AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -25%
Abonnement PS Plus de 12 mois
Voir le deal
44.99 €

Partagez
 

 I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyVen 17 Juil - 22:53

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






C'était encore une longue journée qui s'annonçait, son fournisseur était resté bloqué au port de Costa del Sol et ne pouvait pas lui livrer la marchandise qu'elle attendait, Cloud étant occupé, elle allait devoir aller chercher la livraison à Junon elle-même. Elle avait donc prévu de partir très tôt le matin avec Marlène qui n'avait pas école ce jour-là, Denzel était en stage à la WRO, sous la surveillance de Shelke. Elle avait promis à la petite d'en profiter pour faire les magasins avec elle à Junon, une petite sortie rien que toutes les deux, pour compenser le levé bien trop matinal. De toute façon elle pourrait dormir pendant la route.

Tifa avait rendez-vous à six-heure tapante pour récupérer le camion et prit donc la route avec la petite Marlène après avoir réglé et vérifié que tous les papiers du véhicule étaient en ordre. En digne écologiste qu'elle était, Tifa avait accepté avec plaisir de tester un des prototypes électriques que proposait l'agence de location. Le véhicule avait été chargé avant le départ et disposait d'un panneau solaire ainsi que d'un système d'auto-chargement qui devrait lui assurer une autonomie complète pour son allée-retour entre Junon et Edge. Tifa aurait du accorder plus d'importance à la mention « prototype ».

Le ciel était sombre, chargé d'épais nuages noirs – elle ne pourrait assurément pas compter sur le panneau solaire - heureusement, cela ne la dérangeait pas de conduire sous la pluie, elle préférait même cela à trop de soleil dans les yeux, surtout que le véhicule n'était pas climatisé. Oui, tout semblait idéal, n'est-ce pas ? Pas pour longtemps.

Elle avait dépassé la région de Kalm depuis plus de quinze minutes quand la camionnette donna subitement des signes de faiblesse, ralentissant peu à peu sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Le moteur eut une sorte de hoquet étrange et elle décida de mettre son clignotant pour se garer en sécurité sur le côté. C'est à ce moment là qu'il commença à pleuvoir … Comme Marlène venait d'ouvrir les yeux, elle essaya de garder bonne figure pour ne pas l'inquiéter.

— Attend-moi ici, ça ne doit pas être grand chose.

Elle se retourna pour chercher de quoi se couvrir, si Marlène avait bien son ciré jaune, Tifa, elle, n'avait emmené ni veste ni parapluie. Bravo. Elle sortit sous les trombes d'eau et alla ouvrir le capot pour essayer de voir si quelque chose clochait.  Après plusieurs minutes à prendre l'eau, elle finit par comprendre que le prototypes ne devait définitivement pas être au point. Le mécanicien lui avait pourtant dit qu'elle disposait d'un réservoir classique secondaire, mais ce dernier était vide … malin ! Il fallait qu'elle trouve du carburant, en espérant que ça suffise à faire démarrer l'engin.
Elle remonta dans la camionnette et la pluie baissa en intensité juste au moment où elle refermait la portière. Elle jeta un regard plein de rancœur vers le ciel qui semblait se moquer d'elle. Elle passa une main dans ses cheveux trempés et prit son PHS pour essayer d'appeler Cloud … Pas de réseau. Évidemment.

— Tout va bien se passer … on va être obligées de marcher jusqu'à la prochaine station service pour récupérer du carburant. Ferme bien ton ciré, ma chérie.

Elle attrapa sa besace qui renfermait le goûter et un thermos de chocolat chaud – qui allait être encore plus apprécié que prévu – et sorti avec la petite pour affronter une pluie plus modérée que tout à l'heure. La prochaine station était à une quinzaine de kilomètre, ce n'était pas grand chose pour une fille de la campagne aventureuse comme Tifa Lockheart, mais elle s'inquiétait pour les petites jambes de sa protégée. Elle marchait avec elle sur le sentier qui longeait la route, heureusement, la grande pleine rendait le terrain praticable  et plutôt sûr pour d'improbables piétons. Cela lui rappelait la fuite de Midgar avec Cloud, Barret, Aerith et Nanaki quelques années plus tôt … ils avaient fait tout ce chemin à pied aussi, à l'époque.

— ça va, Marlène ? Tu veux que je te porte ? Proposa-t-elle après plusieurs longues minutes de marche.





.:.

Promise beyond the stars:
 


Dernière édition par Tifa Lockheart le Sam 18 Juil - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptySam 18 Juil - 15:22

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Marlène émit un claquement de langue sec à la question de Tifa, exprimant combien elle s’estimait bien au-dessus de telles attentions.

- Je ne suis plus un bébé, dit-elle en prenant un ton sûr d’elle pour faire comme les grandes personnes.

C’était sans compter la trace de sommeil qui marquait encore le côté de sa joue. Car à peine avait-elle posé la tête contre le siège de la voiture, qu’elle s’était endormie sans peine. En même temps à force de péripéties, l’enfant trouvait son avantage en toute situation et sa maturité la poussait à vouloir être un soutien plutôt qu’un poids. Tifa et toute la bande l’avaient bien éduquée et elle comptait bien apporter sa pierre à l’édifice !

Marly ne s’était d’ailleurs pas plainte de se lever si tôt qu’il en faisait encore nuit, en revanche cela avait été difficile de repousser ses rêves d’un grognement sourd même si c’était pour les retrouver un peu après.

Maintenant, elles marchaient toutes deux l’une à côté de l’autre main dans la main et finalement Marlène appréciait ce moment. Le jour se levait à peine, timidement et grisement. Marlène avait cependant le corps et les pieds bien au chaud dans un ciré neuf dont la capuche lui couvrait presque tout le visage et des bottines hautes jusqu’aux genoux. En revanche, elle fut peinée pour sa maman d’adoption lorsqu’elle leva vers elle un regard empli de confiance mais au fond brillait malgré tout avec dans le fond une lueur d’inquiétude.

- On devrait faire de l’auto-stop à mon avis,  affirma-t-elle comme si cela coulait de source et avec un haussement d’épaules. On avait un p’tit peu d’avance mais là… On va arriver tard…

Elle fit une pause.

- On ‘va pas pouvoir faire du shopping et tu risques de tomber malade.

La petite fille ne perdait pas le nord à priori et son petit nez froncé démontrait sa contrariété à cette idée. Se lever tôt, rompre deux fois avec le sommeil et tout ça pour marcher sous la pluie… Ça en valait le coût tant que l’objectif était atteint bien évidement et sans que Tifa attrape un rhum.

Levant les yeux vers le ciel, Marly chercha un éclaircit au loin mais la voute céleste était sombre jusqu’à perte de vue. Maintenant tout à fait éveillée, elle accéléra d’ailleurs un peu le pas, à la fois inquiète pour Tifa et pour son désir d’achat. Quelle idée aussi de se promener presque le ventre à l’air avec un tout petit t-shirt moulant…

- T’aurais dû au moins prendre un chapeau.

Voilà maintenant qu’elle la sermonnait comme si c’était elle la maman, bien que le ton ne fût pas dur mais quand même un peu réprobateur.





Dernière édition par Marlène WALLACE le Ven 7 Aoû - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptySam 18 Juil - 21:51

Vroum vroum !
Tifa & Marlène & Rude

Vive l'écologie si ça me permet de passer pour un sauveur !
Le son d'un vieux moteur se faisait entendre progressivement, se rapprochant sans nul doute des deux jeunes femmes. Mais ce ne fut pas uniquement le son du moteur qui allait faire tourner - peut être - les têtes des deux marchant sur le côté de la route. Non, c'était la musique qui était à fond et qui s'entendait déjà au loin, et parfois, allant même par delà le son qui émanait de la radio, la voix d'un homme qui chantait à tue-tête le refrain.

- "Saa sa motto odore ya odoreeeeeeeeeee
Ban made naruko naraseeeeeee
Hanafubuki sakase ya sakaseeeeeeeeeeeeee
Atarashiki haruuuuuu no hi kitareeeeeeeeeeeeeeee"


Bon, évidemment, la voix masculine, c'était celle de Rude. Suffisamment rare pour étonner le premier à l'entendre ainsi se lâcher, il était bien seul dans le véhicule, les lunettes de soleil noires toujours sur le nez malgré le mauvais temps et la pluie. Il n'en avait même pas vu la voiture électrique, enfin l'espèce de prototype qu'il avait dépassé depuis quelques minutes.

La musique était reconnaissable, enfin surtout quand il ne chantait pas, puisqu'il s'agissait du dernier album de Lantana après tout. Enfin, le dernier qu'il avait acheté ! Mais n'allez pas le raconter sous tous les toîts hin ! Officiellement, ce n'est pas du tout l'image à rendre pour Rude. Il devait se rendre à Junon, lui aussi. Une course pour son chef qu'il avait dû déléguer pour une absence de dernière minute. C'était monnaie courante pour lui ou pour Reno de toute façon. Quand le chef rencontrait une femme, ils avaient une chance sur deux de récupérer ses courses à faire. Parfois une matéria, parfois une personne à récupérer, c'était même déjà arrivé qu'il envoie l'un d'eux s'occuper d'acheter un objet particulier pour l'une de ses conquêtes, et il n'y allait pas dans la demi mesure quand il voulait étonner la gazelle ! Midgar ne suffisait pas, on se devait de parcourir le continent pour les beaux yeux d'une femme qu'on ne connaissait même pas ! Mais bon... C'était le chef ! Et ces frasques devaient bien avoir une utilité pour le groupe ! Toutes ces questions d'influence, d'investissement, c'était clairement des sujets que Rude ne maîtrisait pas et qui ne l'intéressait absolument pas.

Alors là, quand il lui avait demandé de partir avec une de ses voitures personnelles à Junon pour récupérer un paquet, il n'avait pas posé beaucoup de question. Au contraire, se retrouver seul lui permettait de faire ce qu'il voulait le temps d'une ou plusieurs journées, sans craindre d'être jugé par Reno ou de subir ses moqueries.


- "Tiens ! Salut Tifa !"

La voiture continua son chemin sur quelques mètres jusqu'à ce que l'information daigne monter jusqu'au cerveau. Tifa !? Son pied s'écrasa lourdement sur le frein, qui pu arrêter rapidement la voiture après un dérapage sur quelques mètres. Elle l'avait sûrement entendu, vu la vitesse à laquelle il roulait, donc vraiment tranquillement, il dut prendre quelques secondes pour remettre tout en place dans sa tête, couper illico presto la musique, avec un peu de chance, elle ne l'aurait pas entendu, ni elle, ni Marlène. Et merde ! Et si elles l'avaient entendu chanté !? Merde ! Merde ! MERDEEEE !

Il se claqua le visage puis fit une marche arrière jusqu'aux deux femmes avant d'ouvrir la fenêtre côté passagers.


- "Mmmh ! Montez !"

Voilà, le vrai Rude était de retour ! Il ne daigna même pas porter son regard sur Tifa. La pluie, l'absence de veste, ses habitudes à porter des tenues près du corps, bref ! Il avait suffit d'une once d'imagination pour afficher un début de rougeur sur ses joues. Il toussota alors pour s'éclaircir la voix, puis attendit qu'elles montent dans sa voiture, il y avait de la place à l'avant et à l'arrière, elles avaient le choix. Après, peut être que c'était un entraînement spécial chez eux pour les enfants, marcher dehors sous la pluie pendant des kilomètres !? Non... C'était pas trop le genre de Tifa, il ne pouvait pas l'imaginer. Il ne dit pourtant pas un mot de plus, entre les émotions et sa timidité revenues au naturel, il allait falloir qu'elles lui explique où il allait pouvoir les déposer, et surtout ce qui les avait poussées à marcher le long de la route par ce temps.
(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 19 Juil - 18:36

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






C'est avec une certaine fierté que Tifa sourit devant la réponse de sa petite protégée. Marlène ne partageait peut-être ni son sang, ni celui de Barret, mais il était clair qu'elle tenait d'eux, malgré tout. C'était une forte de tête, déterminée et indépendante, Tifa était vraiment fière d'elle, même si elle avait peur qu'elle grandisse trop vite. Cette pauvre petite avait grandit dans un contexte bien difficile, ils avaient fait leur possible pour la préserver de leurs activités, à l'époque, mais elle en avait tout de même subit les conséquences avec l'effondrement du Secteur Sept et tout ce qui avait suivi … cela l'avait rendu forte, mais Tifa aurait préféré qu'elle profite un peu plus de l’insouciance de l'enfance.

— Très bien, ma grande. Si je suis fatiguée, ça sera à toi de me porter, alors.

Tifa eut un léger rire pour taquiner la petite, le pire, c'est qu'elle la savait capable d'essayer si la situation le nécessitait. Elle restait quand même vigilante, si elle voyait qu'elle commençait à fatiguer sérieusement, elle ne lui laisserait plus le choix, elle s'arrangeait bien pour faire passer ça comme une bonne idée, elle pouvait trouver le prétexte qu'elle avait besoin de lui faire prendre de la hauteur pour qu'elle lui dise ce qu'elle voyait au loin … mais pour l'instant, elle la laissait gambader.
Il n'y avait pas tant de circulation que ça sur cette doute, si bien que le stop ne serait peut-être pas si facile. Ça serait l'idéal, bien sûr et Tifa n'aurait sûrement pas hésité si elle avait été seule, mais avec Marlène … elle avait un peu peur de tomber sur quelqu'un de peu recommandable. Seule, elle pouvait se défendre, elle n'avait pas peur, mais elle ne voulait pas être l'origine d'un nouveau traumatisme pour la petite.

- On ‘va pas pouvoir faire du shopping et tu risques de tomber malade.
— Qu'est-ce que tu racontes ? Bien sûr qu'on va faire du shopping et je ne tombe jamais malade. Atchi ! Un éternuement discret qui avait un bien mauvais timing !

Tifa tombait rarement malade, mais en général, quand un virus ou une bactérie arrivait à avoir raison de ses défenses immunitaires, c'est que c'était du carabiné et alors là elle était clouée au lit ! Mais elle avait connu pire, ce n'était pas un peu de pluie qui allait venir à bout d'elle, même si elle devait bien avouer qu'elle commençait à avoir froid, elle qui n'était pas frileuse.

Tifa rit à nouveau devant le reproche de Marlène. Un chapeau ? Elle avait perdu celui de Nibelheim depuis longtemps.

— Tu as raison … surtout qu'un habitué m'a donné l'adresse d'un chapelier qui fait du très bon travail. Tu sais, c'est là que j'ai eu mon grand chapeau d'été pour les vacances ? Enfin, il n'aurait pas été très utile aujourd'hui … Ne t'en fais pas, ça va aller.

C'est à ce moment là qu'elle entendit le bruit d'un moteur au loin, le son semblait se rapprocher vraiment vite, alors elle se décala un peu plus avec Marlène pour l'éloigner de la route, se retourna pour essayer de voir s'il était envisageable de demander de l'aide. Elle eut à peine le temps de lever la main que la voiture les dépassait déjà à toute vitesse sur fond sonore de moteur et de ce qui ressemblait à une cacophonie d'ici. Elle n'avait pas eut le temps de voir le chauffeur mais elle se stoppa net en voyant la voiture déraper quelques mètres plus loin pour s'immobiliser subitement. Elle tira Marlène derrière elle, un peu méfiante, surtout quand la voiture commença à faire marche arrière …

Pourvu que ce ne soit pas un psychopathe !

— Oh, Rude ?! Elle ne s'attendait pas à ça, mais elle semblait clairement rassurée. Qu'est-ce que je suis soulagée que ce soit toi !

Comme il les invitait, Tifa fit montrer Marlène à l’arrière et lui laissa son sac - avec le goûter et le thermos dedans - avant d'aller s'installer à l'avant, à côté de leur chauffard-sauveur.

— Merci beaucoup, tu es notre sauveur. Elle referma la portière et s'attacha. Désolée, je suis un peu mouillée, j'espère que ça ne va pas abîmer tes sièges.

Elle essaya de se recoiffer un peu avec ses doigts, heureusement, sa chevelure avait une nature très favorable, ils restaient lisses en toute circonstance. Elle tendit les mains vers le chauffage, le cuir humide commençait à être inconfortable, mais elle était vraiment soulagée d'être à l'abri et au chaud. Surtout que le siège était moelleux à souhait.

— Tu es bien attachée, Marlène ? Elle se retourna pour vérifier avant de reporter son attention sur son sauveur. On est tombée en panne un peu plus loin, on essayait de rejoindre la prochaine station service pour essayer de trouver du carburant. Cela dit, je ne suis même pas sûre que ça règle vraiment le problème, j'ai louée une de ces camionnettes électriques, mais j'ai l'impression que ce n'est pas encore au point … le réservoir de secours était vide. C'est adorable de ta part de bien vouloir nous déposer. Oh mais j'en oublie toutes les bonnes manières … Comment vas-tu ? J'espère qu'on ne te retarde pas … tu avais l'air un peu pressé.





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 26 Juil - 12:30

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Elles discutaient bon train sur le risque de rhum et un certain chapelier, Marlène n’eut guère le temps de terminer sa dernière phrase que l’on entendit une voiture approcher.

La petite fille avait l’oreille assez fine quant à elle pour bien entendre l’homme qui chantait à tue-tête et elle avait nettement reconnu les lunettes de soleil ainsi que le crâne brillant de celui que l’on appelait Rude. Elle l’avait déjà croisé quelques fois même si comme pour Reno, elle ne le connaissait pas vraiment.

Après la surprise qui l’avait laissé la bouche ouverte, maintenant que le Turk rebroussait chemin, Marly arborait un sourire clairement appréciateur et peut-être un brin moqueur.

Rude parlait encore pour leur dire de monter que la petite brune s’approchait de la porte arrière mais Tifa la devança pour la faire monter. Elle ne se le fit pas dire deux fois et grimpa d’un mouvement vif. Elle alla s’accrocher à l’appui tête de Rude, passant vite fait ses petites mains autour de son cou, pencha la tête sur le côté et lui fit un bisou sur la joue en disant :

- Tu chantes super bien dis donc !

Un rire léger accompagna cette déclaration mais elle recula et s’installa. Elle se tint tranquille pour laisser les adultes discuter, hochant simplement la tête quand Tifa regarda si elle était bien attachée.
Cela faisait du bien de se trouver au chaud et Marly se dit que c’était le bon moment pour boire quelques gorgées de chocolat avant d’en proposer :

- Tifa… Tifa… Tifa ! Tu veux du chocolat ?

Puis elle recroquevilla sur son siège et regarda pendant un temps par la fenêtre avant de tenter de participer à la conversation, bien qu’elle n’eût pas fait attention à ce qu’ils s’étaient dit :

- Tu sais Rudy, on va aller faire du shopping ! Tu viens avec nous ?! Tu vas où toi ? Parce que si tu peux, tu peux venir avec nous ? On peut aller manger ensemble et après on va faire les magasins, oui ?

Tifa, elle a besoin d’un chapeau, sinon elle va attraper un rhum. Oui, à cause de la pluie. Et comme ça, on rentrera à la maison ensemble aussi… Mais il faut aller chercher l’autre voiture parce qu’elle ne marche pas.

Tifa ? On doit acheter du carburant ? Et après on rentre ensemble, tu pourras nous suivre derrière Rude ? Comme ça si la voiture casse encore tu seras là pour nous sauver et tu nous chanteras une chanson.


Voilà, la discussion avait été fort constructive et Marly se penchait pour entendre les réponses, voire objecter s’il le fallait. M’enfin, elle savait qu’ils sauraient s’arranger pour que Tifa et elle puisse rentrer à la maison saine et sauve et surtout sèche !

Au bout d’un moment Marlène se fatigua à regarder le paysage redondant et ferma les yeux. Le sommeil la captura sans qu’elle ne s’en rende compte et un léger ronronnement monta de l’arrière de la voiture tandis que sa tête reposait en arrière, la bouche ouverte, une moustache de chocolat sur le dessus de la lèvre.



Dernière édition par Marlène WALLACE le Ven 7 Aoû - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyLun 27 Juil - 19:15

Attachez vos ceintures !
Tifa & Marlène & Rude

Odeur de chien mouillé ?
Finalement, les deux montèrent sans aucune hésitation dans la voiture. Le voilà donc en quelque sorte dans une situation qu'il n'avait même pas imaginé en partant. Bon, au moins, Tifa semblait être satisfaite que ce soit lui, même s'il avait déjà une petite idée de comment elle aurait reçu un quelconque type louche voulant les faire monter. C'est qu'elle savait y faire, et puis, elle savait ce qu'elle voulait et ne voulait pas de toute façon. Il évita toutefois de trop la regarder, il fallait garder les yeux sur la route de toute façon.

Il ne fallut pas bien longtemps pour que la diablotine se mette à faire des choses bizarres et à parler à tue-tête. Et voilà qu'une bise venait de se loger sur sa joue. Par réflexe, il posa sa main où ses lèvres s'étaient posées, c'est que c'était chose assez rare pour lui alors l'habitude n'était pas vraiment présente pour ce genre de situation. Et les enfants, c'étaient des moulins à paroles ! Et elle ne s'arrêtait pas, racontant tout et n'importe quoi... Il fallait osciller entre les dires de Tifa, qui avaient bien entendu bien plus de chance de parvenir à ses oreilles, et les paroles multiples de la petiote.

Comment ça il chantait bien ? Alors elles l'avaient entendu !? Sans s'en rendre compte, le pied droit s'enfonça progressivement sur la pédale d'accélérateur, laissant la voiture prendre une allure somme toute bien plus rapide que tout à l'heure. C'est en redirigeant son regard qu'il se rendit compte qu'il allait peut être un poil trop vite. Il toussota un peu et se ressaisit en essayant de remettre tout en ordre dans sa tête. Le premier réflexe fut de redescendre ses lunettes de soleil sur son nez, mais il n'y voyait plus très bien avec... Ah ! Mais quel temps pourri ! Un marmon plus tard, il retira ses lunettes pour les ranger dans la poche de sa veste de costume, puis tenta de voir pour dire au moins un petit quelque chose, sinon de sauveur, il allait passer pour le type louche.


- "Euh... Je vais bien merci. J'allais euh... A Junon. Un colis pour... Enfin.. Tu vois."

Oui, Tifa comprendrait c'était sûr. Marlène par contre, c'était moins sûr. Mais est-ce qu'il s'en souciait ? Il se tourna un peu pour jeter un oeil à l'arrière du véhicule et reprit la parole.

- "C'est la voiture de mon patron, évite de trop laisser tes mains trainer."

En soit, il s'en fichait un peu, mais avec Rufus, on ne pouvait pas vraiment savoir à quoi avaient pu servir les sièges arrières du véhicule. Et surtout si des choses plus ou moins louches pouvaient encore s'y trouver. Et c'était sans compter Reno aussi qui avait la fâcheuse habitude de ne rien ranger donc... Il n'avait pas spécialement pris le temps de vérifier l'arrière du véhicule puisqu'il était censé faire le chemin seul.

Il prit une pause pour se remettre un peu de toutes ces paroles dites, laissant probablement un silence s'installer dans la voiture, même si ce fut de courte durée puisque Marlène parlait presque autant que Reno une fois bourré.


- "Sont pas au point encore ces voitures pseudo électriques. Font jamais les choses jusqu'au bout d'toute façon. Ils doivent sûrement avoir oublié d'faire la jonction avec le carburateur, comme d'hab. Pas étonnant qu'le réservoir soit vide."

On pouvait assez facilement entendre une certaine critique envers les constructeurs qui se targuaient d'être écolos, mais qui au final rapportaient plus de problèmes qu'autre chose. Mais bon, il préféra ne pas trop se lancer sur le sujet, après tout Tifa avait tendance à prendre soin de la planète, et donc de tester nombres de choses pour l'écologie.

- "Je vais vous amener à Junon, vous devriez contacter un garagiste pour envoyer une dépanneuse et ramener votre voiture. Il doit y avoir un téléphone là normalement.

Il pointa du doigt sans tendre le bras pour éviter de toucher sa voisine, lui montrant à une dizaine de centimètres un téléphone GPS qui devait normalement fonctionner partout grâce au satellite. Enfin, c'était une explication du genre qu'on lui avait fourni. Et puis, c'était la voiture de Rufus donc, normal qu'il y ait une certaine technologie à bord non !? A nouveau, il se retourna vers Marlène.

- "Du shopping, c'est plus drôle entre femmes d'après c'que j'en sais. Je ne vais donc pas m'imposer, mais merci pour l'invitation gamine !"

Bon... C'était ti pas un gros effort qu'il venait de faire là !? Tout plein de paroles, et une tenue assez sérieuse ! De toute façon, il pouvait difficilement s'enfuir là.


(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 28 Juil - 18:49

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Chanter ? Quand avait-il chanté ? Comment est-ce qu'elle pouvait savoir ça ? Peut-être qu'elle blaguait … ? Elle, elle n'avait rien entendu dehors, le bruit de moteur était trop bruyant et il allait trop vite, elle n'avait perçu que des basses lointaines et indistinctes. Cela dit, l'information sembla l'intéresser. La conversation poursuivant très vite son cours, elle n'eut pas vraiment le temps d'approfondir le sujet, mais elle ne l'oubliait pas pour autant.
Elle appris donc que la voiture appartenait en fait à Rufus et à bien y réfléchir, elle se demandait si les Turks avaient vraiment besoin d'un véhicule personnel étant donné tous ceux qu'ils avaient à disposition dans le cadre de leurs fonctions. Elle observa le véhicule plus en détail alors que la voix de Marlène lui parvenait pour lui proposer du chocolat. Elle se tourna un instant vers elle pour appuyer la remarque de Rude, ne pensant évidemment pas vraiment à la même chose.

— Fait attention à ne rien salir, d'accord ? Tu n'as pas envie que Rufus Shinra vienne nous réclamer un dédommagement pour le nettoyage de sa voiture … Cela pourrait créer un sacré incident diplomatique avec papa.

Malgré tout, l'idée l'amusa beaucoup. C'est sûr, Rufus avait les moyens d'offrir les meilleurs services de nettoyage à ses véhicules, mais connaissant un peu – vraiment un peu – l'animal, il serait bien capable de venir réclamer un dédommagement en nature. Par nature, nous entendons par un échange de service, bien entendu ! EN TOUT BIEN TOUT HONNEUR.  Il trouverait n'importe quel prétexte pour obtenir ce qu'il veut, or, l'image d'Avalanche – et plus particulièrement de Cloud, sans doute – pourrait lui être utile pour redorer son blason. Elle imaginait aussi la tête que Barret ferait si Rufus venait réclamer que Marlène vienne nettoyer ses bêtises … il lui casserait sûrement le nez.

Elle écouta avec attention l'expertise avancé par Rude, elle avait quelques bases en mécaniques, activité terroriste oblige, mais ces nouvelles technologies la dépassait un peu, elle n'était pas ingénieure et n'avait pas eut à mettre les mains là-dedans depuis un moment. C'était plutôt Cloud, le mécano de la maison, elle avait pas mal appris avec lui, mais elle n'était pas experte.

— Oh, tu crois que c'est ça ?

Puis il proposa de tout simplement les emmener à Junon directement. A sa proposition, elle chercha le PHS dans la boite à gant et le trouva comme prévu à côté d'une arme de poing.

— C'est vrai, tu veux bien nous supporter jusque-là bas ? C'est vraiment très gentil, merci. Je vais devoir trouver une autre location, j'ai de la marchandise à ramener au Septième Ciel.  

Mais très vite, la petite commença à dresser de grands projets pour leur trio d'infortune. Cette enfant pouvait se montrer très timide avec les gens qu'elle ne connaissait pas, c'était bien comme ça, elle et Barret avait toujours beaucoup insisté sur le fait qu'elle ne devait pas s'approcher des inconnus et qu'elle devait fuir ou se cacher au moindre danger. En revanche, dès qu'elle commençait à connaître un peu, qu'elle savait que la personne en face ne représentait pas une menace, elle en devenait d'autant plus loquace ! Pour un peu, elle aurait dressé une liste complète des besoins de Tifa, sous-vêtements inclus. Mais non, elle ne parla que du chapeau.

— Marlène … Rude a peut-être autre chose à faire, tu sais … Puis elle posa les yeux sur leur chauffeur qui avait retiré ses lunettes de soleil, elle ne l'avait que très rarement vu sans, pas plus de quelques secondes en tout cas. Il avait l'air très différent comme ça, en fait, il avait un regard plutôt doux. Est-ce que c'était pour avoir l'air plus … 'rude' qu'il cachait ses yeux derrières des lunettes teintés ? C'était assez ironique.

— Cela dit, tu es vraiment le bienvenu si tu as un peu de temps après avoir avoir livré ton colis. Elle le dévisageait toujours avec un sourire sincère. Oh, j'y pense ! J'ai une de tes paires de lunette au Septième Ciel, si tu rentres avec nous il faudrait que tu passes les récupérer.

Elle le laissa réfléchir à la proposition le temps d'appeler le garage qui lui avait loué le véhicule pour leur expliquer la situation. Ils allaient envoyer une dépanneuse et allait contacter leur filiale de Junon pour qu'elle puisse trouver un autre véhicule sans frai supplémentaire. Après avoir raccroché, elle remit le PHS à sa place.

— Au fait … c'est vrai que tu chantes … ?





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyVen 7 Aoû - 18:45

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Sa moustache de chocolat se trouvait maintenant bien sèche au-dessus de la lèvre supérieure. Un filet de bave s’étant même ajouté entre temps, tout aussi sec lui aussi. Les échanges entre Tifa et Rude participant à son bien-être. Quelques bribes parvenaient même à passer son subconscient pour qu’elle en comprenne le sens lorsque son sommeil se faisait plus léger. Alors en rêve elle y participait, répondant à Tifa qu’en effet Rudy était le meilleur chanteur qu’elle ait jamais entendu même si sa voix était alors en partie couverte du bruit du moteur.

Elle s’imagina sur le dancefloor, un micro à la main, pour un duo avec l’homme à lunette et costume noir tandis que Tifa, Shelke et Aerith effectuaient une chorégraphie en tenue sexy dans le fond… Ah ! Ce que la TV et les clips peuvent bien apprendre à nos enfants !...
Puis elle passait d’un rêve à un autre, d’une situation à une autre au rythme de son esprit d’enfant. Marlène vit même Reno sautiller dans les champs sur le dos d’un chocobo, avec pleins d’autres chocobos autour de lui, une marguerite au coin de la bouche… C’est là que coula en vérité et tout doucement le filet de bave au coin d’un sourire béat.

Le temps passa et elle commença à gigoter. La douce petite se réveillait lentement par de petits bruits annonciateurs. Elle ne savait pas si c’était un bruit à l’extérieur, le ralentissement de la circulation ou une voix qui l’avait interpelée mais un regard au travers de la vitre lui apprit que la pluie avait cessée bien qu’il fissent toujours assez gris. Malgré tout, un brin de bleu au fond de l’horizon présageait possiblement un après-midi dégagé.

- On est arrivé ? Demanda-t-elle en se frottant les yeux.

Quelques minutes passèrent le temps qu’elle reprenne ses marques dans la réalité, effaçant le peu de souvenirs qu’elle gardait de ses rêves mais un sentiment de bien-être marquait son humeur. Marly était prête à enfourcher une journée de shopping !

Collant son visage à la vitre, elle observait les gens et les rues alors qu’ils roulaient maintenant dans la ville. C’étaient surtout un repérage au cas où il y aurait des boutiques qui semblaient intéressantes mais pour l’instant il s’agissait surtout de bâtisses simples, peut-être des usines ou des bureaux. Ce fut bien plus intéressant lorsque la mer montra le bout de son nez et elle regretta de ne pas avoir pensé à son maillot de bain pour ensuite se dire que de toute façon la météo n’était pas de partie. Elle nota dans un coin de sa tête de demander à Tifa de prévoir une journée baignade un de ces quatre et du coup d’inviter… Ben finalement autant la prévenir tout de suite :

- Faudra demander à Shelke de venir avec nous pour aller se baigner une fois. Rudy tu viendras aussi avec Reno ? Tu lui demanderas dis ?

Voilà, ça c’était fait, il faudra juste qu’elle pense à leur rappeler. D’ailleurs…

- Pense à prendre le numéro de Rudy Tifa hein ? Sinon, on pourra pas les prévenir.

Alors Marlène se mis à commenter chaque détail avec un intérêt certain. Au bout d’un moment elle demanda même à « Rudy » de mettre la musique qu’elle avait entendu à son passage plus tôt. Décelant peut-être une hésitation, elle ajouta sur un ton chaton :

- S’il de plaiiiit… Je chanterai avec toi si tu veux mais j’chante pas bien, toi tu chantes troooop bien !

Marly offrit un large sourire tout aussi chaton accompagné d’un clin d’œil en ciblant le rétroviseur. La petite fille se mis à chantonner en balançant ses petites gambettes et en dandinant de la tête.

Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyVen 7 Aoû - 19:49

Quand on arrive en viiiille
Tifa & Marlène & Rude

Rude en maillot de bain
Le silence s'était installé petit à petit dans la voiture. C'est que la petite à l'arrière avait fini par s'endormir ! Au moins, il n'aurait plus à répondre à ses questions ou à ses propositions loufoques, du moins temporairement. Mais c'était sans compter Tifa qui lui faisait un brin de causette. Rude dut donc prendre sur lui car il n'avait plus vraiment le choix. Soit il la laissait sans réponse, quitte à passer pour un gars bizarre qui ne les apprécie pas, ou se forcer à répondre aux diverses questions qu'elle pouvait lui poser.

Il n'avait d'ailleurs pas daigné répondre oralement à sa question sur le fait qu'il les emmène finalement jusqu'à Junon. De toute façon, elles étaient dans la voiture, il n'allait pas les faire sortir à coup de pompes ! Et puis, c'était son idée donc il n'allait pas revenir dessus. Il s'était simplement contenté d'un hochement de tête. Comment ça se faisait qu'elle avait une paire de lunettes lui appartenant au 7ème ciel déjà !? Alors qu'il gardait le silence, il se remémorait les moindres scènes dans lesquels il aurait pu faire tomber ou oublier des lunettes. Elles étaient assez nombreuses certes, mais pour la plupart, les dites paires étaient souvent détruites par son collègue et camarade de toujours, le dénommé Reno. Et Tifa ne se serait pas donné la peine de ramasser une paire de lunettes cassées non ? Ah mais oui ! C'était probablement quand il avait du récupérer Reno lors du concert de Lantana. S'il chantait !? Mais qu... Mais non ! Certainement pas !


- "Je ne vois pas de quoi tu veux parler."

Il toussota à nouveau avant de se racler la gorge légèrement. Non, il n'allait pas non plus se mettre à donner ce genre d'image, après ça allait finir par arriver aux oreilles de Reno ! Et il allait en avoir pour des siècles de moqueries ! Non non jamais jamais jamais ! Et voilà comment détourner une discussion...

- "Ah voilà Junon ! Je vais d'abord récupérer le colis, ensuite, soit je vous dépose à un garage, soit directement à votre destination. De toute façon j'ai le temps."

C'est à peu de chose près à ce moment que la petiote se remit à parler, à bouger. Et voilà qu'elle collait son visage aux vitres du véhicule, il allait falloir tout nettoyer pour retirer les traces... Alalala... Il laissa Tifa lui répondre à sa question sur le fait de savoir si elles étaient arrivées ou non. Lui se contenta de conduire et de traverser le premier quartier de la ville était plutôt orienté industries, des lignes téléphoniques, des tours dans tous les sens parfois dans la mer, quelques plages ci et là... Se baigner avec Tifa ? Et avec Reno et tout le tsoin tsoin !? Bah oui bien sûr c'était évidemment un des rêves de Rude.

On pouvait largement voir le rouge venir sur le bout de ses oreilles et se faire de plus en plus vif au fur et à mesure qu'il pouvait imaginer la scène ! Mais fort heureusement, elle avait cité Reno, alors forcément, il allait prendre toute la place et toute son attention ! Donc même avec Tifa en maillot de bain... Tifa en maillot de bain. Ahem ! STOP ! Un peu plus et il aurait saigné du nez ! Non mais elle était pas bien la petiote ! Il toussota à nouveau et laissa une énième fois Tifa répondre à ce genre de proposition. Au moins, elle saura lui dire non plus facilement que lui. Mais lorsqu'elle se mit en tête de rallumer la radio et de chanter avec lui... Bon, ils auraient été seuls, peut être ! Mais là, y avait Tifa quand même alors c'était juste pas possible. Désolé Lantana, mais nous deux, ça doit rester secret !


- "Je... Euh... Non ! La radio est cassée."

Ouh le vilain mensonge ! Mais heureusement la gamine était à l'arrière du véhicule, donc incapable de la rallumer ! Et puis comme si ça ne suffisait pas, il finit par s'arrêter devant une maison de ville, puis il se tourna vers Tifa puis vers Marlène.

- "Je reviens."

Il n'y avait rien à dire de plus. Les affaires des Turks, concernaient les Turks. Il descendit alors de la voiture, puis marcha jusqu'à la maison dans laquelle il entra sans frapper. Faisant clairement comme s'il était chez lui. Elles durent patienter moins d'une dizaine de minutes avant de le voir revenir avec un paquet enveloppé dans du tissu à carreaux verts, qu'il déposa dans le coffre avant de revenir s'installer au volant.

- "Désolé pour l'attente. On va où alors ?"

Machinalement, il avait dit "on", comme s'il s'incluait dans le lot, mais ce qui était dit, était dit.. Tant pis pour sa bévue, de toute façon, il pouvait bien faire ça pour elles, elles étaient dans la galère, et lui avait le temps pour leur prêter main forte. De son coté, il avait fait ce pourquoi il était parti alors il avait la journée pour lui, soit il repartait aussi sec, soit il pouvait profiter de la ville. A la base, c'était ce qu'il comptait faire, car il avait entendu parler d'une nouvelle paire de lunettes de soleil disponible dans la boutique qui lui vendait quasiment tout son stock.
(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 9 Aoû - 18:54

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






On ne pouvait pas vraiment dire que Tifa connaissait très bien Rude ou n'importe quel autre Turk, ils ne se fréquentaient pas plus que ça, mais leur passif commun et ce qu'elle avait pu voir de lui dans les moments difficiles lui avait permis de le cerner – et Tifa cernait assez bien les gens, en général, même si elle avait tendance à chercher et voir ce qu'il y avait de meilleur en chacun. Certes, on ne pouvait pas qualifier un Turk d'adorable agneau inoffensif, ce travail, surtout à l'époque de l’apogée de la Shinra, impliquait de la torture, de l'assassinat … et même du meurtre de masse comme le Secteur Sept en avait subi. Malgré tout ça, elle était convaincue que Rude avait plutôt bon fond. Il n'était clairement pas du genre à aller faire du mal aux gens pour le plaisir ou à prendre son pied en torturant des chatons. Et puis c'était un grand timide, ça se voyait ! Elle n'était pas dupe il cherchait clairement à lui cacher ses talents de baryton – c'était forcément un baryton.

— Hm … Dommage.

Elle avait dit cela avec un sourire doux, elle semblait à la fois déçu et taquine, car elle aurait vraiment beaucoup aimé l'entendre chanter. Ce n'était que partie remise ! La prochaine fois qu'il venait au Septième Ciel, elle veillerait à ce qu'il ait suffisamment son compte de vin pour céder un peu plus facilement à ce caprice. Elle, manipulatrice ? Non … Elle avait toujours voulu organiser des soirées karaokés au bar, ça pourrait être l'occasion ? Voilà un moment, aussi, qu'elle mettait des gils de côtés pour s'offrir un piano qu'elle mettrait dans un coin de son établissement. Cela faisait des années qu'elle n'avait pas joué, elle était sûrement un peu rouillée !

Ne voulant sûrement pas prendre le risque de laisser Tifa insister, Rude fit rapidement diversion en faisant remarquer qu'ils arrivaient en ville. Il aurait simplement pu les abandonner à l'entrée de la ville, mais il semblait bien décidé à rester serviable jusqu'au bout. Voilà une nouvelle preuve de son altruisme !

— C'est adorable de ta part.

Juste le temps de regarder l'heure pour réfléchir à la destination la plus urgente – les quais ou l'agence de location ? – et voilà que la petite tornade s'était réveillée. Tifa s'était tournée vers elle, un sourire tendre aux lèvres, pour lui répondre que oui, ils étaient bien arrivés à Junon. Puis, remarquant sa face toute barbouillée, elle se tordit un peu plus sur son siège pour attraper quelque chose dans leur sac : une bouteille d'eau et un mouchoir qu'elle humidifia pour nettoyer le visage de la petite. Voilà, c'était mieux comme ça. Avant de se recaler sur son siège, elle replaça avec bienveillance quelques mèches de la petite qui déballait déjà une tonne de projet. Aller à la plage avec Reno et Rude ? Quelle drôle d'idée. Cloud ne serait sans doute jamais d'accord ! L'idée de faire un beach volley avec d'anciens adversaires avait cependant quelque chose de plutôt coquasse. Tifa sembla d'abord un peu gênée, du coin de l’œil, elle remarqua que Rude l'était encore plus, il avait l'air d'avoir pris un vilain cou de soleil.

— On verra, ma puce, tu sais, les Turks n'ont pas beaucoup de temps libre, nous non plus, d'ailleurs. Mais … Elle se tourna à nouveau vers elle, venant de remarquer un détail. Depuis quand tu aimes Reno à ce point, toi ?

Elle n'avait quand même pas le béguin pour lui, quand même ? Son père en ferait sûrement une crise cardiaque ! Franchement, elle ne pouvait pas craquer sur un acteur ou un chanteur ? Ce n'était plus à la mode, les boys bands ? Si elle commençait déjà à craquer sur des voyous à son âge, ça n’annonçait rien de bon pour son adolescence … oh, déesse.
Mais Marlène semblait bornée dans son idée, voilà qu'il fallait qu'elle donne son numéro à Rude, maintenant ! Bon, cela ne la dérangeait pas, c'était Rude après tout, ça pouvait toujours être utile.

— Pour une raison qui m'échappe, Reno a déjà le mien, apparemment …
Elle l'avait découvert en recevant une photo étrange de lui-même. Elle avait d'ailleurs oublié de supprimer ce message, il fallait qu'elle pense à le faire avant que Marlène – ou Cloud – ne tombe dessus !
— Mais ça pourrait effectivement être utile qu'on échange nos numéros, ça te conviens, Rude ?

Cette petite était parfois animé d'une passion si vive qu'elle en oubliait certaines politesses, comme demander l'avis des gens au lieu de tout décider pour eux. Cela dit … elle tenait sûrement cette manie de son père, l'ex leader de Neo Avalanche avait gardé quelques habitudes.
Mais la petite enchaînait déjà sur un nouveau caprice et Tifa fut un instant saisit par le suspens : est-ce que Rude allait céder ? Elle eut un sérieux doute, l'espace de quelques secondes, mais il parvint à s'échapper de nouveau en prétextant que la radio était cassé. Ne voulant pas l'embarrasser, Tifa ne toucha à rien alors qu'il aurait suffit de monter le volume pour prouver que c'était faux, surtout que l'album qu'il écoutait avant de les récupérer tournait sûrement toujours.
Il se gara dans un quartier plutôt chic et les laissa un moment.

— Je me demande quel genre de musique il écoute …

Et comme Rude n'était pas là, elle en profita pour enfin montrer le son. Elle était un peu surprise qu'il écoute ça, elle n'aurait jamais cru, à moins que ça soit les albums de Rufus ? C'était encore plus surprenant, cela dit. Tifa se sentait un peu coupable d'avoir vu cette artiste en concert alors qu'elle n'était pas plus fan que ça, alors qu'à côté, Marlène, elle …
Elle se tourna vers la petite, le sourire aux lèvres.

— Je n'aurais pas imaginé que c'était son style. On peut réussir à le faire chanter avant la fin de la journée … mais je crois qu'on va devoir être plus subtiles.

Elle lança un clin d’œil et baissa juste un peu le son alors que Rude revenait déjà et dégaina son air le plus innocent qui soit.

— Hm … je crois que j'ai réussi à réparer la radio.
Et comme il demandait leur prochaine destination :
— Tu sais où trouver l'agence Rubber Transport et Location ? Ma marchandise ne va pas arriver à quai tout de suite, alors autant commencer par là. Après on pourrait aller manger un morceau, je crois que j'ai bien besoin d'une boisson chaude et d'un gâteau ... qu'est-ce que tu en dis, tu nous accompagne ? Je t'invite pour te remercier.

On lui avait dit que des mesures seraient prises pour qu'elle puisse obtenir un véhicule de remplacement, ce qu'elle ne savait pas encore, c'est que la filiale de Junon n'avais plus de camionnette à lui prêter et qu'elle allait se retrouver avec une simple remorque …





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 30 Aoû - 18:27

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿







- Moi aussi j’ai le numéro de Reno, annonça-t-elle fièrement alors que Rude s’arrêtait.

Ignorant le regard de Tifa, la fillette se détacha et accueillit la fuite du conducteur d’un claquement de langue irrité. Finalement Tifa la devança en ayant la même idée de monter le volume et Marlène échangea un regard de connivence avec elle alors qu’elle se penchait dangereusement entre les deux sièges avant pour mieux entendre.

- Tu vois ! Cet homme est un sensible...

Ben tien, elle avait de ces déclarations, sûrement avait-elle entendu ce genre de propos au bar. Dans tous les cas, elle souligna son affirmation en fermant légèrement les paupières et en secouant la tête. Cette gamine menait bien son jeu...

Tout à l'heure. Elle avait ignoré la question à propos de son amour pour Reno avec un de ces sourires dont elle avait le secret. La petite savait que son père n’apprécierait pas d’apprendre qui était son nouvel « ami » et elle savait surtout que Tifa ne voulait pas le savoir, parce qu’elle n’aimerait surement pas être celle qui apprendrait la nouvelle à son père. Marlène connaissait dans les grandes lignes de ce qui opposait ses proches aux Turks, n’en avait-elle pas été d’ailleurs aussi la victime ? Quoi qu’il en fût, si les souvenirs d’un enfant ont tendance à s’estomper, un enfant est aussi plus apte à pardonner du vrai pardon. Ce dernier se définissant comme l’oublie des offenses passées. Et puis… Contre les sombres forces qui s’opposaient régulièrement à eux, avoir quelques bras en plus dans le même camp n’était certainement pas de trop.

Marly avait-elle réfléchie à tout cela ? Pas consciemment sûrement mais elle vivait dans le présent et ce jour était un beau jour. Peut-être pas selon la météo mais passer du temps avec Tifa était toujours synonyme de belle journée !  Elle commençait en plus à avoir faim et elle espérait que Rude ne tarde pas. Elle éclata de rire à l’idée de « faire chanter » Rude avant la fin de l’a journée.

- Ce serait super !

A l’écoute de la musique, la jeune fille mima la danse qu’elle avait vu à la TV et marmonna les paroles en même temps. Pour elle se n’était pas étonnant que ce soit le style de l’homme à lunettes. Elle n’était pas fan de Lantana pour rien ! Lantana c’était la meilleure chanteuse du monde et la plus belle aussi ! Et Rude ne pouvait que l’aimer, tous les hommes l’admirait c’est sûr !  Elle aurait tant voulu pouvoir aller au concert avec les autres… Mais bon, elle effaça cette déception pour chantonner les paroles qu’elle connaissait par cœur bien que ce n’était pas le titre qu’elle préférait.
Puis soudain Marlène fit une petite mimique d’excitation quand, au travers de la vitre couverte de gouttelettes, elle vit Rude revenir vers la voiture et elle le pointa du doigt pour prévenir Tifa.

- Il revient.

Puis elle se réinstalla rapidement dans le fond de son siège avant que sa maman de substitution n’ai à le lui dire et boucla sa ceinture. Elle entendit Tifa proposer à Rude d’aller déjeuner ensemble et Marlène l’appuya :

- Oh oui, dit oui Rude s’il te plait ! Sans toi on risque de se retrouver encore dans la mouise à cause de Rubber transmachin. Moi j’me sens plus rassurée avec toi.

Oh la menteuse ! Comme si l’on ne pouvait pas se sentir rassuré avec Tifa, capable de plier du métal rien qu’avec le poing… Il fallait bien mettre en œuvre la stratégie avancée par la belle brune et Marlène aimait être entourée de ceux qu’elle appréciait. Elle ne savait pas si elle appréciait vraiment Rude, mais il avait l’air d’être un bon gars derrière ses lunettes et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure que Tifa ne le laissait pas indifférent. Peut-être que Tifa ne l’avait peut-être pas remarqué elle… Marlène se fera de toute façon un plaisir de le lui dire quand elles auront de nouveau l’occasion d’être seules. Il fallait préserver un peu la pudeur de Rude quand même !

Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 1 Sep - 17:43

Je veux chanter pour ceux...
Tifa & Marlène & Rude

Coquillages et crustacés
Alors qu'il rentrait dans le véhicule, il put aisément entendre et comprendre le stratagème des deux femmes. La radio... Elles l'avaient réparée ! Enfin... Réparée... Disons qu'elles avaient simplement augmenté le volume en fait ! Note à moi même pour la prochaine fois : ne jamais laisser les clés sur le contact quand une femme est à bord de la voiture. Il se mit donc à soupirer à contrecoeur car évidemment, c'était quand même une chanson qu'il appréciait qui passait, mais il se devait de ne rien laisser paraître, sa renommée était en jeu tout de même !

Il avait d'ailleurs esquivé la question sur l'échange de numéro de PHS, c'est qu'il en était déjà assez gêné comme ça avec cette histoire de Reno qui avait le sien, comme quoi cet être était particulièrement efficace pour ce qui est de lier des contacts ou d'obtenir des informations plus ou moins malgré lui. Et puis, de toute façon, la discussion avait tourné autour de lui quand Marlène avait annoncé qu'elle avait elle aussi le numéro de Reno. Alors il était prêt à tout pour avoir des informations ? Se rapprocher de l'enfant pour surveiller l'adulte ? Non... Il n'avait pas pu monter un truc de ce genre tout seul... Une demande de Tseng ? C'était pas impossible, qui pouvait bien savoir ce qui pouvait se passer dans sa tête à lui.


- "Je vois oui."

Que dire d'autre ? Oui la radio était bien réparée alors il n'allait quand même pas leur faire croire le contraire maintenant qu'elles avaient entendu la musique. Il sortit son PHS de sa poche pour le tendre à Tifa, qu'elle y rentre son numéro si c'était ce qu'elle souhaitait. Il n'était pas verrouillé puisque de toute façon il n'y avait pas grand chose d'intéressant, ni même beaucoup de contacts à vrai dire. Ainsi, il ne voyait pas vraiment d'intérêt à y ajouter un mot de passe. Et puis c'était clairement quelque chose qui aurait décuplé la curiosité de Reno et l'aurait poussé à le surveiller d'autant plus. A la question qu'elle posa sur l'entreprise de location et réparation de véhicule, il hocha de la tête.

- "Ce n'est pas loin d'ici oui. Je peux vous y conduire."

Il était peut être un peu distant ? Sur ses gardes alors. En tout cas, il avait remis sa ceinture et s'était tourné vers l'arrière pour regarder la petite diablotine avec un air qui voulait dire "T'es sérieuse ?". Une enfant pouvait être traumatisé par beaucoup de chose, et c'est vrai que la figure paternelle n'avait pas été super présente pour elle, peut être qu'un homme qui faisait adulte et sérieux pouvait la rassurer ? Le chauve se mit plein d'idées en tête, laissant un petit moment sans que le véhicule bouge, et au moment où il l'imagina l'appeler "papa", il secoua la tête vivement en toussant, puis enclencha la première.

- "Ahem ! D'accord, mais je vous préviens, je ne mange pas qu'une part de gâteau moi !"

Une manière de dire qu'il avait un bon appétit, et son corps le lui rendait bien après tout. Il tripota un bref instant une de ses boucles d'oreilles, machinalement, comme quand il avait un peu le trac, mais ça lui passa bien vite. En une dizaine de minutes à tourner dans des ruelles qui se ressemblaient les unes les autres, ils finirent par arriver non loin de la plage. Il se gara juste en face de la fameuse boutique qu'elle devait visiter pour un véhicule de rechange.

- "Besoin que je vienne ? Ou j'emmène la gamine sur la plage en attendant ?"

Oui bah ils pouvaient aussi attendre dans la voiture, mais il pensait peut être à juste titre qu'elle en avait probablement un peu marre d'avoir à rester assise dans une carcasse de ferraille roulante. Et puis, elle avait dit se sentir plus en sécurité avec lui, alors il pouvait bien jouer les babysitteurs le temps qu'elle s'occupe de tous les problèmes administratifs et tout et tout. De toute façon, ça ne devrait pas non plus durer bien longtemps alors, il ne risquait pas grand chose et c'était une manière aussi de se faire remarquer auprès de Tifa ! D'ailleurs, au lieu de l'appeler gamine, il devrait peut être commencer à l'appeler par son prénom non ? Il y réfléchira plus tard.


(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyVen 4 Sep - 14:28

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Rude, un sensible ? Tifa eut un léger rire à la remarque pertinente de la petite, peut-être même trop pertinente pour son âge, non ? Elle lui répondit qu'elle n'en avait jamais douté. C'était assez étonnant que Tifa soit convaincue de la sensibilité d'un des exécutants directs de l'effondrement de la plaque du Secteur Sept … mais c'était bien ce que Rude lui inspirait derrière ses airs bourrus.
Attendez une seconde … Comment Marlène avait eu le numéro de Reno ? En fouillant dans son téléphone ? Est-ce que c'est Reno qui lui avait donné ? Il fallait qu'elle s'explique avec lui, dans ce cas … Etant donné ce qu'elle pouvait malencontreusement recevoir de lui, elle avait bien peur que la petite reçoive des choses étranges !

Quand Rude constata que les petites diablesses l'avaient percé à jour, Tifa fut partagée entre compassion et amusement, parce qu'il avait l'air clairement embarrassé, comme s'il avait toute les raisons de penser que ses goûts étaient honteux. Pourquoi avoir honte ? C'était une des artistes les plus populaires de ces dernières années. Était-ce un soucis d'originalité ? Cela ne suffisait pas à résumer ses goûts, ni ce qu'il est réellement.

Marlène apporta son soutient pour convaincre Rude d'accepter l'invitation, mais est-ce qu'elle n'en faisait pas un peu trop ? Tifa lui lança un regard quand elle assura se sentir « plus rassurée » avec lui. C'était un faux reproche, parce qu'elle ne parvint pas à retenir son sourire clairement amusée en se tournant à nouveau vers la route. Elle savait y faire avec ces messieurs … mieux que Tifa, même. Enfin, cette technique de faire croire à l'homme convoité qu'il est fort et indispensable, elle l'avait souvent utilisé sur Cloud, sans vraiment rester convaincante très longtemps, cela dit. Après, Cloud était vraiment indispensable à ses yeux, mais pas pour la protéger, même si elle lui avait fait promettre d'être son héros.

Sacré Marlène.

- "Ahem ! D'accord, mais je vous préviens, je ne mange pas qu'une part de gâteau moi !"
— Ne t'en fais pas, nous non plus.


Elles pouvaient être de vraies goinfres, parfois. Tifa avait cette tendance à manger proportionnellement à la température extérieur, plus il faisait froid, plus elle mangeait … Et il faisait vraiment froid à Junon, entonnement froid, même ! Pour un peu, il neigerait …
Arrivé devant l'agence de location, Rude proposa son assistance. La mention de « gamine » lui rappelait Cid, qui appelait autant Yuffie que Marlène de cette manière, affectueuse dans sa bouche.

— ça devrait aller. Elle hocha la tête, signifiant qu'elle pouvait y aller seule. Elle jeta ensuite un œil vers Marlène, comme pour lui demander son avis, mais ils semblait évident qu'elle irait volontiers se balader avec Rude … Elle avait sûrement beaucoup de questions à lui poser sur Reno. Tifa songea un instant que si Barret apprenait qu'elle l'avait laissé seule avec un Turk … ça serait sa fête ! Mais bon, il n'était pas là et ce n'était pas comme si kidnapper Marlène pouvait encore leur être d'une quelconque utilité aujourd'hui.

— Ne vous éloignez pas trop, finit-elle par répondre, ça ne devrait pas être long. Couvre-toi bien, Marlène, l'air est beaucoup plus frais ici que tout à l'heure.

Tifa, elle, n'était pas encore totalement sèche et toujours les bras nues. Elle allait se payer un de ces gueuleton !
Elle sortit de la voiture et rejoignit aussitôt l'accueil de l'agence pour expliquer la situation. Si les employés semblaient bien au courant de la situation, ils l'emmenèrent donc vers cette « compensation » plutôt problématique. Tifa fut donc un peu plus longue que prévu, essayant d'expliquer qu'elle n'avait pas de véhicule pour transporter une remorque ! Mais rien à faire. Elle devait se débrouiller avec ça et elle n'apprécia pas trop qu'on lui lâche l'argument que la remorque était conçue aussi bien pour une véhicule que pour un chocobo. Bien sûr. Faire le trajet en roulotte chocobo de Junon à Edge, avec une cargaison pour le bar et une enfant sur les genoux ?

Elle partit donc de l'agence plusieurs minutes plus tard, faisant rouler la remorque qu'elle tenait d'une main. Plus qu'à espérer que Rude accepterait de la dépanner encore une fois pour ça … de toute façon, il devait rentrer à Edge après ça, non ? C'était quand même un comble de charger une si belle voiture d'une remorque. Bon. Où étaient-ils passés, les deux ?  





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptySam 12 Sep - 20:03

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Marlène sourit et acquiesça à l’adresse de Tifa lorsqu’elle se tourna vers elle. Tout plutôt que d’aller s’occuper d’un véhicule dont elle personnellement n’avait aucun intérêt…

A la seconde où Rude s’arrêta, la fillette décrocha sa ceinture pour poser sa main sur la poignée de la portière. Elle fit une légère pose à la recommandation de Tifa de ne pas s’éloigner et ses indications concernant le froid.

- Oui maman, lança-t-elle sur le ton de l’humour en levant presque les yeux au ciel mais peut-être y avait-il aussi un fond de vérité.

Ni une ni deux, elle se retrouva dehors, de la vapeur s’échappant de son souffle. La barmaid avait raison… Il faisait nettement plus froid et Marly ne s’était pas encore réellement habituée aux températures variables de la surface. Cependant, cela ne l’arrêta pas. Aussitôt la porte de la voiture claquée, elle se précipita vers le chemin qui menait au bord de mer et cela eu le don de la réchauffer.

A mi parcourt, elle s’arrêta pour indiquer à Rude la direction :

- C’est par là !

Elle lui prit alors naturellement la main pour l’entrainer avec elle. Ils arrivèrent ainsi aux abords de la plage où seules quelques mouettes déambulaient en recherche de poiscaille. Un petit muret longeait la promenade et la séparait de l’étendue de sable. Une barrière arrondie le surmontait, d’un colorie bleu marine un peu passé et marqué de rouille. L’enfant grimpa sur le muret pour s’agripper à la barrière métallique et s’y pencher en avant. Elle désigna à son compagnon la mer du doigt :

- Regarde comme les vagues sont grandes ! Tu crois que l’eau est super froide ou pas ? T'es cap’ de te baigner ?

Elle posait des questions au fur et à mesure que les idées et les réponses venaient et rebondissait selon ce que le Turk lui répondait, le regard toujours braqué sur l’horizon. Ses petits yeux s’agrandissaient de plaisir et brillaient d’admiration. C’était pour elle un cadeau du ciel que de voir de ses propres yeux quelque chose d’aussi beau, d’aussi sauvage et d’aussi interminablement éternel qu’un tel paysage.

Après une minute ou deux d’émerveillement, Marlène sauta par terre et repris la main de Rude. Elle leva la tête vers lui, le regard plissé d’un franc et honnête sourire. Elle lui indiqua du doigt l’escalier qui donnait réellement sur la plage et prit cette direction.

La fillette lâcha enfin sa main pour courir un peu plus loin sans pour autant trop s’éloigner. Elle ne s’approcha pas non plus du bord, craignant de salir ses bottes en s’enfonçant dans le sable mouillé mais elle avait toujours ce regard enthousiaste et joyeux en se posant sur le mouvement des vagues.

Soudain, un léger bruit, comme un crachin, lui fit baisser la tête mais il n’y avait rien. Marlène fronça les sourcils et se baissa. C’est alors qu’un petit troue se fit dans le sable comme si l’on soufflait de l’intérieur.

- Ahahah, ricana-t-elle en se précipitant plus loin pour ramasser un morceau de bois qui trainait par là.

Revenant sur ses pas, elle se baissa à nouveau au-dessus de la petite ouverture, les genoux pliés.

- ‘Y a quelque chose là-dessous, dit-elle à l’adresse de Rude et ils se penchèrent tous les deux d’un même mouvement.

- Tu sais c’est quoi comme truc ? Lui demanda-t-elle dans un chuchotis sans se formaliser de sa faute de français. Tu crois que c’est sa maison ?

C’est alors qu’elle tapota sa petite branchette près du trou pour tenter de provoquer l’animal qui se terrait là.

Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 13 Sep - 11:09

A la pêche aux moules moules moules
Tifa & Marlène & Rude

Des bêtises avant le retour de maman !
La réponse de la petiote ne se fit pas tarder. A peine la voiture arrêtée et l'accord de Tifa donné qu'elle était sortie et l'attendait pour aller vers la plage. La nounou de la journée quant à elle s'était déjà enfuie vers l'agence de location de véhicule pour plaider sa cause et tenter d'avoir un dépannage au moins pour le retour. Lui, tout ce qu'il avait à faire, c'était rester non loin de Marlène et attendre gentiment le retour de Tifa.

Il fut un peu surpris d'ailleurs de sentir la petite main chaude enfantine venir se glisser dans la sienne pour l'attirer vers la plage. Mais qu'importe, pourquoi pas. Il la laissa le guider, après tout, elle semblait savoir où était la mer ! Etait ce de la perspicacité ? Pas sûr non plus, après tout ils étaient juste à coté et l'air marin n'était pas de plus difficile à ressentir vu le vent froid qui venait les frapper de plein fouet à peine sortis de la voiture. Il garda alors un oeil sur Marlène, car il avait bien noté quelques tremblements, il ne fallait pas non plus qu'elle attrape froid en sa compagnie, après tout Tifa pourrait lui en vouloir pour ça ! Et hors de question de la décevoir non mais ! Ni une ni deux, il se défit de sa veste de costume puis la tendit à la gamine.


- "Tiens, enfile ça sinon Tifa va nous gronder si t'attrapes froid. Et c'est non négociable."

S'il savait s'y faire avec les enfants ? Pas plus que ça, disons qu'il n'en avait pas peur et que son côté sérieux, sa stature pouvait parfois les réconforter ou leur imposer une certaine forme d'autorité passive. Quoi qu'il en soit, sa veste était bien trop grande pour elle, elle devait lui arriver quasiment au niveau des pieds, pas loin de traîner sur le sol, mais au moins elle lui tiendra chaud le temps que Tifa s'occupe de leurs problèmes. Mais tout ça n'empêchait pas à la gamine de poser mille et une questions, deux pour être exacte, sur la température de l'eau, sur les vagues, s'il était cap de se baigner.

- "Mmmmh... J'ai peut être une idée pour répondre à tes questions. Que dirais tu... Si je t'attrapais et que je te jetais dans l'eau !"

En joignant le geste à la parole, le grand chauve attrapa la gamine par les hanches rapidement, comme s'il s'agissait d'une petite brindille et fit semblant de s'avancer vers la mer. Bon, la blague ne dura pas bien longtemps car même si l'idée ne lui déplaisait pas dans le fond, apprendre par soi même était une bonne idée non ? Mais il aurait fallu qu'il plonge aussi pour aller la rechercher alors... Il la reposa sur le petit muret et la suivit donc avec un petit sourire presque amusé pour se diriger vers le sable. Après l'avoir regardée de loin, elle voulait s'en rapprocher maintenant. Mais elle n'alla pas jusqu'à l'eau car elle n'était pas vraiment habillée pour, et il fallait rester quand même propre pour la suite de la journée. Mais ce fut un bruit suspect provenant du sable qui la fit s'arrêter et reprendre la parole.

- "Sur'ment un crabe qu'attend la marée pour pincer les pieds des p'tites filles ahahah."

Liant son rire grave à sa fin de phrase, il regarda Marlène s'amuser avec son morceau de bois pour tenter d'attirer l'animal à la surface. Ses chances en tapant sur le sable ou contre le petit trou ? Quasi nulles, mais ça elle ne le savait certainement pas. Il tourna alors la tête en direction de la voiture qu'il avait garée non loin, puis aperçut Tifa qui tenait un truc à la main. Il se redressa alors et lui fit de grands signes de la main pour l'avertir de leur position.

- "Je crois que Tifa est de retour. On va pouvoir manger quelque chose !"

Bah oui, c'est qu'il commençait à avoir faim ! Mais à mesure qu'elle avançait dans son champ de vision, il put remarquer la remorque qu'elle tenait d'une main.

- "C'est avec ça qu'elle compte rentrer ? Ahaha ça n'arriv'rait jamais aux Turks ça !"

Il avait peut être parlé tout haut. Mais dans un sens, il avait raison, les personnes à qui ils avaient à faire gardaient toujours une certaine craintes de ce qu'ils représentaient. Une bonne chose ou pas, c'était discutable... Mais au moins ce genre de problème ne leur arrivait pas. De toute façon, avec Reno, ils avaient bien d'autres problèmes à gérer. Il tourna alors vers Marlène et lui fit signe de se redresser pour la rejoindre.

- "Allez ! On va la rejoindre ! On reviendra plus tard si tu veux."

Voilà, comme ça il devrait se débarrasser des revendications enfantines et de ses refus catégoriques. Après avoir attendu qu'elle se débarrasse du morceau de bois et qu'elle se décide de la rejoindre, ils prirent la direction de l'escalier pour sortir de la plage avant de rejoindre Tifa non loin de la voiture. Il regarda alors l'état de la remorque qu'elle tenait à la main, puis la regarda elle, réitérant plusieurs fois avec un petit sourire narquois cette pratique, puis finit par prendre la parole en regardant cette fois Marlène.

- "Et bien... J'espère que t'as de bons bras parce que tu es désignée volontaire pour tirer la remorque sur le trajet du retour !"

Il ne dit rien de plus que ça, laissant Tifa s'expliquer et probablement lui redemander un service. Il avait parfaitement compris la situation, mais ce n'était pas à lui de s'imposer, après tout elle avait peut être un autre plan.

(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 15 Sep - 9:23

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






S'avançant en cherchant le duo improbable du regard, Tifa marcha jusqu'à la voiture avant de finalement lâcher sa précieuse remorque. Comme Marlène avait parlé de la plage, elle porta son regard au loin dans cette direction et aperçu finalement les grands signes de Rude auquel elle répondit pareillement, le sourire aux lèvres. La vison d'un Turk avec une petite fille était assez improbable … mais Tifa se souvenait qu'ils avaient veillé sur Aerith depuis son enfance et aussi que Reno et Rude avait été présent pour secourir les enfants pris en otage par Kadaj et sa bande, à Edge.
Croisant les bras par reflex en attendant qu'ils la rejoignent, la position avait le mérite de tenir un peu mieux ses bras nues au chaud. Elle allait peut-être investir dans un gilet dans la journée, quand même … elle ne s'était vraiment pas attendu à ce qu'il fasse si froid ici ! Enfin, ce n'était pas encore le Cratère Nord.

Voyant enfin la petite de plus près, elle s'amusa de la voir porter la veste bien trop grande de Rude. Elle eut un léger rire et secoua doucement la tête … elle venait d'imaginer la réaction de Barret. Elle allait devoir conclure un marcher avec la petite pour qu'elle ne parle jamais de ça à son père …

— Ton père tomberait sûrement dans les pommesottes s'il apprenait que sa fille chérie a rejoint les rangs des Turks …

Puis elle leva les yeux vers Rude qui semblait un peu plus à l'aise après sa ballade avec Marlène, cette petite avait souvent un effet positif sur les gens … ou alors c'était l'air marin ? Elle se demandait bien ce qu'ils s'étaient dis … est-ce que Marlène avait posé plein de questions sur Reno ? Oui, cet intérêt pour le rouquin inquiétait un peu Tifa, même si cela restait mignon, quelque part.
L'implacable barmaid posa ses points sur les hanches devant la remarque de Rude, comme elle le faisait souvent quand elle se fâchait ou essayait de faire croire qu'elle l'était.

— Bien sûr que j'ai de bons bras … tu veux que je te rafraîchisse la mémoire ?

Son sourire taquin dissipait tout malentendu, bien sûr qu'elle n'était pas en train de le menacer ! Enfin, pas vraiment. Surtout qu'elle n'avait eut que rarement l'occasion d'affronter Rude en face à face, elle avait toujours eu l'impression qu'il retenait ses coups … et quand ils étaient pris dans une mêlée opposant Avalanches aux Turks, le hasard des choses faisaient que Tifa se retrouvait plutôt contre Reno ou Elena, qui étaient eux aussi deux combattants de poids.

Elle délaissa finalement sa posture menaçante pour passer machinalement ses doigts derrière son oreille, son regard se fit plus doux et elle semblait même un peu embarrassée.

— Ils m'ont dit qu'on pouvait l’atteler à un chocobo, mais … Elle croisa les mains dans son dos et se balança sur la point des pieds, elle faisait souvent ça quand elle avait un service à demander … ça pouvait ressembler à une tentative de séduction ou de chantage, mais c'était parfaitement inconscient.
— En fait, je me demandais si tu voulais bien être mon chocobo ?

Heu … Tifa ? Elle rougit légèrement et secoua les mais comme pour annuler ce qu'elle venait de dire. Et non, ctrl z ça ne fonctionne pas comme ça.

— Je veux dire … comme tu dois rentrer à Edge après, est-ce que tu accepterais que je mette la remorque sur ta voiture ? Je pense que toute ma marchandise rentrera dedans mais … faire la trajet en chocobo, franchement … Enfin, je t'offre une soirée de consommation gratuite au Septième Ciel … et bien sûr, je t'invite à manger aujourd'hui, comme promis.  





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 15 Sep - 11:54

« I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






C’est avec la veste de travers sur les épaules et une manche trainante sur le sol que Marly rejoint Tiffa au côté de Rude. Elle du trottiner un peu car il n’avait pas l’habitude de marcher au niveau d’un enfant et elle le lui fit remarquer :

- Eh mais attends, j’ai des p’tites jambes moi !

Une fois à son niveau elle redressa la tête pour sourire à Tiffa mais elle s’aperçut rapidement que cette dernière était contrariée. Elle pensa que c’était à cause de la veste lorsqu’elle parla de son père. D’ailleurs, elle l’ôta et la tandis à Tiffa.

- Prends là, j’en ai pas besoin avec mon parka, j’ai même assez chaud.

Il était vrai que la petite avait les joues un peu rougies d’avoir marché et un peu couru. Elle vit que le bout de la manche noire était sali et tenta d’y effacer la trace de boue de ses petits doigts mal habiles. Elle jeta vite fait un regard en coin à Rude mais elle n’eut pas l’impression qu’il avait remarqué. Puis elle se rendit compte qu’ils parlaient d’autres chose et c’est là qu’elle remarqua la remorque derrière la brunette.

- Oh oh… C’est ça notre compensation ?

Elle s’approcha de l’engin tandis que Tiffa tentait de convaincre Rude de leur servir non seulement de chauffeur mais aussi de livreur. Les mains dans le dos, elle l’inspecta, la tête penchée puis la secoua, définitivement pas d’accord de finir en chocobo pour le chemin du retour avec ce froid dehors. D’ailleurs, elle revint vers Tiffa sans se mêler à la conversation et glissa une main dans la poche de la veste. Son regard s’éclaira lorsqu’elle trouva ce qu’elle cherchait, les clés de la voiture !

Tout ceci lui donnait maintenant froid, aussi s’occupa-t-elle d’allumer la voiture et de se réinstaller chaudement à l’arrière après s’être inquiétée d’avoir mis la radio à fond. Bientôt les deux autres protagonistes purent entendre l’enfant chanter à tut tête au travers de la vitre.
Une minute ou deux après, elle baissa la vitre pour leur crier :

- Bon, on y va ?! J’ai faim et on a pas encore récupéré la marchandise…

La voix de la sagesse…

Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 15 Sep - 17:29

A dos de Rude
Tifa & Marlène & Rude

I'm a chocoboooooo <3
Quand ils arrivèrent à la hauteur de Tifa, et malgré la petite note d'humour qu'il s'était permise pour essayer de détendre l'atmosphère, Rude se figea un brin lorsque la gamine tendit sa veste à Tifa. Il ne put le temps de quelques secondes qu'observer la réaction de cette dernière. Allait-elle la mettre ? La reposer ou simplement la porter au bras ? Cette vulgaire et banale veste de costume, parmi toutes les autres qu'il pouvait posséder dans sa garde robe, allait peut être devenir son Saint Graal ! Interdiction formelle de la remettre ou même de la laver, c'était une évidence maintenant ! Il n'y avait plus qu'à espérer que l'odeur de la petite soit moins forte que celle de Tifa...

Euh... Mais non je ne voulais pas dire qu'elle sentait fort la grande ! Non non non ! Aaaah vous gâchez toute l'idée ! Bon... De toute façon, ce qui est dit est dit. Enfin, pensé. Lorsqu'elle évoqua d'ailleurs l'idée de mettre Barret au courant de cette situation, Rude essaya tant bien que mal d'imaginer la scène. Probablement assez cocasse, c'est qu'il devait être probablement le plus casse-pied de leur bande, celui qui avait une cause à défendre et qui n'en démordait pas... Mais au moins, grâce à lui, ils avaient pu en quelque sorte les faire passer pour des terroristes écolos ! Bah oui, Barret c'est un peu la Greta Thunberg de ce monde... En un peu moins frêle... Bien que tout les Turks savaient pertinemment qu'il s'agissait uniquement de gonflette de toute façon.

L'attitude de celle qui lui faisait face dorénavant était assez troublante pour lui, avec ses mimiques, ses postures, et en plus sa tenue qui n'était clairement pas adaptée à cette température et à ce temps capricieux, pour lui c'était assez délicat de rester stoic. Elle croisait les bras ? Ok et bien il fit donc de même pour montrer que lui aussi il en avait des muscles à revendre. Et bien qu'il avait encore à l'esprit le goût du sang dans la bouche après avoir reçu une de ses mandales, il ne tenait absolument pas à réitérer ce genre de chose ! D'autant plus qu'il n'arrivait pas à se donner à fond de toute façon quand il devait se battre contre elle ! Qui diable souhaiterait abimer si joli minois de toute façon ! Il faudrait être complètement fou pour avoir cette idée en tête ! Il se contenta alors simplement d'un signe de tête pour signifier qu'il ne voulait pas de démonstration.

Puis la plaisanterie ayant une fin, comme toute bonne chose d'ailleurs (hormis la banane qui en possède deux), le sujet de la remorque fut enfin sur le tapis. Ainsi c'était donc bien ce que l'agence avait programmé pour les dépanner... D'une camionnette, voiture, voiturette qu'importe, ils passaient à une vulgaire brouette... Enfin, remorque ! Et il fallait en prime qu'ils aillent chercher un chocobo pour les tracter ! C'était un grand n'importe quoi. Il avait quand même connu Avalanche mieux organisée fut un temps... Puis il tiqua à l'écoute d'une phrase qui semblait être sortie de sa bouche.


- "Bien sûr ! Monte sur mon dos si tu veux !"

Puis une autre phrase qui chevauchait la sienne, elle se reprenait, et lui venait de sortir une phrase qui n'avait plus aucun sens et d'une idiotie sans pareil ! Si elle avait un peu rougi, que dire de son visage à lui qui aurait pu ressembler à celui de super tomate le temps de quelques secondes ! Heureusement chez les Turks, on arrive assez bien à maîtriser ses émotions, et ça doit être fait en plusieurs étapes ! La première, se râcler légèrement la gorge et se forcer à tousser une ou deux fois, ainsi la rougeur pourra être prise pour un manque passager d'oxygène ou je ne sais quelle autre explication, suivie de l'étape deux : prendre une grande inspiration en fermant les yeux. Etape d'autant plus facile pour lui qui, avec ses lunettes de soleil, passait littéralement inaperçu lorsqu'il avait les yeux fermés ! C'était tout pareil pour les autres aha !

- "Hum ! Ahem mmmh ! C'est d'accord ! Mais pas besoin de compensation, tu aurais fait de même pour n'importe qui d'autre."

Pas qu'il ne veuille pas de la compensation, mais il n'en avait pas besoin pour agir de la sorte pour elle. Et contrairement à elle d'ailleurs, il n'aurait clairement pas fait tout ça pour n'importe qui d'autre. Aerith peut être si l'ordre provenait de Tseng, mais sinon... Chacun ses problèmes ! C'est à peu près à cet instant que le son de l'autoradio allumé se fit entendre... puis celui d'une chanteuse enfantine qui prenait la voiture pour un karaoké géant ! A croire qu'elle n'avait pas attendu pour prendre la décision de faire le trajet du retour avec lui.. Ah ces enfants ! Enfin qu'importe, il s'attrapa le front un instant et le frotta du bout des doigts avant de s'avancer vers Tifa, enfin plutôt vers la remorque.

- "Monte, je crois qu'il y a besoin d'un adulte dans cette voiture... Je m'occupe de fixer ça."

Oui, elle aurait pu y arriver toute seule ! C'est vrai ! Mais Rude n'était pas féministe ni femen, alors il avait encore quelques restes des bonnes manières qu'on lui avait inculqué étant plus jeune ! Et puis, c'était elle qui avait la charge de cet enfant, alors pas question de jouer le babysitter en participant à son karaoké. Il ne lui donna pas vraiment le choix de toute façon puisqu'en quelques instants il avait attrapé le manche (de la remorque of course) et se dirigeait à l'arrière de la voiture. Il mit quelques minutes pour que tout soit fixé convenablement et qu'ils n'aient pas à y revenir plus tard, puis prit de nouveau place dans la voiture, en tant que chauffeur de ce petit groupe incongru.

- "Bon... On va où du coup ?"

(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 20 Sep - 0:51

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






La petite sembla prendre la remarque de Tifa au sérieux et lui céda la veste comme si elle avait honte. Bon, ce n'était pas tout à fait une blague, Barret réagirait vraiment mal à l'idée que sa fille puisse se rapprocher de la fonction des Turks … mais ce n'est pas ce qu'elle comptait faire, n'est-ce pas ? Elle avait grandit entouré d'écolo radicaux, il était certain que si elle devait choisir un corps militaire, c'est la WRO qu'elle rejoindrait, comme le réclamait déjà Denzel.
Elle remercia la petite en prenant la veste, consultant simplement Rude du regard pour s'assurer qu'il acceptait de lui prêter le vêtement à son tour. Comme il ne semblait pas contre – elle n'imaginait pas à quel point il pouvait être pour – elle la posa sur ses épaules sans enfiler les manches. Ça coupait l'air frais, c'était bien agréable ! Elle ne fit pas vraiment attention quand Marlène vint rôder autour d'elle pour chiper les clefs dans la poche de la veste de Rude.

A proposition étrange, réponse étrange. Tifa sembla clairement surprise que Rude veuille la prendre sur son dos, elle le regarda avec de grands yeux ronds, sans comprendre, jusqu'à se qu'il se reprenne tant bien que mal dans la confusion la plus totale. Quel enthousiasme, tout de même … mais bon, c'est elle qui avait commencé à faire des propositions bizarre, elle ne pouvait pas en vouloir à Rude d'essayer de bien faire ! Il balaya d'ailleurs un solide préjugé supposant que rien n'était gratuit avec la Shinra, c'était sûrement parce qu'on avait tendance à exporter les habitudes du patron sur ses employés … Mais Rude assura qu'il ne voulait pas de compensation, ce qui la fit sourire. Sous prétexte qu'elle était altruiste, il voulait l'être avec elle … Tifa avait jeté un bref coup d’œil vers la voiture en entendant la musique éclater à fond, se disant que Marlène ressemblait définitivement à son père …

— Peu importe, j'y tiens.

Elle aurait sûrement été un peu moins généreuse avec Reno, non pas qu'elle ne l'aimait pas, mais elle savait que à ça aurait pu lui coûter cher d'offrir à ce soiffard une soirée entière de consommation gratuite ! Non, celui-là, il fallait lui imposer des limites : pas plus de deux conso gratuites … et éviter de donner son numéro de téléphone aux petites filles ! Enfin bon, partons du principe que cela pouvait être pratique en cas d'urgence.

Marlène vint mettre un terme aux négociations en baissant sa fenêtre pour les interpeller : la petite fauve avait faim et l'estomac des Wallaces n'était pas des plus patient. Tifa sourit et accepta l'invitation de Rude. Elle aimait autant qu'il se charge d'atteler la remorque, même si elle savait techniquement le faire, elle avait un peu peur d'abîmer la voiture dans la manœuvre – ne sait-on jamais, un accident est si vite arrivé … et elle n'avait définitivement pas envie d'être débitrice de Rufus Shinra.

Une fois installée bien au chaud, Tifa se tourna vers l'arrière pour regarder la petite affamée, remarquant la petite trace de chaussure sur un coin sur siège passager, visiblement laissé par l'enfant en se faufilant à l'arrière. Ses crainte allaient finir par se réaliser si ça continuait comme ça.

— Marlène, fait un peu plus attention … Passe-moi un mouchoir, s'il-te-plaît.

La poussière brune était sèche, alors en frottant un peu elle put en arriver à bout, ni vue, ni connue. Prenant du même coup connaissance de ce que la petite pouvait avoir envie de manger, Tifa désigna l'adresse d'un café-restaurant à leur sauveur du jour. En rentrant là-bas avec la petite en ciré, Tifa qui portait la veste de Rude qui se retrouvait donc lui-même en chemise … ils ressemblaient à une petite famille en galère. Il s'installèrent à table et Tifa commanda pour sa part un chocolat chaud viennois, un muffin et un cookie au chocolat qui avait la réputation d'être parfaitement démesuré, ici. Elle laissa les deux autres commander ce qui leur faisait envie, la serveuse était accueillante, elle les regardait avec une étrange insistance.

— Qu'est-ce qu'elle est mignonne … lâcha-t-elle finalement en parlant bien entendu de Marlène. Elle vous ressemble … et elle a les yeux de son père on dirait !

Elle ressemblait à qui … à eux ?





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 22 Sep - 17:37

Life is chocolate !
Tifa & Marlène & Rude

On joue à papa maman ?

La remorque attachée convenablement, il ne restait donc plus qu'au petit groupe qu'à reprendre la route pour peu de temps. Le centre ville étant assez petit, ils auraient aisément pu y aller à pieds s'il n'y avait pas eu la mioche qui était en train de cradosser tout le siège arrière de la voiture. Mais qu'importe, il ne payait ni l'essence et ne dépréciait pas la conduite, alors autant en profiter ! Il avait bien suivi par le vitrage avant même de revenir à l'intérieur de la voiture, que Tifa faisait tout son possible pour nettoyer et enlever le plus de tâches possibles sur le siège, cela ne servait pas à grand chose, mais elle ne le savait pas encore. Quand il fut enfin devant le volant et qu'on lui indiqua le nom et l'adresse du café-restaurant qu'elles souhaitaient, il mit alors le contact, et se dépêcha de rejoindre la destination.

C'est qu'un repas avec Tifa, ce n'était pas tous les jours que ça arrivait ! Et en plus, elle portait sa veste ! Il n'avait rien dit d'ailleurs à ce sujet, non pas qu'il ne le souhaitait pas, mais c'était encore trop compliqué pour trouver les termes adéquats. Lorsqu'ils arrivèrent, il prit soin de se garer à moins de 2 ou 3 minutes de marche de la destination. Il ne fallait pas que l'enfant une fois le ventre plein, ne veuille plus faire le moindre pas ! Il se tourna d'ailleurs vers Tifa avant de sortir du véhicule.


- "Euh... mmh... Ne t'embête pas pour l'état du siège arrière. Je prévoyais déjà de passer un moment à tout nettoyer pour qu'elle soit comme neuve une fois rentré. Il ne faudrait pas que mon boss tombe sur des cheveux après que j'ai emprunté sa voiture."

Petite plaisanterie, mais qui montrait bien que Rude était un homme qui savait ce qu'il faisait et qui le faisait bien, généralement. Dans ce cas bien précis, il ne comptait certainement pas le crier sous tous les toits alors il fallait bien détruire toutes traces ou semblant de preuves. Quoi qu'il en soit, ils sortirent donc du véhicule, l'air était encore frais mais agréable, juste ce qu'il fallait pour se rafraîchir les idées avant de pénétrer dans le restaurant. Ils furent donc accueillis et conduits à une table pour 4, puis on leur présenta les cartes pour commander. Lui commença par espionner Marlène pour voir ce qu'elle comptait prendre, puis fit de même avec Tifa, l'air de rien, enfin théoriquement, histoire qu'il ne commande pas un poulet rôti avec des pommes de terre si elles comptaient prendre des sucreries.

Et il avait décidément bien fait puisqu'elles partaient vraisemblablement sur des viennoiseries, pâtisseries, et boissons chaudes. Une fois son choix fait, il replia donc la carte et attendit sans un mot la serveuse qui arriva assez promptement d'ailleurs. Une adresse qu'il allait peut être falloir noter dans un coin de sa tête pour y retourner s'ils étaient aussi bons que rapides. Mais c'est alors que le drame arriva. Tifa commanda un chocolat viennois, un cookie géant et un muffin, Rude quant à lui attendit que la petiote dise ce qu'elle souhaitait pour pouvoir finaliser la commande avec la sienne, mais c'était sans compter l’indiscrétion de la serveuse. Marlène, mignonne ? Oui bon, pourquoi pas, les enfants, les petites filles, c'était des trucs mignons, de loin quoi ! Disons qu'il s'entendait naturellement bien avec les enfants, mais qu'il ne leur accordait pas vraiment une aussi grande importance que les autres pouvaient leur accorder. Peut être était-ce parce qu'ils incarnaient tout simplement une forme de finalité d'un amour partagé, chose qu'il avait pensé connaître il y a de cela déjà quelques années, et qui lui avait été arraché à cause de ses positions.

Une expérience compliquée par le passé, et une nouvelle probablement encore plus maintenant puisque Tifa avait toujours été considérée plus ou moins comme une ennemie, de part ses positions elle également. A croire qu'il devrait toujours se contenter de cela : de l'espoir puis de la déception. En même temps, quelle idée aussi ! Enfin revenons à nos moutons ! La serveuse était en train de supposer qu'ils formaient une famille, et que Marlène était leur enfant ? Et qu'elle avait ses yeux ? Le grand chauve baraqué (enfin pas autant que Barret) resta bouche bée, dans un silence absolu, incapable de dire un mot et laissant la serveuse poireauter de longues secondes avant qu'elle ne s'excuse avec un grand sourire pour apporter la commande des deux femmes en cuisine.

Lui n'en revenait toujours pas. Il lui fallut bien encore plusieurs secondes avant de refaire le moindre mouvement, puis il se tourna vers Marlène, rapprochant son visage du sien pour scruter ses prunelles. Ses yeux ? Mais... Depuis quand ? Bon, peut être une vague ressemblance mais quand même ! Puis il se redressa et regarda Tifa, l'air encore plus ahuri par ce qui venait d'arriver et lui dicta donc machinalement sa commande.


- "Euh un café serré sans sucre et un cookie chocolat caramel"

Et pourquoi il lui donnait sa commande à elle ? Il n'en savait rien, mais il avait attendu pour la donner à cette sorcière qui l'avait mis dans cet état, et comme une bombe à retardement, elle venait tout juste de quitter ses lèvres. Bon. Bah ce n'était pas encore aujourd'hui qu'il allait passer pour un homme normal. Il s'adossa sur son fauteuil l'air presque désemparé, au pire, ce n'était pas si grave, il les regardera manger. Il ne dit donc jusqu'à l'arrivée de la commande et le retour de cette serveuse, plus un seul mot, préférant largement laisser Tifa se charger d'expliquer ce qu'il y avait à expliquer et gérer cette situation bizarre.
(c) DΛNDELION

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyJeu 15 Oct - 12:00

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿







- Non mais… N’importe quoi !

C’était Marlène qui s’était exclamée après le départ de ladite serveuse, sa main levée vers Rude dans un air totalement offusqué. En effet, elle était restée toute aussi béate que Rude devant la déclaration plus que maladroite, puis elle avait tourné la tête et échangé ce même regard avec l’homme aux lunettes. Heureusement qu’elle avait pu soumettre sa commande d’une viennoise au chocolat et d’un chocolat chaud avant, sinon elle se serait retrouvée dans la même situation que leur chauffeur. Marly se tourna ensuite vers Tifa en levant les deux bras en l’air cette fois :

- Il a des lunettes en plus ! Pfff…

« Elle est bête ou quoi ?! » avait-elle envie de rajouter mais Tifa lui avait appris les bonnes manières et jamais Marlène ne se permettrait donc d’insulter gratuitement une nigaude même si c’était vraiment une idiote. Elle regarda Rude et son désespoir lui fit de la peine alors elle sauta de son siège et les laissa tous les deux quelques minutes pour aller vers le comptoir. De loin les deux autres purent la voir se mettre sur la pointe des pieds et entendre quelques bribes alors qu’elle pointait le doigt vers Rude :

- … p… Mon Papa d’ab… Est trop blanc …plus ! El… aussi.

Bon apparemment, elle avait mis au clair la situation même vis-à-vis de Tifa dans un souci d’égalité même si dans la fonction, elle considérait Tifa exactement comme une mère. Son jeune regard froncé se détendit alors que la serveuse se penchait vers elle et lui tapotait la main en guise d’excuse il semblerait. Marlène échangea encore quelques mots plus calmement qui ne pouvaient leur parvenir mais le sourire satisfait que l’enfant avait en revenant devait suffire à rassurer ses deux compagnons sur la bonne fin de cette histoire. Marlène grimpait à nouveau sur son siège alors que la serveuse suivait avec un café.

- Voilà votre café monsieur, je suis vraiment désolée…

La serveuse s’échappa vite avant que quelqu’un ne puisse lui dire quoi que ce soit puis revint quelques minutes plus tard avec les sucreries de chacun et même le cookie chocolat caramel de Rude les joues rouge de honte. Marlène se pencha vers Rude et tira sur ses bras croisés.

- Mange, c’est pas bien de bouder. Et promis, je ferai attention à pas salir la voiture tout à l’heure.

Le caractère bien affirmé de Marlène s’annonçait glorieux. Elle n’hésitait déjà pas à prendre les choses en main et même si elle exprimait son irritation, il semblait aussi qu’elle savait utiliser les mots pour arrondir les angles.

Maintenant, elle parlait de chose et d’autres concernant leur après-midi ensemble et participait à détendre l’atmosphère. Elle souriait et plantait les dents dans sa viennoises avec gourmandise. Elle en proposa d’ailleurs un morceau un peu mouillé à Rude et Tifa. Elle piquait un doigt sur les pépites de chocolat tombés dans son assiette pour les gober quand elle lorgna aussi sur l’assiette de Tifa :

- Il est bon ton muffin ?

Quand elle leva les yeux vers elle, ils brillaient d’envie. Pourtant Marly était loin d’avoir terminé son chocolat mais a priori elle avait plus faim que soif, ou alors c’était purement la gourmandise qui parlait. Elle fit mine quand même de boire quelques gorgées en observant toujours Tifa au-dessus de sa moustache de chocolat au lait.


Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyDim 18 Oct - 21:40

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






Un rire spontané lui échappa quand Rude parla de cheveux … c'est sûr que ça serait louche, surtout que ceux de Tifa ne pouvait pas porter à confusion. Cela dit, il ne devait pas être le seul à emprunter ce véhicule, pas vrai ? Il était toujours possible de camoufler leur ''crime'' et de trouver un autre coupable parfait …  

— Oh, on pourra toujours faire porter le chapeau à Tseng … on a à peu près les mêmes cheveux, lui et moi. Je ne serais pas étonnée qu'on utilise le même shampoing au jasmin.

Tifa rit de bon cœur à sa bêtise, mais elle n'avait pas tort, il était fort probable que Tseng utilise ce véhicule, lui aussi et ils avaient bien une longue chevelure noire soyeuse très similaire ! N'en déplaise à Rude qui ne verrait sûrement plus jamais son chef de dos de la même manière … pas désolée pour ça, nyahaha !

Ça, c'était avant l'incident diplomatique. La serveuse avait coupé le sifflé à tout le monde en supposant que Marlène était leur fille … enfin, ce n'était pas la première fois qu'on prenait Marlène pour sa fille – bon sang, elle était un peu jeune pour être sa mère ! Même si c'était techniquement possible … un peu de décence , je vous prie ! Cela avait beau arriver régulièrement, Tifa ne savait jamais trop comment réagir, car elle éprouvait réellement l'amour d'une mère pour cette enfant mais c'est surtout qu'elle s'inquiétait pour sa sensibilité. Rejeté en bloc « mais non, je ne suis pas sa mère ! » pourrait être vécu comme un rejet et en même temps elle ne voulait pas remplacer sa véritable maman, même si elle n'avait aucun souvenir d'elle …

— Oh, heu, en fait …

Elle avait marmonné cela en cherchant une manière parfaitement diplomatique pour expliquer la situation, mais la serveuse était déjà repartie pour passer les commandes. Un peu embarrassé, Tifa croisa brièvement le regard de Rude avant de sursauter devant la réaction explosive de la petite  tête brûlée. Elle partit comme une fusée et Tifa n'eut même pas le temps de protester. Elle passa ses doigts derrière son oreille d'un geste embarrassée en regarda avec inquiétude la petite exposer le fond de sa pensée à la serveuse maladroite. Campait sur ses appuis, elle était prête à intervenir si jamais ça tournait mal …

— Barret tout craché …

Elle adressa un nouveau sourire gêné à Rude avant le retour triomphant de la petite terreur. Tifa ne savait pas trop si elle devait la réprimander pour ça … elle n'arrivait jamais à paraître convaincante quand il s'agissait de gronder Marlène quand elle se montrait combative, c'était pareil quand il lui arrivait de se bagarrer … le fait est que Tifa était assez fière et soulagée qu'elle sache se défendre. Le temps qu'elle décide du ton à prendre, la serveuse était revenue pour servir leurs consommations ainsi que de plates excuses.

— Il n'y a pas de mal. Tenta de rassurer Tifa, mais la serveuse était une fois encore déjà partie … et bien. Un vrai courant d'air.

Tifa s'intéressant donc à son chocolat viennois, commençant à déguster la chantilly à la petite cuillère, elle goûta un morceau de son cookie puis de son Muffin. Elle refusa poliment la proposition de Marlène mais lui donna un généreux morceau de son Muffin en réponse à sa convoitise, l’observant d'un regard particulièrement tendre.

— J'espère que tu es restée polie avec cette dame. Finit-elle enfin par dire, seule réprimande qu'elle trouva.
Puis elle reporta son attention sur Rude.
— Il est bon ce cookie ? Je pensais que tu prendrais quelque chose de plus copieux … c'est presque décevant, hm.
Elle mangeait plus que lui, finalement !
— N'hésite pas à commander autre chose. Comment vont les … affaires, au fait ? Je suis surprise que ton patron fasse toujours le mort, il ne donnait pas l'impression d'être le genre de personne à s'épanouir dans l'ombre …

Et avant que le petite ne songe à demander, Tifa lui proposa également un morceau de son maxi-cookie.




.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Rude
⊶ Chouchou du Boss ⊷
Rude
• Anniversaire : 25 septembre
• Age : 33
• Résidence : Midgar
• Localisation : Avec Rufus
Gils : 94

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 20 Oct - 14:32

Life is chocolate !
Tifa & Marlène & Rude

On joue à papa maman ?

La réponse de Tifa l'avait fait bugué une fois de plus. Si des cheveux se retrouvaient sur les sièges du véhicule, il pouvait accuser Tseng ? Dans un sens, c'était vrai qu'ils avaient une chevelure qui n'était pas si éloigné que ça, mais tout de même, comparer Tifa à son propre chef... D'ailleurs, ça ferait quoi d'avoir Tifa comme chef ? Euh... Mauvaise idée, il ne fallait pas penser à ce genre de chose. C'est l'esprit légèrement confus que Rude enchaîna assez rapidement aux derniers propos sur Tseng.

- "Bien sûr que non ! Je n'peux pas faire ça à Tseng ! Et puis de toute façon, il n'a pas du tout les mêmes f..."

Les mêmes quoi ? fesses ? formes ? frisotis ? Allez savoir ce qui était en train de défiler dans la tête du chauve, taxi du jour. Il ne termina alors pas sa phrase et se contenta de rejoindre l'intérieur du bâtiment. La suite, vous la connaissez déjà... Une serveuse qui avait commis l'erreur fatale d'avoir osé imaginer un lien charnel entre Tifa et lui, ce qui valut de nouveau au Turk un bon moment de solitude et quelques sueurs froides à tenter pardessus tout de ne pas imaginer quoi que ce soit concernant cette affaire. Pour ce problème, il n'avait pas été à la hauteur non, ni au rendez-vous, et ce fut simplement la petite sauvage qui s'occupa de remettre les choses en place comme elles devaient être. C'est qu'elle avait un certain cran pour une fille de son âge finalement ! Comme quoi, rester si longtemps aux côtés de Tifa devait certainement déteindre sur elle.

La serveuse avait d'ailleurs refait son apparition pour s'excuser du quiproquo, et il avait finalement pu donner sa commande, ou du moins une partie. Un café et un cookie. En temps normal, ça aurait fait office d'entrées tout simplement, mais là avec tout ce qu'il avait en tête, il peinait à retrouver son appétit. Et d'ailleurs, Tifa le remarqua assez vite. Il dut donc prendre quelques secondes pour finir sa dernière bouchée en silence et s'essuyer les lèvres pour observer le manège de l'enfant désireux de goûter à peu près tout ce qui se trouvait sur la table. Un ventre... On dirait presque Reno finalement.


- "Ne t'en fais pas, je suis juste plus salé que sucré."

Un gros mensonge, il n'avait pas de réelle préférence, seulement quand il était stressé il avait tendance à manger moins. C'était un fait et il n'y pouvait rien. Mais il ne pouvait pas non plus lui dire qu'il stressait en sa compagnie, elle aurait pu mal le prendre, mais le fait est qu'il se devait de contrôler à la fois ses pensées et ses réactions, bien plus qu'à l'accoutumée. Il avait clairement plus l'habitude de surveiller celles de Reno en fait, l'image qu'il donnait de sa propre personne était souvent que peu de choses pouvaient l'impacter, et malheureusement pour lui, Tifa faisait partie de ce peu de chose. Au moins, la dernière prise de parole de Tifa eut le mérite de le remettre sur les rails. Son patron, il le connaissait bien, il connaissait son propre travail, et il savait qu'il n'avait pas le droit de répondre à cette interrogation. Ainsi, il balaya l'intérêt porté sur Rufus en une simple réponse doublé d'un large sourire.

- "Oh, il ne restera pas longtemps ainsi, nous terminons les derniers préparatifs et notre plan sera en place."

Il prit un bref instant de silence, et dévoila le plus grand secret de tous les temps de la Shinra.

- "D'ici quelques semaines, nous allons ouvrir un bar à Midgar que nous allons nommer "Le 8ème ciel", sponsorisé par la Shinra évidemment."

Rude dut garder son sérieux au moins le temps que l'une ou l'autre réagisse à leur manière à cette fausse nouvelle. Au moins, avec ce genre d'informations, Tifa devrait probablement comprendre qu'il ne pouvait pas parler de leurs projets tant qu'ils n'étaient pas finalisés, il en rajouta juste une petite couche au cas ou.

- "Mais tu devrais t'adresser à Rufus pour les détails... Sinon je me verrais obligé de vous éliminer."

Non pas que cela lui soit impossible, car il pensait pouvoir rivaliser avec elle en notion de combat pure, et peut être même la surpasser, mais c'était juste impensable et impossible pour lui, il fallait toujours qu'il retienne ses coups quand ça la concernait, donc autant afficher un sourire amusé pour montrer qu'il n'était évidemment pas sérieux. Il profita d'un moment de silence pour terminer le reste de son cookie en une bouchée, il avait au moins pu retrouver un peu de poils de la bête finalement, et cet apport en sucre lui faisait finalement un bien fou. Le café aida d'ailleurs à faire passer tout cela, et il reposa sa tasse avec un air satisfait, gardant un oeil sur la petiote pour voir où elle en était avec ses gâteaux.
(c) DΛNDELION
[/quote]

.:.
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Signarude
Revenir en haut Aller en bas
Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 79

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMar 20 Oct - 15:47

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿







- Bien sûr, répondit Marlène à la question sur sa politesse.

La petite fille était franche mais l’insolence n’était pas trop son genre, surtout pas envers des inconnus. Bon, elle avait déjà traité Cloud d’idiot à quelques reprises, particulièrement lorsqu’il c’était montré trop bête pour comprendre les réactions de Tifa, voire d’Aerith à l’époque. Mais Cloud… Eh bien c’était Cloud et il avait ses qualités comme ses faiblesses. En revanche, Tifa savait lire en elle comme dans un livre ouvert… Du moins, au regard de l’enfant c’était le cas. Surtout quand elle lui tendait quelque chose à manger comme ça.

- Merci Tifa, dit-elle en prenant la part de muffin.

Elle les laissa converser tandis qu’elle terminait mais elle refusa le cookie en secouant la tête.

- Non, je vais pu manger ce midi sinon.

C’est vrai qu’elle commençait à être bien pleine, surtout à cause de sa boisson lactée qu’elle n’arrivait pas à finir d’ailleurs. Et apparemment, elle faisait déjà des projets pour le déjeuner. Son regard dévia sur l’extérieur, il semblait faire encore assez froid alors qu’à l’intérieur il faisait bien chaud. Marlène n’avait pas très envie de retourner dehors mais l’idée de faire du shopping tout à l’heure la rasséréna.

Elle s’essuyait la bouche avec sa serviette quand Rude fit une blague et après un court silence, Marly pouffa de rire. C’était un peu étonnant d’entendre blaguer ainsi le Turk, en tout cas elle ne s’y était pas attendue. Elle imagina la tête de son père si ça avait été vrai et elle rigola plus fort.

- C’est papa qui serait content.

Elle rigola encore en se disant que le soi-disant « 8ème ciel » ne pourrait pas garder ses murs longtemps debout avec un Barret sur leur chemin puis elle secoua la tête.

- Ça pourrait pas marcher de toute façon. Personne n’aime la Shinra.

C’est en le disant qu’elle se rendit compte, trop tard, de sa boulette.

- Enfin, tu sais pourquoi… Mais toi tu es gentil !

Pour se faire pardonner elle poussa son reste de chocolat au lait pour le lui offrir avec un sourire contrit.

- Euh… C’est peut-être froid maintenant.




[/color][/b]


Dernière édition par Marlène WALLACE le Jeu 22 Oct - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://herviefaye.forumactif.com/
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] EmptyMer 21 Oct - 11:46

«  I'm holding out for a hero 'til the end of the night »
▵ Marlène & Tifa & Rude ▿






L'excuse de Rude eut bien l'air de ce qu'elle était : une excuse ! Ça ne prenait pas, mais elle choisit de ne pas plus insister, après tout, il avait peut-être un problème à l'estomac, peut-être que ça le gênait d'en parler … ou autre chose ! Quant à Marlène, elle semblait avoir plus d'appétit que le grand costaud, même si elle déclina raisonnablement le cookie … la faisant se sentir un peu bête, il fallait bien l'avouer. Elle avait commander avec gourmandise mais voilà qu'on la lâchait ! Pour quoi est-ce qu'elle passait, maintenant ? Une sorte de grosse bouffe ? Bon, autant assumer …

— Hm, ça en fera plus pour moi.

Franchement, elle avait la dalle, c'était sûrement la petite marche sous la pluie, à tous les coups … ce genre d'aléa lui donnait une de ces fringales !

— Marlène, aujourd'hui c'est toi l'adulte responsable. Déclara alors la barmaid en croquant un gros morceau de cookie.

Miam. C'était la deuxième fois que la petite la rappelait plus ou moins à l'ordre aujourd'hui, d'abord au sujet de sa tenue qui n'était pas du tout adaptée à la météo et puis en moindre mesure cet remarque sur le déjeuner … bah, elle n'allait pas tomber malade ! Et puis elle avait tellement faim qu'elle mangeait très bien ce midi aussi. Oui. C'était des réflexions d'enfant.

En tout cas, elle faisait la paire, les deux terreurs. Marlène et son épaisse moustache de lait chocolaté – Tifa n'avait pas pris la peine de l'essuyer tout de suite, elle le ferait à la fin du repas – et Tifa, justement, avec sa pépite de chocolat sur la joue … c'était ça, Avalanche ! C'était peut-être pour ça, aussi, que Rude ne mangeait pas trop … il voulait garder sa crédibilité. Après tout, les Turks avaient toujours ressemblé à des espèces de robots et les robots ça ne mangent pas … ça se branche ! Et Rude était quelqu'un de branché.

Oui, ça fait du bien de manger.

Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui serve les plans secrets de Rufus Shinra sur un plateau d'argent – c'était plutôt la spécialité d'Elena, ça – même si les Turks avaient bel et bien était leurs complices par le passé, du temps où Avalanche et la Shinra s'affrontaient encore. Tantôt ennemi, tantôt indic'. Elle ne prit donc pas trop au sérieux la première déclaration de Rude faisant mention d'un ''plan'', même si elle restait plutôt attentive au moindre indice … de toute façon, Rufus et les Turks étaient des repentis, non ? Cloud avait toujours dis qu'il n'y croyait pas une seconde, mais Tifa elle était plus mitigée. C'est sûr, l'ancien Président avait toujours de l'ambition, mais il pouvait s'épanouir autrement qu'en reconstruisant une firme totalitaire et dangereuse pour la planète.

- "Oh, il ne restera pas longtemps ainsi, nous terminons les derniers préparatifs et notre plan sera en place."
— Hm … est-ce que Avalanche à de quoi se faire du soucis ? Est-ce qu'on devrait préparer quelques bombes dès maintenant ?
- "D'ici quelques semaines, nous allons ouvrir un bar à Midgar que nous allons nommer "Le 8ème ciel", sponsorisé par la Shinra évidemment."
— Ah.
Elle échangea un regard avec Marlène qui riait déjà. Appelle ton père, qu'il prépare les bombes.
- C’est papa qui serait content.


Tifa rit de bon cœur avec la petite jusqu'à la mention d'un entretien avec Rufus Shinra. Elle s'en passerait … de toute façon, elle doutait qu'il ait vraiment conscience de son existence.

— Oh … ne le prend pas mal, mais je préfère rester loin de Rufus autant que possible …

D'aucun dirait qu'elle eut l'air légèrement mal à l'aise en déclarant cela, c'était à se demander pourquoi. Et bien oui, pourquoi Rufus Shinra la mettrait-elle mal à l'aise ? Aucune idée, vraiment.
Marlène détourna l'attention en assurant que de toute façon, personne n'aime la Shinra … ça, c'était bien vrai et c'était sûrement pour ça que Rufus faisait encore le mort à l'heure actuelle. Tout le monde se méfiait de lui, même Reeve avait bien eu du mal à faire passer la pilule en créant la WRO. Sa complicité avec Avalanche sauva son image, mais le fait est que l'organisation qu'il créa pour veiller sur la planète représente le concept même de repentir et de seconde chance.
La petite tenta aussitôt de se faire pardonner de ses propos qui ne visait pas Rude directement. De son côté, Tifa avait déjà fini son chocolat viennois et ses friandises – un gouffre – et souriait avec tendresse devant la scène. Sa pépite était toujours collée contre sa joue.

— Tu es certainement le plus gentil de l'équipe, enfin … Tifa hésita, comme si elle venait de dire une bêtise. Je ne suis pas sûre que ce soit un compliment pour un Turk, si ? Hm … Bon, tu es gentil, mais tu n'en es pas moins impressionnant, je te rassure … Hein, Marlène ?




.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dark6nika.deviantart.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]   I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm holding out for a hero 'til the end of the night [ft. Marly & Rudy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» [RS] Fright Night [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Les plaines-
Sauter vers: