AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €

 

 Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Mer 22 Avr - 18:45
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Maintenant elle l'imaginait très bien, lui, en pleine livraison et cette fille étrange qui le rattrapait à dos de chocobo juste pour lui lancer une pizza. Ce n'est pas qu'elle se moquait, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de rire en imaginant ça … pourquoi ne lui en avait-il jamais parlé avant ? Cela aurait sûrement égayé les soupers : « bien, aujourd'hui je faisais une livraison à Junon quand une fille m'a lancé un pot de nouille ». Avec un nouveau rire, elle secoua négativement la tête à sa question.

— Oh non, je ne voudrais sûrement pas m’immiscer dans cette histoire … et puis c'est à toi qu'elle est redevable. Tu sais, je la reconnais, elle vient au bar parfois … elle laisse toujours un pour-boire, je n'ai pas à me plaindre d'elle. Si en plus elle contribue à ce que tu penses à te nourrir, ça me va.

Cela dit, si c'était à chaque fois des hot-dogs ou quelque chose du genre, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus équilibré ! Enfin, ça ne devait pas arriver tous les jours non plus. Elle le laissa croquer dans ce qu'elle avait entamé et elle allait lui donner le sien quand il déclara qu'il allait chercher autre chose à manger … Il n'aimait pas ? Il était parti avant qu'elle lui propose le deuxième hot-dog qu'il n'avait pas dû voir dans le sachet … bon, tant pis, ça en ferait plus pour elle ! Elle attendit quand même qu'il revienne pour continuer, observant en toute insouciance un chat qui traquait une mouche.

Lorsque Cloud revint, le regard de Tifa trouva très vite les délicieux desserts … cette fois il n'y avait aucun doute : il avait trouvé un moyen pour lire dans ses pensées ! Comment il faisait ça, hm ? C'était à cause de ses mutations ou est-ce que Reeve l'avait aidé à mettre au point une sorte d'implant ? Ou Shelke peut-être ? Avec son casque à saut synaptique, c'était peut-être possible !

Elle fit de la place sur le banc pour qu'il puisse s'asseoir et déposer toutes ces victuailles et c'est à ce moment qu'il évoqua le fait qu'ils puissent « ne pas êtres seuls ». Tifa regarda aussitôt autour d'eux, sans trop s'inquiéter pour autant, elle retrouva ce chat un peu plus loin, perché sur un toit … c'est vrai qu'il était noir et blanc, mais ce n'était pas Cait Sith ! C'est encore ça qui l'inquiétait ? Difficile d'être seuls à cette heure-ci en plein milieu de cette ville touristique, de toute façon.

— Hm ? Ce n'est qu'un chat, Cloud. Mais apparemment il ne voulait pas parler de ça. Comment ça « pas seuls » ?

Puis il attira son attention sur la jeune femme du Food-Truck qui venait de le servir. Elle plissa légèrement les yeux, jugea son amoureux du regard juste un moment … puis elle eut un sourire amusé, quoique son regard restait intrigué, soupçonneux.

— Aurais-tu secrètement envie que je me batte pour toi, Cloud Strife ?

Depuis qu'ils étaient en couple, elle lui découvrait de nouvelles facettes, comme le fait qu'il soit si jaloux, elle n'aurait jamais pensé qu'il puisse l'être à ce point, lui qui était toujours si indifférent avant tout ça … non, elle n'aurait pas imaginé qu'il puisse l'être plus qu'elle. De son côté, elle s'estimait assez mesurée, elle ne se sentait pas sincèrement menacée par une petite blonde donneuse de hot-Dog ou une jolie serveuse de Food-Truck qu'il ne connaissait pas … par contre, une mécano sexy avec qui il parlerait de sa passion pour Fenrir, là, c'était un peu plus menaçant … même si au fond elle savait très bien que quelque chose d'aussi trivial ne pourrait pas mettre leur couple en danger ! Et puis avec le temps elle avait fini par arrêter de douter de la sincérité des sentiments de Cloud, elle ne se demandait plus si elle n'était qu'un « second choix », l'option du dépit.
Mais passons les soupçons passés pour les soupçons présent … est-ce que Cloud venait d'avouer une sorte de fantasme ? Que sa douce fasse une prise de catch à une rivale ? C'était à creuser.

Elle avait finit son premier Hot Dog quand ils commencèrent à parler du programme qui les attendait pour la suite, elle aimait bien l'idée des falaises, cela lui rappellerait le bon vieux temps quand elle était guide à Nibelheim.

— Oui, bonne idée … il faudrait peut-être qu'on aille louer du matériel d'escalade par contre.

Elle gardait la moral de l’effondrement du pont de singe du Mont Nibel. Tout en continuant de grignoter, elle sortit la carte qu'elle avait récupéré la veille à l'office de tourisme pour commencer à visualiser quelques itinéraires possibles.




http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Jeu 23 Avr - 11:17


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

Ne pas s'immiscer dans cette histoire ? Tu parles d'un soutien ! Je n'avais rien souhaité de tel mais tant pis, elle avait raison... c'est à moi de m'en sortir seul. Ce n'était pas non plus la mer à boire et il ne faut pas que je devienne trop dépendant de Tifa, déjà que je le suis un peu. Un léger sourire vint se dessiner sur mes lèvres à cette même pensée, malgré tout je trouvais ça assez mignon. Mais je n'oubliais pas qui j'étais et par quels chemins escarpés j'avais réussi à trouver cette place qu'elle la mienne aujourd'hui. Je serrais le poing sous ma réflexion, comme pour affirmer ma volonté, ma combativité. « Mais je me nourris, je dirais même plus que je mange largement à ma faim. » en secouant doucement la tête. Que voulait-elle dire par là ? Que j'étais du genre à me délaisser au détriment des autres, et que je ne prenais pas soin de moi si on ne me prenait pas par la main ? Hmmmm... elle me connait si bien, ça en est presque effrayant. Mais je crois que l'inverse est tout aussi vrai, si bien que parfois j'ai vraiment l'impression d'entendre ses pensées. Pas toujours... je reste parfois aussi maladroit qu'avant mais sa gentillesse lui permet de passer l'éponge dans ces moments-là.

Ce n'est que lorsqu'elle vint me confirmer que ce n'était qu'un chat que je devins un peu plus sceptique. Hein ? Mais de quoi parlait-elle ? J'observais alors brièvement ce chat en secouant de nouveau la tête pour lui signifier que je ne parlais pas de lui... mais ça me renvoyait alors le fait que j'étais un peu trop sur la défensive depuis le début de nos vacances. « Non, je parlais plutôt de... Rien, ce n'est pas important. » avant de lui sourire en coin afin de la rassurer un peu. De mon côté, je restais néanmoins sur le qui-vive car ça commençait à faire beaucoup. Je poursuivis donc mon déjeuner comme il se doit, racontant quelques petites anecdotes amusantes à ma chère et tendre compagne et amie d'enfance, bien que quelques neurones restaient déconnectés de la situation présente.

« Presque ! Mais je me dis qu'on s'est suffisamment battu comme ça pour toute une vie déjà. Je n'ai pas besoin de cela pour connaître la nature de tes sentiments. » en opinant doucement en alternant mon regard entre ses yeux carmins et ses poings. Je la revoyais alors dans mes pensées, se battre corps et âme contre ces monstres qui menaçaient le monde autrefois. Elle aussi avait du en baver pour en arriver là aujourd'hui.

« Du matériel d'escalade ? Pourquoi pas alors. » car je ne pensais pas vraiment à gravir quelques montagnes mais si c'était quelque chose qu'elle affectionnait, je ne pouvais le lui refuser. Cela me fait d'ailleurs penser à nos jeunes années, la première fois que je suis réellement entrer en relation avec elle... au Mont Nibel. Aussi tragique que cela ait pu être, je me dis que rien n'aura jamais été pareil si ça ne s'était pas passé. Nibelheim... passant d'une idée à une autre, cette association de pensées me renvoya dans une période que j'aurais tout de même préférer refouler à tout jamais dans ma mémoire. Bzzzzt... Bzzzzt... Un mal de crâne intense me reprend, comme autrefois... sauf que cela faisait un moment que ça n'était pas arrivé ! Pourquoi maintenant ?! Qu'est-ce que ça voulait dire ?!

Plusieurs flashs successifs me revinrent à l'esprit, comme si j'étais désormais plongé dans les affres de mes propres souvenirs. J'étais incapable de bouger, je ne pouvais que bouger les yeux... j'étais assis à l'arrière d'une camionnette, en pleine zone désertique alors qu'il était là... il me parlait... me disant que nous étions amis... Zack ! Tout à coup, ce ne fut plus que des images funestes, comme le corps du père de Tifa au sein du réaction du Mont Nibel et enfin celui de Zack, sur cette colline à la fois si chère et si terrible à mon cœur. « Hmmmpfff... » en reprenant alors connaissance sous le soleil des plages de l'Ouest, toujours sur ce même banc, comme si quelques secondes à peine s'étaient écoulées. Que s'était-il donc passé ? « Pardon, j'ai été distrait quelques instants. Tu disais quoi ? » comme pour essayer de rassurer Tifa, car rien qu'à son regard j'avais bien compris qu'elle avait saisit que quelque chose n'allait pas. Je sais qu'il n'y a plus de secrets entre nous mais je ne voulais pas l'inquiéter davantage, encore moins tant que je ne sais pas de quoi il en retourne.

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 25 Avr - 17:05
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Hm, manger à sa faim, c'était une chose, penser à manger en était une autre ! Elle le savait très bien, elle-même oubliait régulièrement qu'elle avait faim quand elle était partie à faire quelque chose. Et oui : faites ce que je dis, pas ce que je fais. Cela dit, avoir les enfants à la maison l'obligeait à y penser, le repas était devenu un moment privilégié pour se retrouver avec toute la famille pour que chacun raconte sa journée.
Son regard se fit un peu plus soupçonneux encore lorsqu'il renonça finalement à préciser sa penser sur le fait qu'ils n'étaient pas « seuls ». Elle hésita un instant puis décida de ne pas insister, si il y avait vraiment un danger ou quelque chose d'important, il l'aurait dit. Il ne lui cacherait pas avoir vu un Béhémoth se balader dans la ville juste pour ne pas « gâcher ses vacances » n'est-ce pas ? Elle reviendrait peut-être là-dessus plus tard, de toute façon, si il y avait vraiment quelque chose de préoccupant elle ne manquerait pas de le voir dans le comportement de son amoureux.

Si elle sentit un léger feu lui montrer aux joues alors qu'il exprimait sa pleine confiance en ses sentiments – qui pourrait douter une seconde des sentiments qu'elle avait pour lui, en même temps ? – elle reprit ensuite un air parfaitement incrédule, non, non, pas de pirouette pour vous en sortir, monsieur Strife.

— Hm, mais je ne parle pas de preuve … Je demande si tu aimerais voir ça.

Ça ne ressemblait pas trop à Tifa d'aller attraper une fille par la tignasse pour lui faire manger le béton parce qu'elle aurait fait du rentre dedans à son amoureux … enfin, elle ne savait pas trop en fait. Cela ne lui ressemblait pas avant qu'ils soient officiellement en couple et même avant ça, ça n'était jamais arrivée. Certes, elle avait bien cru pendant un moment qu'il y avait eut quelque chose entre Aerith et lui, mais Aerith était sa meilleure amie, elle l'admirait et tenait à elle au moins autant que Cloud, alors il ne lui serait jamais venu à l'idée de se battre contre elle ! D'ailleurs, c'est plutôt l'inverse qui se produisait, les deux jeunes femmes adoraient se liguer contre le blondinet … cela lui manquait. Bref, même en ayant l'impression que Cloud allait finir avec une autre, le premier réflexe de Tifa avait toujours été de s'effacer pour ne pas créer de conflit. Mais c'était un peu différent maintenant que leur couple était officialisé … elle n’apprécierait sûrement pas qu'il se fasse séduire sans retenu, malgré toute la confiance qu'elle avait en lui. Enfin, c'était surtout drôle d'imaginer que Cloud puisse avoir ce genre d'envie, que sa chère et tendre se batte sur un ring pour lui …

Elle reporta donc son attention sur la carte en finissant son repas, attendant un peu pour le dessert.

— Le matériel d'escalade pourra nous permettre d'atteindre cette crique, j'ai l'impression que les reliefs sont assez abrupts et …

Dans un premier temps, c'est l'absence de réaction qui l'incita à vérifier ce qu'il faisait, puis elle remarqua une expression qu'elle ne connaissait que trop bien …. le regard vide, le visage crispé de douleur. Elle se pencha vers lui et posa doucement sa main dans on dos alors qu'il se crispait un peu plus de douleur … est-ce qu'elle avait dit quelque chose ? Cela faisait si longtemps que ce n'était pas arrivé, elle ne faisait plus autant attention qu'avant. Pour le coup, si le but était de ne pas l'inquiéter au sujet d'un éventuel stalker, là, c'était tout autre chose qui allait la préoccuper.

— Cloud ?

Elle ne demandait pas si ça allait, elle voyait bien comme il allait ! Mais lui parler aidait en générale à le soulager, à le ramener à la réalité. Cela ne dura pas longtemps et comme à l'époque, il fit comme si rien ne s'était passé, peut-être qu'il ne s'était même pas rendu compte … elle lui prit doucement la main, cacha l'inquiétude de son regard derrière un sourire tendre et l'embrassa doucement. Elle lui passa la main dans les cheveux, caressa sa joue, attentionnée. Peut-être que le soleil tapait un peu trop fort ? Elle savait bien ce qui venait de lui arriver, mais c'était peut-être ça qui avait déclenché cette petite crise ? Ça, combiné au fait qu'il n'était pas tout à fait tranquille, peut-être … Elle ne voulait pas qu'il se sente mal, pour le moment, elle préférait ne pas plus le perturber en parlant de ça.

— Tu es sûr pour cette randonnée ? Tu ne préfères pas te reposer ?

Elle rangea la carte et présenta la gaufre devant la bouche de son amoureux.

— Mais si tu veux qu'on échappe à tous ces yeux indiscrets, je pense avoir une idée d'itinéraire.





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Dim 26 Avr - 16:20


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

Alors que je revenais peu à peu de ces limbes intérieures, je voyais Tifa... qui savait parfaitement ce qui venait de se passer. Attendait-elle que je lui en parle ? Elle vint en tout cas essayer de me rassurer et de me faire comprendre qu'elle était présente, par une douce caresse et un tendre baise. Je ne pus que le lui rendre en lui offrant un petit sourire par la suite, c'était la moindre des choses ! Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi ce même malaise était revenu après autant de temps... mais je crois que ce n'était pas forcément une bonne nouvelle ! « Non, je ne souhaite pas que tu te battes pour moi, je sais déjà que tu le ferais en plus. » avec un soupçon de plaisanterie et d'humour comme pour changer de sujet et essayer de noyer le poisson. Je sais qu'elle n'en resterait pas là pour autant... même si elle n'allait pas mettre les pieds dans le plat. J'allais être franc avec elle, c'est ce que nous nous étions promis qui plus est !

« C'était Nibelheim... dans le passé. Tu étais là, tout le monde était là. Zack également. » car c'est sur cette dernière vision que cela s'était arrêtée. Je ne voulais pas non plus trop détailler, lui dire que j'avais entraperçu Sephiroth également... et que j'avais de nouveau assister à la mort de son père. Je ne lui mentais pas, j'occultais juste quelques horreurs que j'avais vécu à nouveau, nuance. « Mais ne t'en fais pas pour ça, maintenant c'est terminé. Nous pouvons reprendre où nous en étions. » avant de venir attraper ses lèvres des miennes pour lui dérober un autre baiser, pour lui faire comprendre que j'étais de retour et pleinement à ces vacances que nous passions ensemble. Apparemment elle avait déjà imaginé notre trajet ainsi que le matériel dont nous allons avoir besoin, elle est tellement parfaite ! « Comme au bon vieux temps alors ! Sois ma guide et je serai ton protecteur, laisse-moi juste récupérer ce dont j'ai besoin pour cela... juste au cas où. » en opinant doucement. Je ne sais pas si c'est ce phénomène ou mon intuition, mais j'aurais bien du mal à me séparer de mon arme désormais... même si nos vacances en amoureux ne sont pas terminées, j'ai l'impression qu'elles allaient finalement être écourtées.

« Donnons-nous rendez-vous à la sortie de la ville d'ici un petit quart d'heure ? Je n'en aurais pas pour longtemps, c'est promis. Et ne t'avise pas de faire tourner trop de tête non plus, mon ange. » dans un rire léger et amusé. J'aurais préféré ne pas la laisser trop longtemps seule dans cet endroit... mais si je le lui avais dit, elle m'aurait dit qu'elle était capable de se défendre seule. Et puis il restait sans doute Reanbell quelque part, dans le pire des cas. Cela lui permettrait de complètement effacer cette dette qu'elle pense avoir auprès de moi. J'engloutissais alors mon dessert avant de me redresser, j'embrassais une dernière fois Tifa avant de retourner à notre logement temporaire à petite foulée. Chaque minute loin d'elle allait être difficile à encaisser, si bien qu'une fois hors de son champ de vision je repris au pas de course en me demandant pourquoi j'avais de nouveau eu ces visions parasites. Est-ce vraiment une mauvaise nouvelle ?

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Lun 27 Avr - 21:33
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Il avait l'air sûr de lui, dit donc, qu'est-ce qui lui faisait croire qu'elle serait si prompte à se battre pour lui ? Bon, tout dépend de ce qu'il entendait pas « se battre pour lui », si c'était pour le défendre, certes … Bon, d'accord, si quelqu'un venait à menacer leur couple, elle ne serait sûrement pas tendre, elle ne l'était déjà pas quand on critiquait sa cuisine, alors avec l'élu de son cœur, vous imaginez ? Cette diversion la fit sourire et elle se fit plus tendre que jamais lorsqu'il parla de lui-même de ce qui lui était arrivé. Elle chercha à lui apporter du réconfort en passant sa main dans ses cheveux hérissés – toujours caresser dans le sens du pic. Elle le laissa dire ce qu'il voulait, ne l'arrêta pas mais n'en demanda pas plus, c'était déjà un véritable progrès qu'il se rende compte de ce qui lui arrivait et qu'il en parle. Elle répondit avec douceur au baiser qu'il venait lui voler, son regard grenat s'était allumé d'un éclat d'amour pur. Elle lui sourit lorsqu'il lui demanda finalement de ne pas s'inquiéter.

— Hm, elle hocha doucement la tête, aujourd'hui c'est toi et moi, ici.

Pour le moment, elle estimait qu'il n'était pas nécessaire de plus s'inquiéter à ce sujet, si jamais cela lui arrivait à nouveau pendant leur séjour, peut-être qu'elle cherchait à creuser le sujet un peu plus loin essayer de comprendre pourquoi cela arrivait maintenant, si il y avait vraiment une raison en rapport avec ce moment ou cet endroit. Mais à priori, à par une vision du Professeur Hojo sur la plage, on ne peut pas dire que leurs passages ici avaient été le théâtre d'un traumatisme particulier.

En tout cas Cloud semblait extrêmement enthousiaste à l'idée de cette ballade loin de l’effervescence de la ville, elle n'avait jamais vu personne engloutir une telle gaufre aussi vite ! Elle ne put s'empêcher de rire, essayant elle-même de suivre le rythme … elle ne pouvait pas rivaliser !

— Oui, d'accord. parvint-elle à dire après un rire.

Et le voilà qui filait à toute vitesse, le chocobo de son cœur. Une fois seule, elle secoua doucement la tête et termina sa gaufre, peinant à s'essuyer parce qu'elle en avait plein les joues et les doigts. Elle jeta ses déchets et trouva une fontaine à eau potable pour se débarbouiller, veillant à ce qu'elle soit présentable en se regardant dans le chrome poli. C'est bon. Pas de dommage collatéral !
Bon, ce n'était pas tout ça mais elle avait du matériel à se procurer. Elle trouva son bonheur dans une boutique du quartier des commerces, elle navigua un moment dans les rayons, indécises, malheureusement, la vendeuse était occupée …

— Eh, mais c'est écolo-girl !

Surprise par la voix de stentor, elle se retourna et mis juste une seconde à reconnaître l'homme aux airs de viking qui l'avait applaudit la veille. Elle le salua et ils engagèrent la conversation, il sut la conseiller pour son matériel et eut juste à passer à la caisse pour la location. Ils se saluèrent et Tifa partit vers le lieu de rendez-vous, elle avait un peu perdu le fil du temps, elle espérait ne pas être en retard sinon Cloud allait s'inquiéter … c'était certain. Dans sa précipitation, elle se prit les pieds dans un des harnais qu'elle transportait et se vautra de tout son long. Devant tout le monde. La honte. Bon, heureusement son super chapeau était là pour protéger son identité …





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Jeu 30 Avr - 14:53


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa & Cloud

Quelle étouffante journée, pourquoi avait-il fallu qu'elle se rende en cette partie du monde sous ce soleil de plomb et toute cette lumière ! Qu'il est difficile de s'occuper quand on a un peu trop de temps libre... mais pour le coup j'aurais préféré remplir quelques dossiers et papiers officiels, peu importe que ce soit pour la WRO ou pour mes propres affaires. Dès lors que j'avais posé le pied en cet endroit, tout le monde me dévisageait comme si j'étais un aliéné... il faut dire que se balader dans des teintes aussi sombres et chaudement vêtu, il fallait être inconscient ou vouloir mourir. Mais, par cette traîtresse de Déesse, je n'en avais rien à faire.

Quelques visages familiers sans que je ne sache les reconnaître, sans doute des gens un tant soit peu insignifiant... y compris ce charmant petit couple qui semblait aussi bien assorti que je me sentais à l'aise en cet endroit. Bien sûr, ce jugement de valeur ne regarde que moi ! Néanmoins je me rappelle cette jeune femme, je crois. Je ne sais pas si elle en avait conscience, mais elle attirait le regard d'à peu près tout membre de la gente masculine qui l'apercevait. Ce que ces animaux sont indécents et inadaptés ! Mais au moins elle avait un certain cachet avec ce chapeau... Mais bien sûr, je m'en souviens aussi ! Où avais-je donc la tête ?! Pour avoir autant de goût, c'est sans doute parce que je le lui avais conseiller cette merveilleuse boutique. Si ma mémoire flanche déjà à mon âge, je ne donne pas cher de ma peau... alors que je me faisais moi-même rire.

J'étais ici pour une raison toute particulière, bien qu'elle ne m'enchante pas spécialement... mais de ce que j'en avais vu, cette personne n'avait pas besoin de ma protection. Je pouvais donc prendre un peu de temps pour me divertir à ma façon avant de reprendre la route. C'est alors que cette jeune femme dont le charme et la beauté faisaient apparemment l'unanimité vint se prendre les pieds dans... je ne sais pas trop quoi en fait, mais elle vint tout de même s'étaler de tout son long avec un certain panache. Magnifique... c'est donc ça, les fameux sauveurs de la planète ?

Laissez-moi donc rire un peu, c'est tout bonnement ridicule !

En quelques pas à peine, me voilà à ses côtés, la surplombant même alors que je lui tendais la main, veillant à ce que je demeure dans l'ombre malgré tout. « Auriez-vous besoin d'un coup de main, chère demoiselle ? » en lui apportant alors mon aide, au moins pour quelques instants car je n'allais pas prendre racine dans cette région désagréable au possible. Mais bon... je ne refuse jamais un peu de conversation quand je peux.

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 2 Mai - 11:21
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Elle avait plus honte que mal, même si ses genoux piquaient quand même pas mal ! Une voix suave assez familière vint lui proposer de l'aide alors qu'une ombre impressionnante venait la protéger des rayons du soleil du même coup. Elle releva la tête, un peu gênée, retenant son chapeau d'une main et accepta l'aide du dandy de l'autre.

— Monsieur Izunia ? Ça alors !

Sa main dans la sienne, elle se releva, toujours gênée de s'être rétamée de la sorte … Ardyn Izunia n'était pas le genre de personne qu'elle s'attendait à voir ici, à Costal del Sol, en plein été … c'était principalement parce qu'elle ne le voyait jamais se découvrir d'un fil alors elle avait bien du mal à l'imaginer en maillot de bain – non, n'imagine pas, Tifa, c'est interdit pour toi. Force est de constater que se retrouver sous le soleil par 27°c ne l'empêchait pas de rester aussi couvert que d'habitude.

— Merci. Je ne me serais jamais attendu à … oh.

Elle se baissa rapidement, juste le temps de ramasser ses fournitures et se redressa avec un sourire amical. Elle l'aimait bien, ce dandy excentrique. Il avait quelque chose d’intrigant.

— Pardon. Elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille. Je disais, je suis surprise de vous voir ici. Vous êtes en vacances ? Vous devez avoir chaud comme ça …

Et puis elle se rendit compte que sa remarque était indiscrète, il avait sûrement ses raison pour s'infliger un tel supplice !

— Vous avez vu ? J'ai suivi votre conseil, j'ai trouvé ce chapeau dans la boutique que vous m'avez conseillé. Faisant ainsi diversion en glissant ses doigts sur le-dit – IMMENSE – chapeau qu'elle arborait si fièrement depuis qu'elle avait débarqué ici.

Ils attiraient les regards, peut-être que ça venait de Tifa et de ses longues jambes, ou de son chapeau démesuré, ou alors de l'accoutrement improbable d'Ardyn étant donné le climat actuel … sans oublier son charisme naturel.  





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 2 Mai - 13:17


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa & Cloud

Pauvre créature, enfin... au moins elle n'était pas blessée, je n'allais pas avoir son compagnon sur le dos pour quelque chose que je n'avais pas fait. Alors que je lui permettais de se redresser, je conservais mon ombrelle à la main en la faisant simplement rouler entre mes doigts.

« Miss Lockhart, c'est bien cela ? Quelle bonne surprise. » comme si c'était véritablement surprenant... on ne pouvait pas la rater et beaucoup de monde avait déjà compris qu'elle était en vacances, elle et cet ancien membre du SOLDAT. Décidément ils font la paire... savent-ils qu'ils sont connus même de ce côté-ci de la planète ? « Et je vois qu'il vous va à merveille ! Au moins je peux me sentir léger de vous avoir permis de trouver votre bonheur en cette boutique. » dans un léger rire avant de faire mine de ne pas comprendre en me détaillant alors un moment.

« Oh ce n'est rien... disons que je suis un peu trop sensible au soleil, mais je ne m'avoue pas vaincu pour autant. Parfois la nature peut être cruelle. » dans un léger soupir, presque théâtral, avant de reprendre. « Mais ce n'est pas pour autant que je ne me prive de quelques spectacles délicats dans des lieux de rêve. » enchaînant alors sur un rire charmant et charmeur. Pour le paysage de rêve... peut-être, mais pas aussi peuplé et avec autant d'insectes surtout. Un seul être nous manque et tout est dépeuplé... ?

Difficile de ne pas remarquer tout ce monde pourtant !

« Hélas je ne suis pas en vacances... mais visiblement vous l'êtes. Votre ami ne devrait pas trop tarder d'ailleurs, je vais vous laisser vaquer à vos occupations. » en opinant doucement, la détaillant une dernière fois avant de me préparer à tourner les talons et retourner aux miennes.

« Puissiez-vous en profiter... il ne faut pas trop tirer sur la corde. Passez-lui donc le bonjour de ma part. » en la saluant alors de la main tandis que je m'éloignais déjà en direction du centre-ville, pour disparaître de son champ de vision au détour d'une rue. Et si nous revenions à nos moutons ?!

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Lun 4 Mai - 20:16
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Enthousiaste et pétillante, Tifa accompagna le rire du dandy lorsqu'il complimenta son couvre-chef. Elle se demanda alors si elle pourrait retrouver une tenue de Chocobo-girl comme elle en portait à Nibelheim et si cela lui irait toujours … mais si il y avait bien un endroit pour porter ce genre de vêtement – en dehors d'une ferme de chocobo – c'était bien ici, en vacances ! Enfin, ce n'était peut-être pas le moment de s'y tenter, cela rappellerait sûrement de mauvais souvenir à Cloud et vu qu'il semblait déjà un peu perturbé … d'ailleurs, est-ce que c'était de la voir avec un chapeau qui lui avait rappelé sa tenue de l'époque ? Bon, ce chapeau d'été et celui qu'elle portait à Nibelheim n'avait rien à voir, mais on ne sait jamais.

Monsieur Izunia évoqua une sensibilité au soleil, Tifa avait entendu parler de ce genre de maladie chroniquement, une sorte d’allergie au soleil … certaines personnes atteintes de cette pathologie ne pouvaient même pas sortir par ce temps ou portaient des combinaisons spéciales. Du coup, elle était un peu inquiète pour lui, enfin … elle avait tendance à trop materner des gens, si il était là c'était qu'il savait ce qu'il faisait et puis son ombrelle avait l'air efficace – en plus d'ajouter à son élégance décalée.
Par contre … qu'est-ce qu'il entendait par « spectacle » ? Elle ne l'aurait jamais imaginé du genre à apprécier la vu de « petites nanas » se dandinant sur la plage.

— Oui, Cloud doit m'attendre …

Mais attendez, comment il pouvait être aussi sûr qu'il n'allait « pas trop tarder » ? C'est comme si il savait qu'ils devaient se rejoindre expressément. Enfin ça pouvait se deviner mais … il avait quand même l'air trop au courant. Peu importe.

— Merci, ça sera fait. Bon courage à vous pour vos affaires, pensez à vous reposer, la plage est très agréable la nuit aussi.

Après ces dernières paroles bienveillantes, ils repartirent chacun de leur côté et elle rejoignit enfin Cloud à la sortie de la ville. Elle en avait oublié ses genoux écorchés.

— Je suis là, excuse-moi, j'ai été un peu longue ! J'ai eu du mal à trouver ce que je voulais à la boutique de location et après j'ai croisé un des habitués de Septième Ciel. Monsieur Izunia te passe le bonjour, d'ailleurs ! Et il a dit que mon chapeau m'allait à merveille !

Appuyant un peu plus son regard à ces derniers mots, comme si Cloud en avait toujours douté et que ce cher Monsieur Izunia était une référence incontesté en matière de mode de couvre-chef.





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Dim 10 Mai - 11:10


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

Aussi vite que possible, j'étais revenu auprès de Tifa dans une tenue plus appropriée à notre escapade de l'après-midi, plus que dans cet accoutrement estival et peu vêtu. Comme pour elle, j'avais retrouvé un air de look d'antan, avec mes bottes de marche, quelques éléments de protection juste au cas où et ma veste renforcée en cuir... sans oublier mon épée, au cas où nous croiserions quelques monstres. Tifa n'avait pas ce problème avec son arme de prédilection, mais autant vous dire désormais je ne passais pas inaperçu moi non plus. Ainsi, j'avais récupéré un sac à dos pour y mettre quelques en-cas préparés à la va-vite et des bouteilles d'eau. Vous allez me trouver idiot, mais on n'est jamais trop prudent !

Et dès que je la vis, la première chose que je remarquais fut ses genoux esquintés. Comme quoi... j'avais bien fait ! « Pas que, regarde un peu l'état de tes genoux, qu'est-ce qu'il s'est passé ? » même si ça n'avait vraiment pas l'air grave, du moins pas au point où je pourrais soupçonner quelqu'un de lui avait fait du tort. Non... à mon avis, elle a été maladroite et s'est faite ça toute seule, comme une grande. « Ce n'est rien, moi aussi j'ai pris un peu plus de temps que prévu, mais c'était nécessaire je pense. Au moins maintenant nous sommes parés à toute éventualité. » dans un léger rire, alors que je l'écoutais attentivement me raconter cette petite mésaventure en mon absence. Ainsi elle avait croisé Izunia ? Encore une fois, cela ne faisait que noircir un peu plus cette liste de personnes connues que nous croisions par ici... prendre le large ne m'a jamais paru une aussi bonne idée que maintenant. « Hmmmm... c'est gentil de sa part. Tu avais donc besoin de son illustre aval, pour accepter mes compliments quant à ton chapeau ? » en la taquinant alors un peu alors que je triturais son couvre-chef par la même occasion. Elle avait l'air prête, ainsi nous allions pouvoir commencer notre petite exploration des alentours.

« Du coup... vu que tu as tout le matériel, je vais te laisser faire la guide, une nouvelle fois. » alors que cela me renvoyait néanmoins quelques mauvais souvenirs que j'effaçais d'un revers de la main. J'étais surtout content de ne pas avoir eu de nouvelles pensées parasites comme tout à l'heure... j'étais en vacances et je ne voulais pas paraître affligé auprès de Tifa. Je voulais effacer ces souvenirs d'antan pour en inscrire de nouveau, bien plus beaux, dans le présent. Je sais que cela ne fera pas revenir tout ceux que nous avons perdus... mais le monde nous a tant offert, depuis. Une pensée qui me fit imaginer Denzel et Marlène à nos côtés. Mais le pire, c'est que j'avais également eu une pensée pour cette Shelke qui nous avait rejoint il n'y a pas si longtemps. Me voilà scindé entre mon couple et ma famille... ce n'était pas si mal, j'en étais presque fier car je me dis que j'avais enfin une vie normale ! Même si j'aurais préféré pouvoir me diviser et tout pouvoir faire en même temps. Mais c'était impossible...

« Tu sais quoi... je crois que les enfants me manquent un peu. Mais je suis bien content de pouvoir passer ces moments rien qu'avec toi ! » car une fois dans le quotidien, la tendance allait s'inverser et nous n'aurions plus vraiment de temps pour nous deux... sauf lorsqu'ils sont tous couchés. Vivement qu'ils grandissent davantage et sois plus autonomes ! Un peu égoïste comme pensée, mais parfois il faut bien. « Alors, où allons-nous, ma charmante guide ? » en passant alors un de mes bras autour de sa taille avant de venir l'embrasser dans le cou. Finalement, il se pourrait bien que ma vie soit devenue bien plus gaie que je ne l'aurais imaginé.

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Mar 12 Mai - 18:23
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Ses genoux ? Quoi ses genoux ? Ah, oui, ses genoux, en effet. Avec un petit « oh », elle sortit une fiole de potion seulement pour en imbiber un mouchoir qu'elle passa sur écorchures histoire de les nettoyer et puis ça cicatriserait vite après. Ce n'était pas grand chose, mais elle n'avait pas envie que cela fasse de vilaines croûtes si elle voulait pouvoir continuer de faire tourner la tête de son amoureux avec ses jolies longues jambes qui faisaient sa réputation. Elle avait déjà l'habitude de les dévoiler en temps normal, alors à Costa del Sol plus encore !

Cloud avait troqué sa tenue de détente pour quelque chose de plus guerrier, il semblait vraiment prêt à en découdre et peut-être que ça l'aiderait à se détendre et à se remettre dans le bain de leurs vacances. Pour un peu, elle aurait pu croire qu'il était jaloux de Monsieur Izunia, qui, soit dit en passant, pourrait presque être son père – si elle savait. Mais en même temps … Comment se fier à l'avis de celui qui partage sa vie quotidienne et, quoi qu'il arrive, lui dira toujours qu'elle est jolie ? C'est qu'elle s'en plaindrait presque, c'est un comble ! Mais non, le moindre compliment de sa part la faisait toujours rougir, c'est juste qu'elle avait parfois l'impression de ne pas les mériter, qu'ils disaient ça pour lui faire plaisir … ou par crainte de son courroux ! Avec un faux air farouche, elle chassa la main de Cloud qui osait tripoter son précieux couvre-chef.

— Chacun son domaine, Cloud. Je n'ai pas l'impression que tu sois toujours très impartial …

Mais bon, elle ne l'était pas non plus. A ses yeux, il était parfait et restait parfait en toute circonstance. Il pourrait se rouler dans la fiente de chocobo qu'elle l'aimerait et le trouverait beau tout pareil … bon, elle n'irait pas jusqu'à l'enlacer ou l’embrasser mais … c'était l'idée d'un amour aveugle et inconditionnel.
C'était le moment de jouer les guides, cette fois, ils éviteraient les ponts de singe, promis ! Elle eut un sourire tendre et compatissant quand Cloud avoua que les enfants lui manquaient … Elle n'en doutait pas. Elle partageait ce sentiment de manque couplé à la satisfaction de n'avoir à penser qu'à eux la reposait tout en lui donnant une pointe de culpabilité. Ce n'était pas comme si ils étaient livrés à eux-mêmes, elle était certaine que Barret s'occupait très bien de Marlène et Denzel. A la limite, elle s'inquiétait un peu plus pour Shelke, elle n'était pas à la maison depuis longtemps mais voir cette jeune femme dans le corps d'une si jeune fille l'avait troublé, surtout quand il fallait veiller sur elle toute une nuit durant alors qu'elle souffrait du manque de Mako. Les désintoxication n'avait pas été simple et elle n'en était pas encore tout à fait sortie … Elle espérait pour elle qu'elle pourrait reprendre une croissance et une vie normal. Cette petite méritait d'être heureuse.

— Moi aussi, ils me manquent … mais c'est vrai que ce tête-à-tête reste agréable. Surtout qu'ils n'avaient jamais vraiment eu l'occasion d'en avoir.
Quand il la prit par la taille, elle sentit son cœur s'alléger et le monde sembla se réduire à un simple décor voué à le mettre en valeur, lui et lui seul. Elle avait légèrement penchée la tête sur le côté en sentant ses lèvres s'approcher de son cou et elle répondit ensuite en posant les siennes sur sa mâchoire, puis sur les lèvres.
— Essayons de trouver notre paradis privé.

Ils prirent la route et s'éloignèrent bientôt des sentiers battus. Tifa gardait sa carte à la main pour la consulter de temps en temps, mais elle arrivait à se repérer assez facilement. Sur les hauteurs des falaises, le vent soufflait assez fort, venant rafraîchir l'effet des rayons du soleil de plomb. La végétation était verdoyante, on voyait que la région n'avait jamais souffert des réacteurs. Ils croisèrent quelques monstres en route, rien de bien menaçants, certains préférèrent même simplement s'enfuir.
Après quelques longues minutes de randonnée, elle aperçu au loin une sorte d'arche de pierre qui surplombait la mer. Lorsque son pied fut visible, ils purent constater qu'il y avait bien une plage en contre-bas et personne à l'horizon. L'endroit semblait pensé pour être visité, alors il y avait de quoi installer le matériel d'escalade. Elle s'équipa et aida Cloud à en faire de même, vérifiant que tout était en ordre avant de commencer avec lui la descente en rappelle.

— Tu t'en sors, chocobo des montagnes ?

Elle eut un léger rire et ils arrivèrent sans encombre sur le sable chaud. Leur paradis privé leur été offert. Ils s’installèrent dans un coin à l'ombre et Tifa profita du cadre pour se mettre en maillot de bain assez vite, explora un petit peu pour repérer de potentiels dangers et repéra un rocher qui faisait un plongeoir parfait. Ils passèrent l'après-midi à se baigner, à jouer comme des gamins puis à des jeux plutôt réservés aux adultes, se reposer et se re baigner … Le soleil commença à se coucher et ils n'avaient pas envie de rentrer, la nuit était tombée mais ils s'enlaçaient encore dans l'eau, leurs maillots de bain avait été abandonnés sur la plage – enfin, Tifa avait perdu le haut … et dans cet eau aussi sombre que de l'encre maintenant que la nuit été tombée, impossible de le retrouver !

Il ne fut pas évident de retrouver son chemin en pleine nuit et ils rentrèrent donc très tard – ou même très tôt me matin – à la Villa. Après une douche, Tifa s'effondra rapidement d'un sommeil réparateur et ils ne se levèrent qu'au zénith.

— Tu as vu, apparemment il y a un nouveau restaurant qui va ouvrir ce soir, ils fêtent l'inauguration avec un concert d'une artiste du Gold Sauveur.

Après une journée comme hier, ils avaient décidé de se reposer aujourd'hui, c'est étendue sur un transat près de la piscine que Tifa lisait les nouvelles du jour, elle portait toujours son chapeau ainsi que des lunettes de soleil.  





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 16 Mai - 2:12


Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

Comment ça je n'étais pas impartial ? Bien évidemment que si, ce n'est pas parce qu'elle est la femme la plus charmante et la plus compétente de cette planète que je ne pouvais pas lui rendre hommage autant que je le pouvais... à ma façon, certes. Ce n'est qu'après avoir rétabli ses beaux et merveilleux genoux qu'elle vint me rassurer sur la compagnie des enfants. En effet, ils n'étaient pas seuls... même si intérieurement j'espérais que Barret ne leur apprenne pas trop d'insultes ou de jurons non plus, bien qu'ils en usent lorsque nous avons le dos tourné, j'en étais persuadé.

Je ne dis pas que Barret est de mauvaise compagnie, bien au contraire ! Il a toujours été un papa gâteau envers Marlène, mais avoir un petit gars comme Denzel à la maison également ça peut changer la donne. Cela dit, il savait ce qu'il faisait... sans doute même bien mieux que moi au quotidien avec toute cette petite troupe sous notre toit et notre responsabilité.

Ainsi notre petite périple commença, nous menant sur des flancs escarpés et des collines verdoyantes, le tout saupoudré de quelques monstres un peu faiblards qui mordirent la poussière sous nos coups complices. Cette quête de ce paradis dérobé alla bon train, lorsque Tifa vint m'affublé d'un petit surnom affectueux. Je ne savais plus où me mettre... à mi-chemin entre la gêne et la douce surprise, en dépit de tout ce temps passé ensemble. Ce n'était pas très glorieux, mais quel couple se glorifie dans ses sobriquets, je vous le demande ! Ne devrais-je pas lui en trouver un moi aussi ? Après un passage en revue de toutes les créatures que j'avais pu rencontrer, il ne m'en vint qu'un seul qui ne soit pas dénigrant.

« Autant que je peux aller, et qu'en est-il de ma mog céleste ? » en ne cessant de me dire que c'était terriblement cul-cul la praline, que ce n'était pas moi... et pourtant j'avais aimé le lui dire malgré tout cela. La suite du programme ne changea pas vraiment de registre car une fois cette petite plage dissimulée trouvée, où nous ne fûmes que les seuls à en bénéficier, cela s'amplifia encore et encore. Outre ces petits surmons, les batailles d'eau, les châteaux de sable et tant d'autres... dont des activités plus adultes et d'autres moins matures encore, j'avais l'impression de retrouver mon ancienne jeunesse avec Tifa, a quelques détails près du coup.

Après un bain devant le soleil couchant et la recherche désespérée d'un haut de maillot de bain, il fut bientôt l'heure de retourner vers la civilisation et notre résidence de vacances. Autant vous dire qu'après une journée comme celle-ci, nous tombâmes dans les affres du sommeil sans difficultés pour ne nous réveiller qu'après une longue nuit... une grasse matinée comme j'aimais les faire quand j'étais enfant. Il y avait dans ces vacances une sorte de nostalgie, de lâcher prise que je me permettais par moment et qui me faisait un bien fou. Une facette de moi-même que j'avais eu du mal à accepter et que je ne pouvais montrer qu'à ma seule et unique amante.

J'avais enfin l'impression de pouvoir sortir la tête de l'eau... « Tu disais ? » en ressortant ma tête de la piscine. Quelle transition inattendue ! Mais passons, ce n'est pas le moment de plaisanter. « Pourquoi pas, cela pourrait être amusant. » avant de reprendre mes longueurs afin de garder la forme, alors que Tifa était étendue de toute sa silhouette sur une chaise longue non loin. Je n'avais pas vraiment d'avis sur la question, mais rien que cette proposition indirecte me fit dire que cela lui ferait sans doute plus plaisir qu'à moi. Devrais-je faire un effort vestimentaire puisqu'il s'agit d'une inauguration ? Pas plus qu'une chemise, je vous préviens...

(c) DΛNDELION

Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 142

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Dim 17 Mai - 15:46
When I touched you
I heard your heart beat faster
It was the first time I realised
that love becomes strength
Cloud & Tifa
Lantana n'était pas étrangère aux demandes de restaurants sur le point d'ouvrir. Avec le temps, elle avait acquis une petite réputation bien solide qui la suivait désormais depuis deux ans, où, là où Lantana chantait, le restaurant connaissait une prospérité assurée pour les dix ans à venir. Ça, c'était ce les gens aimaient raconter et il y avait une part de vérité. Car effectivement, les mois suivant son passage, les restaurants étaient souvent complets et c'était la croix et la bannière pour obtenir une réservation. Ce petit succès lui permettait alors de recevoir multitudes de cadeaux mais surtout d'avoir toujours une table réservée à son nom, sans même avoir besoin de passer un coup de fil.

Si à la base, Lantana était venue à Costa del Sol pour se détendre après des mois de travail acharné, elle avait fini par accepter la demande d'un restaurant wutaien. La bâtisse avait réussi à mélanger tradition et modernité avec son intérieur tout en bois sombre, dégageant alors un certain cachet. Et ils avaient la chance d'être placé en bord de mer et d'avoir donc une belle terrasse et une magnifique vue sur l'horizon. Leur argument de vente, en plus de la délicieuse cuisine, était la vue romantique que pouvait offrir les lieux, surtout avec un beau coucher de soleil. Nulle doute que les couples seraient nombreux ce soir. Lantana avait donc fait une petite sélection de ses chansons en conséquence et se sentit presque, presque nostalgique de ressortir ses toutes premières chansons ou la Shinra s'était évertué à faire d'elle une chanteuse innocente et rêvant d'amour. Cette Lantana d'il y a six ans, elle s'efforçait de l'effacer petit à petit pour apporter une nouvelle image d'elle: une femme désormais pleine d'assurance et sachant parfaitement ce qu'elle voulait.

Mais pour l'heure, elle devait mettre de côté ses ambitions et se focaliser entièrement sur sa performance de ce soir. Debout devant le miroir de sa loge, sa maquilleuse et son coiffeur s'affairaient autour d'elle, telle des abeilles butinant délicatement une fleur. Le maquillage était simple et sobre, avec simplement une touche de blush et de l'eyeliner, le tout complété avec un gloss à l'appellation "Gangsta nude" qui s'accordait parfaitement avec la couleur de ses cheveux et de ses yeux. Ses cheveux avaient été coiffés en une tresse complexe, piqué ici et la de fleur blanche et de perle d'obsidienne. Sa robe, doux rappel de ses débuts, était une longue robe fluide blanche en soie légèrement transparente, son dos à découvert. Au vu de la température des lieux, la légèreté était plus qu'apprécié.

Elle glissa ses pieds dans des ballerines blanches et or et s'inspecta une dernière fois en tournant sur elle même. Quand elle fut satisfaite, on vint l'annoncer que c'était bientôt son heure, et Lantana ne s'étonna même plus de voir que sa préparation avait encore pris du temps, bien qu'elle portait probablement la sa tenue la moins simple. Elle sortit de sa loge et suivit un membre du personnel. En salle, comme le propriétaire du restaurant l'avait prédit, il n'y avait pratiquement que des couples. Lantana reconnut une ou deux personnes importantes mais posa finalement son regard sur la scène aménagée qui l'attendait.

-J'espère que vous passez une excellente soirée, mes dames et messieurs et qu'elle continuera à l'être car ce soir, nous avons une invitée de marque, très attendue par beaucoup d'entre vous. Un tonnerre d'applaudissements pour la délicieuse Lantana, s'il vous plaît.

Relevant légèrement la jupe de sa robe pour ne pas marcher dessus, la chanteuse fit enfin son apparition, traversant la salle, saluant d'un geste de la main ou d'un sourire les clients. Une fois sur scène, le propriétaire du restaurant lui baisa rapidement la main et quitta les feux des projecteurs. Lantana se plaça derrière le micro et attendit qu'un silence presque religieux s'installe dans la pièce pour prendre la parole.

-Bonsoir. Je vais me permettre de répéter ce que le directeur vient de dire mais j'espère que vous passez une bonne soirée. Certains d'entre vous connaissent mes chansons mais j'espère vous surprendre avec la dernière.

Quelques exclamations et une slave d'applaudissements plus tard, Lantana jeta un coup d'œil par-dessus son épaule vers les musiciens présents et fit un simple hochement de tête. La salle où se trouvait les clients se retrouva finalement plongé dans le noir, seuls les bougies scintillants sur les tables étaient la source de lumière. Les projecteurs de la scène s'éteignirent une à une, jusqu'à ne laisser qu'une seule sur la star de la soirée. Le bruit d'un message en morse sortit finalement des haut-parleurs avant d'être absorbée par les douces notes du piano et enfin accompagné de la voix de Lantana, tout cela mélangé au bruit des vagues en fond sonore. Les paroles de 'In this world' ( traduction ) faisaient écho à un amour perdu mais éternel, deux amoureux liés par une promesse, qu'importe le temps ou la distance, ils finiront par se retrouver.

Lantana enchaîna avec 'Our miracle' ( traduction ), restant dans le registre des chansons d'amour et des déclarations passionnées, qui se ressentaient avec l'intervention de la guitare et de la batterie. Pendant plusieurs mois après la sortie de cette chanson, Lantana se rappelait des nombreux sujets de discussions ou des interviews où tout le monde n'avait qu'une question sur les lèvres: à qui était adressé cette chanson? Pour des raisons évidentes, Lantana ne donna jamais de réponse claire, apportant ainsi son lot de mystère sur sa personne. Il y eut beaucoup de spéculations et personne ne semblait avoir trouvé grâce aux yeux de la douce chanteuse. Du moins, officiellement.
Informations


.:.
Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy] - Page 3 5w7s
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Mar 19 Mai - 14:14
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Un vrai chocobo d'eau douce, celui-là. Elle n'irait pas lui dire, parce qu'il n'apprécierait pas la comparaison, mais quand elle le voyait nager comme ça, juste avec sa touffe blonde qui dépassait de l'eau … elle avait l'impression de voir un bébé chocobo en train de barboter en tout insouciance. C'était adorable. Elle se répéta concernant le dîner-concert et puisqu'il semblait partant, l'activité de la soirée était décidé ! Elle vérifia tout de même sur le site de l'établissement et passa un petit coup de fil pour réserver une table, apparemment elle avait bien fait, ils étaient presque bouclés pour la soirée. Ceci fait, elle alla rejoindre son amoureux pour faire quelques longueurs. Une journée de repos, juste à se prélasser tous les deux ne faisait pas de mal, oh, il y avait toujours un Cait Sith pour traîner non loin, mais ils étaient plutôt discrets en réalité.

Tifa décida d'aller se préparer en fin d'après midi, en venant ici, elle ne s'était pas attendue à avoir l'occasion de mettre ce que Yuffie lui avait offert il y a déjà quelques temps … mais elle avait eut raison de l'emmener, finalement. Comme le restaurant faisait des spécialités Wutaienne, Tifa se prépara donc en conséquence en enfilant une tenue presque traditionnelle. Un kimono très court à la ceinture richement décorée. Elle en profita même pour se maquiller un peu, ce qui arrivait très rarement, mettant un rouge à lèvre et un far à paupière assorti à la fleur qui décorait ses cheveux.
Pour cela, elle avait réquisitionnée la salle de bain pour elle toute seule et cela lui avait pris pas mal de temps ! Elle avait même du appeler Yuffie pour qu'elle lui explique comment se nouait la ceinture et cette dernière insista beaucoup pour qu'elle mette bien le nœud dans son dos si elle ne voulait pas qu'on lui fasse des propositions étranges.

— Tu es prêt de ton côté, Cloud ? Demanda-t-elle à travers la porte de la salle de bain.

Quelle question ! Le pauvre, ça devait au moins faire une heure qu'il attendait !

— Tadam ! Elle ouvrit la porte d'un geste théâtrale. Qu'est-ce que tu en penses ?

Elle tendit les bras sur le côté pour montrer les détails de sa tenue et les longues manches de son kimono. Elle fit un petit tour sur elle même, faisant voltiger ses cheveux et les pendants de sa barrette. A son tour, elle sembla remarquer la tenue de Cloud, ils ne seraient pas vraiment assorti, mais elle sembla séduite devant l'effort qu'il avait fait. Elle ne se souvenait pas de la dernière fois qu'elle l'avait vu habillé en clair … est-ce que cela lui été seulement déjà arrivé depuis l'enfance ?

— Oh, tu as mis une chemise. Elle s'approcha de lui pour lui prendre les mains. Ça te va bien.

C'était peut-être juste l'effet du changement, mais ça lui faisait quelque chose de le voir avec une chemise blanche. Avec les talons qu'elle portait, elle faisait presque sa taille, mais elle se mis quand même sur la pointe des pieds pour approcher ses lèvres des siennes … mais elle se contenta de les frôler, elle venait remarquer l'horloge !

— Tu as vu l'heure ? On ferrait mieux d'y aller avant qu'ils n'annulent notre réservation !

Alors elle lui attrapa le bras et ils se rendirent en toute hâte au restaurant. A leur arrivé, leur table les attendait toujours. Tifa prit le temps d'admirer la décoration chargée qui essayait de se donner un caché un peu luxe avec quelques éléments zen typique de l’archipel exotique. En fait, cela faisait un peu penser à une version plus élégante de ce que l'on pouvait trouver au Wall Market, à l'époque. Ils purent commander avant le début du spectacle ... la musique était douce, romantique. Elle ne s'attendait pas à ça, mais c'était agréable.
 





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Ven 22 Mai - 12:20


vQkG9.gif
Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

Encore quelques petites longueurs, à croire que je m'étais trouvé une passion nouvelle pour la natation en milieu artificiel. Ce n'est pas vraiment une chose que je pouvais faire de retour à Edge, nous n'avions pas les moyens non plus alors autant en profiter ! Je faisais fis du regard amusé de Tifa pendant ce laps de temps, même si je trouvais ça plutôt mignon de sa part. J'étais resté quelques minutes de plus même après son départ, je me doutais bien que cela lui prendrait un certain temps de toute manière... plus qu'à moi en tout cas. Cela dit j'avais du pain sur la planche.

Après m'être séché et une douche rapide, je fouillais dans mes affaires rangées dans la chambre alors que la salle de bain continuait d'être verrouillée de l'intérieur. Je l'entendais s'affairer en riant doucement dans ma barbe, avec une certaine hâte aussi. Qu'est-ce qu'elle allait donc mettre ce soir ? Sûrement quelque chose de fringuant et d'adapté à la soirée car je ne l'avais jamais vu prendre autant de temps pour se préparer. Il fallait que je sois à la hauteur de ce qu'elle allait me proposer ! Vous allez sans doute trouver cela idiot, mais j'avais effectivement fait quelques achats au préalable, pour une possible soirée très élégante en amoureux. M'est avis que c'est justement de cette soirée là.

Une chemise blanche qui me donnait l'air ridicule, enfin ce n'est que mon point de vue car elle était néanmoins bien taillée, en attrapant une veste sombre que j'attrapais par dessus mon épaule pour conserver cet air nonchalant. Je ne dis pas que je recherchais à ressembler à ce malandrin mal fringué de Reno, mais on sentait bien que je n'étais pas habitué à ce genre de vêtement car j'avais quelques difficultés à fermer mes boutons de manche. Naturellement, pas de cravate ou de nœud papillon, ne poussons pas le bouchon trop loin non plus ! Je ne voulais pas avoir l'air d'un flambeur ou d'un PDG d'entreprise... je souhaitais juste avoir l'air un peu plus élégant que d'ordinaire. « Oui, je t'attends donc. » en faisant tout mon possible pour ne pas que je froisse mon vêtement, après avoir lassé des chaussures prises pour l'occasion... et qui me faisait assez mal au pied. Au moins je n'allais pas danser, ce n'est pas vraiment le genre de restaurant qui se prête à ce genre d'activité. Et puis ce n'est pas vraiment mon truc.

Subjugué. Voilà le mot juste, car dès que Tifa eut ouvert la porte je sentis presque ma mâchoire tomber sous le choc délicieux de cette douce vision. « Perfection. » est le seul mot que je réussis à lui dire sans avoir l'air trop idiot ou niais. Indéniablement, elle était la plus belle femme de tout Gaïa... et tous les styles lui allaient à merveille. Que voulez-vous, je n'invente rien, je ne fais qu'observer et émettre un avis parfaitement impartial. De son côté, elle vint me complimenter pour l'effort, mais en toute honnêteté je me sentais tel un pingouin endimanché devant une étoile scintillante. « Je... merci. » en me grattant l'arrière du crâne de ma main valide, l'autre occupée à maintenir ma veste sur mon épaule. Mais je n'eus pas le temps de dire grand chose de plus car nous allions être en retard, apparemment.

Après une cavalcade dans les rues bondées de Costa Del Sol, alors que la nuit commençait à tomber, je réprimais quelques commentaires sur le fait que me dépêcher de la sorte me donnait terriblement mal aux pieds. Bientôt nous serons installés à une table et j'aurais tout le temps de les faire se reposer un peu. Je n'étais pas à l'aise dans cette fort inhabituelle mais je n'en dis rien, évitant surtout de penser à mes chaussures jusqu'à ce que nous arrivâmes devant ledit restaurant. En quelques mots et enjambées, nous voilà désormais en plein milieu de cette salle bondée. Tout le monde s'était mis sur son trente-et-un mais aucune femme ne rivalisait avec ma compagne. Pour le reste par contre... J'ouvris alors la bouche pour apostropher le premier servant à proximité mais les lumières s'éteignirent déjà pour laisser place à cette chanteuse fort séduisante et pourtant à l'apparence si jeune. J'eus l'air idiot pendant quelques instants mais finalement le serveur me calcula. Merci pour la crampe...

En quelques gestes à peine, silencieusement, je prenais commande pour deux verres en guise d'apéritif. Désormais tranquille, je tendis donc l'oreille quant au chant inattendu et pourtant aussi doux que romantique.

Continuant à garder le silence, je glissais mes doigts entre ceux de Tifa, profitant de l'instant pour la contempler un peu plus après avoir installé ma veste sur le dossier de ma chaise. Je n'allais quand même pas la mettre à l'intérieur ! J'aurais eu l'impression d'être encore plus rigide.

(c) DΛNDELION

Lantana
⌖ Hail Weiss ! ⌖
Lantana
• Anniversaire : 9 avril
• Age : 25 ans
• Résidence : Gold Saucer
• Localisation : Ferme des Chocobos
Double compte : Tseng
Credits avatar : Guilty Crown - Yuzuhira Inori by me
Gils : 142

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 23 Mai - 20:14
PUF.png
When I touched you
I heard your heart beat faster
It was the first time I realised
that love becomes strength
Cloud & Tifa
nirb.gifmj16.gif
tumblr_muzjk1gvPg1qztgoio1_500.gif


Une salve d'applaudissements résonna entre les murs du tout nouveau restaurant alors que les notes de la musique s'éteignit peu à peu. Une légère brise marine souffla et fit virevolter légèrement sa robe. Lorsque le silence revint dans la salle, Lantana se tourna très légèrement les musiciens avec un nouveau signe de tête puis s'adressa à un technicien invisible d'un signe de la main. Cette fois-ci, la chanteuse fut elle-même plongée dans le noir, avant que la lumière, changeant à chaque mesure, ne revienne, s'allumant et s'éteignant au rythme de l'introduction musicale. La musique douce et romantique avait laissé place à quelque chose de plus pop et entraînant et lorsque Lantana commença à chanter, ce fut d'abord d'une voix bien plus sensuelle qu'auparavant. Cette fois-ci, pour s'accorder avec la musique, les clients avaient droit à un spectacle de jeux de lumière.

D'ordinaire, Lantana avait une petite troupe de danseur qui l'accompagnait dans chacune de ses représentations, mais cette fois-ci, elle avait opté sans danseurs et s'était alors orienté vers une performance un peu plus technique. Lorsqu'elle termina le premier couplet, elle détacha le micro de son support et tenant la jupe de sa robe d'une main, elle commença à déambuler parmi les tables, un projecteur la suivant. Approchant de la fin du pré-refrain, elle leva la main, et index levé vers le haut, dessina un cercle invisible avant de l'ouvrir et qu'un poisson-ange se matérialise comme par magie. Les réactions d'étonnements furent unanimes et montèrent légèrement en intensité lorsque l'animal aquatique commença à nager dans la salle, comme si de rien n'était. Très rapidement, le restaurant fut envahi de petites méduses et de toutes sortes de petits poissons aux vives couleurs. La pièce était désormais baignée d'une lumière bleue douce, donnant ainsi l'impression féérique d'être sous l'eau.

Sans l'aide d'une certaine Mademoiselle Jones, Lantana n'aurait jamais pu réussir un tel spectacle avec ces hologrammes.

Tout en continuant de chanter, Lantana passa près d'une table où se trouvait bien évidemment un couple et sourit entre deux paroles en voyant un poisson-ange venir tournoyer autour de la jolie brune apprêtée d'un sublime kimono avant de venir déposer un "bécot" sur le bout de son nez et de rejoindre ses compagnons aquatiques. Lantana retira délicatement l'une des fleurs blanches de ses cheveux, une marguerite blanche fraîchement cueillie, symbole d'amour loyal et de fidélité et la tendit à la belle brune, plantant son regard grenat, où brillaient plus que jamais des éclats de mako, dans le sien. Lorsqu'elle accepta son présent, elle s'éloigna finalement avec un petit geste de la main et retourna sur scène pour achever sa chanson.

Nouveau tonnerre d'applaudissements, plus longue cette fois, lorsque la musique s'arrêta. Lantana répondit l'enthousiasme du public avec un doux sourire, se permettant même parfois de lancer un petit clin d'œil au jeune homme blond qui accompagnait la brune ayant reçu sa fleur.

-J'espère que vous avez apprécié ma nouvelle chanson, qui sera bientôt disponible sur le network. Je vais devoir malheureusement vous quitter ici. Je vous laisse donc apprécier les plats excellents du restaurant.

Lantana quitta enfin la scène avec des applaudissements plus modérés cette fois-ci et traversa à nouveau la salle, s'arrêtant une fois ou deux pour un autographe ou un photo avant de se mettre finalement à table, en compagnie de l'un des gérant du restaurant. Le reste de la soirée se passa sans encombre, elle échangea quelques banalités et parla affaire brièvement avant de retourner à la villa où elle séjournait. Avant de plonger dans ses draps moelleux, elle s'attarda rapidement sur les réseaux sociaux, lisant en bien les commentaires de sa performance de ce soir, et esquissa un micro-sourire de satisfaction en songeant que les graines qu'elle avait plantées s'épanouissaient parfaitement comme elle le souhaitait.
Informations


.:.
Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy] - Page 3 5w7s
Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Lun 25 Mai - 13:19
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Si elle avait su que cette tenue lui ferait cet effet là, qu'il la regarderait avec autant d'intensité … elle l'aurait mise beaucoup plus tôt ! Il y a plus d'un an, en tout cas, car depuis, il avait régulièrement ce regard qui donnait l'impression qu'il la dévorait des yeux et qui la faisait toujours rougir. Elle n'avait jamais eu une très haute opinion d'elle-même, mais elle se sentait belle à chaque fois qu'il posait les yeux sur elle.
Quant à lui, il avait toujours été parfait pour elle, l'homme idéal, même avec sa tête de cochon et sa passe d'emo mal-aimable. Elle n'avait toujours eu d'yeux que pour lui et si le noir avait l'avantage de mettre le bleu de ses yeux en valeur, le blanc, franchement … ça lui faisait vraiment quelque chose. C'était sûrement la manifestions d'une sorte de fantasme enfoui. D'ailleurs, est-ce que Cloud avait un faible pour le style Wutaien ? Si c'était le cas, il n'en avait jamais parlé avant, mais il faut dire aussi qu'il ne passait pas tout leur temps à parler de ce genre de chose, la plupart du temps ils se contentaient de le découvrir et de le comprendre. Tifa n'avait d'ailleurs commencé à se poser des questions qu'à partir du moment où leur relation s'était officialisée et elle avait découvert beaucoup de chose sur elle-même, depuis. Par exemple, elle aimait se faire mordre. Elle n'aurait pas cru, avant ça.

Au restaurant, après avoir passer commande, Tifa s'intéressa longuement à la chanteuse qui se produisait sur scène, non sans jeter des coups d’œil régulier à Cloud qui avait l'air captivé. Elle reporta toute son attention sur lui quand elle sentit sa main se poser sur la sienne. Son cœur s'était emballé, sûrement l'effet de la musique romantique, de l'éclairage et de Cloud qui était si élégant dans sa chemise blanche.

— Elle est vraiment belle, hm … ? Dit-elle, l'air de rien, en reportant son regard sur la jolie chanteuse avec sa robe blanche. Elle avait une voix magnifique et cela lui donnait beaucoup de charme … mais tout le monde aura compris que c'était une question piège !

Les plat arrivèrent entre deux chansons, mais Tifa n'y toucha pas tout de suite, émerveillée par le spectacle holographique qui avait envahit la salle pour en faire un véritable royaume sous-marin. Elle qui portait tellement d'affection pour les fonds marins, elle ne pouvait pas être plus comblée ! Elle fut très amusée par la petite danse du poisson qui était venu lui tourner autour avant de mimer un baiser sur son nez, elle avait eut le réflexe d'y poser ses doigts juste après, même si elle n'avait rien sentit. Cela faisait clairement penser aux salles de réalités virtuelles qu'ils avaient pu expérimenté à la Shinra, chez Bugenhagen ou dans le Shera, plus récemment.

Oh. Je crois qu'il se passe quelque chose, entre nous … Dit-elle en se penchant vers Cloud après avoir reçu la fleur de la chanteuse qui était retournée sur scène.

Tifa participa aux applaudissements avec enthousiasme et admira encore un peu le charisme de l'artiste alors qu'elle répondait au sollicitation des fans, elle la lâcha du regard par correction lorsqu'elle partit s'installer plus loin dans la salle, revenant entièrement à son amoureux.

— Je ne savais pas que cette technologie était démocratisée à ce point.
 





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Invité
Invité
Anonymous
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Mer 3 Juin - 12:50


vQkG9.gif
Le calme entre
deux tempêtes

feat. Tifa

En effet, tout cela était tout bonnement surprenant... autant le spectacle que l'intérêt que je portais à la tenue actuelle de ma chère Tifa. Je crois même avoir senti son regard pourpre sur moi en quelques moments de la représentation, mais j'essayais de m'en cacher... je ne voulais pas non plus qu'elle se sache épier de la sorte, même par moi. C'était un peu étrange de la dévorer des yeux de cette façon, et devant tout le monde surtout ! Cela dit, ça ne m'empêcha pas de jouer de mes doigts sur les siens pendant la représentation de cette jeune et séduisante artiste.

J'avouerai d'ailleurs que je ne me suis pas forcément senti très à l'aise lorsqu'elle nous a approché pour déposer l'une de ses fleurs devant Tifa, à son attention. Premièrement parce que ça voulait dire que nous étions également sous les lumières vives dans cette salle obscure et que je n'aimais pas cela... et secondement parce que tout le monde pouvait alors profiter du charme accentué de ma compagne ce soir-là. Ce n'était pas au point à ce que j'aille faire un tour en coulisses pour expliquer ma façon de penser au responsable lumières, mais tout de même...

Aïe... une question piège à peine la fin du concert. Est-ce qu'elle était belle donc ? Oui un peu, c'est vrai... mais hors de question de le dire de cette manière. « Pas mal, mais un peu jeune. Je préfère les femmes fortes qui plus est. » en lui offrant donc un clin d'oeil, espérant qu'elle n'ait pas remarqué que cette artiste m'en avait également fait un. C'était sans doute pour me donner un message de courage ou pour me dire qu'elle trouvait ma compagne charmante, mais j'aurais très bien pu m'en passer car je pourrais frôler l'incident diplomatique de couple pour cela.

Est-ce l'effet atypique et oriental de sa tenue qui lui attirait d'autant plus de regards que d'habitude ? Je repensais à tout ce qui avait pu me mettre un peu mal à l'aise et j'essayais de le noyer dans quelques gorgées de mon cocktail. Je ne voulais pas me réfugier dans l'alcool, c'était trop simple et vraiment pas efficace, mais c'était un peu trop tentant là. C'est alors que Tifa reprit la parole pour parler de nous. « Entre nous ? Évidemment, cela crève les yeux auprès de tous. » en soufflant un rire amusé mais quelque peu nerveux par la même occasion. De plus, j'attrapais délicatement la fleur offerte par l'artiste pour la glisser dans les cheveux de ma jolie brune.

« C'était inattendu oui... mais il faut croire que certains ont des moyens ! » en me massant alors doucement le menton, pensif sur ce dernier point. Je ne pensais pas non plus que ce soit si démocratisé que cela... ce qui voulait dire qu'elle avait un riche entreprenant à sa botte. Est-ce pour cela que nous avions rencontré un faux Rufus ShinRa un peu plus tôt durant nos vacances ? Je ne sais pas... je réfléchis sans doute un peu trop, mais du coup ça rendait l'intérêt qu'elle avait eut à notre égard encore plus étrange ! Chasser le naturel et ce dernier revient au galop.

(c) DΛNDELION

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
    Sam 6 Juin - 21:51
«   Le calme entre deux tempêtes »
▵ Tifa & Cloud ▿






Fortes ? Il aimait les femmes fortes ? Ne comprenant certainement pas le terme dans le même sens que lui, Tifa fut un peu surprise, voir un peu gênée. Elle baissa instinctivement ses yeux vers sa poitrine et se pencha légèrement sur le côté pour vérifier si elle n'aurait pas prit des hanches ou des cuisses. Mais si, elle se disait bien qu'elle avait prit des fesses. Enfin, si ça lui plaisait … mais quand même ! Elle avait beau avoir une poitrine généreuse, Tifa n'avait jamais été ronde et elle avait d'ailleurs la taille et les hanches trop fines comparer à ses seins, ce qui lui valait parfois de sacrés maux de dos quand elle ne portait pas les bons soutiens-gorges.

— Oh … tu … tu me trouves forte ?

Et comme pour s'assurer de sa silhouette elle passa ses mains sur la large ceinture qui couvrait son ventre. Elle baissa alors les yeux vers les nombreux mets qu'ils avaient commandé … prendre du poids risquait de l'entraver dans son art martial, elle ne pouvait pas se le permettre ! Et puis mince, elle n'était pas forte ! Si ? Ou alors ça voulait dire qu'elle ne l'était pas assez au goût de Cloud, justement ? Oh, ou est-ce que c'était une sorte de message subliminal au sujet de leur conversation concernant un enfant ?

Ces deux-là se connaissait depuis l'enfance, personne ne les connaissait mieux qu'eux et pourtant ils avaient toujours cette manie de déformer – volontairement ou pas – les propos de l'autre. Cela avait créer tellement de quiproquos ! Alors, quand il prit sa remarque pour lui, elle eut un léger rire, tenant à rétablir la vérité, quitte à lui briser le cœur.

— Je parlais d'elle et moi mais … entre toi  et moi, cela ne fait plus de doute depuis longtemps. Ne t'inquiète pas, je ne te quitterais pas pour elle, les enfants le vivraient si mal … Faisant comme si c'était la seule raison, presque comme si elle se sacrifiait, non sans qu'un doux rire lui échappe à nouveau.

Quand il saisit la fleur pour l'approcher de ses cheveux, elle s'était légèrement penchée pour lui offrir un meilleur accès, souriant timidement de l'adorable attention. Elle goûta ensuite quelques mets ainsi que le vin de Wutai à l'arôme si particulier. A la remarque de son compagnon, Tifa se demanda si les effets spéciaux avaient vraiment été fournis par l'établissement, c'était possible si le restaurant avait pour but de donner régulièrement des dîners-spectacles, mais même si c'était le cas, cela représentait un sacré investissement.

— Hm … je crois que cette artiste se produit habituellement au Gold Saucer, le matériel vient peut-être de là … ou alors le restaurant est financé par Dio lui-même.

Le Gold Saucer s'étendrait au delà de ses frontières ? Ce n'était pas impossible, le propriétaire de ce véritable petit état en forme de cactus géant avait toujours vu grand, il n'était pas improbable d'imaginer qu'il s'était lancé dans une conquête du divertissement dans une des références mondiales en terme de destination de vacance.

Le reste du repas fut rythmé des mélodies exotiques du Wutai et Tifa sentit la détresse dans le regard de son amoureux quand le gérant prit le micro pour annoncer que le Karaoke était ouvert aux volontaires. Il n'avait visiblement pas assez but pour se laisser tenter et il avait l'air terrifié à l'idée qu'elle l’entraîne sur scène … Mais elle n'allait pas le torturer ce soir. Comme ils avaient finit leur repas, elle demanda l'addition.

— Une ballade sur la plage avant de rentrer ?

Cette semaine allait passer trop vite … c'était souvent ce qui arrivait dans les moments trop parfaits, mais Tifa comptait bien en profiter et elle se promit que cela se reproduirait bientôt. La prochaine fois ils partiraient avec les enfants, même avec Shelke ! Cela lui ferait le plus grand bien.

Tous les jours suivants ressemblèrent à celui-ci. Sérénité et insouciance.





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Contenu sponsorisé
Re: Le calme entre deux tempêtes [PV Cloudy]
   

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: