AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le Deal du moment : -54%
CARE Kit Pilates avec ballon, tapis, anneau et pompe
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

 Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyDim 27 Sep - 11:29


« Il neige - face à la mer »


Yee-eh ! À quoi bon tergiverser sur la meilleure façon de voyager quand on avait une Shiva-Ixion ? La poussière bondissait furieusement autour du bolide laissant derrière le voyageur un nuage de poussière claire. Il était ravi de continuer sa fuite éperdue en direction du Nord et de terres qu’il n’avait pas encore pu explorer.

La fatigue commençait un peu à lui taquiner les tendons des bras qui commençaient à s’engourdir quelque peu, depuis le départ des vestiges de Midgar, en passant par Kalm où il n’avait fait qu’une brève halte. Il aurait pu faire un léger détour pour admirer le fameux ranch des Chocobos, mais à quoi bon ? Ces étranges volatiles l’intriguaient, mais, il se voyait mal se passer de sa moto pour louer une monture, somme toute moins rapide et confortable. La patience n’étant pas son fort, l’homme avait préféré longer les monts rocailleux pour arriver plus vite aux marécages qui pullulaient à l’Est de Midgar.

La traversée n’avait pas été de tout repos. L’espace d’un instant, dans un moment de lassitude, il lui était même rapidement venu à l’esprit de poursuivre à pied pour ménager un peu sa monture. C’était sans compter une ombre menaçante qui serpentait dans les eaux poisseuses de la région qui lui avait fait passer l’envie de s’arrêter. Au contraire, retrouvant une nouvelle fougue, le jeune homme avait accéléré de plus belle, narguant ouvertement le long reptile qui aurait certainement souhaité en faire son déjeuner. Le monstre avait du laissé tomber la chasse, ne réussissant à se mettre sous le dent que quelques fins morceaux de givres que la moto avait laissé derrière elle.

Le voilà à présent dans la région de Junon, plus boisée, plus fertile et naturellement plus amusante à traverser en quatrième vitesse, avec quelques rochers à éviter pour éviter de s’endormir au volant. Le cobaye s’amusait comme un fou. Déjà la silhouette de la grande ville portuaire se rapprochait face à lui, comme une dernière barrière à franchir avant de quitter le continent. En la voyant, il avait comme l’envie d’accélérer encore pour fanfaronner dans ses rues goudronnées, mais il ne pouvait complètement oublier les éventuels barrages militaires ou autres contrôles d’identité qu’on pourrait lui faire passer. Il aurait bien eu du mal à la décliner, son identité. En dehors du Sujet SN0W, on ne l’avait guère gratifié d’un quelconque patronyme et il s’était finalement baptisé Snow après avoir rendu la monnaie de sa pièce au vieux shnock qui l’avait tenu si longtemps enfermé dans les sous-sols de Midgar. Au moins, avait-il un surnom maintenant, à défaut de papiers.

Il ralentit donc légèrement à l’approche de Junon qui semblait étrangement calme et comme endormie dans un froid hivernal qui seyait mal au climat du continent Est. Quelques flocons semblaient décidés à voleter au-dessus des toits. Bien qu’intrigué, Snow décida de presser davantage sur les freins et de bifurquer en direction de la plage pour éviter la ville et ses complexes militaires. Son bolide, fatigué, grogna un peu à la montée d’une dune de sable qu’il gravit sans grande difficulté.

« Allez, tenez bon encore un peu, mes belles ! »

Il sentait bien la mako se perturber peu à peu et son bras le lançait de plus en plus. Finalement, vaincu par le bon sens et la fatigue, et surtout, le besoin de prendre soin de ses précieuses invocations, Snow bifurqua brutalement sur la droite faisant faire à sa moto un brusque dérapage qui mit fin à sa course. Le bolide glissa quelque peu dans un dernier vrombissement avant de disparaître en un éclair, tandis que le jeune homme sauta sur ses deux pieds sur le sable gris et froid, face à l’océan.

« Merci, mes belles ! »

Snow prit une grande aspiration et goutta pour la première fois l’air iodé des bords de mer, les bras grands ouverts vers l’horizon. L’eau sombre ne semblait qu’à moitié réveillée. Ses jambes fléchirent un peu et il prit dans ses mains gantées le sable qu’il porta à sa bouche. C’était horriblement amer, mais d’une excitante nouveauté. Assis face à la mer, le jeune homme se prit à rêver à ce qui l’attendrait de l’autre côté. Et à chercher la solution la plus simple de traverser sans être rebuté au premier contrôle.

C’est alors que l’idée un peu folle de traverser sur sa moto germa dans son esprit, ivre de liberté et de record à toujours surmonter. Il pourrait s’élancer depuis la plage, bien campé sur sa moto et fonçait droit sur les vagues qui, au lieu de l’engloutir, se figeraient, lui dévoilant une route de glace avant de reprendre, au fil de la traversée son état liquide initial. Le voyage ne serait pas de tout repos et peut-être aurait-il été quelque peu présomptueux et inconscient de s’élancer comme ça pour affronter l’océan, une vaste étendue d’eau salée sans vraiment envisager l’éventualité où l’eau se serait refermée sur lui pour l’envoyer droit dans les domaines de Léviathan.

« On peut y arriver, non ? » demanda-t-il en reprenant son souffle, dans le vide, sans doute à l’attention de ses deux invocations, uniques compagnons de voyage et d'infortune.


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyDim 27 Sep - 17:44



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Sortir du domaine de ses hôtes n'était pas une mince affaire. On lui répétait qu'elle était en sécurité ici, qu'elle était leur invitée, mais elle avait très vite compris qu'ils craignaient surtout de la perdre de vue de peur de ne plus jamais la retrouver, sans doute. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir expliqué qu'elle n'était pas la clef de leur victoire contre le chaos à venir, la présence d'une Cétra aussi ancienne devrait les rassurer … elle-même aurait sûrement eut sentiment de sécurité si elle avait rencontré un de ses ancêtres, à l'époque. Aujourd'hui que c'était elle, « l'ancêtre », elle se rendait compte que l'on surestimait sûrement un peu trop les anciens d'une manière général.

Elle avait commencé par explorer paisiblement les ailes du domaine qu'on lui accordait, se dirigeant tranquillement vers la sortie. Là, elle dû se faire particulièrement rassurante pour qu'on finisse par la laisser passer : elle était une invitée, pas vrai ? Pas prisonnière. On voulu la faire accompagner, pour sa sécurité, soi-disant, pour qu'elle ne se perdre pas, aussi. Elle n'en avait peut-être pas l'air, mais elle savait se défendre. Elle promit de revenir et même de ne pas trop s’attarder … et elle put enfin poursuivre sa ballade.

Cette ville était incroyable. Rien à voir avec la Cité des Anciens dans laquelle elle avait grandi et qui était pourtant une véritable capitale culturelle. C'était bien plus grand, clairement et là où la cité des anciens semblaient se fondre dans la nature au point d'en faire partie intégrante, tout ici était clairement artificiel, jusqu'aux lumières qui venaient en renfort au soleil timide. Le sol n'était ni de terre ni de pavés de pierre, c'était une matière lisse, noire ou grise par endroit. Les bâtiments ressemblaient à des blocs de métal lisse. En passant derrière un couple, elle remarqua qu'ils se visaient avec un de ces petits appareils qu'ils appelaient PHS. Ils semblaient particulièrement heureux de voir leur reflet dans l'écran, alors elle passa quelques mètres derrière eux, souriant elle aussi, laissant ainsi une trace de son passage. C'est vrai que c'est amusant ...

Sa ballade la mena instinctivement vers la côté, elle rejoignit le sable et fit face à la mer pendant quelques minutes. Ça, au moins, ça n'avait pas changé … l'océan était toujours le même. Elle ferma les yeux pour respirer l'air iodé et écouter les murmures agonisants de Gaïa. Elle se concentra un instant sur la personne qu'elle cherchait depuis des milliers d'années, la raison de son retour ici … Elle sentait qu'il était tout près et c'est pour ça qu'elle restait ici … mais alors qu'elle était sur le point de l'atteindre de sa psyché, quelque chose d'autre attira son attention. Un présence qui se détachait de toutes les autres, qui avait quelque chose de vaguement familier … mais qui était nouveau. Étrange.

Elle remonta tranquillement la plage jusqu'à tomber sur un sillon régulier, comme si on avait traîné quelque chose. Ce qui l'intrigua un peu plus, c'était les traces de glace qui y était resté … En remontant la piste, elle aperçu bientôt un jeune homme blond qui faisait face à la mère. A côté de lui il y avait un étrange objet qu'elle ne pouvait pas qualifier autrement que comme un sculpture. Elle s'approcha d'un pas parfaitement silencieux, il parlait et pourtant il ne semblait pas l'avoir remarqué. Déjà de son vivant, Gentiana avait l'art de surprendre ses gens en arrivant dans leur dos comme si elle se téléportait, c'était encore plus flagrant depuis son retour.

Elle était maintenant juste à côté de la structure qui représentait deux silhouettes étrangement entrelacées, des silhouettes qui n'étaient pas sans rappeler les représentations populaires de Shiva. Les doigts de la cétra caressèrent doucement l'objet étonnant et elle ressentit aussitôt une sorte d'électricité statique glacial remonter dans sa main … cette présence … non, ce n'était pas Shiva, mais c'était à s'y méprendre !

« On peut y arriver, non ? » 

Gentiana releva la tête vers l'homme blonds aux larges épaules, les yeux fermés, elle arborait cet éternel air paisible indéchiffrable qui la caractérisait. Comme il lui tournait toujours le dos, elle se manifesta enfin pour qu'il la remarque.

— Cela me semble bien téméraire.

Elle connaissait ce regard vers l'horizon, cette ambition … Il lui semblait que le jeune homme comptait bien geler l'océan. Elle-même l'aurait fait sans hésité, à l'époque, si cela avait puis lui éviter une croisière ne bateau … et elle y était parvenue en partie, dans quelques circonstances particulières. Elle n'avait pas ouvert les yeux pour s'adresser à lui, aussi, sa main était toujours posé sur la tête d'une des Shiva.

— Mais il semble évident que vous n'avez pas froid aux yeux.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyJeu 1 Oct - 12:30


« Il neige - face à la mer »


Le vent ramena brusquement une forte odeur d’embrun au visage du jeune homme, comme pour l’inviter à mettre son plan à exécution. À moins que ce ne soit plutôt une mise en garde ? Il n’avait jamais été très doué pour jouer les devins, ni pour trop réfléchir avant d’agir. Pourtant, le froid au dessus de la mer charriait à présent une brume qui avait tendance à s’appesantir au loin, comme pour cacher l’horizon et la promesse d’un voyage sur et sans tumulte vers le nouveau continent.

« Cela me semble bien téméraire. »

« Peut-être… mais en même temps, est-ce qu’on a le choix ? Si on ne fait rien, on restera coincé, ici. Il y a bien des chocobos qui marchent sur l'eau.. Enfin il paraît... »

Snow avait répondu machinalement, comme si l’habitude de communiquer avec le silence de ses deux invocations lui laissait entendre qu’elles pouvaient lui répondre. La voix était posée, calme, comme la neige qui tombe sur un champ gelé, mais loin d’être froide. Il avait presque l’impression de la connaître ; lui qui n’avait connu que les ordres aboyés dans des hauts-parleurs et n’avait fréquenté que des brutes épaisses comme lui. Si Shiva devait daigner vraiment lui répondre, c’était bien avec ce genre de timbre qu’il l’aurait imaginé, quand ça lui arrivait, parfois, d’y penser.

« Mais il semble évident que vous n’avez pas froid aux yeux. »

Hein ? Depuis quand les déesses le vouvoyaient dans son imagination de loup solitaire ? Avoir deux fois l’impression qu’on lui réponde directement, c’était un peu gros, non ? Le blond fit brusquement volte-face, laissant les rêveries océanes dans son dos et surveiller la plage qui, par ce mauvais temps, était pourtant déserte lorsqu’il avait choisi de s’arrêter pour respirer. Une femme se trouvait là. Face à lui, mais surtout près de ses précieuses Shiva qui avaient reparu.

« Hé ! Toi ! Tu fais quoi à mes Shiva ? » tempêta-t-il, la mâchoire crispée à l’attention de l’intruse, qui, avec ses yeux complètement clos, semblait déterminée à rester d’un calme olympien.

La femme s’était en effet permise de poser la main sur sa splendide moto qu’il s’empressa de dématérialiser, parce que, tout être sociable qu’il était, il n’aimait pas trop laisser n’importe qui toucher à son joujou le plus précieux. La famille, c’était sacré quand même. Son bras s’illumina d’une lumière bleu vif avant que l’invocation ne disparaisse, laissant derrière elle quelques flocons.

Snow croisa les bras et fixa davantage l’étrangère. C’était peut-être bien lui l’étranger en fin de compte, mais c’était quand même un peu culotté de surprendre un homme en train de rêver. Elle faisait peut-être partie de l’armée. Mieux valait s’en méfier. Elle n’avait pas l’air menaçante pourtant… Bien que décidé à jouer la carte de la sécurité et à rester à une distance raisonnable, l’éternel bavard ne put s’empêcher de poursuivre, d’un ton un peu hésitant, en se passant une main derrière la nuque : « Euh… vous marchez souvent par ici ? »

Comme si l’étrange apparition ne cherchait qu’à se renseigner pour trouver une agréable randonnée pédestre…


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptySam 3 Oct - 14:52



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Dans un premier temps, l'intriguant étranger lui répondit le plus naturellement du monde, comme on le fait avec un vieux compagnon de confiance. Cela renforçait ce sentiment étrange de déjà vu qu'il lui inspirait … ou peut-être que cela venait des idoles à la gloire de Shiva ? Mais à la deuxième réflexion qu'elle eut à son égard, il se tourna enfin vers elle, confirmant très vite que les deux silhouettes représentait bien la Glacéenne qu'elle avait vénéré pendant toute sa vie. Elle fut un peu interloquée par la mention possessive qu'il avait eut de les qualifier. « Mes Shiva ». Alors déjà, et elle était désolée si cela la faisait passer pour une puriste, il n'y avait à ses yeux qu'une seule Shiva. Ensuite, Shiva n'appartenait à personne, c'était une déesse ! Franchement, elle avait gelé des fesses pour moins que ça … Mais ce n'était plus son combat, à présent. Shiva, l'originale, sommeillait toujours profondément et qui sait si un jour elle finirait par se réveiller. Aujourd'hui, elle n'était à la surface de Gaïa que pour une seule raison … veiller à ce que les démons du passé reste dans le passé. Malgré tout, cela lui faisait chaud au cœur que Shiva n'ai pas été oublié après tout ce temps … Enfin, la façon d’honorer les esprits n'était plus la même que de son temps … Quelle époque !

— Les vôtres … ? Ne put-elle s'empêcher de relever, malgré tout. Elle n'avait cependant pas bouger la main jusqu'à sentir l'idole se dérober à son toucher en disparaissant tout bonnement. Intéressant.

Comme ce qu'elle considérait toujours comme une étrange sculpture avait disparu, elle joignit tranquillement ses mains devant elle, au niveau du bassin, elle semblait observer son interlocuteur à travers ses paupières toujours closes. Elle sondait son essence, reconnaissant toujours quelque chose qui faisait penser à la Glacéenne … comme un « faux air ». Les deux silhouettes qu'il considérait comme « siennes » semblaient clairement être des sortes de répliques, ou en tout cas quelque chose qui était voué à s'en rapprocher. Les humains avaient-ils essayé de recréer Shiva pour user de sa puissance ? Leur technologie et leurs avancés scientifiques étaient telles, aujourd'hui, qu'elle n'était pas spécialement étonnée qu'ils soient arrivés à un résultat aussi proche. C'était remarquable, mais … elle ne pouvait s'empêcher de trouver cela un peu hérétique.

Malgré l'hostilité de tout à l'heure, le « gardien des Shiva » tenta finalement d'engager la conversation, l'air de rien. Gentiana ne le connaissait pas, mais en le sondant un instant, elle avait réussi à saisir quelques informations à son sujet. C'était un soldat, mais pas de ceux qui l'ont accueillit à son réveil. Elle voyait en lui un vrai cœur d'enfant, incapable de vraiment faire la différence entre le bien et le mal … et puis elle avait senti autre chose. Comme s'il avait gardé sur lui la trace d'une autre personne. Une trace infime, négligeable, mais c'était ce genre de trace que chacune de vos rencontres un tant soit peu significative laisse sur vous … et cette présence renvoyait Gentiana à une nostalgie douce amer.

— A dire vrai … Elle sembla réfléchir un instant. Il me semble bien que c'est la première fois.

Elle fit quelques pas vers l'inconnu, ou plutôt vers la mer qui s'étendait derrière lui. Passant à ses côtés, malgré ses yeux toujours fermés, elle semblait contempler la vue.

— Quant à vous … je devine que vous n'êtes que de passage. Après quoi courrez-vous, ainsi ? A moins que ce soit quelque chose que vous fuyez …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyDim 4 Oct - 13:55


« Il neige - face à la mer »


« Les vôtres... ? »

La question de l’inconnue était venue mourir contre l’oreille du projet SN0W qui se contenta de hausser nonchalamment les épaules. Il ne s’était pas enfuit du Réacteur 0 pour disserter sur la notion de propriété. Mais, en y réfléchissant un peu – ce dont même lui était capable – ce concept était plus large que ne semblait le supposer le ton un peu réprobateur de l’étrangère. Parfois, le rapport de possession supposait une certaine réciprocité : quelque chose de plus généreux qu’on ne pouvait le croire. Qu’était les Shiva aux yeux du jeune homme ? Certainement pas un simple objet dont il aurait fait l’acquisition. Des amies. Les siennes. Son unique famille. Où était le mal ?

« Elles sont autant à moi que je suis à elles » se contenta-t-il finalement de murmurer en haussant à nouveaux les épaules pour signifier qu’il n’avait pas l’intention d’en débattre davantage.

Une famille, c’est une famille, un point c’est tout. Ses précieuses invocations à l’abri loin de la femme mystérieuse, Snow , quelque peu piqué de curiosité de rencontrer un nouveau visage, posa son regard sur elle plus longuement, pendant qu’il baratinait quelques banalités sur les promenades à faire dans le coin. Avec ses longs cheveux noirs qui tombaient sur ses épaules, elle semblait venir d’un autre temps. Le fuyard n’était pas très au courant de la mode ni des habitudes locales, mais il avait pu apercevoir assez d’autres humains pour comprendre qu’en temps normal, ils n’arboraient pas une telle aura de mystère. Et pourtant… La voix posée de l’étrangère lui paraissait tout autant étrangement familière.

« Quant à vous… Je devine que vous n’êtes que de passage. Après quoi courrez-vous ainsi ? À moins que ce ne soit quelque chose que vous fuyez... »

Crottin de Chocobo ! Une philosophe ou ce genre d’intellectuelle, avec suffisamment de temps libre pour s’adonner à des promenades revigorantes pour questionner les voyageurs sur leurs motivations. En fallait-il seulement une ? Il avait des jambes pour marcher. Sa moto pour l’emporter. Pourquoi se priver de partir le plus loin possible, quand rien ne le retenait sur le vieux continent ? Il n’y a que cette nouvelle frontière, cette mer à l’apparence si paisible et pourtant si cruelle qui l’avait finalement arrêté dans sa course loin de Midgar.

« Moi, fuir ? » répondit-il en se grattant le menton, quelque peu intrigué par l’hypothèse avant de poursuivre quelque peu gêné « Vous trouvez vraiment que j’ai l’air d’un fuyard ? »

Peut-être un peu… Snow lança un regard en direction de la brune au calme olympien pour enfin se rendre compte qu’elle avait gardé les yeux fermés depuis le début de leur entretien. Comment pouvait-elle se permettre d’émettre des jugements sans voir les gens ? Sans observer l’horizon et le monde ? C’était un peu culotté de sa part ! À moins que ce ne soit… une espèce de sorcière des plages ?

« Parce que… euh… je dis ça, je ne dis rien, mais quand on n’arrive pas à ouvrir les yeux, ça doit être compliqué de donner son avis sur quelqu’un qu’on connaît à peine. »

Il aurait pu s’arrêter à cette légère pique formulée avec une petite moue boudeuse, mais sa curiosité et sa promptitude à parler pour ne rien dire, le poussèrent à poursuivre avant que l’étrangère ne lui réponde tout de suite : « Ils ont quoi, vos yeux ? »

Toujours avec finesse et délicatesse…


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyLun 5 Oct - 12:48



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


A lui autant qu'il était à elles … cela ressemblait à une promesse, à une union sacrée aussi rare que précieuse. C'était finalement la manière la plus humble de posséder quelqu'un, quand on se promet à l'autre en retour … Très bien. Dans ces conditions, il passait d'hérétique à dévot, même s'il ne donnait pas l'impression d'une personne très spirituelle, à chacun sa façon d'avoir la foi.

L'orgueil du soldat fut cependant légèrement piqué à sa remarque mais Gentiana ne se laissa pas démonter. Elle ne savait pas si il avait l'air d'un fuyard et même s'il l'était bel et bien, elle ne voyait pas le mal de fuir quelque chose de néfaste pour soit. Un doux sourire, toujours aussi énigmatique, apparut sur son masque impénétrable sans donner plus d'indice sur ce qu'elle pouvait réellement ressentir, à un détail près … elle semblait assez conciliante et même assez amusée par le personnage qui lui faisait face.

— Je ne saurais me permettre d'émettre le moindre jugement fondé sur l'apparence.

Surtout qu'elle ne l'avait pas vraiment regardé, si ce n'est qu'elle l'avait vaguement vu de dos en arrivant. D'ailleurs, il ne manqua pas de le lui faire remarquer, se sentant visiblement jugé malgré tout. Ce n'était que son humble opinion, mais il lui semblait qu'il ne devrait pas accorder tant d'importance à l'avis d'autrui, surtout des gens qu'il venait à peine de rencontrer. Mais c'était sûrement de sa faute, elle donnait visiblement l'impression d'être une personne particulièrement inquisitrice et cela ne faisait jamais bonne impression. Enfin, elle n'avait jamais su comment se rendre plus chaleureuse … à la seule exception de ces moments où elle se retrouvait seule avec l'unique élu de son cœur. Il avait toujours su faire ressortir le meilleur d'elle-même, il n'était pas étonnant qu'elle soit redevenue aussi frigide après tant d'années sans lui … et en se retrouvant dans ce monde étrange, en ce temps qui n'était pas le sien.

Il s'intéressa un peu plus à ses yeux, un sujet qui semblait passionner les gens de ce temps, apparemment. C'était surtout qu'à son époque, ses proches avaient l'habitude de la voir ainsi, la plupart connaissaient déjà les raisons de cet étrange habitude … quant aux autres, il fallait bien l'avouer : son statut de l'époque imposait un respect qui ne permettait pas ce genre d'indiscrétion à moins, peut-être, d'être quelque peu aviné. A sa question direct, elle se tourna tranquillement vers lui pour lui sourire à nouveau comme on le ferait avec un enfant.

— Rien de plus ni rien de moins que ce qu'ils sont censés avoir, rassurez-vous.

Et comme pour prouver ses mots, elle dévoila finalement ses jolis yeux verts-feuilles, mouchetés de petites tâches noisettes qui cerclaient ses pupilles. Elle découvrit par la même occasion le visage du blond, et si elle ne sembla pas manifester plus de réaction que ça, elle pensa inévitablement à quelqu'un d'autre en voyant cette barbe mal rasé.

— Pardonnez mon impolitesse, je ne me suis même pas présentée, je n'ai su refréner ma curiosité à la vue des superbes idoles qui vous accompagnaient. Permettez-moi de briser la glace : je me nomme Gentiana, enchantée de faire votre connaissance.

Et disant cela, elle s'était légèrement penchée en avant pour le saluer avec déférence.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMar 6 Oct - 15:15


« Il neige - face à la mer »


Consciemment ou en toute innocence, l’étrangère semblait savoir jouer la carte du mystère. Ses paupières closes sur le monde qui l’entourait avaient piqué à vif la curiosité du jeune soldat du Deepground, qui n’était décidément jamais à court de questions, aussi rustres fussent-elles. N’importe quel adulte bien élevé aurait évité de centrer la conversation vers une potentielle difformité de l’interlocuteur. Ne jamais s’enthousiasmer des saveurs sucrées d’une bonne tarte devant celui qui a faim. Ne pas demander son avis sur la dernière chanson à la mode à quelqu’un qui n’entend pas. Et pour les potentiels aveugles alors ?…

C’était une question de principe, de respect, mais surtout de conventions sociales acquises avec le temps, l’expérience et l’éducation, ce dont Snow, en bon cobaye de la Shinra, avait en réalité était exempt. Encore s’était-il retenu d’en poser davantage… Ne comprenant pas exactement les propos sibyllins de l’inconnue, le jeune homme se contenta de froncer les sourcils, comme pour se concentrer sur le sens profond de paroles qu’il peinait à percer à jour ; au risque même de s’y méprendre, en croyant qu’il devait forcément y déceler une vérité plus profonde.

Et c’est là qu’il obtint une réponse encore plus éloquente que de simples mots. Les paupières de la femme se soulevèrent pour dévoiler un regard aux iris hésitant entre le vert et la noisette, qui ne manqua pas de rencontrer le bleu des yeux de Snow, aux frontières entre la Mako et le froid de l’hiver. C’était bien loin l’idée qu’il aurait pu se faire d’une sorcière des sables qui l’aurait changé en pierre au moindre clin d’œil ; tant et si bien qu’il dut reconnaître que l’étrangère n’était peut-être pas si maléfique en fin de compte. Le regard fut d’ailleurs bientôt accompagné d’un nom comme pour entamer des présentations d’usage.

« Permettez-moi de briser la glace : je me nomme Gentiana, enchanté de faire votre connaissance. »

Gentiana, hein ? Le blond esquissa un sourire amusé. C’était terriblement excitant dans le fond de faire la connaissance d’une nouvelle personne, ses contacts se comptant encore sur les doigts d’une main. C’était même plutôt bizarre qu’ils ne se soient pas encore frapper dessus, comme il était d’usage dans les souterrains du Réacteur 0, au fin fond des débris de l’ancienne Midgar. Méprisant toutes règles élémentaires en matière de présentation, qui n’appartenaient de toute façon pas à son répertoire des bonnes manières, il s’approcha d’un bond de la demoiselle pour lui prendre la main et l’agiter un peu gauchement dans l’air.

« Enchanté, Gentiana ! claironna-t-il, d’une apparente et soudaine bonne humeur. Moi, c’est Snow. Il paraît que ça veut dire neige dans une autre langue, mais je trouve que ça me va plutôt bien. »

Bien mieux que Projet SN0W, il fallait bien le reconnaître. Mais il n’avait pas su retrouver son vrai patronyme et doutait seulement en avoir eu un jour. Son surnom lui convenait parfaitement. Avoir des papiers auraient été plus pratiques pour traverser le monde, mais, faute de grive, il faut bien se contenter des mogs – ou un truc du genre.

La paume de la demoiselle était particulièrement froide, mais ce n’est pas sa fraîcheur qui alerta le blond. Il n’était pas non plus réputé pour exhaler beaucoup de chaleur non plus. En y réfléchissant même, un peu, c’était bien la première fois qu’il n’avait pas l’impression que la personne qu’il touchait n’avait pas trop chaud. Peut-être était-ce parce qu’il n’avait pas entrepris le contact à coups de poing ?…

Étrange… Estimant que le serrage de mains avait duré assez longtemps, le soldat rompit le contact aussi brusquement qu’il ne l’avait entrepris, avant de croiser les bras, face à celle dont il connaissait à présent le nom.

« C’est marrant. Vous n’avez pas l’air de bien vous fondre dans le décor… Vous vivez ici ? » ajouta-t-il en indiquant d’un signe de tête le port bétonné qui se profilait un peu plus loin de la rive. Peut-être pourrait-elle lui donnait quelques tuyaux pour entreprendre une traversée moins risquée que celle qu’il avait initialement prévue.

Chacun brisait la glace, à sa façon.


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMer 7 Oct - 20:49



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Ce grand gaillard blond était presque aussi grand que l'homme que Gentiana avait jadis épousé, il faisait quoi, au moins un mètre quatre-vingt-dix ? Son long manteau ne trompait pas sa carrure qui était de toute évidence plutôt colossale … mais il avait beau avoir du poil au menton, c'est un gosse que Gentiana avait l'impression de voir en face d'elle. Tout dans son sourire dégageait cette insouciance infantile typique des petits téméraires à qui l'ont avait pas encore inculqué les valeurs et les principes de bases d'une vie bien rangée. Cela avait son charme aux yeux d'une Cétra comme elle qui avait toujours suivi les règles, à quelques petites folies prés …

Il se montra très enthousiaste et si elle n'avait pas une telle maîtrise d'elle-même, sans doute aurait-elle sursauté lorsqu'il se jeta sur elle pour lui serrer – broyer était le mot juste – la main. Comme il la secouait énergiquement, elle crut bien, l'espace d'un instant, qu'il allait finir par lui arracher le bras. Elle en était certaine … personne ne lui avait jamais serré la main comme ça ! En fait, elle ne se souvenait pas que les poignées de mains faisaient partie de son quotidien, autrefois … les guerriers, guerrières, frères et sœurs d'arme se serraient plutôt au niveau de l'avant bras, quant aux personnages de son statut, on préférait un salut sans contact, comme elle l'avait fait en se présentant, ou bien, pour ceux qui tenait à faire un excès de zèle, un baise-main dans les règles, les lèvres n'effleuraient alors qu'à peine le dos des phalanges. Comme quoi, chaque jour peut être riche en découverte, même pour une Cétra aussi ancienne qu'elle ! Après tout, elle avait passé beaucoup plus de temps morte que vivante.

Malgré ces salutations un peu brusque, ce n'était pas cela qui la frappa le plus. Non, en fait … c'était la première fois qu'elle touchait une peau comme ça, une peau comme … la sienne. La première fois qu'elle n'avait pas l'impression que son vis-à-vis brûlait de fièvre. C'était étonnant, mais cela ne faisait que confirmer ses soupçons … cet homme avait réellement un lien avec Shiva … quel qu'il soit.

— Oh oui, cela vous va bien, Snow.

Quand il la relâcha enfin, elle reporta doucement sa main vers elle, la massant très délicatement, l'air de rien. Elle le regardait tranquillement dans les yeux comme si elle pouvait y lire quelque chose, rien de déplaisant. Elle sourit devant son jeu de mot, sans savoir s'il était vraiment volontaire ou non, la nostalgie n'en était pas moins sincère. Quel était ce vers écrit par son cher ami déjà ? Beauté glaciale, fait fondre mon cœur ? Quelque chose comme ça. Elle eut un petit pincement au cœur en se disant que toutes les compositions du plus célèbre barde de la Cité des Anciens avaient sûrement sombré dans l'oubli, aujourd'hui …

— Oh, je ne suis que de passage. D'aimables samaritains ont la bonté de m'offrir le gîte et le couvert … mais il n'est pas dans mes projets de m'éterniser. En attendant … j'avais besoin de me rafraîchir les idées.

Si Gentiana avait toujours eu l'image d'une femme mystérieuse – et cela ne risquait pas d'aller en s'arrangeant – il faut croire que la fonction était inhérente à la température corporelle. Non pas que ce Snow donne réellement cette impression, en fait, il donnait plutôt l'image de quelqu'un d'assez ouvert et bavard … mais ce n'était que pour mieux cacher l'important, apparemment. C'était une bonne technique, bravo, car dans tout ça, il n'avait pas vraiment répondu à ses interrogations, si ce n'est concernant son nom. Mais si Gentiana était une Cétra discrète et respectueuse, elle n'en était pas moins animé d'une curiosité irrépressible, en plus d'être têtue, autant vous dire qu'il était difficile de détourner son attention.

— Pardonnez mon indiscrétion … mais je n'avais jamais vu de telles représentations de Shiva avant. Est-ce une pratique moderne courante ?


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyDim 11 Oct - 11:22


« Il neige - face à la mer »


Une fois les présentations achevées, Snow porta son regard vers sa main qu’il regarda avec attention comme s’il s’attendait à y trouver quelque chose. Mais quoi ? Comment donner une réalité toute concrète à ce qui ne relevait que d’une simple sensation fugace qui avait germé dans son esprit, comme une impression de déjà-vu ? Sa main… Elle ne lui picotait pas comme c’était le cas avec le peu de personnes qu’il avait empoigné. Pas de sensation de trop-chaud… Les compliments de l’étrangère aux mains aussi froides que les siennes le sortirent de sa rêverie. Ainsi son nom lui allait bien ? Il la gratifia d’un sourire ravi, tout en dodelinant légèrement de la tête. Il n’était pas fier, ni d’un tempérament hautain, mais lui dire que son nom lui allait bien le satisfaisait plus que de raison. C’était plaisant mais aussi gratifiant dans la mesure où il avait dû s’en forger un tout seul, ne s’en connaissant pas d’autre que l’officiel et terriblement ennuyeux : Projet SN0W.

« D’aimables samaritains ont la bonté de m’offrir le gîte et le couvert… mais il n’est pas dans mes projets de m’éterniser. »

Gentiana avait finalement l’air de se dévoiler un peu plus, mais toujours dans un phraser posé et doux, comme la neige qui tombe sur l’herbe ; comme ses pas sur le sable gris qui lui avait permis de le surprendre dans sa contemplation de l’horizon vide. Des samari-quoi ? Des personnes aimables, ça existait vraiment ça ? N’était-ce pas dans la nature des gens de vouloir toujours quelque chose en retour ? Snow pouvait bien admettre volontiers qu’il n’y connaissait pas grand-chose à la matière, mais la plupart de ses maigres relations attendaient toujours qu’il accomplisse ce qu’on lui demandait. D’aussi loin que remontaient ses souvenirs dans les souterrains de Midgar, ça avait toujours été comme ça que ça fonctionnait. Tais-toi. Frappe-là. Bats-toi. Tais-toi. Relève-toi. Va te reposer. Tais-toi. Laisse-toi faire. Ne fais pas ça. Arrête. Même Weiss et ses tsviet avaient tendance à singer les anciens maîtres en multipliant les directives. Au moins, il n’en avait pas reçu depuis quelques temps, le laissant enfin face à la solitude et à l’aventure.

Qu’avait donc de différent cette race des samari-trucs ? Il n’eut pas le temps de formuler sa question, sans avoir l’air trop bizarre, comme on pourrait le lui reprocher assurément, car déjà Gentiana poursuivait, mine de rien, avec une nouvelle question, qui ne manqua pas de réveiller un instant sa méfiance : « Pardonnez mon indiscrétion… mais je n’avais jamais vu de telles représentations de Shiva avant. Est-ce une pratique moderne courante ? »

Par le passé, on lui avait souvent dit de ne pas faire l’étalage de ses invocations, ou tout du moins de garder le fonctionnement secret. Cache ton potentiel, n’en parle pas. Fais attention. une nouvelle injonction que son tempérament n’avait jamais vraiment su suivre, sauf lorsqu’il s’agissait de ne pas révéler son utilisation des Shiva, car, pour être honnête, il n’y comprenait strictement rien.

« Euh…, se contenta-t-il de répondre d’abord, en se massant un peu nerveusement le cou, Je ne sais pas trop si c’est moderne ou courant. Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir d’autres Shiva… Elles sont venues un jour quand on me cognait plus fort et elles ont envoyé tout le monde sur le tapis et depuis ce jour on est inséparables. Et je tiens à préciser qu’on ne me met quasiment plus sur le tapis, ahah ! »

Et c’était vrai. Que dire de plus ? Il ne savait pas grand-chose sur ce vaste monde, et encore moins sur sa complexe mythologie, composée de divinités majeures et mineures, d’invocations puissantes et de récits de création et de destruction. Il soupira avant de poursuivre, un peu gêné : « J’aimerais briser la glace moi aussi… C’est quoi un samaritain ? »

Décidément, cette femme semblait parfois parler en énigmes et ce n’était pas toujours facile de la suivre, tout comme, sans doute, elle devait trouver déconcertant le manque de connaissance du jeune Snow. C’était peut-être plus simple en définitive de juste fuir sur sa moto en saluant les badauds sans prendre le temps de les connaître vraiment.


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyLun 12 Oct - 18:58



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Il semblait évident que le jeune homme ne savait pas vraiment expliquer la présence de « ses Shiva », c'était comme si il ne s'était jamais vraiment intéressé à la question. Après tout, un enfant se demande-t-il d'où vient sa mère ? Alors qu'il parlait, Gentiana semblait l'observer attentivement. Lorsqu'elle ouvrait les yeux, ce n'était jamais inutilement, alors elle s'appliqua à détailler la moindre des manières de l’inattendu élu de Shiva. Elle observait la façon qu'il avait de bouger les lèvres quand il parlait, la fréquence de ses battements de cils – inférieur au commun des mortels, de ce qu'elle put noter – sa façon de bouger, de se tenir. C'est comme si elle cherchait à l'apprendre par cœur et lorsque ce fut fait, elle referma tranquillement les yeux, ne se concentrant plus que sur sa voix. Gentiana ne gardait jamais les yeux ouverts bien longtemps, car observer quelqu'un, surtout droit dans les yeux, était autant une manière de le percer à jour que de lui donner ouverture pour vous percer à jour. Non pas qu'elle ait quoi que ce soit de particulier à cacher à Snow ou à qui que ce soit … mais Gentiana avait toujours rechigné à montrer de sa personne.

— Je ne sais pas trop si c’est moderne ou courant. Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir d’autres Shiva…
— Je vous rejoins sur ce point …

D'autres Shiva. A ses yeux, il était évident qu'il n'y en avait toujours réellement qu'Une et Unique, mais peut-être qu'elle était trop vieux-jeu. Les temps avaient changé et elle ne cachait pas que nombre de choses la dépassaient, aujourd'hui. Peut-être que les Esprits que les Cétras vénéraient autrefois avait changés, eux aussi, ils avaient dû évoluer, de leur grès ou inconsciemment … Shiva était l'esprit de la glace, Gentiana était la première à prêché qu'on pouvait donc la retrouver partout où s'étendait la neige et le givre, voir même le vent glaciale du nord. Shiva était en chaque flocon, chaque zéphyr et chaque matéria Glacier, ou en tout cas, il y avait un peu d'elle. Peut-être que ces petits bouts d'elle, avec le temps, avaient pu évoluer, tel des enfants, grandir, s'épanouir ? Elle qui avait eut si peur de perdre à jamais son lien avec la Glacéenne se voyait particulièrement rassurée à l'idée qu'elle avait pu continué malgré tout à pérenniser en Gaïa … Enfin, si c'était bien ça, mais cela lui semblait plausible.

Snow poursuivit son histoire en expliquant que ses Shiva l'avaient protégé. Cela ressemblait beaucoup à une marque d'affection et bien que sa grand-mère s'en retournerait dans la Rivière de la Vie à cette idée … Il semblait évident que l'intriguant soldat blond avait été choisi. Oui, cela aurait paru absurde aux aïeules de Gentiana, toutes Messagères de Shiva de mère en fille depuis des générations … toutes des femmes. Pourtant, les légendes parlent bien d'un homme choisi par Shiva, il y a bien longtemps, du temps des Anciens – du temps de ceux que Gentiana et les siens nommaient les Anciens.

Malgré tout, les lignées familiales avaient toujours eu de l'importance dans le rôle des Messagers, il fallait avoir le sang … ce que les scientifiques de ce monde moderne appelleraient « bon gène ». Gentiana sentait l'emprunte de Shiva sur le blond aux larges épaules, c'était sûrement ça, ce sentiment de déjà-vu … alors se pourrait-il qu'il soit de la même lignée qu'elle ? Plusieurs générations les séparaient et il ne pouvait pas être son descendant direct, mais peut-être qu'une autre branche de sa famille … oh non, pas sa cousine Rosa, quand même ?

Les yeux fermés, Gentiana était donc plongée dans ses pensées en méditant sur les paroles de Snow, on pourrait presque croire qu'elle s'était endormi, car elle avait l'art de se figer et de rester de glace … mais elle eut un léger mouvement quand il posa en retour une question, bien que cela n'ai rien à voir avec Shiva et son héritage. Elle eut un sourire conciliant. Une jeune personne lui avait déjà fait remarqué qu'elle s'exprimait étrangement, il n'y a pas très longtemps … Elle ne le considérait pas comme inculte pour autant.

— Un bon samaritain est quelqu'un de charitable …
Charitable, non ?
— J'entends par-là quelqu'un de … généreux, prompt à aider son prochain. Quelqu'un de gentil.

Elle fit danser ses doigts contre son autre main avant de finalement les détacher doucement. Les yeux toujours fermés, elle n'eut aucun mal à se tourner avec précision vers lui.

— Il semblerait que Shiva … ou du moins son héritage, tienne beaucoup à vous, Snow …
Elle leva doucement la main gauche vers lui, la déplaçant devant son torse comme un agent des douanes modernes aurait pu le faire avec un détecteur de métaux – bien qu'elle mette beaucoup plus de distance, elle avait laissé un mètre entre eux. Quand elle passa au niveau de son bras, la matéria qui se trouvait toujours dans sa main se mit à briller.
— Elle vous protège. Constata-t-elle avec un sourire doux.

Elle joignit à nouveau les mains pour reprendre cette posture digne et posée qui la caractérisait.

— Mais dite-moi … n'avez-vous pas faim ? Si vous voulez geler le domaine de Léviathan, il vous faudra beaucoup d'énergie. J'ignore où l'on peut se restaurer ici, peut-être en avez-vous une idée ? Mes bienfaiteurs m'ont confié un peu de cette monnaie … gils, je serais ravie de vous en faire profiter autour d'un bon repas.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMar 13 Oct - 11:05


« Il neige - face à la mer »


Peu de temps après avoir été dévoilées, les iris colorées de Gentiana se retrouvèrent à nouveau cachées derrière les paupières closes de cette femme énigmatique qui n’avait pas manqué de promener partout son regard sur le jeune homme comme pour en mémoriser la physionomie quelque peu particulière. N’ayant pas appris la notion de pudeur, Snow ne s’en était pas vraiment formalisé. Il faut dire que vivre la plupart du temps enfermé dans une chambre-cellule pour y être observé sans arrêt par des caméras n’aidait pas non plus. Il lui vint même à l’esprit que c’était sans doute normalement de détailler chaque partie du corps d’une nouvelle rencontre. Ce devait être pratique pour savoir où frapper s’il fallait parler avec ses poings ! Ou alors trouver un sujet de discussion s’il fallait continuer à briser le silence qui pouvait parfois devenir gênant et pesant lorsque la conversation devenait ennuyeuse…

Dans son observation silencieuse, les longs cheveux de Gentiana retenaient particulièrement son attention, après, bien entendu, ses paupières presque toujours closes. Noir comme la nuit… Il ne se souvenait pas avoir vu cette couleur parmi ses camarades du Deepground, où les coloris et les coiffures s’avéraient plus… fantaisistes. La simplicité de la chevelure qu’il avait face à lui pouvait avoir, en quelque sorte, quelque chose de reposant. Sa peau, d’une certaine pâleur, soit dit en passant, restait pourtant une énigme : elle était suffisamment froide pour qu’il n’ait pas chaud en lui prenant la main.

Patiente, la jeune femme prit le temps de lui expliquer ce qu’étaient des samaritains, qui, en réalité, ne constituaient pas une nouvelle espèce dont il n’avait pas connaissance. Elle employait pourtant des mots compliqués qui l’embrouillait un peu plus, au début tout du moins. Il la regardait en écarquillant un peu plus les yeux, conscient de ses propres limites. Puis, l’explication se simplifia, peu à peu. Des personnes gentilles. Juste des gens. De simples humains. Une réalité qui laissa le voyageur sur sa faim et avait un léger goût de déception. Juste des humains. Il poussa un léger soupir d’indifférence.

« Je pense que des gens samaritains, ça n’existe pas vraiment..., trancha-t-il finalement avec un air sérieux qu’on ne voyait pas souvent se dessiner sur son visage. On attend toujours quelque chose en retour. »

Et si vous ne servez plus, on se débarrasse de vous. Ou du moins on essaye. Son existence-même était liée à ce principe-même. On n’élimine pas le cobaye tant qu’il obéit docilement. S’il se rebelle, le Restricteur le mettra hors d’état de nuire. Alors des humains pétris de bonnes intentions… Très peu pour lui ! Gentiana devrait aussi se méfier de ses protecteurs. Seules ses Shivas à la rigueur pouvait être dignes de confiance, mais il les voyait mal les appeler les Samaritaines. Le nom ne leur collait pas bien.

Comme pour le contredire, la brune se lança dans une démonstration de générosité, peut-être véritablement désintéressée ou savamment calculée : « Mais dites-moi … n'avez-vous pas faim ? Si vous voulez geler le domaine de Léviathan, il vous faudra beaucoup d'énergie. J'ignore où l'on peut se restaurer ici, peut-être en avez-vous une idée ? Mes bienfaiteurs m'ont confié un peu de cette monnaie … gils, je serais ravie de vous en faire profiter autour d'un bon repas. »

Gentiana s’était quelque peu rapprochée en formulant son invitation. Le soldat se contenta de croiser les bras pour s’accorder une pose qui lui donnait l’air de réfléchir. La manche de son long manteau s’étant légèrement retroussée sous la contraction de ses biceps, la materia d’invocation greffées dans on bras laissait à présent entrevoir une faible lueur bleutée, comme pour répondre à l’invitation. Aussitôt, l’ancien projet SN0W s’empressa de tirer sur sa manche pour cacher la marque de son passé de rat de laboratoire, répondant avec précipitation à son interlocutrice pour détourner la conversation, déroulant par la même occasion le fil de sa pensée quelque peu confuse.

« Je ne sais pas si c’est une bonne idée que je me balade en ville comme ça. Mais une petite pause ça serait cool quand même. J’y connais pas grand-chose en bouffe. Et puis les gestes de samaritain, c’est pas fiables… Mais en même temps voyager sans grignoter, c’est pas sérieux, hein ? Euh.. D’accord ? »

Son estomac grogna comme pour répondre de façon plus éloquente à ce qui pouvait n’être qu’un piège en réalité.

Elle n’avait rien vu avec ses yeux fermés, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMer 14 Oct - 20:44



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


La vie de Gentiana lui avait appris que Snow n'avait pas tout à fait tort en disant que chacun attend toujours de l'autre à travers ses actes. A son époque, la plupart des citoyens Cétras comblaient les Messagers de louanges pour obtenir leurs bonnes grâces et les Messagers eux-mêmes vénéraient les esprits pour attirer la bonne fortune sur leur peuple. Concernant ses bienfaiteurs plus particulièrement, elle savait très bien ce qu'ils attendaient d'elle et pourtant ils l'a logeaient si confortablement, ils n'avaient d'ailleurs jamais caché leurs intentions et leurs sollicitations, ce qui était plutôt honnête de leur part, finalement. Cependant, elle avait déjà était témoin de l'altruisme le plus pur qui soit, d'une bonté sincère et inconditionnelle. L'homme qu'elle avait aimé avait le don de la Déesse, ce qui en soit le rendait certes très populaire, mais n'importe qui le connaissant un tant soit peu réalisait très vite qu'il était loin de courir après la reconnaissance. Il sauvait des vies et faisait le bien autour de lui au prix de son propre bien-être et c'était d'ailleurs quelqu'un d'assez discret. Combien de fois lui avait-il avoué qu'il rêvait d'une vie anonyme ? Mais il continuait de faire le bien et ce n'était même pas vraiment par devoir … c'est parce qu'il avait cela en lui. Faire le bien était ce pour quoi il été né. Personne ne pourrait le croire, aujourd'hui … car cet homme n'était plus le même aujourd'hui.

— Ils sont rares … mais ils existent et il est possible de l'être. Cependant, je suis bien consciente que malgré leur générosité, mes hôtes attendent bel et bien quelque chose de moi en retour … mais c'est parce qu'ils n'ont pas encore conscience qu'ils n'en ont pas besoin.

Consciente que ce qu'elle venait de dire n'avait pas beaucoup de sens, surtout en dehors du contexte, elle sourit doucement à son alter ego givré et secoua tout doucement la tête pour lui signifier qu'il n'avait pas besoin d'essayer de comprendre, comme si elle avouait qu'elle venait de divaguer.

Si Gentiana ne put effectivement pas voir la réponse de la matéria de Snow à la présence de la sienne, elle n'en eut pas vraiment besoin, car elle l'avait très bien sentit. Elle l'entendit d'ailleurs avoir un mouvement, devinant qu'il réajustait sa manche, sûrement pour cacher son bras … c'était bien inutile, ce n'était pas une épaisseur de tissu qui allait camoufler la présence d'une telle magie. Il sembla d'abord peu enthousiaste à l'idée de la suivre, bon réflexe, il ne faut jamais suivre les étrangers ! Surtout quand ces derniers vous proposes de la nourriture : c'est particulièrement louche. Mais proposer de la nourriture était justement une technique de kidnapping qui avait porté ses fruits, si bien qu'il finit par accepter l'invitation. Gentiana s'inclina légèrement pour confirmer son invitation devant la confusion de son invité.

— A nous deux, nous devrions nous en sortir pour trouver de quoi nous combler.

Elle prit tranquillement la marche à ses côtés, elle ne semblait pas avoir de difficulté à se déplacer les yeux fermés, s'aidant des ombres qu'elle distinguait à travers ses paupières, de la nature du terrain meuble sous ses pieds mais aussi du grand gaillard à ses côtés. Dans sa jeunesse, c'était sa fidèle chienne Gwynbleidd, dit Gwynnie, qui marchait en effleurant son mollet pour la guider … et puis, plus tard, c'est au bras de son aimé qu'elle déambulait.

— Pourquoi ne serait-ce pas une bonne idée de vous balader en ville ? Seriez vous un dangereux criminel activement recherché ? Ou bien une célébrité, peut-être ?

La question n'était pas innocente, Gentiana avait plus ou moins compris que Snow était un étranger en ces lieux … et qu'il ne serait sûrement pas le bienvenu s'il était percé à jour. Elle ignorait les détails, mais s'il avait accepté de prendre le risque, c'est que son visage ne devait pas être si connu que cela.
Ils quittèrent bientôt le sable pour rejoindre le sol dur des rues, se dirigeant naturellement vers plus d'animation, c'est là où on était le plus susceptible de trouver une taverne ou une auberge ou se restaurer, n'est-ce pas ? Gentiana avait finit par rouvrir les yeux de temps en temps pour chercher un établissement pouvant répondre à leurs attentes, c'est pourtant bien au flair qu'elle en choisi un. Attirée par l'odeur du café et des viennoiseries chaudes, Gentiana passa la porte d'un établissement très lumineux. Une enseigne brillaient de mille feu sur le toit, et l'intérieur était très coloré. Le sol en damier noir et blanc faisait ressortir le rouge vif des banquettes reluisante. Ça ne ressemblait en rien aux tavernes et aux auberges qu'elle avait connu …

— Quel endroit raffiné …

Clairement, la Cétra se croyait dans un établissement de luxe lors-même que ce genre de café était le plus basique qui soit et même particulièrement fréquenter par les classes moyennes et populaires.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptySam 17 Oct - 15:37


« Il neige - face à la mer »


Ils auraient pu débattre plus longuement sur le concept de générosité et de désintéressement. Mais pour faire quoi ? Dans le fond, même si elle considérait que les personnes qui lui étaient venus en aide comme ses bienfaiteurs, Gentiana avait reconnu, à sa façon, qu’ils finiraient, eux aussi, par attendre quelque chose en retour. Le jeune homme s’était contenté de hausser les épaules avec une certaine nonchalance. N’étant pas d’une nature particulièrement orgueilleuse, ou, tout du moins, avec suffisamment de modération, il ne retirait aucune satisfaction à avoir raison. Cette vérité sur le monde et les êtres humains ne le dérangeait pas plus que ça de toute façon. Il fallait bien que le monde tourne ainsi, sinon, où comment les êtres comme lui pourraient-ils trouver leur place. Il savait bien qu’il n’était pas assez malin pour décider seul de tout. C’était bien plus simple de suivre les autres Tsviet, d’obéir, en remerciement de la destruction des Restricteurs. N’existait-il pas pour simplement cogner quand on le lui demandait après tout ?

Alors qu’il se décidait à quitter la plage en direction de la ville et de son animation, des humains, Snow porta à nouveau son attention sur sa compagne qui cheminait toujours les yeux clos à ses côtés. Il s’était même résolu à lui offrir son bras comme pour l’assurer de la guider et éviter les obstacles potentiels. Il ne broncha pas, même s’il avait comme l’impression que la matéria implantée dans son bras le lançait plus que d’habitude. Il pouvait bien aider une pauvre aveugle qui allait lui offrir un repas. Même si elle n’était pas vraiment aveugle en fait... Ainsi, ni elle, ni lui, ne pourrait être soupçonnés d’acte de totale générosité – puisque ça n’existait pas. Un prêté pour un rendu.

À mesure qu’ils s’enfonçaient dans une plus grosse artère, les rues alentours parurent s’animer davantage, laissant flotter une atmosphère plus festive autour des promeneurs. Les yeux du jeune homme s’animèrent face à un tel spectacle : les enseignes et leurs lumières colorées, les musiques parfois douteuses amplifiées par de vieux transistors crachotant après quelques accords… et les odeurs épicés ou sucrés qui s’entremêlaient chaotiquement d’une échoppe à l’autre ! L’agitation d’une grande ville portuaire pouvait presque paraître aussi effrayante qu’excitante et Snow dut bien concéder que, dans le fond, c’était peut-être sa bienfaitrice qui le guidait, tandis que lui gardait pourtant les yeux grands ouverts face à tant de nouveautés et d’agitation. Il aurait bien aimé s’arrêter à chaque stand, demander ce qu’était ce drôle de fruit tout rond, goûter la marchandise, se retrouver confus de ne pouvoir payer… mais il se contenta de garder la même allure que Gentiana, sans chasser la surprise qui avait pris place sur son visage de jeune homme qui venait tout juste de sortir de son trou.

Il aurait même pu rester silencieux à agiter sa tête de tous les côtés pour être sûr de ne rien manquer, si la brune qui l’accompagnait n’avait finalement pas rompu le silence entre eux : « Seriez-vous un dangereux criminel activement recherché ? Ou bien une célébrité, peut-être ? »

« Hein ? Quoi ? »

Snow sortit de ses rêveries pour regarder la femme en crispant un peu la mâchoire. Elle devait sans doute plaisanter pour dire ça. Elle plaisantait, pas vrai ? Il secoua vivement la tête pour se remettre les idées en place, parce que se confier sur sa vie souterraine à une presque étrangère eut été stupide, même pour lui qui n’y connaissait pas grand-chose.

« Je ne pense pas qu’on me cherche… »

Bien qu’il ne mentait pas, sa voix s’était un peu teinte d’un soupçon de méfiance que son ton un peu crispé cherchait à dissimuler, l’air de rien. Il s’était arrangé pour ne laisser personne en vie derrière lui, lorsqu’il avait quitter le laboratoire où l’on s’amusait à tester ses capacités de façon de plus en plus rude. Le doc y était passé dans les premiers, naturellement ; juste après les gardes et les toutous qui étaient payés pour le protéger. Et puis, tout ce qui avait tenté de le retenir ou qui avait eu le malheur de se trouver sur son chemin. Trop pressé de voir enfin la lumière du jour, il n’avait plus vraiment fait la différence sur la fin. Il n’avait jamais connu une telle excitation de son existence. Il avait même dû se trouver de nouveaux vêtements : les anciens, usés à souhait et, après sa fuite, tout tachés de rouge, auraient trop attiré l’attention.

Gentiana ne releva pas tout de suite ce qu’il venait de lui rétorquer : sans doute par politesse, à moins que ce ne soit pour mieux le cuisiner plus tard. Dans la mesure, où la gentillesse ne venait jamais spontanément, c’était bel et bien un scénario qu’il se devait de ne pas exclure. Elle s’arrêta finalement devant une enseigne d’un joli rouge, plus éclatant encore que ce qui sortait des blessures des gens. Les mots qu’elle formait clignotait joyeusement dans le ciel maussade de la ville. Dans la vitrine, des espèces de pains dorés, parsemés, ça-et-là de pépites noires, semblaient attendre d’être croquer. Il ne savait pas ce que c’était, mais ça avait suffisamment belle allure pour s’inviter dans son estomac. Convaincu, il opina et, toujours aux côtés de celle qui avait le porte-monnaie, il rentra das l’établissement, dont le carrelage en damier noir et blanc et les petites serviettes de papier sur les tables laissaient voir aisément qu’on essayait de faire de l’endroit un lieu plutôt raffiné, même si, pour un baroudeur comme lui, tout lui paraissait particulièrement délicat. Il faut même dire que la plupart des enseignes de la chaîne proposait la même décoration, basique et sommaire en réalité…

« Eh bah ! C’est beau ici ! claironna-t-il en s’asseyant sur une banquette, juste en face de la femme qui prenait place à son tour. Ça sent même plutôt bon, non ? »

Sans doute la politesse aurait voulu qu’il lui offre lui-même le siège, mais l’idée ne lui vint même pas à l’esprit. Le jeune homme s’affala un peu en arrière, les mains derrière la tête, savourant l’assise plus ou moins confortable sur laquelle il s’était jeté. Il aurait bien fermé un peu les yeux aussi pour se reposer, mais ça, il savait bien que ce n’était pas très approprié lorsqu’on vous proposait à manger. Le sol collait un peu sous les semelles, mais c’était plutôt agréable de pouvoir s’arrêter un peu de marcher sans savoir où aller.

« Vous venez souvent ici ? Moi, c’est la première fois ! poursuivit-il comme un enfant en train de se livrer à une toute nouvelle expérience avant de se rendre compte qu’il avait surtout parler pour ne rien dire. Enfin, c’est logique en même temps. Je ne suis jamais venu ici, ahah ! »

Quelques clients aux alentours le dévisagèrent d’un œil un peu louche, comme s’il était absurde qu’il ne connût pas la fameuse enseigne, ce qui ne manqua pas de l’agacer tandis qu’oubliant un peu Gentiana et ses bonnes manières, il rétorqua à une fillette qui le dévisageait plus que les autres et qui ne manqua pas de s’enfuir à l’autre bout du restaurant : « Quoi ? Tu veux ma photo ? »

Un peu gêné, il prit nerveusement une fourchette en plastique qui traînait encore à table et qu’il tordit dans un sens puis dans l’autre avant qu’elle ne finisse pas se rompre, le laissant sans aucun autre moyen de focaliser son esprit.


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyDim 18 Oct - 21:42



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


En sentant le léger mouvement du coude de son nouveau camarade, elle avait simplement posé sa main sur son bras, acceptant d'être guidée par ses soins. Sa question, directe et sans détour bien que sous couvert d'une sorte de dérision, sembla le surprendre, presque le cerner. Après réflexion, il répondit que personne ne devait le chercher, mais c'est comme s'il n'en était pas certain … ou qu'il le regrettait. C'était là la marque de la profonde solitude d'un enfant en manque de reconnaissance … Gentiana avait toujours eu un faible pour les enfants perdus et les orphelins, même avant sa fausse-couche … mais il fallait bien avoué que depuis, elle ressentait une sorte de besoin viscérale d'aider et protéger les enfants isolés. Snow était certes un homme fait, mais elle ne pouvait s'empêcher de le voir comme un enfant. Il en avait toute les caractéristiques, si ce n'est le physique … et le fait qu'il était clairement capable de tuer à main nu. C'était peut-être leur lien commun avec Shiva ou leur potentiel lointain lien de parenté … mais Gentiana s'était prise d'affection pour ce grand enfant maladroit. Elle n'était peut-être pas là pour sauver le monde de Jenova, sa mission se résumait peut-être à un seul et unique but … mais ne pouvait-elle pas en profiter pour essayer de faire le bien autour d'elle, tant qu'elle était ici-bas ?

Elle médita là-dessus sans en piper mot pour le moment, elle aurait aimé avoir une oreille attentive à qui se confier à ce sujet … cela ne faisait que rappeler sa solitude en ce temps qui n'était pas le sien. Mais il y avait aussi de jolies choses à découvrir, à commencé par cet établissement de toute beauté qui semblait fasciner Snow au moins autant qu'elle ! Là au moins, elle ne se sentait plus seule à s'émerveiller du commun.

« Ça sent même plutôt bon, non ? »
— Divinement bon.


Café et gourmandises sucrées, quel parfum plus délicieux ? Elle s'installa tranquillement en face de ''l'enfant perdu'', se permettant d'ouvrir les yeux un instant pour admirer les lieux. C'était si luxuriant et propre, ici … elle referma les yeux pour se concentrer sur les effluves parfumé de la nourriture et des boissons en préparation ainsi que sur les divers sons qui animait les lieux. Des conversations discrètes, des échanges entre le personnel de service et de cuisine … et cette musique si particulière que Gentiana n'avait encore jamais entendu. Il y avait beaucoup de bruit, trop d'instruments – qu'elle ne aurait même pas reconnaître, pourtant, elle était musicienne – et les accords semblaient plutôt hasardeux. Heureusement, elle n'était pas trop forte.

Quand Snow engagea la conversation, elle s'assura d'avoir la tête bien tournée vers lui, elle arborait toujours cette expression tranquille, avec ce très léger sourire énigmatique.

— C'est une découverte pour moi aussi. Je n'ai pas eu l'occasion de visiter cette cité depuis mon arrivée …

Elle n'avait pas besoin de regarder pour savoir que leurs épaules étaient lourdes des regards de la clientèle qui les entourait. Il faut dire qu'ils formaient un duo plutôt insolite, Snow avait des allures de chef de gangs quand Gentiana avait tout d'une lady exotique. Le blond ne semblait clairement pas à l'aise dans ce cadre, quand à Gentiana … nulle n'aurait su dire si elle partageait ce sentiment ! Elle semblait juste égale à elle-même. Elle ne sembla pas avoir plus de réaction quand il fit fuir l'enfant, si ce n'est qu'elle la regarda partir avec une certaine nostalgie … lorsqu'elle se tourna à nouveau vers Snow, elle le regardait, les yeux bien ouvert. Elle savait que sa manie de garder les yeux fermaient avait l'art de perturber assez facilement, alors peut-être se sentirait-il plus à l'aise si elle faisait cet effort.

— Qu'est-ce qui vous rend si nerveux ? Aurais-je jeté un froid, par mégarde ?

Mais la réponse allait attendre, une serveuse vint leur souhaiter la bienvenue et leur donner un genre de parchemin rigide et tout luisant qui listait leurs boissons et autre mets. Gentiana la remercia avec courtoisie et commença à parcourir la carte des yeux.

— Il y a tellement de choix, comment peuvent-ils concevoir si vite tant de victuailles ? Après un instant. Auriez-vous une idée de ce que peut être un … « cheese cake » ?

Tout ce que la photo lui évoquait, c'était une sorte de tartine de crème fraîche, ce n'était pas très engageant.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyLun 19 Oct - 16:39


« Il neige - face à la mer »


« Qu’est-ce qui vous rend si nerveux ? Aurais-je jeté un froid par mégarde ? »

Gentiana le prenait à nouveau au dépourvu avec ses questions glaçantes – à moins que cinglantes dans le sens de très franches soit le terme plus approprié ? Son regard couleur noisette venait de se ficher dans celui de l’ancien Projet SN0W qui, s’étant presque habitué à ne pas vraiment la voir ouvrir les yeux, esquissa un léger soubresaut. Il se contenta même dans un premier temps de froncer les sourcils, ne comprenant pas ce qu’il prenait comme un reproche. La question avait également de quoi désarçonner le plus habile conducteur. Il ne se pensait pas particulièrement tendu… Tout du moins, pas plus que n’importe quel voyageur après une chevauchée folle dans les marais du Midgar Zolom. Peut-être entendait-elle qu’il était énervé. Ce n’était pas vraiment le cas non plus. À moins qu’il en donne l’air, malgré lui. Peut-être était-ce parce qu’il ne savait pas bien se comporter en société.

Le visage du cobaye se crispa derrière un sourire de circonstance, quelque peu gêné avant qu’il n’articule un éloquent « Euh… Je ne suis pas… » qui ne donna pas naissance à une véritable phrase, à cause de l’arrivée d’une serveuse, soucieuse que ses clients consommassent quelque chose.

Sans doute pour la première fois, Snow fit le choix de se taire. La feuille dans laquelle la lumière du plafond se reflétait timidement avait su capter son attention. Les quelques images de plats disposées ça-et-là suffisaient à donner de l’appétit à un ventre affamé. Un grognement au niveau de son ventre confirma l’hypothèse, mais il n’en fut nullement gêné. Pourtant, son regard se promenait de façon désordonnée sur le menu en papier glacé et cette situation commençait à lui donner la migraine. Il avait beau parcourir des yeux l’ensemble du texte qui lui était proposé, plus d’une fois, rien n’y faisait, il ne parvenait pas à se décider pour passer commande. Ses doigts se refermèrent nerveusement sur le feuillet qu’il écrasait à présent dans ses mains crispées. La situation semblait insoluble. Comment nommer quelque chose qu’il ne connaissait pas ? Sans doute, les graffitis sous les photographies avaient pour vocation d’aider à reconnaître le plat de son choix. Mais que faire alors quand on n’y comprenait rien ?

« Je… euh… le truc-là… » se contenta-t-il d’abord de bafouiller avant que son hôte ne vint à son aide en commentant elle-même ce qu’elle lisait sur son propre menu.

Gentiana semblait être intéressée par ce qu’elle venait de désigner sous le nom de « cheesecake » sur lequel elle voulait visiblement son avis. Snow lui sourit nerveusement avant de dissimuler son visage à nouveau derrière la feuille rigide qu’il avait déjà plusieurs fois froissée. Un cheesecake… ça pouvait être quelle image parmi toutes celles qui pouvaient bien se trouver là ? En y réfléchissant bien, le nom n’avait rien de très ragoutant. D’abord mou, comme une coulure supposée par la longueur du iiiiiiiii. Puis un léger claquement du palais avec le « cake ». Un truc mou qui croque peut-être ?

Sans doute mit-il trop de temps à répondre à la femme qui lui désigna du doigt l’image qu’il cherchait. Une espèce de cercle blanc ou beige. Quelque chose de pâle comme lui. Quelques flocons étaient jetés ça-et-là sur cette surface lisse. Son ventre grogna à nouveau, comme pour lui rappeler, qu’importe le repas, ce serait toujours meilleur que dans les souterrains de Midgar. Il hocha la tête et sourit plus franchement à Gentiana, dévoilant des dents restées miraculeusement blanches.

« Ça a l’air bon ça. Je vais l’essayer ce chizekéque ! »

Il y avait dans ce sourire le soulagement de ne pas avoir à se battre encore avec les hiéroglyphes sur la feuille et en même temps la curiosité de toucher du bout des doigts la surface si tranquille de cet étrange dessert, sans parler de la surprise gustative qu’il pourrait lui procurer. Il ajouta d’ailleurs pour répondre à la question de Gentiana qui peut-être allait finir par s’impatienter : « Je connais pas, mais ça a la forme d’une lune toute plate. Alors… bah, pourquoi pas ? »

Il tendit la fiche toute froissée à son hôte, bien content de se défaire d’un outil un peu gênant, pour lui montrer du bout du doigt, ce qui devait désigner un verre de lait, sans doute. Les autres couleurs tournant vers le brun ne lui avaient pas inspiré confiance. Ça ressemblait trop à la boue des marais.

« Et ça pour boire, c’est bien, non ? »


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMar 20 Oct - 17:35



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Plus elle échangeait avec ce grand enfant, plus elle se disait que ce monde devait lui être aussi étranger qu'à elle. Venait-il d'un autre temps, lui aussi ? L'espace d'un cour instant, elle se demanda s'il ne pouvait pas être en réalité le « Hérault de Shiva » des légendes, une des figures qui était à l'origine de sa lignée, les Messagères de Shiva. Mais ce n'était pas ce que lui murmurait la planète, non, cet ''enfant'' était bien à sa place dans ce temps, mais il semblait de plus en plus évident qu'il avait grandit loin de tout ce qui semblait pourtant si commun à la civilisation d'aujourd'hui. Plus encore, elle ne put que constater qu'il ne savait pas lire et pour ce qu'elle en savait, l’illettrisme n'était pas ce qu'il y a de plus commun. Peu à peu, elle commença à comprendre que Snow n'était pas seulement un soldat … il était une arme.

Si cela est encore utile de le préciser, il est évident qu'elle ne laissa rien paraître de ses déductions ou de ses émotions. On ne pouvait cependant pas qualifier de ''pitié'' ce qu'elle éprouva à ce moment-là, mais une chose était certaine, mais il y avait bien une forme de compassion, en quelque sorte, car elle commençait à imaginer quelle vie difficile il avait pu avoir … enfin, elle ne pouvait qu'essayer. Ce genre ''d'élevage'' entre contemporain n'existait pas en son temps, malgré toutes les horreurs qu'elle avait vécu, rien ne ressemblait à cela si ce n'est peut-être les marionnettes de Jenova. Elle avait puisé nombre d'informations dans la Rivière de la Vie, qui était une sources infini de savoir. C'est ainsi qu'elle pouvait communiquer sans trop de difficulté et lire ce langage qui était pourtant bien différent de ce qu'utilisait les Cétras de son époque. Elle ne savait cependant pas tout … et l'étendu de la cruauté des hommes lui échappait encore. Ça et les cheese cakes.

Contrairement à elle, cette espèce de tartine laitière sembla plaire à Snow qui décida que c'était ce qu'il allait goûter. Ne se fiant qu'aux images, il semblait très attiré par tout ce qui lui évoquait la neige, il lui montra alors l'image de ce qui ressemblait effectivement à un très grand verre de lait, elle se pencha alors vers lui avant de trouver la page de cette boisson dans son propre menu.

— Ils appellent ça un ''Milk Shake''. Il semblerait que ce soit une boisson à base de lait de vachon ou … d'avoine.
Du lait d'avoine ? Depuis quand les plantes donnent-elles du lait ? Ou est-ce que c'était du lait dans le sens ... comme le lait de pavot ?
— Ils précisent que le lait est locale …
Cette mention semblait bien étrange à quelqu'un ignorant tout du concept de mondialisation.
— Et il faut choisir un arôme : vanille, fraise, banane, chocolat, … oréo, shiva sait ce que cela peut bien être, exotique, myrtille, cerise ou pommesotte. Sainte mère des glaces, cela fait beaucoup d'arômes …

Pour ça part, Gentiana préféra rester sur des valeurs sûres, si bien que lorsque la serveuse revint pour prendre leurs commandes, elle demanda une part de tarte aux myrtilles et une infusion mûre-violette. En attendant l'arrivée des appétissantes victuailles, Gentiana engagea une fois encore la conversation. Elle chérissait le souvenir de son bien-aimé de l'avoir accoutumée à la socialisation, ce qui n'était franchement pas son fort au début de sa vie. Il faut dire aussi qu'elle avait souvent été entouré de personnages hauts en couleur qui savaient très bien tenir une conversation sans son recours.

— J'ai l'impression que vous êtes aussi étranger que moi aux trivialités de ce siècle …

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyMer 21 Oct - 14:16


« Il neige - face à la mer »


C’était quand même pratique d’avoir des images pour se figurer à quoi pouvait bien ressembler tel ou tel plat. Fort heureusement, les propriétaires de l’enseigne n’avait pas été trop regardants sur le prix des impressions couleurs et proposaient une photographie de la plupart des desserts et même de quelques boissons phares. Snow avait bien veillé à ne s’intéresser qu’à ce qui avait été illustré. Au moins pouvait-il désigner ce qu’il souhaitait du bout du doigt et c’était ainsi qu’il avait pu réfléchir avec Gentiana à la suite de leur commande. Cette dernière ne s’était d’ailleurs pas froissée de son soudain mutisme et prit même le temps de détailler ce qu’il lui montrait.

Un milk’chék… ça ressemblait beaucoup à chiz’kék en plus guttural en fait… mais les deux devaient sans doute bien s’assortir. Patiemment, la brune lui expliqua ce que c’était vraiment. Du lait aromatisé. Des précisions plus que bienvenues… Mais pourquoi diable les gérants du restaurant utilisaient-ils des noms aussi compliqués pour désigner de la nourriture ! Ce n’était que du lait aromatisé quand même ! Alors que Gentiana lui listait les différents parfums possibles, l’ancien cobaye se mit à nouveau à froncer les sourcils comme pour se concentrer davantage ; habitude qu’il avait fini par prendre alors qu’il réfléchissait. À bien y penser, s’il avait vraiment pu se le permettre, il les aurait tous essayer pour se sentir moins bête de ne pas reconnaître grand-chose dans ce qu’on lui énumérait. L’idée germa même dans sa tête qu’il devrait tous se les faire au cours de son périple, comme une revanche personnelle après tant d’années passées au fond d’un trou. Comme ça, un jour, les mik’chék n’auraient plus aucun secret pour lui ! Et peut-être même que ce serait lui qui en conseillerait aux autres. Mais à qui ? Rosso n’avait pas l’air d’être fine bouche. Et de toute manière, les Tsviet avait une tendance plutôt élitiste à ne pas trop vouloir se mêler avec les autres soldats. Il y avait peut-être bien Lantana qui était suffisamment bizarre pour se mêler de la mangeailles des autres humains. Et encore… Sinon… peut-être que Gentiana voudrait bien l’inviter une prochaine fois.

Ou sinon… Sa pensée s’était à nouveau égarée dans d’autres considérations qui ne concernaient plus directement son lait aromatisé. Il hocha la tête en signe d’excuse avant d’arrêter son choix : « Je vais essayer au chocolat, alors. Ça me parle bien ça. »

Ça rendait pas mal mik’chék choko ! ça ressemblait presque à un exercice de diction plutôt amusant à prononcer, mais pas forcément utile, en tout cas, pas pour lui. Aussi mal à l’aise avec l’écrit, il pouvait quand même se vanter de ne jamais zozoter ou manquer de propos divers et variés pour relancer la conversation. Pourtant, face à la brune aux yeux noisette, il ne savait pas toujours comment s’y prendre pour ne pas avoir l’air aussi bizarre que ce que les regards des autres lui renvoyaient et dont il ne voulait pas se soucier.

« J’ai l’impression que vous êtes aussi étranger que moi aux trivialités de ce siècle… »

Trivia-quoi… Le visage de Snow se figea dans une moue une peu béate devant la complexité du mot avant qu’il ne se contente finalement de hocher la tête avec assentiment, faisant le choix de ne pas s’arrêter à demander à nouveau ce que ça pouvait vouloir dire. De toute façon, il se sentait tout à fait à l’aise avec cette appellation d’étranger qui pourrait même l’excuser pour ses hésitations lorsqu’il avait fallu passer commande, ce dont pouvait sans doute se plaindre son hôtesse. Il ne comprenait pourtant pas pourquoi elle parlait de siècle. Il faudrait être quand même très très vieux pour pouvoir se targuer à comparer les dernières centaines d’années et bien qu’il ne voulait pas entrer dans la polémique, le jeune homme ne put s’empêcher de détailler plus minutieusement le visage de la femme qui se tenait en face de lui, sans doute, à la recherche d’un cheveux blanc ou d’une naissance de rides qu’il ne trouva jamais.

« De ce siècle ? finit-il par s’exclamer, franchement surpris par l’emploi de ce mot, Vous êtes si vieille que ça ? Vous avez hiberné ou quoi ? »

En y réfléchissant un peu, il aurait eu du mal à dire vraiment l’âge de Gentiana. Elle semblait d’un autre temps, mais, il assumait clairement de pas y connaître grand-chose à la mode et aux usages de ces contemporains. De toute manière, le bon sens aurait du le mettre en garde contre les réflexions sur l’âge des femmes, mais le peu qu’il avait fréquenté ne s’en était jamais offusqué. Tout ce réglait toujours à coups de poing pour le plus grand plaisir des scientifiques, soucieux de récolter de précieuses données de combat. Qu’est-ce qu’il en avait pris des roustes de la part de Rosso. Comme il avait pu taper sur l’autre gamine qui refusait de lui répondre ! Ça paraissait tellement loin ce temps-là ; et si proche pourtant.

« Enfin… moi je ne trouve pas, hein ! » ajouta-t-il finalement en guise d’excuse tout en se massant nerveusement la nuque.


Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1396

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyVen 23 Oct - 21:39



Il neige face à la mer
Snow ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Quelque chose n'allait pas dans cette conversation. La légende du terrible miroir maudit de Shiva était pourtant un avertissement : il n'est jamais agréable de tomber sur l'aspect déformé de son reflet et c'était un peu ce dont Gentiana avait l'impression, en ce moment. Ce jeune homme utilisait sa propre botte secrète et ancestrale contre elle ! C'était pourtant son habitude de détourner les questions par d'autres et c'était grâce à cela qu'elle avait toujours eu la réputation d'être une femme mystérieuse, même auprès de ses plus proches amis.

Comme pour parer à cela, elle avait refermé les yeux et sourit légèrement à la remarque du jeune-homme qui soulignait aimablement le caractère vieux-jeux de sa façon de parler. Vieux-jeux, elle … et dire qu'ils avaient été l'image même du couple rebelle et fougueux avec son bien-aimé … c'était leur folle jeunesse. Enfin, d'accord, elle l'avait bien cherché … et elle était bonne joueuse. Cela ne se voyait pas au premier abord, mais Gentiana adorait jouer. C'était même une sacrée farceuse, en son temps.

— En quelque sorte, effectivement.

Elle ne chercha pas à nier, quel intérêt ? Elle ne cachait à personne qui elle était, simplement, elle ne s'en ventait pas non plus. Alors oui, elle était si vieille que ça et même plus encore et oui, elle avait hiberné en quelque sorte … d'un hivers de deux-mille ans.
Snow sembla ensuite se charger d'une soudaine correction. Il était maladroit et ne semblait pas familier avec la plupart des normes courantes de ce temps, mais il semblait tout de même avoir une notion de politesse, ou en tout cas, il semblait conscient que prétendre qu'une femme est vieille n'était pas des plus flatteurs … et il semblerait, en plus de cela, qu'il n'ait pas envie d'être insultant à son égard et c'était surtout ça qu'elle retenait.

— Vous m'en voyez flattée. Répondit-elle alors pour lui faire plaisir, lors-même que son physique n'avait jamais eut une très grande importance pour elle. C'était une personne soignée, mais elle était plutôt indifférente aux regards des autres. Cela n'avait pas toujours était le cas, mais elle en était arrivée là pour se protéger d'une enfance et d'une adolescence un peu difficile … après quoi la tendance s'était totalement inversée.

La serveuse ne tarda pas à apporter leurs commandes et Gentiana la remercia, s'accordant un petit coup l’œil sur sa part de tarte et celle de Snow.

— Très bonne dégustation, Snow. N'hésitez pas à en demander plus si le besoin c'en fait sentir … un grand garçon comme vous doit bien se nourrir … surtout s'il a l'ambition de geler l'Océan.

Une fois encore, elle avait fermé les yeux mais ne semblait éprouver aucune difficulté à trouver ses couverts, sa nourriture ou sa boisson chaude. Elle ne cessait de s'étonner comme ce monde pouvait être différent … c'était pourtant bien le même que celui dans lequel elle avait grandit, à 2000 ans près, mais il lui semblait que même le ciel n'était plus le même … à moins que ce soit sa mémoire qui lui faisait défaut. En l’occurrence, des tartes aux myrtilles, elle en avait goûté bien d'autres dans sa jeunesse, certaines infâmes, certes – quand c'est elle qui les réalisait – mais celle-ci présente semblait bien plus sucrée que ce dont elle se souvenait avoir l'habitude. L'infusion, elle, était un peu plus fade.

— Ce Cheese cake est-il à votre goût ?

Elle était un peu curieuse du goût que cela pouvait bien avoir.

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Snow
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Snow
• Anniversaire : 3 mars
• Age : 25 ans
• Résidence : Sur les routes
• Localisation : Sur les routes
Double compte : Biggs / Cloud
Credits avatar : Snow Villiers - Final Fantasy XIII
Gils : 73

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) EmptyHier à 11:54


« Il neige - face à la mer »


On pouvait dire sans trop gravement se tromper que Gentiana était loin d’être une femme comme les autres, ou plutôt, comme le peu d’individu féminin que le soldat du Deepground avait pu côtoyer. Cette dernière n’avait nullement pris ombrage de sa question dont même lui était capable de reconnaître la maladresse après une courte réflexion. Contre toute attente, il parut même qu’il avait visé juste. En quelque sorte s’était-elle contentée de répondre de manière allusive, comme pour confirmer ses suspicions sans donner pour autant suffisamment d’informations pour assouvir la curiosité de n’importe qui.

Le débat en resta pourtant là. Mort-né… comme certains bébés nés dans des tubes fluorescents au plus profond des souterrains de Midgar où quelques savants un peu fous avaient essayé de créer la vie pour mieux semer la mort. Jugés non conformes à un usage militaire, ils avaient fini au fin fond de grands sacs en plastique noir que des soldats plus baraqués que les autres avaient emmenés au loin. La serveuse qui avait pris leur commande revenait déjà avec un plateau dans les mains pour déposer les précieuses victuailles sur leur table. Et ce genre de gourmandises suscitaient bien plus d’intérêt qu’un passé houleux ou qu’une potentielle hibernation.

Le chiz’kék était presque conforme à la photographie qui l’avait immortalisé sur le menu en papier glacé, quoique clairement plus petit et à la surface plus craquelée. Snow jeta un coup d’œil en coin en direction de la commande de son hôtesse dont les proportions ne paraissaient pas plus grosses. Les bases du marketing et de la restauration rapide… Pour autant, il ne fallait jamais juger quelqu’un à son emballage et le jeune homme avait trop faim pour jouer les difficiles. Le contenu du plateau lui paraissait même bien plus appétissant que ce qu’on déposait dans leur cellule à Midgar.

Il empoigna alors la crêpe molle pour y mordre à pleines dents. C’était froid… mousseux aussi et tellement sucré ! Tellement meilleur aussi que ce qu’il avait déjà goûté jusqu’à présent. Le sucre dansait sur son palais comme pour réveiller ses papilles trop longtemps endormies. C’était bon, mais qu’est-ce que ça donnait soif ! Snow porta la main vers le grand verre de lait aromatisé, le fameux mik’chék’ qui trônait devant son assiette pour en boire une franche gorgée. Le froid se répandit à nouveau dans sa gorge et une certaine amertume sucrée qui devait être ce qu’on appelait « chocolat ».

Le soldat poursuivit son repas, un sourire béat gravé sur sa bouche qu’il ouvrait grand et bien volontiers à chaque nouvelle bouchée. Sa bonne humeur fut accompagnée des commentaires bienveillants de son hôtesse, soucieuse qu’il profite au mieux : « N’hésitez pas à en demander plus si le besoin s’en fait sentir… un grand garçon comme vous doit bien se nourrir… surtout s’il a l’ambition de geler l’Océan. »

Snow ralentit un peu les mouvements, fermant plus lentement la bouche. Sa précipitation lui avait presque fait oublier l’espace d’un instant le long voyage qu’il s’était proposé de réaliser et qui l’attendait encore. Il n’était pas encore arrivé à bon port et le domaine de Léviathan restait un obstacle épineux qu’il lui faudrait bien franchir pour poursuivre son périple pour comprendre d’où venait ses amies Shiva. Le continent ouest pourrait sans doute lui apporter quelques réponses. C’est en tout cas ce qu’il espérer après avoir entendu parler, un beau jour, d’un village entouré de terre rouge où l’on cherchait à comprendre les mystères de cette fichue vieille Planète. Il y avait aussi une montagne gelée… Et plus au Nord, encore, un immense cratère, sur une terre à nouveau séparée par la mer… Le voyageur haussa les épaules, mi amusé, mi dépassé : Junon n’était décidément pas sa destination finale.

« Ce cheesecake est-il à votre goût ? »

Gentiana avait l’art de naviguer dans la conversation entre marques d’attention et tentatives d’obtenir des renseignements, le confirmant dans ses méfiances vis-à-vis du genre humain qui n’agissait jamais pas pure samari-machin. Snow accueillit pourtant ces remarques avec un sourire qui s’accentuait à mesure qu’il hochait la tête en signe d’assentiment. Son plat était déjà terminé et il se tapotait à présent le ventre avec satisfaction, son autre main occupé à tenir le grand gobelet du milk-shake qu’il sirotait plus doucement à présent.

« Oui, c’était bon. Merci ! claironna-t-il avant de devenir légèrement plus sérieux en laissant tomber la paille qu’il tenait dans un coin de sa bouche, Franchement, je ne sais même pas si j’arriverai à passer la mer comme ça. J’ai vu ça à la télé dans un hôtel sur la route. Une fille glaçait un lac en criant. Mais c’était un dessin animé, alors bon... »

Il s’était arrêté d’un coup. Si Lantana ou un tsviet s’étaient trouvés là, ils se seraient sans doute moqués ou lui auraient reproché de trop en dire à un ennemi potentiel. Mais il n’était pas stupide pourtant. Il n’avait parlé que ce dont il pouvait se permettre sans éveiller les soupçons ! Snow rapprocha ses poings pour faire craquer une à une ses phalanges avec un air déterminé dans le regard.

« Ne vous en faites pas ! Je trouverai bien un solution, ajouta-t-il en lui offrant un nouveau sourire. Pas question d’hiberner sur la plage. »

Son ventre grognait encore un peu. Peut-être aurait-il dû demander à essayer autre chose pour se remplir un peu plus la panse.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)   Il neige face à la mer (Snow / Gentiana) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il neige face à la mer (Snow / Gentiana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] La Neige et le feu [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Junon-
Sauter vers: