AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
-49%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S5 max
274 € 542 €
Voir le deal

 

 Shuriken, Fists and Boobs (pv: Tifa)

Invité
Invité
Anonymous
Shuriken, Fists and Boobs (pv: Tifa)
    Mer 12 Juin - 23:54
Shuriken, Fists & Boobs
Yuffie & Tifa
Un sifflement se fait entendre à travers les ruines; un sifflement atypique pour les ruines de Midgar. Puis, un bruit sourd retentit, comme un craquement sombre qui résonnait dans tous les recoins écroulés. Un shuriken se planta dans un monstre, transperçant sa carapace et l’empalant dans l’un des murs qui avaient vu de meilleurs jours; tout comme la créature, d’ailleurs.

La brunette apparut soudainement, empoignant son arme et le rangeant sur son dos. Sans s’arrêter, elle prit appui sur le mur derrière elle et s’assit sur l’une des parois effondrées, en hauteur. Regardant autour d’elle, la jeune femme semblait chercher quelque chose, ou quelqu’un. Elle semblait impatiente, exaspérée, même. La ninja sortit son portable qu’elle commença à parcourir, filtrant informations, messages et appels. Elle devrait remercier Reeve de lui avoir confié son nouveau téléphone. Même s’il prétendait que c’était pour le bien de l’organisation et qu’elle ne devait l’utiliser que pour le boulot, il devait se douter qu’elle l’utiliserait pour autre chose. Depuis quand était-elle du genre à faire ce qu’on demandait d’elle ?

« Merde! » Yuffie lança presque son portable sur le sol et ne s’arrêta que parce qu’elle savait que Reeve aurait définitivement sa tête, si elle le brisait. Et la dernière fois qu’une tête tranchée avait dans la vie de la native de Wutai, celle-ci avait créé plus d’un problème.

La raison de sa frustration ? Son amie n’était pas là, malgré le fait qu’elles aient un rendez-vous. Voulait-elle vraiment rester dans son petit traintrain quotidien, sans action et sans réel but ? Yuffie ne pourrait pas. Il fallait qu’elle bouge, qu’elle combatte, qu’elle vive. Elle ne comprenait pas la barmaid. Après leur grande  aventure, une aventure qui avait été remplie d’émotions et qui les avait tous changés, remplie de conviction, avait-elle tout perdu  de cette force qui l’avait animé, quelques années plus tôt ?

Prenant appui sur ses pieds, la jeune femme se releva et se mit à marcher le long des ruines. Frappant une pierre du bout du pied, Yuffie sortit son portable et composa le numéro du Septième Ciel dans l’espoir de la rejoindre d’une façon ou d’une autre. Le signal audio du message résonna dans le combiné; même les enfants n’avaient pas pris la peine de répondre.

« Tifa ? C’est Yuffie! » Son ton, tranchant et direct ne trahissait pas la frustration qu’elle ressentait. « J’voudrais pas t’importuner, mais je crois que tu as oublié quelque chose. Comme une amie, quelqu’une que tu admires et que tu considères comme une sœur. Probablement la meilleure personne que tu connaisses, en ce bas monde. » Sortant son shuriken, la jeune femme lançait l’étoile métallique en l’air, le rattrapant, le faisant tournoyer pendant qu’elle parlait à son amie. « Je t’attends dans les ruines de Midgar. Tu sais, pour cette chasse que je t’ai parlée; celle pour laquelle j’avais besoin de ta connaissance de la ville ? Alors, ramène tes gants et ta forte poitrine maintenant, avant que je ne m’fâches vraiment! » Alors qu’elle allait appuyer sur le bouton pour terminer la conversation, Yuffie reporta l’appareil à son oreille. « Okmercibeaucoupbye! »

Empochant l’appareil, la jeune femme s’accroupit et se remit à attendre; elle espérait que la combattante arriverait bientôt. La créature n’allait pas pouvoir rester bien longtemps sans être arrêtée.

:copyright: CRIMSON DAY

Tifa Lockheart
⊶ John Cena ! ⊷
Tifa Lockheart
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès & Gentiana
Credits avatar : Baka-neearts & moi
Gils : 1163

Inventaire
:
Re: Shuriken, Fists and Boobs (pv: Tifa)
    Jeu 13 Juin - 21:43
«   COME DOWN TO THE BLACK SEA WITH ME »
▵ Tifa & Ardyn ▿






Le tictac furibond de l'horloge était le seul son à briser le silence pesant qui s'était installé dans le bureau et traduisait l'humeur de la jeune barmaid dont les yeux grenats luisaient presque de colère. Les sourcils froncés, les bras croisés, elle ne cillait presque pas, les yeux droit rivés sur ses cibles. Il y a environ une heure, Tifa avait reçu un appelle de l'école, le proviseur lui-même venait de lui signaler que Marlène et Denzel étaient dans son bureau suite à une bagarre et qu'il souhaitait la voir au plus vite. La jeune femme ayant pas mal de choses à faire en ce jour à l'extérieur, elle avait déjà appelé quelqu'un un peu plus tôt pour la remplacer au bar, mais passer dans le bureau du directeur de l'école ne faisait vraiment pas partie de son programme ! Surtout que ce n'était pas la première fois que ça arrivait.

Les deux enfants ne faisaient pas les fières, quoique Marlène avait plus l'air de bouder que de vraiment se sentir coupable ! Un seul regard avait suffi et pour être sûre de s'être bien fait comprendre, elle avait mis ses poings sur ses hanches avant que le directeur ne l'invite à s'asseoir pour lui expliquer ce qu'il s'était passé. Apparemment, une bagarre s'était déclenchée pour une raison flou, Marlène avait frappé la première apparemment, après un échange musclé avec un premier camarade, un autre s'en était mêlé, entraînant Denzel à venir se battre lui aussi.

— Qu'est-ce que tu as à dire pour ta défense, Marlène Wallace ? Ce n'était pas le directeur qui parlait, mais bel et bien Tifa et la Déesse sait à quel point c'était mauvais signe qu'elle utilise votre nom complet !

La petite se défendit farouchement en assurant que c'était l'autre qui avait commencé, il avait d'abord insulté Denzel, puis quand Marlène avait pris sa défense il avait continué en l’insultant elle, son père et Tifa. En réalité, Tifa pouvait très bien comprendre la petite … A son âge elle aurait sûrement fait pareil, mais aujourd'hui elle devait être un exemple, la voix de la sagesse … Elle lui fit la morale, mais le proviseur en rajouta en évoquant le fait que ce n'était pas la première fois que ça arrivait, que c'était inadmissible et qu'au prochain débordement la petite serait exclues pour plusieurs jours. Tifa resta calme, mais la louve en elle commençait à se réveiller … l'autre enfant avait-il était interpellé pour son comportement ? Non. Le proviseur fit alors l'erreur du siècle en remettant en cause l'éducation qu'elle donnait à ses enfants. Elle sembla devenir aussi froide que Shiva elle-même en posant son regard de rage sur l'homme en costume si bien repassé. Elle s'était levée calmement puis avait fermement plaqué ses mains sur le bureau - qui grinça d'agonie - de l'homme qui sembla comprendre son erreur aussitôt.

— Vous n'avez aucun droit de juger l'éducation que j'apporte à ces enfants. Nous leur apprenons à respecter leurs semblables, ce n'est pas eux qui iraient se moquer ou chercher la bagarre avec d'autres. J'admets leurs tores, mais je vous interdis de remettre nos valeurs en cause, ils n'ont fait que se défendre contre une violence verbale qui a sûrement eu encore plus d'impact qu'un nez cassé.

Après un débat sur ce qui était plus « intolérable » Tifa quitta l'école avec les enfants. Elle retourna directement au Septième Ciel et les punis dans leur chambre, car malgré qu'elle ait pris leur défense d'un point de vue morale, ils devaient comprendre que tout ne pouvait pas se régler à grand renfort de coups de poing … Elle pouvait comprendre que c'était difficile à concevoir, surtout pour Marlène qui avait grandi avec des éco-terroristes ! Et puis, le plus vexant dans ce qu'avait dit le directeur … c'est qu'il n'avait peut-être pas totalement tore. Le fait est que oui, les enfants grandissaient dans un environnement plutôt violent, entourés de guerriers … Et puis Tifa s'inquiétait déjà suffisamment pour ce rôle de mère qui était arrivé beaucoup trop tôt dans sa vie ! Elle avait toujours peur de ne pas faire les choses bien … et ce crétin qui se la ramenait avec ses principes. « Nyanyanya, pas gentil de casser le nez ! Nyanyanya, il l'a bien cherché aussi, ce morveux ! »

— Heu, Tifa … ? Le jeune qu'elle avait appelé en renfort pour le bar avait presque peur de l'aborder. Y a cette Yuffie qui vous a laissé un mess-
— Oh bon sang, Yuffie !!! Coupa-t-elle avant de partir presque aussitôt en courant. Elle revint quelque seconde plus tôt. Je heu … merci ! Est-ce que tu pourras faire la fermeture et veiller à ce que les enfants ne sortent pas de leur chambre jusqu'à mon retour ?  Enfin sauf pour faire leurs corvées. Elle alla attraper ses gants et ses matérias - sa forte poitrine tenait encore suffisamment bien pour qu'elle n'ai pas besoin de l'attraper. Je te donnerai un supplément, je dois absolument filer ! Merci encore !

Et puis elle se mit à courir … courir comme si elle avait Sephiroth qui lui collait au derrière ! Yuffie allait lui faire une sacré scène … Mais cela dit, cette petite virée tombait plutôt bien, elle avait hâte de réduire quelques monstres en bouillie ! Sa petite course eut déjà le don de pas mal la défouler, si bien que c'est une Tifa tout à fait désolée qui arriva à bout de souffle devant la jeune ninja et non plus l'incarnation d'une sorte de Titan enragé, celle-là même qui avait bien faillit jeter le bureau de ce foutu directeur par la fenêtre. Ce n'était définitivement pas étonnant que Marlène soit violente, vous allez me dire ? Sauf que j'ai dis « faillit ». Elle ne l'avait pas fait. C'était ça, être une adulte.

— Yuffie ! Je suis désolée j'ai eu un imprévu … Elle reprit son souffle en se disant qu'elle s'était encroûtée à jouer les serveuses. Marlène a cassé le nez d'un garçon à l'école et le directeur en a fait tout un fourrage de chocobo …

Le pire, c'est que l'élève en question était plus âgé que Denzel, alors c'était doublement bien fait, il n'avait qu'à pas s'en prendre à plus jeune que lui ! Mais bon, Tifa devait être une figure maternelle responsable et exemplaire … elle ne pouvait pas se permettre de dire ce genre de chose … enfin, elle était seule avec Yuffie, là, alors …

— Il était trois classes au-dessus d'elle ! Franchement, ça lui apprendra à s'en prendre à plus petit que lui. Tu sais qu'ils ne lui ont rien dit alors que c'est lui qui a commencé à les agresser verbalement ? Grr …

Oui, cela lui arrivait de grogner.

— Excuse-moi, Yuffie. Est-ce que ça va, toi ?





http://dark6nika.deviantart.com/

.:.

Promise beyond the stars:
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: