AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-43%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.29 € 24.96 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 

 Un peu de shopping [Ft-Marlène]

Invité
Invité
Anonymous
Un peu de shopping [Ft-Marlène]
    Mar 5 Mai - 19:38
Un peu de shopping
Est-ce qu’il a réellement pris l’hélico pour aller plus vite jusqu’aux boutiques de Midgar ? On parle de Reno. A votre avis ? Mais hé, il n’a qu’une heure de pause, il ne peut pas se permettre d’être en retard ! (On sait tous qu’il le sera.) Bien évidemment, il a demandé à Rude de le couvrir et trouver une excuse parfaite si son absence est remarquée en même temps que l’hélico. L’excuse se traduisant par un “hmm hm hm.”, Reno ne se fait pas trop de soucis. Personne n’arrivera à déchiffrer. Bah quoi ?

Habituellement, il ne passe son temps libre à faire les petits magasins qui viennent d’ouvrir -plutôt dans le Septième Ciel avec quelques bières- mais il s’agit là d’un cas de force majeur ! Son chef a cassé sa tasse Mog !! Du moins, c’est ce qu’il s’est passé dans la tête de Reno. Son café dans le mug de la Shinra fut triste à souhait ce matin. Il a bien entendu jeter un regard vers son cher partenaire mais ce dernier a fait comme s’il ne le voyait pas, sans doute pour lui faire comprendre qu’il est son collègue, son frère d’arme et pas son larbin. Malin, malin !! Bon sang, il faut tout faire soit même, quel monde !!!

C’est donc rapidement et sans encombre que Reno est arrivé à Midgar, pendant sa pause. Si Rufus appelle pour qu’il joue les gardes du corps …. Il va lui faire payer aie aie aie ! Il compte sur Rude pour occuper Môssieur le Président ! De toute façon, c’est de sa faute.

Reno entre dans l’une des boutiques qui a ouverte récemment. La reconstruction de Midgar se passe plutôt bien et la vie semble suivre son cours. Pas assez pour que la culpabilité s’envole totalement de son coeur, mais Reno fait lui aussi de son mieux pour rattraper ses erreurs. Ses actes. Enfin, il n’est pas là pour des pensées moroses ! Il range sa matraque dans sa veste et se faufile dans les petits rayons. Il y a foule pour une petite boutique. Et bien … Il ne fait pas du tout tâche au milieu de tous ces enfants. Mais hé, c’est là où il a le plus de chance de trouver un mug à l’effigie des Mogs. On ne juge pas les collections des gens, okey ? Reno s’accroupit sur le sol, le coude sur un genoux, la main sous le menton. Ses yeux sont posés sur les tasses et il esquisse un léger sourire en trouvant bonheur. Au moment où sa main se pose sur l’objet de ses convoitises, Reno sent une présence derrière lui. Une petite présence qui lui fait de l’ombre. Le Turk se retourne légèrement pour constater qu’il s’agit là d’un gamin qui le fixe avec une tête de chien battu. Lui, ou plutôt ce qu’il a entre les mains.

“.....” Ah oui mais non ! C’est SA tasse !!! Dégage ! Allez oust !! Reno hésite à lui faire une grimace menaçante pour qu’il prenne ses jambes à son cou … Mais finalement, il laisse tomber sa tête à l’avant et lui tend le mug Mog.

Faisant la moue, il observe le gamin tout émerveillé avant de murmurer que c’est tout de même cher.

“......” Non mais stop !! Il ne va pas aller non plus jusqu’à la lui payer, oh ! Ce n’est pas son problèèèème, il ne va pas non plus porter la misère de tous les gamins, sinon, il n’en aura pas fini ! C’est pourquoi ….. Il lui passe tout de même les gils nécessaires pour lui offrir le mug.

L’enfant par en courant pour payer sa trouvaille et Reno soupire profondément en passant sa main dans ses cheveux rouges. Il jette rapidement un regard à droite puis à gauche pour être sûr que personne n’ait vu ce moment de faiblesse ! Attendez oh, il est Reno, avec sa réputation à entretenir ! Le Turk sarcastique, parfois à la limite de la méchanceté, oui oui !

“Aaaah mais qu’est-ce que tu fais là, Moustique ?!” sursaute Reno, face à Marlène. Ouais, il reconnaît la ptiote ! Depuis quand est-ce qu’elle est là ?!

“Et hm, t’es sûre que c’est prudent de te balader seule ? ….. Pas que ça me fasse quelque chose, hein !” Détourant la tête pour garder contenance, son regard se pose sur les petites figurines Mogs. Oh !



Codage par Libella sur Graphiorum

Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 104

Inventaire
:
Re: Un peu de shopping [Ft-Marlène]
    Mer 6 Mai - 14:41



    Elle secoue lentement la tête en signe de désapprobation. Un sourcil sévère se soulève même lorsque le visage de Reno s’éclaire devant les figurines. Qu’il tente de détourner l’attention de sa propre présence dans un tel magasin, ne fonctionne malheureusement pas. Et Marlène pointe soudain sur lui une main accusatrice – elle ne pointe pas du doigt non, ce serait d’une impolitesse insultante. En fait elle secoue même le CD qu’elle tient dans cette dernière en lui lançant :

      « Toi ! Toi, tu n’as pas à être ici, c’est pour les enfants ! Tu n’as pas d’enfants, si ?...

      - Non !
      Réplique-t-elle à nouveau sans lui laisser le temps de répondre en le menaçant d’un geste brusque avec le coin de son CD ».





    Un brin de soleil, un faible rayon au travers des persiennes. L’éclat céleste caresse une joue aussi tendre qu’une pêche. Un mouvement, un léger clignement… Marly s’était réveillée de bonne humeur ce matin-là, comme la plupart des matins en réalité. S’éveiller et pouvoir voir le ciel à découvert était un bonheur sans nom et ce simple détail avait le don de lui apporter de la joie.

    Après une petite toilette rafraichissante, la fillette était descendue. Le son d’une activité dans la cuisine l’avait fait s’arrêter au bas de l’escalier. Elle avait fermé les yeux un instant pour s’imprégner de cette douce ambiance. L’odeur du bois se réchauffant à la lueur du tôt matin… Une note ferrailleuse… Et… des œufs ! Marlène s’était ensuite précipitée dans la cuisine. Elle avait fondue contre les jambes de Tifa pour la serrer contre elle avant de l’aider à préparer le petit déjeuner.

    Le reste de la matinée était passé rapidement. Elle sortait de l’école avec des camarades à l’heure du déjeuner pour aller visiter juste en face ce tout nouveau magasin d’accessoires absolument « kawai » ! Il y avait du monde dans la rue et les enfants couraient entre les passants comme les sauvageons qu’ils étaient tandis que Marly ne faisait que trottiner dignement. Etant donné le contexte actuel, le bas peuple se mêlait dorénavant à la populace un peu plus riche mais beaucoup de ceux-là même avaient tout perdu et il était difficile encore à ce jour de vivre de façon parfaitement civilisée quand les ruines et les rues humides avait été une maison pour la plupart.

    Ils allaient atteindre la grande place quand un bouquant pas possible leur fit lever les yeux vers le ciel. L’éclat azur lui avait piqué les yeux ainsi que la poussière soulevée par la violence des pales de l’appareil. Marly n’eut guère de peine à reconnaitre la tignasse rousse qui en émergea dès que l’hélicoptère fut enfin posé. « Non mais pour qui il se prend celui-là ?! Avait-elle pensé ». Bon… Ce n’était pas comme s’il ne l’avait pas déjà fait. D’ailleurs les Turks avaient cette tendance à se croire partout chez eux et à faire d’un lieu officiel, leur espace de jeu. Et maintenant ils se posaient où bon leur semblait comme s’il s’était agi d’une place de parking…




      « Toi !... »


    C’est tout cela qui mena notre petite Marly à ceci… Une franche animosité pour ce malotru. Elle l’avait observé de l’entrée du magasin jusqu’à ce moment fatidique où elle s’était posée pile en face de lui pour qu’il puisse comprendre sa désapprobation -sans oublier de choper au passage ce qu’elle était venue chercher ; le dernier album des « ChocoboRapeurs », dit les « ChocoR ». Cependant, un petit doute c’était immiscé en elle à la touchante scène qu’il tentait aussi de balayer par une mimique gênée.

    Marlène soupira, abandonnant ses récriminations soit parce qu’elle avait été touchée par le fond de gentillesse de Reno ou bien parce qu’elle le considérait comme un cas désespéré. Elle s’accroupie pour tendre la main tout au fond du rayon et attraper l’un des derniers Mug représentant un Mog... Elle le tendit à Reno qui se trémoussait maintenant devant les figurines à la même effigie. « Lamentable, semblait dire sa mine déconfite ».

      « Je préfère les Chocobo ! Les mogs c’est pour les bébés, dit-elle en appuyant sur le mot ‘bébé’ ».


    Avec un petit sourire satisfait elle lui montra l’album qu’elle tenait à la main.

      « Je te ferai écouter si tu veux ».


    La gentille Marly était de retour mais l’insulte avait été malgré tout lancée. Reno avec une tétine et une couche… Qu’est-ce que vous en pensez ?

https://herviefaye.forumactif.com/
Invité
Invité
Anonymous
Re: Un peu de shopping [Ft-Marlène]
    Dim 10 Mai - 17:42
Un peu de shopping
Mais ! Que !! Cette petite morveuse ! Est-ce qu’il est en train de se faire victimiser par une gamine ? Ses collègues le jugeraient bien du regard s’ils voyaient cette scène. Ah, Reno ! Ne te laisse pas faire ! Il prend un air scandalisé puis faussement peiné en posant la main sur son coeur.

“C’est vilain ça, petite demoiselle ! Et, Ignorante, bien sûr que j’ai une fille ! Elle s’appelle Elena et n’est pas plus grande que toi !”

Quoi ? Il n’a pas totalement tort ok ? Et il est plutôt fier de son sarcasme. D’ailleurs, contrairement à elle, Reno ne se gêne pas pour pointer la petite Marlène du doigt, plus gamin que la jeune fille devant lui. Est-ce qu’il est vraiment en train de chahuter avec une enfant ? Oui. On en est là.

Mais !!!! Elle arrête de le casser oh ?!!! C’est quoi cette morpionne ? Qui l’a élevé comme ça ? Ah le gros plein de muscles ! Et comment ça les Mogs sont moins bien que ces piafs là ? Il est prit d’un rictus de jugement avant d'afficher une moue dégoûtée plutôt poussée à l’extrême. Le Turk lui arrache le CD des mains pour l’observer, hors de la portée de la gamine, bien entendu.

“C’est plutôt parce que tu es trop jeune pour comprendre ? T’as quoi ? 5 ans ?” se moque Reno. “ChocoR … Et bien ma petite, t’as vraiment des goûts de chiotte ! Va falloir revoir tout ça, de A à Z ! Et puis coiffe toi un peu mieux, c’est dépassé ça ! Tu ressembles à une mémé ! Ouais, tu ressembles à ma grand mère !”

Avec un ricanement, il lui rend le CD et reporte son attention sur les petites figurines Mog et en prend une après avoir récupéré le mug précédemment donné par Marlène qui s’est assagit avant la tempête. Mouais … Avec des paroles comme ça, peut-être qu’il ne le mérite pas. Peut-être … Non, c’est même sûr ! Aaaaah, pourquoi il ne réfléchit pas avant de parler ?! Andouille ! Il n’y peut rien, il n’a pas la langue dans sa poche, même devant une gamine, il faut croire. La honte. Reno passe une main dans ses cheveux roux, embarrassé. Il n’est vraiment pas sortable.

Tournant la tête, il attrape une grosse peluche de Chocobo et la luit tend avec un sourire.

“Cadeau. Mais ça reste entre nous, si tu racontes que c’est moi qui te l’ai offert, je fais la p- …. Nan, j’abuse encore. Dis rien, c’est tout. J’ai une réputation à tenir, de type dûr, tu vois ?!”

Il lui adresse un clin d’oeil et lui met la peluche dans les bras avant qu’elle ne puisse protester.
“Alors dis moi Marlène ? C’est comment l’école ? Tu montres aux autres enfants qui est la patronne ?”

Le rouquin s’accroupit devant elle et lève les yeux pour croiser son regard.

“Quand j’avais ton âge, j’étais déjà le roi de la r-” Bloquant dans sa phrase, Reno se reprend bien vite. Pas de la rue non. Encore maintenant, il cache son passé dans les taudis.
“De mon quartier de richou dans les plaques du haut, vers les fils à papa ! Je peux t’apprendre deux trois trucs si tu veux !”



Codage par Libella sur Graphiorum

Marlène WALLACE
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
Marlène WALLACE
• Anniversaire : 25 Avril
• Age : 7 ans
• Résidence : Au Septième Ciel
• Localisation : Edge
Double compte : Aucun
Gils : 104

Inventaire
:
Re: Un peu de shopping [Ft-Marlène]
    Mar 12 Mai - 18:03
    Marlène hausse un sourcil douteux concernant la Elena mais ne relève pas, peut-être lui accorde-t-elle le bénéfice du doute. C’est que… Même si Reno et elle se sont croisés à plusieurs reprises, ils ne se connaissent pas après-tout… Ou alors se dit-elle que cela n’en vaut pas le coup. C’est plutôt son doigt tendu vers elle qui lui fait froncer le nez comme si elle avait une mouche qui la gênait. Un léger louchement après, elle relève la tête vers lui. « Trop jeune pour comprendre… »

      « Les Chocobo sont des montures tandis que les Mogs ne servent qu’à faire joli, avait-elle répliqué mais cette déclaration fut couverte par la sortie désagréable de Reno ».


    Cependant tout cela ne semblait même pas l’avoir effleuré. Marlène était en effet le calme absolu et après lui avoir tendu le mug qu’elle lui avait déniché, elle souriait presque tandis qu’elle détaillait avec intérêt les diverses mimiques du rouquin ; choque, scandale, dégout… Un soupçon de mépris. Marlène se prend à réprimer un rire lorsqu’il la traite de « mémé », pas vexée pour un sous qu’il lui donne tout juste cinq ans. « Ce n’est certainement que de la provocation, se dit-elle. Et en plus il en rajoute… Il est mignon quand il est gêné ».

    Elle voit bien qu’il n’est pas en phase avec ses propos alors qu’il détourne la tête. Apparemment quelque chose se créait en lui, une sorte de changement -ou dévolution ? Enfin qu’importe. Marlène le trouvait dorénavant assez amusant et tendre même. Pas si méchant que ça et soudainement, avec ce sentiment amical, nait une sorte de compassion… C’est que le jeune homme n’avait pas un passé très joli, joli et peut-être le regrettait-il maintenant ?

    Marlène accepte avec plaisir la peluche et au lieu de refuser, elle serre les bras autour d’elle avec un large sourire. On ne refuse jamais une aussi jolie chose. Qu’importe de qui cela vient et surtout quand on n’a pas les moyens de s’acheter cette chose. Même si elle sait que son père la lui offrirait malgré tout si elle la lui demandait, mais Marly n’était pas du genre à quémander. Plutôt à accepter facilement et ouvertement ce qu’on lui tendait. Ses yeux brillaient donc d’un plaisir non contenu et elle hochât vivement la tête lorsqu’il lui interdit de révéler d’où lui venait réellement la peluche.

      « Je n’ai pas besoin de le leur montrer, avait-elle répondu sur la question de l’école. Ils savent qui je suis ».


    Accroupit devant elle, il semblait ne pas croire à sa réponse et lui proposait de lui apprendre des « trucs ». Elle fit la moue et dit :

      « Pourquoi pas… »


    Elle semblait hésiter… De fait, elle n’hésitait pas sur sa proposition mais à revenir sur un certain sujet. Finalement elle se lança et le pire n’était pas la réplique en elle-même mais le ton et l’air absolument sérieux avec lequel elle lui déclara ceci :

      « Ne t’en fait pas... Papa ne risque pas de te casser la figure la prochaine fois que tu passeras le pas du Septième Ciel. »


    La fillette se détourna en direction de la caisse, évitant de justesse d’être bousculée par un gamin qui courrait dans les rayons. Après avoir fait quelques pas, elle se tourna à moitié vers lui.

      « Eh ben alors… Tu viens ? J’espère que tu as de quoi payer ce que tu te permets d’offrir… »


    Une fois devant la vendeuse, Marly en profita pour ajouter un bonbon à sa liste de course gentiment offerte par Reno. Elle lui adressa un sourire radieux et ainsi qu’un regard pétillant nouée d’un papillon rose. Apparemment, elle était pleinement satisfaite de sa journée.

      « Quand est-ce que tu me montres tes trucs ? Lui demanda-t-elle tout en frottant son nez contre l’oreille de la peluche, et ce toujours devant la vendeuse ».


https://herviefaye.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
Re: Un peu de shopping [Ft-Marlène]
   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: