AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Partagez
 

 For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyDim 23 Fév - 17:57



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Lorsque Ardyn leur adressa ses « félicitations » suite à l'annonce de Kazan, Gentiana se demanda un moment si il était sérieux, ou en tout cas, si il pensait vraiment que tout ça était vrai … et si c'était le cas, que pouvait-il bien en penser réellement ? Ce n'était franchement pas le moment de penser à se genre de chose mais que voulez-vous, contrairement aux apparence, Gentiana n'était qu'une simple Cétra mortelle avec des pensées et des préoccupations de jeunes femmes de son âge. Toujours est-il que, sans prendre le risque de rallonger la conversation à ce sujet, elle avait doucement secouer la tête comme pour signifier au sauveur de ne pas prêter attention à ces bêtises. Kazan, lui, riait bien.

Comme elle avait réussi à détourner la conversation, elle écouta la réponse d'Ardyn avec attention, tentant de recoller les morceaux car elle n'avait pas vraiment suivit cette partie de l'enquête. Elle finit cependant enfin par comprendre d'où venaient les échantillons dont il était question pour ces fameuses « similitudes ».

— Tu veux dire que les échantillons similaires dont vous parliez … provenaient du serpent et d'Elle ?

C'était étrange, effectivement. Gentiana ne s'y connaissait pour ainsi dire pas du tout en biologie, en ADN ou en structure cellulaire … ou elle ne savait quoi ! C'est donc d'un œil parfaitement profane qu'elle trouva cela plutôt étrange et inquiétant … Ardyn essayait de modérer ses propos, mais elle savait très bien ce qu'il pensait de ça. Il la pensait responsable de cette étrange mutation ! Sincèrement, de son côté, elle ne savait pas quoi penser … Était-ce vraiment plus sensé d'imaginer qu'une étrangère, aussi mystérieuse soit-elle, puisse transformer à ce point une créature ? Ou qu'une créature inconnue soit capable de corrompre à ce point ce qui pouvait composer cette étrangère ? Et dans un cas comme dans l'autre … cela faisait-il vraiment d'elle quelqu'un de dangereux ?

Même si elle ne savait pas toujours quoi en penser, Gentiana restait méfiante, c'était certain. Dans tous les cas, il leur fallait retrouver cette femme, que ce soit pour leur sécurité ou la sienne.

— Je n'ai jamais vu qui que ce soit développer une quelconque « similitude » après s'être fait mordre … que soit par un serpent, un rat ou un enfant turbulent. Fit remarquer Kazan, rejoignant donc l'avis général qui avait pourtant été mis sous silence.

Ils suivirent donc Gwynie sur de longs mètres, jusqu'à ce que Ardyn commence presque à la devancer. A sa suggestion, la chienne avait relevé la tête et dressé les oreilles vers l'endroit que le sauveur indiquait, elle renifla l'air, plongea à nouveau sa truffe dans la neige en avançant un peu, leva à nouveau la tête et sembla se tendre comme un arc en fixant une direction droit devant elle. A travers les flocons qui avaient recommencé à glisser doucement du ciel et la pénombre qui tombait sur eux comme un voile, on pouvait apercevoir une silhouette, grande et gracile. La femme était là, ses longs cheveux argentés tombait jusqu'à ses cuisses et elle ne portait qu'une fine robe de chambre grise. Elle avait les bras ouvert, comme si elle s'étirait. Lorsqu'elle se tourna vers eux, Gentiana sentit un étrange malaise en découvrant ses yeux d'un rose surnaturel.

— Votre monde être … magnifique.

Un peu plus grande que Gentiana, avait une voix suave et un léger accent dont il était impossible de déterminer l'origine.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMar 25 Fév - 14:18



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Parés à la chasse, nous poursuivions notre escapade à la recherche de ladite jeune femme alors que tous exprimaient leur point de vue sur les quelques informations que j'avais obtenu de ces faibles analyses. Je ne savais pas trop quoi leur répondre car mes inquiétudes demeuraient, mais je ne pouvais les exprimer de la sorte... surtout qu'elles n'étaient d'ailleurs pas totalement fondées pour l'heure. « C'est ce que j'ai cru comprendre, oui. » en ne pouvant non plus leur dire qu'il existait une façon de contracter quelques symptômes sans être vraiment malade... mais c'était exclusif à ma fonction, du coup je ne voyais pas ce que cela puisse être en dehors de quelques théories de malheur. Il devenait urgent de la retrouver car cette petite étude clandestine m'apportait encore plus de questions que de réponses... et ça en devenait éreintant à la longue. En connaissance de cause, Somnus aurait sans doute opté pour la crémation sans fioriture, mais je me sentais maintenant attaqué dans mon propre rôle. Serait-ce à cause de mes complaintes adressées à la Déesse ? Quand même pas...

Alors que notre limier vint retrouver sa trace, dans la direction suggérée peu de temps auparavant, elle nous faisait face sans la moindre gêne, comme si elle n'avait rien fait de particulièrement déroutant. Dans un sens... elle n'était peut-être que sortie prendre l'air mais tout de même !

« Je le conçois, mais il n'est pas au mieux de sa forme depuis quelques temps. » en prenant alors la parole, faisait un premier pas en avant afin d'ouvrir le dialogue sans attendre les autres. Je continuais de la toiser, elle et son simple accoutrement, et elle n'affichait rien de très suspicieux... sauf son regard rosâtre toujours aussi mystérieux. Elle avait juste une fleur décrépie entre les mains, qu'elle semblait presque me tendre d'ailleurs... ou du moins, jusqu'à ce que cette dernière reprenne ses couleurs et se redresse, comme si rien ne s'était passé... comme si nous n'étions pas non plus en hiver. Cela ne m'était pas étranger du tout ! J'avais un terrible pressentiment, si bien que je m'arrêtais dans mon geste, continuait de l'observer minutieusement car je savais ce qu'un tel tour de passe-passe pouvait être. « C'est... impressionnant ! » en essayant de dissimuler mon angoisse derrière un masque de surprise, j'étais alors presque sûr d'avoir entraperçu un bref flux verdâtre parcourir ladite plante avant qu'elle ne revienne à la vie. « Moi... faire comme vous. » alors que je me sentais perdre pied dans cette démonstration plus qu'inattendue. Qui était-elle ? Est-ce cet accent étranger qui me perturbait ou l'idée même que je ne sois plus le seul à me définir comme un sauveur ? Quelque chose clochait... !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMer 26 Fév - 20:03



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Dans son rôle parfait de diplomate, Ardyn prit les devants pour tenter de répondre quelque chose de courtois à la fuyarde que tout le monde cherchait avec inquiétude. Elle n'avait vraiment pas l'air de quelqu'un qui cherche à fuir, en fait, c'était à se demander si elle se rendait vraiment compte que ses sorties étaient censées être contrôlés – pour ne pas dire limité – et que son escapade avait donc engendré bien des soucis chez ses « hôtes ». En fait … elle donnait clairement l'impression de ne pas s'en soucier le moins du monde. Elle semblait savourer le moment présent, à noter qu'être pied nue dans la neige ne semblait pas plus la déranger qu'une Messagère de Shiva. D'ailleurs, elle avait une petite ressemblance assez dérangeante avec l'esprit que représentait Gentiana ici-bas. Pour l'avoir déjà vu en personne à quelques reprise, son visage fin et surtout ses longs cheveux – bien que Shiva les ait plus clair encore – ainsi que son corps athlétique avait tout pour faire penser à l'esprit des glaces. En quoi cela était-il dérangeant ? Parce qu'elle se sentait menacer en tant que Messagère ? Que cette ressemblance et cette visible invulnérabilité au froid pourrait être considéré comme une bénédiction de Shiva ? Avait-elle peur de la concurrence ? Peut-être qu'il y avait un peu de ça, la jalousie n'avait jamais vraiment fait partie de sa personnalité, mais elle se trouvait de nouvelles facettes surprenantes ces derniers temps … Mais bien au-delà de ça, elle avait le sentiment que cette femme n'était pas censée ressembler autant à sa chère Shiva. En fait, elle avait l'impression que non seulement elle n'était pas supposée ressembler à cela, mais qu'en plus Shiva n'apprécierait pas le rapprochement. Mais qu'est-ce qu'elle en savait, après tout ? Shiva n'avait toujours pas donné le moindre signe … et si elle avait changé de Messagère ? Et si … elle s'était incarnée ? Non, absurde. Elle avait la conviction que c'était absurde !

Veillant toujours à laisser Ardyn au premier plan, elle s'approcha tout de même de la scène alors que l'Argentée arborait une fleur fanée qu'elle semblait vouloir offrir à Ardyn, c'est à ce moment que la fleur reprit soudainement vie … Impressionnant, en effet, comme le Sauveur le disait si bien ! Sans rien laisser paraître sur son visage impassible, Gentiana n'en fut pas moins piquée. Sa première pensée fut que, maintenant, elle n'était sûrement plus la seule à avoir l'impression que cette femme était en train d'empiéter sur son rôle, puis elle tiqua sur la fleur qu'elle brandissait … C'était purement arbitraire, cette femme n'avait clairement pas la même culture qu'eux et même dans leur propre culture Cétra ce fait était très peu connu … la fleur qu'elle tendait, une fleure jaune aux épines noirs … Cette fleur était un symbole de trahison. Ironique.

S'efforçant de ne retirer aucune conclusion hâtive, que ce soit sur ce symbole arbitraire, sur ses similitudes avec Shiva ou encore sur son don pour soigner les plantes, Gentiana échangea un regard avec Ardyn puis Kazan.

— On dirait que notre Sauveur a une admiratrice ! Se contenta-t-il de remarquer avec légèreté.

La femme aux yeux roses lança un sourire à Kazan, de ces sourires poli que l'on arbore pour ne pas laisser entendre son incompréhension face à une situation banale.  C'est à ce moment que Gentiana se rendit compte que de quelque chose … En s'approchant de cette femme, elle avait soudainement réalisé ce sentiment de vide qui avait dérangé Ardyn un peu plus tôt, bien qu'il ait tu cette impression. Plus que le vide … c'était un silence inhabituelle qui régnait à sa proximité … Oui, c'est ça : elle n'entendait plus la planète, ou d'une manière lointaine. Si Gentiana avait été familiarisée avec la radio, elle aurait sûrement fait un rapprochement avec des « interférences ».
Feignant n'avoir rien remarqué, elle s'approcha encore un peu pour se poster à côté d'Ardyn, s'attirant le regard de la femme … Elle n'avait pas arboré d'expression particulière mais Gentiana avait l'impression qu'elle n'était pas la bienvenue … ou peut-être qu'elle transférait ses propres sentiments sur elle.

— Comment faites-vous cela ? Demanda-t-elle d'une voix très posée. Avez-vous appris en regardant Ardyn faire ?

Ce qu'elle avait dit « faire comme vous » donnait l'impression qu'elle cherchait à l'imiter, comme les enfants qui veulent s'attirer la sympathie et les félicitations de leurs aînés.

— Vous ne comprendre pas, Gentiana …

Première chose : elle se sentait très insultée, deuxième chose : comment connaissait-elle son nom ?! Tout comme elle l'avait fait en posant sa question, la femme avait répondu très posément, mais la Messagère de Shiva avait l'impression de discerner quelque chose de moqueur dans son regard … Malgré tout cela, le visage de Gentiana ne sembla exprimer aucune réaction particulière.

— N'avez-vous pas froid ? Tenta-t-elle à nouveau, essayant tant bien que mal de se montrer amical. L'argentée se contenta de secouer doucement la tête à la négative.

— En parlant de ça, c'est moi ou ça se rafraîchit ?

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 5 Mar - 11:45



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Stupéfait et abasourdi, voilà ce que j'étais actuellement ! Comment diable osait-elle réaliser une telle chose et avec une facilité si déconcertante ? J'avais l'intime impression qu'elle ne ressentait même pas une once de fatigue ou de surprise devant son petit exploit qu'elle devait alors trouver dérisoire. Personne n'était dupe, sauf elle peut-être. Je restais mutique comme mes comparses, du moins jusqu'à ce que notre Kazan national brise la glace avec un commentaire superflu et sans doute bien inexact.

« Je ne pense pas... » dans une démarche avec évasive, ne sachant quoi dire si ce n'est essayer de rétablir un peu de vérité dans cette situation. Effectivement je ne lui avais rien appris, ni ne lui avait montré quoique ce soit depuis qu'elle s'était réveillée... naturellement je n'étais pas du genre à faire étalage de mon pouvoir. Avait-elle réussi à le percevoir à travers moi, durant ces seules visites ? Qui plus est, Kazan avait raison... le temps se rafraîchissait de plus en plus et bizarrement je suspectais Gentiana d'y être à l'oeuvre, volontairement ou non. Peut-être est-ce suite à cette réponse presque cassante qu'elle venait d'encaisser de la part de cette mystérieuse inconnue. « Non en effet, nous ferions mieux de retourner en ville dès à présent. J'imagine qu'il faudra remettre cette petite balade à plus tard. » en approchant donc de la jeune femme au regard rosâtre, dressant comme un rideau protecteur entre elle et mes deux compagnons. Encore une fois je me sentais comme obligé d'être médiateur et de la remettre sur le droit chemin... mais intérieurement elle provoquait donc en moi tout un mélange étrange d'émotions diverses et variées mais plutôt intenses.

Crainte, jalousie, inquiétude, curiosité, déception, malaise...

Allez donc savoir pourquoi mais elle ne protesta pas vraiment, en plus de me mettre à imaginer qu'elle avait également perçu ce qu'elle provoquait chez moi. « Autre fois alors. » sans manquer d'aplomb non plus, sachant que de toute façon nous étions désormais bien obligés d'accéder à ces quelques requêtes puisqu'elle était en mesure de le faire toute seule.

Ainsi, je vins la prendre délicatement par le bras afin de la guider vers la cité, comme nous autres. Son contact m'était tout aussi étrange que sa présence, comme indescriptible... alors que mon regard se perdait vers mes deux autres comparses après avoir fait volte-face avec la mystérieuse jeune femme. Je les regardais avec un air navré, de façon à leur faire comprendre que moi non plus, je n'en savais pas plus pour le moment...

« Rentrons avant que le blizzard ne se lève totalement. » dans un léger signe de tête avant de prendre la tête du cortège encore une fois. Je ne savais pas vraiment ce que je faisais, je pensais bien faire en la ramenant en ville. Une chose est sûre, je vais devoir étirer encore un peu plus mes horaires d'éveil pour creuser davantage à son sujet. Au revoir sommeil...

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 5 Mar - 23:30



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Rares étaient les personnes que Gentiana pouvait assurer ne pas aimer du tout, très rares même sont celles qu'elle déteste … en fait, aussi loin que remonte ses souvenirs, il n'y avait peut-être que sa cousine qui pouvait compter, et encore, si Gentiana l'avait effectivement détesté quand elle était petite en raison de tout le mal qu'elle lui avait fait, aujourd'hui elle ne pouvait dire qu'elle ressentait autant de virulence envers elle … pourtant elle ne se montrait pas plus gentille !
Tout ça pour dire que cette fois elle en était certaine … Elle n'aimait pas du tout cette étrangère aux cheveux argentés ! Elle ne savait pas exactement pourquoi, c'était la première fois qu'elle ressentait ça envers quelqu'un, surtout d'une façon aussi spontané ! Certes, elle était hautaine et étrange, mais c'est ce que l'on pourrait dire d'elle-même en ne la connaissant pas plus. Mystérieuse et froide, encore plus ! Pourtant elle ne trouvait pas qu'elles se ressemblaient … une crainte monta doucement en elle … est-ce qu'elle donnait vraiment cette image aux autres ? Est-ce que ce qu'elle détestait le plus chez cette femme était le fait qu'elle lui ressemble ? Non, non, ce n'était pas ça. Shiva aussi était un exemple de mystère, de froideur et d'étrangeté et évidemment Gentiana aimait sincère l'esprit dont elle était messagère … Alors pourquoi ?
Oui, le pourquoi lui importait énormément car elle n'aimait pas perdre le contrôle de ses sentiments, donc, lorsque quelque chose de cette nature s'impose à elle aussi spontanément, elle aimerait simplement comprendre.

L'air se faisait donc plus froid … parce qu'elle était perturbée, lasse et agacée. Parce qu'elle était frustrée de ne pas comprendre pourquoi cette femme ne lui revenait pas et elle essayait de se convaincre que c'était réciproque pour moins culpabiliser. En même temps, ce n'était pas très difficile à imaginer vu comme elle l'avait envoyé balader en la prenant pour une imbécile … et cela la frustrait encore plus de se sentir touchée par cela !
Le froid mordant venait bien d'elle mais ce n'était qu'à moitié volontaire. Elle n'avait pas délibérément choisi de geler les oreilles de son entourage, mais c'était un réflexe voué en partie à la calmer elle-même dans un premier temps. Elle resta impassible lorsque Kazan fit remarquer cette baisse de température et fit comme si elle n'avait ni entendu ni senti ce dont il parlait.

Elle était maintenant de mauvaise humeur.

Et comme elle était de mauvaise humeur, elle se sentit un peu plus agacée encore lorsque Ardyn se plaça bien entre elle et l'argentée, se demandant laquelle des deux il cherchait vraiment à protéger. Oui, elle savait très bien ce qu'il faisait : son devoir de médiateur et elle savait aussi très bien qu'il se méfiait de cette femme … Mais voilà, elle était de mauvaise humeur et donc de mauvaise foi ! Et puis de toute façon, même si il cherchait plutôt à la protéger elle de l'étrangère, de quoi il se mêle ? Elle savait parfaitement se tenir et se défendre !

Bien que son regard bicolore semblait un peu plus froid et acéré que d'habitude, Gentiana ne laissait rien paraître. Elle vint simplement masser doucement sa main gauche – toujours recouverte d'un gant depuis la Chute –  qui commençait à lui faire mal tant elle était froide. Elle releva dignement le menton en voyant Ardyn prendre le bras de la femme et une rafale de vent les sépara un instant d'un rideau de neige. Non, elle n'était pas fâchée. Elle essayait de s'en convaincre en tout cas.
Elle se tourna finalement vers Gwynie et sorti un petit carnet et un crayon de charbon pour écrire un message qu'elle confia à la chienne.

Va trouver Godrick puis Somnus pour les prévenir que nous avons réussi. Demande leur des nouvelles en retour, que l'on sache si ils ont besoin de renfort.

Elle caressa son amie fidèle et mit le message dans le tube que transportait la chienne à cet effet, elle disparut très vite derrière un rideau de flocon. Elle suivit ensuite le mouvement de groupe, Kazan se retrouvant assez naturellement à ses côtés. Il observait avec attention Ardyn et l'étrangère, lui non plus ne semblait pas très tranquille à son sujet et arborait même un air assez grave qui changeait totalement son visage.

— Est-ce que tout va bien ? Avait-il finalement demandé en chemin en posant une main dans son dos et en se penchant légèrement vers elle, une fois encore sur le ton de la discrétion.

Gentiana se contenta de se maintenir droite et de répondre par un signe de tête que oui. Elle n'était déjà pas très causante d'ordinaire, mais là, elle n'avait vraiment pas envie de parler. Toujours aussi peu expressive, elle semblait ailleurs, les yeux fermés afin de n'avoir à croiser personne du regard … Ils arrivèrent au refuge de l'échappée après quelques minutes de marche et Kazan lui  proposa de l'accompagner jusqu'à l'orphelinat où il avait promit de retourner après cette affaire réglée ou de la raccompagner chez elle si elle préférait ; elle déclina les deux propositions en s'efforça d'exprimer une certaine reconnaissance pour sa bienveillance, il n'insista pas plus.

— Kazan, le retint-t-elle au dernier moment, ne parlons pas de ce que nous avons vu pour le moment …
Avec un sourire charmeur, il lui en fit la promesse et se permit tout de même un dernier baise-main en se rapprochant d'elle pour lui dire au revoir, laissant imaginer un baiser un peu plus familier depuis un certain angle étant donné qu'il s'était penché vers son visage. Avant de partir, il lança un clin d’œil derrière elle destiné à Ardyn juste avant que ce dernier ne rentre pour raccompagner l'étrangère jusqu'à l'intérieur.

Elle décida d'attendre.

Étrangement, elle commença à se sentir mieux dès que l'étrangère fut plus loin d'elle et elle commença à se sentir stupide. C'était surtout qu'elle se demandait pourquoi sa présence pouvait la mettre dans un tel état et même si elle se sentait un peu plus paisible, elle n'en était pas moins frustrée par ces réactions incompréhensibles. Cela ne lui ressemblait tellement pas de mépriser une inconnue … D'ailleurs, le mépris d'une manière général n'était pas dans ses habitudes.
Assise sur un banc recouvert de neige devant le refuge de l'argentée, elle accueillit le retour de Gwynie avec des caresses reconnaissantes et une friandise. Elle avait apporté la réponse de ses camarades qui assuraient avoir la situation sous contrôle, elle venait de terminer la lecture de sa réponse quand elle entendit les pas d'Ardyn approcher dans le tapis cotonneux de neige.

—C'était … un peu étrange, non ? Pouvant enfin parler librement de ce qu'il s'était passé avec l'étrangère.

Elle se tenait droite, toujours cette posture impeccable, les mains jointes devant elle au niveau du bas-ventre, elle massait discrètement la gauche qui était toujours douloureuse et glacée.

—Enfin, les autres on réussi à maîtrisé les monstres apparemment, nous n'avons plus de soucis à nous faire de ce côté-là. Comment te sens-tu ?

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyVen 6 Mar - 16:09



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Erratiques pensées qui m'animent, chaque pas me semblait on ne peut plus lourd alors que nous rentrâmes en direction de l'endroit où elle était jusqu'alors gardée à l'abri des regards non souhaités, toujours en phase d'observation. Cela n'a jamais semblé aussi important à mes yeux qu'en cet instant, je me sentais faible... faible de craindre pour ma propre place au sein de la société. Je savais au fond de mon être que rien de tout cela n'était normal... mais cela me renvoyait au visage ma propre anormalité comparé à mes contemporains. Je m'étais surpris à la considérer comme un monstre juste après l'avoir vu capable d'une telle prouesse, mais étais-je seulement différent ? Les autres me regardaient donc ainsi ?

« Je reviendrai demain, je t'en fais la promesse. » alors que je la remettais en cet endroit assez morne et triste qu'était son habitat médiocre. Méritait-elle seulement d'être traitée ainsi ? Je m'en méfiais comme de la peste mais je me sentais responsable d'elle... mais surtout des conditions dans lesquelles elle était hébergé. Aurais-je du lui donner un vrai toit ? Quitte à la faire venir en ma demeure, après avoir quémandé une garde continue ? Ce serait bien des ressources humaines et matérielles utilisées de façon moins productives qu'elles ne l'étaient actuellement... et pourtant !

Je n'avais rien écouté de tout ce qui avait pu être dit sur le trajet du retour... si ce n'est quelques noms que j'avais perçu dans ma torpeur éveillée. Je pensais donc être seul en sortant de là, comme traînant des pieds dans la neige, exténué mentalement alors que mon regard aurait pu illustrer ce que l'on nomme folie de nos jours. Quelle surprise fut la mienne lorsque j'aperçus Gentiana qui semblait m'avoir attendu tout ce temps sur un banc recouvert de neige. Je ne me rappelle même plus le départ de Kazan, et encore moins ce regard qu'il m'avait lancé après ce baise-main, tant je me sentais absent de cette réalité. « Je ne sais quoi dire... je ne m'attendais pas à cela. » en toute sincérité alors qu'elle me questionnait sur ma propre impression sur ces derniers événements. Bizarres ? Inexorablement !

« Tant mieux alors. » voilà tout ce que j'avais pu dire en étant le plus évasif possible, en soi c'était une bonne nouvelle mais j'étais toujours ailleurs, dépité par cette révélation dont je n'arrivais à me décrocher. Malgré mon état actuel, le plus sage aurait été d'en parler auprès du conseil pour savoir quoi faire, mais je me sentais bien trop impliqué personnellement... ou plutôt blessé dans mon amour propre pour faire preuve de sagesse.

« Tu n'avais pas l'air au mieux de ta forme d'ailleurs. » dans une question affirmative, ne voulant pas vraiment aborder mon propre état mais j'étais tellement submergé que je ne saurais contenir ma langue bien longtemps à ce sujet. Voilà peut-être la raison à ce silence de la planète... elle avait trouvé le moyen de choisir un nouvel être pour résoudre ses problèmes ? Le cas échéant, cela ne me touchait pas exclusivement car même notre Gentiana semblait pâtir de la situation. « Non... non, je crois que ça ne va pas. » en répondant alors malgré tout à sa question comme à contrecœur mais je n'avais pu taire cette émotion désagréable qui me rongeait alors.

Pas un mot de plus... juste mes pieds qui traînaient ma carcasse enneigée avec lenteur droit devant eux, sans même adresser le moindre regard à Gentiana tant je me sentais honteux et meurtri. Rien ne va plus...

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptySam 7 Mar - 14:30



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Le manque de sociabilité ou d'éloquence ne lui avait jamais posé de problème jusqu'à maintenant, mais en cet instant, elle regrettait de ne pas être plus douée avec les gens, de ne pas savoir mieux trouver les mots, elle aimerait tellement être dotée de cette science infuse qui permettait d'apporter du réconfort, de rassurer en quelques mots … Mais elle ne savait pas quoi dire. Elle voyait bien que Ardyn était bouleversé, elle voyait quelle énergie il mettait à faire bonne figure malgré tout et le pire dans tout ça c'est qu'elle comprenait tout à fait ce qu'il ressentait, car elle ressentait un peu la même chose, la même crainte, les mêmes appréhensions … seulement elle avait l'impression que pour elle ce n'était pas légitime, que son cas était bien plus futile que le sien. Elle aurait aimé savoir comment exprimer le fait qu'elle savait ce qu'il ressentait, qu'elle partageait ses angoisses sans pour autant donner l'impression de s'apitoyer ou d'essayer de tout rapporter à elle.

Elle ne trouva pas.

Elle se contenta alors de le regarder avec une attention toute particulièrement, sans rien dire dans un premier temps. Puis, comme un reflex encré dans ses gènes, il lui retourna une remarque qui soulignait qu'elle n'avait elle-même pas l'air très bien, elle eut alors ce très léger sourire énigmatique qui faisait son charme.

— Vraiment, c'est l'impression que tu as eu ? Sa voix suave et son ton léger la rendait presque convaincante. Je ne vois pas ce qui a pu te faire penser ça.

Feignant royalement l'innocence sur la baisse de température qu'ils avaient subit un peu plus tôt alors que tout était redevenu normal à présent, juste la neige qui tombait comme la saison l'exigeait. Certes, le manteau blanc était un peu précoce cette année, mais ce n'était pas de sa faute !
Éludant donc rapidement la remarque, elle semblait toujours toute ouïe envers lui, sans insister, elle se contentait d'être près de lui, suivant tranquillement sa marche, serrant toujours sa main gauche pour essayer de calmer le froid douloureux qui y persistait.
Après quelque pas, Ardyn finit par se confier, à avouer que la situation l’atteignait beaucoup plus qu'il n'aurait sûrement bien voulu l'admettre. De son côté, Gwynbleidd trottiner tranquillement à leur côté, venant contre la jambe de sa maîtresse puisse celle d'Ardyn - avec une agilité qui n'impliquait aucune entrave pour les bipaides - et s'éloignait parfois un peu pour aller se rouler dans la neige.
Gentiana resta encore silencieuse un moment, elle cherchait encore quoi dire, quoi faire, comment réagir … devait-elle seulement vraiment faire quelque chose ? Si de son côté elle préférait s'isoler et se terrer dans le silence et la solitude lorsqu'elle n'était pas bien, elle savait que cela faisait du bien à la plupart des gens de se confier, de recevoir de l'affection et du soutiens de la part d'un tiers de confiance. Est-ce qu'elle devait le laisser tranquille ? L'inciter à se confier plus en détail ? Lui changer les idées ? Après tout, il lui avait demandé d'être son soutien dans cette affaire … et il semblait tenir parole en lui avouant que ça n'allait pas alors que ce n'était pas du tout son genre ! Si il ne voulait pas parler, si il voulait rester seul, il l'aurait dit, non ?

— Je peux l'imaginer … enfin, le comprendre …

Empathie. La plupart des gens pensaient qu'elle en était dépourvue car il était difficile d'imaginer que quelqu'un d'aussi inexpressif puisse ressentir quoi que ce soit, alors encore moins de compassion pour les autres. Pourtant Gentiana était une femme pleine de compassion et d'empathie, peut-être même un peu trop, c'était ce qui la faisait se sentir obligée d'établir des barrières, de ne rien laisser paraître. Elle avait peur d'être submergée. Le problème c'est que lorsque le moment venait où elle avait envie de montrer de l'intérêt et de la compassion … elle avait l'impression d'en être incapable malgré tous ses efforts. Pourtant, malgré une expressivité très limité, il n'empêche qu'il se dégageait d'elle une certaine quiétude apaisante.

— Est-ce que tu veux en parler ? Je t'ai promis d'être là pour ce genre de chose, après tout …

Elle semblait toujours assez difficile à déchiffrer, mais on voyait bien qu'elle faisait des efforts pour se montrer un peu plus … 'chaleureuse' ?

— Marcher au grand air par ce temps a le don de m'apaiser, mais nous pouvons trouver un endroit plus chaud si tu veux. Et puis ça ne t'irait pas de devenir tout bleu ...

Leurs pas les avaient mené au milieu de la cité, d'ici, ils pouvaient facilement rejoindre une taverne ou même leur maison respective. Dans tout ça, la nuit était bien tombée, offrant un superbe paysage illuminé de lampions à la lueur chaude. D'ailleurs, l'heure du soupé approchait à grand pas.

— Oh, et j'ai demandé à Kazan de ne pas parler de ce que nous avons vu … j'ai pensé que c'était mieux.

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptySam 7 Mar - 23:56



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Ainsi je m'étais fais une mauvaise impression à son sujet ? Pour être sincère, ce n'était pas vraiment mon problème le plus urgent, mais si mes propres sensations me jouaient des tours également ce ne serait pas surprenant. Chose étrange, j'ai cru comprendre que Kazan aussi avait ressenti quelque chose de la sorte. Elle voulait peut-être cacher une frustration ? À moins qu'elle ne perde peu à peu le contrôle elle-aussi ? Toujours est-il qu'elle souhaitait gentiment me tendre la main et essayer de comprendre ce qui me troublait à ce point... mais le pouvait-elle seulement ? Même si elle était la messagère de Shiva, elle n'avait pas été enfermé dans ce rôle depuis sa naissance, contrairement à moi. On m'avait fait comprendre que j'étais unique, que je devais être la pierre angulaire de notre peuple et les guider vers un avenir meilleur... mais aujourd'hui j'avais bel et bien l'impression d'être trompé, de m'être fourvoyé sur toute la ligne même. « Difficile à dire, même s'il arrivait malheur tu resterais Gentiana. Pour moi... j'ai toujours été le Sauveur avant d'être Ardyn. » sans exprimer davantage le fond de ma pensée, persuadé qu'elle comprendrait aussi bien sans la suite de mon raisonnement. Comment pourrait-elle m'aider alors que j'ai l'impression de sombrer dans l'oubli et l'inutilité la plus totale.

Au final, je n'étais personne... je ne l'avais jamais été d'ailleurs ! Devrais-je alors me convaincre de seulement vivre dans l'ombre désormais, dans le sillage de cette étrange femme qui semblait aussi douée que méprisable dans son utilisation de ce que j'avais pensé être un don qui m'était exclusif ? Tous se douteraient que quelque chose clochait chez elle, moi le premier, mais je n'arrivais vraiment pas à me sortir cette idée de la tête... et si moi je n'y arrivais pas, que penseraient donc mes contemporains à ce sujet ?

« On peut marcher si tu veux. » en haussant les épaules alors que mon regard se perdait dans la neige immaculée, quelques mètres devant moi, qui avait d'ailleurs recouvré sa normalité tant dans sa façon de tomber que dans sa température. « Je ne vois pas trop quoi dire de plus cependant... si ce n'est que je n'ai même pas pu tenir ma propre parole. » en relevant légèrement la tête, suffisamment pour contempler le magnifique firmament qui était baigné par la lumière artificielle mais gracieuse de ces lampions lancés un peu plus tôt. J'avais été tellement pris par les événements que, contrairement à ce que j'avais fait autrement, je venais de décevoir une enfant alors qu'elle avait probablement placé sa confiance en moi.

« Oui, mieux vaut éviter que cela s'ébruite pour le moment. » en sachant pertinemment qu'elle avait terriblement raison, et pourtant je me mettais à me demander ce que Somnus ou le Conseil aurait bien pu décider à ma place ? Devrais-je directement attenter à la vie de cette femme que je pensais trop maligne pour être innocente, et pas la présente récupérer ma place qui me revient de droit ? C'est peut-être ce que mon cadet aurait pensé, ou même fait d'ailleurs... mais je ne pouvais me résoudre à faire de telles bassesses, même si elles partent d'un bon sentiment bien qu'un peu égoïste malgré tout. Nous continuons à faire le tour du centre-ville sans vraiment savoir où me rendre, à dire vrai je n'en avais que faire... le froid mordant ma chair et diminuant le ressenti sur mes extrémités avait pour mission d'atténuer ma mélancolie profonde. Puis je vins jeter un regard interrogateur à Gentiana, observant brièvement les agissements de son familier par la même occasion. Je ne sais même pas quel message j'avais souhaité lui passer... celui d'une direction à prendre, d'un endroit où aller ? Ou était-ce une façon de lui dire qu'elle ne pouvait rien faire pour moi et de me laisser tranquille ? Moi même je n'en savais rien du tout... qu'elle fasse comme elle le souhaite, je n'aurais qu'à m'adapter une fois de plus.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyDim 8 Mar - 19:15



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Le Sauveur était effectivement un cas particulier et il en avait bien conscience. Le fait est que son statut d'élu de la Déesse passait effectivement avant le reste aux yeux de la plupart des gens. Ces derniers ne pensaient pas à mal, au contraire, cela suscitait une sorte d'admiration et d'adoration et même si ce n'était pas toujours très sain, le Sauveur gardait une image positive. Positive mais déformée, comme à chaque fois que l'on idolâtre quelqu'un pour son image … le problème étant donc que malgré leur adoration, les gens le considéraient plus ou moins comme une sorte d'outil divin. Si cette situation était plus ou moins valable pour tous les Messagers, Ardyn gardait encore une fois une place à part, car il était unique en son genre. C'était peut-être due au fait qu'elle avait elle-même été éduqué dans le seul but d'accomplir un devoir bien précis que Gentiana ne l'avait jamais vu à travers son statut. Même enfant, quand elle ne le connaissait pas encore tout à fait, elle voyait ce garçon populaire qui avait plein d'ami, qui se prenait pour un Sauveur voué à servir l'intérêt de leur peuple.

— Peut-être, dit-elle doucement avec ce sourire qui n'appartenait qu'à elle, mais je préfère Ardyn. Elle eut alors une petite pensée pour la petite fille d'autrefois qui trouvait le « sauveur » prétentieux.

Elle ne savait pas si cela allait le rassurer, le réconforter ou avoir un quelconque effet sur lui, elle avait simplement parlé en toute sincérité, juste comme ça. En y réfléchissant un peu, elle n'était pas sûre qu'être « Gentiana » voulait vraiment dire quelque chose, Ardyn n'en avait peut-être pas conscience, car à force de lui dire qu'il était unique il avait finit par croire qu'il était seul au monde, mais Gentiana avait elle-même beaucoup de mal à se considérer comme une personne. C'était étrange à dire et difficile à expliquer, mais en ayant été éduquée par sa grand-mère, une Messagère de Shiva remarquable, elle n'avait toujours été qu'une « apprentie Messagère » avant d'être sa petite fille ou même une enfant. En plus de grandir dans son ombre – et elle s'y sentait encore piégée – elle n'avait jamais appris à se forger une véritable identité autre que Messagère de Shiva dévouée. Elle ne s'en sentait pas triste, elle aimait sa grand mère et elle savait que cette dernière l'avait sincèrement aimé en retour … Mais tout cela expliquait en partie pourquoi elle était si inexpressive et pourquoi elle ressentait le besoin instinctif et primaire de le rester. Elle n'avait pas l'impression d'avoir le droit d'être quelqu'un.

Ils marchèrent donc un moment ensemble bien qu'il avoue n'avoir pas grand chose à ajouter de plus. Gentiana laissa un silence tranquille s'installer, s'assurant qu'il n'ait vraiment rien à ajouter. Lorsqu'il commença à être évident qu'il ne continuerait pas, elle tenta à nouveau de le soulager. Elle aurait aimé le soulager du poids de la solitude, de cette impression de ne jamais pouvoir être compris … Car elle ne savait que trop bien ce que c'était, même si elle n'était pas aussi exceptionnelle que lui.

— Cela doit être difficile de grandir avec un poids du devoir si lourd qu'il en écrase jusqu'à sa propre personne … Dans un environnement qui nous réduit à notre seul statut … surtout quand on ne l'a pas choisi au départ.
Si elle avait commencé sa phrase au conditionnel, ses paroles semblaient traduire du vécu.
— Pendant des années cela doit paraître comme peser sur ses épaules et puis quand, du jour au lendemain, on a l'impression que l'on nous enlève ça, on se retrouve comme orphelin, démuni et perdu. On doit se demander ce qu'on a fait de mal pour qu'on nous le retire et on se rend compte qu'on a jamais appris à être autre chose.

Elle jeta un œil vers Ardyn puis esquissa un nouveau sourire toujours aussi impénétrable.

— Enfin, j'imagine que ça doit être difficile.

Elle laissa planer un nouveau silence jusqu'à sentir le regard d'Ardyn sur elle. Elle lui retourna son regard et s'arrêta pour l'observer un moment en retour, les yeux dans les yeux, elle semblait attendre qu'il dise quelque chose, qu'il exprime s'il avait envie de rester un peu seul ou de poursuivre en sa compagnie … Comme il ne disait rien, elle sourit à nouveau et fit un léger signe de tête pour qu'il la suive. Ils marchèrent jusqu'à l'arrière d'une taverne très populaire, lors des beaux jours, les gérants y installaient de quoi se restaurer au grand air. Elle accompagna Ardyn jusqu'à un banc qui se trouvait protéger sous l’abri à bois, une torche assez imposante vouée à signaler la présence de l'établissement avait également l’avantage de rendre l'espace agréablement chaud.

— Attend-moi ici un instant. Elle se pencha vers Gwynie pour la caresser. Toi aussi, reste ici ma belle, je reviens.

Elle laissa donc Ardyn et la chienne en tête à tête – et cette dernière allait sûrement en profiter pour aller réclamer des câlins – et entra dans l'établissement qui commençait à être bien animé à l'intérieur. Elle ne fut pas surprise de trouver Elijah accoudé au comptoir - en train d'essayer de séduire une jeune femme - , il l'accueillit avec la théâtralité qui le caractérisait tant et elle resta, elle, drapée dans la quiétude et la distance qui la caractérisait également. Elle en profita pour lui demander de se rendre à orphelinat demain pour aider les enfants à préparer leur pièce, le taquinant gentiment en disant qu'il aurait peut-être des choses à apprendre d'eux. Il accepta en laissant entendre qu'il lui accordait une immense et exclusive faveur, vraiment parce que c'était elle – et il avait récité une sorte de poème pour venter sa beauté froide – puis il était monté sur la petite scénette pour commencer à jouer un air qu'elle lui avait apparemment inspiré. Une musique douce et poétique qui aspire à la rêverie et un certain romantisme teinté de tendresse. Il y avait aussi quelque chose d'un peu triste dans la mélodie et les paroles.

Lorsqu'elle ressortit, elle portait deux grands bols de bouillons, deux tasses d'infusion à la violette et un gros os comportant de délicieux reste de jambon pour Gwynie. Elle arriva avec son plateau, s'assied sur le banc aux côtés d'Ardyn puis lança l'os à une Gwynbleidd particulièrement enthousiaste. Ce bouillon qu'on ne trouvait qu'ici était assez populaire dans la région et elle se souvenait que Ardyn lui en avait parlé dans une de ces lettres. Il ne s'en souvenait peut-être pas … mais au moins elle savait qu'il allait aimer. D'ici, on pouvait très bien entendre ce que jouait Elijah.

 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 12 Mar - 12:00



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Que de gentilles paroles ! Mais est-ce que cela suffirait à m'extirper de ce gouffre béant et abyssale dans lequel je me trouvais alors ? Je n'en avais peut-être pas notion, mais Gentiana s'ouvrait davantage à moi dans ces moments là... allant même jusqu'à parler de préférence et d'affect à mon propre sujet. Je lui étais très reconnaissant d'essayer malgré tout, et je trouvais cela assez touchant également qu'elle puisse me dire qu'elle était probablement la seule à m'apprécier tel que j'étais, Ardyn Izunia...

Mais je crois que ce qui me fit l'effet d'un poignard déchirant sous les côtes, fut la façon dont elle réussit à retranscrire cette sensation horrible qui m'assaillait avec une précision monstrueuse. Encore une fois, je m'étais pensé le nombril du monde alors que je n'étais visiblement pas le seul dans cette situation... ou du moins nous étions au minimum deux. Une sorte de honte m'envahit, une culpabilité, celle d'être aussi égoïste et potentiellement exécrable envers Gentiana, pour lui faire subir mes états d'âmes mutiques alors qu'elle devait ressentir les mêmes. Je ne savais pas quoi dire pour briser le silence ou ce mur que j'avais dressé tout autour de moi... mais je prenais à cœur sa situation également. Ainsi, à ses propos, j'avais glissé un regard vers elle, ambré et vide, mais je me sentais un peu moins seul... aussi je glissais doucement ma main dans la sienne, comme pour lui apporter un peu de soutien à ma façon. C'était un geste déplacé, un geste que je n'avais encore jamais eu à son égard, ou involontairement, mais cette fois-ci j'étais parfaitement conscient de ce que je faisais.

« Je suis désolé de te faire subir ça... alors que tu es peut-être dans la même situation. » sans pour autant trouver les mots pour exprimer cela plus correctement. Cela ne dura pas bien longtemps car rapidement je mis fin à ce contact physique, aussi parce qu'elle m'indiqua de ne pas bouger pour le moment. Je remarquais alors que nous étions au niveau de la devanture de l'une de ses auberges... visiblement assez animée ce soir, à en croire par la lumière vive et les voix perceptibles depuis l'extérieur. Quelque musique s'échappait aussi par les fenêtres, et un délicieux fumet également. Je ne dis guère mot, restant alors à l'extérieur avec Gwynnie qui semblait quémander des caresses. Évidemment, elle reçut ce qu'elle voulu, une fois que je me fus installé sur l'un des bancs après y avoir ôté un peu de neige. En voilà une qui pourrait rendre Aquilon jaloux !

Au son des cordes, il me semblait reconnaître la façon de jouer d'Elijah. Ainsi il se donnait une fois de plus en spectacle, mais c'était pour la bonne cause. Il me semble me rappeler d'une histoire de représentation avec la jeunesse de la cité. Ou alors ma mémoire flanche... et il ne se produit que pour trouver une charmante compagnie à complimenter toute la nuit avec sa langue experte et ses mots mielleux. Quelques passants ornaient les rues du centre-ville, mais surtout des patrouilleurs de la milice, plutôt bien portants. Au moins ils avaient un côté rassurant pour la population !

Contrairement à moi, mais j'étais terré dans mes ténèbres, bien qu'illuminé par quelques lumières propre à l'établissement, sous ce ciel étincelant.

Sans attendre plus longuement, Gentiana revint avec les bras chargés de victuailles dont ce fameux os à moelle que sa partenaire se fit une joie de rogner avec ardeur. J'attendis donc qu'elle vienne prendre place à nos côtés pour la remercier d'un signe de tête appuyé. « C'est très attentionné de ta part, je te remercie. » en faisant donc l'inventaire de tout ce qu'elle avait ramené. Elle semblait connaître mes goûts, m'avait-elle observé en secret ? Le souvenir me revint... et il est vrai que je lui en avais parlé au sein de l'une de mes lettres, comme quoi ce met me manquait, lors d'un de mes nombreux voyages. « Tu as bonne mémoire. » dans un fin et bref sourire en coin, avant de la dévisager un temps, comme si j'osais espérer lire quelque chose d'inscrit sur son visage, alors plus impassible que moi.

« Mais sincèrement... comment tu sens-tu ? » en n'aimant pas trop être au centre de l'attention, en plus de me sentir redevable de tout ce qu'elle faisait pour moi ce soir. J'aurais préféré que la tendance s'inverse, mais ce n'était pas si facile à faire... avec la messagère de Shiva, la séduisante jeune femme au visage de glace et aux paupières éternellement closes.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyLun 16 Mar - 10:54



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


S'il y avait bien une chose qui faisait le charme d'Ardyn Izunia, c'était son caractère imprévisible. Bon, elle n'était peut-être pas la personne la plus proche de lui, elle ne le connaissait sûrement pas autant que son frère, Somnus, ni même que leur amie d'enfance, Opale, Messagère de Léviathan, mais elle avait déjà recueilli nombre de ses confidences, que ce soit par lettre lorsqu'il était encore en voyage ou de vive voix ces derniers temps. Enfant, il avait été capable de lui faire changer totalement d'avis sur lui et sur un certain nombre de choses et aujourd'hui il parvenait encore à la surprendre.
Ainsi, elle ne s'était pas attendue à ce qu'il lui prenne subitement la main pour formuler des excuses qu'elle estimait n'avoir aucunement lieu d'être. Elle s'était stoppée net pour échanger un long regard silencieux avec lui, le contact chaud de sa main contre la sienne, éternellement froide, lui avait procuré une sensation étrange qu'elle n'aurait pas su interpréter. Ce n'était pas seulement une question de chaleur – aussi réconfortant cela soit-il par nature – s'il n'avait suffit de ça, Kazan lui ferait bien plus d'effet ! L'espace d'un instant, elle avec bien cru que la chaleur qu'il procurait à sa main allait lui monter au joue, mais elle avait chassé cette impression en secouant doucement la tête, lui signifiant ainsi très simplement qu'il n'y avait eu aucun mal, qu'il n'avait pas besoin de s'excuser. C'est sur ce qu'elle était partie en quête de bouillon chaud.

A présent, elle était de retour, assise à ses côtés, lui laissant le côté du banc le plus proche du brasero qui réchauffait leur abri. Gwynbleidd n'avait fait qu'une bouchée des restes de jambon qui ornait son énorme os et elle s'appliquait maintenant à le ronger méticuleusement. Gentiana avait quant à elle posé le plateau entre elle et Ardyn et ce dernier sembla comprendre ce qu'elle avait apporté. Elle eut un nouveau sourire mystérieux lorsqu'il souligna sa mémoire remarquable, elle se voulu modeste, le fait est qu'elle avait effectivement assez bonne mémoire, mais comme pour la plupart des gens, cette mémoire était assez sélective … Elle n'allait certainement pas l'avouer, faire partie de cette sélection reflétait forcément une importance pour le sujet.

— J'espère que ça sera à la hauteur de tes souvenirs. Ma grand-tante Jacinthe dit toujours qu'il n'y a rien de tel qu'un bon plat d'antan pour revigorer quelqu'un.

Elle disait aussi que le meilleur moyen d’atteindre le cœur d'un homme était de passer par son estomac, expression que Gentiana prenait au pied de la lettre lorsqu'elle était encore enfant, pensant naïvement qu'il s'agissait là d'une véritable méthode chirurgical. D'un sens comme de l'autre, ce n'était bien évidemment pas le but du procédé de ce soir !

— Dans la tasse c'est une infusion à la violette, je ne sais pas si tu aimes, mais personnellement c'est ma préférée …

Elle le laissa prendre son bol en premier avant de prendre le sien. Le liquide était d'une appétissante couleur ambrée, encore fumant, Gentiana le fit rapidement refroidir, n'appréciant pas la nourriture trop chaude. Doucement, elle apporta le bol à ses lèvres pour les tremper juste un peu afin de tester la température, regardant Gwynie dépouiller son os avec enthousiasme, elle prit une première gorgée. Hm. Trop froid du coup … mais toujours délicieuse. Sa grand-tante avait raison, cela rendait vraiment de bonne humeur de manger un bon plat.

Son regard se porta vers le ciel, remarquant que la neige s'était arrêtée … aucune tempête pour le moment, ce n'était donc qu'un coup de vent ? Peut-être que cela été vraiment due à son humeur … si ce n'était pas le cas, la coïncidence en restait troublante et si elle était vraiment la cause du climat neigeux, elle était un peu inquiète que ses efforts à garder un masque impénétrable puisse être anéantie par un mauvais contrôle de ses pouvoirs. Elle avait l'impression d'avoir tout à réapprendre depuis la Chute et le silence de Shiva …

C'est alors qu'elle se faisait cette réflexion que Ardyn lui demanda comment elle se sentait.

— Je me sens bien, ne t'en fais pas pour moi. Disant cela part reflex malgré sa demande d'être sincère, Gentiana se rendit compte en le disant … que c'était vrai, en fait. En cet instant, elle se sentait vraiment bien. Portant son regard sur lui un court instant, elle comprit cependant ses efforts à lui rendre la pareille, il n'avait pas l'habitude d'être celui qui doit être réconforté pendant que les autres font bonne figure … elle non plus à vrai dire. Mais il s'était confié à elle, elle lui devait bien un petit retour des choses, non ?

— C'est vrai. Précisa-t-elle dans un premier temps. Même si … je m'inquiète sincèrement pour Shiva. A quoi peut bien servir une Messagère qui n'a plus de message à faire passer ? Ma grand-mère aurait su quoi faire à ma place … elle aurait sûrement tout de suite compris …  C'était une Messagère remarquable …

Tout comme Ardyn qui se rendait compte que la perspective de se voir arracher son fardeau le terrifiait, Gentiana se sentait terriblement inutile depuis que Shiva restait mutique. On attendait d'elle à ce qu'elle sache comment remédier à cet état de fait qui traduisait sûrement un état grave de l'Esprit, mais le fait est qu'elle ne savait pas quoi faire … Elle repensait à la vision qu'elle avait eu lors de la chute, cette douleur intense …
Elle avait vidé la moitié de son bol quand Gwynie arriva vers elle avec convoitise, délaissant son os rongé … jusqu'à la moelle. Elle sourit, caressa le brave animal mais avait bien compris qu'elle voulait autre chose.

— Gourmande.

En tant que bonne envoyée de Shiva, la chienne exécrait encore plus que sa maîtresse la nourriture chaude, mais comme elle avait déjà trop refroidi le bouillon, cela allait lui convenir. Gentiana posa le bol à ses pieds et Gwynie se chargea de le vider.

— Je n'en ai parlé à personne … et j'essaie de le cacher comme je peux … Elle massait sa main recouverte d'un gant. Mais il me semble évident que j'ai perdu tous mes acquis depuis la chute …  Que diraient les autres en voyant que je ne maîtrise plus mes pouvoirs ? Que devrais-je en penser, d'ailleurs … ?

Que diraient les autres Messagers et que diraient le reste de leurs semblables ? Elle se posait beaucoup de question, elle avait honte d'être si incapable et l'étrangère aux cheveux argentés la laissait imaginer des réponses qui ne lui plaisait pas. Pourtant il était évident que si elle avait effectivement perdu une grande partie de la maîtrise de ses pouvoirs, il était tout aussi clair qu'ils étaient bien plus puissant qu'avant.

Dans le ciel qui s'était dégageait, on pouvait admirer une superbe aurore boréal ...  


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMar 24 Mar - 16:53



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Encore aujourd'hui je me demande parfois comment elle pouvait faire pour conserver autant d'informations en sa mémoire. Moi-même je me perdais, faisant des nœuds à mon esprit pour mon plus grand malheur... que ce soit une couleur, un prénom, et plein d'autres choses ! Alors qu'elle me présenta mon futur dîner, et tout particulièrement cette infusion, je vins rire à sa remarque. Peut-être qu'elle ne l'avait pas dit, mais je l'avais tout simplement imaginé avec sa voix, ce fameux dicton qui dit que le cœur d'un homme passe par son estomac. Enfin... cela voudrait dire qu'elle puisse voir en moi un quelconque intérêt relationnel amoureux. En temps normal, cela m'aurait fait sourire... et je crois que malgré moi un petit sourire en coin vint se dessiner sur mes lèvres malgré la gravité de la situation. « N'ai crainte pour cela, ça a l'air délicieux. Merci. » en goûtant alors cette infusion entre deux gorgées de soupe... oui, j'avais faim.

Mais apparemment je n'étais pas le seul, à en juger par la réaction de sa chienne. Cela me renvoya néanmoins le fait que je donnais un peu dans le dramatique, à longueur de journée, lorsque je tombais sur un os... comme si je voulais que l'on s'occupe de moi comme je m'occupais des autres. Cela me semblait tout simplement irréaliste et idiot, mais au fond de moi je commençais à douter de la véracité de cette pensée. Se pourrait-il que ce soit vrai ? Quelle ironie ! À peine avait-elle parlé de son état, m'assurant qu'elle se sentait au mieux de sa forme, qu'elle vint me parler de ses inquiétudes... voir même à me livrer qu'elle-même avait l'impression de vivre dans l'ombre de quelqu'un d'autre, sa grand-mère. « Je crois que nous vivons tous, ou bien presque, avec nos propres modèles que nous idolâtrons... peut-être un peu trop, pour nous permettre de nous flageller quand ça ne va pas ? » dans un rire amusé bien que triste, car encore une fois je n'avais pas vraiment d'objet de comparaison dans mon cas, mais ce n'était qu'un détail après tout ! Le propre de l'être humain n'était-il pas d'être meilleur, génération après génération, en fonction des expériences vécus et du savoir emmagasiné ? En partant de cette pensée, ne pouvait-on pas dire que nous étions forcément destinés à devenir meilleurs que nos prédécesseurs ? Cela ne l'aurait pas vraiment rassuré... au même titre que je n'étais même pas sûr des mots que je lui aurais exposé.

« Je pense que nous nous inquiétons tous... et je compte les messagers dans le lot également. Je n'aime pas croire que nous sommes les seuls. » en imaginant bel et bien Somnus en proie à quelques démons également, mais aussi à cet héritable... cette ombre de notre oncle sous laquelle il devait ramper pour survivre lui aussi. En voyant Gentiana gâter sa familier, il me vint une pensée pour Aquilon que je n'avais même pas convié à notre petite réunion gastronomique. Il faut dire qu'il est peut-être un peu moins pratique que la chienne de mon interlocutrice, et qu'il ne passe pas inaperçu non plus. Mais il me faudra impérativement lui rendre visite ce soir, pour le nourrir et lui dégourdir les pattes, si ce n'est pas davantage !

« Hmmm ? Qu'est-ce que tu nous caches donc ? » en lorgnant vers cette main qu'elle ne cessait de masser. J'étais préoccupé également, mais ça ne m'avait pas échappé pour autant. Je tendais l'oreille quant à son observation sur la perte de ses acquis... ou plutôt cela ressemblait à un aveu sur le fait qu'elle n'arrivait plus à les contrôler comme avant. « Ce n'est pas impossible, Shiva semble plus blessée que les autres... quoique les autres ont peut-être le même problème. » en réfléchissant donc, fixant le fond de mon bol de bouillon maintenant que je l'avais avalé en un temps record. Effectivement, il était aussi bon que dans mes souvenirs d'ailleurs !

« Tu auras sans doute besoin de t'exercer, pour récupérer ce contrôle que tu as perdu... mais s'il a gagné en intensité, c'est que Shiva t'en a légué davantage car elle n'est plus en moyen d'agir elle-même ? » certes je manquais peut-être de tact, mais je réfléchissais à voix haute. Ce n'est possiblement pas une excellente nouvelle pour sa déesse, mais cela voulait également dire qu'elle n'avait pas totalement disparu non plus. Il me faudra enquêter auprès des autres messagers à ce sujet. Je pensais que le monde avait suffisamment été chamboulé comme ça, mais il faut croire que je me suis trompé, une fois encore. Demain, peut-être, je m'y attèlerai.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyVen 27 Mar - 23:03



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Est-ce qu'elle portait trop d'estime pour sa défunte grand-mère ? Est-ce qu'elle la surestimait ? Étant donné qu'elle la voyait toujours avec le regard de l'orpheline qui n'avait presque toujours eu qu'elle pour repaire, oui, il ne faisait aucun doute qu'elle la surestimait ! Il faut dire aussi que l'ex-messagère de Shiva n'avait pas seulement élevé sa petite-fille, elle avait aussi formée son héritière et ce côté de la balance penchait en général plus que l'autre. Gentiana essayait de réfléchir à ce que Ardyn lui disait … mais elle ne pouvait s'empêcher d'arrêter d'estimer autant son modèle … Hm, c'était sûrement pour cela qu'elle n'aimait pas se confier et qu'elle préférait de loin écouter les autres, il était bien plus facile d'apporter du réconfort, ou en tout cas de se montrer lucide vis-à-vis des problèmes d’autrui ! Cela dit, elle ne regrettait pas d'avoir "franchi le pas" avec Ardyn, entonnement, même si ses états d'âme ne pouvait se résoudre si facilement, elle retirait un certain réconfort.  Il lui faudrait donc un peu plus de temps pour réellement s'assumer et définitivement sortir de l'ombre de son aînée, mais pour le moment elle ne voulait pas avoir l'air de dramatiser ou d'être un cas désespéré. Elle savait bien qu'il devait avoir raison, en plus, elle ne parvenait simplement pas encore à en être convaincue.

— Possible… Je préfère me dire que cela nous pousse à nous améliorer.

Ardyn supposa ensuite qu'ils ne devaient pas être les seuls à s'inquiéter, suivant l'exemple qu'elle avait donné un peu plus tôt pour balayer à son tour l'illusion de solitude dans lequel elle était, elle aussi, empêtrée. Elle avait tourné son regard vers lui, l'observant avec une certaine attention alors qu'il retrouvait progressivement le sourire … Elle aimait le voir comme ça, surtout que ce nouveau sourire, même s'il traduisait une certaine fatigue, ne semblait pas forcé … Cela valait peut-être le coup de se confier, finalement !
Malgré tout, lorsqu'elle sentit son regard se poser avec insistance sur sa main, elle s'était légèrement raidit en faisant de son mieux pour trouver une position qui éloignait sa main couverte de lui tout en ayant l'air naturelle. Elle n'avait pas du tout envie qu'il voit l'état de sa main et ce pour plusieurs raisons : d'abord, elle savait qu'il chercherait sûrement à faire quelque chose pour la soigner et elle ne voulait pas qu'il gaspille son énergie, surtout qu'elle n'était pas certaine que ça soit vraiment possible à soigner. De cette raison découlait la seconde : elle ne voulait pas l'inquiéter outre mesure, surtout si il n'arrivait pas à la soulager, elle savait que ça allait le frustrer. Et puis enfin … ce n'était vraiment pas beau à voir. Gentiana avait déjà la peau clair, mais cette main-là était d'une pâleur cadavérique, ses ongles et le bout de ses doigts étaient bleuis voir violacés, à l'instant de ses veines qui étaient très apparentes. Non, vraiment, elle n'avait aucune envie qu'il l'associe à cette affreuse image qui évoquait la putréfaction, – même si ça n'en avait pas l'odeur, encore heureusement – à cette laideur dont elle commençait tout juste à avoir l'impression de se détacher ces derniers temps.

Elle avait donc fait de son mieux pour simplement attirer l'attention du Sauveur sur son discours et même si les mots qu'il trouva à dire auraient pu aggraver son sentiment d'inquiétude … cela eut l'effet inverse sur elle. Elle qui se sentait si indigne de perdre le contrôle des pouvoirs que lui avait confié Shiva, elle qui était si honteuse de ne pas réussir à la perfection le devoir qu'impliquait son rôle se mit soudainement à relativiser … C'est vrai que si elle avait perdu une bonne partie de son contrôle, c'était surtout en ce sens que son don semblait bien plus puissant qu'avant. Ne serait-ce donc pas tant un mal ? Enfin, cela semblait toujours confirmer la détresse de Shiva, mais si elle avait décidé de lui accorder plus de puissance pour cette raison c'était une preuve d'estime de sa part, non ? Et qui était-t-elle pour douter des décisions de la déesse des Glaces ?

A son tour, Gentiana retrouva le sourire, mais comment ne pas l'avoir quand vous êtes baigné par celui d'Ardyn Izunia ? Elle prit sa tasse - voilà qui lui occuperait les mains - et souffla doucement dedans, après une gorgée, elle constata que l'infusion avait eu le temps de refroidir pendant leur discussion et elle commença à la boire tranquillement, savourant les délicieux arômes sucrés de la violette.

— Peut-être ai-je manqué de confiance et de foi en nos Divinités et en nous-même, ces derniers temps … concéda-t-elle. Bien sûr que tout le monde est affecté par ce qu'il s'est passé … d'ailleurs, je pense que Kazan doit souffrir autant que moi du déséquilibre entre Shiva et Ifrit …

Gwynie, qui avait fini de lécher le bol de soupe, semblait un peu plus calme et elle vint poser sa tête sur les cuisses de sa maîtresse qui commença à la caresser doucement. Elle leva les yeux vers l'aurore boréale qui faisait danser ses couleurs vives haut au dessus de leur tête.

— Mais comme je te disais … je me sens bien malgré tout, loin de moi l'intention de me plaindre. Et oui, je vais avoir besoin d’entraînement … enfin, j'ai déjà commencé à m'exercer, en témoigne le givre du mauvais côté de mes fenêtres.

A ces mots, elle eut un léger rire chaud, ce n'était cependant pas une blague ! Elle allait bientôt finir par devoir gratter à l'intérieur de chez elle pour dégivrer !
Une sorte de petit couinement de Gwynie rappela enfin à Gentiana ce qui clochait dans leur tête-à-tête depuis tout à l'heure … il manquait quelqu'un ! Elle reporta toute son attention sur Ardyn.

— Au fait, comment va ce cher Aquilon ? Au nom de son ami emplumé, les oreilles de la brave gardienne au poil soyeux redressa les oreilles avec intérêt. Le gérant de la taverne garde toujours ses déchets végétaux pour le fourrage des chocobos, nous pourrions lui en demander un peu et aller lui apporter son repas après, si tu veux. Elle caressa affectueusement la tête de l'animal qui reposait sa tête sur ses cuisses. Gwynie serait contente de le voir … et moi aussi.

Dans tout ça, elle n'avait pas remarqué que cela faisait déjà un moment que la musique s'était arrêtée dans la taverne, elle ne s'en rendit compte que lorsque son regard fut attiré par une couleur vive derrière la fenêtre qui se trouvait à côté d'eux … Un chapeau à plume de couleur vive, tiens, tiens … C'était Elijah, allez savoir depuis combien de temps il était planté là, à les observer ! Il avait son carnet en main et griffonnait quelque chose avec frénésie, sûrement quelques vers inspirés voir un croquis de la scène qu'il avait sous les yeux !

— Oh, non, non, continuez, je vous en prie, c'est très inspirant. Faite comme si je n'étais pas là ! Hurla-t-il à travers la vitre pour se faire entendre lorsqu'il constata qu'il était démasqué.

Gentiana fronça légèrement les sourcils, ce qui suffit à donner à son regard quelque chose d'à la fois tranchant et glaciale. N'ayant pas envie de transformer la taverne en igloo par mégarde, elle se contenta de jeter une grosse boule de neige contre la fenêtre, obstruant ainsi la vu du voyeur.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 2 Avr - 12:15



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Avais-je été un peu trop dur dans mes propos ? Je ne voulais pas être dénigrant pour personne, ni même, et encore moins, réduire le prestige de nos prédécesseurs, juste essayer de la rassurer un peu sur sa condition actuelle. Je ne saurais dire si c'était une réussite ou un échec cuisant, il faut dire qu'elle savait garder ce masque impassible sur son visage, chose en quoi elle me surpassait malgré mes efforts et mes longues années de pratique ! Néanmoins je crus desceller dans sa gestuelle comme une sorte de gêne ou de douleur, chose pour laquelle je lui étais alors supérieur par contre. Il faut dire qu'être le centre névralgique de tout ce qui tourne autour des soins et de la récupération corporelle... ça permet de se parfaire dans l'observation des troubles. J'ouvris alors la bouche pour lui faire part de mes doutes, mais ne lui avais-je pas déjà demandé auparavant ?

J'allais devenir un peu trop insistant et intrusif, chose à laquelle je me refusais même si l'idée qu'elle puisse souffrir d'une quelconque affliction et ne pas accepter mon aide me blesse quelque peu. Je l'écoutais alors silencieusement, joignant mon regard au sien pour contempler ces aurores boréales qui se dessinaient au-dessus de nous, caressant ce ciel qui nous servait de toit mystique. « Le manque de confiance est usuel, surtout chez les nôtres. » avant d'avouer silencieusement, et par le regard uniquement, une certaine surprise quant à cette conséquence que cela pourrait avoir sur Kazan. J'oubliais souvent cette implication naturelle, cet intense lien d'opposition et de complémentarité qui existait alors en ces deux divinités.

Je balayais alors mentalement ces quelques pensées parasitaires qui orbitaient autour de ce constat, pour en revenir à quelque chose de plus concret et réaliste. « Je pense que tu devrais en parler au Conseil malgré tout... on pourrait alors organiser des séances d'entraînement avec ceux qui sont dans le même état que toi. » et que je ne pourrais superviser par manque de temps malheureusement, mais je ne voulais surtout pas être l'initiateur de toutes les idées qui m'étaient alors indirectement soufflées. Je manquais cruellement de temps libre et, même pour les beaux yeux de Gentiana, je ne voulais paraître trop entreprenant dans la politique de notre cité. Ce n'était pas vraiment mon rôle ! M'occuper de cette étrangère non plus d'ailleurs... mais faute de mieux ou alors de trouver quelqu'un d'autre capable de lui tenir tête... j'allais superposer certaines tâches à la mienne.

Aquilon ? Je pensais justement à lui, mon très cher ami... et je souhaitais passer lui rendre visite par la suite, à croire qu'elle était capable de lire dans mes pensées ! « Effectivement, je crois qu'il manque à tout le monde. Mais c'est une bonne idée en tout cas. » en opinant doucement avant de remarquer à mon tour que le silence nous enveloppait alors un peu plus qu'auparavant. Je n'avais pas spécialement chercher à en trouver l'origine, mais Gentiana avait rapidement compris la situation. Elijah était donc à la fenêtre de l'établissement, jusqu'alors silencieux... et peut-être n'était-il pas le seul à nous observer de la sorte ? En quête d'inspiration ou en pleine contemplation de sa muse glaciale, j'avais néanmoins été incorporé dans ce tableau. En d'autres circonstances, j'aurais pu prendre cet élan poétique pour du voyeurisme ! « C'est dommage, nous allions justement partir. Une prochaine fois peut-être ? » en évitant d'en dire plus car il aurait bien fait de tirer quelques conclusions hâtives... ou pire encore, de prendre cela au pied de la lettre ! Je soufflais alors un petit rire, certes nerveux, avant de jeter un œil à Gentiana pour savoir si elle souhaitait lui tirer les oreilles avant de partir. « Je prends un peu d'avance, si cela ne te gêne pas. » en récupérant alors nos couverts usagés pour les apporter dans la cuisine par la porte de derrière... en échange de quelques généreuses provisions pour chocobo car ma prochaine étape était : l'écurie d'Aquilon ! Je n'attendais pas forcément Gentiana pour m'y rendre, pensant qu'elle aurait quelques mots à dire à notre ami commun aussi amusant qu'impertinent.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyDim 5 Avr - 9:56



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Gare à ne pas brûler les étapes, monsieur le Sauveur ! Gentiana avait fait un premier pas vers l'ouverture de soi aux autres en lui avouant ses doutes et angoisses enfouis et il était peut-être très doué pour lui ouvrir les yeux et changer ses intimes convictions, mais elle ne se sentait vraiment pas prête à dire tout ce qu'elle avait confié ce soir à toute une assemblée de Messagers ! Elle avait beaucoup d'estime pour eux et elle considérait même certains comme de véritables amis de confiance, il n'empêche qu'elle n'aimait pas être le centre de l'attention … Donc elle ne se voyait pas du tout présider une réunion générale des "Messagers en perte de contrôle anonymes" pendant laquelle elle annoncerait spontanément « bonsoir, je m'appelle Gentiana, dix-huit ans … et je suis alco, heu, perdue dans cette crise. La situation me pèse, Shiva me boude et je risque de vous congeler sur place au moindre éternuement parce que je me contrôle plus … qui pense comme moi ? Levez la main ! Allez, câlin général ! »

Non. Franchement, non.

— Hm, et bien … je vais y réfléchir.

Et contrairement à l'idée machiste qui veut faire croire que lorsqu'une femme dit « non » cela veut dire « peut-être » et que lorsqu'elle dit « peut-être » cela veut dire oui … il était évident, malgré l'impassibilité de la jeune messagère, que son « je vais y réfléchir » dit avec une certaine raideur dans la nuque signifiait très clairement « même pas en rêve ». En fait elle ne savait même pas pourquoi elle ne le disait pas de but en blanc … peut-être parce qu'elle ne voulait pas qu'il insiste, ou qu'elle ne voulait pas le chagriner … Enfin, elle trouvait une façon d'aider ses camarades sans s'exposer, si vraiment certains d'entre-eux avaient besoin et voulaient de l'aide.

Avant qu'il ne soit interrompu par ce malandrin de barde, Il fut donc décidé d'aller rendre une visite commune à ce cher Aquilon qui  était exclu de ce rendez-vous jusque-là … inadmissible ! Gwynie, qui semblait avoir compris ce qu'il se passait, s'était tout de suite redressée, retrouvant tout à coup sa vigueur, elle commença à sautiller pour encourager les bipèdes à se bouger un peu plus vite que ça ! Alors que Ardyn s'occupait de débarrasser leur plateau, Gentiana fusillait toujours Elijah du regard, ce dernier profita du départ du Sauveur pour ouvrir la fenêtre.

— Où est-ce que vous allez ? Demanda-t-il en faisant semblant de chuchoter pour la « confidence », sans oublier de faire peser de lourd sous-entendu dans sa voix.
Seul un regard glaciale lui répondit.
— Tu peux me le dire, enfin ! Tu sais bien que tu peux me faire confiance, je suis ton plus vieil ami et … tout ce que je fais, je le fais pour l'amour de l'art !
Et Gentiana le connaissait suffisamment pour savoir … que c'était vrai. Oui, totalement vrai, Elijah était un séducteur, il cumulait les conquêtes mais ne considérait pas cela de l’œil d'une virilité mal géré, il pratiquait cela comme un art, avec amour et passion.
— D'ailleurs, je pensais que tu sortais avec Kazan …
Il avait réussi : elle venait de hausser un sourcils.
— Les préparatifs de ta pièce te montent à la tête, Eli …
— Oui, oui … Il n'avait pas du tout écouter, il avait cette tête et cette voix qui indiquait qu'il s’apprêtait à un long monologue créatif parfaitement hermétique.
— C'est une idée, un triangle amoureux ! Les légendes n'en parle pas, mais admettons un peu qu'Ifrit ait eu de la concurrence … ? Avec … un mortel ! Oui, ou un demi dieu … hm … Ou ... Phénix qui est aussi une représentation du feu ! Phénix qui aurait pu être humain à l'origine et qui, consumé par son amour pour Shiva, renaît de ses cendres sous les traits d'un oiseau majestueux ...
— Bonne soirée Eli.
— Oh, merci, ma muse, merci !

Elle lui tourna le dos et partit tranquillement avec Gwynie alors que son ami partait coucher son inspiration par écrit. Allez savoir ce qu'il allait bien pouvoir inventer ! Elle espérait simplement qu'il ne modifierait pas le conte originel à un tel point qu'on puisse reconnaître l'origine de son inspiration … Comme dans certaine parole de ses ballades. Enfin, peu de gens la connaissait suffisamment pour faire le rapprochement, cela restait un peu gênant.
Bon, au moins il ne risquait pas de la suivre ! Elle marcha donc sereinement vers l'écurie d'Aquilon, faisant un petit détour pour aller chercher un légume spéciale pour le dessert du volatile. Gwynie finit par la devancer, n'en tenant plus et elle arriva quelques minutes plus tard, entendant déjà un aboiement joyeux, suivit d'un de ces petits « wark » enthousiaste caractéristique. Le sourire aux lèvres, elle rejoignit le petit comité, n'ayant aucun mal à trouvé le bon box. Ardyn était là avec les deux compagons.

— Bonsoir Aquilon.
— Kwé !


L'adorable Chocobo au plumage sombre vint la saluer chaleureusement et elle lui rendit l'affection en lui flattant l’encolure, l'autre main sur son bec à la chaleur réconfortante. Il avait reniflé le légume qu'elle transportait dans une serviette, elle l'éloigna habillement.

— Non, ça, ça sera pour la fin, mon grand …


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMer 8 Avr - 12:26



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Peut-être aurais du rester un peu plus pour éclairer la situation, ou pour entendre ce qu'Elijah pourrait bien raconter d'amusant à notre sujet ? Je me l'interdisais néanmoins, je ne voulais vraiment pas devenir intrusif dans leur relation et puis elle savait le gérer depuis le temps. Ce n'est pas comme si j'étais curieux d'entendre les fantaisies qu'il pourrait donc imaginer pour édulcorer la réalité. Parfois ça a du bon de rêver, c'est même plus facile ! Dans ce monde fictif, il n'y a personne pour nous dire quoi faire, aucune limite pour nous dire que telle ou telle chose est impossible... et personne pour nous juger non plus, même lorsque l'on se sent minable et très étrange. Mais malheureusement, c'était aussi parfois le théâtre d'horribles cauchemars qui puisent leur force dans ces pensées sombres et obscurs secrets que l'on garde enfoui en soi à tout jamais.

Je m'étais alors rendu aux écuries par avance pour rendre visite à mon seul et véritable ami, celui a qui je pouvais tout raconter sans qu'il ne se montre critique ou dédaigneux. Je me sentais lié à cet animal, et pas seulement parce que lui aussi avait un lien particulier avec la planète. En d'autres circonstances, j'aurais aimé vagabonder au bout du monde avec lui... le noble destrier et son triste cavalier. « Excuse-moi, j'ai été très pris dernièrement même si je sais que ça n'excuse rien. » en entrant alors dans son box pour le serrer dans mes bras et lui caresser la joue avec une certaine tendresse avant de coller mon front contre le sien.

Après un temps, je me lançais dans son toilettage en cette heure tardive. Un bon coup de brosse n'était pas du luxe, mais lui remettre un peu d'eau avec quelques légumes ne lui ferait pas de mal non plus ! Alors que j'étais en plein travail, un visage familier ne tarda pas à arriver... rapidement suivi par celui de sa maîtresse, me décrochant un petit sourire en coin.

« M'est avis qu'il est également content de vous voir. » en remarquant alors l'affection que semblait avoir la chienne pour mon compagnon. Difficile de savoir pourquoi, mais qui suis-je pour juger ce qui anime les êtres de cette planète ? Je pourrais presque éprouver un peu de regret qu'elle ne soit pas de la même espèce que lui quand même. Cela les rapprocherait d'autant plus... et je ne dis pas cela car ça aurait le même effet sur sa maîtresse et moi. « Tu as réussi à te libérer des folles histoires d'Elijah on dirait. » en me demandant brièvement dans quel récit farfelu j'allais donc figurer implicitement d'ici les prochains mois. Ce n'était pas la première fois qu'il agissait ainsi, mais à mon sujet... c'était nouveau.

« J'aborderai le sujet moi-même devant le Conseil, ou je demanderai à mon frère de le faire, c'est sans doute plus sûr. » en revenant sur un sujet vieux qui ne m'avait pas lâché pour autant. Elle n'avait rien dit de très clair sur le sujet, mais j'avais presque pressenti une sorte de gêne. Qui veut la paix prépare la guerre à ce que l'on dit... sauf qu'actuellement c'était comme un affrontement envers nous-même ou contre un ennemi inconnu. Je commençais à vraiment en avoir marre mais l'existence de toute chose suivait son cours sans m'attendre pour autant. « Je ne vais pas tarder, tu veux reprendre la suite ? » en lui montrant alors la brosse avec laquelle je me faisais un plaisir de nettoyer mon ami. J'étais littéralement épuisé et le sommeil me manquait, mais je ne voulais pas m'éclipser comme un voleur. Aquilon ne m'en voudra pas trop si je reviens demain dès les premières lueurs du jour, si je le laisse en charmante compagnie ce soir.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyVen 10 Avr - 16:05



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Chose exceptionnelle, Gentiana laissa échapper un léger rire – qu'elle avait doux et chaud par sa voix veloutée – lorsque Ardyn fit remarquer qu'elle était finalement parvenue à s'extraire à la prose infinie de leur ami poète. Rire qui aurait sûrement ravie et beaucoup inspiré ce dernier, en plus d’affirmer un peu plus les idées qu'il se faisait de leur tandem. Mais que voulez-vous ? La présence d'Ardyn la plongeait dans la sérénité et celle d'Aquilon l'enthousiasmait, la situation était donc prompt à voir naître des miracles. Gentiana n'était pas une jeune femme triste pour autant, enfin, elle ne l'était plus depuis quelques années. Mystérieuse, elle ne manquait pas de sourire pour autant, même si ce sourire restait toujours indéchiffrable … Ses rires restaient ainsi rares que précieux.

— Je sens qu'il va nous donner une représentation de « feu et glace » totalement inédite.

Continant de caresser tranquillement Aquilon, ayant remarqué qu'il venait aussitôt chercher sa main avec son bec dès qu'elle avait le malheur d'arrêter. Gwynie était comme ça aussi, parfois .. mais il faut dire qu'une chienne de son gabarit était plus pratique à emmener partout, le pauvre Aquilon aurait bien du mal à rentrer dans une chambre pour aller réclamer son petit déjeuner ! Cela dit … l'image était assez amusante. En parlant de la louve, Gwynie en profita elle aussi pour aller réclamer un peu d'attention à Ardyn, ce qui ne cessait d'étonner Gentiana ! Il fut déjà étonnant qu'elle se laisse approcher puis caresser, mais maintenant elle ne cessait de le réclamer ! Tout comme sa maîtresse, la chienne savait se faire désirée et rares étaient les Cétras à être autorisés à la toucher – cela avait pris des années à Elijah avant d'y être autorisé !

Mais l'ambiance redevint un peu plus sérieuse quand Ardyn assura qu'il allait prendre sur lui de parler du « problème » au Conseil. Elle ne savait pas trop si il parlait simplement de ce « malaise » qui pourrait perturber l'utilisation des dons des Messagers ou si il voulait bien parler de son cas particulier. Il n'allait pas la balancer, quand même ? Non, il ne ferait pas ça … Cela lui brûlait les lèvres de s'en assurer, mais quelque chose lui faisait se sentir égoïste et irresponsable de lui demander de ne rien dire à son sujet … Oui, elle ressentait de la honte à demander ça, cela lui renvoyait en pleine face qu'elle n'était non seulement plus maîtresse de ses pouvoirs, mais qu'elle n'était en plus même pas capable d'assumer.

— Oui … il saura sans doute s'y prendre … Merci, Ardyn.

Et ce merci était sincère. Elle lui en était infiniment reconnaissante de prendre cette responsabilité dont elle avait eu peur, même si elle avait honte de l'obliger à ça … bon, ce n'était rien de bien méchant, mais quand même. Justement, en fait ! Ce n'était rien, alors pourquoi avait-elle si peur ? Bon, une chose était certaine, elle était bien contente qu'il fasse ça pour elle. Une fois que le sujet serait lancé, elle se sentirait sûrement plus à l'aise de se fondre dans la masse de ceux qui ressentent de véritables problèmes magiques … si « masse » il y avait.

Perdue dans ses pensées, elle en fut brusquement sortie à la proposition d'Ardyn qu'elle ne comprit pas tout de suite, le temps de faire le tris dans son esprit pour laisser s'y acheminer ce qu'il avait dit.

— Tu crois … Qu'il me laisserait faire ?

Gwynie, à sa place, ne laisserait personne s'approcher d'elle avec une brosse ! Enfin personne sauf Gentiana … et peut-être bien Ardyn, finalement. Encouragée par le cavalier, elle se décida à prendre la brosse spéciale plumage et vint se poster là où se trouvait Ardyn pour s'occuper du Chocobo.

— Je devais êtres toute petite la dernière fois que j'ai brossé un chocobo … Comme ça ? Elle commença à brosser doucement le plumage et après un petit réajustement d'Ardyn, Aquilon poussa un petit « kwé » approbateur. Gentiana laissa échappé un nouveau rire, plus léger et discret que le premier, mais un rire quand même … Deux en quelques minutes, est-ce qu'il se rendait compte de sa chance ?

— Hm. Je crois que je vais m'en sortir. Elle semblait très absorbée par sa tache. Tu peux aller te reposer, tu l'as mérité.
Puis, avant qu'il parte, elle se souvint de quelque chose.
— Oh, tu te souviens de Violette ? Elle et les enfants de l'orphelinat donnent un petit spectacle pour l'ouverture des festivités du solstice demain soir … Je pense que ça lui ferait plaisir si tu venais la voir.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMar 14 Avr - 12:07



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Une réinterprétation de cet ancien conte culte à la limite du religieux ? Voilà qu'il ne manquait pas d'aplomb ! Mais je ne voulais pas non plus apparaître dans ce genre de récit... surtout que je n'avais rien à y faire à l'origine. Encore moins pour attiser les flammes artistiques d'Elijah et de ses envies de créations romantico-dramatiques. J'avais suffisamment de problèmes et de préoccupations actuellement pour que viennent s'y rajouter quelques mouvements de foule supplémentaires autour de moi. Sans compter la recrudescence de rumeurs à mon sujet et celui de Gentiana. C'était un peu triste à dire, mais j'espérais un peu que son projet tombe à l'eau... surtout que s'il fallait que quelqu'un joue mon rôle sur scène, je serai intransigeant. Personne n'oserait le faire... n'est-ce pas ? Sauf peut-être Elijah lui-même, mince ! Il en serait bien capable.

Mis à part cela, Gwynnie était venue quémander quelques caresses, tout comme Aquilon en réclamant auprès de Gentiana. Au moins nos familiers respectifs ne perdaient pas le nord. Un véritable chassé-croisé, surtout qu'ils étaient casaniers et ne laissaient pas grand monde les approcher en temps normal. De son côté, Gentiana restait silencieuse quant à cette histoire de rapport sur la situation au Conseil, mais je la sentais gênée. Finalement c'était mon devoir d'apaiser mes pairs, c'est moi qui était une pièce rapportée... une essence peut-être unique mais qui n'était jamais apparue auparavant parmi ce panthéon de messagers divins. « C'est bien normal. Et ne t'en fais pas, je crois qu'il t'aime beaucoup... et puis tu sais déjà très bien t'y prendre, regarde avec elle. » en lui renvoyant alors le fait qu'elle était probablement une excellente maîtresse pour sa chienne. Mais avant que je ne puisse m'en aller, la messagère de Shiva me fit me rappeler indirectement d'un détail désobligeant. Ce n'était pas de sa faute, uniquement la mienne, mais cela me fera davantage de travail à fournir demain. « Ah... Oui bien sûr, ce sera avec plaisir. » en opinant doucement, rajoutant à ma liste de tâches à faire cette lanterne que j'avais percuté et rendue hors d'usage lors de ce soir de fête. En espérant qu'elle ne soit pas trop regardante sur le résultat, mais elle en récupérera une neuve.

Je me devais de tenir cette promesse, même si avec un peu de retard. Après quelques minutes à déambuler de fatigue dans les rues sombres de la cité, j'arrivais enfin chez moi où je m'écroulais dans mon lit... passant heureusement une nuit tranquille et sans le moindre rêve. Un sommeil réparateur comme rarement j'en avais connu. J'étais néanmoins debout dès les premières lueurs du jour, profitant de l'air frais du matin pour effectuer une balade matinale avant de me rendre au siège du Conseil, au centre de la cité. Rapidement j'avais fait demander une réunion exceptionnelle auprès de Godrik, rapidement rejoint par Somnus avec qui j'échangeais quelques inquiétudes à l'arrière du bâtiment... pendant que je me mettais à l'oeuvre pour concevoir une lanterne flambant neuve pour la petite Violette. Prêt d'une demi-heure plus tard, l'objet volant était enfin terminé et la plupart des messagers étaient présents. Ainsi, la séance était ouverte et le premier sujet fut celui de l'inconnue. Me voilà donc prêt à prendre la parole puisque j'étais le principal concerné, étant le semblant de geôlier de cette dernière, si l'on peut dire. « Depuis la dernière fois, nous avons pu voir qu'elle n'a aucun mal à se soustraire à notre surveillance, mais également que cette femme possède au moins quelques dons mystérieux. » même si je ne leur apprenais pas grand chose puisque le mot avait du se propager à l'intérieur de l'assemblée depuis un moment déjà. Vu l'absence de réponse ou de questions, j'imagine donc que je vais devoir continuer à enquêter de mon propre côté, en endossant le rôle d'intermédiaire / précepteur à son égard... si seulement ça pouvait être quelqu'un d'autre, sa proximité me met de plus en plus mal à l'aise.

Mais je n'en avais pas fini là pour autant, en parlant de ses capacités, un second sujet tout aussi important allait devoir être mis sur le tapis. « Et avant de finir, je me permets de parler au nom de l'ensemble du Conseil. Depuis la chute de cet objet céleste, j'ai remarqué certaines fluctuations ayant pu toucher certains de nos membres et leurs pouvoirs. Je ne nommerai personne, je ne souhaite attirer l'attention sur eux... mais sachez que cela est un problème primordial. » en sentant alors un petit air de malaise s'installer dans l'assemblée. Je gardai le silence quelques instants de plus, prenant le temps de jauger le faciès de tout un chacun... remarquant alors que Gentiana fermait les yeux mais que Kazan avait le regard fuyant. Je crois même avoir aperçu Mikaele et Abigaël échanger quelques regards. Seraient-ils touchés eux-aussi ? Il est fort possible qu'Opale aussi, mais elle était toujours absente suite à son expédition maritime. « Ainsi je propose, pour ceux qui le souhaitent, de participer à des séances d'entraînements communes. En ces temps difficiles, nous devons pleinement avoir le contrôle de nos capacités puisque nous sommes livrés à nous-mêmes. » en voyant alors le regard de Somnus s'éclaircir d'une flamme ardente. Il a toujours été ainsi, autant il souhaitait aider nos comparses, autant il ne pourrait s'empêcher d'essayer d'affronter quiconque pour jauger ses propres capacités. Kazan serait sans doute du même avis. Maintenant que la bombe était lancée, je n'avais plus qu'à attendre la réaction du Conseil... quitte à accueillir quelques remontrances.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMer 15 Avr - 17:45



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Ce sera leur petit secret, à elle et Aquilon, mais elle avait passé un peu plus de temps que nécessaire dans l'enclos. Quand Ardyn fut assez loin, elle commença à parler avec le chocobo et Gwynie, parlant beaucoup d'Ardyn et faisant quelques confidences que nous passeront sous silence. En rentrant chez elle, elle ne se mit pas au lit tout de suite, elle prit le temps de jouer un peu de musique, de lire quelques chapitres d'un livre de chevalerie qu'elle adorait, câlina longuement Gwynie … Elle repoussait l'heure où elle se mettrait au lit, c'est que le sommeil la fuyait ces derniers temps … et cette nuit encore, il ne lui accorda que quelques petites heures de son temps.

Elle fut donc levée tôt pour s'occuper de ses diverses responsabilités jusqu'à ce qu'on vienne la prévenir d'une réunion exceptionnelle demandé par Ardyn. Ah, oui, elle s'y attendait … enfin, peut-être pas aujourd'hui mais il avait raison : cela ne servait à rien de faire traîner les choses. Ponctuelle, elle fit partie des premières à s'installer et comme toujours, Kazan vint s'installer à ses côtés. Ils échangèrent quelques mots, il était curieux de savoir si la réunion avait pour sujet les événements de la veille et Gentiana ne laissa pas paraître ce qu'elle savait.

Ardyn commença donc à parler lorsque tout le monde fut installé et comme à son habitude, Gentiana garda les yeux bien fermés, le visage impassible, les mains simplement jointe devant elle, sur la table. Impossible de devenir ce qui lui traversait l'esprit, qu'elle était embarrassée ou même concernée de près ou de loin. Comme avec elle, Ardyn prit beaucoup de précautions devant ses camarades pour que personne ne se sente froissé ou rabaissé par ses propos ou par le fait d'une perte de contrôle … Il voulu rassurer en assurant qu'il l'avait vu de ses yeux parmi eux, sans évoquer de nom … charmant de sa part.

A la fin du petit discours encourageant, cependant, il n'y eut que le silence … un silence pendant lequel il y eut des regards échangés, où personne ne semblait vouloir se manifester. Gentiana n'avait pas bougé d'un cil, comme une statue de glace, les yeux fermés, le visage figé. Si sa voix n'était pas si reconnaissable, on aurait peiné à croire qu'elle venait de parler.

— Shiva est malheureusement restée silencieuse depuis la Chute … et le don qu'elle ma cédé semble avoir pris une intensité inattendue … que j'avoue ne pas maîtriser depuis.

Elle s'était enfin décidée à prendre ses responsabilités.

— Ce serait nous voiler la face que d'essayer d'ignorer le grand chamboulement qu'a provoqué tout cela … de même qu'un déséquilibre inévitable.
— Gentiana a raison, je ressens le déséquilibre, moi aussi,
claironna alors Kazan, nos énergies sont liées, après tout !

A ces mots, il avait approché sa main des siennes, sûrement pour lui prendre affectueusement, mais elle été doté de réflexes remarquables, même sans voir quoi que ce soit, alors elle avait simplement ramené ses mains vers elle, l'air de rien, laissant la main de Kazan heurter doucement la table. Et comme elle avait les yeux fermé et le visage innocent – enfin inexpressif – cela n’avait eu l'air de rien.

— Tu dis que tes pouvoirs sont plus intenses ? En fait, c'est plutôt intéressant ! Intervint alors Somnus, amusé par la scène. Tu vas peut-être devoir revoir les doses, mais ça ne peut que être un avantage. D'ailleurs, je suis curieux de voir ce que ça donne aujourd'hui …
— La curiosité est un vilain défaut, surtout concernant Shiva …
Sermonna gentiement Elijah, qui était pourtant le moins raisonnable de tous. Tu sais, comme dans l'histoire « le secret de Shiva » avec ce mortel qui brise les interdits et fini congelé pour avoir essayé de la voir dans son bain.
— Je n'ai jamais dis que je voulais voir Gentiana dans son bain …
— Quelqu'un d'autre a-t-il ressenti une divergence d'intensité de ses pouvoirs ?
Reprit Gentiana, comme si rien ne s'était passé.


 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 16 Avr - 11:41



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Après avoir mis les pieds dans le plat les langues se délièrent alors... j'avais pourtant fait de mon mieux mais il faut croire que Gentiana ne put vraiment faire autrement que de prendre la parole par la suite pour donner un premier point de vue. Les échanges s'animèrent alors enfin, avec Kazan qui ne perdit pas l'occasion de parler de la relation entre Shiva et Ifrit pour l'étendre à ce lien qu'il avait avec Gentiana. Silence radio, j'avais fait ma part et je n'avais rien d'autre à avancer... juste tendre l'oreille et observer sans le moindre mot. Somnus ne tarda pas à rebondir quant à cette puissance accrue et inattendue de la part de Gentiana... j'observais alors Abigaël entrouvrir la bouche pour en parler également, peut-être était-elle dans le même cas de figure ? Cela ne m'étonnerait pas, après toutes ces réactions en chaîne, l'entité divine propre aux morts devait être quelque peu malmenée également... même si cela pouvait s'expliquer par un autre gain de pouvoir. Mais il faut croire que le commentaire de Somnus la fit se raviser. Elle ne voulait pas être au centre de l'attention...

Cependant Elijah eut une réaction tout à fait singulière mais appréciable. Même si son choix de mot ou d'exemple était un peu douteux, cela eut pour effet de calmer un peu plus la situation... même s'il était alors question d'épier quelqu'un dans son bain à l'origine. Comme quoi cet homme est vraiment surprenant, toujours à être là où on ne s'y attend pas. Je crus alors entendre les réactions de Noah et ses interrogations auprès d'Opale qui était toujours absente et qui n'avait pas donné de nouvelles depuis un bon moment. Godrik dut alors réagir rapidement pour calmer les tensions et les inquiétudes pour revenir à cette idée d'entrainement mais surtout à ce rapport de transparence que nous devions tous avoir les uns entre les autres. Déjà vis-à-vis du peuple mais encore plus entre nous, messagers des divinités. Je crois que je devais me compter dans le lot malgré tout, après tout Minerva est présente dans ce panthéon. La réunion dura encore un bon moment avant que tout le monde puisse y trouver son compte et que le stock de questions soit épuisé.

Je récupérais alors le lampion fraîchement fabriqué avant de me rendre auprès de cette inconnue. Ce n'est pas que je voulais fuir les miens mais je n'avais plus vraiment de temps pour moi. Elle me fixait toujours de ses yeux rose pâles à la lueur surnaturelle alors que j'essayais de communiquer et de lui soutirer quelques informations. Le résultat était bien mince, mais sa capacité d'adaptation était surprenante puisqu'elle avait grandement gagné en élocution depuis la dernière fois. Comment faisait-elle ? Ne parlions-nous pas tous la même langue à l'origine, même dans ces contrées reculées de l'autre côté de la mer ? De jour en jour elle devenait de plus suspecte mais tout aussi intrigante... sauf que je n'avais rien contre elle personnellement, ni la moindre charge ou preuve à avancer auprès du Conseil. Somnus l'aurait sans doute déjà fait exécuté tant il était à cran... et il aurait peut-être eu raison d'agir ainsi, mais ce n'était pas moi. La jeune femme, toujours à moitié dénudée, continuait de me tenir des propos énigmatiques comme quoi elle et moi étions pareils. Que cherchait-elle à faire ? Me charmer ? Si elle était comme moi, elle aurait rapidement compris que ce n'est pas vraiment un luxe que je peux me permettre d'avoir. Parlait-elle encore de ces capacités qu'elle m'avait montré la dernière fois ? Je revoyais sans cesse ces images, cette fleur qu'elle avait fait renaître sous nos yeux... avec une facilité déconcertante en usant de je ne sais quelle magie. Mais elle vint surtout me couper le souffle lorsqu'elle vint m'assurer que des forces, des choses étaient en mouvement... et que les autres ne me comprendraient pas comme elle le pouvait.

Je ne vis pas vraiment le temps passé car lorsque je sortis de cet endroit la soirée semblait déjà bien avancée. Ce n'est qu'en remarquant le lampion dans mes bras que je me souvins de cette promesse et de ce que Gentiana m'avait dit la veille. « Mince ! La soirée d'ouverture pour les festivités du solstice. » il ne me restait plus qu'à me dépêcher pour ne pas arriver en retard... mais pas trop pour ne pas avoir l'air peu fiable.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptySam 18 Avr - 12:32



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


La réunion finit par se décoincer, peut-être un peu trop, même, par moment, mais là où il y avait de la dissidence, Godrick avait toujours de quoi y remédier. Gentiana avait fait son devoir, son intervention en avait encouragé plus d'un à se confier, mais heureusement, tout le monde ne souffrait pas d'une perte de contrôle ou d'une fluctuation de ses pouvoirs, cependant, tout le monde était angoissé par la situation et les lamentations de la planète. Gentiana passa un peu de temps avec Abigail après la réunion, étant donné qu'elles avaient le même tempérament, elle se dit que la conversation serait plus facile si elles n'étaient que toutes les deux et elle avait eu raison.
Entre ses diverses tâches quotidiennes, Gentiana avait pris le temps de se rendre à l'orphelinat pour s'assurer que les préparatifs se passait bien, Elijah avait tenu parole et apparemment il était venu dès la fin de la réunion, passant donc la journée avec les enfants pour les préparer. Il semblait avoir changer quelques petites choses, dont l'intégration de quelques interludes musicales de son cru. En tout cas, le grand réfectoire était méconnaissable, une vrai salle de théâtre !

Lorsqu'elle revint plus tard dans la journée pour le grand moment, Elijah faisait déjà son petit show devant l'orphelinat pour encourager les gens à rentrer, tout le monde avait apporté de quoi grignoter ou boire pour un buffet qui devait suivre le spectacle. Gentiana avait un grand plat couvert dans les mains, elle avait une fois encore essayé de réaliser la recette familiale de la tarte aux framboises crème de violette … elle avait essayé, elle ne garantissait pas le résultat. Elle entra pour déposer son plat sur une des grandes tables prévues à cet effet, s'arrangeant pour le mettre un peu à l'écart, plaçant plein d'autres plats bien plus attirants autour, ainsi, elle espérait aussi brouiller les pistes : personne ne saurait ce qu'elle a apporté exactement, n'est-ce pas ?

Autour, il commençait à y avoir du mouvement, les enfants appelaient les spectateurs à venir s'installer. En se retournant, fière de sa combine et avec la brève impression que cela resterait ni vue, ni connu, elle heurta quelqu'un et marcha sur un pied.

— Oh, Ardyn, excuse-moi …

En croisant le regard du Sauveur, elle eut la net impression d'avoir été prise la main dans le sac. Elle jeta un œil vers la table garnie derrière elle puis ferma les yeux en se tournant à nouveau vers lui, levant son index contre ses lèvres au sourire énigmatique.

— Tu as pu venir … c'est bien. Violette va être contente et je pense que cela te sera grandement bénéfique de te changer un peu les idées.




 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyMar 21 Avr - 10:22



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

En ce début de soirée, j'étais déjà tout naturellement en retard ! Je courais alors dans les rues de notre cité pour rejoindre le lieu du spectacle aussi vite que je le pouvais, ce lampion à la main. Une légère brise s'était levée, rendant le trajet un peu moins désagréable à cette allure et sous ces longues étoffes blanches. Si seulement j'étais venu avec Aquilon... ça aurait été terminé en deux-trois petites foulées. M'enfin, j'arrivais néanmoins avant le début de la représentation mais grande fut ma surprise en voyant que déjà presque tout le monde était arrivé. Je distinguais alors au loin Elijah en pleine discussion, sans doute au sujet de cette représentation. Il voulait toujours rendre cela plus extravagant que ça ne le devrait... mais le résultat est toujours satisfaisait je dois dire. Je lui adressais alors un discret signe de la main, pour ne pas plus attirer l'attention sur moi, alors que je me tournais vers cette grande table recouverte de multitudes de plats. Dans un premier temps, je voulais dissimuler le lampion sous cette dernière mais je fus percuté au moment même où je me relevais. « Ah ! Bonsoir Gentiana, ce n'est pas bien grave ne t'en fais pas. » même si en toute franchise je m'étais récupéré grâce à la table... et que j'aurais très bien pu la faire tomber sous mon poids, elle et tous ces victuailles confectionnés avec soin. « Tu as ramené quelque chose ? Laisse-moi deviner alors... » sans la moindre certitude, mais je fus coupé dans ma réflexion par ce masque qu'elle venait de replacer sur son visage. Même si j'avais émis des propositions, la messagère de la Glacéenne n'en aurait rien dit du tout. Ce qui me fit penser que moi, je n'avais rien ramené... sauf quelque chose de personnel et non de vraiment comestible, autrement dit ça ne comptait pas. Je n'étais pas doué pour ça, voilà mon excuse... et elle était totalement honnête d'ailleurs.

« Naturellement, je n'ai qu'une parole. Même si parfois je suis un peu en retard pour la respecter. » dans une légère moue, faisant alors mention implicitement de cette promesse que j'avais faite à Violette, au sujet de sa lanterne que j'avais cassé en la bousculant dans ma grande hâte la dernière fois. Peut-être même qu'elle ne s'en souvenait pas ! Quoique... j'ai tout de même l'intime conviction que tout le monde sait tout sur soi, lorsqu'on est suffisamment réputé. Cela ne m'étonnerait pas d'entendre que mes voisins connaissent mieux ma vie quotidienne que moi... comme ce que j'ai mangé la veille pour le dîner, par exemple. « J'espère qu'elle appréciera la surprise en tout cas. Mais je te fais confiance, je ne compte pas filer en douce pendant la représentation de toute façon. » en opinant doucement. Je regardais alors la salle de spectacle aménagée pour l'occasion et il faut croire que l'organisateur n'avait pas lésiné sur les décorations. Il ne me restait plus qu'à trouver un petit coin tranquille où m'installer... je ne voulais pas me mettre en plein milieu de tout le monde, ni même au premier rang, ce serait mal me connaître. « Et... tu as déjà ta place attitrée ou tu peux m'en conseiller une, un peu à l'écart ? » sans même faire attention au regard que venait de nous lancer Elijah, avant que l'obscurité ne tombe pour annoncer le début du spectacle. Diantre... ce qu'il peut être vif ! Je dois m'attendre à un commentaire à venir ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyJeu 23 Avr - 11:05



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Bien, s'il avait essayé de deviner ce qu'elle avait apporté, c'est qu'il ne l'avait pas vraiment pris la main dans le sac comme elle l'avait pensé … Elle coupa cours à ses investigations à ce sujet, même si elle redoutait qu'il finisse pas reconnaître sa patte par la présence prononcé de violette dont elle avait avoué aimé l'arôme infusé. Il ne la trahirait pas de toute façon, n'est-ce pas ? Enfin, sa tarte était très bonne, si ça se trouve … Qui sait ?

Elle était contente qu'il ait tenu parole, qu'il soit vraiment venu pour Violette. Elle avait un peu oublié l'histoire du lampion – contrairement à la petite qui s'en souvenait très certainement - mais elle savait que la seule présence d'Ardyn saurait faire une belle surprise à la petite … ainsi qu'à tous les autres enfants, en fait.

« J'espère qu'elle appréciera la surprise en tout cas. Mais je te fais confiance, je ne compte pas filer en douce pendant la représentation de toute façon. »
— J'espère bien.

Difficile de dire si elle parlait de sa confiance ou de son hypothétique fuite et ce n'est certainement pas elle qui allait le mettre sur la voie. En tout cas, l'ambiance était au rendez-vous, la magie d'Elijah semblait opérer, on avait peine à croire qu'il ne s'agissait que d'une représentation de petits orphelins. Cela ne la surprenait pas beaucoup, quand ce barde mettait le nez quelque part, il fallait toujours que le show soit parfait.
Ardyn s'enquit bientôt d'une place discrète, à l'écart, qu'elle pourrait lui conseiller. Diantre, heureusement que Eli ne l'entendait pas en train de lui proposer d'aller se mettre à l'écart avec elle … enfin, elle n'avait pas vu qu'il les épiait, en tout cas. Elle hocha doucement la tête, l'air entendu … En fait, il n'y avait pas de place attitré, pour sa part, cela ne l'aurait pas dérangé de se retrouver au premier rang pour que Violette la trouve facilement dans le publique, mais la plupart des gens étaient déjà placés et d'ailleurs elle avait perçu à travers ses paupières que la lumières venait de s'éteindre.

— On va essayer de se trouver une place. Suis la guide, j'ai l'habitude de me déplacer à l'aveugle.

Et ce n'était pas un style de vie qu'elle avait choisit pour le fun, elle s'y était simplement accoutumée après plusieurs années de cécité. A ces mots, elle lui prit le bras – en tout bien, tout honneur – pour le guider, comme convenue. Il faisait déjà sombre et elle était tout en noir, il aurait eut grand peine à la suivre sans ça. Elle marcha tranquillement à travers les allées de chaise et trouva de la place sur le côté, à l'extrême gauche de la salle. Là, il y avait quatre chaises libres rien que pour eux, elle le plaça juste devant l'assise et s'assied tranquillement à côté de lui, ouvrant les yeux sur la scène où Elijah commençait déjà à jouer une douce mélodie d'introduction, trois Mogs venant bientôt virevolter autour de lui.
Gentiana n'était pas expressive, non. Elle ne savait pas l'être et n'aimerait pas l'être … pourtant, la musique et les contes avaient toujours eu le pouvoir de l'émerveiller. Ses yeux pétillaient. Violette fut une des premières à apparaître sur scène, vêtue d'une longue robe clair et de voiles fluides, elle agitait les bras pour imiter le vent avec beaucoup de ferveur. Elle s'arrêta au milieu de la scène, perdue, elle scrutait le publique, elle semblait tout à coup impressionnée, perdue … et son regard croisa celui de Gentiana, elle sembla remarquer Ardyn également et reprit son rôle avec plus de motivation que jamais.

Ffffff, ffffffffuh ! Moi, vent du nord, je te salue et béni chacun de tes pas, ô Shiva, Glacéenne … beauté glaciale et … heu, fatale !! Fffffffffu !!!

Gentiana porta ses doigts contre ses lèvres pour étouffer un léger rire attendri … ça, c'était la preuve que Elijah était passé par là.



 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptySam 25 Avr - 10:00



For the dancing...
and the dreaming

feat. Gentiana

Sans faire de vagues, je suivais alors Gentiana dans le noir en lui prenant délicatement la main, nous insinuant entre les personnes présentes pour récupérer des places qui nous étaient alors attitrées ou presque. Pour le coup, la messagère de la Glacéenne, toute de noir vêtue, n'avait pas grand mal à passer inaperçu mais moi... ce n'était pas vraiment la même affaire. Alors que les premières notes de musique nous parvinrent, nous arrivâmes à nous installer à temps avant la la lumière de la scène ne nous éblouisse et nous révèle un tant soit peu. J'étais donc occupé à remettre ma tunique en état, à moitié penchée vers Gentiana, lorsque mon regard vint croiser celui de la jeune prêtresse de Shiva sur scène, qui se révéla être la fameuse Violette. Je me souvenais d'elle, naturellement, au même titre que je me devais de connaître à peu près tout le monde dans cette cité. Je perçus alors ce mélange de joie et d'appréhension, de trac, qu'elle ressentait et lui fit un léger signe de la main pour la saluer, agrémenté d'un doux sourire comme pour essayer de lui rendre ce courage, cette assurance, qu'elle venait de laisser s'échapper. Ce n'était qu'une orpheline et pourtant je la trouvais attendrissante, à croire que je me trouvais des excuses pour apprécier les gens... mais les plus jeunes et les plus touchés m'ont souvent ému de par leur force et toute leur énergie. En d'autres circonstances, peut-être aurais-je travaillé auprès de ces enfants et autres adolescents aux familles disparues. Un peu comme nous en fait...

« Je ne savais pas qu'elle jouait ton propre rôle. » dans un chuchotement envers ma spectatrice voisine, un peu amusé néanmoins, en prenant garde à ce que ma voix ne porte pas trop pour ne troubler en rien cette représentation. Elijah m'aurait sans nul doute tirer les oreilles une fois le rideau tombé, durant la soirée. L'apparition de ces mogs avait quelque chose d'enfantin mais d'agréable, comme si cette simple vision pouvait me ramener dans mon enfance. Ce n'est pas la première fois que j'assistais à une représentation de cette pièce, mais à chaque fois elle trouvait le moyen d'être un peu différente. Pour le coup, on sentait bien que ce cher Elijah était passé par ici. Je ne dis pas qu'il accroche à cette messagère glaciale des qualités qu'elle ne possède pas ! J'espère juste qu'il ne va pas trop s'égarer en cours de route. « Et donc, quel effet ça te fait de te voir ainsi sur scène, chère représentante de la beauté glaciale et fatale. » en lui adressant alors un petit sourire en coin qu'elle ne pourrait sans doute pas percevoir dans l'obscurité. D'ailleurs, gardait-elle les yeux clos même en cet instant ? De mon côté, je me laissais surtout porter par la musique.

Est-ce que la pièce serait coupée par un entracte ? Je réfléchissais juste à ces détails car j'aurais été curieux de passer par les coulisses afin de saluer et complimenter tout ce petit monde... et je l'avoue, car j'avais peut-être un peu faim aussi et la simple de vue de tous ces plats préparés faisait que mon ventre criait famine. Je crois même que mon estomac a essayé de me communiquer quelque chose pendant un silence... quel malaise ! Avec un peu de chance, on va croire que cela vient de Gentiana.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 EmptyDim 26 Avr - 21:19



For the dancing... and the dreaming
Gentiana ξ Ardyn



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Lorsque le murmure d'Ardyn vint chatouiller ses tympans, la première pensée qui la traversa fut de se demander si il avait toujours eu cette voix ronronnant … la réponse était non, bien entendu, cela aurait été étrange de la part d'un petit garçon et il n'avait pas encore mué avant de partir pour son long pèlerinage, mais c'était la première fois depuis son retour qu'elle le remarquait vraiment. Et puis son attention se reporta entièrement sur la pièce alors que Violette s'agitait autour d'une de ses camarades, un peu plus grande, qui exécutait de petits pas de ballerine un peu maladroits. Avec ses vêtements pailletés et sa couronne imitant des piques de glace, c'est elle qui devait jouer Shiva. Deux Mogs agitaient atour d'elle des rideaux de petits pompons, sûrement pour imiter des flocons de neige.
Le Vent du Nord était une entité que l'on retrouvait dans les légendes liées à Shiva, il était plus un concept qui annonçait l'arrivée de Shiva et de l'hiver, ainsi que les humeurs de l'Esprit. Dans les comptes pour enfant, on le dotait souvent de conscience et de parole, ce qui le faisait vraiment ressembler à un Messager comme les Cétras les connaissaient aujourd'hui. A l'époque où était censé le produire les événements de ce conte, ces derniers n'existaient pas encore, après tout. Alors ce n'était pas si faux de rapprocher le rôle du Vent du Nord à celui d'une Messagère de Shiva.

« Et donc, quel effet ça te fait de te voir ainsi sur scène, chère représentante de la beauté glaciale et fatale. »

Amusée, elle se pencha légèrement vers lui pour lui répondre à voix basse.

— Hm … Je trouve que je suis plutôt douée sur les planches …

Violette mettait en tout cas beaucoup de cœur à son rôle pour ressembler à du vent. Le spectacle progressa jusqu'à la rencontre d'Ifrit, qui a donné son feu aux Cétras pour qu'ils puissent se chauffer et Shiva qui les méprisait alors. A la rencontre entre le Vent du Nord et le Vent du Sud, les deux enfants s'étaient pris la main pour tourner à toute vitesse. Elijah, qui était à la narration, chanta quelques vers pour expliquer qu'il s'agissait de « l’ouragan diluvien d'un amour passionné ». Appropriation classique du phénomène physique impliquant que la rencontre de courant d'air chaud et froid pouvant engendrer tempêtes, orages et autres tornades.
A la fin de leur tourbillon, les pauvres semblèrent si étourdies qu'ils en tombèrent sur les fesses, le Vent du Sud dû même courir – difficilement –  en coulisse pour aller rendre son goûter. Elijah, un peu embêté annonça l'entracte. Ça tombait bien, Gentiana avait cru entendre un ventre gargouiller.

— C'était … inattendu.

L'assemblée était un peu surprise mais plutôt amusée, les lumières revinrent éclairer les lieux et la plupart des spectateurs se levèrent, certains allant juste se dégourdir les jambes, d'autres se jetant sur le buffet, d'autres, encore – surtout des femmes – allant féliciter Elijah pour son travail. Ce dernier jouait les faux modestes en faisant des louanges à ses petits artistes, soulignant quand même la chance qu'ils avaient d'avoir un metteur en scène comme lui.

— As-tu pensé à manger quelque chose aujourd'hui … ?
Se levant avec lui, les yeux clos, elle n'en semblait pas moins incrédule.
— Va prendre quelque chose au buffet, d'accord ? Je vais aller voir si Violette s'est remise de son … « ouragan passionné ».



 

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]   For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
For the dancing... and the dreaming [PV Gentiana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Ecraser la partie ? :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: