AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €
Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

 

 [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
[Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 6 Mai - 14:43
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Cela avait été bien difficile de la ramener dans les taudis du secteur Sept, ce matin-là. Après avoir vu Cloud tomber de la plaque, elle n'avait cessée de se débattre pour aller le chercher, heureusement que Barret avait trois têtes de plus qu'elle et deux fois sa largeur : il avait réussi à l'emmener à l’abri. Une fois en sûreté, il avait dû la secouer un peu pour qu'elle reprenne son calme, lui assurant que Cloud était trop tête de nœud pour mourir si bêtement et qu'ils finiraient bien par le retrouver, de toute façon, il était obligé de revenir pour empocher son argent, n'est-ce pas ?

Au Septième Ciel, Tifa tâcha de rester active. Leur mission leur avait pris la nuit mais elle n'avait pas sommeil, elle était trop énervée, trop inquiète. Lorsque Jessie, Wedge et Biggs rapportèrent leur lot de mauvaises nouvelles, comme quoi la Shinra préparait quelque chose de conséquent contre eux, cela lui donna une raison de se battre. Apparemment, Don Cornéo, le Baron du Wall Market, avait toutes les informations dont ils avaient besoin … Une idée commença alors à germer dans sa tête. Il y avait peut-être un moyen de l'approcher …

Le groupe se sépara et Barret partit de son côté avec Jessie et Wedge pour essayer de récupérer des informations ailleurs et surtout de préparer tout le monde à une possible frappe de grande ampleur. Barret n'était pas vraiment pour que Tifa se mêle des affaires de Cornéo, alors il lui dit de rester tranquille. Mais elle n'avait pas que ça à faire ! Enfin, elle le laissa partir avec bonne conscience et elle se retrouva seule dans le QG avec Biggs qui était encore plongée dans ses pensées. Déterminée, la jeune femme attendit juste de ne plus voir Barret dans la rue avant de commencer à fermer le bar.

— Je sais comment atteindre Don Cornéo pour lui soutirer ces informations … il faut que j'aille au secteur 6.

Arrivant près de la table où il était installé, elle posa une main dessus pour attirer son attention. Il devait encore être en train de planifier toutes les possibilités sur ce que préparait la Shinra. Elle savait qu'il n'était pas toujours d'accord avec les décisions de Barret ou les actions du groupe, elle non plus, d'ailleurs et c'est sûrement ce qui les avait rapproché. Les dégâts inattendus de la première bombe les avaient beaucoup secoué, Tifa en était même venu à se demander si leur cause valait bien tout cela … Bien sûr que leur combat était juste et Barret assurait que c'était le seul moyen de se faire attendre, d'ébranler les consciences ! Il avait peut-être raison, c'était le seul moyen de se faire attendre … mais les consciences ne tournaient pas en leur faveur, en ce moment.

— Tu m'accompagnes ?

Non pas qu'elle ait besoin de protection ou qu'elle ait peur de se rendre là-bas toute seule, mais Tifa aimait la compagnie et elle savait que la présence d'un homme pourrait faciliter ce qu'elle projetait de faire, histoire qu'on ne la prenne pas non plus pour un pigeon.





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 6 Mai - 17:47

« Relooking de l'extrême »


La mission s’était soldée par un semi-succès. Le réacteur avait explosé, entraînant par la même occasion des dommages incroyables non loin du Secteur 5, mais Barret était soulagé d’avoir réussi à faire sauter une nouvelle installation de la Shinra. Cloud, le mercenaire, était tombé du haut de la plaque, mais visiblement ça n’importait pas tant que ça aux yeux de leur leader. Ça non plus… Peut-être parce que l’ancien SOLDAT n’appartenait pas vrament à AVALANCHE… Ou peut-être encore pour ne pas rajouter de la peine à Tifa ; mais ça, Biggs, troublé par la force de l’explosion et la haine contre leur groupe qu’elle avait soudainement suscitée dans la population, n’était pas en mesure de le comprendre vraiment. Merde ! À quoi bon vouloir s’engager pour la Planète et un monde meilleur, si comme leurs adversaires, ils en oubliaient l’importance d’une vie humaine, qui, même si elle retourne toujours à la Planète, entraîne par ce départ, la fin d’une existence qui, elle, était chère pour ceux qui restaient et qui devaient porter le deuil ! C’était quand même cette compassion et ce souci de prendre soin des autres qui différenciaient les êtres doués de conscience, aux machines ou aux simples bêtes qui n’agissaient que par pur instinct de survie. Le boss voulait-il vraiment en venir jusque là ? Tchh ! Ça l’énervait. À peine rentré au QG, l’ancien professeur n’avait pas manqué de faire partager son point de vue au colosse qui l’avait reçu avec une certaine colère en lui assenant les mêmes sermons sur l’importance de préserver la Planète et l’énergie mako, le bien fondé de la cause et les risques qu’elle comportait et qu’il fallait accepter, sous peine d’être inutile.

Biggs avait serré les poings et sans doute, ils en seraient venus aux mains, si Tifa, la gérante du Septième Ciel, elle aussi troublée par les récents événements, n’était arrivée, en prenant soin de cacher sa peine, sans en rajouter davantage. Le jeune homme avait préféré s’éclipser pour les laisser parler et prendre sur lui pour ne pas laisser éclater son ressentiment qu’il mastiqua nerveusement, à l’une des tables du bar, complètement perdu dans ses pensées.

Une main gantée, posée prestement sur sa table le sortit de sa rêverie colérique. Il sursauta et releva la tête en direction de la barmaid qui était remontée de leur salle secrète. Que lui voulait-elle ? Ce n’était pas la peine de s’excuser pour Barret. Il n’avait pas envie de lui trouver des excuses, même si  c’était lui le chef de leur section.

« Je sais comment atteindre Don Cornéo pour lui soutirer ces informations … il faut que j'aille au secteur 6. »

La jeune femme laissa planer un léger silence avant de l’inviter à le rejoindre, comme il s’était contenté dans un premier temps de la regarder avec insistance, pour voir si, au-delà de son masque habituel, elle allait bien. Si elle allait vraiment bien. Et c’était difficile à dire… Biggs secoua la tête et se leva d’un bond de sa chaise, en serrant le poing tout en pliant son coude : une pause qu’il faisait parfois pour se donner de l’entrain et qui lui valait toujours une boutade de Jessie qui trouvait qu’il faisait surtout ça pour se donner un genre.

« Je suis ton homme ! »

Bon d’accord. Il en faisait peut-être trop. Mais Jessie faisait pareil et quand elle faisait ça, les autres n’insistaient pas pour savoir ce qu’elle avait sur le cœur. Alors, si ça marchait pour elle, pourquoi pas pour lui…

Il avança aussitôt vers la porte du bar qu’il ouvrit, en prenant soin de la tenir à la demoiselle. Les bidonvilles du Secteur 7 semblaient calmes en ce début de journée. Enfin… calmes à la façon des bidonvilles. Les vendeurs de rats grillés préparaient déjà leur étal sous les regards gourmands des chats errants et des enfants déjà réveillés.

« Quel est le plan ? » ajouta-t-il en descendant les marches en surveillant attentivement les réactions de Tifa.

Allait-elle vraiment bien ? Et n’était-ce pas un peu risqué de s’infiltrer dans le Wall Market rien que tous les deux ? L’endroit n’était d’ailleurs guère fréquentable pour la jeune fille. Mais d’un autre côté, la connaissant, elle irait coûte que coûte alors autant se rendre utile, lui venir en aide et mettre quelques kilomètres de distance de sécurité avec Barret le temps qu’ils se calment tous les deux.

« T’es sûre de toi ? »



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 7 Mai - 17:14
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Tifa eut ce sourire déterminé des débuts de mission – quand il fallait motiver les troupes – lorsque Biggs réagit enfin en se levant avec enthousiasme, faisant tomber sa chaise au passage. A sa place, Jessie se serait sûrement fait un plaisir de relever l'expression de son camarade pour détourner ses propos, mais Tifa n'était pas comme ça et ça ne lui traversa même pas l'esprit. Elle n'était pas du genre à flirter si facilement, elle était trop timide et avait bien trop peur que cela crée de malheureux malentendu ! Surtout que Biggs était un peu comme un frère.
Tifa acquiesça d'un signe de tête dynamique et ils se dirigèrent vers la sortie, elle remercia son attention d'un signe de tête et elle referma la porte à clef derrière eux. D'habitude, ce n'était pas elle qui faisait les plans, alors elle avait à peine l'ébauche d'un plan A : aller au secteur 6, trouver son contact et demander si Don Cornéo ne serait pas à la recherche d'une escorte. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle ferait si la réponse était non …

Elle descendit tranquillement les marches aux côtés de Biggs, elle n'avait pas l'air totalement à l'aise, mais elle avait cette expression déterminée qui laissait entendre à tous ceux qui la connaissaient que rien ne l'arrêterait pour aller au bout de son idée ! Elle s'arrêta un court instant en bas des marches pour caresser un chat blanc qui se trouvait sur la rampe, il venait souvent réclamer de la nourriture par ici, mais cette fois elle n'avait pas le temps … Elle ne pouvait pas lui résister, il lui faisait penser au chat qu'elle avait à Nibelheim quand elle était petite, il avait disparu peu de temps après l’incendie … mais de toute façon, elle était à peu près sûre qu'il ne se serait jamais fait à la vie dans les taudis, c'était un chat de campagne.

— Le plan, et bien … Don Cornéo est connu pour aimer s'entourer de femmes, je connais quelqu'un au secteur 6, il s'occupe des chocobos et il fait partie des personnes qui se charge de repérer les filles pour Cornéo. Je vais lui demander si il ne chercherait pas de la compagnie en ce moment.

Elle se sentait mal à l'aise en pensant aux femmes qui devaient se résoudre à ça, mais c'était bien connu, il payait très chère pour la compagnie d'une élue et parfois il n'y avait pas d'autre alternative à la vie précaire des taudis … qui sait ce que elle-même serait devenue si Zangan n'avait pas veillé sur elle et si elle n'avait pas ensuite rencontré Barret et les autres ! Enfin, elle était à peu près sûre qu'elle n'aurait jamais pu se résoudre à ça … cela lui semblait inconcevable !

« T’es sûre de toi ? »

— Je crois … enfin, tu sais ce qu'on dit : quand on veut être sûr de soit, on plante des navets, on ne pratique pas le terrorisme. Personne ne disait ça, ni à Midgar, ni ailleurs, mais je donnerais un cookie à toute personne ayant reconnu la référence.

— Si j'arrive à me retrouver seule avec lui, je n'aurais aucun mal à le maîtriser et je pourrais lui faire cracher tout ce qu'il sait.

Ils remontaient les ruelles du secteur 7 vers le parc quand une vague d'enfant leur courut dans les jambes, Tifa s'arrêta pour les regarder passer et eut un léger rire avant de poser les yeux sur Biggs. De tous, il était sûrement celui qui avait le plus sacrifié pour la cause, car que ce soit elle ou Barret, ils avaient déjà tout perdu avant de rejoindre Avalanche et c'était même ce qui les avait motivé à se battre contre la Shinra, outre le noble prétexte de protéger la Planète.

— Comment tu te sens, Biggs … ? Je veux dire, vraiment .






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 7 Mai - 21:23

« Relooking de l'extrême »


Le jeune homme écoutait d’une oreille distraite le plan de son amie qui prenait plus des airs d’opération improvisée. Il ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux en la regardant, sans cacher une certaine inquiétude. Il arqua son sourcil et son souffle se coupa un instant lorsque la demoiselle lui parla de tenir compagnie au grand manitou du Wall Market. Des pensées inavouables se glissèrent sournoisement dans son esprit tandis que ses joues s’empourpraient légèrement. Tifa ne comptait tout de même pas se vendre de la sorte… Non, ce n’était pas possible ! Leur lutte était importante, mais… quand même !

Bon ! L’idée n’était pas mauvaise en soi : c’était même radical, et, dans une certaine mesure plutôt efficace pour parvenir à leur fin. C’était même d’une logique implacable. Ils voulaient connaître les informations que détenait Don Cornéo : autant s’infiltrer dans le Wall Market et aller les lui soutirer. Pourtant, Biggs n’appréciait que moyennement l’idée. N’était-ce pas mettre Tifa en danger ? Pouvait-on se payer le luxe de perdre encore quelqu’un ? La jeune femme ne brillait pas d’assurance d’ailleurs, en se réfugiant derrière une espèce de drôle de proverbe qu’il ne connaissait pas. Une histoire de navet… Pour autant, il restait fermement convaincu qu’avec ou sans son aide, elle se rendrait tout de même droit dans la gueule du loup. Il soupira. Hors de question de la laisser se rendre SEULE dans ce repaire de bandits et de débauche, cet immense bordel.

Le visage du jeune homme s’éclaircit quelques instants alors qu’ils croisèrent une ribambelle d’enfants dans l’une des ruelles de leur cher Secteur 7, lui rappelant immanquablement son boulot à la maison feuillue. Les mioches. Une autre vie, qui lui semblait si lointaine déjà. Laissée loin derrière lui au service d’une cause qui ne valait peut-être pas tant qu’on sacrifiât des vies sans en ressentir de la peine et de la culpabilité. Biggs gratifia chacun d’un rapide sourire distrait, se hasardant à imaginer la vie sans la Shinra et fatalement sans bidonvilles, sans réacteurs, sans bombe et sans explosion.

« Comment tu te sens, Biggs… ? Je veux dire, vraiment. »

Biggs sursauta et regarda, surpris par Tifa qui avait décidément un don pour toujours toucher juste lorsqu’il s’agissait de le sortir de ses grands dilemmes moraux face à ses états d’âme. Cela devait décidément lui demander une vigilance de tous les instants, mais la barmaid du Septième Ciel s’acquittait de sa tâche avec brio.

Comment il se sentait… vraiment… Ça se voyait tant que ça qu’il était en colère, que rien n’allait comme il l’avait prévu, qu’il se sentait inutile, coupable pour Cloud, responsables des autres ? Le jeune homme haussa les épaules. À quoi bon ? Le regard de la demoiselle braqué sur lui ne semblait pas décidé à le lâcher avant d’avoir obtenu une réponse sincère, comme lorsqu’elle le sermonnait, à la manière de Jessie parce que le trac le poussait à ne pas terminer son assiette.

« Franchement… Je ne sais pas vraiment », lâcha-t-il finalement avant de s’arrêter à la frontière des bidonvilles du Secteur 7. « J’en sais rien. »

Son regard sombre se porta sur le visage de son amie comme pour y chercher une réponse, une lumière d’assentiment à ce qu’il traversait et à ce qu’il s’apprêtait à dire. Ils étaient assez loin du QG maintenant, pas vrai ? Le visage de Barret lui hurlant dessus lui revint aussitôt en mémoire, excitant à nouveau le sang dans ses veines alors qu’il serrait fermement les poings. Barret… T’es vraiment con…

« Barret m’énerve ! C’est pas juste ce qu’il se passe ! On n’arrive à rien… à part à davantage de violences et de morts ! On vaut pas mieux que les autres. Je ne sais pas. Mais tout ça, ça m’énerve. Il m’énerve ! Et toi !… »

Il avait levé les bras vers la jeune femme. Ses mains et ses lèvres tremblaient tout à fait à présent, tandis que quelques miliciens qui passaient par là le dévisagèrent bizarrement. « Toi... »

Il baissa doucement ses bras qui ne cessèrent pas tout à fait de trembler alors qu’il les serrait contre son ventre. Il n’aurait pas voulu éclater comme ça. Pas ici. Pas du tout.

« Tu vas te mettre aussi en danger. »



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Sam 9 Mai - 10:20
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Les dernières épreuves qu'ils avaient traversé avait été dures pour le groupe et pour le morale. Ils avaient non seulement été confronté aux pleines conséquences de leurs actes, mais également à la toute puissance de la Shinra qui semblait à peine ébranlée par la destruction de deux réacteurs. Le pire, c'est qu'ils retournaient leurs peu de victoires contre eux, filmant leurs combats pour les arranger à leur manière avec un montage avantageux. Quand le combat contre leur dernière arme avait commencé, ils savaient déjà qu'il n'y avait que deux issus : la mort ou la lapidation de l'opinion publique.
Elle trouvait normal que Biggs puisse se sentir perdu, qu'il doute et contrairement à Barret cela ne l'excédait pas. Elle n'en voulait pas à Barret non plus, elle savait que c'était sa manière de ne pas baisser les bras.

Elle n'insista pas quand son ami avoua d'abord qu'il ne savait pas trop comment il se sentait, ça en disait déjà long … mais elle savait qu'il ne disait pas tout, elle avait bien vu qu'il était en colère contre Barret et il avait besoin de l'exprimer. Une fois qu'il l'aurait dit, il pourrait mieux réfléchir à la situation, parce que Biggs étaient comme ça. Elle attendit donc patiemment qu'il déballe son sac, le regardant avec patience et attention lorsqu'ils s'arrêtaient aux portes du Secteur Sept. Elle resta calme et se contenta de croiser les bras avec un regard un peu plus appuyé quand il retourna soudainement sa colère contre elle. Quoi, elle ? Elle attendit patiemment, il se calma au passage de quelques miliciens et fini par avouer plus calmement ce qu'il avait à lui « reprocher ».

Elle releva son poing vers son menton en penchant légèrement la tête sur le côté avec un léger sourire. Biggs s'inquiétait toujours beaucoup trop mais comment le lui reprocher ? Elle était pareil.

— Tu sais bien que Barret ne manque pas de scrupule, au fond … mais c'est sa manière de tenir le coup. Il doit à tout prix continuer de croire que notre cause vaut toutes les peines, sinon il s'effondrerait.

Mais il était brute de décoffrage, parlait fort, ne mâchait pas ses mots et se laissait régulièrement emporté en laissant sa parole dépasser sa pensée. Même en le connaissant bien et depuis longtemps, ce n'était pas facile à vivre tous les jours et parfois, au lieu de galvaniser les troupes, cela ne faisait que les excéder. Elle pouvait comprendre ça … mais ce n'était pas le moment de se diviser.

— Quant à moi … Elle posa les poings sur ses hanches, annonçant bien vite la couleur.
— Je ne prends pas plus de risque que toi ou les autres ! On risque notre vie tous les jours, c'est la voie qu'on a choisi. Elle pointa un doigt accusateur vers lui. Tu ne me fais pas confiance pour savoir me défendre, peut-être ?

Se battre contre la milice de la Shinra et rentrer seule dans un repaire de pervers, c'était deux choses différentes. Tifa n'avait pas une confiance en elle très exacerbée, mais quand elle était déterminée à faire quelque chose, elle pouvait se montrer assez téméraire ! Certes, quand elle pensait à cela au calme, elle appréhendait un petit peu de faire ce qu'elle avait prévu, mais il suffisait de la provoquer un peu pour balayer ses doutes. Elle doutait que Don Cornéo représente un vrai challenge une fois seul, ce qu'il fallait évité, c'était ses systèmes de sécurité ou son armée de sales frappes … hors, en entrant avec le prétexte de vouloir lui plaire, elle éviterait tout ça ! Mais il fallait encore qu'il la choisissent, pour ça, elle comptait sur les conseils de son contact, il connaissait ses goûts, alors elle n'aurait qu'à suivre ses conseils pour se mettre en valeur.






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Sam 9 Mai - 11:49

« Relooking de l'extrême »


Le ventre noué par les derniers événements et le poids de la colère soudainement lâchée sans harnais, Biggs avait comme la désagréable impression que le monde tel qu’il le connaissait serait, de jour en jour, de plus en plus sombre, quoiqu’ils fassent. Et ses aigreurs d’estomac se faisaient naturellement une joie de lui rappeler à quel point, sous ses airs assurés, il avait juste peur de l’avenir. La peur… Un sentiment qu’il n’était décidément pas simple à avouer et c’est souvent votre corps qui vous trahissait que votre conscience ou votre franchise.

Peu à peu, les maux s’estompèrent et le jeune homme put laisser retomber tout à fait ses bras le long de son corps, encore un peu gêné de sa soudaine saute d’humeur dont Tifa avait bien dû faire les frais, malgré elle. Le calme revenu, les miliciens avaient finalement repris leur route en haussant les épaules. Ce n’était pas dans ses habitudes de hausser le ton ou de critiquer quelqu’un ouvertement, mais la fatigue et le stress de la veille devaient y être pour beaucoup dans sa réaction. La perte du mercenaire qu’il commençait juste à apprendre à connaître et apprécier y contribuait énormément aussi.

Fort heureusement, Tifa, qui était presque comme la maman du groupe, qui, sous ses airs parfois en retrait, demeurait en réalité le ciment qui permettait au groupe de ne pas imploser face au tempérament tumultueux de leur charismatique leader. La demoiselle se contenta de relever son poing vers son menton, sans oublier de le gratifier de son sourire habituelle : doux, bienveillant et un brin railleur pour apaiser les conflits. Naturellement, elle prit la défense de Barret. Comment pouvait-il en être autrement ? Les membres ne doivent pas se désolidariser de la tête, même si parfois l’esprit déraisonne. Et comment lui en vouloir ? Il savait dans quoi il s’engageait après tout… Jessie, touchée plus profondément dans sa vie par les méfaits des réacteurs Mako, ne doutait pas de la cause. Ou tout du moins, en bonne actrice qu’elle était, ne le montrait jamais, même pas à Wedge ou lui. De son côté, Biggs se sentait bien ridicule de tout remettre en question pour ce à quoi il aurait dû s’habituer depuis longtemps. Mais chacun avait son tempérament et son rôle essentiel dans le groupe. Jessie s’occupait des bombes et ne pouvait donc pas ignorer qu’une explosion entraînerait des pertes. Lui, se cachait la réalité en se focalisant sur l’échafaudage de plan d’infiltration pour mener les missions à bien. Il ne fabriquait pas la bombe. Il ne la posait pas. Mais ce n’était peut-être plus suffisant pour préserver sa bonne conscience.

Le jeune homme sourit en sortant de ses pensées, dans l’idée de rassurer avant tout son interlocutrice, lui assurer que tout irait bien, qu’il ne flancherait pas et qu’on pouvait compter sur lui, comme toujours.

« Ouais, tu as raison. Mais ça reste un crétin. » pesta-t-il plus pour la frime que parce qu’il voulait véritablement en découdre avec son chef. « Je vais faire mine de bouder encore un jour ou deux, juste pour les apparences alors. »

Il tourna son visage en direction de Tifa avant de plisser légèrement les yeux tandis que sa bouche s’élargissait pour lui offrir un sourire. Celle-ci sembla apprécier la plaisanterie, ou ne lui opposa pas de remontrances immédiates pour plutôt le taquiner à son tour en pointant son index dans sa direction comme pour l’accuser d’avoir une attitude machiste en craignant qu’elle prenne, elle aussi, des risques.

« Tu ne me fais pas confiance pour savoir me défendre, peut-être ? »

Le jeune homme reprit un air un peu plus sérieux, sans pour autant abandonner son sourire qui s’estompa quelque peu. Il secoua la tête en levant les mains en signe d’apaisement. La barmaid n’avait pas tort. Elle faisait, elle aussi, partie d’AVALANCHE à part entière et un excès de protectionnisme à son égard pouvait assurément être mal perçu. Après tout, on laissait bien Jessie faire péter des réacteurs Mako ! Mais Jessie… C’était différent… C’était un peu comme le troisième frangin de leur trio. La tête brûlée de la fratrie d’ailleurs.

« Non, non, je n’oserai pas. » finit-il par rétorquer. « J’avais surtout peur de ne plus avoir mes sandwichs bien coupés comme je les aime, si jamais... »

Si jamais il t’arrivait malheur, à toi aussi. Les mots étaient restés en suspens au bord de ses lèvres.

OK ! L’exemple était aussi pourri que ses inquiétudes initiales et puaient l’orgueil du mâle inquiet pour sa belle demoiselle et qui se la jouait goujat pour mieux faire passer la pillule. Il avait vraiment besoin de sommeil pour éviter ce genre de bourdes. Wedge était moins embêté à copiner avec tous les chats du quartier. Biggs se passa une main dans les cheveux un peu gêné.

« Euh… Je plaisantais, hein… » déclara-t-il légèrement confus avant de poursuivre « Je suis désolé. »

Mais trêve de plaisanterie ! Il était bien temps de reprendre leur marche pour accomplir la mission que Tifa s’était confiée, qu’importe les risques que la récolte d’informations chez le Don pouvait comporter.

« Mais au fait… » ajouta-t-il en reprenant sa marche avant de lui avoir jeté un regard faussement choqué, marqué par un petit sourire moqueur dont Jessie avait le secret. « Comment ça se fait que tu connaisses quelqu’un au Wall Market ? Ce n’est pas très recommandable... »

Bon OK... Là aussi, ses sous-entendus devenaient lourdauds et il ferait mieux d’arrêter de trop réfléchir à ce qu’il allait bien pouvoir rétorquer. Ses joues s’empourprèrent légèrement alors qu’il serra les poings et avait accéléré quelque peu l’allure.



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Dim 10 Mai - 19:51
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Un rire lui échappa lorsque son ami resta campé sur sa position concernant Barret, bien qu'il ait admis qu'elle n'avait pas tort sur ce qui motivait le colosse. Elle ne chercha pas à le contredire, cette fois, elle lui laissait cette victoire, si cela pouvait le soulager … Et puis elle savait très bien qu'ils s'appréciaient malgré tout et que l'un comme l'autre serait effondré s'il leur arrivait quelque chose. Elle jugea le compromis plutôt bon quand il décida de bouger pour le principe et cela pourrait fonctionner … Barret avait du mal à avouer ses erreurs, mais il n'était pas rare qu'il vienne s'excuser de ses excès une fois l'esprit plus reposé.

Sa menace semblait en tout cas avoir fait un peu d'effet vu qu'il chercha aussitôt à calmer le jeu en levant les mains en signe d’apaisement. Elle plissa tout de même les yeux, méfiante, en attendant la suite et elle avait eut bien raison de rester sur ses gardes, parce monsieur sembla vouloir se justifier de la pire des façons ! Sur le coup, la menace de Tifa n'était pas forcément centrer sur son statut de femme, car même si elle avait tendance à materner tout le monde et qu'on lui rendait bien en la chouchoutant, cela n'avait jamais eu d'importance dans leur groupe. Mais quand il parla de faire ses sandwichs …

— Tu t'enfonces …

Elle avait rapproché son doigt menaçant du visage de son ami. Elle savait bien qu'il la taquinait, même si cela avait un fond de vrai : ses camarades adoraient ses petits plats et elle se faisait un plaisir de cuisiner pour eux, surtout qu'ils ne lésinaient jamais sur les compliments – surtout Wedge qui était bien content de la tenir responsable de son embonpoint. La remarque de Biggs laissait cependant – faussement – croire qu'elle n'était bonne qu'à ça. Ce dont il se défendit sous sa menace. Elle releva alors le menton, comme si elle essayait de déceler un mensonge et puis, pour se venger, elle lui donna quand même une pichenette sur le nez. Par principe.

— Je te pardonne.

Cette petite mise au point terminée, ils reprirent la marche sur le chemin délabré qui menait vers le Wall Market, passant près du parc où une foule d'enfants jouaient avec enthousiasme à cette heure. En les regardant, eux qui étaient si insouciants, elle repensa à son enfance à Nibelheim, à tout ce qu'elle avait perdu … et elle se demanda si un jour elle pourrait avoir des enfants à son tour et si ils pourraient vivre dans un monde en paix. Une telle perspective semblait difficile à imager pour le moment, mais elle voulait y croire.

Biggs la tira de ses pensées en se questionnant sur les circonstances qui avait pu l'emmener à connaître des gens du Wall Market, dans un premier temps, elle se demanda si il n'avait pas déjà sa petite idée, elle manqua de peu de se froisser, mais en fait, cela l'amusait. Elle eut alors un nouveau sourire, plus énigmatique, celui-ci.

— Qu'est-ce que tu crois ? Il m'arrive de sortir le soir …

Et ce n'était pas totalement faux, parfois elle sortait le soir après le service pour se détendre un peu, bien souvent avec Jessie … mais pas au Wall Market ! Bien que, pour tout avouer, leur chère faiseuse de bombe avait déjà réussi à l'y traîner, mais ce n'était pas pour s'adonner à quelques activités douteuses. En tout cas, cela l'amusa beaucoup de laisser Biggs s'imaginer des choses.
Au terme d'une longue marche pendant laquelle il fallut se débarrasser quelques rats géants, ils arrivèrent enfin aux portes du Wall Market. L'ambiance était tellement différente lorsqu'il faisait jour ! La première chose qui était visible en arrivant ici était le relais de Chocobo, une de ces adorables grosses volailles jaunes se tenant toujours prête au départ avec son élégant carrosse.

— Nous y voilà … laisse-moi parler et essaie d'avoir l'air impitoyable.
— Tifa, ma belle ! Qu'est-ce qui t'amène ? S'exclama un homme barbu en tenu de chocobo-boy qui venait de sortir du batiment du relais.
— Sam, bonjour !

Elle le rejoignit en compagnie de Biggs. Elle connaissait un peu Chocobo Sam, il avait l'air bourru et faisait partie de ce que l'on pourrait qualifier comme la « Triade du Wall Market » trempant dans des affaires peu recommandable pour le compte de Cornéo, malgré tout, c'était un bon bougre. Elle entama une conversation amicale pour d'abord demander comme il allait et comment tournait ses affaires.

— Au fait, c'est qui ce guss ? Je pensais pas que t'avais besoin d'un garde du corps.
— C'est mon frère, Biggs.

Et pour appuyer ses propos, elle posa une main sur le bras de son ami, attendant qu'il confirme.

— En fait on est là pour savoir … Si Don Cornéo ne serait pas à la recherche d'un peu de compagnie en ce moment.
— Heu …
il se gratta l'arrière de la tête en regardant Biggs. Tu sais, ton frère c'est pas trop son genre.
— Non, je parlais pour moi.
— Oh, Tifa … t'es sûre de toi ?

Il la mit en garde sur le fait que Don Cornéo n'était pas tendre, comme il ne sortait presque pas, peu de personne avait eut l'occasion de le rencontrer en personne, mais il n'était définitivement pas un tendre. Tifa eu froid dans le dos, heureusement qu'elle savait qu'elle n'y allait pas pour ça … mais elle pensait à toutes les autres.
— On a vraiment besoin d'argent. Elle croisa les mains dans le dos en faisant ses plus jolies yeux mouillés. Personne ne résistait à ça.
— Rah, bon, comme tu veux, je t'aurais prévenu. Tu n'auras aucun mal à le charmer, ça j'en suis sûr. La prochaine audition pour la concubine de Cornéo a lieu ce soir, alors arrange toi pour mettre tes affaires en ordres au plus vite. Je vais chercher ta recommandation, je reviens.

Il repartit vers le bâtiment et Tifa se tourna vers Biggs. Elle était à la fois fière que la première partie de son plan ai réussi et un peu dégoûtée par les détails …

— ça s'est bien passé.






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Lun 11 Mai - 10:37

« Relooking de l'extrême »


« Qu'est-ce que tu crois ? Il m'arrive de sortir le soir… »

Biggs haussa les épaules, les joues légèrement empourprées. Il ne souhaitait nullement que son amie ne se lance dans un exposé détaillé de ses faits et gestes sur son temps libre, le soir, seule, ou peut-être même en charmante compagnie, entre deux secteurs des bidonvilles. D’une part, cela ne le regardait pas. D’autre part, cela briserait un peu l’aura bienfaisante qui auréolait la serveuse du Septième Ciel que d’apprendre qu’elle menait une double vie nocturne. Pardon, une troisième vie, vu que le terrorisme au sein d’AVALANCHE faisait déjà partie, pour chacun d’entre eux, de leur seconde, voire même de leur première vie. C’était comme si leur identité se construisait de plus en plus autour du groupe et de la cause, au détriment du reste. Par ailleurs, le jeune homme faisait déjà les frais des récits croustillants et détaillés des escapades de Jessie qui ne tarissait jamais de précisions sur tel bar, tel cocktail, telle danse ou tel bel inconnu dont elle ne cessait de vanter les mérites, se sentant ensuite obligée de les comparer à ses amis.

Les deux complices poursuivirent donc leur route vers le Secteur 6 en évitant de revenir sur ce genre de révélations, même si, bizarrement, cela semblait amuser Tifa de laisser entendre à son camarade qu’elle pouvait fréquenter du beau monde au Wall Market. Quelques rats géants vinrent ponctuer leur chemin et ils furent bienvenus pour se défouler à la force de leurs poings. C’était un bien joli spectacle ! Biggs ne pouvait s’empêcher d’admirer la souplesse et la force combinées dans les enchaînements de son amie. Pour sa part, il avait encore du boulot, même s’il prenait les séances d’entraînement à ses côtés très au sérieux pour s’améliorer et se surpasser.

Au loin, la demeure de Don Cornéo, aux styles orientaux, surplombait déjà le quartier des désirs, cerné de toute par des murs qui devaient empêcher son expansion sur le reste du Secteur. Ils allaient entrer dans une zone de non-droit, où la Shinra fermait davantage les yeux sur les trafics et les activités plus ou moins licites s’y déroulant. Il fallait tout de même avouer que, la journée, le Wall Market était bien moins impressionnant sans ses lumières vives et le tumulte de ses rues. Les cris. Les chants. Et la musique à s’en faire percer les tympans pour se trémousser sur une piste de danse. Comment savait-il tout ça ? Qui ne s’y était pas déjà rendu, au moins une fois, pour découvrir les mystères de ce quartier aussi animé que dangereux ?

Leurs pas les guidèrent jusqu’aux abords du Wall Market qui sentaient bon le chocobo. Un élégant carrosse tiré par une de ses braves bêtes attendait devant un comptoir qui prenait des airs de saloon tandis qu’un homme, l’air sévère mais juste, attendait les bras croisés, avec un chapeau de cowboy vissé sur la tête. Sa barbe fournie achevait de donner une assurance patriarcale au propriétaire des relais Chocobo qui permettaient de se déplacer plus rapidement d’un bidonville à un autre.

« Nous y voilà… laisse-moi parler et essaie d’avoir l’air impitoyable. » lâcha finalement Tifa en le dépassant pour s’approcher de l’homme qui semblait guetter l’entrée de son quartier.

« Hein ? »

Avoir l’air impitoyable ? Biggs eut à peine le temps de protester ou de demander des indications supplémentaires que la conversation avec le fameux Chocobo Sam, l’éleveur de Chocobo qui avait réussi à se faire un nom dans le monde en-dessous de la plaque. Réussir dans les bas-fonds de Midgar était un exploit en soi qui ne pouvait que susciter l’admiration, mais aussi la convoitise, même si, pour ce faire, il y avait fort à parier que toutes les activités n’avaient pas toujours été légales. C’est que Tifa connaissait vraiment du beau monde en fin de comptes !

« Au fait, c'est qui ce guss ? Je pensais pas que t'avais besoin d'un garde du corps.
C'est mon frère, Biggs. »

Son… frère ??!! Biggs la regarda l’air surpris en arquant l’un de ses sourcils, l’air dubitatif avant de secouer la tête et de se ressaisir tandis que la demoiselle posait sa main sur son épaule, comme l’inviter vivement à donner crédit à ce mensonge. Hormis leur soin de se soucier des autres, leurs entraînement au combat au corps à corps et leurs cheveux bruns, il ne voyait pas grande ressemblance, même si, c’était déjà pas trop mal après réflexion. L’idée de le faire passer pour son garde du corps était d’ailleurs peu probable : Tifa savait bien se défendre toute seule et elle l’avait déjà prouvé lors du dernier attentat. Le jeune homme fronça les sourcils en souriant et en posant une main sur sa hanche et l’autre vers sa tempe pour y effectuer un petit salut qu’il trouvait plutôt classe. Et il resta près de Tifa dans son nouveau rôle de grand-frère, sûr de lui, pour conférer du poids au propos de sa complice. Elle devrait lui rendre des comptes sur ce mensonge le moment venu. Ce n’était pas sans compter sur la remarque de Chocobo Sam qui ne manqua pas de le décontenancer et d’effacer son sourire franc sur le visage. Ne pas être au goût de Don Cornéo… Encore heureux ! La simple évocation des appétits du Don dressa ses cheveux au niveau de sa nuque, car il ne pouvait s’empêchait de s’inquiéter pour la sécurité de Tifa. Peut-être que l’absence de plan de Barret était moins risquée après tout…

L’homme se redirigea vers l’intérieur du bâtiment pour aller chercher une lettre de recommandation et permettre à Tifa d’infiltrer la demeure du plus grand pervers de Midgar, sans aucun doute ; car, qui d’autres qu’un esprit confusément agité et libidineux, aurait pu concevoir et faire sortir de terre le Wall Market pour organiser presque tous les soirs des auditions pour choisir sa conquête d’une nuit ou de plusieurs ?

« Ça s’est bien passé. »

Biggs sortit à nouveau de ses pensées et porta un regard faussement accusateur en direction de son amie. Il devait bien lui concéder qu’elle avait obtenu cette attestation avec une facilité déconcertante. Premier objectif accompli ! Le jeune homme la gratifia d’un sourire avant de lever son pouce vers le haut. C’est vrai que leur Tifa était plus que ravissante et qu’elle en faisait chavirer des cœurs dans les taudis du Secteur 7. Pourquoi en irait-il autrement dans un autre secteur ?

« Je dois bien admettre que tu m’as bluffé, sourit-il en croisant les bras, Même si tu aurais pu me briffer un peu avant sur ce que tu allais dire quand même. »

Il poursuivit, la bouche rieuse : « Chocobo Sam, hein ! Tu ne fais pas les choses à moitié…, mais tu sais comment tu vas tromper la vigilance de Corneo ? Parce que là, tu fais un peu trop guerrière… T’as une robe, frangine ? »

Il rougit en croisant son regard qu’il détourna légèrement : « Enfin… Je ne dis pas que tu es mal habillée, hein. J’aime bien, moi. »

Ce n’était peut-être pas plus mal de garder parfois ses pensées et ses réflexions pour soi. À la fin de cette escapade, Tifa allait finir par le voir comme un redoutable machiste, alors qu’il en était éloigné à des millénaires !

Déjà le propriétaire des relais Chocobo sortit avec une enveloppe bien cachetée qu’il remit à la jolie brune en pointant un doigt accusateur en direction de ce pauvre Biggs, pris au dépourvu, qui l’écouta sans broncher pour ne pas le froisser et se contenta de hocher la tête humblement.

« Voilà la recommandation, j’enverrai un carrosse ce soir au Secteur 7, ma belle. Mais toi, tu devrais vraiment prendre plus soin de ta sœur. »



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 13 Mai - 10:47
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Pendant un moment, elle crut bien que son ami allait se fâcher ou essayer à nouveau de la convaincre de ne pas faire ça après ce qu'avait dit Sam, mais il avait fini par lever le pouce en guise de félicitation, alors elle répondit avec un sourire enthousiaste. Pour le moment, elle pensait juste au fait que le début de son plan se déroulait bien et qu'elle pourrait en mettre plein la vue de Barret en revenant avec ses précieuses informations, elle ne pensait pas qu'il fallait encore qu'elle rentre seule dans le domaine de Cornéo, entourée de ses malfrats et qu'elle devrait aussi rester seule avec Cornéo lui-même. Elle ne pensait pas à tout ça. Pour le moment, elle était juste une espionne sous couverture !

— J'aurais pu, mais je n'avais pas encore décidé avant d'arriver ici. On se débrouille bien en improvisation, tous deux !

Sur ce point, on peut dire que c'est un véritable fausset qui les séparait, elle et Biggs ! Lui qui réfléchissait toujours pendant des heures sur chacun de ses plans, prévoyant toujours un plan de secours à chaque plan de secours … Et elle se ramenait là, devant un Baron du Wall Market, la bouche en cœur, pour demander une recommandation … et ça avait fonctionné ! Comme quoi.
Et puis il se fit un peu plus critique sur un détail qui restait encore à régler : la tenue. Certes, elle avait bien pensé au fait qu'elle allait devoir trouver une tenue plus adapté, mais en réalité … elle n'avait rien qui pourrait faire l'affaire à un rendez-vous galant, ni même à une quelconque sortie vouée à la détente ou au loisir. Elle n'avait que ses tenues de combat. Ça restait des jupes, mais ce n'était définitivement pas très élégants, elle le savait très bien.

Son ami tenta à nouveau une vanne, revenant presque aussitôt dessus avec embarra, c'était surtout cette manie de ne pas assumer ses taquineries jusqu'au bout qui la fit mettre les poings sur les hanches et puis elle pencha légèrement la tête sur le côté avec un léger sourire amusée quand il complimenta sa tenue habituelle.

— Merci … enfin, je crois. Je ne savais pas que tu t'y connaissait en mode.

Sam revint avec sa lettre qu'elle prit soigneusement. Son ticket pour l'interrogatoire ! Elle le remercia avec un de ses plus beaux sourires et ne put empêcher un léger rire quand Sam sermonna son « frangin ».

— Merci encore, Sam. Qu'est-ce que je devrais porter, d'après toi, pour maximiser mes chances ?
Sam sembla prendre le temps de la réflexion en le regardant de bas en haut.
— Avec ta silhouette t'as pas besoin de te cacher derrière des fanfreluches de diva. Trouve quelque chose qui saura mettre tes arguments en valeur.
Elle montra ses poings, un peu sceptique, c'était ça, ses arguments de poids, à ses yeux.
— Haha, pas ceux-là. Les autres, ma jolie.
— Oh.

Elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille.

— Un truc court, moulant, ça sera très bien. Bonne chance.

Ils se saluèrent et Tifa ne put s'empêcher d'aller caresser les Chocobos en s'éloignant avec Biggs.

— Je n'avais pas penser à ça … mais je ne suis pas sûre d'avoir de quoi me payer une robe avec nos derniers frais. Tu penses que les colocataires de Jessie pourraient me prêter quelque chose ? Elles sont toutes artistes, je crois, elles doivent bien avoir ce qu'il faut …






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 13 Mai - 16:32

« Relooking de l'extrême »


Dans le fond, Biggs avait reçu les reproches de Chocobo Sam sur le ton de la plaisanterie, mais en hochant la tête avec sérieux. Oui, chef. À vos ordres chef. Cet élan de paternalisme de la part d’un des grands pontes du Wall Market avait de quoi surprendre. Pour réussir en affaires, on évitait normalement les bons sentiments. Et même s’il prenait l’air de s’inquiéter un peu pour la barmaid du Septième Ciel, il n’avait pas été difficile à convaincre. Le jeune homme avait bien vu les yeux de chien battu qu’avait fait Tifa pour parvenir à ses fins. Et ne serait-ce pas une éclat de désir lubrique qu’il avait cru voir dans la face placide en apparence du propriétaire des relais Chocobo lorsqu’il s’attelait à expliquer quel type de robe, moulante à souhait, pourrait la mettre en valeur ?

Heureusement, l’homme rompit l’entretien avant que celui-ci ne devint gênant. Il devait sans doute avoir du travail sur la planche. Ce n’était pas en restant planté devant son magasin toute la journée qu’on parvenait à faire du profit. Biggs suivit son amie qui s’arrêta pour caresser un peu un de ces grands volatiles au plumage jaune. Il paraît qu’il en existait d’autres couleurs, mais l’ancien professeur n’en avait jamais vu et les enfants de la Maison feuillue le dessinait toujours avec des craies jaune citron. Il faudrait vraiment qu’il prenne le temps de demander à Jessie si elle en avait vraiment vu des noirs lors des courses au Golden Saucer.

« Eh bien ! Te voilà fixée pour ta tenue. » se contenta-t-il de dire en posant à son tour sa main sur l’animal pour en tâter la douceur des plumes.

Il l’aurait bien vu dans une tenue un peu plus exotique, mais Sam avait tranché. Celui-ci les regardait d’ailleurs toujours, les poings sur les hanches, les pieds bien plantés à l’entrée du Wall Market, décidément bien décidé à profiter encore un peu du soleil. Encore un peu et il allait nous donner ses mensurations...

Alors qu’il s’éloignait du Secteur 6 pour rentrer à la maison, il restait un problème principal à résoudre : il n’avait jamais vu Tifa en robe de soirée. La seule tenue moulante qu’elle pouvait porter c’était son haut mais il était bien trop simple pour véritablement aguicher le Don. Et je me retrouve à penser comme un mac maintenant… Tifa avait de jolis yeux, il faudrait assurément les mettre en valeur. Les iris tendaient légèrement vers la framboise ou la fraise. Peut-être que du bleu foncé pourrait les faire ressortir un peu. C’était en tout cas comme ça qu’il dessinait ses chocobos imaginaires dans les cahiers des enfants : de belles plumes allant du bleu ciel au bleu de la nuit, mais avec des yeux carmins.

« Je n'avais pas pensé à ça … mais je ne suis pas sûre d'avoir de quoi me payer une robe avec nos derniers frais. Tu penses que les colocataires de Jessie pourraient me prêter quelque chose ? Elles sont toutes artistes, je crois, elles doivent bien avoir ce qu'il faut…  »

Effectivement, l’argent pouvait vite poser problème. Aussi efficace soit-il, Cloud avait coûté les dernières économies déjà bien maigre de leur groupe d’activistes. L’argent des filtres à eau avait déjà été récupéré et encaissé. Les clients du Septième Ciel aussi sympathiques soient-ils n’avaient par ailleurs pas les moyens pour laisser d’énormes pourboires. En entendant parler des colocataires de Jessie, le regard de Biggs s’illumina d’une aura méfiante. C’était effectivement la meilleure solution : mais le prix se payerait autrement avec ces harpies-là.

« T’as raison, Tifa, se contenta-t-il d’abord de répondre en se lissant nerveusement les quelques poils qui repoussaient sur son menton. Elles pourront nous aider. C’est juste que... »

Il arrêta instinctivement son tic nerveux et fit quelques pas devant la demoiselle pour poursuivre sa réflexion. Il faudrait quelque chose en échange. Clarisse ou Bethany pourraient très bien demander un rendez-vous ou un truc tordu du genre faire de la publicité pour leur prochain spectacle ou vérifier l’état de leur plomberie, mais à côté de Don Cornéo, c’était certainement un bien maigre sacrifice. Le jeune homme s’arrêta net et offrit à son amie un sourire qui se voulait franc et assuré.

« Tu as de la chance. Je suis le seul homme accepté dans la maison. »

C’est vrai qu’elles vivaient un peu en Amazones celles-là… Il leur avait fallu beaucoup de temps pour tolérer sa présence lorsqu’il devait voir Jessie et elles refusaient toujours que Wedge ne l’accompagne. Ce bon vieux Wedge ne manquait pas grand-chose, si ce n’est un spectacle assez original, tant les jeunes femmes se plaisaient à prendre des airs de diva en exagérant leurs gestes et leur diction.

Il ajouta finalement en plissant davantage les yeux : « Du bleu ce serait pas mal non ? Ou du rouge ? Ou… Enfin… je m’emballe peut-être un peu trop vite. On verra bien ce qu’elles ont… hein ? Et surtout ce qu’elles voudront bien nous prêter. »

Là était la principale question. Une femme qui joue les divas n’est pas toujours très prêteuse. Mais l’heure n’était plus aux hésitations puisqu’ils avaient sa lettre de recommandations et qu’ils approchaient maintenant à grands pas des bidonvilles du Secteur 7.



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 14 Mai - 14:44
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Elle quitta l'adorable grosse volaille pour poursuivre sa route aux côtés de Biggs qui semblait approuver l'idée. Tifa ne connaissait pas plus que ça les colocataires de Jessie, elle avait juste passé quelques soirées avec elles et cela restait de bons souvenirs. Elles auraient pu devenir plus proches si Tifa n'était pas une telle travailleuse acharnée, elle n'avait pas beaucoup de temps pour elle, pour s'amuser ou se détendre. Elle devait tenir le bar et remplir les diverses tâches dans lesquelles elle s'était impliquée pour la vie des taudis du Secteur 7. Elle était aussi une terroriste et devait travailler ses arts martiaux quotidiennement. Ses missions commençaient tôt le matin et son service au bar finissait généralement tard le soir et il fallait aussi s'occuper de Marlène et des autres … Alors non, elle n'avait pas beaucoup de temps pour elle. Cela ne la gênait pas vraiment, elle aimait sa vie ainsi que ses amis et son combat pour Avalanche valait qu'elle se démène.

Quand son ami sembla émettre un doute, elle posa un regard interrogateur sur lui, mais il la dépassa en marchant un peu plus loin devant elle, plongé dans ses pensés. Quoi ? C'est juste que quoi ? C'était toujours pareil, il fallait toujours qu'il commence à réfléchir au milieu de ses phrases et il ne les terminait jamais ! Et Jessie n'était pas là pour terminer à sa place – même si elle le faisait rarement de la manière dont il l'avait prévu, c'était surtout une occasion de se moquer gentiment de lui, une fois de plus.
Jessie … Elle pouvait vraiment être intense, parfois. Elle avait l'air très intéressée par Cloud, elle l'avait bien remarqué, même si elle faisait comme si de rien n'était dès qu'elle était dans le coin. Elle se demandait ce que Cloud en pensait … Tifa n'avait jamais osé lui montrer son affection d'une manière aussi directe et elle avait l'impression de se plaindre ou de faire des reproches à chaque fois qu'elle essayait de lui faire comprendre qu'elle tenait à lui et qu'elle voudrait qu'ils se voient plus souvent … qu'il soit plus gentil. Peut-être qu'à force d'être aussi timide, il n'allait jamais se rendre compte de ses sentiments … et elle serait totalement effacée par une fille comme Jessie qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense en le flattant sans retenu.

Ce fut donc à son tour de se perdre dans ses pensées, loin, très loin de la conversation d'origine. Elle ne saisit pas le début de la phrase de Biggs et comprit après un moment qu'il parlait de robe. Ah oui, c'est vrai, la robe. Elle se demandait quel genre de robe Cloud aimerait … dommage qu'il ne connaissait pas Biggs depuis plus longtemps et qu'il soit si peu causant, elle aurait pu aller à la pêche aux renseignements, sinon !

— Ah, heu, oui, on verra bien.

Et elle replongea dans ses réflexions précédente en se demandant ce que Biggs pensait de Jessie. Ils se connaissaient avant qu'ils ne se rencontrent tous pour former le groupe qu'ils étaient à ce jour et ils avaient l'air vraiment proches … Pourtant, les boutades qu'elle lui servait quotidiennement rendait leur relation plutôt fraternel … est-ce que Biggs ne ressentait pas autre chose ? En fait, elle aurait bien aimé que ce soit le cas, car ça aurait été plus simple de se dire qu'elle pouvait la pousser dans ses bras pour l'éloigner de Cloud. Comme si elle était capable d'être aussi machiavélique et manipulatrice ! Ça ne lui ressemblait pas et elle avait un peu honte d'y avoir pensé. Enfin. Ça serait quand même plus simple si elle jetait son dévolu sur quelqu'un d'autre … cela ne l'aiderait pas pour autant à être plus directe avec Cloud, mais … elle aurait moins peur.

Ils arrivèrent devant le foyer où vivait Jessie avant qu'elle n'ait réussi à se décider à poser quelques questions à Biggs à ce sujet. Ce n'était pas vraiment le moment de toute façon, il fallait qu'elle reste concentrer sur sa mission. Elle frappa à la porte et c'est Clarisse qui les accueillit, apparemment, elle était toute seule, les autres étaient sorties.

— J'ai un service à te demander, Clarisse … il … il me faudrait une robe pour …

Elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille et jeta un œil vers Biggs en cherchant une excuse. Elle ne pouvait pas lui parler de sa mission pour Avalanche ni même de Don Cornéo, mais il fallait que ça ait l'air suffisamment important pour qu'elle accepte.

— Oh, Tifa, tu as rencontré quelqu'un ?!
L'enthousiasme de la jeune femme semblait lui mâcher le travail.
— Heu, oui, c'est ça …
Elle repoussa à nouveau une mèche de cheveux derrière son oreille avant de reporter son regard sur Biggs pour qu'il vienne à son secours.  






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 14 Mai - 21:59

« Relooking de l'extrême »


Pendant le chemin de retour, alors que Biggs se préparait à la confrontation avec l’une des trois Gorgones, il ne put s’empêcher de remarquer que sa complice avait l’esprit ailleurs. Elle n’avait plus rien dit de plus durant tout le trajet qui séparait les deux secteurs et sa démarche était même devenue moins sautillante. S’inquiétait-elle pour la mission ? C’était fort probable, mais plutôt inhabituel, car ce n’était pas dans ses habitudes de perdre son sourire pour une mission. Souvent, la barmaid du Septième Ciel cachait ses inquiétudes derrière un franc sourire pour remonter le moral des troupes tout en redoublant d’effort, par la force de ses poings, pour aller de l’avant. Ce qu’elle ne faisait pas actuellement… Peut-être pensait-elle à l’autre mercenaire. Elle avait souvent des airs un peu nostalgiques lorsqu’elle parlait au grand blond. Biggs l’avait bien remarqué, mais il n’avait pas osé le lui faire remarquer jusqu’à présent ni même lui poser des questions sur leur passé commun. Ça ne le regardait pas vraiment – ni les autres d’ailleurs. Il avait même plutôt veillé à faire en sorte que Wedge les laisse tranquilles et ne s’incruste pas dans leur escapade dans l’impasse des débris lors de l’installation officielle de Cloud en tant que mercenaire du Secteur 7. Son meilleur ami était gentil, mais pouvait parfois avoir du mal à se taire ou à comprendre quand deux âmes avaient besoin de se retrouver seules. Pour autant, lorsqu’ils étaient revenus faire leur rapport, aucun des deux ne semblaient avoir changé. Cloud restait relativement froid et Tifa toujours aussi discrète depuis le retour de son ami d’enfance.

Voilà que lui aussi s’était perdu dans ses souvenirs et qu’ils étaient déjà devant la porte de la colocation de Jessie sans s’être à nouveau adressés la parole. Son amie avait déjà toqué doucement à la porte et une chevelure flamboyante avait ouvert pour se présenter sur le seuil dans un T-shirt blanc assez prêt du corps qui laissait entrevoir la naissance de deux tétons dodus. Clarisse dans toute sa splendeur… Cette dernière bailla à gorge déployée en étirant ses bras en l’air, soulevant par la même occasion son haut, laissant entrevoir un ventre ferme et bronzé. Comme prévu, Jessie n’était pas là. Le jeune homme n’eut pas le temps d’intervenir que Tifa, fermement résolue à aller droit au but demanda son aide à la comédienne pour obtenir une robe qui pourrait la mettre suffisamment en valeur.

« Oh Tifa, tu as rencontré quelqu’un ? »

La requête fut dans un premier temps accueilli avec une certaine joie et une forme de curiosité plutôt déplacée, mais qui avait le mérite d’offrir un alibi au duo. C’est alors que les deux femmes portèrent à nouveau l’attention sur Biggs qui s’était contenté d’assister docilement à leur échange. Le regard de la rouquine s’assombrit quelque peu lorsqu’elle daigna enfin remarquer sa présence.

« Biiiggs… susurra-t-elle en le fixant intensément, tout en adoptant une moue étrange, comme si elle était en train de suçoter une pastille à la menthe avant de reporter son attention sur Tifa. Ne me dis pas que c’est avec lui quand même ? »

L’actrice se cambra légèrement en posa sa main sur l’encadrement de la porte d’entrée. Ses yeux verts passaient furtivement de Biggs à Tifa en revenant à nouveau sur le jeune homme qu’elle venait d’apostropher. Quand elle adoptait ce genre de manières, elle semblait comme prête à se changer en fauve, prêt à fondre sur sa proie. Et c’était tout à fait ce genre d’attitude qui pouvait la rendre horripilante et que Jessie imitait parfois lorsqu’elle tournait autour d’un garçon qui lui plaisait. Le pauvre Cloud en avait d’ailleurs fait les frais dernièrement.

« Euh non ! répondit-il en secouant la tête et en tendant légèrement les mains en avant comme pour empêcher un gros chat de lui sauter au visage. C’est… avec un copain. Oui, un copain et je voulais la pistonner, tu vois. »

La rousse fronça les sourcils tout en ouvrant la bouche pour montrer une rangée de belles dents blanches avant de se pencher dans sa direction. Son sourire avait le don d’intimider Wedge qui évitait d’aller chercher Jessie chez elle, préférant déléguer cette tâche à Biggs qui y fit face sans broncher.

« C’est vrai ça ? Tu veux la tu-y-au-ter ? grogna-t-elle avant de se radoucir. Bon ! Et tu me donnes quoi en échange d’une belle robe d’actrice bien moulante pour la fiancée de ton copain ? »

Elle avait pris le soin de détacher chaque syllabe de « tuyauter » et ses lèvres semblaient vouloir sous-entendre autre chose en filant une métaphore de plomberie. Là, clairement, elle avait décidé d’être pénible. En réalité, cela n’était pas une mauvaise chose en soi : cela signifiait, dans son jargon, qu’elle acceptait de les aider, mais qu’il y aurait, comme il le craignait, une compensation à apporter.

« On ne peut pas en parler plus tard ? se contenta-t-il de dire en essayant de ne pas trop laisser transparaître son agacement croissant.

– Non, maintenant, insista la comédienne en croisant les bras tout en le toisant sans retenue.

– Bon. Et tu veux quoi ?

– Disons, demain, vingt heures ? Bien sûr c’est toi qui cuisines et qui reçois… J’aurais une fin de loup. Et tu as intérêt d’être bien propre, hein. »

Elle avait osé…

« Biiiiggs ? »

Elle avait osé !

« OK. Occupe-toi de la robe maintenant, trancha-t-il en faisant la moue.

– Naturellement, déclara-t-elle avec un sourire bien moins menaçant maintenant qu’elle avait obtenu ce qu’elle voulait. Tifa, ma belle, tu entres qu’on te choisisse quelque chose ? Tu as de la chance, nous faisons à peu près la même taille. »

Elle tendit la main en direction de la barmaid du Septième Ciel pour l’intimer à rentrer dans le repaire des sorcières.

« Ah non ! Pas toi, Biggs ! On ne regarde pas une dame quand elle se prépare ! »

Et maintenant elle allait le faire pour un vicelard. La harpie !



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Dim 17 Mai - 17:06
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Ohla, elle avait frôlé un incident diplomatique, là, non ? Biggs avait visiblement oublié de préciser pourquoi il était le seul garçon à être autorisé à l'intérieur de cet entre d’Amazone. Heureusement, il rattrapa le coup et elle put assister à une scène pour le moins … étrange. Elle passa totalement à côté de l'allusion concernant le tuyau, ou en tout cas, son esprit romantique et chaste ne put rien y voir de tendancieux … pourtant ce n'était pas faute d'avoir cherché devant l'insistance qu'elle avait mis dans ce mot … mais non. Elle ne voyait pas ce qu'un piston et bon tuyau pouvait signifier d'autre … ou alors, peut-être … non, elle ne voyait pas. Bon, tant pis.

La sulfureuse artiste chercha bientôt à négocier, le but étant de ne pas avoir à se ruiner pour une robe d'un soir en venant ici, elle ne pouvait pas lui proposer d'argent … peut-être que quelques consommations gratuites ou un peu de pub … ou quelque chose comme ça … ? Biggs tenta bien de repousser les négociations le temps qu'ils s'organisent, mais la rousse savait déjà parfaitement ce qu'elle voulait !
Un peu gênée par la tournure des événements, Tifa détourna un instant le regard en poussant une mèche de cheveux derrière son oreille en attendant que le petit numéro se termine. Finalement, elle ne serait pas la seule à « vendre ses charmes » pour la réussite de cette mission ! Enfin, Tifa aurait de très loin préféré un rendez-vous avec Clarisse plutôt qu'avec Don Cornéo, ça c'était certain.

Le marché était conclu et elle sursauta presque lorsque la rousse reporta toute son attention sur elle. Elle la suivit à l'intérieur, non sans appréhension, lançant un dernier regard à Biggs avant que la porte ne se referme devant lui. Clarisse emmena Tifa dans le dressing, il y avait là un tas de tenues de scène. Tifa commença par refuser tout ce qui pouvait être rose ou rouge et s'attarda sur une longue robe noir, fendue aux cuisses. Ça c'était plutôt dans ses goûts, elle trouvait ça joli … elle l'essaya, mais Clarisse finit par la convaincre qu'elle avait besoin de couleur si elle voulait vraiment mettre ses formes en avant, le noir était trop sobre.
C'est alors qu'elle essaya cette robe bleue, très courte et près du corps, elle était légèrement pailletée. Elle prenait le cou et dévoilait le décolleté par une ouverture plongeante en forme de losange. D'après Clarisse, cela devrait plaire à « n'importe qui ». Alors c'était décidé, ce serait la robe bleue. Elle aurait bien demandé l'avis de Biggs, mais vu la réaction de Clarisse tout à l'heure … elle avait un peu peur que ça soit mal interprété. Il verrait bien ça dans quelques heures, si il voulait bien rester avec elle jusqu'à ce que le carrosse arrive !
Lorsque la porte s'ouvrit à nouveau sur son ami, elle était donc habillée normalement et portait un sac où étaient rangés la robe, les chaussures et quelques accessoires que lui avait prêté l'artiste.

— Merci beaucoup Clarisse, je te rend tout ça demain.
— Essaie de ne pas l’abîmer, hm ?
— Je ferais attention, promis.


Sur le coup, elle avait bêtement pensé au fait qu'elle allait sûrement devoir un peu se battre dans cette tenue, oubliant l'espace d'un instant que Clarisse ignorait ce détail … du coup, elle passa une fois de plus à côté d'une allusion qui la dépassait. Tifa passait le pas de la porte quand Clarisse attrapa Biggs par le col pour l'embrasser à la commissure des lèvres.

— Et toi … à demain.

La porte se referma.

— Et ben …

Elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille avant de saisir son sac à deux mains, devant elle.

— Je ne savais pas qu'elle et toi …

Elle sembla sérieuse au début, puis un sourire moqueur vint finalement fendre ses lèvres.

— On dirait que tu vas passer une bonne soirée, demain … Elle commença à marcher, il fallait qu'elle aille poser tout ça chez elle et la journée passait à une de ces vitesses qu'elle ne devrait pas tarder à commencer à se préparer.
— Est-ce que Jessie est au courant ? Je veux dire … c'est sa colocataire …






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Lun 18 Mai - 13:24

« Relooking de l'extrême »

Les dés étaient jetés. Pendant que les filles s’adonnaient à leurs essayages et au ajustement pour la tenue de Tifa, l’activiste se rongeait les sangs. Clarisse mangeait pour deux et s’était toujours montrée assez difficile à cerner autour d’une table. Tantôt la demoiselle suivait un régime très strict à base de légumes et d’avoines pour sa ligne, tantôt, dégoûtée de la verdure, elle finissait par dévorer des viandes riches en protéines. Visiblement, si elle se disait affamée, des pâtes à la sauce tomate avec des boulettes de rats glanées sur le marché pourraient la contenter. Il n’était pas évident de se procurer de vrais légumes, mais peut-être que la barmaid et son stock au Septième Ciel pourraient l’aider à satisfaire les appétits de l’actrice. Enfin pas tous visiblement… Biggs soupira en regardant la plaque de Secteur 7 qui surplombait leur bidonville et leurs existences. Il pouvait bien mettre la main à la pâte après tout, c’était bien moins pire que de se retrouver enfermé dans la chambre de Don Cornéo ! Quoique… Il imaginait déjà la comédienne le critiquer sur le choix de sa tenue en affirmant qu’il pouvait faire un effort, que ce n’était pas parce qu’on vivait dans un taudis qu’il fallait se laisser aller à mettre des bermudas, qu’un gentleman devait porter le costume, même pour sortir les poubelles à l’en croire. Le jeune homme serra la mâchoire en portant la main au ruban rouge qui retenait un peu ses cheveux rebelles. Au nom de la cause, hein. Mais que penserait Jessie ? Il serait bon pour le pilori et privé de pizza pour au moins une semaine. Fichue cause.

Les deux femmes prenaient leur temps. Il avait l’impression qu’une heure était déjà passée, mais, en bon ami, il ne s’était pas amusé à surveiller l’heure. De toute façon, le temps paraissait toujours trop long lorsqu’on attendait quelque chose d’important. Il se souvient avoir cru faire le guet pendant une éternité lorsque Barret et le mercenaire étaient partis faire sauter leur premier Réacteur mako. Ensuite, tout était allé si vite. Trop vite. Et il se retrouvait là, à attendre Tifa pour l’aider à s’infiltrer dans un endroit tout sauf fréquentable pour une fille correcte et à se demander quelle couleur mettrait le plus en valeur le marron et le framboise de ses yeux.

Rouge ? C’était un peut trop vulgaire. Elle ressemblerait à une version brune de la directrice de l’armement de la Shinra. Une femme vraiment classe mais le genre de beauté à cacher une véritable monstruosité sous la peau lisse et le maquillage carmin de ses lèvres et de ses ongles. Cette comparaison ne flatterait pas la gentillesse et l’élégance naturelle de Tifa. Jaune comme un chocobo ? Quelle drôle d’idée ! Non, bleu, c’était bien bleu. Il en faisait une quasi fixette, mais il trouvait que ça lui irait à ravir et en essayant d’imaginer la nuance, il occupait son esprit inquiet pour la suite des opérations. Il en oublierait presque la dispute avec Barret et le rendez-vous funeste qui l’attendait le lendemain.

La poignée de la porte s’abaissa et les filles sortirent finalement, sortant à nouveau Biggs de sa rêverie colorée. À sa plus grande déception, il ne vit pas la robe qu’elle avait choisie, bien que ce soit logique de ne pas se pavaner dans les taudis dans une telle tenue. Il lorgnait en direction du sac que sa camarade portait. Il aimerait bien savoir quand même… De son côté, la rousse profita de ce moment d’inattention pour s’approcher du jeune homme pour effleurer ses lèvres avec les siennes avant de se retirer brutalement en claquant la porte derrière elle. Le baiser de la harpie… Enfin presque…

« Hé !!! »

Biggs sentit la chaleur monter à ses narines et ses joues qui durent fatalement s’empourprer légèrement. Il n’eut pas le temps de protester et opta plutôt pour prendre sur lui, serrer les poings et de partir, boudeur, en direction du Septième Ciel, la serveuse, probablement sur les talons. Elle allait le charrier-là ; ce n’était pas possible autrement. Et sa réaction ne se fit pas attendre…

« Je ne savais pas qu’elle et toi… se contenta-t-elle de déclarer avec un sérieux à toute épreuve qui ne manqua pas de faire rougir son camarade, gêné de passer pour ce qu’il n’était pas. On dirait que tu vas passer une bonne soirée, demain... »

L’air sérieux de la demoiselle s’était finalement estompé et grimé dans une sourire moqueur. Biggs haussa les épaules en secouant la tête énergiquement. Ce n’était pas drôle de rire à ses dépens de cette situation, même si celle-ci était particulièrement cocasse. Il opta pour ne pas répondre à la petite provocation de la barmaid, se contentant de continuer à marcher en direction du lotissement dans lequel Tifa avait élu domicile.

« Est-ce que Jessie est au courant ? risqua-t-elle finalement avant d’ajouter entre un silence plutôt éloquent. Je veux dire… c’est sa colocataire... »

Jessie ? Le jeune homme se retourna en questionnant du regard son amie. Que sous-entendait-elle donc en faisant référence à Jessie ? Depuis quand devait-il lui rendre des comptes ? Qu’est-ce qu’elle venait faire sur le tapis ? Elle lui avait finalement parlé de lui autrement que comme un ami d’enfance ? C’était bizarre… Pourquoi elle ferait ça ? Elle n’était pas branchée sur l’autre mercenaire après tout ? Ou alors c’était Tifa qui se mettait à prospecter ? Mais… Une foule de questions et d’inquiétudes se bousculaient dans sa tête.

« Jessie est plus branchée mercenaire fort à grande épée si tu vois ce que je veux dire… On se connaît depuis qu’on est tout petit, et même si elle fait parfois sa diva, je la vois surtout comme un copain. Tu devrais la voir bricoler des explosifs. Elle en met partout et elle jure quand elle rate quelque chose. Un vrai garçon manqué. »

Ils se trouvaient à présent devant les lotissements que Marle louait aux personnes qu’elle avait à la bonne et dont la serveuse du Septième Ciel faisait partie. Il se retourna pour observer un peu le visage de son amie qui n’était plus si railleur que ça en fin de comptes. Et il lui fit face, les poings sur les hanches comme pour la sermonner.

« Pas un mot de tout ça à qui que ce soit, Miss Lockheart ! rajouta-t-il en souriant. J’ai une réputation à tenir. Et surtout pas à Jessie. J’aimerais bien faire encore quelques balades dans les taudis avec vous tous avant de devoir passer l’arme à gauche. »



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mar 19 Mai - 19:45
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






La mine railleuse de Tifa s'envola en fumé dès que Biggs évoqua le clair penchant de Jessie pour leur ami commun, elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille, comme pour chasser ce sentiment mêlé d’embarras et d'une pointe de jalousie. Elle n'assumait pas de ressentir tout ça, ça la mettait très mal à l'aise.
Biggs assura que sa relation avec Jessie était purement amical, ce qui confirmait l'impression de fraternité qu'avait estimé Tifa. Cependant, les détails que donna Biggs ne fit que l'angoisser encore plus … ils se connaissaient depuis tout petit et il la voyait comme un « copain ». Oh, bon sang … est-ce que c'est comme ça que Cloud la voyait ? C'est vrai qu'elle avait beau porter des jupes, elle n'était pas des plus féminine, en tout cas, elle se voyait comme n'étant pas très gracieuse malgré sa démarche féline. Peut-être que finalement … elle et Cloud se connaissait depuis trop longtemps ? Peut-être qu'il préférerait une femme plus démonstrative qu'il ne connaît que depuis plus récemment ?

Elle avait autre chose à penser, elle savait qu'elle devrait penser à autre chose de bien plus sérieux mais … Bon sang, comment sortir de cette situation ?
Biggs la sortit finalement de ses songes, la faisant sursauter, pour lui faire promettre de ne rien dire aux autres, le fait qu'il insiste sur Jessie aurait pu laisser penser qu'il n'était pas tout à fait honnête quand il disait qu'elle n'était qu'une sorte de « copain » mais elle avait bien compris pourquoi il insistait à ce point. Il avait toujours particulièrement redouté les moqueries de la faiseuse de bombe. Quoique … pourquoi redoutait-il de passer l'arme à gauche ?

— Pourquoi est-ce que tu redoutes à ce point sa réaction, alors ? Elle eut un léger sourire en hocha la tête. Mais je te promets de tenir ma langue … si tu tiens la tienne. Cela dit … je ne suis pas sûre que Clarisse reste discrète à ce sujet.

Puis elle commença à montrer les marches vers son petit studio qui ne lui servait concrètement qu'à se laver et dormir, elle hésita un instant puis s'arrêta au milieu de l'ascension pour se tourner vers Biggs. En le regardant dans les yeux, elle sembla hésiter à nouveau, repoussa une mèche derrière son oreille et puis se décida.

— Dis … est-ce que tu me trouves … masculine ?

Elle considérait l'avis de Biggs comme impartiale ou au moins objectif. Elle n'avait pas envie qu'il lui réponde quelque chose qui lui ferait plaisir, elle voulait un véritable avis pour savoir ce que Cloud pourrait penser d'elle …






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 20 Mai - 16:34

« Relooking de l'extrême »


En lui répondant avec honnêteté, le jeune idéaliste ne pensait nullement causer de la peine à son amie, mais il dut bien constater, à voir sa mine un peu assombrie, que les amours de Cloud ou bien ceux de Jessie l’affectaient plus qu’elle ne voulait bien l’avouer. La barmaid s’amusait bien à le taquiner pour donner le change, mais, en toute apparence, le cœur ne devait pas y être vraiment.

« Dis…, se risqua-t-elle finalement, Est-ce que tu me trouves… masculine ? »

« Masculine ? »

Biggs la regarda avec un certain étonnement. D’où pouvait bien lui venir une telle interrogation ? Celle-ci sonnait comme une crainte infondée d’ailleurs. La jeune fille s’était arrêtée en plein milieu de l’escalier et son compagnon avait manqué de lui rentrer dedans. Elle avait son air inquiet. Ce fameux tic qu’elle avait de remettre derrière son oreille une mèche de cheveux et qu’elle effectuait machinalement à chaque fois qu’elle semblait en proie au doute ou à l’inquiétude.

Le jeune homme secoua la tête avant de monter sur la même marche pour faire face à la demoiselle qui, pour une fois, semblait manquer bien plus de confiance que lui, l’éternel indécis du groupe. De là, il la surplombait et il en profita pour poser ses mains sur les épaules de Tifa en la regardant avec sérieux, le sourire aux lèvres, adoptant une moue à la fois complice et taquine.

« Parce que tu sais te battre avec tes poings, tu ne serais pas féminine, c’est ça ? C’est pas un peu machiste comme façon de penser, Miss Lockheart ? »

Il laissa tomber ses mains contre la rambarde des escaliers contre laquelle il s’appuya, fier d’avoir pu taquiner à son tour la jeune femme, même s’il restait conscient qu’il lui restait à la rassurer à présent. Et il n’avait nullement besoin de lui mentir. Tifa était peut-être bien une des plus jolies filles du quartier. Rien à voir avec cette dévergondée de Clarisse !

« Tu sais Tifa…, ajouta-t-il, l’air songeur, les yeux guettant l’horizon, Tous les garçons ne recherchent pas forcément la compagnie d’une fille exubérante et sûre d’elle. Et j’espère que c’est pareil pour tout le monde en fait. Sinon, je vais finir vieux garçon. »

Biggs remua à nouveau la tête pour regarder son amie, avant de la gratifier d’un sourire comme pour s’excuser de s’être laisser aller à exposer le fond de sa pensée. Il se redressa et monta le reste des marches du lotissement avant de se retourner à nouveau dans sa direction, le pouce vers le haut pour lui donner de l’entrain.

« Moi, je te trouve très bien comme tu es. Et pour le Don… Je suis sûr que ta robe sera parfaite. »

Don Cornéo ne pourrait pas lui résister, même dans cette tenue de toute façon !



Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 21 Mai - 14:40
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






La question avait l'air de le surprendre, ce qui en disait beaucoup plus qu'un « mais nooon ! ». Il la taquina sur son style de combat, c'est vrai que ça pouvait jouer de se battre d'une manière souvent identifiée comme « virile », à grand renfort de coups de poings, mais Tifa avait un style d'art martial assez fluide et souple. Elle était très fière de savoir se battre comme ça, elle, la fille qui rêvait d'un héros … mais qui n'en n'avait pas besoin. Mais elle ne voulait pas un héros pour se défendre ou la sauver, elle voulait un héros pour lui venir en aide le jour où elle aurait vraiment un « problème ». Comme dit l'adage : c'est l'intention qui compte et c'était d'autant plus vrai pour Tifa. Pour elle, un héros, c'était juste avoir quelqu'un sur qui compter en toute circonstance. Quelqu'un de particulier qui viendrait la soutenir, la réconforter, la faire rêver.

Enfin, pour en revenir au sujet : elle était fière de savoir se battre, mais peut-être qu'elle en avait fait trop devant Cloud ? Les garçons aiment se sentir forts devant les filles, non ? Et Cloud avait toujours eut envie de devenir aussi fort que Sephiroth pour impressionner les autres … alors peut-être que … oh, oui … elle l'avait sûrement vexé !

Il parvint quand même à la faire sourire et elle détourna la tête en la secouant doucement. Non, elle ne pensait pas que c'était vraiment le fait de se battre avec ses poings qui la rendait masculine … mais elle ne prenait pas beaucoup de temps pour elle, elle favorisait les vêtements « pratiques » plutôt que jolis. La seule chose à laquelle elle tenait, c'était ses cheveux longs, parce qu'elle avait toujours voulu prendre cet exemple sur sa mère.

Biggs se montra ensuite un peu plus rassurant, mais Tifa n'était pas sûre que ce soit vrai. Est-ce que c'est ce que lui pensais ? C'est pour ça qu'il voyait plus Jessie comme « un copain » ? Mais Tifa n'était pas non plus certaine d'être vraiment très douce. Elle avait toujours tendance à casser des trucs quand elle était en colère. Elle eut un sourire compatissant quand Biggs fit un parallèle avec lui-même, c'est vrai qu'il était assez discret, lui aussi … et même si il paraissait souvent dans les nuages ou soucieux, il n'avait jamais vraiment l'air déprimé et s'efforçait toujours d'être de bonne humeur. C'était quelqu'un de bien.

— Non, tu as raison, tout le monde n'aime pas l'extravagance … Mais … tu ne crois pas que quelqu'un de réservé aurait besoin de quelqu'un capable de le secouer ? Enfin, de la bonne manière, je veux dire.  C'était ça le truc, elle avait déjà essayé de secouer Cloud, mais elle avait l'impression de s'y prendre très mal.

Mais elle, elle s'en fichait de « tout le monde ». Il n'y avait que l'avis d'une seule personne qui l'inquiétait. Et puis … n'était-ce pas les gens exubérants qui appréciaient plus les timides ? Cloud l'était, lui, timide et c'est ce que semblait aimer Jessie … deux timides ensemble, ça avait l'air un peu compliqué, si aucun d'eux ne se bougeait …. il n'y avait pas ce problème quand il n'y en avait qu'un sur deux ! Ah, la situation semblait désespéré !  

Elle sourit à nouveau quand il lui dit qu'elle était bien comme ça.

— Je ne m'inquiète pas pour Don. Si il ne me choisi pas, ça sera embêtant pour la mission mais je me débrouillerai autrement …

Mais à titre personnel, franchement, cela ne lui ferait ni chaud ni froid … peut-être même qu'elle se sentirait un peu moins vexée de ne pas être tout à fait son genre ! Rassurée, en tout cas. Mais bon, si elle y allait, c'était pour qu'il la choisisse quand même, pour la mission ! Elle ne devait pas oublier ça.

— Et si on fini comme deux vieux croûtons célibataires, on pourra toujours faire de la colocation dans la même maison de retraite. On fera des courses de fauteuils roulants ! Terminant l'ascension aux côtés de Biggs, l'idée semblait beaucoup l'amuser.






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Sam 23 Mai - 11:58

« Relooking de l'extrême »


Chassez le naturel et il revient au galop pour charger le troupeau de Chocobos ! Bien qu’il montrait des airs assurés et taquins, Biggs se retournait déjà les méninges dans un sens puis dans l’autre. Avait-il bien fait de plaisanter sur le futur rendez-vous de son amie avec le lubrique patron en chef du Wall Market ? Il se voulait rassurant sur les atouts de la jeune fille tout en essayant de chasser ses craintes en faisant référence à ce ventru personnage. Mais, après réflexion, elle allait tout de même se jeter dans la gueule du loup pour servir la cause… C’était peut-être un peu déplacé de la taquiner sur le sujet. Tch ! Pourquoi fallait-il que ce soit toujours compliqué avec les filles ! Wedge ne se posait pas ce genre de questions, tant qu’il restait une part de pizza. Et Jessie… Restait Jessie. Aussi prévisible dans ses réactions imprévisibles…

« Je ne m’inquiète pas pour Don. S’il ne me choisit pas, ça sera embêtant pour la mission mais je me débrouillerai autrement... »

Le jeune homme garda le silence et se contenta d’un clin d’œil doublé d’une tape amicale sur l’épaule pour assurer Tifa qu’il n’y avait aucun doute – pour une fois – à se faire sur ce sujet en particulier. Elle séduirait assurément le Don et elle le ferait parler à la force de ses poings. Il ne pouvait pas en aller autrement.

« Et si on finit comme deux vieux croûtons célibataires... »

Hein ? Quoi ? Le bras de Biggs se raidit alors qu’il serrait plus fort la rembarre devant l’appartement de la serveuse. Elle n’allait quand même pas se lancer dans ce genre de projet à long terme à prévoir un plan B pour ne pas finir ses jours seuls une fois un certain âge franchi ?

« On fera des courses de fauteuils roulants. »

Le brun laissa éclater un rire en se grattant nerveusement la nuque. Qu’est-ce qu’il avait failli s’imaginer. Il ferait bien d’arrêter de tout analyser comme ça et de se reposer un peu. Et il comptait bien le faire, quand tout ça serait terminé. Il se rappelait le centre communautaire du Secteur 5, tous ces petits vieux aux histoires et aux vécus plus ou moins intéressants. Ils avaient l’air bien fatigués et c’est vrai que ce serait bien mieux de jouer à slalomer sur une fauteuil plutôt que de se morfondre devant une fenêtre crasseuse et d’attendre inlassablement que le temps passe, jour après jour, avant la fin. Tifa n’avait définitivement pas perdu de son sens de l’humour.

« Marché conclu ! ajouta-t-il en la fixant avec un air de défi avant de lui tendre la main pour sceller leur pacte pour quand il serait de bons vieux octogénaires aux os craquants en rythme avec les grincements des roues de leur fauteuil. Je n’ai rien contre les duels de béquilles aussi. »

Il gratifia la brune d’une sourire franc, ravi d’avoir passé ce moment un peu bizarre mais amusant à faire des plans sur la comète pour se redonner du baume au cœur, suite aux récents événements. Quand la jeune femme tendit à son tour la main pour approuver leurs élucubrations, il eut comme un frisson qu’il eut du mal à interpréter. La sensation était partie du bas de son dos pour remonter jusque sa nuque en longeant rapidement sa colonne vertébrale. C’était comme une angoisse, habituellement tapie au fond de son ventre, une peur qui venait de remonter jusqu’à sa pauvre tête, pendant que son regard s’était quelque peu assombri. Et si un jour la Shinra avait raison d’eux ou qu’une mission se terminait mal ? Et si… Il n’y aurait alors plus de fauteuil roulant. Plus de course. Partant, plus de joie.




.:.
[Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé] Signab11
Merci Lanty
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Dim 24 Mai - 14:00
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






La proposition avait l'air de lui avoir fait peur, pendant un moment et puis il s'était finalement mis à rire. Ce n'était qu'une blague ! Même si l'idée de finir ses vieux jours dans la même maison de retraite que son ami restait amusante, elle espérait autant pour lui que pour elle qu'ils n'auraient à en arriver là seuls, que chacun d'eux finirait par trouver chaussure à son pied. Biggs était un homme bien, il méritait de trouver quelqu'un de gentil et d'attentionné qui saurait le faire rire, l'obliger à manger correctement et à soulager un peu son esprit qui carburait trop. Ou peut-être qu'il lui faudrait quelqu'un d'un peu comme lui, pour qu'ils puissent réfléchir à deux à des plans z pour chaque plan d ?

Elle lui serra la main avec enthousiasme pour sceller cette promesse en espérant qu'ils n'auraient jamais à la tenir, malheureusement, cette pensée la hantera pendant des années … les contes mettent toujours en garde contre les souhaits que l'ont peut formuler, car parfois, le sort peut venir à vous exhausser d'une manière bien regrettable. Tifa aurait seulement aimé qu'ils vivent heureux, longtemps, chacun pouvant fonder une famille et la meilleur version de leur vie qu'ils auraient pu espérer …

Elle avait rit à la mention du combat de béquille, mais son visage se marqua d'empathie lorsqu'elle remarqua une sorte de trouble chez son ami. Elle pencha doucement la tête pour essayer de retrouver son regard.

— Ne t'inquiète pas … je te laisserais gagner de temps en temps … contre un sachet de pruneau.

Essayant tant bien que mal de lui remontrer le morale, car elle avait finit par comprendre ce qui l'inquiétait. Trouver une âme sœur n'était pas vraiment le problème, il fallait encore qu'ils survivent à leurs activités dangereuses … que celle-ci ne les conduisent pas à la prison à vie, au couloir de la mort ou que la planète ne succombe pas aux activités humaines entre temps … sans parler des accidents et des aléas quotidiens qui rythme la vie du commun des mortels ! Non, rien n'était moins sûr que d'arriver à la maison de retraite …

Après avoir déposé ses vêtements à son appartement, ils prirent le temps de faire une petite patrouille dans les taudis avant d'aller s'offrir un verre avec les autres au Septième Ciel.

— Je ferais mieux d'aller me préparer.

Elle mit un certain temps à se pomponner, enfiler la robe était rapide : elle était si courte ! Mais elle prit le temps de se coiffer, ramenant un peu plus ses cheveux sur le côté en donnant du volume à sa mèche qui barrait habituellement le côté droit de son front. Elle mit juste une légère touche de maquillage – c'est ce qui lui prit le plus de temps, parce qu'elle n'avait pas l'habitude. Elle se regarda longuement dans le miroir … c'était si étrange de se voir aussi apprêtée.

— Je crois que je suis prête ! Prévint-t-elle avant d'ouvrir la porte un peu timidement. Qu'est-ce que tu en penses ?

Elle avait l'impression que ses seins ne demandaient qu'à déchirer sa robe pour aller gambader à l'air libre.  






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Dim 24 Mai - 16:18

« Relooking de l'extrême »


Avec des idées, on pouvait refaire le monde et placer des tonnes et des tonnes de doses d’espoir dans l’avenir. Il fallait reconnaître qu’un trafic de pruneaux ou de sachets de soupe lyophilisée pour retraités isolés n’avait rien de particulièrement passionnant pour de jeunes gens encore portés par les idéaux et la fougue de leurs premières années, mais c’était au moins la promesse d’une vieillesse heureuse, posée et libre, mais surtout en vie. Biggs accueillit les dernières plaisanteries de son amie avec un sourire. Après les fauteuils et les béquilles, c’était de bonne guerre que d’en venir aux fruits confits, tant qu’on n’en venait pas aux dentiers. La jeune fille lui rendit la pareille avant de s’éclipser dans son appartement-chambre une pièce pour se changer.

Les logements dans les bidonvilles du Secteur 7 ne brillaient pas pour être particulièrement spacieux et la superficie de l’appartement de Tifa ne devait pas être une exception. Il était donc tout naturel que la tête pensante du groupe ne s’invitât pas à l’intérieur pendant les essayages de la demoiselle. Une pièce unique… Cela aurait été particulièrement gênant pour tous les deux. En parfait gentleman, Biggs s’était posé la question bien avant d’arriver dans la rue de la résidence et y avait répondu en évaluant, d’un regard concentré, la distance qui séparait l’entrée de chacune des chambres. D’ailleurs, ce n’était pas comme s’il n’avait pas déjà attendu devant la collocation de Jessie et des abominables harpies. Il n’avait rien de particulier à faire, à part, peut-être, passer un coup de balai devant chez lui pour que ses marches soient impeccables.

Biggs s’approcha de la rembarre et, surplombant légèrement les taudis, regarda au loin. Il ne pouvait naturellement pas voir sa petite maison, mais il voyait le Septième Ciel au bout de l’allée. Le souvenir de sa dispute avec Barret semblait s’estomper peu à peu, grâce à cette virée loufoque pour trouver une robe à la belle Mademoiselle Lockheart. Et c’était tant mieux. Il n’aimait pas resté fâché trop longtemps avec ses amis, même si cela ne l’empêcherait pas de laisser mariner encore un jour ou deux l’autre lourdaud, par principe et question de fierté masculine mal placée. Il ferait la paix à lampées de bières demain soir. Tant pis pour Clarisse…

« Je crois que je suis prête. »

La voix de Tifa le sortit de ses rêveries et de ses plans alambiqués pour contourner le rancard avec la sorcière rousse. Il se retourna et resta bouchée bée, face à la femme qui venait de sortir. C’était bien elle, mais elle semblait métamorphosée. Ce n’était pas qu’elle était vilaine ou moins féminine habituellement, mais là… C’était à couper le souffle, mais manquait encore de naturel. La jeune femme, encombrée d’un énorme décolleté, semblait retenir sa respiration de peur que le bustier moulant ne laisse sortir une paire de seins qu’il avait toujours imaginés avantageux, ce dont il avait, par un hasard de circonstance, confirmation à présent.

« Euh… »

Les mots lui manquaient. Mieux ne valait pas non plus loucher sur le décolleté et manquer de professionnalisme. Il faudrait plutôt penser à quelque chose de moins ragoûtant pour garder la tête froide. Des pastèques ! Non, c’était bien trop proche… Barret alors ? Barret en… en costume de marin !

« Qu’est-ce que tu en penses ? » se risqua-t-elle finalement, l’air un peu gênée, emmanchée dans ce costume de féminité exacerbée.

Biggs reprit sa respiration avant de lâcher d’un souffle : « P...parfaite… »

Puis un sourire vint se dessiner finement sur le bord de ses lèvres tandis que, le pouce levé vers le ciel, il ajouta avec un regard complice : « Tu pourrais même aller à un bal de la Shinra comme ça. »

Qu’elle ne redise plus jamais qu’elle ne se sentait pas féminine. Il ne lui manquait peut-être qu’un prince pour lui tenir la main et elle ferait un excellent personnage de contes de fées. Elle était tout bonnement à tomber par terre. La directrice Scarlet avait de quoi se sentir menacée ! Si AVALANCHE avait été une société, c’était bien Tifa qui aurait pris en charge la propagande ou toutes les démarches marketing auprès du grand public. Mais pour faire sauter des réacteurs mako on ne s’habillait habituellement pas avec autant de glamour et on faisait profil bas. Ça pouvait rester un concept à creuser un de ces jours qui sait…

« Ça va aller pour descendre les marches ? lui demanda-t-il en lui offrant son bras, bien conscient, en voyant la paire d’escarpins qui la surélevaient légèrement qu’on pourrait vite frôler la catastrophe si elle perdait l’équilibre. Il est encore un peu tôt pour que tu t’entraîner à frapper avec une béquille. »

Les femmes pouvaient se montrer bien cruelles avec elles-même pour faire valoir leur féminité.




.:.
[Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé] Signab11
Merci Lanty
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Lun 25 Mai - 20:50
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






C'était quoi, cette tête ? Est-ce qu'elle l'avait mise à l'envers ? Oui, ça devait être ça, c'est pour ça que le décolleté lui semblait si échancré, elle savait bien que ce n'était pas normal ! Et puis qui aurait inventé une fermeture éclair à mettre dans le dos, franchement ? Elle avait bien galéré à la fermer jusqu'en haut et ça aurait été trop bizarre de demander à Biggs de l'aider.
Et puis il finit par parler, signifiant que c'était parfait – enfin, elle imaginait qu'il parlait de la robe. Elle eut un léger sourire timide et eut ce geste de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille, même si elle y était déjà.

— N'exagère pas.

Elle respirait doucement, car le tissu lui donnait l'impression de se tendre à chaque inspiration. Comme Biggs parlait d'un bal de la Shinra, Tifa baissa les yeux vers sa tenue pour l'examiner d'un nouveau point de vue … hm, c'était un peu vulgaire pour la haute société, non ? Elle eut un léger rire en pensant à quelque chose, peut-être que c'était aussi ce qu'avait voulu dire Biggs.

— Si j'étais directrice, peut-être …

Il n'y avait qu'une Scarlet pour pouvoir se permettre de s'habiller d'une manière aussi provocante sans provoquer de scandale ! Non, ce n'était certainement pas la tenue que Tifa aurait choisi pour s'infiltrer à une réception mondaine dans les hautes sphère de la tour Shinra. Le Président Shinra avait une réputation assez sulfureuse dans les bas-fonds, mais ça n'aurait franchement pas été le but d'attirer son attention comme avec Don … brr ! Choisir entre le président Shinra actuel et Don Cornéo, c'était comme choisir entre la peste et le choléra ! Le choix aurait peut-être été un peu plus facile avec le successeur du président, quoi que … celui-ci aurait été plus difficile à maîtriser.

Elle n'avait jamais porté de talons aussi hauts, mais Clarisse l'avait un peu briffé sur la manière de marcher avec ça. Dans la salle de bain, Tifa avait d'ailleurs essayés quelques mouvements martiaux, mais de toute façon, elle n'avait pas très envie de lever la jambe avec cette tenue …
A l’invitation de Biggs, elle fut tentée de bomber le torse par fierté, mais elle s'en dispensa de peur, une fois de plus, que ses « atouts » ne décident d'aller prendre l'air. Elle passa donc simplement à côté de lui en ayant l'air confiante.

— ça va aller, je sais marcher, quand même.

Arrivé devant les marches, elle commença à descendre et remarqua alors le problème de cette robe si courte, trop serrée et au tissu trop fin :  elle avait tendance à remonter. Elle passa la main dessus pour la défroisser sur ses cuisses et c'est au moment où elle releva la tête qu'elle découvrit qu'un passant la regardant avec de grand yeux ronds : la vue en contre bas, alors que sa jupe remontait devait être imprenable. Elle se mit aussitôt à rougir et stoppa sa descente au milieu des escaliers, serrant les jambes et s'adossant à la rambarde, l'air de rien, comme si elle attendait quelque chose. Elle passa sa main derrière son oreille.

— Hm. Biggs … tu veux bien passer devant ?

A ces mots, le passant sembla enfin perdre son état de statut de sel pour s'animer et se carapater.   






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mar 26 Mai - 11:59

« Relooking de l'extrême »


La plaisanterie sur la directrice de l’armement qui semblait prendre un malin plaisir à malmener les journalistes à l’antenne avait fait mouche. C’est vrai que c’était le genre de robe que la fameuse Scarlet aurait pu porter, si elle avait coûté quelques milliers de gils supplémentaires et si elle existait dans des tons beaucoup plus rouges. À bien y réfléchir, Biggs ne l’avait jamais vu à la télévision se balader avec autre chose que cette couleur. Tifa était bien plus douce et en bleu pour correspondre à la description de cette folle alliée.

La jeune femme refusa son aide pour descendre, sans doute dans un élan de fierté féminine de fille bien décidée à jouer les funambules toute seule sur ses escarpins. L’image fit sourire son ami qui n’insista pas davantage et s’écarta de sa route pour la laisser descendre, par elle-même le fameux escalier, Biggs sur ses talons. En bon gentleman, il évita de regarder les formes nouvelles que semblaient dessiner les contours de cette robe moulante au niveau du bas de son dos. Quelque chose sembla pourtant l’arrêter nette et le jeune homme manqua de la percuter de plein fouet. Elle venait de coincer un talon ou…?

« Hm.. Biggs…, sembla-t-elle hésiter en se tortillant, ses mains plaquées contre le devant de sa robe, Tu veux bien passer devant ? »

Les mouvements de Tifa trahissaient ouvertement son embarras, mais sans doute ne remarquait-elle pas à quel point ils pouvaient vite devenir indécent pour ceux qui se trouvaient derrière elle, car en tirant le tissu vers l’avant tout en se penchant…. Biggs secoua nerveusement la tête avant de remarquer le cœur du problème. Un homme qui se tenait tout statique en bas des escaliers venait de se carapater en croisant son regard. Aussi mignonne soit-elle, la serveuse du Septième Ciel était comme lui : pudique avant tout. Il sourit, posa sa main sur l’épaule de la jeune fille tout en passant devant elle, prêt à cacher ce qu’il faudrait à tout prix éviter de voir.

« T’inquiète, ajouta-t-il tout en descendant le reste des marches. »

Une fois les pieds sur la terre ferme, il imagina à quel point son amie devait se sentir soulagé et lança son poing vers la plaque en signe de victoire pour détendre l’ambiance : « Bon ! Bah le reste ça va être de la tarte maintenant ! Ou une part de pizza – selon tes préférences. »

Reprenant de son sérieux avec un air un peu plus grave, il regarda en direction de la personne qu’il avait finalement fini par escorter malgré lui : « Ça va ? »




.:.
[Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé] Signab11
Merci Lanty
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Mer 27 Mai - 20:29
«   Relooking de l'extrême »
▵ Tifa & Biggs ▿






Mesdames, ayez toujours un Biggs à portée de main quand vous portez une jupe trop courte, ça peut vraiment être utile ! Il sembla tout de suite comprendre le problème et passa devant avec assurance, elle le suivit de près pour descendre les dernières marches et défroissa à nouveau sa robe une fois arrivée en bas. Elle passa une main derrière son oreille en se redressant et regarda autour d'elle pour s'assurer que personne ne la regardait bizarrement. En ce début de soirée, c'était l'heure de l'effervescence et elle recevait effectivement quelques regards curieux ou interloqués, elle s'efforça de les ignorer. Le carrosse n'était pas encore en vue …

Elle eut un léger rire un peu forcé quand Biggs assura que le reste allait être du gâteau, elle n'en était plus aussi sûre que ce matin, quand elle avait eu l'idée. Maintenant elle commençait à se demander comment tout ça allait vraiment se passer, elle allait se retrouver seule dans la forteresse du Grand Méchant Roi Dragon, entourée de bandits sans foi ni loi de la pire espèce !
Allez Tifa, ce n'était pas le moment de se dégonfler – oui, enfin, ne te gonfle pas trop non plus, pense à la robe – tu vas y arriver, tu peux le faire ! Tu vas lui en mettre plein la vue avec tes atouts, il va te choisir et après tu lui écrases les noix pour lui faire cracher tout ce qu'il sait ! Ouais ! Tu vas faire ça !

Elle sursauta légèrement quand il la tira de ses penser en lui demandant si elle allait bien, elle retrouva un sourire doux, plutôt confiant et hocha doucement la tête.

— Oui. Tout va bien se passer, j'en suis sûre.

Elle avait hâte que ça soit terminée. Elle remonta donc tranquillement la rue avec Biggs, c'est en arrivant devant le Septième Ciel qu'elle pu apercevoir l'élégant Chocobo approcher au loin, tirant son superbe carrosse. C'était son heure ! Son cœur s'était accéléré lourdement, elle s'efforça de maîtriser sa respiration. Elle n'avait plus envie d'y aller.

Allez Tifa, reprend toi !

Elle hocha la tête toute seule pour se motiver.

— Bon … on dirait que c'est l'heure. Elle se tourna vers son ami avec un sentiment étrange. Cela n'aurait dû être qu'un banal '' à demain '' mais elle avait l'impression d'être un soldat qui laisse femme et enfant pour partir à la guerre. Elle avait le cœur lourd.
— Je serai de retour avant l'aube, je ne compte pas m'éterniser. Réserve moi un petit déjeuner.

Elle posa la main sur le bras de son ami en le regardant dans les yeux avec intensité.

— Merci d'avoir été là. Essaie de ne pas trop de chamailler avec Barret pendant mon absence.   






http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Biggs
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Biggs
• Anniversaire : 2 Septembre
• Age : 25 ans
• Résidence : ...
• Localisation : Kalm
Double compte : Snow
Credits avatar : Nika
Gils : 93

Inventaire
:
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
    Jeu 28 Mai - 14:17

« Relooking de l'extrême »


Le chemin jusqu’au Septième Ciel se déroula sans encombre. D’un naturel très dynamique, Biggs sentait pourtant ses mollets lui tirer légèrement, signe des nombreux allers et retours qu’ils avaient dû faire aujourd’hui entre le Secteur 6 et les différents recoins du Secteur 7 afin que Tifa soit parfaite pour sa mission d’espionnage. Et elle l’était fin prête. C’était aussi un signe de leur engagement actif au service de la cause, car, depuis l’explosion de leur premier réacteur mako, s’ils avaient pris le temps de fêter ça à coup de pintes de bières, il semblait à l’ancien professeur que toute la bande n’avait pas arrêté depuis. C’était sans doute pour ça que les nerfs de chacun étaient à vif, mais cette petite balade en compagnie de la barmaid lui avait fait du bien pour vider son sac et se dépenser en ne pensant presque plus au combat qu’ils menaient tous comme ils pouvaient.

Et ils se trouvaient maintenant devant leur repaire…, leur havre serait même un terme plus approprié. Le lieu, où certes, ils se rendaient dans un sous-sol secret pour mettre en œuvre des missions et lutter pour la survie de la Planète ; mais c’était aussi surtout l’endroit où ils se retrouvaient tous pour manger, prendre un verre, fêter et partager les joies de chacun tout comme essuyer les peines des uns et des autres. Ce n’était pas forcément une évidence au début, mais alors qu’il se trouvait sur les marches de l’établissement en compagnie de Tifa, c’était pourtant indéniable : ils formaient à leur manière une drôle de petite famille.

Au loin, la calèche tirée par les fameux Chocobos de Sam approchait à un rythme régulier et, tout en profitant des derniers rayons du soleil qui se couchaient, le duo ne pouvait s’empêcher de quitter des yeux le cortège apprêté pour accompagner Tifa au Wall Market. Elle pourrait au moins se rendre rapidement au quartier des désirs, sans risquer de faire de mauvaises rencontres. Dans une telle tenue, quelques passants un peu trop enivrés auraient pu poser problème… Après tout, qui oserait attaquer un carrosse de Cornéo le soir de ses auditions ? Peut-être des terroristes… Et voilà qu’il recommençait à trop réfléchir ! Non, non, tout allait bien se passer – pas besoin de plan C…

Tifa finit par briser le silence quand la calèche fut arrivée à leur niveau : « Je serai de retour avant l'aube, je ne compte pas m'éterniser. Réserve moi un petit déjeuner. »

On sentait une certaine angoisse dans ses regards plus insistants qu’à l’accoutumée, comme si elle cherchait à garder en mémoire une scène pourtant banale du quotidien. Biggs sur les marches du Septième Ciel, un chat blanc rodant alors que l’heure du dîner approchait pour quémander des restes… Cela n’avait rien d’exceptionnel. C’était plutôt la tenue de la demoiselle qu’il aurait fallu immortaliser, mais, par égard pour son amie qui semblait plutôt mal à l’aise dans un tel accoutrement, il ne se permit pas la plaisanterie. Cela resterait leur secret. Le jeune homme releva la tête en souriant pour la rassurer et se rassurer.

« Tu peux compter sur moi, ajouta-t-il, le pouce en l’air, Tes toast seront grillés à point. Ne sois pas en retard sinon ils seront tout ramollis. »

Il chérissait plus que tout ces instants simples du quotidien où la bande redevenait, l’espace d’un instant une famille qui ne se souciait que de banalités domestiques comme le commun des habitants des bidonvilles et de la Plaque aussi. Peut-être qu’un jour le combat s’achèverait et qu’ils pourraient enfin se retrouver face aux vides de leur existence respective et penser enfin à les combler.

Tifa accueillit cette remarque de son ami avec un nouveau regard plus profond tout en posant sa main sur son bras resté en suspens : « Merci d'avoir été là. Essaie de ne pas trop te chamailler avec Barret pendant mon absence. »

Le sourire de Biggs ne s’assombrit pas pour disparaître derrière de nouveaux plans d’action. Il n’y avait pas à chercher midi à quatorze heures pour une fois. Ils seraient tous bien sages et Tifa aurait la satisfaction de leur faire part de ses trouvailles devant une assiette de toast et de pancakes faits avec les moyens du bord mais avec beaucoup de bonne volonté.

« Comme des images, trancha-t-il alors que la demoiselle entrait dans son carrosse. Fais bon voyage, Princesse. »

Il ne se décida à quitter les marches du bar pour rentrer se reposer chez lui et se renseigner sur la confection des pancakes que lorsque la voiture tractée par un Chocobo bien vigoureux ne fut qu’un point à peine visible à l’horizon, aussi flou que l'avenir qui les attendait tous. Le soleil achevait de mourir au loin.




.:.
[Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé] Signab11
Merci Lanty
Contenu sponsorisé
Re: [Flashback - 3ans] Relooking de l'extrême [ PV. Biggs] [terminé]
   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Midgar :: Les taudis-
Sauter vers: