AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
17.35 €
Voir le deal

Partagez
 

 Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyJeu 23 Juil - 20:02

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !

Lantana inspira puis expira un bon coup. Si on ignorait l'odeur particulier des chocobos, l'air n'en restait pas moins plus agréable à respirer que celui de Junon. Encore un peu fatiguée par sa performance de la veille et sa soirée avec Rufus Shinra, la chanteuse avait cru bon qu'un petit bol d'air frais à la ferme des Chocobos pourrait la réveiller et la permettre de se reposer un peu avant de retourner au Gold Saucer et de reprendre sa vie frénétique de star. Par chance pour elle, il n'y avait personne au relais, ainsi, elle n'était pas dérangée par les éventuelles fans et pouvait réfléchir à tête reposée.

Assise sur un banc improvisé avec un tronc d'arbre, Lantana observait Rukia près de l'enclos à Chocobo. Elle avait rencontré la petite la veille, à Junon, sur les bâtiments de la WRO. Elle n'avait rien reçu de la part de Reeve et supposait alors que son avertissement avait eu son petit effet. Le véritable problème était qu'elle ne savait vraiment quoi faire d'elle, mais surtout, pourquoi avait-elle décidé de l'emmener avec elle ? Elle s'était doute attaché aux enfants orphelins dont elle rendait visite de temps en temps et n'avait pu s'empêcher de s'attacher à elle également, même si elle ne la connaissait pas du tout. Elle était plus à l'aise avec les bambins parce qu'ils avaient cette candeur et cette honnêteté que l'on perd en grandissant.

Lantana n'avait pas grandi normalement. Loin de là. Le concept d'attachement était vaguement familier à l'époque, et si attachement il y avait, les personne pouvaient se compter sur les doigts de la main. Très jeune déjà, ses mains étaient couvertes de sang. Tuer des gens ne lui faisaient ni chaud ni froid, encore aujourd'hui. Voilà sept ans qu'elle opérait en tant qu'espionne pour le compte de Weiss et de Deepground. Lantana s'estimait chanceuse que Scarlett ou même son ancien manager soient morts depuis les évènements du Météore. Mais cette rumeur de mort revenant à la vie l'avait réellement inquiété. Elle n'y avait pas cru, au début. Jusqu'à ce qu'elle entende l'histoire de la petite Rukia. Tout était désormais possible. Lantana avait prit soin d'effacer toute trace de son existence dans les dossiers et serveurs de la Shinra après la destruction d'Omega et la disparition de Weiss et des Tsviets. Mais ce n'était qu'une question de temps avant qu'on ne la démasque.

Elle ne pouvait pas faire grand-chose : elle était dans le flou complet pour la suite de sa mission, alors elle faisait son possible pour être au plus proche des grands de ce monde et garder un œil sur eux. À commencer par Rufus Shinra, le donateur principal de la WRO. Si leur relation datait de plusieurs années, elle avait prit un sérieux tournant la veille et elle devait redoubler de prudence en entrant dans cette zone. Il avait suffisamment de pouvoir pour la faire tomber si elle ne faisait pas attention. Elle ne s'inquiétait pas trop pour les autres, elle savait qu'elle pouvait facilement manipuler d'un battement de cil ou d'un sourire candide. Mais l'ancien Président était une autre paire de manche. Une frustration feinte pointa le bout de son nez en pensant à lui mais elle le chassa de ses pensées et se concentra à nouveau sur Rukia.

La démarche la plus logique et la plus rationnelle serait de la laisser à la WRO qui lui trouverait un foyer. Elle ne pouvait pas la garder au Gold Saucer. Elle y était certes souvent, mais elle travaillait. Elle bougeait aussi constamment. Elle pourrait l'emmener avec elle mais une vie comme la sienne n'était pas la meilleure vie pour stabiliser une enfant. Surtout qu'elle fréquentait des endroits peu fréquentables pour une enfant. Et qu'adviendra-t-elle une fois son identité découverte ? Elle ne subirait rien, si ce n'est que d'être trahie. Et même ceux qui n'appréciaient pas Lantana pourraient l'utiliser pour l'atteindre. Et puis, elle n'était clairement pas la personne adéquate pour élever une enfant. Elle n'en as jamais été une réellement.

En résumé, trop risqué.

Lantana soupira, attrapa le panier en osier à ses pieds puis se leva et s'approcha de Rukia, s'appuya contre la barrière en bois.

-Tu as faim, Rukia ? Béatrice nous as préparé des sandwichs pour le déjeuner.

Outre l'alcool, un bon repas pouvait aussi délier les langues, et elle avait besoin d'en entendre un peu plus sur la fillette, pour se décider vraiment sur ses actions à venir. Elle était censé déjeuner avec le fils d'un PDG important mais elle préférait largement un pic-nic sans tracas sur un plaid qu'un repas pompeux où on lui faisait des éloges jusqu'à l'en rendre malade.


.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyVen 24 Juil - 1:11

C'est... étrange à quel point les choses peuvent changer en une heure et demie. Une heure et demie plus tôt, elle se réveillait après un cauchemar, apprenait que Priscilla avait passée la nuit à la "guider" entre d'autres cauchemars, apprenant au passage que la jeune fille était au courant que son masque de Yuffie était une simple ombre. Il y a une heure et demie, elle descendait dans la salle à manger de l'auberge, juste à temps pour voir Lantana assise à discuter avec Béatrice, la tenancière. Même maintenant, alors qu'elle essaye désespérément de caresser au moins l'un des multiples chocobos présents dans la zone, son regard revient de temps à autres à la chanteuse. Oui, une chanteuse, apparemment célèbre ce qui au moins répond à la question qu'elle se posait cette nuit. Elle a lu son nom sur une affiche, effectivement. La jeune femme semble avoir assez de renom pour avoir son propre hélicoptère... et se produire devant certaines personnalités, telles que apparemment, l'actuel dirigeant de la Shinra. Enfin... ce qu'il en reste. Tant de choses ont changées depuis sa mort... La Shinra qu'elle a connue, l'ennemi mortel et vainqueur de son ex-village a été détruite et commence à peine à se reconstruire. L'énergie Mako, la cause même de ce stupide conflit n'est désormais plus utilisée, rendant cette guerre et chaque morts qu'elle a provoquées complètement vaines. Alors que son regard revient une fois de plus sur la chanteuse, elle note vaguement la légère fatigue qui apparaît sur le visage de cette dernière. Apparemment, le concert qu'elle a donné cette nuit a été épuisant pour elle... Mais pour l'heure, Rukia a une autre chose derrière la tête : Les chocobos... un de ses rêves d'enfant est juste là, à porter de main. Combien de fois est-ce qu'elle a rêvé de pouvoir au moins toucher l'une des créatures ?! Leur odeur ne la dérange pas vraiment : Après son séjour dans les ténèbres, peu de choses peuvent vraiment la déranger. Elle veut tout voir... tout comprendre. Juste tout essayer... Et ce n'est pas une odeur un peu forte qui va l'empêcher de faire ça ! Mais le problème... c'est que les énormes oiseaux semblent presque avoir peur d'elle. Ou plutôt, la regarde avec méfiance. Est ce qu'ils peuvent sentir ce qu'elle est ? La présence de la Mort sur elle ? Son coeur se refroidit légèrement dans sa poitrine à cette idée : Même ça, ça lui est interdit ?! Juste... caresser des animaux qu'elle a toujours voulu pouvoir approcher ?!

****Akura-san...****

Sa main droite se contracte presque douloureusement. Ce n'est pas la première fois qu'elle repense à son assassin depuis son réveil et ce ne sera surement pas la dernière. Elle le hait... ELLE LE HAIT ! Et pourtant... Même avec cette haine, son coeur continue à refroidir de plus en plus. Mais au moins, il y a le soleil... Toute cette lumière qui semble repousser les ombres qui tentent de la dévorer la nuit. Son regard se reporte à nouveau sur les énormes oiseaux et elle soupire tristement. Leur comportement lui rappelle horriblement cette idée qui lui trotte dans la tête depuis son retour : est ce qu'elle appartient toujours à ce monde ? Ou est ce qu'elle n'est qu'une ombre en sursis ? Il fait beau... le ciel est presque complètement bleu avec quelques petits nuages ça et là. Le vent apporte cependant l'odeur de moisissure et de boue humide venant du marais à l'Ouest, en plus de celle des Chocobos. Un marais où, elle a pu le voir depuis l'hélicoptère, vivent d'énormes créatures. Son dos frissonne violemment à ce souvenir : elle a beau ne pas vraiment avoir peur des serpents... l'idée de se retrouver face à un Zolom de Midgar est loin d'être un motif de réjouissance...

"Kweh ?!"

Ce léger cri la fait sursauter et elle se retourne, juste à temps pour voir un petit chocobo se rapprocher légèrement d'elle. Petit pour son espèce en tous cas... un adolescent ? L'animal la regarde avec méfiance, mais aussi avec une légère curiosité et Rukia essaye courageusement de lui sourire. Même si il est plus petit que l'autres, l'animal est suffisamment grand pour que même en grimpant sur la première barre de la clôture, elle demeure plus petite que lui. Oh, elle n'a pas peur des créatures au sens propre : Elle sait que les énormes oiseaux sont pacifiques, voire même câlins avec les humains tant qu'on ne leur fait pas de mal. Mais leur taille reste quand même légèrement intimidante... ce qui ne l'empêche pas de vouloir les caresser. La créature devant elle est un chocobo de base", avec le beau plumage jaune habituel et un bec blanc. Ses plumes, bien qu'un peu hirsutes par endroits ont l'air douces, même de là où elle se trouve et elle sent à nouveau cette forte tentation de laisser ses mains s'y perdre... si seulement les énormes créatures le lui permettait ! Sa main gauche se tend légèrement vers l'oiseau, mais ce dernier reste à distance, même s'il rapproche légèrement son bec.

"C-coucou toi... Tu v-veux que je te c-chante une chanson ?"

A en juger par son regard, l'oiseau semble ne pas vraiment savoir quoi faire, ce qui la trouble un peu plus. Même si finalement, il se contente de pousser à nouveau son cri, puis de se rapprocher suffisamment d'elle pour qu'elle puisse enfin le toucher. Le contact est exactement comme elle en avait rêvé : doux et étrangement chaud. En même temps, le plumage de ces créatures doit rapidement absorber la chaleur. Un étrange bruit, à mi-chemin entre un "kweh" et un ronronnement commence à s'échapper du bec de l'animal et elle parvient à sourire légèrement. Mais ça ne l'empêche pas d'être surprise quand le chocobo rapproche subitement sa tête et commence à frotter ses plumes contre sa joue droite ! Le contact chatouille légèrement, quoi que pas assez pour la faire rire, ni pour être désagréable. Elle se contente de continuer à le câliner un bref moment, avant de finalement lui tendre un légume mimett venant d'un panier à côté d'elle. Légume qui disparaît de sa main avec une vitesse pas du tout naturelle. Exactement comme le gérant le lui a conseillé : tenir le légume à plat dans la paume de sa main et le chocobo fait le reste. Le bec passe gentiment dans ses cheveux un bref moment, le volatile géant retournant ensuite vers les siens. Mais pour le coup, elle se sent étrangement détendue. Sa main gauche garde encore l'étrange sensation de douceur venant du plumage de la créature. Un soupir lui échappe avant qu'elle ne descende de son perchoir, même si elle continue à observer les créatures... Du moins, jusqu'à ce que la voix de Lantana ne retentisse juste à côté d'elle :

Tu as faim, Rukia ? Béatrice nous as préparé des sandwichs pour le déjeuner..

Maintenant que la chanteuse, désormais accoudée à la barrière le lui dit, elle commence à sentir les crampes de la faim dans l'estomac. Même si pour le coup, elle se demande comment la jeune femme a fait pour se rapprocher d'elle aussi près sans qu'elle ne le sente. Enfin, peu importe, elle se contente de la regarder un bref instant avant de répondre :

"H-hai..."

Aider à installer le pique-nique est rapide : juste étendre d'espèce de drap sur l'herbe, puis disposer la nourriture. C'est... étrange : elle a beau y réfléchir, elle ne se rappelle pas avoir un jour fait quelque chose du genre... Même si elle se souvient facilement de pourquoi. La guerre...

****Cette guerre a fait tellement de mal... toutes ces victimes dans les deux camps... Tout ça pour rien... et tout ce qu'on a raté...****

Même alors qu'elle commence à manger avec la jeune femme, elle continue à réfléchir, sentant à peine le goût de son sandwich. Pique-niquer, caresser des chocobos... juste visiter le monde, voir de jolies choses. Tout ce qu'elle n'a pas pu faire avant, à cause de cette maudite guerre. C'est que maintenant, alors qu'elle peut faire tout ça et surtout, goûter au calme qui l'entoure qu'elle se rend compte de tout ce qu'elle a raté.

"Tout est... s-si calme. Je s-savais pas que le m-monde pouvait être si calme..."

Elle ne se rappelle que d'une chose : la guerre. Toujours cette aura noire autour du village, toujours ces visages tirés par le stress ou la douleur. Toujours cette peur de ce qui pourrait arriver le lendemain. Mais depuis son retour, elle ne voit plus ça. C'est si étrange : pour elle qui n'a vu qu'on monde corrompu par la guerre et ses effets, voir ce qui l'entoure comme ça...

"Le t-temps... existe pas dans les ténèbres. J'ai eu l'impression d'y r-rester si longtemps..."

Dix ans... Dix ans qui pour elle ont été beaucoup BEAUCOUP plus longs. Le temps n'existe pas dans le monde des ténèbres et elle peut sentir une forte sensation de froid l'envahir à ce souvenir. Le noir, les cris... Les ténèbres qui semblaient l'enchaîner... personne pour venir la sauver avant que celle en rose n'arrive. Dix ans... mais pour elle, ça a eu l'air de passer si lentement...

"J'ai si... p-peur... Si p-peur que ce s-soit temporaire... de d-devoir... de devoir retourner dans cet enfer...""

Le sandwich posé sur ses genoux n'est pour l'instant pas appétissant du tout... Peut être que c'est pour ça que son regard fixe plutôt le ciel azuré et le nuage étrangement en forme d'ours en peluche qui vient juste de passer. Si différent des ténèbres insondables dans lesquels elle est restée emprisonnée si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyVen 24 Juil - 19:12

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
Après s'être installées à quelques mètre de l'enclos des chocobos pour leur déjeuner tardif, Lantana réfléchit à comment poser les questions de la façon la plus subtile qu'il soit pour ne pas la braquer. Mais Rukia lui coupa l'herbe sous les pieds et commença à se confier. En énigme, mais au moins elle parlait. Que disait-elle déjà? Que les enfants avaient une certaine honnêteté? Si Lantana n'avait pas un esprit vif et un minimum de jugeotte, elle aurait été complètement larguée.

Visiblement, l'enfance de Rukia n'avait pas été de tout repos pour faire ce genre de commentaires sur le calme des environs. Elle n'avait donc pas été présente lors de l'incident du météore, ni de l'attaque de Deepground. Sa mort remontait à plus loin? Elle venait du Wutai. Avait-elle connu la guerre ? Était-elle tombée sur un champ de bataille ? Une enfant-soldate ne la choquait pas. Elle en avait été une. Et puis elle avait des armes sur elle. D'après ses propres informations, ils étaient très tôt formés à divers arts martiaux et manipulations d'armes à un jeune âge là bas. Mais la fin de la guerre remontait il y a désormais dix ans. Elle serait donc restée dans ces ténèbres pendant ce laps de temps? De quoi vous chambouler au réveil, si vous apprenez que le monde dans lequel vous avez grandi n'existait plus vraiment.

Lantana n'aima pas sa dernière phrase. Parce qu'au fond, même si elle le niait depuis plusieurs semaines, et en avait eu la certitude la veille, elle ressentait la même chose. Voilà sept ans qu'elle était devenu "Lantana" et qu'elle avait fini par y prendre goût. À aimer l'attention qu'on lui donnait, l'admiration qu'on lui portait. Un songe lui revenait sans cesse : le réveil, non pas dans son appartement au Gold Saucer ou dans une chambre quelconque d'un hôtel de luxe mais dans sa chambre, de la taille d'une boîte à chaussure dans les entrailles de Deepground. Le retour à la case départ. Lorsqu'elle se réveillait pour de bon, un vide plus que familier s'emparait d'elle. Comme si son corps et son esprit avaient rebooté et l'avaient mise sur la fonction "F-6". Il lui fallait à peine quelques secondes pour se remettre de cet état et continuer sa vie comme si de rien n'était. Mais là était son erreur. Ce n'était pas sa  vraie vie. Tout cela, les paillettes, les concerts et les mondanités n'étaient que rêves éphémères. Et elle aura beau se dire que c'était pour sa mission, elle ne pouvait pas se mentir éternellement non plus.

Un problème à la fois. On verra ça plus tard. Encore.

La chanteuse observa le visage de Rukia, n'y trouvant que peur et détresse. Puis son regard se posa sur la verdure alentour - ne s'était-elle pas détérioré ces derniers temps ? - puis regarda le ciel qui se perdait à perte de vue au-dessus de leur tête. Un paysage qu'elle ne verrait plus jamais si son masque venait à tomber.

-C'est normal d'avoir peur de mourir. On finit tous par  retourner  à la planète, un jour. Mais si tu sais que la vie est courte et temporaire, accepte-le sans crainte. Si tu y arrives, tu pourras alors profiter de tout ce que le monde peut t'offrir. Et partir sans regret.

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.

Elle posa finalement son regard sur fillette et lui offrit un doux sourire.

-C'est comme ça que je vois la vie, en tout cas.

Lantana termina son sandwich, laissant Rukia cogiter un peu avant de reprendre la parole, d'une voix plus sérieuse, mais restant prévenante.

-Dis-toi que tu n'es pas seule à vivre cela. Il y a des gens qui ont perdu entièrement ou partiellement leurs souvenirs en revenant de la Rivière de la vie. C'est peut-être dur au début mais, vois cela comme… une seconde chance ?



.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptySam 25 Juil - 0:20

Rukia n'a pas besoin de s'y connaître en expressions faciales ou même dans l'art de l'interrogation pour comprendre que Lantana se pose des questions. Depuis qu'elle sait qu'elle n'est pas seule à être de retour, elle se doute que certaines personnes risquent de s'intéresser à elle pour diverses raisons. Une légère sensation de brûlure envahit d'un coup son oeil droit et elle grimace légèrement, plaçant sa main droite dessus. Même alors que l'organe a été régénéré et que la coupure autours s'est refermée, il y a toujours des douleurs de temps à autres. Stupide fantômes ! Mais d'un autre côté... au moins, elle a de quoi se concentrer actuellement, même avec la peur qui continue à la tourmenter. Elle a toujours tellement de questions en tête... est ce que c'est vraiment son corps ou juste une... projection ? Est ce qu'elle est toujours humaine ? Bon, sang, est ce qu'elle pourra même GRANDIR ? Ou est ce qu'elle restera figé à cet âge pour toujours ? Beaucoup de questions sans réponses... TROP de questions !

C'est normal d'avoir peur de mourir. On finit tous par  retourner  à la planète, un jour. Mais si tu sais que la vie est courte et temporaire, accepte-le sans crainte. Si tu y arrives, tu pourras alors profiter de tout ce que le monde peut t'offrir. Et partir sans regret.

Regrets... Rukia se rend d'un coup amèrement d'à quel point elle connait ce mot. A quel point elle sait ce que sont les regrets. Elle en a eu beaucoup... Beaucoup trop. Un doux sourire éclaircit les lèvres et le regard de Lantana, mais pendant un bref instant, Rukia parvient à apercevoir un éclat qu'elle reconnait. Un éclat qu'elle voit assez fréquemment et qui est la raison principale, avec l'état de son visage, pour laquelle elle évite les miroirs. La chanteuse aussi semble regretter quelque chose... craindre quelque chose. Mais quoi ? Et comment elle fait pour l'ignorer si facilement ?

-C'est comme ça que je vois la vie, en tout cas.

Elle en a eu beaucoup des regrets et en a toujours, même si au moins, elle a une chance de faire tout ce que sa mort l'a empêchée d'accomplir. Même si hélas... une chose lui est définitivement hors d'atteinte. Elle se rappelle vaguement de toutes les conversations qu'elle a eues avec Yuffie et Yuri. Leurs promesses de voyager ensembles, de devenir forts ensembles. Maintenant, ses amis sont tous deux adultes. Yuffie voyage seule ou travaille pour le WRO. C'est une héroïne puissante et reconnue dans le monde, ainsi qu'une kunoichi redoutablement douée. Yuri est apparemment resté au village et n'a pas vraiment bougé,mais est aussi un adulte et a forcément du devenir plus fort. ses deux ont grandis et sont devenus adultes... ils sont devenus ce qu'ils désiraient... sans elle. Et ça, rien ni personne ne lui permettra jamais de rattraper ça. Si en plus, sa peur de rester figée à cet âge se réalise... Elle ne veut même pas y penser. La voix de Lantana retentit à nouveau, plus dure, mais tout de même prévenante.

-Dis-toi que tu n'es pas seule à vivre cela. Il y a des gens qui ont perdu entièrement ou partiellement leurs souvenirs en revenant de la Rivière de la vie. C'est peut-être dur au début mais, vois cela comme… une seconde chance ?

Certains revenants ont... oubliés ?! Une vive sensation de froid envahit son corps entier à cette idée. Certains ont oubliés leurs morts ? Oubliés leurs souffrances ? Oubliés ce... ce froid ? A cet instant précis, Rukia se sent presque dévorée par une certaine émotion qu'elle n'avait jamais connue avant. Une émotion qu'elle déteste déjà, mais qui est horriblement forte. Sa main droite se contracte au point de lacérer ses paumes avec ses ongles. Ses souvenirs du froid, de l'obscurité... une nouvelle douleur fantôme envahit son oeil et elle baisse la tête, se mordant cruellement les lèvres. L'oubli... A cet instant, elle comprend tout ce qu'elle aurait été prête à sacrifier pour ce privilège. Ne plus avoir à se souvenir de ses souffrances... des deux trahisons qui l'ont respectivement tuée, puis damnée !

"Est-ce que... c'est m-mal d'être jalouse de ceux qui ont oublié ? Je... Il y a b-beaucoup de choses que... Rien que ma m-mort et ce qui est venu ensuite..."

Elle a soudainement l'impression de suffoquer et elle baisse la tête, essayant de reprendre le contrôle. Il n'y a vraiment... aucune justice dans ce monde, ni dans l'autre ! Elle n'a vue que la guerre avant sa mort. Elle a été tuée à neuf ans par un ninja du village. Le chef du village l'a faite passer pour kidnappée pour sauver l'honneur de son meurtrier et pire que tout, elle a passé dix ans dans ce qui devait être le pire recoin de la rivière de la vie avant d'être renvoyée dans ce monde, avec la quasi-totalité de ses souvenirs... sauf celui de la femme qui est venue essayer de la sauver ! Le souvenir le plus important est le seul que sa résurrection ait décidé de prendre ! Il n'y a... VRAIMENT... AUCUNE FICHUE JUSTICE ! Une violente pointe de rage lui brûle le coeur, mais elle disparaît aussi vite qu'elle est apparue. Cela n'empêche cependant pas cette haine de rester en elle : Cette haine envers ce village de vipères où elle a grandit et qui l'a trahie de la pire des manières !

"Je... Je v-vais simplement vivre... et accepter m-ma v-vie comme elle est..."

Même si cette phrase a un goût horriblement amer. Vivre, oui, c'est ce qu'elle veut. Mais accepter ce qu'elle a... Qu'est ce qui lui reste ? Elle n'a nulle part où aller, ses parents ne sont pas revenus, elle n'a personne chez qui se réfugier et il est absolument hors de question qu'elle s'offre au WRO ! D'accord, ce n'est plus la Shinra mais laisser quiconque contrôler sa vie... Après ce qui s'est passé la dernière fois. Ses rêves sont irrémédiablement détruits, en tous cas, ceux qu'elle partageait avant avec ses deux amis. Ce sont des grands maintenant... et ils n'ont plus besoin d'elle. Même si l'idée lui déchire le coeur, elle ne peut que regarder en arrière et se rendre compte qu'elle n'a plus rien. Il ne lui reste plus qu'une chose actuellement : la chasse aux trésors et la découverte des secrets de ce monde. Même si l'idée de suivre cette route seule au lieu d'avoir ses deux plus proches amis avec elle est effrayant.

"Mais... Je r-retournerai jamais à Wutai... J-jamais. Je... je p-peux pas... Je peux pas leur pardonner."

Un simple murmure, parfaitement audible, mais elle darde courageusement son regard dans celui de Lantana. Wutai est mort à ses yeux. Son assassin est mort, ses parents... ou plutôt son clan entier a disparu. Même si Godo ne l'avait pas trahie, elle n'y serait pas retournée : après tout... elle sait très bien ce qui arrive lorsqu'un clan est réduit à une personne... et il est hors de question qu'elle reste enfermée dans ce stupide village pour sauver ce qui reste !
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptySam 25 Juil - 18:43

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
La jalousie... Le sentiment de jalousie était, étonnamment étranger à Lantana. En fouillant dans ses souvenirs, elle ne se rappelait pas avoir envier qui que ce soit. La plupart des soldats de Deepground avait envié les gens au dessus d'eux, ceux qui vivaient paisiblement sur les plaques, ou même dans les taudis, complètement ignorants de leur existence. La chanteuse n'avait pas eu ce désir si fort de quitter les entrailles de la tour Shinra comme ses frères et sœurs d'armes. Sa soif de liberté et d'indépendance n'est venue que bien plus tard. Et puis, généralement, on jalousait les gens car ils avaient quelque chose qu'on ne possédait pas, non ? Alors, elle ne comprenait pas vraiment ce que ressentait Rukia cette fois-ci et ne pouvait donc pas soulager sa peine.

Lantana observait et écoutait silencieusement Rukia qui semblait ressentir des émotions bien trop fortes pour une petite fille de son âge - mais encore une fois, Lantana n'était pas la mieux placée pour le savoir. Vivre sa vie et accepter comme elle l'est ? Ce ne sont pas des mots qui devraient sortir de la bouche d'une enfant. Elle soutint son regard émeraude, ses yeux rubis la sondant attentivement. La chanteuse garda le silence pendant une demi-seconde avant de reprendre la parole.

-Et où comptes-tu aller, si tu ne retournes au Wutai ? As-tu de la famille quelque part, ailleurs que là-bas ? Si oui, comment comptes-tu les contacter ? Ou même t'y rendre ? Demanda Lantana sans s'arrêter.

Son rôle d'espionne l'avait conditionné à réfléchir à chaque instant, à chacune de ses décisions, à anticiper plusieurs scénarios et à improviser s'il le fallait. Tout ce qu'elle lui demandait lui paraissait donc des questions tout à fait légitimes. Son esprit rationnel et pragmatique avait repris le dessus, ignorant superbement qu'elle discutait avec une "enfant". Mais elle s'en rendit compte rapidement et soupira d'exaspération, plus pour elle-même. Elle pinça les lèvres, cherchant à comment formuler le reste de sa pensée sans trop la froisser. Mais vainement.

-Rukia, tu dis vouloir accepter ta vie… est-ce vraiment le cas ? Est-ce que tu es consciente que dans ce monde, pour tous les autres, tu n'es encore qu'une enfant ? Et que tu devras donc vivre comme tel ?

Elle avait peut-être 19 ans dans sa tête mais son corps ne suivait pas. Et même si on soutenait que ce qui compte, c'est qu'il y a l'intérieur d'une personne, la société accordait encore beaucoup d'importances aux apparences. Et Lantana en savait un rayon sur ce sujet. Personne ne prendra Rukia au sérieux. Si elle n'avait plus de parents, ou de familles proches, pour la soutenir, elle ne tiendra pas. Si elle n'a pas la volonté ou la force nécessaire pour avancer, elle ne survivra pas. Si elle n'avait pas la capacité de s'adapter, elle n'allait pas faire long feu. Lantana était bien consciente que chaque individu était différent, qu'il vivait et voyait la vie de façon différente. Et l'espionne de Deepground ne savait que trop bien, par expérience, qu'un instant d'hésitation, une simple erreur pouvait faire basculer votre vie à tout jamais.

-Ecoute, Rukia… Je n'ai pas eu une enfance normale, alors je ne suis pas la personne la plus adéquate pour s'occuper de toi, avoua-t-elle d'une voix plus calme. Mais je peux t'aider à trouver une famille bienveillante qui t'apportera le soutien dont tu as besoin…

L'attaque de son camp avait causé bon nombre de dégâts, sur le plan démographique. Beaucoup de familles avaient été brisés, déchirés, enlevés par les forces militaires de Deepground, et Lantana en était même la responsable, parfois. Certains disaient que l'invasion n'était là que le retour de bâton que la Shinra avait lancé des années auparavant en commençant leurs expériences sur les humains, en voulant jouer les dieux. Lantana leur donnait raison. Des années d'oppression et de souffrances ne pouvaient que se terminer en une rébellion et une explosion dévastatrice. Certaines actions ou décisions n'étaient pas sans conséquence et quelqu'un devrait régler l'addition à la fin. La crise du Météore en était l'exemple parfait.

Essaies-tu d'expier tes fautes en aidant cette pauvre petite ?



.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyDim 26 Juil - 0:46

-Et où comptes-tu aller, si tu ne retournes au Wutai ? As-tu de la famille quelque part, ailleurs que là-bas ? Si oui, comment comptes-tu les contacter ? Ou même t'y rendre ?

Une simple question... Une question à laquelle Rukia a bien une réponse, mais à laquelle elle n'a pas envie de répondre. Elle n'a plus rien à Wutai... Et n'a plus rien dans le monde non plus. Oh, éventuellement, elle a Yu-chan et Yuri-nii, mais... Elle est pratiquement sure de savoir ce que la première dira en la revoyant. Le deuxième vit toujours au village et la dernière chose dont elle ait envie, c'est de retourner là-bas. Mais comment dire ? Comment expliquer à Lantana pourquoi ? Elle sait que la jeune femme ignore ses raisons, mais les lui dire... même si elle a accepté le poids des trahisons du village, le partager avec quelqu'un d'autre lui noue l'estomac et sa main se contracte encore plus, quelques goûtes de sang commençant à perler de sa paume. Elle ne sait pas quoi dire... ni que penser. Elle déteste réellement le village, mais... le soupir agacé qui émane subitement des lèvres de la jeune femme ainsi que la voix beaucoup plus ferme qu'elle prend rajoute encore plus de d'huile sur le feu.

-Rukia, tu dis vouloir accepter ta vie… est-ce vraiment le cas ? Est-ce que tu es consciente que dans ce monde, pour tous les autres, tu n'es encore qu'une enfant ? Et que tu devras donc vivre comme tel ?

Une enfant... ce qui est ironique. Horriblement, atrocement ironique... Chronologiquement, elle a 19 ans. Mais physiquement et mentalement... Elle a du mal à suivre ça. Son enfermement a beau avoir eu l'air de durer des siècles, elle a l'horrible impression d'être restée figée à l'âge de sa mort. Pour elle, le temps n'a pas bougé. Et ça a beau lui faire mal de le reconnaître, mais elle est toujours celle qui est morte il y a dix ans. Son corps n'a pas grandit... et à en juger par la manière dont elle pense à quel point elle a envie de retrouver les bras de ses parents montre que son âme non plus. Mais pour l'instant... elle commence surtout à sortir une véritable rage l'envahir. Pas envers Lantana. Non... surtout pas envers Lantana. Plus envers Akura, Godo, Wutai... et tous ceux qui l'ont laissée moisir dans cette foutue situation ! Et par conséquent...

"J'ai été assassinée par un ninja de ce stupide village, Lantana-san ! Pas la Shinra, Pas un Turk ! Ni même un criminel ou un monstre ! Non, par un ninja, dans une prairie au beau milieu d'une zone de repos ! Un... un endroit où j'aurais du être en sécurité... L-loin du champ de bataille. Je faisait que lire tranquillement quand... quand ce... Teme m'a envoyé deux kunais... dont un directement dans l'oeil..."

Le cri lui a presque lacérée la gorge. Mais elle se contente de contracter encore plus la main, ignorant totalement la vive douleur et le sang qui dégouline le long de ses doigts. Elle regrette déjà d'avoir crié, mais ne peut que baisser la tête, sentant vaguement les larmes commencer à couler le long de ses joues. Si c'était seulement ça... mais non... dix ans d'emprisonnement, enchaînée dans la plus profonde obscurité de la rivière de la vie, et à son réveil... elle ne trouve qu'une maison vide, froide et aussi morte que le reste de sa famille et apprend par un stupide livre que son clan a été exterminé quinze jours après sa mort, que cette dernière a été cachée à tout le village juste pour sauver l'honneur de son meurtrier et pire : que plus des trois quarts du village où elle a grandit la pensait kidnappée et retenue par l'ennemi. L'ennemi qui ignorait très probablement jusqu'à son existence et s'est peut être retrouvé encore plus haït qu'avant pour ça.

"Je r-reviens à la v-vie... sans savoir comment au bout de dix ans... dans un c-corps que... j' s-sais même p-pas s'il est v-vraiment le miens ou un stupide reflet de l'ancien, Après ce qui a eu l'air d'être des siècles d'enfermement. T-tout ça pour t-trouver une m-maison en ruines et apprendre p-par un livre que le chef du village... le père de ma m-meilleure amie et l'homme le p-plus proche d'un oncle que j'aurais pu a-avoir... a décidé que l'honneur de mon meurtrier était plus important que la justice. Q-que mon clan a été exterminé q-quinze jours après moi dans la d-dernière bataille contre la S-Shinra... et qu'au lieu de se souvenir de m-moi... mon village a cru que j'avait été k-kidnappée par un ennemi qui s-savait m-même pas que j'existais... ou dans la plupart des cas, m'avaient totalement oubliée. J'ai été t-tuée deux fois par ce village. Une fois au pour de v-vrai et la d-deuxième, en étant c-condamnée à l'oubli. Je... je v-veux pas... ils auront pas une t-troisième opportunité."

Elle tremble violemment pour le coup, sa main droite se décontractant enfin, même si ses ongles ont laissés des sillons sanglants clairement visibles. Elle peut saigner... c'est au moins une chose presque rassurante. Un constat qui la dégoûte : pouvoir saigner est rassurant. Une preuve que ce corps vit. Elle est vraiment... tombée bien bas...

"Je s-suis... désolée d'avoir c-crié... P-pardon. J'ai... J'ai du mal à r-rester calme depuis m-mon retour."

Du mal ? Le mot est faible ! Elle a toujours l'horrible impression que chaque ombre est une main prête à la saisir. Que chaque recoin obscur est une chaîne prête à se refermer sur elle. Entre ça et les douleurs fantômes qui brûlent son oeil droit... Elle essaye d'essuyer rageusement ses larmes, mais ces dernières reviennent presque aussitôt et elle ne peut que baisser la tête pour les cacher. Wutai est morte pour elle. Aucun retour possible. De toutes manières, qu'est ce qu'il lui reste là-bas ? Deux amis qui ont grandis sans elle et ont du totalement l'oublier depuis ? Un homme qu'elle admirait avant, mais qui l'a trahie de l'une des pires manières possibles ? Une maison vide, sans âme et tombant littéralement en ruines ?

"P-pour vous répondre... N-non... j'ai plus rien... aussi bien à Wutai que sur Gaïa en g-général. Ma maman était de m-Mideel, mais... Mes grands-parents sont m-morts avant ma naissance.Et si je r-retourne à w-Wutai... en dehors de c-ce qu'ils m'ont déjà fait... Je s-suis la dernière de mon clan. Et les lois du v-village pour ça... J'ai d-déjà été emprisonnée pendant d-dix ans. J'ai p-pas vraiment envie de t-troquer une prison c-contre une autre... et encore m-moins une prison tenue par des g-gens que je h-hais."

Malheureusement, et ça lui fait mal de le reconnaître, Lantana a raison... est ce qu'elle veut vraiment rester seule ? Elle veut juste... vivre. Juste avoir la vie qu'on lui a volée. Mais est ce qu'elle le peut ? La jeune femme a dit juste avant qu'elle ne perde son calme qu'elle pourrait l'aider à trouver une famille. Mais... les marques sur son visage la ramènent cruellement à la réalité : depuis son retour, elle a pu tristement voir à quel point les gens étaient superficiels. Ils aiment ce qui est "joli". Ce qui est parfait. Et Rukia n'est pas suffisamment optimiste pour croire qu'elle est l'un ou l'autre. Entre ses cicatrices et ses cheveux qui ont totalement blanchis... sans compter son état mental. Elle a toujours l'impression horrible d'avoir laissé quelque chose dans l'autre monde. Elle n'est qu'une ombre... ou une humaine ? Elle est incapable de le savoir et elle a étrangement peur de le découvrir. Sa main droite se lève et elle l'observe sans broncher, en dépit du sang présent dessus. Du sang qui a déjà séché. Son bras se baisse à nouveau et elle soupire : elle ne sait pas quoi faire. Elle ne sait PLUS quoi faire. Depuis son retour, elle n'a fait qu'errer un peu partout en essayant de laisser le plus de marques possibles dans l'esprit des gens. Devenir sa meilleure amie pour empêcher la peur de la prendre. Mais elle ne veut pas vivre comme ça. Ce n'est PAS elle. Ça ne sera jamais elle. Le souvenir aux trois quarts effacés de la fille en rose est la seule chose qui la guide, mais... à part ça, elle a quoi ?

"V-vous voulez savoir ce que j'avais en tête ? Ma meilleure a-amie... mes p-parents... mais aussi... Tous ces rêves que cet homme m'a v-volé. Ce m-monde contient tellement de c-choses à voir et apprendre. J'ai une d-deuxième c-chance... est ce q-que v-vous croyez que... Q-que quelqu'un accepterai ça ? De v-voyager avec moi ? M-me p-permettre d'apprendre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyDim 26 Juil - 19:47

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
Lantana ne broncha pas lorsque Rukia s'emporta. Elle l'écouta attentivement, apprenant ainsi comment elle était morte, l'origine de ses cicatrices et de sa haine envers son pays natal. Elle la laissa s'exprimer sans l'interrompre, la laisser vider ce qu'elle avait sur le cœur. Elle entendit, une fois de plus, les conséquences de la guerre, les dégâts causés par la Shinra, la compagnie qui contrôlait et le manipulait le monde à sa guise, blessant aussi bien les habitants de Gaia que la planète en elle-même, encore aujourd'hui. Et le retour du bâton fut clairement brutal, puisque la planète ainsi que l'humanité furent menacés d'extinction trois ans auparavant. Lantana se rappelait distinctement, du haut du Gold Saucer, cette masse sombre, écarlate et menaçante s'approcher lentement, indubitablement, pour apporter le jugement divin. Les jours qui suivirent furent les plus chaotiques qu'il soit. Le Gold Saucer n'avait jamais été aussi calme. Lantana ne s'était jamais sentie aussi… aussi démunie ? Perdue ? Elle ne savait pas. Elle n'a jamais su placé le mot approprié sur ce qu'elle avait éprouvé.

La chanteuse récupéra une serviette en tissu et s'approcha de Rukia pour la presser dans le creux de sa main et éponger le sang qui avait coulé, à trop serrer ses ongles dans sa peau.

-Ce n'est rien. Ça fait du bien de temps en temps, de crier ou de s'énerver. Il faut que ça sorte, parfois.

A bien y réfléchir, Lantana n'avait jamais eu de coup de sang, comme Rukia. Elle n'avait d'ailleurs jamais haussé le ton, sa voix n'avait jamais transpiré la colère pure et simple. Elle pouvait parfois cracher du venin, fait plutôt rare, mais si elle devait laisser transparaître ses émotions, ce serait à travers son regard écarlate. Aussi rouge qu'une matéria d'invocation, elle pouvait néanmoins habiter une colère sourde, perfide et froide. En évoluant au Wall Market, le chanteuse s'était trouvé un petit rancunier, qu'elle n'aurait jamais soupçonné des années auparavant.

Mideel… c'était une île au sud du continent est. La ville principale avait été saccagée par la Rivière de la vie, trois ans plutôt mais elle s'était reconstruite depuis. Lantana avait généreusement contribué à sa reconstruction, mais elle intervenait surtout pour ses dons réguliers pour l'orphelinat là-bas. Comme beaucoup d'orphelinat à travers Gaia, ceci dit. Elle dressa rapidement une liste de ces établissements qui pourraient accueillir la fillette. Peut-être que fréquenter des enfants abandonnés lui permettrait de se sentir moins seule, et qu'elle réussira à se lier d'amitié à eux, et forger un lien plus fort que les liens du sang. N'y avait-il pas une expression ou un proverbe à ce sujet ? Mais c'était mieux que rien. Elle préférait la savoir là-bas que sur les routes grouillant de monstres à vagabonder toute seule, sans but précis.

Elle prit un autre mouchoir pour éponger cette fois les larmes sur ses joues. Elle lui releva doucement la tête en prenant son menton entre son index et son pouce et la regarda droit dans les yeux.

-Je ne sais pas, Rukia. Je ne veux pas te faire de promesses ni de faux espoirs. Je ne peux pas voyager avec toi, mais si c'est que tu veux vraiment, je suis sûre qu'un jour tu trouveras quelqu'un avec qui partager cette aventure. Quelqu'un qui désire autant que toi découvrir le monde et ses secrets.

Elle lui adressa un nouveau sourire et plaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille.

-Même si je pense que tu devrais attendre d'avoir grandi encore un peu pour sillonner le monde…



.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyMer 23 Sep - 23:57

C'est curieux... à quel point voir son propre sang n'a plus aucun effet sur elle depuis son retour. Avant son séjour dans les ténèbres, la vision du sang la dégoûtait. Maintenant... ça ne rentre même pas dans le top 20 de ce qu'elle déteste le plus. En dépit de son inquiétude suite à son comportement, Lantana ne semble pas du tout offensée et se contente de lui prendre gentiment les mains avant d'essuyer le sang coulant des blessures qu'elle s'est infligées. La chanteuse balaye ses excuses en lui expliquant que parfois, ça fait du bien de s'énerver ou de crier. Que c'est mieux que ça sorte. Et si s'être énervée si facilement continue à la troubler, Rukia ne peut qu'acquiescer timidement, essayant d'oublier son regret à l'idée d'avoir crié sur une femme qui veut juste l'aider. Au moins, elle cicatrise vite, le sang s'arrêtant rapidement de couler... Contrairement à ce qui coule de ses yeux. Son coeur bat toujours aussi vite et elle a du mal à rester concentrée sur autre chose. Un petit "kwee" retentit quelque part derrière elle tandis que les chocobos semblent s'amuser, mais pour le coup... elle n'est pas d'humeur à les regarder. Deux doigts se posent sur son menton, la forçant à relever la tête et un autre mouchoir passe cette fois sur ses joues, essuyant ses larmes.

-Je ne sais pas, Rukia. Je ne veux pas te faire de promesses ni de faux espoirs. Je ne peux pas voyager avec toi, mais si c'est que tu veux vraiment, je suis sûre qu'un jour tu trouveras quelqu'un avec qui partager cette aventure. Quelqu'un qui désire autant que toi découvrir le monde et ses secrets.

Le regard de Lantana est... étrange, maintenant qu'elle peut le voir de près. Doux, calme et profond. Mais il y a une froideur curieuse dedans. La chanteuse lui sourit gentiment, mais ce sourire n'est que très partiellement reflété dans ses yeux. Sans trop savoir pourquoi, Rukia sent une étrange tension en elle. Oh, elle sait que Lantana ne lui veut aucun mal, et surtout qu'elle est sincère. Mais en même temps... Le regard qu'elle a est étrangement familier. On dirait presque son propre regard. Elle se sent... confortable avec cette femme... toujours sans savoir comment ou pourquoi. Pourquoi est ce qu'elle se sent si bien avec une femme qu'elle ne connait quasiment pas ? Elle a presque l'impression que Lantana peut la comprendre. Qu'elle connait cette froide morsure des ténèbres.

-Même si je pense que tu devrais attendre d'avoir grandi encore un peu pour sillonner le monde…

Son coeur se refroidit légèrement en entendant ces mots. Attendre... Toujours attendre. Sans compter ce qui pourrait se passer si elle restait au même endroit trop longtemps. Elle a été assassinée par un ninja de son village et la justice lui a été refusée... L'idée de se lier à quiconque juste pour les perdre à cause de ce maudit village lui vrille la poitrine. Sans parler de sa nouvelle crainte depuis qu'elle a lues les archives de sa famille. Elle est la dernière... Même si elle refuse d'être appelée par son vrai nom de famille, il est la dernière en vie maintenant... Même si c'est sur un miracle, si on peut appeler ça comme ça. Elle en sait assez sur les lois de Wutai pour savoir que si un clan est mené à l'extinction, mais qu'il reste au moins un dernier descendant, ce dernier est confiné dans ce stupide village... et vivement encouragé à se marier une fois adulte. Godo est peut être moins regardant que certains anciens, mais elle refuse tout de même d'entretenir l'idée ! Encore moins après ce qu'il lui a fait.

****C'est vrai... je lui ai pas dit que... que j'étais la...****

La dernière de son clan. Le jour de sa mort, elle n'aurait jamais entretenue cette idée. oh, en fait... si et c'est bien ça qui la met le plus en colère. Son clan entier a été exterminé dans cette guerre stupide, elle y compris. Mais elle est de retour alors que le reste, en plus de n'être jamais venu la sauver des ténèbres n'a apparemment pas eue cette chance. En fait, si, d'une certaine manière, elle a dit à cette femme ce qu'elle était. Mais pas ce que ça impliquait...

"Wutai... me l-laissera j-jamais tranquille... P-pas avec leurs lois s-stupides et encore m-moins maintenant. Je p-peux pas m'arrêter de bouger. Si je s-suis ramenée là-bas... J'y resterai enfermée p-pour toujours..."

Elle déteste ça. Vraiment. Son regard plonge à nouveau dans celui de Lantana, essayant de trouver un moyen de tout lui expliquer, sans savoir comment. sa langue est comme bloquée. Pour le moment, tout ce qu'elle peut faire, c'est soupirer avant d'orienter son regard vers le ciel. Elle ne veut pas retourner à Wutai. Jamais ! Mais en même temps... rester seule devient de plus en plus compliqué aussi. Tout est toujours trop silencieux, trop vide. Ses cauchemars sont de plus en plus forts, sans même parler du peu de rêves qu'elle arrive à faire et dans lesquels elle se retrouve à se réveiller chez elle, attendant que sa mère vienne la voir... juste à temps pour être rappelée à cette réalité dans laquelle elle se réveille complètement seule. Celui de ce matin a été particulièrement cruel et aurait surement été encore pire si Priscilla n'était pas venue la voir. Le froid est de nouveau là... Mordant, agressif et si horriblement sombre. Elle a l'impression de sentir le froid des ténèbres essayer de la rappeler et elle se met à frissonner. Si seulement... Si seulement elle pouvait juste... juste avoir quelqu'un pour lui donner un peu de chaleur. Sans même s'en rendre compte, elle regarde d'un coup Lantana dun air suppliant, sentant le température baisser de plus en plus. Deux mots lui échappent, comme un soupir alors que les ombres la recouvrent. Un simple nuage... mais le froid augmente dramatiquement et elle a d'un coup l'horrible impression de sentir une des mains glacées du monde des ténèbres la toucher.

"T-T-Tellement... F-froid. Pourquoi f-fait... si froid d'un coup ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyLun 28 Sep - 17:56

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
Lantana ne quitta pas des yeux Rukia qui semblait encore plus terrifiée que jamais. La dernière fois qu'elle avait mis les pieds au Wutai remontait à une dizaine d'année, et pas pour du tourisme, comme l'était devenu l'endroit après la victoire de Shinra après la guerre. Elle n'avait d'ailleurs jamais osé y mettre les pieds, ou même y penser, après être devenue "Lantana". Elle ne savait pas grand-chose de l'endroit, et les données qu'elle avait accumulées devaient être périmées à l'heure qu'il est. Alors ces histoire de lois, d'enfermement, la chanteuse n'avait aucune idée de quoi elle parlait. Elle nota dans un coin de sa tête de faire des recherches sur le sujet, une fois rentrée. Ou passer un coup de fil à Madame M. Cela faisait longtemps qu'elle ne lui avait pas parlé qui plus est.

Elle ne cilla pas plus que cela quand la fillette lui avoua avoir froid. Dans toutes les expériences qu'elle avait subi, l'ancien cobaye avait eu droit au test de résistances aux températures extrêmes. Elle supportait aussi bien le froid glacial du Continent Nord et que la chaleur écrasante du désert au pied du Gold Saucer. Il était vrai que ces derniers temps, le climat semblait être complètement déréglé, la neige la veille à Junon, en était un bon exemple. Mais elle ne ressentit aucun changement de température et en déduit que le problème venait de Rukia.

Silencieusement, elle frotta ses petites mains de ses pouces puis, les lâcha finalement et remballa soigneusement leurs sandwichs respectifs et les lui donna.

-On va faire un tour à dos de Chocobo. J'aimerai te montrer quelque chose.

N'en rajoutant pas plus, elle sortit son PHS et appela le gérant de la ferme, qui vint vers elles cinq minutes plus tard, un Chocobo noir sellé sur ses talons. La belle bête s'ébroua une fois à leur niveau puis plia les jambes sous elles et attendit sagement qu'elles montent. Lantana souleva Rukia et la posa sur la selle. Avant de monter, elle effleura à peine sa jupe sous laquelle étaient dissimulées ses armes à feu, puis resserra machinalement son ras-du-cou en cuir de béhémot où se trouvaient les matérias Barrière et Appât-Chocobo. Après s'être fait la remarque de s'acheter une matéria de Soin, elle prit finalement place sur la selle, derrière Rukia, attrapa les rênes et claqua deux fois de la langue pour ordonner au Chocobo de se lever.

-On devrait être de retour d'ici une heure, ajouta-t-elle à Chocobo Bill qui leur conseilla de faire attention.

La chanteuse laissa sa monture trottiner au début, pour lui laisser le temps de s'échauffer, avant de l'ordonner d'accélérer la cadence. Cheveux au vent, le vent sifflant dans ses oreilles, le paysage verdoyant autour de la ferme laissa place à des plaines désertiques, avec quelques touffes d'herbe ici et là, rien ne montrant une seule parcelle de terres fertiles. Elle ne brisa le silence qu'une fois qu'elles durent faire face à un obstacle : une barrière rocheuse.

-Accroche-toi bien.

D'une main, elle tint les rennes, de l'autre, elle le posa sur le ventre de Rukia pour la maintenir contre elle et éviter qu'elle ne tombe pendant l'ascension. Le chocobo noir monta sans problème, à son rythme, et ce ne fut qu'une fois au sommet que Lantana tira sèchement sur la bride pour lui ordonner de s'arrêter. Un claquement de langue et il plia ses pattes pour laisser la jeune femme descendre qui aida la petite fille descendre à son tour.

Lantana flatta gentiment la bête pour le remercier puis se tourna finalement vers le paysage qui s'offrait à eux.

Midgar en ruines. La Tour Shinra abandonnée.

-Tu as déjà entendu parlé de Midgar, pas vrai? C'est cette ville, là-bas. Du moins, ce qu'il en reste.

Elle observa furtivement Rukia du coin de l'œil avant de reprendre son récit. Elle lui parla du météore, de la crise qui s'en suivit, du changement drastique que subissait le monde, maintenant que l'énergie Mako n'était plus utilisée, de la Géostigmate, de l'incident Omega. De la construction de Edge, et de cette statue du météore, au centre de la ville. Pour ne pas oublier, comment beaucoup disait.

Et pourtant, beaucoup ont été oubliés, au profit du confort de tous. Cette pensée fit durcir son regard pourpre l'espace d'une seconde.

-Tu m'as demandé si être jalouse de ceux qui ont oublié était mal. Pour moi, ces gens-là sont les plus à plaindre. Ne pas savoir d'où tu viens, ce qui t'es arrivé… il n'y a rien de plus déroutant. Si tu ne sais pas d'où tu viens, comment savoir où aller?

Lantana venait des entrailles de Midgar. Elle avait vu le jour dans un tube en verre. Elle avait grandi dans les ténèbres de la Shinra. Et pourtant, elle était là, sous les feux des projecteurs, adulée et aimée de tous. Elle avait fini par en prendre pleinement conscience la veille, à Junon. Elle était désormais dans un monde complètement différent de ce qu'elle avait connu enfant. Qu'elle n'était plus un numéro, mais qu'elle avait un nom, une certaine importance aux yeux des gens. Et que, plus elle montait, plus la chute risquait d'être douloureuse si quelqu'un venait à savoir. Et ça l'effrayait.

Malgré la chute de la Shinra, elle avait réussi à tenir debout malgré tout. Elle avait continué à s'accrocher parce qu'elle avait encore quelque chose à accomplir. Mais après la défaite de Deepground, elle aurait du abandonné. Et pourtant, elle était encore là, à se pavaner, à chanter et à danser. Son rôle de chanteuse était la seule chose qui la faisait sortir de son lit. Elle ne pouvait pas se voiler la face éternellement.

Lantana refusait de disparaître.

Elle refusait d'être oubliée, comme les autres. C'était égoïste mais c'était comme ça. Si elle ne voulait pas être oublié, elle non plus ne devait pas oublier. C'était son objectif, désormais. Faire comprendre au monde, qu'il ne devait pas oublier ceux qui n'avaient pas de noms.

-C'est douloureux de s'en rappeler, c'est vrai. Mais au moins, tu as un point de repère. Et c'est important de s'en rappeler, pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Elle tourna finalement la tête vers Rukia et lui adressa un nouveau sourire.

-Tu as une deuxième chance. Ne la gâche pas.

Elle adressait ses mots autant à elle-même qu'à Rukia.



.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptySam 3 Oct - 23:51

Jusqu'à quel point elle hait ce froid ? Elle-même l'ignore complètement. Il fait juste... toujours si horriblement froid partout où elle va. Comme si ce froid l'avait suivie. Comme si la Mort était encore près d'elle et attendait le moindre instant d'inattention, la moindre petite période de doute pour la saisir. Son coeur se glace dans sa poitrine à cette idée et elle se dépêche de fermer les yeux, essayant de se calmer. Elle hait le froid. presque autant que les ténèbres. Elle hait les ténèbres, le froid les cris et en règle générale, tout ce qui lui rappelle sa "prison". Un contact sur ses mains la ramène subitement à la réalité et elle se rend compte que Lantana frotte doucement les paumes de ses mains avec ses pouces. Les mains de la jeune femme sont... étranges. Douces sur certains points, mais légèrement plus dures sur d'autres. Mais le contact des pouces sur ses paumes, est doux et surtout, rassurant. Très rassurant. Au fil des secondes, elle sent son coeur commencer à reprendre un rythme normal et son souffle devenir plus calme. Elle se détend légèrement, tout en notant inconsciemment à quel point les mains de la jeune femme sont chaudes sur les siennes. La chanteuse finit par s'écarter afin de remballer leurs sandwiches, puis revient vers elle avant de lui indiquer qu'elle a quelque chose à lui montrer. Une... promenade à dos de chocobo ? Son coeur bat légèrement plus vite à cette idée. Caresser les créatures étaient déjà un rêve d'enfant, mais elle n'a jamais pensé à en chevaucher un ! Le problème... C'est qu'elle a bien vu que les énormes créatures ne savaient pas comment réagir avec elle.  La chanteuse sort son PHS et appelle la gérante... qui arrive rapidement avec un énorme chocobo sellé. Une belle bête, avec des plumes noires et de magnifiques yeux bleus. Les dis yeux se posent d'ailleurs immédiatement sur elle et l'énorme oiseau semble la toiser ce qui lui provoque un léger trouble. Son souffle se bloque un bref moment dans sa gorge, mais finalement, le volatile finit par pousser un petit "Kweh" avant de s'abaisser... non pas que ça change grand chose.

****A part sauter dessus... il est toujours trop grand pour que j'arrive à monter...****

Chose à laquelle Lantana donne vite en réponse. Ce n'est pas la première fois que la jeune femme la porte, même si la manière est beaucoup moins... intime que la première fois. Elle ne peut pas s'empêcher de sentir une vague sensation de chaleur dans ses joues lorsque les mains passent sous ses aisselles avant de la soulever pour la poser sur l'animal. Elle sent vaguement l'énorme créature tressaillir quand elle se retrouve dessus, mais elle se contente de baisser les yeux, sa main droite commencent machinalement à caresser les plumes auxquelles elle a accès. Elle entrevoit Les mouvements de la chanteuse, mais ne bronche pas : Après tout... Peu importe ce qu'elle pourrait cacher : elle-même porte Eien et Hakainai sous son manteau, les deux lames étant complètement invisibles. Nul doute que les gens aimeraient pas vraiment voir une enfant de son âge avec des armes. Déjà que Priscilla a légèrement tiquée en lui voyant la veille... Le monde a certes l'air calme, mais elle ne peut pas s'empêcher de se demander ce qui se cache dans les ombres, même maintenant. Finalement, la jeune femme se met en selle derrière elle et le chocobo se redresse, apparemment calmé par les caresses qu'elle lui a donné... ou tout simplement habitué. Après avoir indiqué qu'elles seraient de retour d'ici une heure, Lantana lance la créature à faible vitesse et bien qu'elle soit tenue en même temps que les rênes... Rukia a un bref moment de crainte dans lequel elle pose les mains sur le pommeau de la selle devant elle. Puis le vent fouette son visage et ses cheveux lorsque l'animal est lancé à pleine vitesse. Puis le paysage se met à défiler. Plaines, puis étrange désert. Mais il y a quelque chose...

****Que...****

S'il y a quelques touffes d'herbe ça et là, plus elles avancent, plus le sol devient sombre et moins la nature semble présente. On dirait presque que la terre a été brûlée à cet endroit ! Vue la vitesse de l'animal, elle n'a pas vraiment le temps de réellement se concentrer là dessus, mais d'un coup, ses mains se crispent sur le pommeau. On dirait que la nature est morte à cet endroit et commence à peine à se réincarner ! La voix de Lantana la ramène à la réalité et elle relève la tête, juste à temps pour voir une barrière rocheuse face à l'oiseau. Le bras gauche de la chanteuse passe d'un coup sur son ventre, la plaquant contre elle et elle reste complètement surprise en un bref moment. Son corps... Elle avait complètement oublié ce froid. Un froid qui vient juste de disparaître, comme chassé par la chaleur contre laquelle elle est plaquée. Mais ce qui la trouble le plus, c'est...

****Je me sens... tellement en sécurité... Pourquoi ?****

Le chocobo escalade facilement et arriver au sommet ne prend que quelques secondes. Lorsque Lantana tire la bride pour forcer l'oiseau à s'arrêter, Rukia est déjà concentrée sur ce qu'elle voit. une vision horrible. Ce qui était surement une ville de très grande taille avant. Désormais un énorme cadavre tombant littéralement en ruines ! La nature autours semble reprendre très lentement ces droits, même si elle sent une étrange... impureté dans l'air. Le chocobo s'abaisse permettant à la chanteuse de descendre, puis de nouveau, les bras de la jeune femme se referment sur elle pour la faire descendre. Elle aurait pu le faire elle-même, mais... Elle est comme pétrifiée en voyant cet horrible spectacle. La ville est morte, littéralement. Il n'y a rien de vivant là-bas. Même la nature semble hésiter ! Lantana caresse le chocobo ce qui la ramène à la réalité et avec une légère hésitation, elle décide de faire pareil, approchant lentement la main droite des plumes du cou de l'animal. Les yeux bleus la toisent à nouveau et elle se sent hésiter... mais elle finit le mouvement, posant sa main sur le doux plumage et le flattant doucement. Apparemment, le chocobo n'a plus peur d'elle, même si elle ne peut pas s'empêcher de sentir son coeur s'alourdir : aucun doute possible : les animaux sentent ce qu'elle est...

"Ano... M-merci..."

"Kweeh !"

La tête de l'animal vient se poser sur ses cheveux et elle sourit légèrement, avant de finalement offrir une dernière caresse, puis de suivre la jeune femme... laquelle lui explique ce qu'elle voit.

-Tu as déjà entendu parlé de Midgar, pas vrai? C'est cette ville, là-bas. Du moins, ce qu'il en reste.

C'est... c'est VRAIMENT ça Midgar ? Elle se retient de dire que bien entendu qu'elle a entendu parler de la ville : après tout, elle a grandit pendant la guerre entre son pays et elle ! Elle savait que la ville avait été détruite, mais... Rien n'aurait pu la préparer à cette vue !

"C'est... Qu'est ce qui s'est p-passé ici ? T-tout... tout est m-mort, m-même la nature !"

La réponse ne tarde pas... Que... quel genre de... de divinité sadique a bien pu faire tout ça ?! Dix ans. Ou plutôt sept de faux calme, et trois années pendant lesquelles le monde n'a connu que des cataclysmes les un après les autres ! Un météore, une pandémie et une énorme créature... Sur ce dernier point, elle a d'ailleurs l'étrange impression que la chanteuse est... contrariée un bref moment. Il n'y a pas eu que des malheurs bien sur, mais...

-Tu m'as demandé si être jalouse de ceux qui ont oublié était mal. Pour moi, ces gens-là sont les plus à plaindre. Ne pas savoir d'où tu viens, ce qui t'es arrivé… il n'y a rien de plus déroutant. Si tu ne sais pas d'où tu viens, comment savoir où aller?

Son coeur rate un battement à cette idée. Oublier les ténèbres... ce froid... Oublier sa mort. Elle aurait tellement donné pour oublier au moins ça. Mais Lantana a raison et elle le sait. Certains ont du oublier beaucoup. Trop de choses. Mais cela n'empêche pas de sentir toujours cette pointe d'amertume d'enfler en elle un bref moment.

-C'est douloureux de s'en rappeler, c'est vrai. Mais au moins, tu as un point de repère. Et c'est important de s'en rappeler, pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Le sourire que la jeune femme lui adresse en lui indiquer de ne pas gâcher sa deuxième chance a quelque chose d'étrangement rassurant. De doux. Elle ne veut pas gâcher cette chance, mais il y a tout de même une chose qui l'attriste : la robe rose. Si seulement elle pouvait se souvenir de son visage ! Mais elle préfère ne rien dire, se contentant d'essayer de sourire tristement. Son corps tremble toujours légèrement à cause du froid qu'elle ressent. Un froid mortel... mais le sourire de la chanteuse semble le chasser en partie.

"Il y a... t-tellement à apprendre. C'était... un de m-mes plus gros regrets. Avec mes parents et mon amie... J'ai une chance de... d'apprendre de nouveau."

Baissant la tête un instant, elle soupire avant de contracter légèrement ses mains, puis de regarder les ruines en dessous d'elle.

"J'ai j-jamais... Haie Midgar v-vous savez ? J'ai jamais v-vraiment compris pourquoi on d-devait se b-battre. Les adultes ont j-jamais j-jugés utiles d'expliquer aux enfants. J-juste de nous dire que la Shinra était c-comme un énorme m-monstre et qu'on devait t-tout faire pour la vaincre. Et maintenant... Ce s-soi disant m-monstre énorme et... indomptable est m-mort... et je m-me rend compte que cette guerre a s-servie à rien. Il y a eu des... des t-tonnes de m-morts des deux côtés.  T-tout ça pour une énergie qui est même plus utilisée..."

C'est juste... un gros gâchis. Il n'y a pas d'autres mots.

"J'ai nulle p-part où aller maintenant. J'ai c-connue que la g-guerre. Je s-sais rien de ce monde. Mais je r-refuse de retourner à Wutai. Mes amis ont... ce sont des g-grands maintenant. Ils ont p-plus besoin de moi. Mais c'est pas pour ça."

Inspirer lui prend de lourds efforts, mais elle y parvient, de même qu'à expirer. Comment lui expliquer ?! Elle se doute qu'en se renseignant un peu, Lantana trouvera facilement de quoi elle parle, mais... juste... comment expliquer à quel point la guerre lui a coûté ? Finalement, elle soupire avant de murmurer :

C'est une v-vieille loi sur les c-clans... S'il sont décimés au point qu'il reste plus qu'un ou deux survivants... Ils sont confinés au v-village p-pour leur protection et... v-vivement encouragés à se m-marier sitôt qu'ils ont l'âge. J'ai p-pas... compris la plupart des mots mais... Les g-garçons... Beurk.

A part Yuki-Nii, éventuellement... Et encore, il était plus proche du grand frère que du copain. En tous cas, rester confinée dans un village qui la tuée, puis trahie... Son coeur bat de plus en plus vite et elle se dépêche de se concentrer sur l'énorme animal couché à quelques mètres, attendant sagement d'être à nouveau monté. Une vision rassurante.

J'aimerai juste... p-pouvoir rester avec quelqu'un qui c-comprend... qui essayera p-pas de m'emprisonner. Juste... quelqu'un qui sera l-là..."

Et surtout, lui permettra de s'entraîner... De devenir plus forte.

"Vous... V-vous croyez que je p-pourrais devenir p-plus forte ? Que je p-pourrais apprendre à... A protéger ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyVen 9 Oct - 12:39

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
Lantana comprenait Rukia, dans un sens. À elle non plus, on ne lui avait jamais expliqué pourquoi elle se battait, pourquoi elle devait tuer des gens. Et, sans réelle conscience, l'ex-soldate de Deepground exécutait tous les ordres sans broncher et sans se poser de questions. Et la petite fille n'avait pas tort, avec la comparaison entre un monstre et la Shinra. Mais elle n'avait sûrement aucune idée quelle genre de monstruosité avait réellement crée la compagnie et si elle l'apprenait, elle en ferait probablement des cauchemars. Elle se garda par contre de lui dire que la Shinra n'était pas réellement morte, puisque hier encore, elle flirtait éhontément avec l'unique héritier de la compagnie déchue. Cette information ne lui serait d'aucune utilité de toute façon, elle avait sûrement autre chose à penser.

La chanteuse prit finalement place sur un rocher et écouta la jeune Wutainenne lui expliquer enfin cette histoire de loi qu'avait son clan. Sa remarque enfantine sur les garçons lui arracha presque un sourire. Elle n'était pas passé par cette phase d'innocence et par cette fameuse phase que tous les enfants connaissaient, à savoir que le sexe opposé était soit trop bête, soit stupide pour qu'ils puissent jouer ensemble. Par contre, cette histoire de mariage? Cela l'étonnait un peu d'entendre que ce genre de pratique existait encore. Mais puisqu'il s'agissait du Wutai, ce n'était pas si étonnant que cela, si on n'oubliait le fait qu'ils avaient déjà subi pas mal de dégâts démographiques avec la guerre.

Quelqu'un qui la comprend et qui n'essayerait pas de l'emprisonner… franchement, elle ne voyait qu'une seule solution pour l'aider, mais cela ne risquait pas de lui plaire, si elle prenait en compte ce qu'elle lui avait dit auparavant. Si elle ne voulait pas que Wutai la retrouve, elle avait pas mal de possibilités et le monde était suffisamment grand pour qu'elle se cache. Mais rester aux côtés de l'une des plus personnalités les plus médiatisés du monde serait contre-productif.

Lantana jeta à nouveau un regard sur les ruines de Midgar et son regard se glissa sur Edge, qui se mêlait au décor avant de se tourner à nouveau sur Rukia.

-Bien sûr que tu pourras devenir plus forte, si tu t'entraînes, finit-elle par lâcher avant de se lever.

Elle se dirigea vers le Chocobo qui n'avait pas bougé d'un pouce, fouilla dans l'une des sacoches et récupéra l'un des sandwichs qu'elle donna à Rukia.

-Mais il est difficile de protéger quelqu'un avec le ventre vide, alors mange.

Lorsqu'elle retourna s'asseoir, ses mains passèrent brièvement sous sa jupe et firent sortir sans un bruit les deux armes qu'elle avait senti sur Rukia lorsqu'elle l'avait soulevé et qu'elle avait subtilisé en la plaçant sur le chocobo. Elle observa silencieusement les deux lames et les fit tournoyer. Elle avait déjà eu l'occasion d'en voir, durant la guerre, et bien que son arme de prédilection était les armes à feu, la maîtrise de dague et de couteau était une ligne parmi tant d'autre sur son CV.

-C'est avec ça que tu veux protéger? Demanda-t-elle finalement en posant les armes sur ses cuisses. Tu as beaucoup à apprendre. À commencer par savoir te protéger toi-même.

Une règle primordiale qu'on avait imprimé dans son cerveau et sur sa peau. La mission passait avant tout. Lorsque Lantana avait obtenu les informations qu'on lui avait demandé, elle devait les délivrer coûte que coûte, et ce par tous les moyens. Et parfois, cela impliquait abandonner ses propres "camarades".




.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptyDim 11 Oct - 1:08

-Bien sûr que tu pourras devenir plus forte, si tu t'entraînes,

La voix de Lantana est étrangement pensive, comme si elle réfléchissait à quelque chose tout en l'écoutant. Alors que la jeune femme se lève, Rukia a l'étrange impression que l'ambiance est en train de changer, même si dans l'immédiat, elle ne sent rien d'anormal... Sauf...

****Pourquoi je me sens si légère ?****

Peut être que ce n'est qu'une impression, mais depuis qu'elle est descendue du Chocobo, elle a l'étrange sensation que son corps est plus léger que la normale. Ses yeux reviennent à la chanteuse qui vient de se lever et se dirige vers le chocobo, la créature n'ayant pas bougé d'un centimètres depuis leur arrivée. Un animal parfaitement dressé décidemment. Alors que Lntana ouvre une des sacoches pour y saisir un sandwich, Rukia observe à nouveau les ruines de Midgar, notant vaguement l'énorme tour en ruines au centre. Est ce que c'est son imagination ou... est ce que le haut de la tour a cassé d'une manière beaucoup trop nette ? Elle sait que la ville a été attaquée par une énorme créature avant la chute du météore. Quelque chose appelée ARME diamant d'après les explications de la chanteuse. Mais la tour semble avoir subi non pas un bombardement, mais plus...

****Même d'ici... on dirait presque qu'un géant a décidé de trancher la tour avec une énorme épée pour voir ce qui se passerait. La cassure est... j'ai jamais vu un truc aussi net ! Qu'est ce qui s'est passé ici ?! C'est le sacre qui a fait ça ?!****

Elle ne peut pas s'empêcher d'observer la tour d'un air ahuri un bref moment avant de secouer la tête pour se reprendre. Midgar est morte. Cette énorme cité, autrefois ennemie mortelle de son pays natal est morte... Et la Shinra avec apparemment. Elle ne sait pas quoi en dire, ni en penser. Une partie d'elle a envie de s'en réjouir, mais en même temps, elle ne peut pas s'empêcher de se demander combien de personnes ont bien pu passer dans la rivière de la vie lors d'un tel carnage. Même si le météore n'a rien touché, la ville semble avoir littéralement été bombardée par une énorme armée, puis brûlée par un brasier colossal, sans compter la tour qui a vraiment l'air d'avoir été plus tranchée que cassée. Un déplacement dans l'air attire son attention et elle a juste le temps d'attraper un sandwich au vol alors que la voix de Lantana reprend :

-Mais il est difficile de protéger quelqu'un avec le ventre vide, alors mange.

Un bref moment d'hésitation... elle n'a pas vraiment faim, mais d'un autre côté... ça fait combien de temps qu'elle n'a rien mangé ? Cette idée en tête, elle soupire avant de commencer à mordre dans sa nourriture, essayant de savourer un minimum. La chanteuse a raison après tout... Même si elle se rend soudainement compte d'un détail : son coude gauche... Pourquoi elle ne sent pas Eien ? Habituellement, elle devrait pouvoir poser son coude dessus ! La réponse arrive vite et elle reste pétrifiée quand Lantana sort ses deux kodachis de sous sa robe. Quand a-t'elle réussi à les lui prendre ?! L'éclat dans les yeux rubis de la jeune femme est étrangement familier quand cette dernière dégaine les deux lames, mais ce qui fascine le plus Rukia (en dehors de la facilité avec laquelle ses armes lui ot été dérobées), c'est la facilité avec laquelle Lantana manipule ces dernières. Elle savait déjà que ce n'était pas une chanteuse ordinaire, mais... Elle sursaute d'un coup en se rendant compte que Hakanai, reconnaissable à sa sageo blanche semble luire faiblement dans la main droite de la chanteuse et elle se dépêche de se relever, sans prendre le temps d'écouter ce que la femme lui dit au sujet de l'entraînement :

"L-Lantana-San, r-rengainez c-celle dans votre main droite ! Elle... C'est pas un Kodachi normal !"

Elle ignore ce qui va pas avec Hakanai : juste que sortir sa lame et la tenir plus de quelques minutes la fatigue extrêmement vite au point de la laisser littéralement sur les genoux. Paradoxalement, elle se sent toujours étrangement plus forte quand elle la tient. Même en lisant les annales de son clan, elle n'a jamais pu apprendre ce qui n'allait pas, juste que les deux armes étaient dans sa famille depuis des générations et n'étaient pas ordinaires. Même Si Eien semble juste incapable de s'émousser. La chanteuse ne semble pas montrer de gêne, mais... le moment de choc passé, elle reconnait enfin l'éclat dans les yeux de la jeune femme et elle grimace avant de gémir légèrement. C'est bien sa veine... Elle qui pensait avoir mis ça de côté en laissant Yuffie... Au moins, la chanteuse a posées les armes, mais...

"V-vous aussi ? V-vraiment ? A c-croire que Yu-chan me suit p-partout décidément..."

Ignorer le froid qui semble essayer de lui geler le coeur à cette idée a quelque chose de difficile. C'est exactement le même éclat. Yuffie la regardait exactement comme ça quand elles étaient petites. Généralement, juste avant de lui faire ou de lui dire quelque chose de blessant. Combien de disputes est-ce qu'elles ont eues à cause de ça ? Jusqu'à ce qu'elle comprenne pourquoi sa meilleure amie pouvait être si cruelle avec elle...

"J'ai... beaucoup à apprendre, je sais... je venais à peine d'apprendre à manier ces d-deux là quand... J'étais c-censée commencer à apprendre les a-arts martiaux quelques j-jours plus tard."

Escapologie, leçons élémentaires lire, écrire, compter... l'histoire de Wutai, les bases de la furtivité et le maniement des dagues. C'est tout ce qu'elle a appris avant sa mort. Elle ne peut pas s'empêcher de se demander subitement si Edge va bien et ce qu'il est devenu. Apprendre le maniement des armes était censé être après les arts martiaux, mais Edge lui a appris ça en avance. Comme c'est... amusant. avec le recul, elle se rend compte à quel point le garçon avait été arrogant ce jour là. Arrogant, mais tout de même amical et serviable. Elle se rappelle encore ce qu'il lui a dit ce jour là "avec ça, tous les soldats de la Shinra auront peur de toi." Une tentative de lui faire prendre confiance, une vraie affirmation ou juste une plaisanterie... elle l'ignore encore... mais elle a l'horrible impression de l'avoir déçu. Finir son sandwich ne prend que peu de temps, puis elle observe la chanteuse, notant pour la première fois plusieurs choses. Rien que la position qu'elle a... C'est étrangement familier.

"J'apprendrai... Et je...d-deviendrai forte, p-peu importe comment... "
Revenir en haut Aller en bas
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 121

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia EmptySam 17 Oct - 17:11

ft. BENIKAGE RUKIA

Attention au bec de chocobo !
Lantana ne pouvait pas juger Rukia de posséder des armes à son "âge" puisqu'elle-même se souvint en avoir eu encore plus tôt qu'elle. Pendant même plusieurs années, avant qu'elle ne commence sa carrière de chanteuse, elle avait toujours avec elle une arme à feu, tous les jours, peu importe le moment de la journée. Par souci d'images, elle ne gardait que des matérias de protection sur elle mais lorsqu'elle savait qu'elle ne ferait pas énormément d'apparitions publiques, son arme de prédilection était à ses côtés. Au vu des monstres qui pullulaient en ce moment, ce ne serait pas si choquant que même une chanteuse soit armée. Mais si ça pouvait lui éviter de devoir gérer un scandale, autant prendre ses précautions. Elle avait suffisamment d'influence pour faire taire mais rien ne garantissait la protection de Rukia de ce coté-là.

Rukia qui semblait bien agitée en la voyant manipuler ses kodachi. Pas besoin d'être un expert en arme blanche pour comprendre qu'elle était un peu différente. Elle émettait une étrange lueur et Lantana avait ressenti une sensation à la fois étrange et familière en la manipulant brièvement. Comme à une enfant à qui on dit de ne pas faire telle bêtise, la rose reprit l'arme en question et l'observa plus attentivement. La sensation la reprit et cette fois-ci, elle la reconnut.

Le fourmillement le long de ses bras, les frissons le long de son échine, le débordement d'énergie dans tout son corps : une injection de Mako. Cette arme semblait décupler ses capacités physiques. Peu de gens réagissaient bien à l'énergie vitale de la planète, et Lantana faisait partie des rares "élus". La dernière fois qu'elle en avait eu remontait à plusieurs années déjà, lors d'une mission. Ses tenues de combat, qu'elle avait encore par précaution, possédait un système qui lui permettait de lui en injecter pendant quelques minutes, la rendant presque invincible et inarrêtable. Mais à la fin, elle en payait le prix et était épuisée, devenant extrêmement vulnérable. Elle faisait en sorte d'être dans cet état une fois qu'elle était proche du point d'extraction.

Finalement, Lantana se plia aux exigences de la fillette et replaça les dagues non pas sur ses cuisses mais sous les plis de sa robe, les lames se glissant dans les protections en cuir prévu pour les armes blanches et près de ses armes à feu. Quelle aubaine qu'elle ait apporté ce holster précis et non un autre, n'est-ce pas? Elle remit en place les plis de sa robe, faisant disparaître les armes puis se releva pour aller prendre cette fois-ci une bouteille d'eau dans la sacoche pour Rukia mais resta cette fois-ci près du chocobo qui tendit le cou pour recevoir quelques caresses. Elle le gratifia de légères gratouilles sous le bec tout en écoutant Rukia et notant dans un coin de sa tête à faire des recherches sur une certaine Yu venant du Wutai.  Autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

Peu importe comment? Elle lui rendrait servir si elle la prévenait, pas vrai?

-La Shinra voulait devenir l'entreprise la plus puissante du monde, et peu importe comment. Et regarde ce qu'ils sont devenus.

Son ton était sec, presque ironique tandis qu'elle avait levé le bras pour pointer Midgar en ruines.

-Devenir forte, peu importe comment, implique d'énormes sacrifices et conséquences.

Et Lantana en savait quelque chose à ce sujet puisqu'elle faisait partie des nombreux sacrifices dont elle parlait et qu'elle avait contribué aux conséquences quelques mois plus tôt. Et quelque chose lui disait que la planète n'en avait pas fini, de leur offrir ses conséquences. Le Chocobo noir qui était calme jusque là s'agita légèrement contre elle et Lantana entendit par-dessus le son du vent le bruissement d'ailes au loin. Il était temps de rentrer, semble-t-il.

-Il faut qu'on rentre.

Elle aida Rukia à remonter sur le chocobo puis reprit sa placer derrière elle et les rênes, et ordonna sa monture de se relever et de faire le chemin inverse. Le chemin du retour se fit à une vitesse moins élevée, parfaite pour admirer les terres arides et desséchées de la région de Midgar. Pendant le trajet, une ombre les survola à plusieurs reprises, presque menaçante, mais rien ne se passa. Par précaution, Lantana avait gardé l'une de ses mains alerte près de sa cuisse droite.

Comme elle l'avait prévenu, elles étaient revenues au bout d'une heure, le gérant de la ferme, les attendant sagement. Il reprit le chocobo au plumage noir, le délesta de sa selle et le lâcha dans l'enclos plutôt que de le ramener dans l'écurie. La chanteuse s'approcha de la barrière et appela l'un d'eux en faisant une vocalise simple. L'oiseau géant répondit, essaya de l'imiter, avec enthousiaste en agitant joyeusement ses ailes, lui arrachant alors un petit sourire.

-Devenir forte, peu importe comment, n'en vaut pas la peine.

Elle avait lâché ses mots, s'adressant vaguement à Rukia, ou peut-être à elle-même. Même si dans son cas, elle n'avait pas réellement eu le choix, car elle si elle ne le faisait pas, elle mourrait, elle avait quand même décidé à poursuivre cette voie après la disparition de la Shinra.


.:.
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia 5rai
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia   Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention au bec de chocobo si vous avez un sandwich en main ! : ft Rukia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Les plaines :: Ferme de Chocobos-
Sauter vers: