AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike Air Presto – Chaussure pour homme
74.97 € 124.99 €
Voir le deal
-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% LG – TV OLED 55″ 139 cm – OLED55C2 à 1299€
1299 € 1999 €
Voir le deal

 

 La revenante, le commandant et le vampire

Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
• Age : Neuf ans (corps et âme)
• Résidence : QG du WRO
• Localisation : QG du WRo
Gils : 115

Inventaire
:
La revenante, le commandant et le vampire
    Jeu 17 Juin - 2:23
"Kweeee..."

Rukia ne peut pas s'empêcher de sourire doucement alors que sa main passe dans le plumage roux du chocobo. Un magnifique spécimen, plutôt câlin d'ailleurs compte tenu du fait que sa tête vient frotter sa joue droite. Il est énorme, clairement un adulte mesurant plus de deux mètres, mais comme toujours depuis son retour... elle n'en a aucune peur. Cela fait une semaine que Lantana l'a laissée au QG de la WRO. Une semaine difficile au début : en effet, elle ne savait pas du tout comment prendre cet "abandon", surtout dans un endroit avec des gens qu'elle ne connaissait pas et qui semblaient chasser les revenants. Mais au final... Une longue discussion avec le commandant, Un certain Reeve Tuesti a été la seule chose vraiment troublante à laquelle elle a eu droit. Mais en fait... Elle n'avait pas grand chose à redouter. Elle n'est même pas prisonnière, contrairement à l'une de ses pires craintes. Enfin... Elle n'a pas le droit de quitter seule le QG, mais en dehors de ça, elle peut se promener à sa guise et, comme maintenant, aller voir les animaux. En dehors des chiens de garde qui peuvent être dangereux.

****C'est... étrange. Je m'attendais à pire, mais en fait...****

Elle se sent bien plus en sécurité qu'elle ne l'a jamais été depuis son retour. Les gens sont gentils avec elle, en dépit d'un début assez malaisant pour tout le monde. Mais après une journée, une femme a finit par s'approcher d'elle et lui expliquer pourquoi les gens la regardaient avec méfiance : apparemment, après sa mort, le monde n'a connu que des crises horribles, partant droit vers la destruction dans tous les cas. Elle sent son coeur se contracter légèrement au souvenir de ce qu'elle a entendu, chose que le chocobo semble sentir car il commence à gentiment passer son bec dans ses cheveux pour la rassurer. Séphiroth... Elle se rappelle de l'homme. L'un des bourreaux de son village... l'un des meilleurs SOLDATS produits par la Shinra et un véritable fléau sur le champ de bataille. Si elle a autrefois haïs l'homme, comme la majeure partie du village, elle pouvait tout de même respecter ses capacités. Alors apprendre comment il a fini lui a vrillé le coeur. Devenir un tel monstre... comment est ce quelqu'un, même d'aussi puissant peut ainsi perdre l'esprit à ce point et devenir un danger pour le monde entier ?! Même après sa mort apparemment ! Séphiroth est apparemment comme elle. Un revenant qui a déjà fait son retour une première fois avant d'être renvoyé dans le monde des morts. Ce retour, ainsi qu'une maladie a été la deuxième crise. Quant à la troisième...

****Alors... C'est comme ça que je suis revenue ?****

La jeune femme n'a pas voulu lui expliquer tous les détails, lui indiquant que la plupart étaient secrets. Mais a laissé entendre qu'elle et les autres revenants seraient en fait apparus à la suite de la troisième crise, pendant laquelle quelque chose aurait "dérangée" la rivière de la vie. Un sacré dérangement on dirait. Personne ne sait apparemment combien de personnes sont revenues à la vie, mais à en juger par la tête que font encore certains en la regardant, beaucoup s'attendent à de gros problèmes... et elle ne peut pas leur en vouloir. Un petit pincement à son oreille gauche l'arrache à ses pensés et elle se rend compte que le chocobo vient juste d'utiliser son bec, sans pour autant lui faire mal, ce qui la fait sourire. Les premiers jours, l'énorme volatile et tous ceux à côté avaient peur d'elle, comme tous les autres. Mais maintenant, elle arrive à les approcher, les caresser et même les nourrir, ce qui lui réchauffe un peu le coeur. Le rouge qu'elle caresse actuellement est d'ailleurs celui qu'elle câline le plus souvent, semblant plus brave que les autres. Pour le coup elle ne peut pas s'empêcher de se demander ce que le petit Kazu devient. Son coeur bat légèrement plus calmement en se rappelant de l'adorable boule de plumes noires. L'énorme animal se couche d'un coup, mettant sa tête à sa hauteur et elle sourit, profitant de l'occasion pour frotter doucement le bec étrangement doux sous ses doigts. Voir le volatile fermer les yeux tout en poussant un léger "kweh" la rend étrangement légère avant qu'elle ne finisse pas soupirer, puis s'assoir à côté de lui avant de finalement se laisser tomber sur le dos, laissant sa tête atterrir sur le chaud plumage dorsal. Pour le coup... Elle se sent légère. Presque libre en fait.

****Moi qui avait peur d'eux... mais non... En fait, j'avais rien à craindre.****

Après tout... personne ne lui fait de mal, elle a une chambre, elle est à l'abri... Même quand elle se laisse aller et qu'elle "dresse son masque", tout le monde la perce à jour et se contente de sourire légèrement (ou dans certains cas, de soupirer). Apparemment, Yuffie a laissée des traces... Et pour le coup, elle ne sait vraiment pas quoi penser alors que sa main droite se lève pour câliner le cou du volatile sous elle. Elle se doute que certaines personnes pensent à contacter son ancien village, mais elle a expliqué à Reeve comment elle était morte... tout en le suppliant de ne pas le renvoyer là-bas pendant leur première conversation. Yuffie est en mission et pour le coup, Rukia ne sait pas vraiment quoi penser à ce sujet. Une partie d'elle est plus ou moins rassurée : elle ne se sent vraiment pas capable d'affronter le regard de sa meilleure amie maintenant. Encore moins de sa meilleure amie maintenant qu'elle est adulte ! Surtout après ce que son père lui a fait ! Mais en même temps... une partie d'elle se surprend à vraiment désirer la revoir... juste voir si elle va bien. Alors que ses yeux se ferment, elle entrevoit le ciel parfaitement bleu, signe que la journée n'en est qu'à la moitié de sa course. Mais faire une sieste avec les chocobos est étrangement tentant, surtout qu'elle peut entendre le battement du coeur du volatile, ce dernier étant étrangement rassurant. Et même si son odeur est assez forte, cela ne la dérange pas du tout, mais avant même qu'elle ne puisse prendre une décision, un bruit de pas retentit et elle se redresse immédiatement, sans prendre la peine de se relever... ou de stopper les caresses sur le cou de son "copain".
Vincent Valentine
Vincent Valentine
• Anniversaire : 13 octobre
• Age : 60 ans
• Résidence : Inconnue
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Rude
Credits avatar : Tifa <3
Gils : 123

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Mar 29 Juin - 15:44
La revenante, le commandant et le vampire
Rukia, Reeves (Chocobo) & Vincent

   La liste de courses


Finalement il avait bien fallu la quitter. Ce n'était jamais avec joie, mais ils avaient besoin tous deux d'avancer chacun de leur côté sur les tâches qu'ils s'étaient partagés. Un PHS neuf, ainsi que plusieurs ustensiles ou autre matériel informatique et électronique pour mettre à niveau et dépoussiérer un peu le laboratoire du manoir. Et il savait pertinemment qui pouvait l'aider dans cette tâche, Reeve et lui avaient un fort passif depuis ces derniers évènements, on pouvait presque dire qu'il lui en devait une, et Vincent comptait bien là dessus pour retourner au Manoir avec les éléments nécessaires. Il avait d'ailleurs loué pour l'occasion une sorte de petite camionnette dans laquelle il pourra stocker tout le nécessaire. Garée un peu plus loin, il fit les quelques mètres le séparant du QG à pieds, passant d'ailleurs devant une sorte de stand de chocobos devant lequel ile gamine semblait s'extasier.

Ces gros piafs jaunes pour la plupart avaient le don de subjuguer les enfants et pas mal d'adultes. Ce n'était pas son cas, très peu pour lui comme moyen de transport, il préférait largement les véhicules qu'il pouvait manier et maîtriser à 100%. On n'était jamais à l'abri d'une réaction étrange d'un animal, par peur ou autre, et ça pouvait s'avérer fatal dans certaines occasions. Et même s'ils étaient bien pratiques pour les chemins tortueux, lui n'en avait pas besoin avec ses facultés. Il les avaient d'ailleurs utilisées machinalement pour faire la distance entre la camionnette et le lieu où se trouvait la jeune femme et les chocobos. Il ne l'avait pas vue avant, sinon il s'en serait passé, c'est que ces déplacements en flottant presque dans les airs, avec sa cape seule apparente sur la distance, ça pouvait effrayer les plus jeunes. C'est pourquoi il fit le reste à pied, comme une personne "normale", le bas de son visage toujours caché sous son col relevé et sa main métallique dans sa cape. Il aurait presque pu passer pour un être normal finalement.

Il continua sur quelques mètres jusqu'à croiser un groupe de soldats de la WRO auxquels il s'adressa.



- "Je cherche Reeve Tuesti."

Ils eurent un moment de doute vis à vis de sa question, car on ne pouvait certainement pas avoir des rendez-vous avec lui comme ça sans qu'il en soit informé, mais ça, c'était pour le commun des mortels non ? Lui, il était tout sauf commun, et en plus il n'était pas mortel non plus. Il dut y avoir au moins un des soldats qui finit par le reconnaître, car sa description devait certainement avoir fait le tour ici, ainsi que ses derniers exploits, même s'il se voulait assez discret de manière naturelle. Un des hommes était donc parti un peu plus loin, disparaissant de son champ de vision avant de revenir quelques minutes plus tard. Il échangea avec ses collègues à voix basse, puis l'un d'eux se rapprocha de quelques pas de lui pour lui adresser la parole.

- "Monsieur Tuesti n'est pas encore rentré, il est actuellement en déplacement à Midgar. Son retour au QG devrait se faire dans les prochains jours."

Alors comme ça, Reeve n'était pas à son QC... Cela compliquait un peu les choses pour lui puisqu'il était son contact direct au sein de la WRO, et il n'irait pas jusqu'à le contacter sur son PHS dès à présent, après tout il n'y avait pas non plus d'urgence. Il remercia d'un signe de tête le soldat qui lui avait donné les informations, puis fit demi tour pour rebrousser chemin. Il n'allait pas non plus repartir tout de suite, quel intérêt y aurait-il de refaire le trajet pour seulement quelques heures ou jours de plus ? Il se chercha alors un abri pour se poser le temps de réfléchir à ce qu'il convenait de faire pour la suite, repassant non loin des quelques chocobos qui stationnaient.

(c) DΛNDELION


.:.
La revenante, le commandant et le vampire 9obw
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
• Age : Neuf ans (corps et âme)
• Résidence : QG du WRO
• Localisation : QG du WRo
Gils : 115

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Mer 17 Nov - 1:17
Pour le coup, Rukia ne sait pas quoi penser. Et à en juger par la manière dont le chocobo se raidit légèrement derrière elle, lui non plus. Un homme aux longs cheveux noirs, au teint extrêmement pâle et aux yeux rouges sang. Vêtu d'une étrange tenue noire et d'une longue cape rouge en lambeaux, tout en lui attire le regard, mais surtout, lui rappelle étrangement quelque chose. En fait... Quelque chose d'étrangement froid, mais aussi de familier.

****On dirait...****

Les souvenirs flottent en elle, lui rappelant avec une étrange amertume ce jour. Ce livre qu'elle aimait autrefois. Son livre préféré. Un livre que sa mère a détruit dans un mouvement de rage après sa mort. Le pire, c'est que ce livre est trouvable facilement et fait même partie de ceux qui occupent l'une des étagères de sa chambre, mais sitôt qu'elle l'a vu, son estomac s'est presque rebellé à l'idée de le toucher. Elle se rappelle du personnage principal de ce roman et l'homme qui vient d'apparaître ressemble en tous points à l'idée qu'elle se fait de lui. Cette pâleur, ces yeux écarlates... Même la cape. Elle n'arrive même pas à détourner le regard jusqu'à ce que le chocobo ne ramène son intention à lui en mordillant doucement son oreille gauche, ce qui la fait sursauter, puis rapidement glousser. Sa main gauche se perd à nouveau dans les plumes rouges alors que le volatile se met à "chanter", mais même ainsi, elle continue à réfléchir, ses oreilles accrochent quelques mots ce qui lui permet d'entendre que l'inconnu souhaite rencontrer Reeves-san.

****Reeves-sama... Ah oui, c'est vrai, j'avais oublié...****

En effet, un voyage à Midgar. la ville n'est certes pas très loin, mais vu son état et ce qui pourrait y être caché, il n'est pas rare que le WRO s'y rende pour faire le ménage et trouver des traces d'anciens ennemis, dont ceux qui ont provoqué le "dérangement" qui l'a ramenée à la vie. Dans un sens, elle sent toujours une sorte de confusion en elle en y repensant. D'un côté, elle est dégoûtée et effrayée à l'idée de ce que ces monstres ont pu faire pour déranger le monde des morts à ce point. De l'autre... elle ne peut pas s'empêcher de leur être reconnaissante pour l'avoir sortie de cet enfer, même accidentellement. Elle sent à nouveau cette culpabilité l'envahir à cette idée et elle baisse la tête, se pelotonnant contre le chocobo. La chaleur de l'énorme oiseau la rassure légèrement et elle inspire profondément pour se recentrer avant d'ouvrir les yeux... juste à temps pour voir que l'inconnu s'est rapproché ce qui la fait sursauter. De près, il est grand, comparé à elle. Même si elle se doute qu'il est en fait de taille normale...

****On dirait vraiment...****

Au moins il fait jour... C'est la seule chose qui tranche un peu avec l'apparence. Mais même comme ça, elle ne peut pas s'empêcher de se sentir étrangement fascinée. Sa main continue à passer dans les plumes rouges sans qu'elle n'y fasse réellement attention, même si elle glousse à nouveau lorsque le chocobo vient subitement la chatouiller en frottant sa tête contre la sienne. C'est étrange... Même maintenant, elle se sent beaucoup plus libre qu'elle ne l'a jamais été. Plus légère. Mais son attention revient inévitablement vers l'homme. En fait, plus elle le regarde, plus il lui a dit quelque chose. Mais qui ? Les gens du WRO semblent le connaître également vu qu'ils ont répondu à sa question sans se faire prier. Si bien qu'après un moment, elle finit par s'approcher timidement, abandonnant à contrecœur la chaleur du chocobo, puis demande timidement :

"Euh... e-excusez-moi ?"

Elle n'a pratiquement aucun détail sur ce qu'il s'est passé. Mais elle sait en tous cas que son retour a été provoqué à la fois par un groupe de criminels et par ceux qui les ont arrêtés. Est ce que cet homme serait un de ceux qui l'ont sortie de cet enfer ? Elle sent sa curiosité, mais aussi ce désir de savoir brûlant d'un coup en elle. Les souvenirs du temps passé dans les ténèbres brûlent encore en elle. Alors peut être que si elle comprenait comment ou pourquoi elle est revenue... Elle frissonne légèrement en se rappelant des cauchemars. D'un autre côté, elle n'a aucune preuve, mais pour que quelqu'un d'extérieur au WRO puisse avoir des renseignements sur le commissaire aussi facilement...

"Est ce que v-vous... Euh... vous t-travaillez avec r-Reeve-sama ?"
Vincent Valentine
Vincent Valentine
• Anniversaire : 13 octobre
• Age : 60 ans
• Résidence : Inconnue
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Rude
Credits avatar : Tifa <3
Gils : 123

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Mer 17 Nov - 14:23
La revenante, le commandant et le vampire
Rukia & Vincent

   La liste de courses


Lorsque Vincent entendit cette voix qui semblait provenir d'un endroit proche, il se figea l'espace d'un instant, tournant la tête en direction de l'origine du son, puis fronça les sourcils en ne voyant personne. Entendait-il des voix ? Il avait eu pourtant pour habitude d'avoir une forme de "compagnie" dans sa tête lorsqu'il était en quelque sorte en communion avec l'entité Chaos durant toutes ces années, mais sa voix était bien plus criarde, grave, souvent même incompréhensible.. Cette fois, la voix était plus fluette, et c'était la première fois qu'il l'entendait, en tout cas de ce qu'il pouvait se souvenir.

Ce n'est que lorsqu'elle se remit à parler qu'il baissa suffisamment le regard pour finalement s'apercevoir qu'il ne s'agissait que d'un enfant qui s'était rapproché de lui. Tournant alors tout son corps en sa direction, par politesse évidemment, il finit par secouer la tête de droite à gauche pour répondre à sa question par la négative. Travailler avec Reeve ? Non, on ne pouvait pas vraiment dire ça. En était un peu plus orgueilleux, il aurait même plutôt dit que c'était Reeve qui travaillait avec lui et non l'inverse. Mais même dans ce cas, ce n'était pas tout à fait exacte. Chacun œuvrait avec ses capacités et à sa manière pour rendre le monde plus accueillant pour les démunis et autres personnes qui ne pouvaient bénéficier d'aides des grandes compagnies industrielles de ce monde. Mais pourtant ils s'entraidaient l'un l'autre, sans réel pacte ni contrat qui les liait.

Il resta néanmoins silencieux pendant de longues secondes en observant la jeune fille. Que faisait-elle ici ? Il ne connaissait peut être pas aussi bien la WRO que d'autres, mais il était certain qu'ils n'engageaient pas des enfants de cet âge. Se rendant compte finalement du malaise qui pouvait s'installer par son silence, il finit par s'accroupir pour se poster à sa hauteur, puis lui répondit simplement.



- "Pas vraiment non. Disons que l'on s'entraide mutuellement."

De toute façon il n'allait pas rentrer dans des détails qui finiraient par lui décrocher la mâchoire d'ennui. Toutes ces choses d'adultes étaient loin de pouvoir intéresser les enfants, déjà parce qu'elles étaient souvent trop complexes, mais aussi parce qu'elles auraient pu pour certaines, heurter sa sensibilité. Non, si elle cherchait Reeve, c'était probablement pour avoir un autographe, une dédicace sur une photographie peut être.

- "Tu le cherches également ? Et bien cela nous fait un point commun. Je peux peut être t'aider ?"

S'il suffisait de convaincre Reeve de signer une image ou de faire un câlin à une môme, c'était du tout cuit pour lui. Et puis de toute façon il n'avait rien à faire de plus pour le moment donc autant passer le temps en écoutant les histoires enfantines de celle qui lui faisait face. Pour le taciturne, c'était un exercice plaisant, lui qui n'avait pas eu cette joie d'avoir une progéniture, c'était un peu sa manière de compenser d'une certaine façon. Sous son air détaché, il ne pouvait décemment pas laisser un enfant dans une situation compliqué. Que voulez vous, on ne nait pas héros, on le devient.

(c) DΛNDELION


.:.
La revenante, le commandant et le vampire 9obw
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
• Age : Neuf ans (corps et âme)
• Résidence : QG du WRO
• Localisation : QG du WRo
Gils : 115

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Mer 17 Nov - 22:55
Si elle n'était pas habituée depuis longtemps à ce genre d'incident, Rukia aurait surement été humiliée en voyant le regard de l'inconnu passer au dessus d'elle sans la voir. Être petite n'est pas vraiment facile et même si pour certains, son âge aurait au moins l'avantage de la rendre insoupçonnable par les adultes (voire mignonne selon certains), dans son cas, elle se doute qu'avec les horribles marques à son oeil gauche et sa joue droite, les mots comme "mignonne" ou "jolie", ne sont pas du tout dans la liste de choses que les gens ont en tête en la voyant. Elle maudit une fois de plus un bref instant Shinogi à cette pensé, une légère pointe de douleur apparaissant à son oeil en même temps, mais elle ne bronche pas, même si elle sent une légère chaleur dans ses joues lorsque l'homme pose enfin le regard sur elle. La réponse à sa question précédente arrive rapidement, la voix grave et étrangement froide du "vampire" la faisant frissonner. Elle ne sent aucune menace ou danger, mais il y a quelque chose d'étrangement intimidant que ce soit dans l'apparence ou la voix de l'homme, au point que même en essayant, son "masque" refuse catégoriquement de se lever, disparaissant sous sa timidité. D'après l'homme, il ne travaille pas avec Reeves, mais tous deux s'entraident juste. Une entraide ? Elle sait que le commissaire ne demande que rarement de l'aide à l'extérieur en dehors de provisions et matières premières. A sa connaissance, les mercenaires ne sont jamais sollicités non plus. L'homme devant elle doit être vraiment puissant pour que le WRO fasse appel à lui ! Cette idée en tête, elle sourit timidement, puis secoue doucement la tête lorsqu'il lui demande si elle cherche l'homme, répondant aussi fermement que possible :

"Euh... N-non. Reeves-sama est... Mon g-gardien... en quelques s-sortes."

En quelques sortes oui. Le WRO la protège autant qu'il la surveille après tout... donc, dire que le commissaire est son gardien n'est pas un mensonge. En fait, pour le coup, elle se demande quoi dire. Une partie d'elle envisage sincèrement de juste stopper la conversation là et de retourner auprès des chocobos dont elle peut pratiquement sentir le regard sur elle. Ah... Pas que le regard d'ailleurs dans la mesure où une énorme tête rouge au bec jaune apparaît d'un coup à son épaule gauche. Elle ne peut pas s'empêcher de glousser lorsque les plumes viennent chatouiller son cou et elle lève immédiatement la main pour gratouiller à nouveau le cou du volatile, souriant légèrement en entendant ce dernier produire un son à mi-chemin entre un gazouillis et un ronronnement. Un son qui lui rappelle la paix qu'elle a ressenti en caressant les plumes noires du petit Kazu... Et surtout... Elle se surprend d'un coup à sentir son coeur se contracter en se rappelant d'une certaine personne. Même si une partie d'elle est effrayée à l'idée de la revoir, une autre, toute aussi grande ne peut pas s'empêcher de se demander ce que son amie... Non, en fait, sa soeur à bien pu devenir depuis le temps. Cette dernière a beau travailler pour le WRO, elle n'a aucune nouvelle ! Alors peut être...

"Ano... en f-fait... je c-cherche quelqu'un... Ma... ma g-grande soeur. Elle t-travaille pour le WRO, mais... Je l'ai p-pas vue une seule f-fois et... j'espérais que quelqu'un p-pourrait me donner des nouvelles."

"Grande soeur"... Ce simple mot lui a vrillé l'estomac, le coeur et probablement jusqu'à l'âme. Ne rien montrer a été horriblement difficile pour le coup.. Yuffie a deux mois de moins qu'elle après tout ! Mais maintenant, tout a changé. Yuffie est une adulte. Elle... non. Le temps n'est pas passé. Sa "grande soeur" jouait déjà ce rôle alors qu'elles étaient petites, donc, les chances qu'elle tente de continuer à le jouer maintenant sont aussi grandes, ou en tous cas, une partie d'elle l'espère.

"Vous... V-vous l'avez p-peut être rencontrée ? Elle s'appelle Y-Yuffie."
Vincent Valentine
Vincent Valentine
• Anniversaire : 13 octobre
• Age : 60 ans
• Résidence : Inconnue
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Rude
Credits avatar : Tifa <3
Gils : 123

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Mar 7 Déc - 10:44
La revenante, le commandant et le vampire
Rukia & Vincent

   La liste de courses


A sa hauteur, Vincent écouta avec une certaine attention les diverses paroles que prononçait la petite. En soit, on ne pouvait pas dire qu'elle semblait pleine de courage ou même qu'elle avait une confiance en elle à toute épreuve, au contraire, elle hésitait souvent à chacune de ses phrases. Est-ce que c'était lui qui la mettait dans cet état ? Il y réfléchit quelques secondes en l'écoutant toujours d'une oreille. Faisait-il peur ? Pourtant il prenait soin de ne pas être effrayant, et il essayait même parfois de sourire pour rassurer quand il s'agissait d'enfants. C'était peut être ça ? Il souriait mal ? Et pourquoi Lucrécia ne lui avait jamais rien dit ? Elle aurait pu le mettre en garde au moins, ou lui donner une piste pour qu'il puisse s'améliorer non ? Il arrêta de penser à lui quand il entendit le prénom de sa grande soeur. Yuffie ? La petite voleuse qui les avait accompagnés durant leur périple qui les avait conduits à combattre Sephiroth et bien d'autres ? Il n'avait jamais eu vraiment de relation avec elle, disons qu'il était assez taciturne de son côté, et elle une sorte de pipelette qui agissait souvent de façon très chaotique. Deux vrais opposés dans leur comportement mais aussi dans leur manière de procéder, mais il la respectait car malgré les manières, elle avait un bon fond et répondait toujours présente lorsque le groupe en avait eu besoin.

Il resta alors à la regarder en fronçant les sourcils, tout en se remémorant certains moments passés avec sa grande soeur, comme la fois où ils avaient oeuvré ensemble pour évacuer la population lors de l'invocation du Météore, mais il se ressaisit bien vite en reprenant un air "normal" pour lui, c'est à dire sans afficher vraiment d'émotions mais avec un visage lisse.



- "Ainsi tu es la soeur de Yuffie ?"

Il essayait de la comparer à celle qu'il avait dans ses souvenirs, c'est que cela commençait à dater tout ça, puis il reprit calmement.

- "J'ai passé un certain temps en sa compagnie oui, mais je n'ai plus vraiment de nouvelles d'elle à dire vrai. Je ne crois même pas avoir son contact PHS, tu sais la technologie et moi..."

Il sortit d'une de ses poches de son manteau, ce qui lui servait de PHS. C'était certainement un vieux modèle qui n'était plus vraiment en vente sur les marchés de nos jours, mais il fonctionnait et surtout il avait quelques contacts d'enregistrés qui lui suffisaient amplement. Et parmi ces contacts, il y avait probablement celle qui pourrait aider la jeune fille sans nul doute.

- "Ecoute, je ne peux pas vraiment t'aider directement, par contre, je connais quelqu'un qui est sûrement resté en contact avec ta soeur. Elle s'appelle Tifa, c'est une dame très gentille. Tu veux que je la contacte à ce sujet ou tu préfères attendre le retour de Reeves peut être ?"

Un choix assez simple, mais il n'était pas du genre à imposer des solutions. Il proposait, et si cela convenait, il oeuvrait. Mais dans le cas contraire, il savait se mettre en retrait, c'était même très facile à faire pour lui.
(c) DΛNDELION


.:.
La revenante, le commandant et le vampire 9obw
Rukia Benikage
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Rukia Benikage
• Age : Neuf ans (corps et âme)
• Résidence : QG du WRO
• Localisation : QG du WRo
Gils : 115

Inventaire
:
Re: La revenante, le commandant et le vampire
    Dim 9 Jan - 13:39
- "Ainsi tu es la soeur de Yuffie ? J'ai passé un certain temps en sa compagnie oui, mais je n'ai plus vraiment de nouvelles d'elle à dire vrai. Je ne crois même pas avoir son contact PHS, tu sais la technologie et moi..."

A en juger par le regard de l'homme, ce dernier tente de voir la ressemblance, ce qui la fait rougir légèrement. Malheureusement, elle sait très bien que le peu de ressemblance qui aurait pu avoir entre elle et sa "soeur" a disparu avec son séjour dans les ténèbres. Ses cheveux entre autre, qui sont devenus blancs, chose qui l'a surprise et terrifiée à son réveil. Ses yeux aussi, qui sont devenus verts étincelants, sans même parler de sa pâleur. Elle se rappelle encore de sa terreur au début, jusqu'à ce que quelqu'un décide de lui prouver que non, elle n'était pas une morte-vivante ou un fantôme en utilisant un sort de soin sur elle. Elle sait que le peu de choses qui permettaient de voir qu'elle était Wutaienne ont disparues à son retour : elle ressemble maintenant plus à sa mère, née à Mideel qu'à son père. Quant à la technologie...

"Oh, et J-Je... je suis pareille avec la technologie... C'est... v-vraiment difficile à utiliser ces t-trucs."

Peut être qu'elle en a trop dit pour le coup, mais c'est tellement vrai. Les PHS étaient pas vraiment utilisés à sa mort. Elle se rend d'un coup compte que l'homme la regarde étrangement et elle grimace en se rendant compte qu'il semble ne pas savoir comment lui parler. Elle sait que sa timidité est pénible pour beaucoup de gens, mais... C'est pas comme si... Bon sang, pourquoi est ce que parler aux gens est si compliqué ?! Autant parler avec Yuffie et Yuri était facile, mais sitôt que c'était pour parler à quelqu'un d'autre, même de sa propre famille, elle a toujours l'horrible impression d'avoir un énorme poids dans la poitrine et que sa langue s'emmêle dans tous les sens ! Elle inspire profondément, essayant de calmer les battements de son coeur avant de finalement murmurer :

"je s-suis... Désolée. C'est j-juste plus f-facile pour moi de p-parler avec Yuffie qu'avec les... g-grands. J'arrive jamais à... Enfin... s-stupide timidité..."

C'est toujours horriblement difficile décidément et elle ne comprend toujours pas d'où vient cette stupide peur. Peut être qu'elle pourrait... Après tout, si elle est capable de lever un masque qui ressemble tant à sa grande soeur, peut être qu'il serait aussi facile de ne plus avoir peur, si elle se forçait un peu ? Mais avant même qu'elle n'ait le temps de faire ou dire quoi que ce soit de plus, Vincent sort de sa poche un appareil qu'elle reconnait rapidement comme un vieux modèle de PHS. Un modèle sortit après la guerre, certes, mais dont elle a pu trouver plusieurs exemplaires suite à son retour. L'homme lui explique qu'il ne peut pas l'aider directement, mais qu'il connait quelqu'un qui peut : une femme appelée Tifa. D'après lui, c'est une femme très gentille qui pourrait facilement l'aider. Ou sinon, ils peuvent attendre le retour de Reeves. Et pour le coup... elle ne sait pas quoi choisir. Reeves a toujours été gentil avec elle depuis qu'elle est là. Lui, comme la plupart des gens d'ailleurs, mais en même temps, il est très occupé et n'a pas du tout le temps de répondre à ses questions. Le reste du WRO ne lui répond pas non plus, la plupart du temps pour cause de secrets divers. Mais en même temps, elle craint toujours de revoir Yuffie. Et si elle essayait de la ramener au village ? Est ce qu'elle se souvient toujours d'elle au moins ? Dix ans... en dix ans, il s'en passe des choses ! Et si pour elle, ces dix ans ont été une éternité... Mais non, il faut qu'elle sache. Elle a besoin de savoir ce que la jeune femme est devenue et ce n'est pas en restant sans rien faire qu'elle le saura. Alors, peut être... Elle inspire profondément, rassemblant autant de courage qu'elle le peut, même si ses mains se crispent aussi nerveusement que violemment, essayant de rester calme avant de répondre doucement :

"Je... Je v-veux b-bien... J'aimerai b-bien p-parler à T-Tifa-san s-s'il v-vous plait. Je... J'ai p-pas vue ma s-soeur depuis... Si l-longtemps. Je... J'ai b-besoin de savoir et... p-personne ici... peut me d-dire. Reeves-san est t-toujours trop occupé..."

Et pour le coup, elle ne peut pas en dire plus... Même si elle a tellement de choses à dire, tellement de choses en tête...
Contenu sponsorisé
Re: La revenante, le commandant et le vampire
   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: QG de la WRO-
Sauter vers: