AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

 

 Two stones in the river of time [Vincent ♥ ]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Vincent Valentine
Vincent Valentine
• Anniversaire : 13 octobre
• Age : 60 ans
• Résidence : Inconnue
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Rude
Credits avatar : Tifa <3
Gils : 88

Inventaire
:
Re: Two stones in the river of time [Vincent ♥ ]
    Dim 18 Juil - 13:17
Retrouvailles sanglantes
Lucrécia, Vincent & Chaos

Tout pouvoir sans contrôle rend fou


C'était évident, il manquait cruellement de technologie moderne dans ce laboratoire. Même si l'observer dans ce même lieu qu'il y avait une trentaine d'années, utiliser les mêmes outils, effectuer ses recherches sur les mêmes instruments, pouvaient lui rappeler quelques bons souvenirs, il ne pouvait décemment pas laisser un cerveau si brillant, être limité dans une prison technologique obsolète. Et tout ça, il avait bien l'intention d'y remédier. A ses diverses questions, il avait simplement opiné du chef, pour lui montrer qu'il était en accord avec ses déductions.

- "Concernant le matériel, je vais faire jouer quelques relations, ça ne devrait pas poser trop de problèmes, mais en attendant, je suppose que tu ne seras pas sans trouver quelques utilités à tout ce matériel."

C'était une affirmation, pas même une question, car il avait une pleine confiance en elle. Peut être trop, peut être que sa vision de son talent était déformé en partie par ses sentiments, mais qu'importe. Pour lui, elle était un tout, et il n'y avait rien d'autre à ajouter.

- "Pour Jenova, je ne crois pas qu'il y ait réellement des personnes qui soient à sa recherche à proprement parler. Il y a probablement toujours une veille à ce sujet, mais ces dernières années, les seuls ayant activement recherché Jénova, n'avaient pas de bonnes intentions pour ce monde, je pense que tous ces récents évènements ont laissé de nombreux stigmates au sein de la population, alors tant qu'ils ne seront pas face au mur, ils préfèreront probablement profiter de ces quelques temps de félicité qui leur sont offerts."

Elle qui avait du passer de nombreuses années enfermée dans le cristal, n'avait pas vraiment connu ni vécu toutes ces atrocités des dernières années. La population commençait à peine à se relever, il n'y avait alors pas grand monde qui cherchait activement à remuer la vase pour faire potentiellement ressortir de mauvais souvenirs, ou pire encore. L'histoire nous avait bien appris une chose : plus on se rapprochait de Jenova, et plus les tensions et les êtres mal intentionnées se multipliaient et commettaient d'exactions. Il ne pouvait pas leur en vouloir alors de chercher à "enterrer" d'une certaine manière, l'existence même de ce qui semblait avoir été la cause même de tous les maux dont ils avaient pu souffrir.

Lorsqu'elle prit son bras pour lui indiquer qu'elle était prête à sortir, Vincent posa alors sa main sur la sienne, puis la pressa légèrement avant d'entamer les quelques pas qui les séparaient de la sortie du manoir. Il resta silencieux en faisant attention de ne pas marcher trop vite également, puis s'arrêta une fois à l'extérieur du bâtiment, face à la ville en partie dévastée en contrebas. Il regarda un bref instant les astres qui voulaient bien se prêter à l'observation, puis chercha le regard de celle qui l'accompagnait pour y trouver son accord et son désir de continuer en direction des Monts. Il y avait toujours ce chemin sinueux qui se frayait entre les deux cotes, la végétation avait d'ailleurs pris le dessus à de nombreux endroits sur le chemin, montrant qu'il n'était plus du tout ou presque emprunter depuis plusieurs années déjà. Tout cela ne faisait que rendre encore plus délicat la montée, mais était-ce vraiment un problème pour lui ? Dès lors que le chemin se faisait trop délicat, il passait les obstacles en virevoltant tout en l'entrainant avec lui, ne laissant entrevoir que sa cape rouge flottant dans les airs. Il finit tout de même par faire une petite pause à mi chemin, voulant s'assurer qu'elle suivait toujours le rythme.


- "Dis moi si tu souhaites que je diminue la cadence."

Oui car il était là pour l'accompagner, et non pour la trainer de force jusqu'à destination après tout. Même si la seconde option était tout aussi possible que la première pour lui, mais ce n'était pas acceptable de toute façon à ses yeux. Un chevalier servant ne pouvait évidemment que se mettre au service de l'élue de son coeur, et non l'inverse. Il n'y avait pas grand chose de toute façon à faire pour lui, alors il profitait de ces instants pour s'assurer qu'ils n'étaient guère suivis, ou bien qu'il n'y avait pas de potentiel dangers sur les flancs des "montagnes", des monstres ou autres choses du genre qui auraient pu mettre en péril leur petite sortie nocturne en amoureux. Parce que finalement, ça pouvait aussi ressembler à une balade au clair de lune non ? Un peu comme un couple cherchant à fuir la maison familiale pour se réfugier dans un bâtiment abandonné et s'adonner aux batifolages à l'abri de regards indiscrets. Mais même si cela pouvait lui traverser l'esprit, et à ces instants, on pouvait clairement voir qu'il avait le regard littéralement fuyant, ils n'étaient pas ici pour ça, mais pour une cause bien plus noble et plus grande que des sentiments de ce genre.

Un jour peut être, qui sait.


(c) DΛNDELION


.:.
Two stones in the river of time [Vincent ♥ ] - Page 2 9obw
Lucrecia Crescent
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
Lucrecia Crescent
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 297

Inventaire
:
Re: Two stones in the river of time [Vincent ♥ ]
    Lun 19 Juil - 22:19
«  Two stones in the river of time »
▵ Lucrecia & Vincent ▿






Vincent semblait croire qu'elle serait capable de « faire quelque chose » du matériel obsolète qu'elle avait à disposition, car il avait toujours cette tendance à croire – un peu trop – en elle. Cela l'avait tout de même fait sourire, un sourire qui manquait toujours de conviction, car la tristesse ne quittait jamais ses yeux. Elle avait baissé la tête pour détourner le regard, comme on pourrait le faire devant l'optimisme d'un enfant dont on ne veut pas briser les rêves. Beaucoup de personne aurait sans doute du mal à le croire ou même à l'imaginer, mais Lucrecia le connaissait comme un jeune homme un peu naïf.

— Je trouverai bien quelque chose … avait-elle dit, tout en pensant très fort qu'au pire, elle pourrait toujours les transformer en placard pour ranger ses papiers. Mais tu sais, je ne suis qu'une humble biologiste, pas une magicienne.

Le fait que les personnes ayant tendance à chercher Jenova soit généralement mal intentionné était justement le cœur du problème. Il fallait la retrouver avant ces gens pour s'assurer de la laisser hors d'atteinte, vivre dans le déni ne rendait en aucun cas vos doux mensonges réels, elle en savait quelque chose. Face au mur, il serait déjà trop tard … mais soit. Tout ça était de sa faute, elle n'avait pas le droit de demander à d'autre de résoudre les problèmes qu'elle avait engendré, elle ne pouvait pas reprocher aux gens d'essayer de profiter de leur vie, une vie qu'elle avait sans doute personnellement rendu plus difficile.

C'est en sortant qu'elle réalisa qu'il faisait toujours nuit, mais cela ne semblait pas déranger Vincent qui était sans doute le même genre d'oiseau de nuit qu'elle … et puis il ne reculerait devant rien pour la satisfaire. Tout était si calme … il n'y avait plus personne dans les rues, à présent et le village était plongé dans le noir, l'empêchant d'apercevoir les dégâts qu'elle avait commis un peu plus tôt. Elle prit le temps de lever les yeux vers le ciel pour admirer les étoiles, superbes et bien visibles. Une infinité de points lumineux qui abritaient potentiellement la vie … elle eut une pensée pour cela, pour ce monde d'où venaient les Cétra, pour ces mondes que Jenova avait déjà annihilé … pour ces mondes en attente d'un souffle de vie vers lesquelles s'envolera peut-être un jour Omega, chargé de toutes les âmes de Gaïa.

Sans un mot, elle porta ensuite son visage sur Vincent qui n'avait pas vieilli depuis toutes ces années … tout comme elle. Est-ce qu'ils seraient toujours là, plusieurs siècles voir millénaires plus tard, pour voir cet exode ? D'un côté, c'est un spectacle qu'elle aimerait voir, le cycle ultime de la vie … mais elle espérait bien ne pas avoir à vivre aussi longtemps. Elle espérait avoir rejoint la Rivière de la Vie d'ici là, ou peut-être qu'elle se réincarnerait, que son âme retrouverait celle de Vincent dans une nouvelle vie … dans un nouveau monde ?

Et bien, la nuit la rendait bien songeuse.

Elle du ensuite se concentrer un peu plus sur son exercice de randonné, surtout qu'elle portait toujours des talons et une jupe, pas le plus propice à ce genre de terrain … mais elle en avait déjà fait l'expérience. Vincent, lui, n'avait aucun mal à progresser, c'était une promenade de santé, pour lui ! Et comme elle avait sa fierté, elle n'allait pas lui demander de ralentir, pas directement, en tout cas.

Le ciel commençait doucement à s'éclaircir de ce bleu sombre remplaçant progressivement le noir de la nuit, indiquant que l'aube pointait progressivement, quand son garde du corps se soucia de la cadence imposée à sa protégée.

— Non, ça va …

Malgré tout, on sentait dans sa voix qu'elle était légèrement essoufflée. Elle tourna la tête vers une lueur turquoise qui avait attiré son attention, trouvant le prétexte parfait pour faire une pause.

— Mais … regarde ! C'est une source naturelle de mako, une percée de la Rivière de la vie. Elle s'approcha sans avoir à feindre sa fascination pour le phénomène. C'est dans ce genre d'endroit que l'on peut parfois trouver des matérias naturelles … tu vois ces cristaux ? Ce sont les mêmes que dans la caverne où nous avons trouvé Chaos et la Protomatéria, mais en plus petit. Ce sont des sortes de matérias primitives, dans quelques siècles, elles seront parfaites. Qui sait quel pouvoir elles renfermeront …

Elle observa la source un moment, ainsi que les cristaux qui éclairaient l'aube tout juste naissant. Elle approcha sa main et survola cette substance considérée comme toxique mais dont elle n'avait plus rien à craindre étant donné son passif. Elle avait l'impression de sentir certaine chose mieux qu'avant, peut-être grâce à Chaos … ou alors c'est juste qu'elle avait oublié la plupart des sensations qui compose la vie. Elle sentait une légère vibration sous ses doigts, comme si l'énergie de la Rivière de la Vie lui chatouillait l'épiderme.

Prise d'une inspiration scientifique, elle chercha dans la poche intérieur de sa blouse une petite fiole qu'elle rempli du sang de la planète et préleva également un morceau de cristal. Peut-être que ça pourrait lui être utile … elle ne voyait pas vraiment quel secret elle pourrait encore percer au sujet de cette substance, mais … qui sait ?  

— Mais tu le savais déjà … Elle reporta son regard sur Vincent, avec ce même sourire, léger et plutôt triste. N'est-ce pas ?

Vincent l'écoutait toujours sagement parler, il ne venait jamais l'interrompre la laissant parfois monologuer pendant des heures sur ses recherches ou les dernières découvertes de ses confrères. Elle avait conscience qu'il connaissait déjà certaines choses dont elle lui parlait et que le reste ne l'intéressait pas forcément … mais il continuait à boire ses paroles malgré tout.

— Qu'est-ce que tu attends ? Le regardant alors intensément dans les yeux, elle finit par se redresser pour reprendre la route. Il y avait une pointe d'espièglerie dans son visage. Nous n'avons pas toute la journée, Bodyguard, la science n'attend pas.

Comme si c'était lui qui traînait la patte !

L'ascension se poursuivit et elle semblait moins difficile que dans ses souvenirs, en tout cas, ils faisaient moins de pause. Le réacteur fut bientôt en vue, il n'y avait plus qu'un dernier pont de singe à traverser. Ils en avaient croisé quelques uns, certains étaient effondrés, mais celui-ci semblait avoir été érigé il n'y a pas si longtemps, les cordes étaient en bon état et le bois ne semblait pas encore rongé par le temps.

— Avec l'installation du réacteur, je m'attendais à ce qu'ils aménagent un peu mieux la région … mais on dirait bien que cet endroit a été oublié.

Par « ils », elle pensait à la Shinra, le réacteur était tout neuf quand l'équipe scientifique s'était installé dans la région, il y avait eu quelques passerelles temporaires de mises en place pour la construction, mais après ça, la Shinra avait tout démonté pour laissé derrière eux un accès bien archaïque à un élément pourtant important de leur industrie. C'était étonnant de leur part, ce n'est pas comme si un quelconque patrimoine naturel ou culturel avec une quelconque importance à leur yeux !

Lucrecia s'avança sur le pont en toute confiance, ne pouvant s'empêche de regarder ses pieds pour être certaine de ne pas se coincer le talon entre deux planches. Un mouvement devant attira son attention, juste à temps pour apercevoir une créature armée d'une sorte de gros boulet qui leur envoya une boule de feu. Elle se baissa par réflexe en se protégeant la tête avec ses bras, se retrouvant bientôt déséquilibrée par le mouvement du pont, elle s'accrocha aux premiers cordages qui lui passèrent sous la main pour s'éviter une chute … bien désagréable, si vraiment elle n'était pas mortelle.





.:.
I'm so sorry:
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Ouest :: Mont Nibel :: Nibelheim :: Manoir Shinra-
Sauter vers: