AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de pouls portable, écran ...
0.54 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -31%
Play-Doh – 36 pots de Pate à Modeler ...
Voir le deal
17.99 €

 

 Gentiana - Shhh ~

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Gentiana - Shhh ~
    Jeu 29 Mar - 22:02



Gentiana Narthécia Izunia

       

"Chérie" pour les intimes


       

29 ans depuis 2000 ans


       

3 janvier 


       

1m70


       

Electron Libre


       

Messagère de Shiva


       

Matéria Glacier  


       

//


       
Gentiana - Final Fantasy XV

   

   
Personnaliser


C'est sur le bureau d'une villa à la décoration bien trop luxueuse pour tromper le vide et la solitude que se cache le portrait de cette femme ayant vécu il y a bien trop longtemps pour que qui que ce soit puisse se souvenir de son visage … Enfin, presque. La main qui avait dessiné ces traits au fusain avait usé de beaucoup de minuties et d'application afin de faire ressortir les sentiments qu'ils avaient pu lui inspirer de son vivant. Son visage formait un ovale régulier et symétrique ; ses lèvres – soulignées d'un discret grain de beauté sur la droite – formaient un sourire figé qui appelait autant au mystère qu'à la fascination. Cette impression étrange aurait pu venir d'un quelconque manque de précision dans le tracé, mais le fait est que la mystérieuse Cétra arborait déjà une telle expression de son vivant. C'est ce sourire unique et son regard qui semblait avoir été le plus travaillé, ses yeux en amandes semblaient dégager de multiples sentiments subtiles, eux aussi. Pétillants, le dessin ne laissait pas paraître la couleur subtile qu'avait été la leur durant l'existence de la prêtresse, le gris du fusain ne pouvant malheureusement pas laisser deviner leur éclat vert feuille moucheté de taches noisettes qui cerclaient l'iris. Malgré tout, beaucoup de choses semblaient transparaître dans ce regard énigmatique. De la malice, souvenir de moment heureux passés en toute inconscience, de la tendresse, aussi, ainsi que quelque chose de plus … quelque chose de différent qui inspirait la dignité.
Les cheveux de jais étaient dessinés plus lissent qu'ils ne l'avaient réellement été, car si la frange était plutôt bien domptée, la longueur laissait ça et là paraître quelques ondulations sans pour autant lui donner un aspect négligé.

Il y a bien d'autres choses que ce portrait ne montrait pas sur la femme que Gentiana Narthécia Izunia fut jadis.  

Tout d'abord, il serait bon de préciser que Gentiana n'a jamais été du genre « maigrichonne » et elle avait même été plutôt ronde jusqu'à près-adolescence. S'étant ensuite affinée en atteignant son très raisonnable mètre soixante-dix, elle garda toujours, sans le moindre complexe, une carrure moyenne, certainement plus renflée que les normes de beauté de cette époque qui n'est pas la sienne. Sa poitrine s'en trouvait d'ailleurs bien rebondie, sans que cela ne soit excessif, cependant. Cette femme, qui ne pourrait résolument pas passer pour une simple « jeune fille » quand à son expression mature, ne saurait être qualifiée de « lisse ». Son corps portait les marques de son passé en plusieurs points. Tout d'abord, juste sous sa clavicule gauche, une vieille cicatrice due à un accident de jeunesse, et une autre cicatrice, bien plus tragique celle-ci, juste au niveau de cœur. Ces petites imperfections ne sauraient la complexer ou la faire rougir, car la main qui avait dessiné ce portrait avait suffisamment parcouru son corps pour l'assurer que tout cela ne faisait qu'ajouter un peu plus à leur histoire … et ces marques étaient aussi témoins de l'arrivée de sa fille, la prunelle de ses yeux. Ses cuisses, ainsi que ses épaules, étaient marquées de petites tâches blanchâtres évoquant comme des flocons, mais seule la main de l'artiste sauraient témoigner de leur léger et doux reliefs sur la peau fraîche de l'ancienne prêtresse.
Une peau clair et donc non dépourvue d'irrégularités. Un peau que ses habitudes vestimentaires ne laisse que peu paraître, ayant toujours gardé sa tunique noire traditionnelle. La sobriété de la tenue n'était rehaussée que de quelques touches dorés, ajoutant une pointe de noblesse à l'accoutrement qui évoquerait aux gens d'aujourd'hui les traditions Wutaienne.
   

   

Charisme


   Digne de sa vocation première de prêtresse dévouée à Shiva, Gentiana n'est pas le genre de femme que l'on imagine facilement dans la vie de tous les jours, dans un quotidien banal d'une personne parmi tant d'autres : faire à manger, le ménage, monter une étagère, changer les couches d'un bébé … ou même manger, dormir ou faire ses courses au marché. Non, Gentiana, c'était le genre de femme si posée et digne qu'on l'imagine volontiers aussi constante qu'une statue qui ne saurait se départir de sa mise en scène ou de se dégrader avec le temps. Même si elle prétendra toujours ne pas être quelqu'un de complexe et n'ayant qu'un seul et unique visage, la vérité, dont elle serait bien la dernière à prendre conscience, était tout autre. Le fait est qu'elle ne se montrait que rarement sous un jour « humain » dans le sens où ses apparitions publiques étaient toujours très maîtrisées. Seuls ses proches connaissaient la véritable mélodie de son rire sincère, ou sa nature joueuse qui pouvait parfois la pousser à des farces puériles. Rares étaient ceux connaissant bien la véritable nature de Gentiana, celle d'une jeune femme pleine de vie, qui aime jouer, rire, câliner des chocobos ou passer toute une matinée lovée dans les bras de l'homme qu'elle aimait … et qui avait tout changé dans sa vie.
Cela, elle ne pouvait qu'en être consciente. Avant de faire la connaissance du fameux Ardyn Izunia, elle n'avait jamais vraiment songé que sa vie puisse diverger du destin de prière et de célibat que lui destinait sa vocation. Et avant ça, un tel destin lui avait toujours convenu … Appelez ça « Amour vrai » ou simple « manifestation hormonale », mais le fait est que cet homme était la nuit sans lune qui avait permis de révéler les plus belles étoiles de sa personnalité. C'est ainsi qu'elle se plaisait souvent à le qualifier, en tout cas.
Ce qu'il faut savoir sur Gentiana, c'est que si son bien-aimé pouvait la pousser à des comportements inhabituelles – comme traîner au lit le matin – elle était avant tout une femme loyale, sage et juste. Il serait bien difficile de la pousser dans les excès, dans le sens positif, mais surtout négatif du terme. En parfaite harmonie avec ce qui constituait la philosophie primaire des Cétras – et qui n'était pourtant pas si facilement accepté par tous, même à son époque -  Gentiana porte un regard très particulier sur le monde, acceptant avec sagesse les épreuves qui pouvaient se présenter à elle. Peut-être que tout avait une raison d'être et de se produire, ou peut-être qu'au contraire, rien n'en avait … Elle n'aurait jamais eu la prétention de proclamer que l'une ou l'autre de ces théories puissent être la bonne, mais dans tous les cas, elle vivait avec la conviction que les comportements vindicatifs – la colère, la rancœur, la vengeance, la haine … - ne pouvaient en rien arranger un malheur survenue et que cela n'arrangerait pas plus le futur en perspective.
Qui aurait cru qu'une même personne puisse renfermer autant de sagesse que de passion ? C'était une passion parfaitement unique, de celle qui ne sont pas destructrice ou égoïste, une passion pure, simplement emprunte de dévotion et d'un amour véritablement inconditionnel. Cet amour, elle l'avait porté à l'élu de son cœur ainsi qu'à la petite fille qui n'était jamais née de leur union. C'est un bonheur que sa sagesse saurait à jamais préserver malgré la tragédie qui les avait finalement frappé.

En définitive, pour la plupart des gens, Gentiana reste une femme plutôt énigmatique et difficile à cerner. Le seul point sur lequel l'on pourrait facilement se mettre d'accord, c'est sur le fait qu'elle n'est clairement pas du genre à sortir de ses gonds ou même à exprimer facilement ses émotions, quelles qu'elles soient. Il est si difficile de deviner ce qu'elle peut bien penser derrière ses yeux clos et son visage fermé qui laisse parfois apparaître un très léger sourire qui n'en dit pas plus long sur elle.

Son amant pourrait facilement vous en dire plus et, bien sûr, il ne le fera pas … mais le fait est que Gentiana avait, comme le monde, des loisirs, des choses qu'elle aimait, d'autres pas, ainsi que des peurs – bien dissimulées. Le jardinage est une activité dont le goût lui a été transmis par sa mère, mais sa véritable passion resta la musique qu'elle pratiquait presque en cachette. En revanche, elle n'a jamais beaucoup aimé cuisiner et si elle se débrouillait de manière correct, elle n'a jamais eu de véritable don pour cela. Ses peurs … Elle a longtemps fais croire qu'elle n'en avait pas, l'une d'elle se rapprocherait d'ailleurs plus de l'aversion que de l'angoisse, en soit : tout type de transport, quel qu'il soit. Chocobo, charrette et pire que tout : le bateau. Elle n'a pas eu l'occasion d'en connaître plus … pour le moment ! Elle préférait de loin marcher, ne se sentant pas à l'aise lorsque ses pieds ne la menaient pas eux-mêmes à destination. Pour le bateau, ce qui était pire que tout n'était pas le mal de mer – dont elle ne souffrait même pas – mais simplement le fait qu'elle éprouvait une certaine angoisse vis à vis des fonds marins. Et puis elle n'avait pas du tout confiance en ces fragiles embarcadères en bois si prompts à se briser à la première lame ou au premier récif ! Les bateaux modernes, vous me direz ? Cela ne serait pas mieux ! De si lourds morceaux de métal à la surface de l'eau ? Au diable la physique hydraulique, elle n'avait pas confiance ! Cela devait forcément finir par couler !
 



 
Expérience


Depuis quelques temps, une femme mystérieuse apparaît sur les photos de divers touristes et autres amateurs de selfy. Cette femme brune vêtue de noir se présente parfois seulement de dos, mais il arrive qu'elle pause et sourit en arrière plan des sujets qui assurent ne jamais l'avoir remarqué sur place. Elle a commencé à se faire connaître sur les réseaux sociaux et les internautes n'ont pas tardé à l'appeler « Immortal photobomb » en créant des regroupements de clichés où elle était présente, certains seraient même vieux d'une trentaine d'année ! Des groupes cherchent à savoir qui elle est, d'où elle vient. Sa tenue en a guidé plus d'un à se tourner vers Wutai, mais ils n'y avait pas plus de trace d'elle là-bas qu'ailleurs …
Apparition de l'au-delà, démon, ange gardien, ou juste un habile montage dont l'effet de mode aurait pris une ampleur inattendue ? L'immortal Photobomb est restée un mystère pendant des années … jusqu'à ce qu'une femme lui ressemblant étrangement soit retrouvée inconsciente dans la neige, non loin du village Glaçon …  

J'ai souvent rêvé de cette femme, enfin je crois. Je sais que je ne rêve pas d'elle simplement parce que je l'ai vu sur tous ces clichés, car je rêvais d'elle bien avant, depuis ma plus tendre enfance … Mais je ne peux pas être sûre qu'il s'agisse vraiment d'elle dans mes rêves, même si cela y ressemble beaucoup, peut-être que j'ai juste inconsciemment décidé que cette femme avait l’attrait parfait pour illustrer tout ce dont j'ai rêvé jusqu'ici … Ce n'est pas du tout objectif, mais au fond de moi j'ai l'intime conviction que c'est bien elle … je ne saurais pas dire pourquoi, ni comment.

Je me souviens d'un rêve très bref d'un affreux bébé. Il était tout joufflue, tout boursouflé. Je ne suis pas la mieux placée pour juger, parce que je ne trouve pas les bébés très esthétiques et j'estime que tous les parents manquent d'objectivité concernant leur enfant … ou alors ils sont peut-être simplement hypocrites. Bref. C'était un bébé particulièrement affreux, pourtant il y avait cet homme et cette femme en total extase devant elle : affreux petit gobelin potelet et rose avec sa touffe de cheveux noirs sur la tête. Ce bébé était vraiment moche, alors je me demande pourquoi j'ai toujours été convaincue qu'il s'agissait d'Elle … Elle qui était si gracieuse et charismatique ! Mais il y a autre chose qui m'a marqué dans ce rêve … c'est l'amour. C'était tendre et réconfortant de sentir autant d'amour et d'estime pour un si petit être qu'ils ne connaissaient finalement pas encore … mais ces deux jeunes parents l'aimaient déjà plus que tout. C'est bizarre, non ?

Plus tard j'ai rêvé d'une petite fille, elle commençait déjà vaguement à ressembler à la femme mystérieuse qui s'est fait connaître par ses étranges photobombs … vaguement, je dis bien. Une petite brune grassouillette aux yeux verts mouchetés de noisette. Je l'ai surtout reconnu précisément à cela, ses yeux et aussi son grain de beauté sous un coin de ses lèvres. Elle pleurait dans les bras d'une vielle dame … c'est comme si je ressentais sa détresse, j'avais l'impression que quelque chose d'important venait de s'éteindre. La vielle dame, qui était apparemment sa grand-mère, lui expliqua que son père était retourné à la planète, mais qu'il veillerait toujours sur elle. Plus loin dans le rêve, elle parlait à la femme qui s'était extasiée devant l'affreux bébé dans mon autre rêve, c'était sa mère mais elle était différente … son regard était vide, elle ne semblait pas l'entendre.

Elle s'est éteinte un peu plus tard, elle aussi … Je me souviens de ce rêve très court. Elle n'était pas beaucoup plus grande, sa mère avait semblé reprendre conscience un instant, juste le temps de lui sourire comme si elle était la plus belle merveille de Gaïa … et puis elle s'est simplement éteinte, comme ça, en regardant sa fille droit dans les yeux.

J'ai encore rêvé d'elle petite fille après ça. Elle était seule la plupart du temps, elle prenait rarement le temps de s'amuser, elle s'occupait de la maison où elle vivait avec sa grand-mère  - une drôle de maison d'ailleurs, très froide. Je me souviens aussi d'une terrible pimbêche d'à peu près son âge qui était habillée tout en rose – et qui devait s'appeler Rosa d'ailleurs – c'était sa cousine, je crois. Cette fille était odieuse, elle l'appelait toujours « Nana » avec mépris, lui disait qu'elle était grosse et laide et bien d'autres horreurs devant lesquelles Elle restait de marbre … Du moins en apparence.

Un rêve m'a marqué plus qu'un autre, une fois. Elle était un peu plus grande mais toujours discrète et complexée … et elle a fait la rencontre d'un garçon aux cheveux violacés. Une rencontre assez fracassante d'ailleurs ! Je l'ai tout de suite reconnu … c'était étrange de rêver de lui enfant dans ce contexte … et avec elle ! Ils ne se sont pas très bien entendu tout de suite … mais en fait ils se ressemblaient suffisamment pour devenir assez proches.

Dans un de mes rêves, sa grand-mère s'est endormit pour ne plus jamais se réveiller. Je me souviens qu'elle l'a entendu à son tour rejoindre la rivière de la vie … Elle avait l'air de savoir ce qui l'attendait ensuite, je crois qu'en fait, elle a toujours su que ce jour allait finir par arriver : son espère d'unification avec Shiva. Sa grand-mère semblait liée à Shiva avant elle, elle lui disait depuis toujours qu'un jour se serait à elle de reprendre ce rôle, parce que Shiva l'avait marqué à la naissance – effectivement, elle avait des petites tâches de naissances blanches sur les épaules et les cuisses. Elle était devenue une sorte de messagère de Shiva. Je n'ai pas très bien compris à quoi ça servait, mais ça avait l'air important.

Mais le pire pour elle a sûrement été le départ du garçon aux cheveux violacés. Je me souviens que ce rêve m'a déprimée et rendue particulièrement amer pendant plusieurs jours … Il lui a annoncé qu'il devait partir pour une durée indéterminée, sûrement plusieurs années, elle a fait comme si cela ne l'atteignait pas vraiment, mais au fond elle était dévastée. Sûrement autant que moi  lorsqu’il …

Et puis un jour j'ai rêvé d'elle, plus grande, totalement changée. Dans ce rêve, elle était presque comme on la connaît, mais en plus jeune, avec un peu moins de maturité et une innocence qui avait … je suppose qu'on appelle ça du « charme » ? La première fois que j'ai rêvé d'elle comme ça, il y avait ce garçon, jeune homme maintenant, qui revenait avec ses cheveux violacés et ses yeux dorés qui la troublaient. Il était revenu … et j'en aurais presque envié la façon dont il la regardait … et dont elle le regardait … sauf que je m'en fiche. Je n'ai pas besoin qu'on me regarde comme ça.
Ce rêve plutôt beau se mélangeait souvent à quelque chose de plus angoissant, voir de terrifiant … quelque chose est apparu dans le ciel, de plus en plus gros, rouge incandescent … comme le météore de Sephiroth. Sauf que celui là est bien tombé …
Tout avait l'air si compliqué après ça … il y a une femme étrange qui est apparue, en tant que spectatrice, j'ai très vite compris que c'était elle qui semait la discorde, mais ils ont mis un certain temps avant de commencer à s'en rendre compte … C'était le début des heures sombres. Je crois qu'en fait … c'était Jenova ? Cela y ressemblait en tout cas, même si ils ne l'ont jamais appelé comme ça.

Cela n'a pas empêché de beaux moments ...

Ils se sont aimé … d'une manière que je ne comprendrais sûrement jamais et que peu de personnes pourraient comprendre, en fait. Je déteste les trucs à l'eau de rose et je supporte pas les couples tout niais, naïfs et milieux … mais eux ils étaient différents. Eux ils étaient … évident comme le temps qui passe, comme le soleil qui se lève chaque matin et la nuit qui tombe chaque soir …

Je l'ai rêvé heureuse et souriante, triste et en larme. Je l'ai rêvé rouge de colère, j'ai rêvé de son rire doux, je l'ai rêvé inquiète et attentionnée … Je l'ai rêvé de toutes les nuances possibles. Elle était souvent avec Lui. Je me souviens avoir trouvé mon propre nom après avoir rêvé d'elle d'ailleurs, j'étais petite et je venais de sortir des laboratoires … J'ai rêvé qu'elle s'occupait d'une fleur magnifique aux nuances de bleus et de cyans. Elle disait que c'était une fleure à papillon qui s'appelait « Rinbaella Valdesa ». J'aurais bien aimé qu'elle s'occupe de moi comme elle prenait soin de cette plante … alors je me suis inspirée de ça. Enfin, c'est quand j'étais petite que je pensais ça, au moment de choisir mon nom … aujourd'hui je sais que je n'ai besoin de personne et que s'attacher et dépendre des autres est même toxique.

En y repensant, j'ai l'impression que cela se passait vraiment pendant les heures sombres des Cétras. Les anthropologues parles de l'arrivée de Jenova sur Gaïa comme du début de la fin pour eux … et je crois qu'elle et lui on connu cette époque. J'ai rêvé de violence, peut-être bien de la guerre … ? Je me souviens qu'il a beaucoup souffert et qu'elle s'est énormément inquiétée. J'ai de vagues souvenirs de rêves où il ressemblait presque à un démon … mais elle semblait toujours le regarder avec autant d'amour.

Je me souviens qu'elle a également perdu quelque chose de très précieux à un moment et que cela l'a bouleversé ... je me souviens que ce rêve m'a donné une sensation étrange, comme si je me sentais partir ... et que je retombais soudainement dans mon corps. Je me souviens d'avoir rêvé d'elle enceinte, mais jamais avec un enfant ...

Et puis il y a eu cette grande bataille. Ils y étaient tous les deux avec un bon nombre de compagnons assez atypiques, c'est comme si chacun représentait un esprit, tout comme elle représentait Shiva. Ils ont combattu la Calamité tombée du ciel et à la fin de ce rêve … il était devenu un véritable démon, cela ressemblait beaucoup à Chaos en fait … et elle a invoqué Shiva, ne faisant plus qu'un avec elle … et elle a enfermé Jenova dans une glace qui devait durer plusieurs siècle.

C'était un des derniers rêve que j'ai fais d'elle. L'avant dernier en fait …

Le dernier était pire encore.

Je n'ai pas vraiment compris ce qu'il se passait, un grand groupe de Cétras s'était réuni, ils semblaient le juger, Lui. Il y a eu beaucoup de confusion, ils pensaient qu'Il était corrompu, une bagarre a éclaté et elle s'est interposée … Je ne sais pas pourquoi elle n'a pas simplement utiliser son pouvoir de glace qu'elle semblait parfaitement maîtriser jusque-là – je crois qu'elle ne pouvait pas. Elle a été tuée en voulant protéger celui qu'elle aimait …  
Son dernier sentiment ne fut ni la haine, ni la rancœur … mais le regret.

Mais c'est bien étrange … toutes ces photos d'elle, ces rêves que je fais … enfin, faisais. Je me rend compte que depuis l'apparition d'Omega je ne fais plus le moindre rêve d'elle, d'habitude j'en fais au moins un dans le mois, c'est souvent les mêmes, mais c'est elle ou lui … Quelque chose s'est passé à ce moment là … Je commence à oublier et c'est bien étrange parce que je n'oublie jamais rien d'habitude … J'ai pensé que ça serait bon de tout écrire.

Elle s'appelait Gentiana.








 

   
   
   
   

           
     
Joueur

     
 

Pseudo : Je suis une Louve Masquée  


     

Age : 24 ans


     

Anniversaire : 12 juillet

 
   

Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 11 ans ... ça ne nous rajeunis pas tout ça !


   

Niveau de connaissance FFVII : Au moins de là à de là.


     

Où nous avez-vous trouvé ? Dans un sachet de chips au fromage


     

Votre avis sur notre humble repaire : Les gens sont jolis =w= ♥


     

Autre chose ? ♥

 
.:.
   

Code du règlement : Moikafé



Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 

.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: Gentiana - Shhh ~
    Jeu 29 Mar - 22:41
Plutôt sympa comme début de fiche dis donc... aurais-je gagné d'ailleurs ?!
Et puis c'est quoi ce retour à la vie ?! Tu vas détruire tous mes plans... c'est si peu correct !
Cela dit j'aime beaucoup l'idée, j'attends de voir la suite (même si je la connais presque par cœur).
Tu n'as pas intérêt à me rendre la vie difficile néanmoins, je serai sans pitié... vilaine fille !
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: Gentiana - Shhh ~
    Jeu 29 Mar - 22:47
Même pas un "bonjour chérie" ... :niuh: Je t'ai connu bien plus courtois ! Tu n'as même pas remarqué que j'ai fais raccourcir ma frange :meh:

.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: Gentiana - Shhh ~
    Jeu 29 Mar - 23:17
JE LE SAVAIIIIIS OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGG

Du coup, l'idée des nénés, ca tien toujours ? :genbg:
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Gentiana - Shhh ~
    Ven 30 Mar - 20:31
Le deuxième gif de la fiche (format avatar) n'est rien que pour toi mon cher Gérard =p (Ardyn a déjà tout le reste, alors ...)
http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Gentiana - Shhh ~
    Ven 30 Mar - 21:30
... J'suis heureux...
Invité
Invité
Anonymous
Re: Gentiana - Shhh ~
    Mar 3 Avr - 21:53
:naaah: :naaah: :naaah: :naaah: HAN MY GOD !!!
La perfection ! La plus beeeeelle ! :maaah:
Je dis ouiiiii !
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: Gentiana - Shhh ~
    Jeu 20 Juin - 22:28
Fiche enfin terminée ! :fesses:

.:.
Contenu sponsorisé
Re: Gentiana - Shhh ~
   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Start a new game :: Nouvelle partie :: Présentations validées-
Sauter vers: