AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le Deal du moment : -46%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
37 €
Le Deal du moment : -41%
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
Voir le deal
649 €

 

 Présentation de Rukia (Finie)

Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 95

Inventaire
:
Présentation de Rukia (Finie)
    Lun 20 Avr - 2:08



Rukia Bénikage

       

Datenshi Rukia (Rukia, l'ange déchue)


       

Chronologiquement 18 ans. Physiquement neuf ans


       

18 septembre  


       

1m30


       

Electron libre


       

Kunoichi


       

Eien (éternité) : Il s'agit d'un Kodachi (dague ninja) d'une trentaine de centimètres de long (poignée non comprise), reconnaissable à sa lame d'acier noire et à sa sageo rouge sang. Cet artefact fut volé à Wutai lors de la guerre contre la Shinra, atterrissant dans la collection privée d'un certain pervers de Midgar. Récupérée plus tard par le village suite à une tentative du dit pervers de se faire pardonner un "incident" avec une certaine kunoichi, L'arme fut à nouveau récemment volée par Rukia qui, d'après elle, en était l'héritière légitime. De par le fait que l'arme était dans sa famille pendant des années avant son premier vol, et fut littéralement prise par l'ennemi sur le corps de son père, cette déclaration pourrait paraître juste... dans un sens.


       

Hakanai (Éphémèralité) : Jumelle et opposée d'Eien, Hakanai est tout comme sa "soeur" un kodachi d'acier noir, Mais sa lame est ornée d'un étrange motif blanc. Sa sageo est blanche et sa tsuka (poignée) rouge. Volée en même temps qu'Eien pour la même raison que cette dernière, Hakanai n'est que très rarement utilisée, généralement quand la jeune kunoichi est acculée et doit se déchaîner. Une étrange puissance émane de sa lame et il semblerait que s'en servir fatigue la petite kunoichi. Hakanai n'est ainsi dégainée que le temps d'un assaut. Cette arme est souvent tenue dans la main droite (et sa tsuka dépasse de toutes manières au niveau du coude droit de la jeune fille.)


       
Assassin of black (fate apocrypha)

   

   
Personnaliser


Physiquement, Rukia semble quelque part entre l'albinisme et la simple pâleur.  Reconnaissable à ses cheveux blancs mi-longs, la seule chose qui diffère d'une albinos totale est la couleur verte de ses yeux. Une couleur horriblement familière pour tous ceux qui ont côtoyés de membres du SOLDAT dans la mesure où les siens sont verts éclatants. Son teint de peau est pâle, frôlant le lunaire, sans pour autant virer au translucide, bien qu'elle paraisse étrangement spectrale lorsque la lumière lunaire la touche.

Comme cité plus haut, ses cheveux sont blancs, ou plutôt, platines, virant au blanc lorsque le soleil tape dessus. Un fait cependant rare compte tenu du fait que le dit soleil est un ennemi dangereux pour elle.  Ses plus longues mèches tombent jusqu'à ses omoplates alors que les mèches situées à l'avant de son crâne sont beaucoup plus courtes, stoppant au dessus des yeux. Ses sourcils sont également blonds platines, et sont fins. Le reste de son visage quand à lui est poupin, avec des traits doux, marqués par les douces rondeurs de l'enfance. Avec son petit nez en bouton et ses lèvres fines légèrement rosées, Rukia promet une beauté future... ou promettait. Dans l'actualité, elle peut généralement être vue comme "mignonne". Cela dit, il est clair que contrairement à son ancienne amie et rivale, la jeune fille n'est pas une pure wutaienne, ayant hérité de certains traits occidentaux issus de sa mère. Détail navrant : elle porte encore les stigmates de sa mort précoce : deux balafres marquant son visage, respectivement une latérale traversant l'oeil gauche (ce dernier ayant été régénéré à son "retour" et une oblique sur la joue droite.

Son corps en revanche est clairement calibré pour le ninjutsu. Mince, sans pour autant être maigre, Rukia est petite du haut de son mètre trente, légère et discrète. Compte tenu de son jeune âge, sa musculature est loin d'être développée, sans parler de ses formes totalement absentes. Ses mains fines sont tout de même caleuses ce qui montre une utilisation fréquente d'armes diverses. Du fait qu'elle ne se tienne que rarement droite, elle paraît encore plus petite qu'elle ne l'est réellement. Ses jambes sont courtes (normal pour son âge) avec des pieds encore assez petits, bien qu'il semblerait qu'elles soient configurées "en longueur" ce qui pourrait indiquer une agilité intéressante. En dehors de ça, son corps n'a rien de particulier pour une enfant de cet âge.

Rukia est ambidextre, bien qu'il semblerait que ce ne soit pas naturel. Compte tenu de la disposition de son Kodachi, elle est en fait née gauchère et s'est entraînée très jeune à utiliser ses deux mains

Bien qu'elle ait été aperçue vêtue d'un shinishōzoku (kimono funéraire blanc) à Wutai, elle ne porte désormais plus le vêtement, préférant une tenue plus sombre... Apparemment gothique, la jeune fille adore les tenues noires, avec une préférence pour un chemisier sans manches noir, orné sur la totalité du torse par une croix écarlate. Elle couvre ses jambes par un pantalon treillis également noir et de bottes de combat de la même couleur. Pour couvrir le tout, elle enfile un énorme trench-coat noir en lambeaux  trois tailles trop grand pour elle, possédant aussi un capuchon. Le choix du manteau trop grand est en fait tout simple : noyer autant que possible sa silhouette et se cacher complètement. Pour une raison inconnue, elle cache ses mains des phalanges jusqu'aux avant-bras avec des bandages blancs. Cela dit, ses tenues sont variables en fonction de ses besoins et objectifs : S'il faut qu'elle apparaisse comme une fillette parfaitement normale, elle peut aisément enfiler des robes d'été de diverses couleurs et cacher ses cicatrices sous un peu de maquillage. Une constante assez intéressante cependant : lorsqu'elle n'a pas besoin de discrétion, son kodachi principal, Eien apparaît clairement, attaché au niveau des ses reins avec la poignée dépassant au niveau de son coude gauche. Hakanai quant à elle est croisée avec sa soeur, sa poignée dépassant au niveau du coude droit.

En terme de style de combat, Rukia n'a jamais pu finir son entraînement de kunoichi est n'est clairement pas au niveau d'autres ninjas... ni même à celui de Yuffie. Son style est donc une version très "freestyle" du ninjutsu traditionnel, ressemblant vaguement à une forme de Iaijutsu (art de dégainer vite) avec un usage fréquent des jambes pour bondir (et filer de rapides frappes) ainsi que de lancers de Shurikens et de sorts comme appoint. Contrairement au style flamboyant de son ex-rivale ou de la plupart des autres ninjas, Rukia ne part jamais en premières lignes et fait généralement tout pour devenir une cible de trèèèèès petite taille. Cela explique pourquoi elle se tient généralement penchée en avant, campée sur ses jambes avec la main droite posée sur le sol et l'autre posée sur le Kodachi dans son dos.  Son style est généralement composé de bonds rapides, d'esquives brusques et de feintes sournoises avec changements de rythme. Elle n'ouvre jamais les hostilités, préférant frapper dans le dos, mais si elle est acculée, elle combat pour survivre avant tout et n'a STRICTEMENT aucun honneur en combat. Comme elle le dit elle-même : elle n'est pas la plus forte, alors pourquoi est ce qu'elle devrait combattre comme ceux qui sont plus forts qu'elle ? Une philosophie qui transparaît dans absolument tout ce qu'elle fait.

   
 
Charisme



"Sourire... un acte d'intimidation... ou est ce juste une fuite ? " (l'une des "victimes" de Rukia en la voyant)

Au premier abord, Rukia apparaît comme une version miniature et blonde platine d'une certaine kunoichi brune . Bruyante, souriante et horriblement têtue, elle est connue pour être arrogante et surtout, extrêmement avide, désirant pour ainsi dire "tout ce qui brille" ou a un minimum de valeur. Affamée de roulés la cannelle et autres pâtisseries, Cette petite diablesse en veut littéralement toujours plus et semble réellement insatiable, aussi bien de trésors que de sucreries et surtout, SURTOUT de matérias et de connaissances.

A seconde vue... La jeune fille est beaucoup plus complexe et surtout, beaucoup plus tragique qu'il n'y parait...

En réalité, Rukia est une jeune fille timide, mélancolique et extrêmement maladroite sentimentalement. Un comportement qu'elle cache sous des dehors agités et arrogants, mais qui cache des blessures d'une telle gravité qu'on pourrait décemment se demander quelle sorte de divinité sadique a bien pu décider de la ramener à la vie. Car oui, là est tout le problème : la jeune fille est en fait une revenante. Le retour d'une petite wutaienne tuée accidentellement par un ninja de son village presque dix ans plus tôt.

Rukia ne s'est jamais remise de sa mort et ne s'en remettra surement jamais complètement. De fait, elle garde quelques souvenirs de la dite mort, mais surtout, de ce qu'il y a eu ensuite. Apparemment, quand on meurt jeune et surtout, aussi soudainement, cela engendre de nombreux regrets. Et à cause de ces regrets, la jeune fille n'a jamais pu rejoindre la rivière de la vie, restant littéralement en transit dans une zone dont elle se souvient comme horriblement sombre et froide, avec ses regrets et souvenirs comme seule compagnie.

Hors... la jeune fille souffre de nyctophobie (peur des ténèbres) depuis toute petite et bien que ce genre de phobie puisse aisément être soignée avec le temps (c'est après tout l'une des plus répandue chez les jeunes enfants), elle y était toujours sujette à sa mort. Inutile de dire que d'être "enfermée" dans une zone totalement noire avec seulement ses regrets pour lui tenir compagnie a provoqué des dommages extrêmes dans sa psyché. A cause de ça, Rukia souffre d'une peur simple, mais précise : être renvoyée dans cet endroit qu'elle considère comme pire que l'enfer. Ainsi, elle est terrorisée à l'idée que son retour soit temporaire et qu'elle soit un jour renvoyée de force dans cet endroit. Toutes ses peurs et insécurités menacent à tous moments de la submerger, si bien qu'elle tente de les fuir en se faisant remarquer le plus possible, dans une tentative désespérée de "s'ancrer" dans ce monde en utilisant les souvenirs des gens comme ancrage. Ignorant les modalités de son retour, elle part ainsi du principe que plus elle laisse de traces, en bien comme en mal, moins le "monde des ténèbres" comme elle le surnomme aura de moyens de la reprendre.

Parallèlement, elle s'efforce de profiter autant que possible de cette deuxième chance, tentant d'engranger le plus de connaissances et d’artefacts possibles. Son rêve ayant toujours été de voir le monde, avoir été injustement privée du dit rêve était l'origine de tous les regrets qu'elle possédait. Son but est simple : apprendre et découvrir. Exploratrice avant tout, elle n'en demeure pas moins une voleuse qui adore les objets légendaires et les matérias. La cause réelle de sa mort fut certes une extrême curiosité (en plus d'une horrible malchance), mais cette curiosité est toujours là et la pousse toujours à apprendre.

Rukia hait Wutai et fait tout pour éviter le village. Pour elle, son ancien pays est la cause de ses souvenirs et des souffrances qu'elle a endurées. Elle a après tout vue la tête de son assassin et pour elle, il n'y a aucun pardon possible. Si elle ne souhaite pas de vengeance et veut juste vivre comme elle le veut, Ses liens avec son village sont morts et bien qu'il lui reste un certain respect et amour pour certaines personnes, cela ne suffit pas à effacer ce dégoût qu'elle ressent. Pour elle, Wutai l'a trahie et ne fait donc plus partie de sa vie. Apprendre qu'elle était en plus orpheline à son retour fut un choc majeur, à plus forte raison que ses parents ne vinrent jamais la chercher dans l'enfer où elle était. Comme elle le dit elle-même désormais : elle ne manque plus à personne...

En réalité, Rukia a des aspirations simples : retourner à l'école, apprendre diverses choses et voir le monde. Elle veut juste vivre et s'amuser, profiter autant que possible de sa seconde chance. Mais cause de la peur et de ses souvenirs, elle n'est toujours pas libre et ne peut que continuer à fuir en avant, fuyant à la fois ses souvenirs et les éventuels ninjas du village qui auraient pu être lancés à sa poursuite.

Rukia conserve cependant une imagination typique des enfants de son âge, avec tout ce que ça implique. La jeune fille garde énormément d'intérêt pour les vieilles histoires que lui racontaient sa mère ainsi que les mythes et légendes de Gaïa. Son objectif primaire est de se renseigner sur divers artefacts, outils et matérias légendaires , puis de s'en emparer afin de les conserver hors de portée de quiconque. Ce trait est apparu récemment, depuis qu'elle a entendu parler de la crise du météore. Inutile de dire que les matérias noire et blanche sont ses cibles principales.

Un détail assez étrange : ses rêves lui montrent parfois une jeune femme sans visage, vêtue en rose dont la présence illuminait les ténèbres qui tentaient de la dévorer. Un rêve qui la rassure et lui donne une sorte d'impression de sécurité. L'un de ses objectifs serait de découvrir qui est cette femme, bien qu'elle ne se souvienne pas d'où elle l'a rencontrée. Peut être dans un désir de calmer la peur qui la ronge, tout en elle désire la rencontrer, mais à cause de son entraînement de kunoichi inachevé, elle ignore totalement où chercher et se contente de "dériver" un peu partout, dans l'espoir d'entendre des rumeurs.

Au final... tout ce que Rukia veut, c'est exister.
 



 
Expérience


   Rukia Bénikage... Une marque noire dans l'histoire de Wutai. Une marque parmi tant d'autres que les chroniqueurs et historiens du village auraient ordinairement du mal à la trouver parmi toutes les autres. La guerre entre Wutai et la Shinra est après tout source d'un nombre incalculable de morts et de disparitions, mais rares étaient celles qui frappaient les enfants. Malheureusement, les dommages collatéraux, ça arrive. Mais quand le "dommage collatéral" en question est une enfant de neuf ans et qu'en plus, cette dernière est tuée non pas par l'ennemi, mais par un guerrier du village, la tragédie est d'autant plus lourde.

La famille Bénikage était un clan ninja peu important, mais tout de même apprécié de Wutai. Traditionalistes convaincus (comme beaucoup de guerriers de l'époque) et membres de la défunte unité d'espionnage, le clan se trouvait hélas sur le déclin suite à diverses mauvaises rencontres... tout particulièrement avec un certain trio Shinra et surtout, avec les Turks. A la naissance de Rukia, le clan comprenait une vingtaine de membres, mais avant qu'elle n'atteigne les huit ans, il ne restait plus qu'elle, ses parents et un oncle. La jeune fille ne connut littéralement que la guerre : Elle naquit en effet le 19 septembre 91, soit lors des prémices du conflit. Deux mois avant la naissance d'une certaine autre jeune kunoichi qui aurait un rôle important quinze ans plus tard. Bien que sachant qu'une guerre était en approche, ses parents étaient bien décidés à la protéger et à tout faire pour qu'elle ait un beau futur... ou même un futur tout court. S'ils avaient pu savoir quel sort attendait leur trésor, nul doute qu'ils auraient été anéantis par l'horreur...

Grandir dans une guerre est probablement la pire des expériences pour un enfant. Bien que ne connaissant que ça, Rukia eut cependant la chance de grandir loin du champ de bataille et de ne pas connaître le sang avant longtemps. Oh, bien sur, comme cité précédemment, sa famille fut tragiquement décimée lors du conflit, mais elle ne sut jamais réellement pourquoi. Cela dit, l'ambiance à Wutai, horriblement morose la troubla. Chaque jour amenait son lot de morts, de pleurs et de lamentations. Toutes les fois où la jeune fille vit une une famille brisée, des mères pleurant leurs fils ou époux... Bien qu'elle n'était pas réellement consciente des enjeux, elle grandit très vite en prenant un comportement étrangement mélancolique et pensif. D'après le peu de gens qui se souviennent d'elle, Rukia Bénikage devint très jeune une véritable ombre, furtive et silencieuse. La mort de chaque membre de sa famille sembla la marquer un peu plus, inquiétant pas mal de gens... Puis vint un imprévu.

Yuffie Kisaragi... Un nom qui résonne encore légèrement dans l'esprit de Rukia. Même à six ans, jour de leur première réelle rencontre, Yuffie était déjà une jeune fille bruyante et pleine de vie. Le genre d'enfant qui attire les autres facilement. Peut être que voir une fille du même âge qu'elle déprimer lui déplut ? Ou est ce qu'elle tentait juste de la consoler ? En tous cas, se voir arrachée à ses pensés par une main saisissant la sienne et la tirant d'autorité en direction d'autres enfants fut un souvenir assez fort pour demeurer dans le coeur de Rukia par delà la mort. Si dans un premier temps, l'autre fille la rendit mal à l'aise, peu à peu, le comportement extraverti de la future héroïne traversa vite ses défenses et en quelques mois... toutes deux devinrent amies. Une amitié cependant assez amusante : en dépit de sa fragilité mentale, Rukia désirait vraiment se hisser à la hauteur de son amie. Parallèlement cette dernière s'en rendit plus ou moins compte et se mit à entretenir une sorte de rivalité. Si elle fut souvent impatientée par le comportement effacé de son amie, la future héroïne protégea tout de même cette dernière à sa manière... quitte à verser dans l'amour vache par moments. Divers entraînements en duo, quelques combats presque fraternels et beaucoup de jeux divers... Si Rukia ne prit jamais totalement confiance en elle-même, elle parvint tout de même à obtenir le désir de devenir plus puissante et surtout, de pouvoir un jour explorer le monde aux côtés de son amie. Hélas... Le sort en décida autrement...

Premier octobre 00... Une date qui marqua Wutai, quinze jours avant leur capitulation. Venant tout juste d'avoir neuf ans, Rukia était devenue légèrement plus aventureuse et surtout, considérablement plus curieuse. Adorant étudier et découvrir, contrairement à son amie, la jeune fille aimait beaucoup s'isoler et passait le plus clair de son temps dans des zones peu visitées pour lire ou rêver de diverses choses. Toujours loin du champ de bataille, dans un endroit où elle aurait du être en sécurité. Malheureusement... la guerre a parfois un lourd tribut. Pas seulement physique : l'esprit subit aussi de lourds dommages. Il suffit d'un rien pour qu'une vie soit gâchée et s'il était encore de ce monde, un ninja appelé Shinogi Akura en témoignerait. Après une journée entière de batailles et de sang versé, l'homme rentrait au village, légèrement blessé physiquement, mais avec l'esprit durablement marqué. Ce fut à ce moment que la main du destin frappa. Lisant dans un arbre, Rukia fit involontairement tomber son livre et le bruit fit sursauter le guerrier qui, sans se poser de question et oubliant totalement où il se trouvait lança deux kunais dans la direction de la forêt. La dernière chose que la fillette vit avant que les deux lames ne frappent sa tête fut le regard du ninja. Elle ne vit jamais l'horreur apparaître dans le regard de l'homme, n'entendit pas son cri, ni ne sentit les tentatives désespérées qu'il fit pour la ranimer. Le souvenir de cette apparente trahison fut la seule chose qu'elle emmena avec elle. Son histoire sembla s'arrêter là.

Les funérailles furent... horribles. Qu'une enfant aussi jeune ne soit tuée ainsi dans l'enceinte du village en horrifia plus d'un. Shinogi fut incapable de supporter le poids de son acte et fut retrouvé mort chez lui quelques jours plus tard. Godo Kisaragi n'eut pas le cœur d'expliquer à sa fille la raison de la disparition de son amie et fit tout pour lui cacher sa mort. Yuffie n'apprit pas avant ses quatorze ans le sort de sa camarade. Dans une tentative de la protéger, son père préféra lui faire croire à un enlèvement par l'ennemi et lui interdire de s'aventurer seule dans la zone forestière. Yuffie développa dès lors une haine intense envers la Shinra, mais aussi une vague peur qui apparut lors d'une rencontre avec un Turks, peu de temps avant la fin de la guerre. Quinze jours après la mort de Rukia, Ses parents moururent lors de l'assaut sur le Fort Tamblin, conduisant le clan à l'extinction et Wutai à la reddition. Les vraies raisons de sa mort furent également cachées pour éviter de déshonorer le reste de la famille Akura ce qui, Godo l'ignorait, aurait des effets secondaires négatifs bien plus tard.

La rivière de la vie... Source de toute vie sur la planète. L'endroit où les âmes sont supposées transiter après la mort. Retourner à la planète pour alimenter le cycle de la vie. Ordinairement, Rejoindre la planète est facile et ne demande rien de particulier. Mais certaines âmes peuvent hélas se retrouver coincées. Trop de crimes, trop de regrets ou tout simplement de désirs alourdissent l'âme, cette dernière se retrouvant coincée quelque part entre deux mondes. Plus on meurt jeune, plus le phénomène a des chances de se produire. Et dans le cas de Rukia, sa mort injuste, son impression d'avoir été trahie et ses regrets devant ses rêves désormais détruits enchaînèrent littéralement son âme, la piégeant dans une zone horriblement noire et sans vie. Le temps cessa littéralement d'exister pour elle changeant les minutes en décennies et années en siècles. Aucune réelle douleur, mais d'horribles regrets qui tentaient de la déchirer et cette obscurité constante qui semblait vouloir la dévorer. Un véritable supplice sans fin. Si hors de la rivière de la vie, seulement huit ans passèrent, pour elle, ce fut une éternité dont rien ni personne ne vint jamais la sauver... Du moins, jusqu'à la crise du Météore et surtout, peu de temps après...

Aerith Gainsborough... Tel était le nom de cette femme. Suite à sa mort des mains de Séphiroth et à sa prise de contrôle de la rivière de la vie pour détruire le météore, La dernière des Cetras se retrouva à arpenter les profondeurs de la rivière de la vie, croisant par hasard la route de plusieurs âmes incapables de rejoindre la planète. Professeur Hojo, président Shinra, Biggs, Wedge et Jessie, ainsi que diverses autres personnes, toutes incapables de "traverser" pour telle ou telle raison. Parvenant à atténuer les souffrances de certains, à aider d'autres ou juste à observer ceux qui avaient commis trop de crimes, Aerith fut cependant coupée dans sa tâche par Séphiroth lorsque ce dernier tenta un retour, mais une fois l’événement passé, alors qu'elle aidait les victimes du Géostigma à trouver le repos, elle pu ressentir un chagrin et une terreur intenses émaner d'une zone horriblement sombre de la rivière. Une présence qu'elle suivit et qui l'amena jusqu'à la "prison" de Rukia. Choquée en voyant une enfant aussi jeune être littéralement terrorisée à ce point, la jeune femme comprit vite la tragédie qui retenait la fillette. Et tout comme elle le fit pour d'autres personnes, tenta immédiatement de l'aider. Sa seule présence sembla illuminer les ténèbres, attirant l'attention de Rukia qui se tourna immédiatement vers elle. Chose étrange, la lumière, pourtant ardente ne lui faisait pas mal aux yeux et l'enfant se leva pour la première fois, se rapprochant de la Cetra...

De nos jours, la petite Kunoichi ne garde que peu de souvenirs de ce moment. Juste une main posée gentiment sur sa joue et une douce voix tentant de l'encourager. Une robe rose, flottant dans un vent venu de nulle part et des mèches de cheveux bruns effleurant son visage trempé. Aucun visage, mais elle se rappelle de cette chaleur réchauffant son corps glacé. Un souvenir obsédant qu'elle tente de comprendre. Malheureusement, Aerith fut incapable de l'aider à rejoindre la planète ce jour là, bien qu'elle tenta plus d'une fois. Toujours retenue par quelque chose qu'elle-même ne comprenait pas, Rukia fut cependant aidée par la jeune femme, mais les Tsviets mirent fin à toute possibilité de reposer enfin en paix. Absorbée par Oméga en même temps que de nombreuses autres âmes, la jeune fille sembla "s'endormir"... puis se réveiller dans un endroit familier.

La première chose qu'elle ressentit en se réveillant fut une totale désorientation. Les ténèbres étaient toujours là, mais moins dévorantes... Se réveiller couchée sur de l'herbe fut néanmoins étrange pour elle, surtout avec la lumière de la pleine lune au dessus d'elle. Alors qu'elle se redressait, deux choses lui arrivèrent aux yeux : sa tenue et surtout, le village. Wutai avait légèrement changé, même si le Da Chao, éclairé par la lumière blafarde était toujours fidèle à lui-même. Mais une vague terreur l'envahit en se rendant compte de ce qu'elle portait : un Shinishozoku... Un kimono d'enterrement. Alors que l'herbe chatouillait ses pieds nus, elle ne put que regarder autour d'elle, incapable de comprendre ce qu'il lui était arrivé. Puis, comme mue par un instinct, elle se dirigea vers le village, entrant ensuite dans son ancienne maison... Sentant un mauvais pressentiment en constatant l'état des lieux. Son regard accrocha ensuite le registre familial et...

Une heure plus tard, un hurlement d'enfant réveilla le village en sursaut et les quelques ninjas de garde eurent une vision d'horreur : un fantôme se tenant sur le toit du bâtiment, tenant un kodachi dans chaque main. Le regard haineux de l'apparente entité et surtout les larmes qui s'en échappaient provoquèrent un rude choc. Rukia venait en effet de tout découvrir : qu'elle était morte pratiquement dix ans plus tôt, que sa mort avait été étouffée et pire encore : qu'elle était seule ! Ses parents et son assassin l'avaient suivie dans la mort, mais elle ne les avaient jamais vus ! Son regard accrocha alors celui de Godo, lequel venait d'arriver et une haine incommensurable l'envahit. En un instant, le peu d'espoir qui avait réussi à revenir suite à son retour s'était écroulé. Une seule chose lui vint en tête : Wutai l'avait trahie non pas une, mais deux fois ! Un deuxième hurlement lui échappa et elle disparut dans la nuit, abandonnant son village natal sans la moindre intention d'y retourner. Si Godo tenta d'envoyer des troupes à sa poursuite, nul ne fut capable de la retrouver ensuite.

Deux mois sont passés depuis. Désormais lâchée sur Gaïa, Rukia est lentement mais surement dévorée par ses doutes et sa peur. Terrifiée à l'idée de retourner dans "le monde des ténèbres" et désirant par dessus tout assurer sa survie, elle tente désespérément de rester lucide en adoptant les traits de caractère de la seule personne à avoir autrefois pu la rassurer : Yuffie. Un masque qu'elle hait et qui est la parfaite antithèse de ce qu'elle est, mais qui est à présent la seule chose qui la maintient hors du véritable fleuve de panique qui tente de la submerger. Se sentant trahie de toutes parts, son objectif est désormais simple : survivre à n'importe quel prix, n'importe quelle condition.


   
   
   
   

           
     
Joueur

     
 

Prénom ou Pseudo : ...  


     

Age : Sore Wa Himitsu desu  Wink


     

Depuis combien de temps faites-vous du RP ? Euh... Longtemps ?


     

Niveau de connaissance FFVII : élevé


     

Où nous avez-vous trouvé ? Google


     

Votre avis sur notre humble repaire : J'aime beaucoup


     

Autre chose ? ...

 
.:.
   

Code du règlement : Un Mog est très soyeux quand le printemps arrive



Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 
     

Anniversaire : ...


Invité
Invité
Anonymous
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Lun 20 Avr - 3:33
Ouuuh! Que de mystère, par ici Very Happy

Bienvenue parmi nous et bien hâte de voir la suite Smile
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1168

Inventaire
:
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Lun 20 Avr - 11:34
On s'est parlé sur le Discord mais je te souhaite bienvenue ici =p

Pleins de cookies aux pépites d'inspiration pour toi ♥

:cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie:
http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Lun 20 Avr - 15:55
Helloooo, bienvenue par ici et bon courage pour ta présentation et tout o/
Invité
Invité
Anonymous
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Ven 24 Avr - 14:42
Bienvenue, bon courage pour la fiche :3
Invité
Invité
Anonymous
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Ven 24 Avr - 21:54
Bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche !
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
Gils : 95

Inventaire
:
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Dim 26 Avr - 5:28
Bon bah, déjà dit sur Discord, mais merci pour l'accueil.

Présentation terminée, en espérant que ça vous plaira.
Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 142

Inventaire
:
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Dim 26 Avr - 9:27
Pauvre bichette ;3; *a envie de lui croquer les joues*

Bref, bienvenue encore et bravo pour avoir fini ta fiche et en espérant te croiser en rp un jour o/

.:.
Présentation de Rukia (Finie) 5w7s
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1168

Inventaire
:
Re: Présentation de Rukia (Finie)
    Dim 26 Avr - 11:45
Tu es des nooOootreuh ♪


  Hey \ o / Félicitation pour ta fiche ;3
Pour moi c'est bon, tout est cohérent =) C'est chaud qu'elle se fasse tuer par un des siens, mais en plus, même pas pendant une bataille !
Par contre, y a juste tout ces détails sur les motivations de Yuffie qu'il faudrait mieux enlever, tu peux garder tout ce qui stipule qu'elles était amis et tout, mais peut-être ne rien préciser sur les révélations de Godo qui insinue que ça ait pu la motiver à combattre la Shinra puis à quitter le village, je préfère que tu vois ça directement avec une Yuffie le jour où une se présentera =) Pour Aerith, je crois savoir que tu as vu ça avec elle, donc pas de soucis ;3
Sinon c'est tout bon, je te valide quand même =) Pense à remplir ton inventaire avec tes potions et tes matérias ;3
J'espère que tu t'amuseras bien ici !


Suivez le guide !


   Maintenant que ta fiche est validée, les portes du RP et du flood se sont ouvertes !
• Tu peux dès maintenant ouvrir ta fiche de relations, ton répertoire de RPs ainsi que ton sujet P.H.S si ton personnage en est équipé (n'oublie pas de commencer les titres de ces sujets par le nom de ton personnage, ils sont classés par ordre alphabétique pour des raisons pratiques).
• N'oublie pas de remplir les informations relatives à ton personnage dans ton profile et ton inventaire si ce n'est pas encore fait (rappelle : tu peux disposer de 3 matérias au début de ton aventure)
• Si tu as besoin d'aide pour un avatar, une signature ou un codage, c'est par ici !
• Et bien sûr, pour trouver un ou des partenaire.s afin de commencer à RP, c'est juste !
• Pour toute autre question, n'hésite pas à contacter le staff ou à poster tes questions directement ici en ouvrant un nouveau sujet (cela pourra toujours être utile à d'autres !).
• Tu peux aussi venir papoter dans le flood ou sur le Discord !

Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 
http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Contenu sponsorisé
Re: Présentation de Rukia (Finie)
   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Start a new game :: Nouvelle partie :: Présentations validées-
Sauter vers: