère ! Elle prit ensuite le temps de féliciter tous les petits artistes et alla tout de même se chercher trois parts de cake aux olives avant d'enfin aller rejoindre Ardyn à l'arrière de l'orphelinat. Quand elle arriva, il était en train de donner le lampion à la petite … ce n'était pas grand chose et d'ailleurs c'était elle qui l'avait fabriqué avant qu'il ne se retrouve abîmé, mais on aurait crut qu'il venait de lui offrir la lune. Elle lui sauta au cou et Gentiana ne put qu'ouvrir les yeux pour profiter de ce spectacle attendrissant … Ardyn ferait un bon père. Oui, heu, bon, enfin. C'était juste une remarque comme ça, merci de ne pas extrapoler !  

— Le Sauveur tient toujours parole.

Elle s'approcha et tendit une part de cake à Violette qui ne se fit pas prier pour la prendre et croquer dedans avec gourmandise, elle en tendit ensuite une à Ardyn en souriant.

— Ne t'inquiète pas, ce n'est pas mon œuvre.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyDim 10 Mai - 10:41



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Pourquoi pas, les contes de fées... mais j'avais bien du mal à les penser réalistes car étrangement ce genre de récit de correspondait jamais à nos vies, ou alors à celles des autres. Naturellement je préférais que tout finisse bien pour tout le monde, mais ce n'était jamais le cas. Il y avait toujours un moment où la situation dérapait pour une raison donnée, car le bonheur n'est bien souvent que temporaire. Et pourtant, malgré ces sombres pensées, je me sentais bien en cet instant, à ses côtés, alors que je lui avais tendu la main pendant la fin de la représentation. Je n'avais rien demandé de plus, cela me suffisait amplement, même davantage.

Lorsque je vins essayer de me rattraper sur cette petite plaisanterie, en complimentant ses talents culinaires, je fus alors affublé de quelques qualificatifs par rapport à ma naïveté. Elle devait avoir si peu confiance en elle, malgré son apparence, pour ne pas accepter des éloges sincères. Et pourtant je les pensais vraiment, c'était juste l'exception qui confirme la règle et ce n'est pas pour autant que j'allais fuir tout ce qui pourrait sortir de son four. « Mais je suis tout à fait sérieux et convaincu de ce que j'avance, ma chère. » avec un rire amusé. Je n'allais tout de même pas la laisser se dévaloriser de la sorte sans rien dire. Elle était sans doute la plus gentille et la plus généreuse de nous tous... même bien plus que moi.

Rien qu'à la voir débarquer avec les autres enfants et Violette, cela illustrait mes propos car je ne m'attendais pas à ce qu'elle reste pour assister à cela. Quoiqu'il semblait y avoir un certain attachement entre cette petite et elle-même. « Toujours, mais parfois j'ai un peu de retard sur mes promesses, j'espère que tu m'en excuseras. » en lui souriant tendrement, posant ma main sur la chevelure de Violette pour lui caresser la tête alors qu'elle se jetait dans mes bras pour me remercier. Surpris mais agissant instinctivement, je l'y avais récupéré pour l'enlacer. Ces enfants me rappelaient tellement mon frère et moi dans notre jeunesse... ce n'est pas comme si nous avions des parents très présents non plus. Cela dura quelques instants, avant qu'elle ne se décroche de mon cou. Dans un même temps, Gentiana finit par s'approcher en nous apportant de quoi nous sustenter un peu, avec une annonce plutôt comique. « Ah ! Nous sommes alors sauvés. » en l'acceptant de bon coeur, pour le dévorer en quelques bouchées tant la faim était restée. Ce n'est pas quelque petits en-cas légers qui allaient me rassasier, moi et ma grande carcasse.

« Elle me fait penser à toi, quand tu étais plus jeune. » alors que je soufflais discrètement cette phrase à l'oreille de Gentiana, et peu importe si cela allait accentuer les rumeurs et les dires que ces enfants allaient bien pouvoir raconter... y compris à son futur possible mari auto-proclamé. Nous restâmes là un bon moment, à accueillir et remercier ces enfants pour leur prestation, jusqu'à ce que tous finissent par nous fausser compagne car la nuit était déjà tombée depuis un moment. Il ne restait donc plus que nous... personne d'autre. « C'était un moment agréable, merci d'avoir insister pour que j'y assiste. » en opinant doucement de la tête. En temps normal, j'aurais très bien pu annoncer mon retrait de cette soirée pour me reposer, mais j'avais quelque chose d'autre en tête. « Je ne sais pas toi, mais j'ai une soudaine envie de déambuler dans les rues désertes. » et, non pas instinctivement mais de façon bien volontaire, je vins lui tendre mon bras.

« On peut tout aussi bien essayer de refaire cette fameuse tarte, tous les deux. Ne t'en fais pas, je ne dirais rien de son secret. » pour la taquiner un peu plus, même si l'idée de me mettre derrière un fourneau avec elle, pour cuisiner à deux, avant quelque chose d'irréel ou plutôt d'extraordinaire.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 12 Mai - 11:27



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Si il croyait qu'elle allait se laisser charmer si facilement, parce qu'il restait convaincu qu'elle n'était pas dépourvue de talent culinaire … et bien il n'avait pas totalement tort, d'accord, elle était un peu séduite. Un peu et seulement parce que cela lui donnait des idées un peu mesquine – oui elle était comme ça. Oh, elle n'allait pas faire exprès de lui servir les pires plats de son cru, non, non, mais elle se ferait un plaisir de lui apporter un déjeuner ou un goûter tous les jours, s'il croyait tellement en elle, il ne refuserait pas de devenir son cobaye pour lui permettre de s'améliorer, n'est-ce pas ? Et puis cela lui permettrait de s'assurer qu'il pense à manger tous les midis, même si ce n'était pas très bon, elle lui ferait quelque chose d'équilibré ! Et si elle ne s'améliorait définitivement pas et que ce n'était vraiment pas bon, cela allait le décider définitivement à penser à manger tout seul … donc dans tous les cas, cette petite expérience, bien qu'un peu vicieuse, avait des fins honorables, non ?

Elle s'en cacha bien, mais son cœur avait commencé à fondre en voyant Ardyn, si doux avec la petite Violette, lui rendant son étreinte avec bienveillance. Elle lui accorda un nouveau rire, très discret, lorsqu'il entra dans son jeu pour accepter la part de cake qu'il dévora bien vite. Et oui, plus facile à manger que sa tarte, c'était certain. De son côté, Gentiana mangeait à petite bouchée, comme le lui avait appris sa grand-mère qui disait qu'il était impoli de se goinfrer, surtout pour une Messagère de leur rang et que manger par plus petite bouchée permettait de ne jamais se laisser surprendre par une conversation fortuite. Si elle avait pris l'habitude de manger comme ça, elle ne partageait pas vraiment l'opinion de sa grand-mère sur le fait que cela soit spécialement distinguée ou plus poli qu'une autre manière de manger.

Son tympan la chatouilla à nouveau lorsque Ardyn vint murmurer une comparaison entre elle et la petite Violette. La Messagère avait faillit répondre que la petite était bien plus jolie et mignonne qu'elle ne l'avait jamais été, plus souriante, aussi, mais elle estima que cela allait sûrement passé pour une demande explicite d'être rassurée, ce qu'elle ne voulait pas.

— Tu parles comme un vieil homme. Taquina-t-elle donc gentiment. A une vieille femme. Ajouta-t-elle pour laisser peut-être entendre qu'il aurait pu la vexer. Ce n'était bien sûr pas le cas.

Ils étaient tout juste de jeunes adultes mais leur statut et responsabilités respectives les avaient fait grandir très vite, ils n'avaient pas vraiment eu le choix. Ils n'étaient d'ailleurs pas les plus jeunes des Messagers aujourd'hui, mais quand même, la plupart des Cétras de leur âge vivaient encore dans l’insouciance des premiers pas dans une vie d'adulte, des premières fêtes alcoolisées et des premiers amours …

Ce moment passé avec les jeunes artistes fut une bouffée d'air frais. Gentiana était pourtant le genre de personne à aimer le calme et les petits comités, mais ces petits montres avaient le don de vous recharger le cœur d'allégresse. Par temps difficile, c'était à eux qu'il fallait penser, ils étaient leur avenir, c'était pour eux qu'il fallait préserver leur chère Planète.

Le silence revint bientôt quand les enfants les laissèrent en tête à tête. Les yeux fermés, le visage figé dans un sourire énigmatique, elle avait à nouveau joint les mains devant elle. Elle se sentait si bien par cette soirée hivernale …. aux côtés d'Ardun Izunia. Lorsqu'il la remercia, elle s'inclina légèrement avec cette déférence qu'elle aimait feindre pour se moquer gentiment de leur statut respectif.

— Tout le plaisir était pour moi, Sauveur.

C'était généralement le moment où il annonçait qu'il était épuisé et qu'il allait donc prendre congé, mais ce fut bien différent cette fois. Une ballade, c'est ce qu'il lui proposait ? Juste lui et elle ? Sentant un mouvement, elle ouvrit les yeux sur le bras qu'il lui tendait, elle croisa un instant son regard et quelque chose de timide sembla ébranler son masque, l'espace d'un instant. Elle eut un sourire plus sincère en détourna la tête, refermant les yeux mais acceptant de prendre son bras.

— Je me laisserais bien tentée.

Après quelques pas pour rejoindre la rue, repartant vers l'arrière du bâtiment pour éviter le départ de quelques spectateurs tardifs, Ardyn se hasarda à une nouvelle proposition à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. Dans d'autres cultures, elle était certaine que le fait qu'un homme propose à une femme de venir pâtisser en tête à tête avec lui devait être lourd de sens. En fait, ça avait du sens aussi dans sa tête, mais le faire remarquer l'aurait fait passer pour une femme aux mœurs aussi légère que celles d'Elijah. Elle n'avait rien contre les mœurs légères, attention, mais ce n'était simplement pas son genre … et il lui semblait que ce n'était pas non plus celui d'Ardyn.

— Est-ce que c'est l'éloge qu'a fait Kazan de notre recette familiale qui t'a donné envie de voir à quoi elle est vraiment censée ressembler ?

Le Messagers d'Ifrit n'avait pas vraiment exagéré de ce côté là, le souvenir qu'elle gardait de cette tarte que préparait sa grand-mère restait encré dans sa mémoire comme la chose la plus délicieuse et la plus réconfortante qu'elle ait jamais goûté … mais elle n'était peut-être pas très objective.
Elle profitait du silence, de la fraîcheur hivernal. Il ne neigeait plus mais le manteau blanc craquait toujours sous leurs pieds et il fallait bien avouer que, ô blasphème, elle savourait également la chaleur que dégageait Ardyn, comme elle déambulait à son bras. Il y avait bien longtemps qu'elle ne s'était pas sentit aussi sereine … d'ailleurs, elle n'était pas certaine de vraiment s'en souvenir.

— Mais soit, j'accepte de te confier le secret de notre recette ancestral, ma grand-mère se retournera sûrement dans la Rivière en voyant que je la confis à quelqu'un qui n'est pas de la famille, un homme de surcroît … Mais tu es peut-être le messie qui est destiné à lui rendre honneur, finalement.

Et que dirait sa grand-mère sur le fait qu'elle ramène un homme chez elle, si tard dans la nuit, hm ? Elle congèlerait sûrement le malheureux sur place ! N'en serait-elle pas capable depuis la Rivière de la Vie, d'ailleurs ? Gentiana n'en serait même pas étonnée.

— Il doit me rester suffisamment d’ingrédients, à la maison.

Ils prirent le temps de faire tranquillement le tour de la Cité en parlant de choses et d'autres, elle ne lâcha son bras qu'en arrivant devant chez elle, car Gwynie les rejoignit à ce moment. Elle caressa affectueusement sa fidèle compagne qui devait sûrement revenir d'une belle ballade, elle aussi, ou peut-être de l'écurie.

— Bienvenue chez moi, ouvrant la porte pour lui faire signe d'entrer, je t'en prie.

L'intérieur de la maisonnette où vivait Gentiana était à peu près ce que l'on pouvait attendre d'une Messagère de Shiva. La décoration était très sobre, presque minimaliste et il y faisait plutôt froid. C'était propre et bien rangé, les quelques fleurs qui venaient égayer les pièces avaient été choisies avec soin pour parfumer l'environnement avec douceur et fraîcheur. Les murs étaient parsemé de guirlandes de ces petits cristaux qui se gorgeaient de la lumière du jour pour la diffuser une fois la nuit tombée, cela donnait un aspect un peu plus accueillant. Il y avait également des mobiles en verre, en forme de sphère, remplit de diverses plantes, fleurs et aromates, joliment arrangés.
Typique de l'architecture Cétra, le rez de chaussé de la maisonnette ne faisait qu'un bloc avec la pièce à vivre qui ressemblait à un petit salon où il fait bon de boire le thé devant la cheminée et l'espace cuisine qui était surélevé de quelques marches. Il y avait une petite table ronde entre les deux espaces, on pourrait difficilement y manger à plus de trois. Le reste était à l'étage.

— Désolée pour la température, je vais allumer la cheminée.

Ce qu'elle faisait rarement quand elle n'avait pas d'invité et ce n'était pas une mince affaire pour elle ! Gwynie semblait très enthousiaste à l'idée de voir Ardyn dans sa tanière, la langue pendue, elle remuait joyeusement la queue en restant près de lui, faisant parfois de petit tour sur elle même devant lui comme si elle voulait lui faire visiter. Mais le tour était vite fait.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptySam 16 Mai - 1:22



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Ainsi je lui faisais penser à un vieil homme, comme c'est délicat ! Elle eut au moins la décence de s'inclure dans cette même situation, même si je la soupçonne de le faire uniquement pour ne pas paraître offensante.

Quoique... se pourrait-il qu'elle soit dans le même cas que moi ? Pour ainsi dire, nous, messagers divins, étions tous plus ou moins logés à la même enseigne. C'était à la fois navrant et emprunt de fierté dans un sens, même si je crois que j'aurais préféré connaître de belles et jeunes années avant de devoir m'affubler de ce rôle qui allait me coller à la peau pour le restant de mes jours. Alors que nous terminions avec les enfants et autres jeunes artistes, désormais seul à seule, cette proposition originale eut presque l'effet escompté, à peu de choses près. Toujours est-il qu'elle acceptait, peut-être un peu trop facilement d'ailleurs, c'était suspect.

« Je dois avouer que l'entrain de Kazan m'a convaincu, et puis cela te permettra de te rattraper également. » en la taquinant doucement alors que nous poursuivions notre petite balade nocturne, ne faisant pas vraiment attention aux rues que nous empruntions pour autant. « Mais ne t'en fais pas, je suis un vieux bonhomme... ma mémoire me fait défaut parfois, alors je suis persuadé que ta grand-mère verra son secret intact avant la fin de la soirée. » dans un petit éclat de rire. L'air était doux et la pénombre agréable, rien de mieux pour poursuivre cette soirée en discutant de tout et de rien aux côtés de Gentina. C'est ainsi que nous arrivâmes devant chez elle, suivant ses pas telle une ombre, hésitant même à entrer pendant un bref instant. Et si quelqu'un nous voyait, en cet instant ? Devrais-je finalement refuser et faire demi-tour, alors que j'étais l'instigateur de cette même proposition sans gêne ? Plutôt prendre mon courage à deux mains et assumer ce que j'avais osé dire... et puis ça ne veut pas forcément dire quoique ce soit non plus ! Entre messagers, nous avons le droit d'être tant soit peu complices quand même.

Ce fut l'arrivée de la chienne de notre chère prêtresse qui finit par me rassurer et me conforter dans ma prise de position. Ainsi je pénétrais dans sa demeure, refermant donc derrière moi. Il était trop tard pour changer d'avis désormais. Après quelques douces caresses et un rapide tour du propriétaire, du moins seulement le rez-de-chaussée qui se résumait en une unique mais grande pièce de vie, je jetais un bref regard vers l'escalier donnant sur l'étage supérieur avant de me raviser. Je n'étais pas ici pour jouer les touristes indiscrets, même si je suis persuadé que Gwynnie n'aurait pas été contre poursuivre cette visite privée. « C'est une demeure charmante que tu as là, cela fait plusieurs générations qu'il appartient à ta famille, c'est ça ? » sur le ton de la conversation, malgré ma curiosité. Si quelque chose avait effectivement captivé mon regard, c'était l'éclairage naturel qui commençait à embaumer toute la pièce de sa lueur discrète mais chaleureuse. Mais revenons au principal, voulez-vous bien.

« Ne bouscule pas tes habitudes pour moi, je suis sérieux. » en la voyant s'atteler à l'allumage d'un feu de cheminée... et je savais qu'elle avait la chaleur en horreur. Rien que faire la cuisine allait nécessiter quelques degrés en plus, ce n'était pas une raison pour la rendre plus inconfortable en sa propre demeure tout de même ! « Alors, de quoi avons-nous besoin, je t'écoute. » en m'installant derrière le mobilier de cuisine. Je pris néanmoins la peine de fouiner par-ci par-là pour sortir quelques ustensiles nécessaires à la confection de cette tarte légendaire. J'étais assez habile de mes mains, sans trop me jeter des fleurs... il faut dire que vivre seul permet d'expérimenter des tas de choses et il fallait bien que je puisse me nourrir seul aussi, même si je pourrais sûrement vivre d'invitations et de confections de mes confrères et consœurs. Sauf qu'avec une telle logique, ma pauvre demeure ne serait plus assez grande pour mon ego et moi.

(c) DΛNDELION


Dernière édition par Ardyn Izunia le Dim 17 Mai - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyDim 17 Mai - 18:15



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Prônant une sénilité précoce, Ardyn allégea la conscience de Gentiana à l'idée de dévoiler cet important secret de famille, pas sûre que cela suffise cependant à apaiser l'esprit de sa grand-mère dans la Rivière. Mais que voulez-vous ? L’insouciante jeunesse a besoin de faire ses propres expériences, ses propres erreurs pour avancer dans la vie. Elle était cependant persuadée de ne pas faire une erreur en partageant cette recette avec Ardyn, elle lui faisait entièrement confiance, il était intègre.

Quand il complimenta son intérieur, elle s'arrêta un instant, comme si elle voulait être sûre qu'il parlait bien de cette pièce, s'inquiétant subitement de savoir si elle n'avait rien laissé traîné de compromettant … Elle n'était pas du tout du genre à laisser traîner des petites culottes partout, mais il fallait bien qu'elle mette son petit linge à sécher de temps en temps ! Mais non, elle n'avait rien étendue aujourd'hui. Ouf. Comme elle était près de la cheminée, elle repéra cependant un livre posé sur la table basse qu'elle ramassa discrètement pour le cacher dans une étagère. Cela aurait pu être gênant que Ardyn découvre qu'elle avait ce genre de lecture … mais ce n'était pas sa faute ! Elle avait oublié que les conseils littéraires d'Elijah cachait toujours quelque chose dans ce registre … enfin, elle avait quand même continué à lire, même si elle n'assumait pas trop.

— Oui, je crois que ce sont … les grands-parents de ma grand-mère qui l'ont construite.

Elle attrapa les cristaux de brasier sur le rebord de la cheminée et s’accroupit pour remettre un peu de bois avant de commencer à les frotter de quelques gestes secs. Ces petits fragments de ce qu'on pouvait considérer comme des « matérias primitives » étaient déjà gorgée d'un élément qu'il était plutôt facile d'activer … enfin, cela lui donnait toujours quelques difficultés, à elle, pour des raisons évidentes.

— Non, ça ne me dérange pas.

Après quelques gestes secs, elle parvint enfin à allumer le foyer et se releva, satisfaite. Elle put enfin le rejoindre dans l'espace cuisine, se dirigeant dans un premier temps vers le lavabo pour se laver les mains. Elle s'arrangea pour bien lui tourner le dos avant de retirer le gant qui couvrait sa main gauche, celle qui était particulièrement pâle et disgracieuse, dont les veines bleues ressortaient et dont le bouts des doigts tournaient presque au violacé. Après un nettoyage scrupuleux, elle garda un torchons dans sa main gauche, l'air de rien, pour la couvrir. Elle enfila un tablier et en tendit un tout neuf à Ardyn, avec de jolies pâquerettes dessus. Elle sortit quelques ingrédient : de la farine, du lait, les framboises, un flacon d'huile de violette, du sucre, etc. Elle désigna un placard près d'Ardyn.

— Tiens, le rouleau à pâtisserie et les ustensiles sont ici et les saladiers juste à côté.

De son côté, elle ouvrit un placard un hauteur pour sortir une petite boite en fer qui renfermait plusieurs dizaines de feuillets : toutes les recettes que sa grand-mère lui avait légué. Elle en sortit une, le papier était jaunis et l'écriture très peu lisible par endroit. On touchait le cœur du problème : certaines indications et quantités s'était effacées et comme elle n'y connaissait rien en cuisine, ses improvisations donnaient rarement quelque chose de juste.
Elle mit le four à préchauffer à l'aide des cristaux de brasier et sorti une balance pour commencer les mesures.

— D'habitude, je prépare tous les ingrédients déjà pesés. Là, il faudrait qu'un de nous fasse la crème pâtissière à la violette, pendant ce temps, l'autre peut faire la pâte brisé.

Elle posa la recette de la pâte et de la tarte sur le plan de travail pour que Ardyn puisse y avoir accès. Gwynie s'était postée sous la table, sa place privilégié dès que sa maîtresse s'activait en cuisine : cela lui permettait de dévorer tout ce qui pouvait tomber sans être dans ses jambes.

— Est-ce que tu cuisines souvent ?  … Oups. Elle avait ouvert le sachet de farine un peu trop brusquement , provoquant une volute de poudre blanche sur eux.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyLun 18 Mai - 4:57



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Un véritable héritage que cette demeure, contrairement à la mienne qui n'appartenait qu'à des inconnus avant moi. Raison de plus pour respecter et apprécier l'endroit. Peut-être devrais-je songer à bâtir ma propre maison, un jour prochain... lorsque la vie sera un peu plus paisible et que cette situation de crise aura disparu. Avec de grands espaces, non loin de la montagne ou d'un lac, afin de profiter de la nature sauvage pour Aquilon et moi-même. Oui, c'est une idée qui me semble intéressante et tout à fait envisageable. Mais revenons plutôt à cette séance de cuisine improvisée, plus ou moins. En observant alors la charmante Gentiana, alors attelée à l'allumage de la douce cheminée à l'aide de quelques cristaux, je l'avais néanmoins vu faire quelques détours et autres gestes discrets en divers endroits, comme si elle cherchait à dissimuler de précieux indices. J'avais donc vraiment l'air d'être le genre d'homme à mettre mon nez dans les affaires d'autrui, encore plus lorsque je me fais invité par la technique du pied dans la porte ? Elle avait son jardin secret et je respectais cela.

Cependant, en me mettant à sa place, il est peut-être possible que j'eus envie de faire un peu de ménage et de rangement avant que quelqu'un vienne chez moi, pour diverses raisons. Vivre seul a des avantages mais aussi des inconvénients... et l'état du lieu de vie en fait bien parti, surtout lorsque l'on ne s'attend pas à affronter un peu de sociabilité en pleine nuit, comme celle-ci. « Tu n'es pas non plus obligée de ranger certaines choses, ma vue me fait également défaut. Et puis je ne vais pas fouiner dans tes affaires. » du moins presque car si sa chienne finissait par me les apporter, naturellement que j'y jetterai un coup d’œil, cela va sans dire !

Cette dernière nous avait alors suivi jusque dans le petit coin de cuisine, apparemment habituée à la maladresse potentielle de sa maîtresse pour se délecter de tout ce qui pouvait bien tomber par terre. De mon côté, je n'attendais que les directives de Gentiana, sans chercher à poser mon regard sur ce vieux recueil de recettes... j'avais donné ma parole et je ne voulais pas m'attirer l'inimité de la précédente messagère de Shiva, ni de la nouvelle. « Et bien je vais m'occuper de la pâte, c'est quelque chose d'assez commun comme ça ton secret est bien gardé. Je suis beau joueur, tu en conviendras. » en finissant par mettre la main à la pâte après avoir sorti tout le nécessaire de pâtisserie. Je m'étais peut-être un peu emballé, il est vrai que je me servais de ma cuisine, tout de même, mais ce genre de confection n'était pas mon fort. L'avait-elle remarqué pour me le faire remarquer discrètement, au sein d'une question ?

« Pas si souvent, et des choses plus basiques. » pour ne pas dire que je n'avais pas spécialement le temps, ni même l'envie de vraiment me poser dans ma cuisine lorsque je pouvais jouir d'un peu de repos. Je n'en dis pas plus car je sentais déjà le retour de flammes arriver, avec une réflexion sur mon laisser-aller et le fait que je devrais sans doute prendre un peu plus attention à moi. Cela aurait voulu dire que je ne sais pas m'occuper de moi, que quelque chose n'allait pas d'ailleurs ? Mais bon... avant de poursuivre davantage ces nouvelles élucubrations, légères et amusantes, je fus donc aspergé de cette poudre blanche. Dans le monde futur, cela n'aurait pas vraiment la même signification... mais en l'état actuel, ça me donnait l'air encore plus vieux que je ne l'étais. Sans compter sur ce tablier... original.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 19 Mai - 22:22



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Oh. Il l'avait vu. Ce n'était pas qu'elle le pensait fouineur – en fait, elle n'en savait rien, après tout – c'est juste qu'un livre de ce genre posé en évidence sur la table basse du salon d'une jeune femme respectable comme elle … ce n'était pas correct ! Il aurait pu tomber dessus facilement et là ça aurait été le malaise ! Enfin, maintenant c'était réglé.

La farine vola un peu après que Ardyn ait choisi de faire l'élément le moins sensible de la recette, Gentiana essaya de chasser le nuage de quelques geste de la main, elle aussi avait bien blanchi et cela se voyait encore plus sur ses vêtements noirs que le tablier ne couvrait pas totalement. Elle jeta un œil sur Ardyn pour s'excuser, mais c'est un rire qui s'échappa de ses lèvres en le voyant.

— Tu parlais comme un vieil homme … et maintenant tu ressembles à un vieil homme.

De sa main droite, elle secoua légèrement une des mèches qui retombaient sur le visage du sauveur avant de s'épousseter elle-même. Elle abandonna assez vite l'idée de se défaire complètement de cette poudre, de toute façon, elle était si maladroite quand elle était en cuisine qu'elle risquait de provoquer d'autres catastrophes ! Elle attrapa donc un récipient qu'elle posa sur la balance et donna le sac de farine à Ardyn.

— Je crois que c'est mieux si c'est toi qui t'en occupe.

De son côté, elle alla chercher une casserole et  de la crème fraîche. Elle jeta un œil au feuillet pour vérifier les mesures et versa une quantité estimée avant de mettre sur le feu en remuant doucement. Très concentrée, elle attendit que la crème commence à bouillir avant d'ajouter les autres ingrédients. Elle hésita sur quelques uns.

— Hm … tu crois que c'est 20g … ou 70g de sucre, ici ? J'ai mis 50g, la dernière fois, dans le doute, est-ce que ça avait l'air trop sucré ou pas assez ?

Peut-être qu'un deuxième avis lui permettrait d'enfin reconstituer la fameuse recette ancestrale ! Revoir sa notion de « pincé » pourrait aussi être une bonne chose, si elle ne voulait pas que toutes ses pâtisseries soient aussi salé que sa dernière tarte ! Sa grand-mère lui avait expliqué que c'était un « exhausteur de goût », du coup, elle avait tendance à avoir la main lourde de peur que ce soit fade …
Elle en profita pour regarder ce que faisait Ardyn avec la pâte.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptySam 23 Mai - 10:42



7q1Yl.gif
For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Pas d'autres commentaires sur la situation, seulement un rire quant à la réflexion de Gentiana sur ma vieillesse précoce. Cela dit je ne m'attendais pas non plus à ce qu'elle entre dans ma sphère d'intimité pour essayer de m'en enlever un peu... avant d'abandonner. Malgré cette surprise, j'essayais de ne rien montrer si ce n'est de la conviction alors que je sortais tous les ingrédients nécessaires à la confection de la pâte. « Elle sera prête en moins de deux. » toujours aussi confiant, surtout que c'était de loin la tâche la plus facile à faire dans la recette. Il n'y avait pas de quoi se pavaner, ce que je ne faisais pas, mais ça me permettait de l'observer faire à son tour sans trop de risques de me rater. Je l'écoutais donc attentivement également, elle et ses doutes quant à cette page un peu trop défraîchie pour pouvoir la déchiffrer avec clarté.

« Je ne crois pas que le sucre était un problème, plutôt le sel. Vérifie que tu ne t'es pas trompée entre les deux ? » pour commencer à parler du cœur du problème précédent. Dans un même temps, je fis le nécessaire pour faire préchauffer le four une fois la pâte terminée. Je me permis donc de voir aux côtés de ma partenaire de cuisine pour l'assister un peu plus.

« Après, il faut vérifier l'acidité de la crème. On comblera cela par le sucre, enfin c'est comme ça que j'imagine la chose, dis moi si je me trompe. » en haussant doucement les épaules. Je ne souhaitais pas lui donner d'ordres et rajouter mes propres dosages sur cette recette serait sans doute du sacrilège. Je préférais lui laisser faire cette partie à la limite du religieux.

Néanmoins, une fois que la crème était prête, je me permis d'en récolter une toute petite noisette du bout de mon index... et d'en mettre une once sur le bout de son nez, avant de faire ce que j'avais prévu à l'origine, la goûter. Naturellement, un rire m'avait échappé pendant le processus, mais une mine satisfaite pris rapidement la relève. « Douce à souhait, juste ce qu'il faut. Parfaite. » en levant alors le pouce, dans un geste qui me semblait parfaitement inhabituel et étrange. Je ne sais pas pourquoi je l'avais fait... ça ne me ressemblait pas du tout. Sans doute parce que j'avais les miens encore empruntes de ces diverses ingrédients.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyDim 24 Mai - 13:26



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Le sel ? Hm. A cette réflexion, elle avait pris le pot en verre de sucre pour le comparer à celui, identique, de sel. Elle remua légèrement le contenu, les deux poudres se ressemblaient beaucoup, mais le sucre était censé être légèrement plus cristallin. Dans le doute, elle en goûta une pincé et sembla un peu gênée.

— Hm … je devrais mettre des étiquettes.

Oui, c'était une bonne idée, ça. Décidément, des génies, ces Cétras !
De son côté, Ardyn semblait très bien s'en sortir avec la pâte et elle s'arrêta un moment pour le regarder la malaxer en créant une boule parfaite. En fait … elle était peut-être ben un peu jalouse, mais on ne dira pas si c'est parce qu'il s'en sortait mieux qu'elle ou si c'était pour autre chose.
Elle secoua doucement la tête pour décrocher son regard de lui et retourner à sa crème qu'elle avait presque oublié et était en train de bouillir un peu trop. Elle leva la casserole le temps de baisser l'intensité du feu et ajouta donc le sucre et les autres ingrédients avec précaution. Elle avait donc décidée de laisser cinquante gramme de sucre et eut la main un peu lourde sur l'essence de violette.

« Après, il faut vérifier l'acidité de la crème. On comblera cela par le sucre, enfin c'est comme ça que j'imagine la chose, dis moi si je me trompe. »

— Oh, hmm … tu as peut-être raison.

Pour être honnête, elle n'en savait trop rien, ce n'était pas pour rien que ses plats et ses pâtisseries étaient assez médiocres. Elle avait reçu une excellente formation d'apprentie Messagère, mais sa grand-mère avait pas mal négligé la cuisine … peut-être parce que, quelque part, elle voulait contrer ce que Grand-Tante Jacinthe disait tout le temps, « passer par par l'estomac d'un homme pour atteindre son cœur ». L'ancienne Messagère ne cessait effectivement de mettre sa petite fille en garde contre les hommes, elle disait que c'était à eux de ramper devant elle et non l'inverse, qu'elle ne s'y laisse pas prendre. Mais n'y avait-il pas un juste milieu ?

Lorsque sa crème lui paru suffisamment homogène et onctueuse, elle la retira du feu et Ardyn l'intercepta pour y goûter. Elle en reçu un peu sur le nez au passage, ce qui la fit rire malgré un petit éclat de protestation. Elle s'adoucit dès qu'il donna son avis, mais, ayant du mal à le croire, elle attrapa une petite cuillère pour goûter à son tour … c'est vrai que c'était doux, peut-être un peu trop ? Cela semblait plaire à Ardyn. Cela aurait sûrement un peu plus goût une fois refroidit.

— Hm … pas mal. Tempéra-t-elle en éternelle insatisfaite. C'est encore assez loin de ce que faisait ma grand-mère, mais attendons de voir l'ensemble.

A l'extérieur, elle n'avait pas remarqué que le vent s'était levé et que la neige avait recommencé à tomber : cette fois elle n'y était pour rien ! Elle se sentait calme et sereine, c'était simplement les aléas de l'hiver. Ou alors l'esprit vengeur de la défunte grand-mère ! Pas sûr que cela ait l'effet de chasser ce « malotru » de la maison familiale, en fait, si le temps persistait en ce sens, cela risquait même de provoquer l'inverse, car il aurait bien du mal à rentrer chez lui aussi tard au milieu d'un tempête de neige. Elle avait bien fait d'insister pour allumer la cheminer, entre ça et le four, la pièce s'était tempérée pour être agréable au commun des mortels et cela restait très supportable pour elle, presque agréable en fait … mais ça, ça venait peut-être d'autre chose.

En baissa les yeux pour attraper un moule, elle se rendit compte qu'elle avait toujours de la crème sur le nez, elle s'essuya enfin avec une serviette, elle avait oublié sa main gauche depuis quelques minutes déjà, ne cherchant plus à la cacher. Elle mit la pâte avec précaution dans le moule après l'avoir beurré et fariné, découpa l’excédent et commença à mettre la crème de violette dedans pour mettre le tout à cuir. Les instructions de cette partie étant effacé, elle avait toujours fait comme ça, obtenant donc généralement quelque chose sec. Elle avait au moins compris, après quelques tentatives, que les fruits, eux, ne se mettaient pas au four !

— Au fait, as-tu reçu des nouvelles d'Opale ?


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyLun 25 Mai - 11:49



7q1Yl.gif
For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

J'en avais presque terminé avec la pâte, avant de la mettre dans le four, mais je me sentais néanmoins observé. Cela ne me gênait pas vraiment, j'étais même amusé du regard que me portait Gentiana. Que pouvait-elle se demander ? Je faisais n'importe quoi peut-être bien ? Non c'était autre chose, mais je ne savais pas vraiment quoi non plus.

Cela ne faisait qu'accentuer l'atmosphère actuelle, entre plaisanteries et complicité. Sans vraiment chercher à l'observer de façon inquisiteur, je crois avoir remarqué quelque chose d'étrange au niveau de sa main, dont je ne dis rien pour le coup. Je m'interrogeais silencieusement quant à l'origine de ces marques, de ces marbrures glacées, mais je ne trouvais pas vraiment de raison logique à ma connaissance. Toujours est-il qu'elle devait le cacher depuis un moment, vu l'état de sa main et la discrétion qu'elle usait pour ne jamais la montrer depuis quelques temps.

« Elle sera peut-être différente de d'habitude, mais je ne doute pas qu'elle soit parfaite à sa façon, tu verras. » en prenant le temps de la regarder faire à mon tour, se débattre avec ses tâches culinaires et se nettoyer le bout du nez. Dehors la neige tombait lentement, de ce blanc immaculé emprunt de poésie. Je m'approchais donc de la fenêtre fermée pour contempler le phénomène naturel, de toute façon nous n'avions plus qu'à attendre la fin de la cuisson... ou presque. « Non et je dois t'avouer que cela m'inquiète quelque peu. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé. » en secouant la tête, sans me retourner pour autant, continuer d'observer ce spectacle merveilleux... jusqu'à ce que je mette les pieds dans le plat.

« Mais je suis aussi soucieux de l'état de ta main. Cela fait un moment, n'est-ce pas ? » en calant ma main contre le mur pour me soutenir, m'adossant à moitié à la fenêtre pour faire volte-face et l'observer dans les yeux. Elle était au pied du mur, il était trop tard pour nier ce que j'avais observé un peu plus tôt. Je sais ce qu'elle craignait... que j'abuse de mon pouvoir et me mettre en danger pour rien, mais ce n'était peut-être pas si anodin non plus ! Et puis je préfère savoir ce qui la ronge, quitte à ne pas agir par la suite. Je me sentais responsable de tout ce qui se passait, et de tout le monde aussi. Que s'était-il donc bien passé ? Un rejet de Shiva ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 26 Mai - 19:54



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


La tarte était maintenant au four et Gentiana l'observa un instant, comme si elle craignait une soudaine explosion due à un mauvais dosage et se redressa finalement alors que Ardyn avouait son inquiétude au sujet de la Messagère de Leviathan. C'est à ce moment là que Gentiana remarqua le petit déluge glacial qui s'abattait à l'extérieur … oui, l'hiver allait être très rude, cette année. Elle commença à ranger les quelques ingrédients dont ils n'auraient plus besoin et à nettoyer le plan de travail d'un air pensif.

— Opale est certainement une des personnes les plus têtues et coriaces que je connaisse, je suis sûre qu'elle va bien.

Tentant de le rassurer comme elle pouvait, lors-même qu'elle n'en savait strictement rien. Elle ne s'était jamais trouvée très douée pour réconforter les autres, malheureusement. Opale était une amie d'enfance des frères Izunia, elle les avait toujours vu fourré ensemble, aussi loin qu'elle s'en souvienne et s'était toujours demandée ce qu'ils étaient vraiment l'un pour l'autre. La Messagère de Leviathan avait toujours été une jolie petite fille, gaie et souriante et elle était devenue une magnifique jeune femme pleine de vie. Elle pouvait concevoir qu'il était facile de tomber sous son charme, surtout qu'elle avait l'air d'en être consciente. Est-ce que c'était arrivé à Ardyn ? Cette question ne devrait pas avoir d'importance, elle ne devrait même pas se la poser, en fait, mais elle lui trottait souvent dans la tête.

Il interrompit cependant très vite ses interrogations superficielles pour se tourner vers elle en reportant toutes ses attentions sur sa main. Elle sentit son cœur bondir de ce qui ressemblait à de la terreur en ramenant sa main droite sur la gauche, pour essayer de cacher les stigmates qui l’affligeait. Elle avait légèrement détourné la tête et fermé les yeux, il lui fallut cependant un moment avant de reprendre un sembla d'expression neutre. Il avait vu … elle était bien embarrassée, car elle se sentait patibulaire et dégoûtante … et puis elle ne voulait pas qu'il s'inquiète, comme il le faisait toujours.

— Il n'y a vraiment pas de quoi s'inquiéter, je t'assure. C'est n'est pas beau à voir, mais c'est simplement l'effet que peut avoir la matéria qui me lie à Shiva.

Le froid conserve, certes et sa grand-mère était d'ailleurs restée une très belle femme aux traits plutôt ferme jusqu'à la fin de sa vie, à un âge très avancé. Mais il y avait parfois des effets secondaires de ce genre, même sans le grand chamboulement qu'ils avaient connu, les Messagères de Shiva subissaient fréquemment ce genre de désagréments à moindre échelle.
Un peu mal à l'aise qu'il ait finalement vu cela, elle feint de refaire un peu rangement, remettant discrètement son gant entre deux, l'air de rien. Elle entreprit ensuite de retirer son tablier et de s’épousseter en regardant son reflet dans la fenêtre, chassant les dernières traces de farine et on entendit un petit éternuement venant de sous la table, où était toujours postée Gwynie.

— Est-ce que tu veux boire quelque chose en attendant que ça soit cuit ? Il faudra bien une quinzaine de minutes.

Sachant que vu l'heure, elle se permettrait de lui interdire toute boisson énergisante, elle avait une grande variété d'infusion parfaite pour le soir ou même du chocolat si il préférait. D'un geste, elle l'invita à venir s'installer du côté salon, ils seraient mieux dans le canapé, près de la cheminée.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMer 3 Juin - 13:09



7q1Yl.gif
For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Une tentative de réassurance à mon égard au sujet d'Opale... même si je savais bien qu'elle disait vrai. Depuis toute petite elle était une battante, elle ne démordait jamais et était même parfois plus combative que mon frère cadet... ce qui n'est pas peu dire ! Mais étrangement je me sentais plus inquiet que d'habitude à son sujet, sans doute à cause de ces derniers événements catastrophiques. Je devais garder mon sang froid et me dire que Gentiana avait raison, que ce n'était qu'une question de temps... même si cela commençait vraiment à faire long.

Nous connaissions si peu les autres groupes de Cetras aussi, certains devaient avoir leurs propres problèmes depuis cette chute céleste. Elle devait sans doute travailler à renouer des contacts avec d'anciens alliés un peu perdu de vue depuis cet événement. « Tu as sans doute raison, je m'en fais trop. » en opinant simplement, remarquant qu'après coup que je venais aussi de répondre au sujet de sa main d'ailleurs. Sauf que je n'étais pas aussi catégorique que cela quant à ce nouveau phénomène inquiétant. Si ce n'était rien... comme elle le disait, elle n'aurait pas eu besoin de le dissimuler de la sorte ! Devant notre peuple, je ne dis pas ! Mais moi...

« Tu crois ? Moi je n'ai jamais rien vu de tel jusqu'à présent... » en m'approchant alors avant d'hausser les épaules, voyant que c'était ce que l'on appelle un combat perdu d'avance. « Soit, je ne ferai rien, mais c'est quand même inquiétant tu ne trouves pas ? » en essayant alors de faire vibrer sa corde sensible et de lui faire entendre raison. Cela prendra sans doute du temps, mais en attendant je participais donc au rangement et nettoyage de tout ce bazar culinaire. Sans compter sur l'odeur attrayante.

Une fois chose faite, je vins m'asseoir sur un fauteuil non loin de l'âtre, dans ce petit salon coquet et minimaliste. Un charme ancien se dégageait de cet endroit, à moins que ce ne soit de sa propriétaire, mais je m'y sentais bien... apaisé. « Tu l'as déjà montré à quelqu'un d'autre ? Juste pour avoir un avis ? » en me demandant par la même occasion si d'autres messagers avaient connu de tels symptômes mystérieux. Tout le monde dit que la communication est la clé... mais en vérité, personne ne dit jamais rien sur ce qu'il pense vraiment. Quel dommage ! Moi le premier ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptySam 6 Juin - 22:18



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


En allant s'installer dans l'espace petit salon, Gwynie la suivit pour grimper dans le canapé à ses côtés, sur la couverture en laine qui lui était destinée et déposa tranquillement sa tête sur les jambes de sa maîtresse, recevant aussitôt de douce caresses sur sa tête. Elle sentait que son hôte était resté préoccupé par ce qu'il avait vu de sa main et elle lui adressa un sourire amusé, peut-être qu'il finirait par se rendre à l'évidence que ce n'était rien de grave et surtout qu'il n'y pouvait rien.

« Tu crois ? Moi je n'ai jamais rien vu de tel jusqu'à présent... »
— Parce que tu as connu beaucoup de Messagères de Shiva ?

Il n'était qu'un enfant ne frôlant même pas la puberté la dernière fois qu'il avait vu son aïeule alors que pouvait-il bien en savoir ? Elle le soupçonnait de faire preuve d'excès de zèle et elle ne le prenait pas personnellement … il était comme ça, c'est ce qui faisait son charme. Cela donnait envie de lui donner des claques et de l'attacher au lit. Oui. Pour qu'il se repose, entendons-nous bien ! Oh, part Shiva, elle venait de réaliser ce qu'elle était en train de penser … heureusement que son corps était trop froid pour rougir si facilement. N'empêche que maintenant il l'imaginait attaché au lit … C'était malin.

Mais elle avait beau le rassurer, se montrer confiante, lui, il n'arrivait pas à passer à autre chose. Il s'installa dans le fauteuil, tout près et elle prit le temps de regarder par la fenêtre pour remarquer la tempête qui se levait … est-ce qu'il allait réussir à rentrer par ce temps ? Non, ça suffit, arrête de penser à l'attacher au lit, voyons ! C'est parfaitement inconvenant.

Elle baissant les yeux, elle remarqua que Gwynie la fixait d'un air étrange, comme si elle pouvait lire dans ses pensées. Heureusement qu'elle ne pouvait pas parler … elle lui accorda quelques grattouilles derrière l'oreille pour détourner son attention et reporta son attention sur Ardyn qui était toujours si préoccupé.

« Tu l'as déjà montré à quelqu'un d'autre ? Juste pour avoir un avis ? »
— Je ne dirais pas ça … Mais Elijah était à mon chevet après la chute … alors il l'a vu. Personne d'autre.

Elle replia les doigts de sa main gauche comme pour assouplir son gant ou dissiper une sorte de gène.

— Ardyn, crois-moi, ce n'est pas dangereux. Ma main était déjà dans cet état après la bénédiction de Shiva et ça s'est atténué … Et là, c'est déjà moins pire qu'après la chute.

Un peu moins pire … bon, disons que ça ne s’aggravait pas, en tout cas. Elle reporta un instant son regard vers la fenêtre.

— Le temps s'est dégradé …

Ce genre de tempête pouvait partir aussi vite qu'elles arrivaient, mais parfois elles soufflaient pendant plusieurs heures, voir presque plusieurs jours. Si vraiment rien ne se calmait d'ici qu'ils aient dégusté la tarte, elle l'inviterait à rester ici pour la nuit … non, elle n'allait pas l'attacher !

— Oh, j'en ai oublié les boissons. Elle se leva pour aller mettre de l'eau à bouillir et Gwynie se retrouva penaude sans les jambes de sa maîtresse comme coussin. Elle se rabattit donc sur Ardyn, se levant pour aller le rejoindre et réclamer un peu d'attention. Gentiana revint avec un plateau sur lequel elle avait disposé les tasses, du sucre, un peu de lait et du miel ainsi qu'une boite d'une grande variété d'infusions idéales pour passer une bonne nuit. Par habitude de vivre seule, elle préparait des portions individuelles dans de petits infuseurs idéal pour une seule tasse.

— As-tu appris quelque chose de nouveau au sujet de notre amie l'étrange étrangère ?

Elle revint bientôt avec la bouilloire.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyDim 7 Juin - 10:58



7q1Yl.gif
For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Si je ne la connaissais pas, j'aurais pu penser l'avoir froissé si ce n'est embarrassé. Je la savais bienveillante, même envers moi, et donc je ne pris pas son commentaire au pied de la lettre, bien qu'elle ait totalement raison. Je n'avais pas tant connu sa grand-mère et précédente messagère de Shiva, je m'étais avancé un peu vite en besogne et maintenant j'avais l'air idiot. Ainsi, je me grattais la tête en opinant simplement, observant Gentiana et sa chienne sans trop savoir quoi répondre à cela. Pendant un bref instant, je la sentis également ailleurs, à moins qu'elle ne cherche à fuir mon regard ? « Tu dis vrai, je me suis un peu emporté, sans doute. » en me redressant légèrement pour bien me caler contre le dossier de mon siège, croisant les bras contre mon buste en fermant les yeux.

Je n'appréciais pas spécialement avoir tort, mais cette fois-ci je l'acceptais sans mal... je réfléchissais juste à comment me sortir humblement de cette fausse prétention de ma part. Ce n'était pas mes affaires après tout !

J'eus tout de même lancé un regard en direction de la fenêtre, pour voir que la petite neige s'en était allée afin de laisser place à quelque chose d'un peu plus épais et intense. J'allais devoir attendre que les choses se calment dehors pour rentrer chez moi. Je ne dis pas que rester en cet endroit me dérange, loin de là, mais si je devais passer la nuit en la demeure de Gentiana, je ne sais pas comment je me sentirais. Toujours est-il que je me contenterai de pas grand chose dans le salon, naturellement. Cela dit, je me demandais encore à quoi pouvait bien ressembler sa chambre... simple curiosité ! « D'accord, je te fais confiance de toute façon. » en secouant la tête, imaginant d'ailleurs que je pouvais le faire également envers Elijah car d'après ses dires ce n'était pas forcément d'hier et ce dernier n'avait piper mot depuis l'événement. Ce sacripan peut être fiable quand il le veut, tout le monde le sait bien.

L'atmosphère s'était un peu réchauffée depuis qu'il y avait un feu dans l'âtre, si bien que je n'avais pas spécialement envie de partir non plus... coup de chance, ce n'était pas possible pour le moment. Je la regardais donc s'activer après avoir dit oublier les boissons. Peut-être est-ce le fait d'être dans une situation intime, chez elle, mais je la trouvais d'autant plus douce et adorable. Je la suivis donc du regard pendant un bon moment... avant de voir sa chienne me fixer, penchant la tête sur le côté comme m'interrogeant sur ce que je faisais, comme si elle pouvait soupçonner mes pensées personnelles. Je fus d'autant plus surpris, me raclant la gorge, avant de venir lui donner l'attention qu'elle attendait de ma part maintenant que sa maîtresse était affairée à autre chose. « J'ai de plus en plus l'impression de voir Aquilon, quand tu réagis ainsi. » dans un léger rire, discutant avec le canidé comme si elle pouvait pleinement me comprendre.

Puis vins une question naturelle mais néanmoins troublante, car l'instant de quelques temps elle avait quitté mon esprit. Malheureusement le fait de repenser à cette femme me mettait mal à l'aise. « Non... si ce n'est qu'elle apprend vite, peut-être un peu trop même. Elle ne m'inspire pas confiance et pourtant, je n'ai pas envie de la juger hâtivement. Personne ne la connait et elle ne connait personne. » dans un long soupir, regrettant presque mes pensées gênantes et ambiguës à l'attention de Gentiana des instants précédents. Elle demeurait un véritable mystère, une énigme qui avait quelque chose de malsain. J'avais l'impression d'être transpercé par son regard, à chaque fois qu'elle le posait sur moi. Je remerciais alors Gentiana de nous avoir rapporter les boissons, profitant de cet instant pour éviter de trop me triturer les méninges vis-à-vis de l'étrangère.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 9 Juin - 15:40



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Est-ce qu'il avait enfin décidé de ne plus trop s'inquiéter ou est-ce qu'il disait ça pour lui faire plaisir ? Dans tous les cas, elle s'en trouva plutôt soulagée et satisfaite, ce n'était pas la première fois qu'il assurait lui faire confiance … mais elle n'était pas certaine qu'il soit totalement sincère sur ce point précis, il n'aurait pas tout à fait tort … Gentiana n'irait pas spontanément le voir si elle venait un jour à avoir un réel problème de santé, c'était une question de pudeur et peut-être un peu de fierté.

Elle sourit avec tendresse en le voyant avec Gwynie, cette vision lui donna un sentiment étrangement agréable … c'était presque comme si elle effleurait l'idée d'un quotidien en famille, un aperçu de ce que ça pourrait être. L'espace d'un instant, elle fut frappé par un vif éclat de lucidité, il était là, chez elle, dans son fauteuil avec sa chienne et elle eut soudainement l'impression que tout était normal, plus que ça, c'était comme si Ardyn était exactement à sa place ici, comme si tout devrait être toujours exactement comme ça … Cette impression fit bondir son cœur et elle repoussa cette idée en se concentrant sur ce sujet moins réjouissait, elle ne voulait pas avoir l'air soudainement mal à l'aise.

Réfléchissant à la question, elle proposa à Ardyn ses divers assortiments d'infusions, demandant au passage ce qu'il prenait avec et le servit tranquillement en répondant à ses scrupules.

— C'est vrai qu'elle donne une impression étrange … mais nous aussi, nous venons d'ailleurs, à l'origine … Gaïa nous a accueilli et adopté, nous devrions faire honneur à cette femme en l'intégrant parmi nous …

Mais dans sa voix, on sentait que c'était surtout elle-même qu'elle essayait principalement de convaincre. Leurs confrères se disaient en tout cas honorés d’accueillir une nouvelle forme de vie ici, aussi mystérieuse soit-elle. Gentiana aurait aimé avoir la pureté de se sentir bien plus enthousiaste, mais tout comme Ardyn, elle se sentait mal à l'aise … pour sa part, cela venait peut-être du fait que l'arrivée de cette 'femme' coïncidait avec la destruction de l'autel de Shiva … mais même si elle était vraiment arrivée avec ce qui avait créé le Cratère sur le domaine de Shiva, ce n'était pas forcément de sa faute. Pas forcément.

Après avoir servi Ardyn, elle prépara sa propre infusion avec un peu de miel.

— Je dis ça, mais ... enfin. Je n'ai pas pour habitude de juger les gens et je n'aime pas ça … mais je dois bien avouer qu'elle ne m'inspire rien de très sympathique … mais nous devons rester bienveillants malgré tout.

Un grand coup de vent souffla dehors, faisant légèrement grincer les murs de la maisonnette. Les spirales qui caractérisait l'architecture Cétra faisait presque chanter les tempêtes, le vent s'engouffrait dans les reliefs en spirale, donnant alors plusieurs tonalités aux bourrasques.

— On dirait que la tempête n'est pas décidée à se calmer … ça ne serait pas prudent de sortir dans ces conditions, si ça persiste, tu devrais passer la nuit ici. J'ai de la place.

Oui, elle avait un grand lit. Mais non, pas dans son lit ! Il y avait une petite chambre au dernier étage, c'était sa chambre quand elle était petite, jusqu'à ce que sa grand-mère retourne à la Rivière de la Vie en tout cas. Après ça, elle s'était installée dans la chambre plus grande, qui était justement celle de son aïeule. Aujourd'hui, on appellerait ça une suite parentale, car elle donnait accès à la salle d'eau. Bon, le lit du dernier étage risquait d'être un peu petit pour cette grande perche d'Ardyn … il mesurait combien, maintenant, près d'un mètre quatre-vingt-dix ?

L'odeur de la pâte en train de cuir avait doucement commencer à embaumer la pièce, c'était le genre de parfum simple qui la ramenait bien vite à l'enfance. Elle alla vérifier la cuisson par acquis de conscience – ce serait dommage que ça crame après tous ces efforts – mais la pâte était encore clair, la crème qu'elle avait mis dedans, en revanche, commençait déjà à se colorer. Elle revint à nouveau dans l'espace salon pour siroter tranquillement son infusion.

— Encore cinq minutes et je pense que ça sera bon.

Sagement assise à côté d'Ardyn, Gwynie avait posé sa tête sur les jambes de leur invité et somnolait tranquillement.

— On dirait qu'elle est vraiment tombée sous ton charme … Je l'ai déjà dis, mais c'est vraiment rare qu'elle se laisse approcher par quelqu'un d'autre que moi …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyVen 12 Juin - 22:22



7q1Yl.gif
For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Mon choix se tourne alors vers une infusion à la menthe, pour son côté réfléchissant et pour conserver un semblant de bonne haleine. Je voulais rester respectable en toute situation, ne vous faites pas d'idée sur la question ! Je n'aborde pas plus la question de sa main, je sens qu'elle n'est pas prête à en parler... peut-être même qu'elle ne le sera jamais car je continue de sentir une sorte de réticence chez elle.

Cela a toujours été le cas, me direz-vous. La confiance ne manquait pas entre nous, ni même la complicité de ce que j'avais pu voir dernièrement, mais... l'un comme l'autre, nous ne voulions vraiment importuner le second avec notre état personnel, qu'il soit physique ou moral. Mais à qui la faute... si ce n'est à ce symbolisme dont nos statuts étaient issus, à devoir nous occuper de tout le monde si ce n'était de nous-mêmes.

« Naturellement ! Nous nous devons d'être bienveillants et accueillants... mais ses pouvoirs sont vraiment étranges. Et elle apprend si vite... elle assimile, si ce n'est copie. Aussi fascinant qu'inquiétant. » et plus j'en parlais moins je me sentais à l'aise avec cette étrangère. Surtout depuis qu'elle m'avait montré un semblant de pouvoir similaire au mien.

Je m'en rappelle bien, c'est comme si elle n'avait pas de limite, pas besoin d'échange quoique ce soit pour le faire. Même la personne la plus saine d'esprit pourrait être grisée par tant de possibilités...

Gentiana avait néanmoins raison, à l'origine nous non plus n'étions pas de ce monde. Est-ce qu'elle serait alors similaire à l'espèce que nous étions autrefois ? Je doute sincèrement qu'elle soit issue des Anciens, de nos ancêtres... il se dégage d'elle quelque chose de bien peu naturel, voir presque de malsain lorsque j'y fais attention. Et pourtant les mots de mon hôte résonnent dans ma tête... Puisqu'elle avait dit être comme moi, est-ce que cela voudrait dire que je suis tout aussi étrange qu'elle ?

Serais-je aussi issu de la même chose, ce qui expliquerait ce statut assez unique mais également mes capacités ? Voilà qu'elle m'embrouillant indirectement l'esprit ! Cela dit, les aveux de Gentiana quant à son impression personnelle à son sujet me rassure... et encore, qu'est-ce que ce serait si elle assistait aux séances. Peut-être devrais-je lui proposer de venir avec moi la prochaine fois ? Serait-ce la mettre en danger ? Je l'ignore mais je ne suis pas à l'aise non plus avec cette idée.

Dehors, la neige continue de tomber... mais sous la forme d'une tempête qui ne semblait pas vouloir s'atténuer. D'après les dires de Gentiana, et elle s'y connaissait sur le sujet, cela n'allait pas s'arrêter avant un bon moment. Cela se termine d'ailleurs sur une invitation à passer la nuit chez elle, ce à quoi je manque d'avaler un peu de mon infusion mentholée de travers. Je me reprends assez vite pour que cela passe inaperçu... surtout que c'était une offre généreuse et tout à fait innocente, j'en suis persuadé ! En même temps, je me sentais bien en cette demeure, j'en avais presque oublié que ce n'était pas la mienne. Mais que se passerait-il si cela venait à s'ébruiter au lendemain ? Je ne voulais pas lui attirer d'ennuis... ni même m'attirer les foudres de certains prétendants qui la convoitaient... et Shiva sait qu'ils peuvent être nombreux ! « C'est vraiment appréciable de ta part. Je pense donc accepter car je n'ai pas envie de braver le blizzard ce soir, tu m'en vois désolé. » dans un petit rire accompagné d'un sourire un peu nerveux. Je n'étais pas spécialement à l'aise à l'idée que l'on vienne nous surprendre... et pourtant j'étais à la fois excité et curieux.

De son côté, Gentiana surveille la cuisson alors que Gwynie semble assoupie à mes côtés, ou du moins elle restait immobile sous mes caresses. On dirait bien qu'elle m'a adopté, presque même davantage qu'Aquilon. Ce n'est pas comme si je pouvais partir, elle l'avait bien compris et elle profitait cette chipie. J'avais également une certaine hâte à goûter le résultat de notre collaboration culinaire mais une question me brûla les lèvres, au sujet de cet hébergement mystère.

« Je peux tout à fait dormir dans le salon, si cela te permet de ne pas changer tes habitudes. Tu semblais assez mystérieuse quant à l'étage et je peux aisément respecter cela. » en opinant doucement. C'était plutôt une fausse question car j'espérais qu'elle me réponde le contraire... et de toute façon j'étais loin d'être exténué. J'avais bien l'intention de garder les yeux ouverts encore quelques heures avant de m'effondrer. Au moins, cette fois, il n'y avait personne pour troubler notre moment à deux !

Eh mais attendez ! Pourquoi est-ce que je pense cela ?!

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 EmptyMar 16 Juin - 14:26



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


L'invitation fut acceptée sans trop de chichis, Ardyn avait l'art de se montrer particulièrement correct et poli, elle avait donc redouté de multiple « je ne veux pas déranger » et ce genre de chose. Il se sentit tout de même obligé de s'excuser, ce qui la fit sourire et raviva un éclat de malice dans ses yeux bicolores, ne manquant aucune occasion de taquiner le pauvre sauveur au sourire ravageur.

— Cela te désole vraiment à ce point de rester chez moi ?

La question était un piège terrible et fatale. Un oui et elle pourrait feindre d'avoir le cœur brisé, un non et là elle pourrait remettre ses intentions en cause ! En tout cas cela semblait beaucoup l'amuser. Elle, elle n'était pas désolée qu'il reste … elle ne se sentait même pas embarrassée comme elle aurait pu l'être avec quelqu'un d'autre, c'était même plutôt agréable d'avoir de la compagnie, surtout la sienne.

Le regard de ceux ou celles qui pourraient surprendre le départ d'Ardyn au petit matin ne la préoccupait pas vraiment. Si vraiment quelqu'un venait à être témoins de sa présence ici pour la nuit, c'est sûr que ça allait jaser et la rumeur allait sûrement vite se répandre, brisant quelques cœurs ou enflammant des passions … et Elijah allait sûrement la harceler pour avoir des détails croustillants, c'est ce dernier point qui sembla le plus fâcheux et l'encouragea à penser qu'ils feraient mieux d'être discret. Enfin … ils ne faisaient pas de mal, ni même rien de très croustillant ou de particulier. Il n'y avait rien à cacher, finalement, ne serait-ce pas pire de faire comme si ?

En bon gentleman et invité poli, Ardyn assura pouvoir se contenter du canapé, ne manquant cependant pas de faire une allusion à l'étage, ce qui arracha un sourire mystérieux à la Messagère. Il avait l'air bien curieux.

— Mystérieuse ? Pour une fois, ce n'était pas pour intention. Avouant ainsi que oui, elle aimait bien faire des mystères. C'est simplement qu'il n'est pas dans mes habitudes d'inviter des hommes dans ma chambre, tu sais …

Et il n'y avait pas grand chose à voir d'autre que ça, à l'étage.

— Mais tu n'auras pas à passer la nuit sur le canapé, il y a une autre chambre au deuxième, le lit risque d'être un peu petit pour toi, mais ça sera toujours mieux.

Ce qui serait mieux, ça serait qu'il dorme dans son lit à elle, qui était plutôt spacieux ! Mais ils n'en étaient pas là, un peu de tenue, voyons ! Elle retourna près du four qu'elle éteignit avant de sortir la pâte bien dorée. La crème qu'elle avait mise dedans semblait avoir séché et bruni, malheureusement. Elle l'examina un instant en se disant enfin qu'il y avait peut-être quelque chose qui clochait dans sa méthode.

— Je me demande s'il ne faudrait pas mettre la crème après …

Comme il en restait un peu dans un bol, elle en ajouta un peu après avoir refroidit le plat avec sa magie, sortant ensuite les framboises pour composer la tarte, essayant de rendre le tout assez joli et harmonieux.

— L'heure du verdict approche.

Elle coupa deux parts et les ramena dans l'espace salon, voilà qui allait très bien accompagner leurs boissons chaudes. Elle laissa Ardyn goûter le premier.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Nord :: Cité des Anciens-
Sauter vers: