AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

 

 On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Mar 7 Avr - 20:03


On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Au retour de l'intervention qui avait eu lieu au village Glaçon il y a quelques temps déjà, les équipes de la WRO avait ramené avec eux un certain nombre de survivants, la plupart en état suffisamment bon pour se remettre rapidement et être conscient. Dans ce lot, il y avait eut une poignée de blessés grave entourés d'une famille ou d'amis pour veiller à leur chevet et renseigner les soldats et les médecins sur leur identité … tous avaient été identifiés, sauf une.
Une femme aux longs cheveux de jais coiffés d'une frange et habillée en noir avait été retrouvée non loin du village, dans la neige. Personne ne savait qui elle était, ni d'où elle venait, ni comment elle pouvait encore montrer des signes vitaux actifs alors qu'elle avait dû passer un certain temps dans le coma dans la neige. Elle avait été examinée et rapidement mise dans une cuve de survie. On avait détecté sur elle quelques cicatrices, parmi elles, celles qu'elle portait au niveaux des côtes semblait un peu plus récente que les autres. Les examens sanguins avaient révélé quelques chose d'atypique … de non humain. Elle suscitait beaucoup de questions chez ceux qui l'avaient recueilli, mais la jeune femme au charme mystérieux restait silencieuse, les yeux clos, inerte … gardant ses réponses pour elle. Ils avaient également constaté qu'elle portait une matéria glacier directement dans la main gauche, une pratique dangereuse, mais il fut impossible de lui retirer.  Peut-être que c'était ça qui été responsable de sa léthargie, mais peut-être aussi que c'était ce qui l'avait sauvé du froid ...? Les spéculations allaient bon train.

La rivière de la vie avait rejeté son corps avec de nombreux autres et la déesse l'avait investie d'une mission désespérée. Son esprit avait cependant un peu de mal à reprendre pied avec le vivant, elle qui avait dérivée pendant si longtemps avec le flot des âmes de la planète. Elle ne s'était jamais totalement endormie comme la plupart de ses contemporains, car quelque chose la rattachait à la vie envers et contre tout. Le regret, l'inquiétude … l'amour. Son amour pour un être qui avait été touché par les ténèbres, qui avait été englouti par le désespoir et le chagrin, rongé par la haine et la soif de vengeance. Elle dérivait dans le flot paisible des âmes, mais elle était toujours à sa recherche … Elle avait toujours été à sa recherche. Il resta pendant longtemps à la fois si proche et inaccessible, jusqu'à ce qu'il quitte sa prison de torture. A partir de là, il avait commencé à s'éloigner d'elle, pourtant, elle pouvait parfois l'apercevoir … mais il restait sourd à ses signes et ses messages. Rien ne pouvait plus l'apaiser …

Il y avait peut-être un espoir ? Quelle ironie.

La mystérieuses endormie ne donna aucun signe de changement pendant des jours, jusqu'à ce moment … Elle sentait la détresse de celui qu'elle aimait, elle sentait également qu'il s'approchait d'un point de non retour … Il ne devait pas faire ça ! Au plus profond de ténèbres où elle s'était perdue à le chercher, elle vit soudain une leur ... un papillon battait des ailes pour qu'elle le suive ...

Dans la pièce où elle sommeillait dans sa cuve, entourée d'autres convalescents maintenues en vie tant bien que mal, la température commença à chuter drastiquement. La personne s'occupant de la maintenance s'en rendit compte lorsque de la buée sortie de sa bouche après une gorgée de café tiède. Il pensa d'abord à un problème de climatisation ou de ventilation, mais il remarqua rapidement le givre qui avait lentement tapissé la paroi de verre du sarcophage de la Jane Doe locale. Après avoir pris le temps d'examiner le phénomène, il prévint rapidement ses supérieurs, un peu en panique car la glace commençait à transformer les lieux en congélateur géant … et cela pouvait devenir un risque pour les autres patients ou même la sécurité de la base sous-marine de Junon.

Un lien se brisa … et elle commença à entendre des voix. Pas la planète, pas dans sa tête … c'était de vraies voix, de vrais sons.

Doucement, elle ouvrit les paupières pour apercevoir la silhouette trouble d'un homme et c'était si trouble qu'elle crut voir un instant la personne qu'elle tenait tant à retrouver … Son regard semblait absent, mais après un instant qui dura suffisamment longtemps pour laisser quelques questions se poser à propos d'un réveil effectif, elle fit enfin son premier mouvement. Sa main se leva doucement pour se déposer contre le verre qui l'enfermait et le givre commença à fumer tant il était froid, le verre ne tarda pas à se fissurer et elle tomba en avant sans pouvoir se rattraper. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas eut de corps !

Elle perdit brièvement connaissance, ne sentant pas vraiment sa chute, mais elle tenta de se redresser assez vite … sans pour autant y parvenir. Elle tentait de rassembler ses esprits, mais elle était assez perturbée par le fait que le liquide dans lequel elle baignait un peu plus tôt l'avait laissée parfaitement sèche … Le monde avait changé, elle le savait … mais quel étrange technologie !


 


.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Mar 5 Mai - 23:36


On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Reeve, tes yeux sont tout cernés, tu fais vraiment peur à voir...

Inutile de le cacher, tu manquais de sommeil, pour ça que tu bois ton café comme si c'était un remède miracle contre la fatigue, l'épuisement. Tu n'avais pas bien dormi durant ta nuit, pour ne pas dire que tu t'étais couché très très très tard pour te lever très très très tôt. Pour une fois que tu n'étais pas au QG de la WRO mais à Junon, on aurait pu penser que tu te reposerais... mais non, pas du tout. Tu croulais comme toujours sous le travail.

Un silence studieux régnait dans le bureau que tu occupais. Encore une fois, tu étais plongé dans une interminable paperasse. Il y en avait de partout dans la pièce ; des piles qui s'entassait sur ton large bureau, quelques feuilles volantes sur la moquette au sol, un plein classeur sur la table basse à proximité du canapé. Pour l'heure, tu étais assis dans un fauteuil, confortable à souhait, il avait intérêt à l'être vu le nombre d'heure passé les fesses dedans...

Levant le nez une fois de plus de ce rapport de mission qui n'avait pas de fin, tu laisses échapper un long soupire. Un rapport qui traitait de l'expédition au village glaçon. Les agents de la WRO avaient ramené de là bas les survivant, qui désormais prenaient domicile au cœur de la ville d'Edge. D'étranges hommes en noir avaient causé la ruine du village... des soupçons sur Séphiroth et ses incarnés d'être dans le coup étant donné les témoignages... bien que très vagues...

Tu te passes une main sur tes paupières, triste de constater qu'il te faudra un jour t'acheter une paire de lunette tellement ceux-ci s'épuiseront vite à force de lire des lignes et des lignes. Tu ne sais pas quoi faire pour le village décimée, sa reconstruction devra attendre. Les habitants devront s'habituer à refaire leur vie à Edge désormais. La nouvelle capitale n'était pas si mal. Ton dernier tête à tête avec Reanbell Valdès te revient en mémoire, elle qui t'exposait justement un projet d'agrandissement de la ville d'Edge. L'idée t'avait intéressé mais s'était avéré hélas compliqué avec les temps troublés, tu misais sur la sécurité avant tout le reste. En effet, tu déplorais des disparitions inquiétantes dans la ville.

- Reeve ?

La voix de Cait Sith venant rompre le silence. - Oui ? Tu jettes un rapide coup d'oeil à ton téléphone avec cadran holographique, où la tête de ton robot félin apparaissait en bleu turquoise. - Il y a un souci dans l'un des laboratoires. Ta présence est recommandée. Sourcils levés, tu attends qu'il te fournisse davantage de précision. - Que se passe-t-il ? Qu'est ce qu'il se passait encore ? - La mystérieuses endormie qui avait suscité beaucoup de questions suite à ses examens sanguins vient de se réveiller. La mystérieuse endormie ? Pour le coup, tu manquais cruellement d'indice. Une belle au bois dormant ? Où ça ? Cait Sith avait tendance à oublier que tu n'étais pas une intelligence artificielle comme lui. C'était à peine si tu te souvenais ce que tu avais mangé hier à midi. - Je te mets en ligne avec Mr Hope Estheim.

À peine sortie de la salle du bureau, c'est dans un simple couloir que tu commenças une communication téléphonique avec ce qu'il te semblait être le jeune scientifique qui entretenait jusqu'alors la surveillance de plusieurs cuves de survie. Même s'il articulait difficilement et que ses dents claquaient comme s'il avait horriblement froid, il te mit au courant très vite de ce qu'il se passait, à savoir le réveil d'une femme précédemment à l'intérieur d'une des cuves, une patiente particulière car c'était celle qui avait été retrouvée non loin du village Glaçon, dans la neige. Redite moi le numéro de votre laboratoire, j'arrive immédiatement. Et après en avoir reçu la réponse, cela te fit prendre la direction du laboratoire X87NA3.

Hope insistait qu'il faisait anormalement froid, chose que tu constatais toi aussi alors que tu te rapprochais inexorablement. La différence de température était incroyable, tu ne pouvais que le constater de secondes en secondes en marchant rapidement.

Lorsque tu lui informas que ça y est, tu étais en cet instant en train de déverrouiller la porte du laboratoire, celle-ci coulissa sans tarder pour te laisser entrer et tu le vis immédiatement. Il avait un genou à terre, son bras servant d'appui-corps pour la mystérieuse femme. Visiblement, il ne l'avait toujours pas transporté jusqu'à un des lits mais ce serviable surveillant scientifique était en réalité au bord de l'évanouissement, il était pâle comme un mort. Monsieur le Directeur... les couvertures... s'il vous plait ... sur les trois lits ... à votre droite. Comme tu avais toujours ton oreillette branchée, tu l'entendais par deux fois.


Tu fis le rapide détour sollicité afin de prendre toutes les couvertures que tu trouvas, aux nombres de trois comme il l'avait su à l'avance. Couvertures que tu donnas dès que tu fis à proximité d'eux. Car inutile de préciser qu'à cette proximité, la température avait encore plus chuté ! À ton tour, tu avais si froid ; jusqu'aux os et de la buée te sortaient d'entre les lèvres lorsque tu respirais. Avec un froid pareil, ton envie le plus soudain se révélait simpliste : les sortir du laboratoire pour aller dans un autre ! Tu ignorais bien-sur que cela n'allait nullement arranger le souci (a)
notes

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Jeu 7 Mai - 12:54


On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Sa tête … ! Il y avait tellement de cris, tellement de souffrance et de peur ! Tellement de confusion, c'était le chaos. Elle n'avait jamais ressenti ça, même suis à la Chute. Pendant un moment, elle fut incapable de bouger ou de réaliser où elle était, elle n'entendait que les cris de la planète et de la Rivière de la Vie. Ce n'est qu'après un moment que tout sembla se calmer, une voix se fit douce dans sa tête, résonnant dans tout son corps pour l'apaiser.

Elle commença alors à vraiment reprendre conscience de son corps … Les yeux encore fermés, elle sentit le sol dur sous elle, mais son dos était relevé, maintenu par quelque chose de plus chaud mais qui grelottait. Des bras. Elle entendit les voix, de vraies voix qui faisaient juste vibrer ses tympans sans résonner dans tout son corps. Une d'elle semblait assez jeune, tremblante, inquiète, l'autre était plus grave. Ce langage … elle ne le connaissait pas vraiment, mais elle le comprenait étrangement. Elle l'avait vu évoluer au cours de son errance, tout se remettait en place dans sa tête.

Des couvertures …

Quelqu'un réclamait des couvertures, est-ce qu'il faisait froid ? C'était difficile à dire pour elle, mais elle sentait toujours un corps trembler dans son dos et la voix était chevrotante. Elle se concentra un moment pour faire le tris dans son esprit et retrouver une forme de sérénité. Sa main gauche lui faisait mal, elle ouvrit légèrement les doigts et essaya de décontracter ses muscles. C'était si étrange de retrouver de telles sensations après tout ce temps … Elle s'était donnée tellement de mal à l'époque pour apprendre à maîtriser parfaitement sa magie, est-ce qu'elle allait encore devoir recommencer à zéro ?
Il faisait toujours froid, mais c'était bien moins violent, comme si on avait enfin coupé la climatisation – une climatisation bien énervée. Est-ce qu'elle pouvait bouger ? Comme elle avait déjà réussi à desserrer les doigts, elle commença par essayer de les remuer, elle sentait ses nerfs et ses tendons se tendre et se détendre comme les fils d'un marionnettiste sur son jouet, les os s'articulaient, elle pouvait presque ressentir leur grincement.

On venait de poser quelque chose sur elle … Et c'est à ce moment là qu'elle ouvrit les yeux subitement, sa vue fut d'abord troublée par la lumière qui lui paraissait intense et puis elle parvint à distinguer un visage … Un homme aux cheveux noirs et à la barbe bien taillé. L'écho d'un souvenir se superposa brièvement à ce visage inconnu et puis elle plissa les yeux pour le distinguer tel qu'il était. Qui était cet homme ? Elle ressentit un doux murmures en elle …

Oh, je vois.

Elle voulu se redresser et elle constata que ce fut étonnement facile. La couverture qu'on avait posée sur elle glissa et elle la repoussa doucement en jetant un œil derrière elle pour découvrir un jeune homme grelottant. Elle commença à dire quelque chose d'incompréhensible, de sa voix douce et posé au timbre suave, mais elle s'arrêta au milieu de sa phrase. Elle attrapa alors la couverture et la posa sur les épaules du jeune homme.

— Veuillez m'excuser pour cette introduction glaciale.

Son élocution était clair, sans accrocs. Elle avait cette façon de parler qu'ont les gens avec une haute éducation. Elle semblait maintenant bien réveillée et elle s'étonnait encore de reprendre si vite l'habitude de son corps. Elle regarda un instant autour d'elle pour observer les détails de cet endroit étrange … Qu'était-ce donc que ces sortes de bocaux géants ? Un d'entre eux était brisé … est-ce qu'on l'avait vraiment mise là-dedans ? Quel peuple étrange.

Elle reporta son regard sur le premier visage qu'elle avait vu, l'homme au cheveux noir qui portait une tunique sombre d'un genre qu'elle ne connaissait pas. Ça ressemblait … à une sorte de … pyjama ? Elle referma les yeux, son expression énigmatique était la même que celle qu'elle avait toujours eu. Elle était encore assise aux côtés du jeune homme frigorifié.

— La température ambiante de la pièce devrait revenir à la normal, mais ce jeune homme aura peut-être besoin d'un boisson chaude. J'ai bien peur d'avoir jeté un froid.



 


.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Ven 8 Mai - 20:16


On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Mais que se passait-il donc ? Avec une chaude et épaisse couverture autour des épaules, frissonnant à souhait sans pouvoir t'en empêcher, tu avais du mal à respirer car c'était bien la première fois que tu avais si froid. C'était si grandement anormal comme situation :  y avait-il un problème avec la climatisation ?

Heureusement, ce mystère s'élucida dès que tes yeux se posèrent sur la matéria Glace que la demoiselle aux cheveux noirs tenait dans le creux de sa main. Mais rien que la savoir en possession d'une matéria (qu'elle soit glace ou feu ou foudre d'ailleurs, qu'importe) t'agaça tout de suite ! Agacé car tu ne comprenais pas comment cela était possible. Il y avait certainement une explication à ce qu'elle en possède une, tu avais forcément loupé un passage, ou mal écouté Hope, sur ce qu'il s'était passé au moment où cette étrange femme avait été retrouvé au village glaçon.

Hope avait en effet oublier de te préciser qu'elle était muni d'une matéria glacier à la main gauche. Les scientifiques de la WRO avaient tenté de le lui retirer mais sans succès. L'un d'eux avait même énoncé l'hypothèse qu'elle avait survécu toutes ses heures passées dans la neige grâce à celle-ci.

Tu l'observais, à la recherche d'un signe de vie. Pour l'heure, elle ne te semblait pas si réveillé que ça. Il s'agissait d'une femme aux longs cheveux de jais coiffés d'une frange et habillée en noir. Pour autant, Hope n'était pas en mesure de t'apprendre davantage concernant cette femme endormie. Le jeune scientifique avait insisté qu'elle avait été retrouvée non loin du village glaçon, dans la neige mais elle n'était pas une habitante du petit village. Du coup, si tu analysais convenablement la situation, la rivière de la vie avait rejeté son corps comme de nombreux autres. Une revenante qui demeurait bien mystérieuse...

Tu étais en train de la recouvrir d'une couverture lorsqu'elle ouvrit ses yeux verts, les plissant pour te regarder avec insistance, comme si elle ne voyait pas correctement. Sans doute à cause de la lumière, pensais-tu. - Doucement... vous êtes en sécurité. Lentement, elle parvient à se redresser, se retourner pour constater la présence d'Hope dans son dos et poser sa propre couverture sur les épaules de ce dernier. Ne craignait-elle pas le froid ? Tes yeux s'écarquillant sous la surprise, tu ne compris pas un traitre mot de ce qu'elle prononça alors... De quelle origine pouvait-elle donc venir ? - Euh... pardon ? Puis, dans un langage plus familier, elle vous présenta ses excuses.

Ne rions pas, elle appelait cela une introduction glaciale.

Tu l'observais avec beaucoup attention.  Elle regardait avec curiosité les bocaux de survie, avant d'étrangement fermer ses yeux et reprendre la parole. C'était étrange qu'elle ferme les yeux pour parler mais peut-être était-ce une habitude ou une tradition d'une civilisation oubliée... Hope se mit à rigoler de sa remarque d'avoir "jeter un froid".  A toi, cela ne te faisait pas rire. Tu fronçais les sourcils, le regard sévère. Tu détestais avoir froid. - Madame, je suis le Directeur Reeve Tuesti, de la World Regenesis Organization. J'ignore pourquoi vous en possédez une mais veuillez me remettre cette matéria glace je vous pris, elle a suffisamment fait de dégâts comme ça. - Oh  mais... si je peux me permettre Monsieur le Directeur... c'est impossible de le lui retirer et... je crois que nous avons trouvé une prêtresse de Shiva... n'est ce pas ? finit-il par demander à la principale concernée.

notes

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Sam 9 Mai - 16:52


On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


D'abord rassurant, le charmant brun au pyjama élégant se montra ensuite un peu plus ferme, elle ne voyait pas son regard sévère, mais elle le devinait très bien à sa voix. Il ne semblait effectivement pas sur la même longueur d'onde que le jeune homme qui avait rit à ce genre de boutade dont elle avait toujours usé et abusé à son époque. Cela avait plus de sens à l'époque, bien sûr, quand on savait qui elle était. Après s'être brièvement présenté, il manifesta son désaccord au sujet de la matéria qu'elle portait. Était-ce devenu à ce point prohibé en ce temps ? Même si cela devait faire d'elle une criminelle, il allait bien falloir trouver un compromis, car elle ne comptait pas céder sa précieuse matéria, elle était son dernier lien avec Shiva, même s'il était difficile de parler encore de lien avec une entité disparue … Elle comprenait cependant son malaise, il est vrai que son pouvoir n'avait encore pas fait dans la demi-mesure, mais maintenant qu'elle était réveillée, elle avait l'impression que tout était redevenue comme avant, elle ne se laisserait plus dépasser.
Elle prit le temps d'analyser la voix qui s'adressait à elle, derrière la fermeté, elle dégageait quelque chose de bienveillant, elle devinait que l'homme était sûrement plein de bonne volonté, il ne cherchait qu'à protéger les personnes sous sa responsabilité. Le timbre était modérément grave et traduisait un esprit vif. Son parfum avait quelque chose de piquant et de boisé, elle flairait quelque chose de citronné.

De son côté, le jeune homme frigorifié prit sa défense et elle esquissa un sourire énigmatique. La surprise ne parut pas du tout sur son visage quand il sembla deviner son statut … après la disparition de Shiva et d'elle-même, elle ne pensait pas que le culte aurait survécu aussi longtemps.

— Messagère. Corrigea-t-elle doucement. Bien que je n'ai plus de message à transmettre depuis longtemps.

Les jambes repliées sur le côté, elle n'avait toujours pas essayé de se relever et n'avait pas rouvert les yeux. Elle semblait pourtant regarder Reeve quand elle s'adressa à lui avec déférence, elle avait bien compris qu'il était quelqu'un d'important et qu'ils étaient dans le même camps : celui de la planète.

— Monsieur Tuesti, vous me voyez enchantée de faire votre connaissance. Je m'appelle Gentiana et bien que votre ami ait fait montre d'une grande perspicacité, je ne puis me targuer d'un quelconque statut officiel à ce jour.

Sa main gauche, celle qui était couverte d'un gant et qui renfermait sa précieuse matéria, était posée sur sa cuisse, elle y posa son autre main comme pour préserver son bien.

— Je vous prie de croire que mes intentions ne sont aucunement hostiles. Je crains que la confusion de mon réveil ne m'ait fait perdre mon sang froid, j'en suis sincèrement confuse, mais soyez assuré que cela ne se reproduira plus.

Elle ne savait toujours pas où elle était exactement, ni ce qu'elle faisait ici … ni pourquoi on l'avait mise dans un vase géant, d'ailleurs. L'intérieur qu'elle avait vu avant de fermer les yeux semblait immense et très haut de plafond, était-ce un genre de temple ? Peut-être que ces 'vases' étaient censée la garder prisonnière ? Malgré l'apparente méfiance Reeve Tuesti, on lui murmurait une fois encore que ces gens n'étaient pas ses ennemis, mais si elle en avait parfaitement conscience, peut-être que eux n'étaient pas encore tout à fait prêts à le croire

 


.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Sam 16 Mai - 22:18


On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Avais-tu bien entendu ? Hope ne faisait-il pas erreur ? Sauf que la perspicacité du jeune Hope Estheim n'était plus un secret pour personne. Du coup, tu allais devoir lui faire confiance. S'il disait vrai, alors tu avais devant toi une prêtresse de Shiva ?! (Au moins, cela expliquait la magie incontrôlable de la matéria Glace. )Ou plutôt une "messagère"... tu étais bien incapable de faire une différence entre une prêtresse et une messagère, mais si elle prenait la peine de corriger l'erreur, cela devait avoir son importance... n'est ce pas ?

De sa voix tout en tendresse, si polie et reconnaissante, elle vous dévoila son prénom. Gentiana. Un doux prénom de fleur. Très loin d'être un fleuriste - ça se saurait si tu en étais un..., tu étais bien incapable de vraiment déterminé exactement l'apparence de celles-ci, ni non plus de leurs parfums. Tu te souvenais juste que les Gentianes pouvaient être rangées dans deux catégories de couleurs : bleues ou jaunes.

Et sauf erreur de ta part, on aurait dit une domestique... ou quelqu'un qui avait l'habitude de servir d'hôte, de rendre un accueil impeccable à ses convives. En tout cas, la façon dont elle choisissait ses mots pour rassurer, remercier, ne pas t'offenser, te fournir les justificatifs : elle ne faisait pas semblant d'être polie et gracieuse, elle l'était vraiment !

- Monsieur le Directeur, je suis sur que ses intentions n'étaient pas hostiles. Tu ne pouvais t’empêcher d'avoir une expression désormais angoissé sur le visage. Cela dit, tu décidas de faire confiance à Hope. Dame Gentiana, je vous présente le jeune Hope Estheim. Une déclaration faite en le désignant de la main. C'est avec la couverture jusqu'au menton que ce dernier s'inclina. Enchanté de faire votre connaissance Lady Gentiana. Nous vous avons trouvé dans la neige, dans un coma étrange. C'est moi qui est pris soin de vous durant toute la durée de votre rétablissement. Tu laissais glisser ta couverture et la plia méthodiquement pour t'occuper les mains, tu lui demandas, un peu en faisant la moue. - Si vous en êtes une, je veux dire une messagère de la déesse Shiva, dites moi au moins que vous nous apportez de bonnes nouvelles ? A son tour, Hope plia la couverture qu'il avait initialement sur les épaules, avant de prendre la tienne et d'aller les déposer sur le lit le plus proche. Veuillez m'excusez, je vais temporairement m'absenter mais je reviens, je vais préparer des boissons chaudes pour tout le monde !

Ce que tu pouvais dire d'elle ? Elle t'était indéchiffrable mais notamment parce qu'elles gardaient ses yeux étrangement fermés. Pourquoi gardait-elle les yeux fermés ? te faisais-tu la réflexion déjà pour la 4ème fois...



notes

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Dim 17 Mai - 21:30


On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Le jeune homme qui prenait si gentiment sa défense s'appelait donc Hope, elle lui accorda un signe de tête en se penchant légèrement pour le saluer lors des présentations, s'étant tournée vers lui avec précision malgré ses yeux toujours clos. Elle lui adressa un sourire reconnaissant lorsqu'il assura que c'était lui qui avait pris « soin d'elle », même si elle trouvait toujours cela étrange de mettre des gens dans des vases pour les soigner. Elle était bien placée pour savoir que même les fleurs n'aimaient pas vraiment ça et c'est pourquoi elle les gardaient toujours en pot lorsqu'elle en mettait à l'intérieur. Enfin, c'est ce qu'elle faisait avant, quand elle avait encore une maison et tout le reste.

— Je vous en prie, appelez-moi simplement Gentiana, je ne suis pas une « lady ».

D'après ce qu'elle pouvait comprendre, ce terme était une sorte de marque de noblesse, un concept plutôt flou pour une Cétra de son temps, même si d'autres cultures pourraient effectivement comparer les Messagers comme un statut sociale « supérieur ». Quand bien même, elle ne méritait plus ces titres. Elle n'était plus grand chose, aujourd'hui et elle n'était là que dans un seul et unique but … faire en sorte que les deniers vestiges d'un passé révolu reprennent leur place.

— Vous avez mon entière reconnaissance, monsieur Hope Estheim.

Puis elle reporta son attention sur Reeve Tuesti qui semblait un peu agité, il l'aborda d'une voix nerveuse, bien que beaucoup moins sévère que tout à l'heure. Elle eut un air désolée alors qu'il sollicitait de bonnes nouvelles de sa part, mais elle attendit que Hope soit sortit avant de répondre.

— Je suis sincèrement navrée, mais comme je vous le disais … voilà bien longtemps que je ne reçois plus de message de Shiva. Il semblait croire ou espérer qu'elle était là pour ça.

Elle ne savait pas du tout où en était la culture sociale et spirituelle de ce monde moderne qui n'était plus le sien, les dires de Reeve et Hope semblaient sous-entendre que les Esprits étaient encore bien connus et peut-être toujours vénérés. Cependant, comme il semblait attendre un message venant d'elle, il lui semblait juste de déduire qu'ils ne comptaient aucun autres Messagers dans leur entourage. Elle avait également conscience que ce monde était celui des humains à présents et que plus aucun Cétra n'avait sa place ici.
Un picotement désagréable aux côtes la gêna un instant et elle posa doucement sa main au niveau de son cœur, juste à l'endroit où une lame l'avait transpercé bien des siècles plus tôt pour l'envoyer à la Rivière. Comme si elle cherchait à fuir ce souvenir, elle se décida enfin à essayer de se lever.

— Et je crains que la planète n'ait rien de très rassurant à murmurer pour le moment. Elle a conscience que ses habitants essaient de l'aider, mais quelque chose la gangrène toujours.

Elle était en train de se redresser quand elle vacilla, elle n'avait jamais remarqué avant aujourd'hui que se tenir sur deux jambes pouvaient demandait autant d'effort d'équilibre !

 


.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Lun 18 Mai - 22:53

On dirait que ça se rafraîchit

8910.gif

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Hope s'était éloigné pour préparer des boissons chaudes. Sa silhouette avait disparu derrière un mur qui donnait accès à des lits d'infirmerie et où était entreposés sur un coin de bureau une (sainte) cafetière. Cela n'allait pas lui prendre longtemps pour revenir, le café était déjà dans le récipient. Avec des gestes précis pour prendre cuillères, sucres, lait, plateau et tasses, il se dépêcha.

Pendant ce temps là, en son absence, tu te retrouvais en tête à tête avec la bien mystérieuse Gentiana. Elle demeurait assise sur le sol, ses jambes repliées sur le côté et avec une main posée au niveau de son cœur. Tu affichais une expression interrogative sur le visage, qui te fit pencher un peu la tête sur le coté ; car encore une fois, elle s'était exprimée en gardant ses yeux fermés. Est ce la luminosité du laboratoire la gênait elle ?

Tu étais si agité, ne sachant comment aborder les nombreuses questions qui te brulaient les lèvres. Ta voix s'était montrée si nerveuse quand tu lui avais adressé ta première question. Surtout que ta sévérité à son égard s'était envolé dès que Hope t'avait précisé qui elle était. Il y a avait peut être un espoir ? En tout cas, un très court instant, avant qu'elle ne te réponde et y mette fin, tu avais ressenti de l'espoir. Mais d'une certaine façon, si tu comprenais bien ses paroles, elle se désignait surtout comme une ancienne messagère de Shiva, ne recevant hélas plus de messages de la part de la déesse glacéenne depuis longtemps. Il t'est difficile de t’empêcher de lâcher un soupir de désarroi. Les dieux se souciaient-ils un minimum du sort de l'humanité ?

Gentiana poursuivit. Tes craintes augmentèrent davantage avec ses mots. "Quelque chose" continuait de gangrener la planète. - Probablement Séphiroth et Jenova, encore eux. Tous vos efforts pour les éliminer de la surface de Gaia s'étaient soldé par un échec, ils étaient encore de retour.

C'est alors que sa tentative pour se lever se solda par un échec. Tu te révélas maladroit dans tes gestes, trop pris au dépourvu, mais quoiqu'il en soit, tu avais été là, suffisamment à proximité d'elle, pour la réceptionner correctement. - Ohla, attention. Tu te questionnais très vite sur son état : avait-elle des vertiges ? Elle n'allait tout de même pas s'évanouir ?! Te retrouver avec une femme inconsciente dans les bras n'était pas du tout dans tes habitudes.

C'est le moment où Hope fit son retour, un plateau avec des tasses dans les mains et l'odeur caractéristique du café dans l'air. - Hope, vite, un siège ! Oh ! Oui ! Le jeune homme s'empressa de libérer ses mains en posant son plateau sur une table. En moins de deux, il s'approcha avec la chaise roulante la plus proche, t'aidant doucement à l'assoir dessus. - Lad... Gentiana, restez parmi nous ! Et il commença à ventiler son visage avec une pochette cartonnée.



notes

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Mar 19 Mai - 22:34


On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Sephiroth … ce nom lui disait quelque chose … oui, il avait été murmuré à de nombreuses reprises ces derniers temps dans la Rivière. Un enfant perdu, abandonné, sacrifié. Un être déchiré, scindé en plusieurs parts, tellement mutilé que chaque part de lui-même lui était devenu étrangère. Cet enfant errait toujours dans la rivière, mais le Cauchemar, lui … non. La planète l'avait rejeté, pas seulement du courant pure de la Rivière de la vie, quelque chose l'avait aidé à refaire surface.
Jenova ? Un frisson parcourut son corps, un poids alourdit son cœur, presque douloureux. C'était Elle. Le Fléaux venu des cieux.

— C'est ainsi que vous La nommez ?

Elle sentit alors une main la soutenir sous son coude, l'autre sur sa taille. C'était un peu gênant de montrer si peu d'équilibre, elle qui avait toujours eu une posture irréprochable ! Tenant le bras de Reeve, elle essaya de reprendre pleinement contracte avec ses jambes et ses pieds qui supportaient son poids. Sous ses mains, elle sentait le contact du tissu de la veste de Reeve, et sous le tissu, elle sentait la chaleur de sa peau et même son pouls. Elle sentait la vie, une vie de chair et de sang, une vie charnelle qui la ramena un peu plus à cette réalité qu'elle avait rejoint. Elle sentait le torse de l'homme se soulever doucement au rythme de sa respiration et elle prit conscience qu'elle aussi, respirait. Elle avait presque oublié cette sensation …
Un instant, avant que le jeune Hope revienne, elle avait ouvert les yeux pour les planter dans ceux de Reeve. Elle sembla lire en lui un instant et elle sentit une voix résonner un elle. Un être proche qu'il avait perdu et qui l'aimait toujours depuis la Rivière … Un être à qui il n'avait pas pu dire au revoir. Elle en sut alors un peu plus sur lui, sur ce qui animait son cœur, ses espérances et ses regrets. Il s'était fait dévoué chevalier servant de la planète pour expier ses fautes et  s’acquitter de sa dette. L'affection maternelle que lui portait cette âme envahit un instant le regard si particulier de l'ex Messagère et elle se demanda si un humain était vraiment totalement incapable de ressentir quoi que ce soit venant de la Rivière. Certains devaient bien avoir gardé une certaine sensibilité ? Surtout quelqu'un comme lui, de si dévoué …

Elle referma les yeux quand on l'aida à s'asseoir dans la chaise et elle remarqua les roues. Elle eut un nouveau sourire difficilement, elle semblait toujours aussi posée mais un peu amusée également.

— Saintes Glaces, je me sens vraiment comme une vieille femme, à présent.

Ce sourire eut alors quelque chose de plus nostalgique, presque triste, car cela lui rappelait toutes ces fois où elle s'amusait à traiter gentiment son bien-aimé de vieil-homme et qu'il le lui rendait bien. Ils avaient vécu bien trop vite …

— Je ne vais pas défaillir, rassurez-vous. Elle avait légèrement reculé la tête en levant la main en sentant qu'on ventilait son visage. Cela fait simplement un peu trop longtemps que je ne me suis pas tenue sur deux jambes.

Une bonne odeur de café chaud avait envahi la pièce, lui rappelant de délicieux souvenir d'antan, son bien-aimé avait tendance à abuser de ce breuvage énergisant. Elle avait le sentiment que Reeve Tuesti devait être de la même trempe, bien trop dévoué à ses devoirs pour prendre correctement soin de lui. Cela dit, il n'avait pas l'air négligé.
Assise, ses pieds étaient posés à plat sur le sol, elle sentait bien ses jambes et ses muscles et elle avait suffisamment de force pour tenir, c'était vraiment l'équilibre, le problème … Elle choisit d'attendre un peu avant une nouvelle tentative.

— Sommes-nous toujours sur le continent nord ?

 


.:.
Invité
Invité
Anonymous
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Mer 20 Mai - 13:37

On dirait que ça se rafraîchit

8910.gif

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Alors Reeve, on se sent comment avec une aussi belle femme appuyée à son coude ? Qui plus est te regardant dans les yeux ? Des yeux qui semblaient comme lire en toi. N'est ce pas, que tu n'osais pas nous avouer que cela t'était si inhabituel que tu en avais un peu retenu ta respiration ?

D'ordinaire, dans ta vie de tous les jours, parmi les individus qui te touchaient, il y avait en première place ton robot félin, Cait Sith, ses grosses pattounes n'hésitant jamais à venir s'agripper à toi. Heureusement qu'il ne pesait pas bien lourd, il avait vraiment tendance à te grimper dessus jusqu'aux épaules, comme le ferait un enfant sur les épaules de son père pour voir des feux d'artifices.

Cait Sith mis à part, si on faisait un rapide horizon, un jour, Scarlett était venue te demander un service à grand renfort de caresses sur ta joue... tu ne t'en souviens pas ? Bien sur que oui tu t'en souvenais, même qu'à cette époque, elle prenait un malin plaisir à t'appeler "mon mignon", un diminutif qu'elle semblait n'utiliser que pour toi. Un jeu qu'elle avait bien été la seule à jouer d'ailleurs.

Désormais, paix à son âme, Scarlett avait rejoint la rivière de la vie. Du moins au dernière nouvelle... peut être que la rivière va la rejeter comme bon nombre d'anciens défunts. Est ce que cela t'enchantait ? Mhmmm, tout le monde a le droit à une seconde chance... répondait tes pensées. Intéressant mais d'accord, il faudra s'en contenter...

Saintes Glaces ?

Bien que sa tentative pour se lever s'était soldée par un échec, Gentiana souriait et s'amusait à présent à se comparer à une vieille dame. Reeve, tu aurais pu la rassurer qu'elle n'avait pas du tout l'air d'en être une ! A la place, tu laissais Hope prendre la parole et tu te demandais quelle age elle pouvait bien avoir. Aimez vous le café ? Je vous sers une tasse ?  Vous le prenez comment ? Avec du sucre et du lait ? lui demandait Hope, tandis que tu répondais à sa question. Non, nous sommes à Junon, sur le continent Est.

Tu n'osais plus compter le nombre déjà de café que tu avais bu au cours de la journée, encore moins au cours de la semaine ! À toi, Hope n'avait pas besoin de te demander tes préférences, d'ailleurs il avait déjà préparé ta tasse, que tu pris directement sur le plateau. S'il avait été d'une température moyennement tiède, tu l'aurais bu cul sec ; mais ta boisson  était trop chaud, tu soufflais dessus et respirait son odeur à t'en faire perdre un instant le nord. Et en parlant du Nord, pour la sécurité de tous, à cause de la mystérieuse attaque qui avait décimé le village glaçon, le Continent Nord était désormais interdit au civil ; toutes expéditions pour accéder aux territoires Nordiques demandaient une autorisation de la WRO.

Était-elle originaire de la cité des anciens, la ville où les Cetras vivaient il y a 2000 ans ? Avait-elle beaucoup voyagé dans sa vie ? Pourquoi la rivière de la vie a -t-elle ramené une Cetra à la vie ? Va-t-elle en ramener d'autres ? Les questions t'envahissaient de seconde en seconde, ne te laissant aucun répits. Gentiana, savez-vous pourquoi la rivière de la vie vous a ramené parmi les vivants ? débutais-tu, ne sachant en réalité par laquelle commencer. Une fois de plus, tu remarquais ses yeux fermés, à nouveau en train de pouvoir observer sans qu'elle le sache les traits de son visage.

Que connaissais-tu de l'antique civilisation ou du culte de la glacéenne en réalité ? Tu avais beau chercher dans ta mémoire, tu n'y trouvais en vérité pas grand chose. Et si quelque part, tu espérais qu'elle n'en soit pas trop vexé si elle venait à l'apprendre, tu allais devoir tout de même la prévenir des changements vis à vis des dieux, Gaïa avait beaucoup changé les concernant. Comment toi ou Hope allaient lui révéler que Shiva était devenue pour eux à leur époque une ravissante dame qui dansait merveilleusement bien sur les publicités qui vendaient des réfrigérateurs ?



notes

Gentiana
⊶ Immortal Photobomb ⊷
Gentiana
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 29 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Credits avatar : NightysWolf & moi
Gils : 1416

Inventaire
:
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
    Jeu 21 Mai - 14:31
On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Messagère de Shiva


Junon … ce nom ne lui disait rien, mais elle imaginait bien qu'en deux mille ans le monde avait dû changer … et plus aucune ville qu'elle avait connue ne devait encore porter le même nom ni même exister. Restait-il seulement quelque chose de la Cité des Anciens ? Le jour de sa mort, elle avait l'impression que les flammes et la folie était en train de tout détruire … même après avoir réussi à neutraliser le corps de la créature, le Fléaux sévissait toujours. Ils n'avaient pas vraiment gagné.
Le continent Est, donc, elle situait un peu mieux, même si cette terre était vaste. En son temps, cette région était majoritairement composée de plaines verdoyantes peuplés de nombreux chocobos et de marécages particulièrement dangereux. La plupart des Cétras y vivaient en nomades. En fait, le sédentarisme était encore assez rare en son temps, il n'y avait que de rares Cité, comme celle où elle avait toujours vécu.

— Je vous remercie, Hope, mais je préfère ne pas me risquer à avaler quoi que ce soit pour le moment.

Elle en était encore à essayer de retrouver son équilibre, alors elle n'imaginait pas comment son estomac pourrait réagir à l'ingestion d'un liquide si chaud comme le café. Elle pourrait le refroidir, certes, mais elle n'était pas certaine de supporter le breuvage en lui-même. Laissons encore un peu de temps à son pauvre estomac pour se réveiller et se rendre compte que lui aussi était revenu parmi les vivants !

Elle sentit le regard de Reeve se poser sur elle, elle savait qu'il avait beaucoup de question et qu'il s'efforçait de rester poli en se retenant de l’assommer avec tout ce qui pouvait lui passer par la tête. Malheureusement pour lui, elle avait bien peur de beaucoup le décevoir. Il avait l'air de la prendre pour une sorte de Sauveuse inespérée, mais la Déesse avait déjà choisi un Sauveur pour ce monde et il n'était plus, aujourd'hui. D'autres héros avait cependant émergé d'eux-mêmes et Gentiana commençait à penser que les peuples de Gaïa s'en sortaient finalement mieux quand ils étaient livrés à leur sort.

A la question de Reeve, elle prit cependant un moment pour réfléchir. Était-elle là par sa propre volonté, ou par celle de la Déesse ? Elle se souvenait avoir suivit le courant des âmes, l'appel d'Omega. Elle y avait vu une issue à son errance, aux recherches désespérés de l'être qu'elle aimait le plus au monde …

— Oui, je le sais. Dit-elle simplement, comme si elle ne comptait pas s'étendre plus sur le sujet. Après tout, c'était privé ! Elle avait fait tout ce qui était en son pouvoir en son temps et elle n'avait pas peur de dire qu'elle avait absolument tout sacrifié dans son combat contre la Calamité… alors elle estimait que, aujourd'hui, cela ne la regardait plus. Elle en avait fait assez.
— Mais ce n'est pas pour combattre celle que vous appelez Jenova.
Dans l'absolu, elle n'avait pas à se justifier ni à s'expliquer, mais elle trouvait ce Reeve Tuesti très sympathique, alors c'est en toute amitié qu'elle chercha à le rassurer.
— Vous disposez déjà de tous les éléments pour en venir enfin à bout, je ne saurais vous êtres plus utile. Ce combat n'est simplement plus le mien.

A ces mots, elle se leva et parvint à rester droite, cette fois. Elle reprit alors sa posture habituelle, le dos bien droit, l'air paisible, les mains jointes devant elle au niveau du bas-ventre. Pour rester debout, c'était tout bon ! Maintenant elle se demandait si elle allait réussir à marcher.  

 


.:.
Contenu sponsorisé
Re: On dirait que ça se rafraîchit [ft Reevouchet]
   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: