AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Dim 22 Jan - 23:08

The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


« Juris,
La prolifération grandissante des monstres inquiète de plus en plus les voyageurs, surtout dans la région de Midgar où le phénomène semble le plus important. Je ne saurais ni m'en réjouir, ni vraiment m'en inquiéter, même si quelque chose ne tourne clairement pas rond ces derniers temps … le fait est que cela me fait plus de travail et c'est toujours bon à prendre. Je pense que le monde n'ira jamais vraiment bien, c'est à ce demander si c'est bien utile de continuer à se battre …
Comme la région est plus dangereuse à cause des monstres - qui, en plus d'être de plus  en plus nombreux sont également plus agressifs – cela me permet de gagner de plus fortes primes. J'ai pu acheter un arbre à chat à Condchat, mais il semble totalement s'en désintéresser, on dirait qu'il préfère continuer à grimper sur les murs … la tapisserie est fichue, les rideaux aussi … mais tant pis.
Aujourd'hui, j'ai exécuté une mission à la mine de mythrile des marais, un marchant de Kalm avait besoin que je retrouve de la marchandise perdu, ça n'a pas été si difficile, juste la routine. C'est sur le chemin du retour que tout s'est compliqué … je revenais de Kalm et venait de laisser mon chocobo au relais de Midgar … »


C'est avec la satisfaction d'une journée de travail bien fait que la jeune mercenaire se dirigeait à pied vers Edge. Pour cela, elle devait traverser les rues fantômes de Midgar, une citée bien sinistre où le gris régnait en maître à longueur d'année. L'automne avait apporté un vent humide qui faisait virevolter ses cheveux blonds et son long imperméable fétiche : blanc avec une pointe élégante de bleu givré. Ses yeux étaient couverts de lentille d'un bleu-gris assez uniforme afin de cacher leur lueur atypique et leur couleur dépareillé qui pouvait parfois attirer bien trop l'attention à son goût.

Arrivé aux portes de cette ancienne forteresse, elle avait l'habitude de couper à travers maintes ruelles méconnues et désertes pour arriver plus vite à bon port, cela lui permettait en même temps de jeter un œil ici et là afin de potentiellement trouver quelques objets ou autres matériaux utiles. Elle faisaient bien quelques mauvaises rencontres avec un tel itinéraire, mais ce n'est pas quelques monstres ou autres crapules qui allaient impressionner Reanbell Valdès.

C'était la fin de la journée et le ciel devenait un peu plus sombre chaque minute, elle envisageait déjà de passer commander une pizza sur le chemin du retour mais elle allait bientôt rencontrer un contre-temps qui risquait de contre-carrer ses projets. Une lueur dans les décombres la laissa miroiter la trouvaille d'un petit trésor, elle aurait juré que c'était une matéria … Mais non, juste un vulgaire reste de boule à neige coloré. Accroupie au milieu de nulle-part, elle prit cependant le temps de l'observer en détail … elle était abîmée et même craquelé mais l'intérieur était en bon état. C'était un Mog chevauchant un Chocobo au milieu d'une tempête de paillette. Cela irait assez bien avec sa collection de petites licornes … elle rangea le bibelot dans la grande poche de son manteau, c'est à ce moment là qu'elle entendit un bruit … le bruit caractéristique des pas qui font craquer les décombres, c'était assez loin. Discrète, elle resta accroupi pour jeter un œil vers l'intrus … peut-être un monstres ou un vagabond …

Non.

Les yeux de la mercenaire s’affûtèrent sous l'effet de la surprise … elle avait tout de suite reconnu l'uniforme ! Elle observa l'individu quelques instants, se disant que c'était peut-être un sans abris qui avait récupérer ça sur un cadavre ou dans un des nombreux conteneurs que Deepground avait laissé derrière eux après leur défaite. Non. Le costume était en très bon état … Ce n'était peut-être pas si surprenant qu'il y ait eu quelques survivant à cette guerre, mais que faisait-il là, au milieu de Midgar, encore en uniforme ? Ce n'était certainement pas le comportement d'un soldat isolé venant de perdre son armée. Il avait l'air de errer sans but pourtant … ou alors il patrouillait ?

Reanbell jeta un coup d’œil à l'horloge son PHS … Bon sang, des heures supp' non payées ! Elle détestait ça, mais elle ne pouvait décemment pas rentrer chez-elle comme si de rien n'était après ça ! Elle décida donc de le suivre dans l'espoir d'en apprendre un peu plus. Les rumeurs qui circulaient sur la vieille Tour Shinra étaient peut-être plus que des divagations paranoïaques post-traumatiques … Et si des survivants du Deepground étaient en train de se rassembler ?

Elle le suivit donc longuement … sans qu'il ne se passe rien d'intéressant. Le soleil avait disparu à l'horizon lorsque la mercenaire fini par perdre patience, elle n'allait pas faire ça toute la nuit non plus, et de toute évidence, ce type ne suivait aucun itinéraire précis … il avait l'air de juste … se balader ! Alors, elle décida d'agir pour abréger l'enquête. Elle chargea la puissance de sa matéria foudre dans son pistolet afin de pouvoir le sonner un bon coup, cependant, au moment de se redresser pour viser … il n'y avait plus personne. ...



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
Gils : 128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Sam 4 Fév - 22:34

Quand Deepground part

à la cueillette aux

champignons
© AkumaCursed


Alors j’étais sorti. Pour la première fois depuis longtemps, j’avais remis le nez dehors, dans ce monde immense qui me tendait les bras. Qui nous tendait les bras, à moi et à mes frères et sœurs de Deepground. Quelques années auparavant, aucun d’entre nous n’avait encore vu la lumière du jour, senti la pluie sur leur peau, vu le soleil, la lune. Nous vivions sous terre, comme des rats. Rejetés par les humains, qui pourtant nous avaient créés, en quelque sorte. Ces êtres inférieurs… Ce sont eux qui auraient dû vivre cachés. Cachés de tous à cause de leurs faiblesses.

D’ailleurs, cet endroit me rappelait ces dernières. Toutes ces ruines… Si les rôles avaient été inversés, tout aurait été si simple pour nous. Nous n’aurions fait qu’une bouchée des dangers, écrasé les ennemis aussi facilement qu’il l’était de le faire avec le plus ridicule de tous les insectes. Ah, mais non, ce sont nous, les monstres ! Les horribles créatures. Fut un temps où j’aurais pu me battre pour défendre ceux qui m’avaient fait. Maintenant, je ne souhaitais que la mort de tous ces misérables. Oh, et ma liberté, le point le plus important. Une fois que nous pourrons vivre librement, je trouverai quelque chose à faire. Quoi ? Aucune idée… Je n’y avais jamais vraiment réfléchi auparavant, et pour être tout à fait honnête, je ne sais même pas comment vivent les êtres « normaux ». Enfin, je sais qu’ils travaillent pour gagner de l’argent, mais quels sont ces travaux ? Il semble y en avoir des tas, allant du plus insignifiant au… Moins insignifiant, je suppose.

Mes pas se stoppèrent finalement, alors que je sentais quelque chose derrière moi. Je n’étais pas seul. Ici ? Qui était donc assez fou pour se rendre dans un tel endroit ? Peut-être juste un sale mioche qui s’aventurerait dans le coin. Mais vu ce que j’arrivais à capter, ce n’était pas un enfant, non. Plutôt quelqu’un qui voulait « jouer ». Un sourire mauvais étira mes lèvres alors que je bondissais vers l’arrière, passant derrière la silhouette.

« - Surprise. Alors, jeune fille, on se promène seule ? »

Je soufflais doucement sur les cheveux blonds devant moi, puis riais, me préparant à esquiver la prochaine « contre-attaque ». Je n’avais pas peur des faibles poings d’une gamine, mais l’arme qu’elle portait était un peu plus dangereuse.

« - Pourtant, les histoires apprennent aux enfants que les créatures diaboliques rôdent, non ? »



.:.


Dernière édition par Cahya le Jeu 2 Mar - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Mar 7 Fév - 10:17

The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


Son premier réflexe, lorsqu'elle sentit une voix grave souffler dans ses cheveux, fut de se retourner si vivement qu'on aurait juré qu'elle avait activé une magie de vitesse pour donner un coup crosse dans le visage du malotrue qui avait osé  franchir la distance conventionnel de confort ; malheureusement, il était aussi vif et surtout très averti et la cross frôla simplement son menton de près. Dans le même élan, la mercenaire pressa la détente lié à la matéria de son arme qui cracha une gerbe d'éclairs bleutés. Elle avait très bien visé, mais une fois encore, le soldat de Deepground s'avérait être à la hauteur de la réputation de son armée.

— Il n'y a pas d'enfant ici. Trancha-t-elle le plus sincèrement du monde, sans penser au fait que malgré ses vingt-trois ans et tous ses efforts pour durcir sa voix délicate, elle avait toujours l'air d'une ado, une gamine fragile aux yeux d'un soldat qui ne devait pourtant pas être beaucoup plus vieux qu'elle.

Elle l'observa un instant … dans le feu de l'action, ce type aurait pu être n'importe qui d'autre qu'elle l'aurait quand même attaqué par réflexe et elle venait seulement de prendre le temps de le détailler pour s'assurer que c'était bien lui qu'elle cherchait … et cela se voyait au premier coup d’œil. Non seulement son uniforme était parfaitement identifiable, mais en plus, comme il ne portait pas de casque, il devenait encore plus remarquable avec ses cheveux roux vifs. Alors qu'elle le détaillait calmement – elle ne semblait effectivement pas le moins du monde impressionnée – elle plissa légèrement les yeux, sceptique.

— Et puis, comment peux-tu savoir ce que l'on raconte aux enfants ? Ça m'étonnerait que les Restricteurs vous racontaient ce genre de chose, à vous, les soldats.

Cela pouvait passer pour une sorte de vanne vouée à stimuler le conflit, pourtant, le ton parfaitement neutre de sa voix et son air légèrement curieux semblait bien montrer que c'était une vraie question. Après tout, elle qui ne parvenait pas à discerner le sarcasme, il serait bien étonnant qu'elle en fasse preuve ! Elle était un peu perturbée qu'un soldat écervelée qui avait vu pour la première fois la lumière du jour il y a seulement quelques mois semble déjà en savoir plus qu'elle sur les habitudes des humains. Elle était donc réellement curieuse de savoir comment il avait appris ça, car elle ne se doutait justement pas le moins du monde que cette réplique était justement une vanne vouée à stimuler l'esprit de compétition. Et non, elle ne trouva pas de question plus pertinente à poser, comme par exemple : qu'est-ce que tu fais là ? Où sont tes copains ? Si elle parvenait à le maîtriser, elle aurait de toute façon tout le temps qu'elle voulait pour  l'interroger sur ce genre de banalités.

Tout en parlant, elle le tenait toujours en joue, cette fois si elle pressait la détente, ce serait une vraie balle qui partirait. Elle avait également chargé la puissance de sa matéria temps, elle était rapide, mais cette fois un véritable sort de vitesse risquait bien de lui être indispensable.



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
Gils : 128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Mar 21 Fév - 16:31

Quand Deepground part

à la cueillette aux

champignons
© AkumaCursed


Elle était mignonne, la petite blonde, à me soutenir qu’elle n’était pas une enfant, et patati, et patata. Franchement, est-ce qu’elle m’avait bien regardé ? Moi, le grand type portant une lance, tatoué et piercé de partout, aux vêtements parsemés de ces veines de Mako qui sont propres à l’uniforme de Deepground ? Beaucoup nous avaient déjà vus, le plus souvent avant de ne plus rien voir du tout. Mais même sans ça, ne puais-je pas le danger à plein nez ? Ou alors, elle était si inconsciente qu’elle se pensait capable de me battre. Pourquoi pas. Mais je n’avais même pas envie de la blesser. Plutôt de la regarder se débattre, voir son petit corps s’épuiser, ses grands yeux perdre cet éclat de rébellion qu’ils avaient, puis de l’observer s’écrouler sous la fatigue. A ce moment-là, je ne savais pas trop ce que je pourrais faire d’elle. La ramener ? Ou la laisser là ? Ce n’était en bref qu’un passe-temps, un amusement passager pendant que je repérais les lieux. Je me promenais, et en même temps, jouais un rôle d’éclaireur pour mon groupe. Et savoir qu’il y avait des gamines qui ne se sentaient plus dans les parages… Ouais, ça pouvait servir.

Elle me posa une question, et je croisais simplement les bras, la fixant. J’espérais qu’elle comprendrait que pour le moment, je ne comptais pas la frapper. Ca ne m’intéressait pas de me battre face à une mioche. Je voyais plus grand, je valais mieux que ça.

« - Je n’en sais rien, gamine. » disais-je, un peu pour l’agacer avec ce surnom. « C’était une simple supposition. Mais je suis sûr que les « adultes responsables » racontent plein de choses aux enfants. Comme par exemple… Que le grand amour existe. Que la vie a un sens. Que le monde ira mieux. Que les rêves se réalisent ! »

J’éclatais de rire à cette dernière phrase, secouant la tête.

« - Quelles idioties. La vie est laide et ingrate, et c’est la loi du plus fort qui prime sur tout le reste. Y’a pas de « rêves » qui tiennent. Ah lala… » Je soupirais. « Pas étonnant que les humains soient de si faibles créatures, quand on voit avec quoi on les construit. »

Rien à voir avec ce que j’avais pu subir. Ce que nous avions pu subir, sous cette terre que certains foulaient avec innocence et insouciance. Comme si tout n’était que paix, amour et petites fleurs ! Je posais un regard dur sur la blondinette, ne perdant pas mon sourire légèrement moqueur, pour le coup.

« - Et toi, jeune fille. Avec quelles foutaises t’a-t-on bercée ? »



.:.


Dernière édition par Cahya le Jeu 2 Mar - 11:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Ven 24 Fév - 15:34

The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


Son visage resta parfaitement impassible devant le sobriquet qu'il n'était certainement pas le premier ni le dernier à lui donner. C'est vrai que c'était un peu agaçant de toujours être prise pour une enfant, mais elle prenait cela comme un avantage et comme la plupart des adversaires qu'elle rencontrait pour la première fois, il la sous-estimait … et il n'y avait pas plus grand avantage, car elle, elle savait exactement ce dont était capable un soldat de Deepground.

Elle haussa un sourcil devant les étranges suppositions du soldat. Elle ne savait pas ce que c'était que ce « grand amour » dont il parlait. Est-ce que c'était un genre de créature censée se cacher sous les lits ? Quant au sens de la vie, elle ne serait certainement pas encore là si elle s'était donné la peine d'y réfléchir. Elle s'était simplement habituée à survivre, puisque c'était les dernières volontés de la seule personne qu'elle ait jamais aimé, bien que cela fut comme une fille aime un père.

— Je ne vois pas pourquoi ils raconteraient ça. Lâcha-t-elle alors en plissant les yeux, d'un air si incrédule que c'en était déconcertant.

Non franchement, c'était étrange. Ce qui était encore plus étrange, c'était qu'elle ait une telle conversation avec un ennemi. On lui disait qu'elle était bizarre parfois et elle commençait à comprendre … Est-ce qu'elle avait l'air de ça, aux yeux des gens ? Enfin, au moins elle, elle était bien mieux habillée.

— Ils ne sont pas si mal. Rétorqua-t-elle en haussant les épaules, alors que son adversaire déplorait la condition humaine. C'est eux qui ont inventé la Vodka et les consoles de jeux. Précisa-t-elle, confiante.

Reanbell s'était toujours sentie différente à juste raison. Elle n'était pas née d'une mère et d'un père, mais d'une cuve, même la plupart des soldats du Deepground avait été porté par une mère, mais pas elle. Ajoutons à cela cette étrange manie qu'elle avait de ne jamais tomber malade et cela lui donnait de très bonnes raisons de penser qu'elle n'était pas humaine. Elle pensait cela sans prétention ni apitoiement, c'était simple un fait, elle ne correspondait pas vraiment à la définition que l'on peut faire d'un être humain, surtout qu'elle n'avait jamais vraiment réussi à bien communiquer avec eux … Alors, les gens la trouvait encore bien plus bizarre lorsqu'elle faisait allusion à leur condition humaine, comme si elle n'en faisait pas partie, mais toujours avec ce genre de neutralité et d'objectivité presque scientifique.

Elle n'avait pas un seul instant baissé son arme, mais elle sembla refaire le point sur sa cible lorsqu'il lui posa cette étrange question qu'elle ne fut pas sûre de très bien comprendre. Est-ce qu'elle en posait des questions, elle ? Franchement, quel drôle de personnage. Il pourrait lui offrir un verre – chose qu'elle estimait de parfaitement innocente, parce que la dragues et autres parades de séduction faisaient partie des nombreuses choses qui lui échappaient complètement – avant de commencer à l'interroger sur elle.

— Tu parles beaucoup, non ? C'est typique des méchants de bande dessinée. Ce qui est typique chez eux, aussi, c'est de perdre, tu le savais ?

A ces mots, elle pressa la détente en visant le genou de son adversaire, activant du même temps une magie de vitesse qui lui donna assez d'élan pour sauter au dessus de la tête de son adversaire avant même de savoir s'il était parvenu à éviter la première balle. Parler, ce n'était pas trop son truc à elle … elle préférait frapper et poser les questions ensuite.  



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
Gils : 128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Ven 24 Fév - 19:17

Quand Deepground part

à la cueillette aux

champignons
© AkumaCursed


C’était habituel… Tellement habituel que ça ne faisait que me blaser. Faisons le point sur ce que je vous dis : oui, j’ai été créé pour combattre. Et j’adore ça. J’en ai besoin, autant que de Mako, pour pouvoir vivre. Je me sens littéralement rouiller sur place lorsque je ne me bats pas pendant longtemps. Ces derniers mois ont été une véritable torture, et j’étais devenu invivable en bas. Encore plus que d’habitude, entendons-nous. Alors, oui, bien sûr, elle voulait se battre, mais comme tout bon humain, ou créature humaine, ou quoi que ce soit qui ne venait pas du même endroit que moi, elle n’avait même pas songé à l’idée que j’aurais seulement pu discuter puis repartir. Pour une fois que je voulais jouer ! Bien typique des humains… Même si je continuais à l’appeler comme ça, je commençais à me poser des questions. Elle avait plus l’air d’être une spectatrice de cette vie grouillante, comme moi. Mais ça n’était pas vraiment le moment d’y réfléchir, plutôt celui de commencer à se défendre. Saleté de gosse.

Je prenais la balle dans la jambe sans broncher, grimaçant légèrement alors que mon bras venait chercher ma lance, la tirant. Elle pensait avoir le dessus niveau vitesse, elle se trompait. Je profitais de la lourdeur de mon arme et de mon mouvement pour la récupérer afin de lui donner un peu d’élan, visant pour balayer la demoiselle. Je ne voulais pas la transpercer, seulement l’envoyer au sol plus loin. Son corps fin risquait d’entrer douloureusement en contact avec le manche de ma lance, qui allait l’accompagner jusqu’à ce qu’elle s’envole. Comme un oiseau. Un oiseau crevé, en l’occurrence, mais bon. Non, je n’allais pas la tuer, sauf si elle m’ennuyait, mais je gardais en tête mon but : errer un peu dans le coin, repérer les environs, les gens, et rapporter ça chez moi.

« - Oh, hey, doucement, jeune fille. Je ne crois pas que tu m’aies demandé mon avis avant de commencer à jouer. »

Je tapais légèrement mon pied au sol. Ouais. Ma jambe me faisait mal maintenant. Bouh. Je suis triste. Je restais sur place, évitant de montrer la douleur qui commençait à se montrer, alors que je regardais la blonde.

« - Tu agresses souvent les gens comme ça ? Et puis d’abord… C’est quoi, une « bande dessinée » ? » disais-je, la regardant avec dédain.

Je connaissais les livres, jusque-là ça allait, on en avait aussi, en bas. Des choses peu intéressantes, certes, mais nous avions de quoi nous divertir. Enfin… Divertir était un grand mot, plutôt de quoi nous cultiver. Mais si je savais qu’il y avait des dessins dans certains bouquins, j’avais du mal à imaginer que certains étaient uniquement composés de ça. Et puis, pourquoi « bande », d’abord ? Ca n’avait pas de couverture ? Maintenant, j’imaginais une espèce de rouleau avec des dessins bizarres dessus, qu’on déroulait pour regarder. Non, je devais sûrement me tromper. Mais bon, il ne faut pas le dire.

« - Aller, gamine, excuse-toi. Dis « Je suis désolée monsieur de vous avoir tiré dessus avec mon arme » ! »

Je me moquais un peu d’elle. Beaucoup, même. Mais je ne compte pas… Non, je ne vais pas me faire avoir par une mioche humaine. Ca serait franchement la honte !



.:.


Dernière édition par Cahya le Jeu 2 Mar - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Dim 26 Fév - 15:31



The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


Si sa balle n'avait pas raté sa cible, c'était tout comme. Elle savait très bien quel entraînement les soldats de Deepground recevait, elle aussi avait bénéficié des enseignements de la résistance à la douleur. Cependant, avec une balle dans le genou, il ne devrait physiquement pas être en mesure de se déplacer aussi facilement qu'à l'accoutumé. Alors qu'elle était en l'air en cherchant déjà à viser d'autres membres stratégiques qui pourraient immobiliser sa cible sans l'empêcher de répondre à ses questions lorsqu'elle en aurait besoin, la lance de son adversaire rencontra brutalement son flan, l'envoyant quelques mètres plus loin, comme si elle n'eut été qu'une balle de base-balle. Étant donné la nature non létale et même non contondante de l'attaque, la mercenaire fut assez surprise d'en venir à la conclusion qu'il avait simplement voulu la repousser … sans lui faire de mal ?

Comme le coup avait dévié son vol, l’atterrissage ne fut pas aussi parfait que prévu et elle fit une petite roulade sur le côté avant de retomber sur ses pieds - enfin, un pied et un genou - d'un seul geste souple, braquant à nouveau son arme sur l'adversaire qui ne semblait pas bien décidé à passer aux choses sérieuses. Tout ça n'était qu'un jeu pour lui, mais comment l'en blâmer ? Il ne pouvait en être autrement aux yeux de ces soldats. Si elle n'irait pas jusqu'à avoir de la peine pour eux – bien qu'elle soit très bien placée pour savoir qu'ils en mériteraient – elle savait ce qui les poussait à agir ainsi.


« - Tu agresses souvent les gens comme ça ? Et puis d’abord… C’est quoi, une « bande dessinée » ? »

— C'est un genre de livre illustré en mieux. J'arrive pas à croire que tu saches ce que les gens disent aux enfants alors que tu ne sais pas ça. Répondit-elle avec beaucoup de sérieux, le tenant toujours en joue.

Les bandes dessinées furent une des choses qui l'émerveilla le plus à sa sorti de Deepground, elle avait tout de suite adoré ces histoires épiques et capillotractés de super-héros combattant des super-vilains. Reanbell était d'ailleurs un nom qu'elle avait trouvé dans l'une d'elles, même si ce n'était pas très connu. Elle puisait la quasi totalité de ses autres pseudonymes dans ces histoires fantastiques. Cela lui échappait totalement que ce type ai perdu son temps à louper ce qu'il y a de plus essentiel à savoir sur la culture de ce monde.

Elle ne jugea pas utile de répondre à sa première question qui lui semblait bien futile à côté de l'autre. C'était peut-être un soldat d'une armée fasciste et extrémiste, mais ce n'était pas une raison pour rester parfaitement inculte. Elle plissa ensuite les yeux devant l'exigence du drôle de bonhomme. Qu'elle s’excuse ? Pourquoi diantre ferait-elle ça ? Elle ne s'excusait déjà pas quand elle marchait sur le pied de quelqu'un dans le train, alors là …

—  Mais je ne suis pas désolée. Affirma-t-elle, ne comprenant pas pourquoi elle devrait mentir à sa demande. Si tu n'as pas envie de te battre, alors on peut directement passer à l'interrogatoire : qu'est-ce que tu fais là et où sont tes amis ?

Il était peut-être seul, un survivant perdu et errant sans but depuis la chute de son empire. Ou peut-être que les gémissements de la Tour n'étaient pas que le grincements de la taule.



Reanbell Valdès
©️ Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Chéri, ça va couper ⊷
avatar
• Anniversaire : 2 mai
• Age : 26 ans
• Résidence : Junon
• Localisation : Everywhere °°
Double compte : Vincent Sexy Valentine
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Lun 27 Fév - 1:36


Quand Deepground
va à la
cueillette
aux
champignons
et
moi aussi

Comment pouvait-il encore y avoir des disparus avec le nombre de patrouilles cerclant la ville d’Edge ? Si les soldats faisaient bien leur boulot, d’aucun ne devrait laisser des civils se balader dans la ville en ruines sans escorte. Il ne devrait même pas les laisser s’y balader du tout. Toutefois, à en regarder le prix que des mercenaires réclamaient pour récupérer des matériaux dans la zone dangereuse oui Reanmoche je parle de toi, bisou, on comprenait aisément pourquoi certaines personnes préféraient faire le job eux-mêmes. Aussi, en se mettant à leur place, la guerrière songeait qu’elle refuserait également de se laisser enfermer par des frontières, quelle qu’en soit la raison. Pourtant, Light était une bonne élève et un bon soldat. Sa capacité à obéir aux ordres bêtes méchants sans poser de question l’avait rapidement hissé au sein des grades, car un apophtegme disait qu’on ne pouvait savoir commander dignement si l’on ne savait pas obéir. Aussi, elle le méritait, on ne peut pas lui retirer cela non plus. Pourtant, au final, Lightning était plus excellente combattante que capitaine. Le commandement ne lui saillait guère vraiment, elle était incapable, comme les héros d'avant, de souder une équipe et de l’élever au combat, de créer cette cohésion de bataillon exemplaire. Un aspect qu’elle regrette dans sa carrière, Lightning s’est avouée vaincue et évolue désormais de façon solitaire dans ses missions (dans la mesure du possible). Aujourd’hui ne fait pas exception, bien qu’il fût conseillé aux soldats d’effectuer les chasses en équipe, elle avait décidé de sortir du cocon d’Edge seule, à nouveau. D’humeur maussade, Lightning avait revêtu son armure sombre pour dissuader quelconque civil de venir la déranger, l’occasion s’étant présentée quand elle s'était dirigée vers l’enceinte de la zone sécuritaire. Elle ne voulait voir les gens et ne s’était donc pas risquée à s’afficher avec son plastron à l’effigie de la WRO. Je n’en sais pas plus que vous, je passe le plus clair de mon temps à Junon, laissez-moi bosser. Voilà le flot de vents qu’elle s’était épargnée d’envoyer avec son apparat de guerrière qu’il ne faut pas venir emmerder. Même si on commençait à la connaître au sein d’Edge, Lightning n’avait décemment pas le minois avenant qu’on irait aborder spontanément et tant mieux. La petite couleur de cheveux girly n’aidait en rien à attirer la sympathie, vraiment en rien, et encore tant mieux. La raison de son humeur cafardeuse n’était pas sans rapport avec cette sorte de mission qui traînait en longueur, notamment ces enlèvements-morts-autres. Il n’y avait rien de pire pour elle que ce genre d’affaire non résolue dans la seconde… ou dans la journée, si l'on veut se montrer plus réaliste. Demander de résoudre des cas de disparition en interdisant pourtant l’accès à certains secteurs, c’était un peu comme demander à un enfant de résoudre un puzzle en jetant préalablement quelques pièces à la poubelle. C’était dénué de toute logique selon elle.

D’obscurs nuages masquaient le soleil, dont les rayons bataillaient bravement pour percer l’épaisse chape de plomb. Atmosphère polluée au rendez-vous, comme d’habitude. Une silhouette solitaire arpentait le squelette du Midgar abandonné, où régnait une ambiance post-apocalyptique au calme morne, parfois troublé par l’apparition de monstres. Une épidémie rampant les rues désolées qui n’avaient de cesse de se répandre malgré les efforts employés pour l’éradiquer. Le monde n’allait pas mieux depuis la catastrophe d’Oméga sauvée in-extremis, la sérénité n’était jamais vraiment revenue. En fait, plus on avançait dans le temps, plus le monde semblait aller mal. Croisant parfois quelques autres patrouilles dont elle s’éloigna dignement, faire équipe, non merci, salut, Lightning se chargea de nettoyer un secteur proche d’Edge, afin d’apporter une petite aide à ceux qui gardaient les frontières. Une décharge de travail en somme. De rien. Cela ne durerait pas de toute façon. Chaque jour, il fallait faire le nettoyage, telle une maison qui prend rapidement la poussière. La Rose avait le mérite d’être efficace, ce qui lui valait de pouvoir nettoyer un peu plus qu’un secteur périphérique. Lorsque le ciel s’obscurcit davantage, annonçant le trépas de la journée, et que Lightning décida qu’il était temps de se retirer, un coup de feu retint son attention. Un tireur solitaire et non un petit groupe de milice. La guerrière jugea bon d’aller voir de quoi il en retournait. Par quelques bonds bien placés, elle termina son ascension au premier étage d’un immeuble dépareillé et dépourvu de façade, lui donnant une vue pleine sur la rue d’où semblait provenir le tir. Son regard ne tarda pas à tomber sur deux individus, le plus proche n’étant autre que la mercenaire, l’encore et toujours Reanbell, à croire que Light avait un abonnement chez cette mini-warrior. Le deuxième, qu’elle aperçut ensuite et qui se tenait un peu plus éloigné, était inconnu au bataillon. Light avait pour coutume de ne jamais juger à l’apparence, elle-même ne portant pas des armures l’affiliant toujours facilement à son camp, mais n'était-ce pas le néon bleu propre à Deepground sur ses bas ? Les Tsviets étant soigneusement répertoriés, Lightning considéra de mémoire que ce rouquin n’en était pas un. Elle était aussi à peu près certaine ne l’avoir jamais vu… d’un autre côté, elle n’avait pas vraiment compté et prêté attention aux ennemis morts par son épée. Ne voulant pas insulter Reanbell en intervenant prématurément, Lightning se contenta de s’asseoir sur le rebord de son perchoir et laisser pendre ses jambes dans le vide, tentant d’écouter quelques bribes de conversations au passage. Une sacrée feignasse, en effet. Si la blondinette pouvait faire le boulot seule, elle en serait arrangée, mais les soldats de cette unité était peut-être un peu trop doués. Oui en gros, elle s’inquiétait, mais vous n'êtes pas censés savoir. Aussi, son enquête mise en pause sur les disparitions allait pouvoir reprendre son cours, Deepground n'était pas innocent dans l'affaire, force était de croire. En tout cas, les deux n’étaient pas vraiment passé aux choses sérieuses (avait-elle entendu le mot « bande dessinée » d’ailleurs ?! Difficile d'en avoir la certitude à cette distance).

Etant positionnée en retrait, certes, mais derrière Reanbell, l’ennemi ne tarda pas à repérer l’intruse perchée à l’étage de l'immeuble délabrée. Oh, elle ne voulait surtout pas déranger, rester assise lui convenait très bien, la journée avait été fatigante. « Faites comme si je n’étais pas là », dit-elle d’ailleurs d'une voix portante et désinvolte pour se décharger des regards dans sa direction. Et puis, Light était curieuse et elle aussi, elle voulait connaître les réponses qu'il avait à donner aux questions de Reanbell. Même si elles n'auraient évidemment pas grande valeur.


HARLEY-

.:.



OUR HOPES AND EXPECTATIONS
BLACK HOLES AND REVELATIONS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
Gils : 128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Jeu 2 Mar - 11:13

Quand Deepground part

à la cueillette aux

champignons
© AkumaCursed


Mon coup avait fait mouche, et je l’avais envoyée valdinguer plus loin. Juste assez pour avoir le temps de me remettre du coup de feu. Ca faisait mal ! Moi qui avais été si gentil… Les humains étaient tous de gros ingrats. Rien d’étonnant en somme, je le savais déjà, mais je pensais passer une journée paisible à faire mon travail de recherches plutôt que d’être retenu ici par une petite pisseuse. Pourtant, je ne comptais toujours pas me battre. « La flemme ». Je n’avais jamais vraiment su ce qu’était de la flemme jusqu’à quelques temps encore. On n’avait pas vraiment le droit d’être flemmard, chez Deepground. Cela pouvait même résulter en des punitions. Mais c’était le bon vieux temps ! Et maintenant, nous nous rapprochions presque de l’état d’esprit des créatures inférieures. Nous développions des émotions plus diversifiées que de la simple haine, de la fierté, de la colère. Notre échec nous avait fait découvrir la déception, et la peur. Croyez-le ou non, mais nous ne voulions pas mourir.

Nous ne voulons pas mourir.

Je secouais la tête pour moi-même, essayant de me sortir cette idée du crâne. Nous n’étions pas faibles, nous n’étions pas vulnérables ! Simplement… Temporairement affaiblis. J’ignorais son explication sur ces fameuses « bandes dessinées », écoutée distraitement, mais me redressais à sa question suivante. J’esquissais même un sourire amusé et surpris. La petite peste. Elle osait ? Elle avait vraiment du cran. Ou alors, elle était totalement naïve et inconsciente. Je plantais le bas de ma lance dans le sol, la regardant une nouvelle fois.

« - Tu aimerais bien savoir, hein ? Mais dis-moi, pourquoi je te répondrais ? »

Je tapais plus fort ma jambe contre le sol. Elle qui hurlait sa souffrance, j’aurais aimé pouvoir lui dire de se taire. Ma douleur m’agaçait, et me rendait un peu moins patient. J’avais envie d’en finir, et la tuer aurait été si simple à faire. J’aurais pu juste retourner à mes occupations, mais ce n’était pas mon rôle. Mon regard se fit plus dur, plus haineux envers elle, jusqu’à ce qu’il soit détourné brusquement par une silhouette plus loin. Une autre personne ? Etait-ce un piège ? Je poussais un petit son d’agacement et en même temps de surprise. Si c’était leur plan, c’était plutôt bien joué. Mais à en juger par la désinvolture de la seconde demoiselle, elles ne devaient pas avoir monté cette stratégie.

« - Et toi alors ? Quand comptais-tu me dire que tu avais amené une amie à notre rendez-vous ? » disais-je en désignant ladite amie d’un mouvement de menton.

Elle nous précisa pourtant de ne pas faire attention à elle, et à ça, je levais les yeux au ciel. Incroyable.

« - Oh oui, bien sûûûr. Je suis en présence de deux personnes voulant visiblement ma disparition et celle de mon groupe, pourquoi ne pas ignorer l’une d’elles ? »

Les humains étaient-ils tous aussi idiots ? Ou alors, c’était les femmes… Non, nous avions beaucoup de femmes à Deepground, et elles étaient aussi compétentes que les hommes. Peut-être était-ce dont seulement les humaines qui étaient aussi stupides. Une piste à creuser. Oh non, attendez. J’en ai rien à faire, en fait.

« - Peut-on s’arrêter là ? Ou est-ce que nous allons danser cette danse encore une fois de plus ? Parce que je perds mon temps, à cause de toi et ton amie, petite. »

Je resserrais ma prise sur ma lance et la sortais du sol, en mettant la pointe vers le bas. Elle allait encore vouloir se battre ? Si oui, j’étais prêt, mais cette fois, ce serait la lame qui rencontrerait son flanc.



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Jeu 2 Mar - 21:41

The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


Et bien, elle voulait bien se montrer arrangeante, même avec un ennemi qui ne le méritait clairement pas, mais il n'y mettait vraiment pas du sien. S'il n'avait pas envie de se battre, il fallait qu'il fasse un effort pour se montrer coopératif ! Sinon, tant pis pour lui, elle ne se montrerait plus indulgente et peu importe ce dont il avait envie ou non … il allait devoir se battre ou se laisser plomber le derrière. Restant toujours parfaitement neutre, bien qu'un peu las et le tenant toujours en joue, elle secoua légèrement son canon comme pour attirer l'attention de son adversaire sur ce détail meurtrier.

— Parce que sinon tu vas finir avec un taux de plomb létal dans le corps.

Elle se doutait bien qu'il ne parlerait pas si facilement, c'est pour ça qu'elle frappait toujours avant de poser les questions ! C'était bien la peine de faire semblant de ne pas vouloir se battre, lui, c'était un soldat du Deepground, sa cervelle n'était programmé à réfléchir que pour ça, c'est en tout cas ce dont elle était convaincue. Il lui faisait perdre son temps, c'est tout, elle allait lui démolir l'autre genou, il pouvait bien taper du pied tant qu'il voulait, après ça, il ne pourrait plus courir bien loin !

C'est à ce moment là qu'il évoqua une certaine « amie » qu'elle aurait amené avec elle. Ne voyant pas où il voulait en venir, et redoutant un banal subterfuge, la blonde ne le lâcha pas des yeux, mais une profonde lassitude pu se lire sur son visage lorsqu'elle entendit la voix de cette maudite Fatning. En fait, elle n'était pas réellement mécontente de la savoir là, car cela faisait un témoin supplémentaire qui pourrait bien attester que les soldats de Deepground se baladent toujours dans le coin … au moins un, en tout cas. Mais par principe, Reanbell n'aimait pas qu'on s'occupe de ses affaires ou qu'on l'interrompt en plein interrogatoire.

— Je te ferais remarquer que tu me déranges en plein interrogatoire, Fatning, cet idiot était sur le point de tout balancer.

Elle ne mentait qu'à moitié, car si le soldat n'était pas réellement sur le point de parler, elle, elle était sur le point de le faire parler. Son adversaire pensait sincèrement qu'il était tombé dans une sorte de piège, mais elles auraient été bien mal avisées d'organiser un tel guet-apens à deux …

Entre lui qui ne voulait pas correctement se battre et se faire casser les dents pour procéder à un interrogatoire classique, et la rose qui venait interrompre sa difficile entreprise en attirant l'attention pour se pavaner, cette altercation était devenue une blague ridicule. Cela s'éternisait alors que le soleil avait presque complètement disparu à l'horizon et le pire dans tout ça, c'est qu'elle n'était même pas payée pour ça ! A la base, elle s'était dit qu'elle pourrait tirer une belle sommes des informations qu'elle aurait retiré de cet entretiens, mais maintenant que la soldate de la WRO était là, elle ne pouvait plus compter dessus … sauf si elle s'arrangeait pour être la seule à entendre ce que le roux avait à dire.

— C'est toi qui me fait perdre mon temps, grand, rétorqua-t-elle farouchement, et qu'est-ce que vous avez tous à danser ? C'est une sorte de nouvelle mode d'interaction social, un truc comme ça ?

Elle semblait un peu froissée par cette histoire de danse que Fatning avait déjà évoqué quelques jours plus tôt seulement, parce qu'elle avait l'impression d'avoir de nouveau affaire à une de ces convention social qui lui échappait complètement et que personne ne voulait lui expliquer.

— Maintenant : tu réponds ou du te bats.

Sa magie de vitesse était encore active et elle était sur ses gardes. Prête à lui tirer dans l'autre genou, prête à esquiver, aussi, s'il décidait d'attaquer le premier.



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Chéri, ça va couper ⊷
avatar
• Anniversaire : 2 mai
• Age : 26 ans
• Résidence : Junon
• Localisation : Everywhere °°
Double compte : Vincent Sexy Valentine
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Dim 5 Mar - 22:28


Quand Deepground
va à la
cueillette
aux
champignons
et
moi aussi

Aurait-elle dû apporter le thé et les petits gâteaux ? Cela faisait assez salon par ici. Et qu’il était bavard, cet ennemi, notamment pour tourner en rond. Typique des bandes dessinées (ou dessins animés) en effet, où le méchant dévoilait son plan aux gentils en long et en large sous prétexte qu’il allait les tuer juste après. Il y en a qui avaient vraiment du temps à perdre dans leur vie. En l’occurrence, la situation était encore pire, car le sujet de conversation n’était même pas le plan de l’ennemi, celui-ci était très grossièrement esquivé. « Tu aimerais bien savoir, hein ? Mais dis-moi, pourquoi je te répondrais ? …  … Et toi alors ? Quand comptais-tu me dire que tu avais amené une amie à notre rendez-vous ? » Un flot de questions dénuées d’intérêt, probablement pour gagner du temps et à juste cause… le rouquin était blessé. Le regard alerte de Light se plissa légèrement à cette constatation. Cela témoignait d’une incapacité flagrante de réflexe. Flagrante et surprenante. Au SOLDAT, on ne pouvait même pas prétendre à la Seconde classe si l’on était incapable d’anticiper les tirs et parer les balles. Probablement un autre indice du niveau de cet inconnu pourtant chez Deepground et pourtant muni d’une arme qui aurait dû lui servir à cet effet. Dès que Lightning voulut se décharger (assez ironiquement certes) de l’attention du duo, l'adversaire ne tarda pas à contre-attaquer avec sa rhétorique chaloupant sévèrement « Oh oui, bien sûûûr. Je suis en présence de deux personnes voulant visiblement ma disparition et celle de mon groupe, pourquoi ne pas ignorer l’une d’elles ? » La jolie soldat croisa paresseusement les jambes en lui offrant un petit sourire narquois. Parce qu’elle te l'a demandé gentiment ? était la question sous-jacente et sarcastique de son attitude nonchalante, mais voyez-vous, elle avait mieux à faire que participer à ce commérage futile. Chers gens, allez droit au but s’il-vous-plait je n’ai pas votre temps. « Je te ferais remarquer que tu me déranges en plein interrogatoire, Fatning, cet idiot était sur le point de tout balancer » Laissant reposer son arme sur sa cuisse, Lightning gratifia l’auditoire d’un soupir blasé en guise de réponse. Puis, elle haussa légèrement les sourcils, son discret sourire moqueur allant du rouge à la blonde. Le faire balancer quoi, au juste ? La conversation ne s’était pas avérée fructueuse jusque là, à moins qu’elle avait eu le temps de lui extorquer un spoiler du dernier épisode de Tex Avery… dans la mesure où ça parlait bien de cartoon par ici. A refuser de relever les petites remarques des deux, la rose allait encore passer pour la snobinarde de service. Heureusement, l’occasion de se rattraper lui fut donner : « et qu'est-ce que vous avez tous à danser ? C'est une sorte de nouvelle mode d'interaction social, un truc comme ça ? … Maintenant tu réponds ou tu te bats ». Light savait désormais avec certitude que Reanmoche avait une grosse lacune en terme de langage et de réflexion sur ce même langage, car cette expression, la mercenaire l’avait entendue plusieurs fois mais n’avait toujours pas créer de lien avec une définition approximative, malgré les contextes. Pour autant, la rose ne la laissa pas dans sa misère : « Danser, c’est aussi une expression qui signifie "tergiverser", Reanmoche. L’homme que tu as en face de toi est un expert en la matière alors… » Lightning resserra la main sur le manche de son arme « ... Permettez ».

Ce dernier mot fut inaudible, car broyé par le bruit d’un éclair tombant du ciel et s’abattant sur l’ennemi. Depuis qu’elle avait récupéré cette matéria, Lightning en faisait un usage abusif dans l’espoir de lui faire gagner en niveau. Cette entrée en matière explosive lui coûta un brin d’énergie non négligeable, mais qui faisait pâle figure en comparaison à ce que son ancienne matéria maître l’avait habituée. Quel outrage de l’avoir perdue si bêtement… la guerrière s’en mordait encore les doigts de honte. Le sort à peine lancé, Lightning se propulsa de son perchoir pour frapper l’ennemi juste après la foudre : percuter sa jambe blessée du talon et frapper son flanc du plat de l’épée. Evidemment, il ne fallait pas le tuer pour avoir les réponses cherchées. On pouvait d’ores et déjà constaté la différence de patience entre les deux femmes. Le capitaine avait la fâcheuse tendance à rapidement bourriner. Du coup, en effet, on n'aurait pas pu occulter sa présence bien longtemps même si on l'avait voulu. « Je réitère la question qui t’a été posée : que fais-tu ici ? », demanda t-elle sèchement, sans être trahie une seule seconde par sa respiration un peu coupée par le sort. Tout en la reprenant calmement, Light leva l’épée en une position de garde qui n’était pas sans rappeler celle de Sephiroth, avec ce placement horizontal de la lame (Elle venait effectivement de l’école de ses admirateurs, et alors ?). Le rouquin avait bien raison de s’inquiéter de la présence de ces deux filles. A moins qu’il ne sût cavaler plus rapidement que les balles, Light le considérait fichu. Le moindre mouvement pourrait lui être fatal, étant donné l’esprit et les réflexes affutés des demoiselles. Il avait intérêt à ne pas vouloir se gratter le nez d’ailleurs. « Tu vis dans la Tour, n’est-ce pas ? ». Les restes agonisants de Deepground, avait suggéré Reanbell. L’enquête et sa future infiltration planifiée par la WRO, oui, Light n’avait pas perdu de vue ces objectifs. La mission avortée avec Reanbell lui était pas mal restée en travers de la gorge d’ailleurs, elle aurait eu du mal à trouver la motivation nécessaire sans l'apparition miraculeuse de ce gaillard débusqué par la mercenaire. Merci, face de crapaud.


HARLEY-

.:.



OUR HOPES AND EXPECTATIONS
BLACK HOLES AND REVELATIONS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
Gils : 128

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Jeu 23 Mar - 11:27

Quand Deepground part

à la cueillette aux

champignons
© AkumaCursed


Elles m’énervaient un peu, toutes les deux. J’étais parvenu à reculer pour ne pas me prendre la foudre, mais j’étais à présent au sol. J’étais rouillé, que voulez-vous. Passer du temps à s’inquiéter plus de sa survie que de son aptitude au combat… C’était une erreur. Et elle ne se reproduirait plus, ça, vous en avez la certitude. Mais en attendant, elles me menaçaient. Bouh, j’ai peeeeur ! J’esquissais un léger sourire. Je crois qu’elles n’ont vraiment pas compris : Si je suis encore ici, c’est parce que je le veux bien. J’aurais parfaitement pu les blesser et les laisser là. En préférant la lame plutôt que son côté lorsque j’avais repoussé la blondinette, par exemple. Et maintenant, mademoiselle « J’ai une grosse épée et je sais à peu près m’en servir » voulait me menacer ? Je ne prendrais même pas la peine de m’énerver. Ce n’est pas une défaite, ça. Ce sont deux pisseuses qui ont décidé de jouer les grandes. C’est bien. C’est mignon. Mais un peu inutile. Je resserrais légèrement ma prise sur mon arme, sans la bouger. Pas la peine…

« - T’es mignonne. Mais je t’emmerde, pétasse. » lâchais-je comme seule réponse à sa question stupide.

Un nuage de fumée assez léger mais tout de même gênant se forma. Ah, la matéria Quitter… La matéria du faible, selon certains. Pour moi, il suffit juste d’en faire bon usage, comme maintenant, et elle peut devenir un très bon allié. Puis, à la suite, j’utilisais Temps, et me relevait rapidement de ce fait, m’éloignant le plus que je le pouvais tant que la fumée était encore présente. Je faisais fi de ma fatigue et de ma blessure. On nous apprenait ça aussi. A utiliser notre corps jusqu’à épuisement, et même au-delà. Nous devions presque être comme des machines. Ne rien ressentir, ni physiquement, ni émotionnellement.

Une fois certain d’être bien éloigné, je me tournais vers les silhouettes des deux femmes et exécutais une révérence volontairement exagérée, avant de profiter des restants de ma vitesse augmentée pour m’en aller. Franchement, je n’allais rien dire aux autres. Et perdre face à elles… Ouais, ça me les aurait bien brisées.



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Suricate grincheux ⊷
avatar
• Anniversaire : 25 décembre
• Age : 23 ans
• Résidence : Edge
• Localisation : Edge
Double compte : Tifa Lockheart & Lucrecia Crescent
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Sam 25 Mar - 9:29

The butterfly who
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Dream about a Maiden
Reanbell
&
Cahya, Fatning


 

 



 





Little stalker
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons


Sa bouche était devenue un parfait circonflexe devant la réflexion de la soldate qui lui expliqua très aimablement d'où venait cette façon de danser à tout bout de champ. Une expression, encore ! Elle aurait dû s'en douter ! Elle foudroya sa camarade du regard avec bien peu de gratitude pour ces explications. En fait, si elle préférait en savoir le plus possible sur toutes ces choses qu'elle avait tant de mal à comprendre, elle n'aimait pas du tout qu'on le lui explique … parce que cela la plaçait dans une position inférieur par rapport à l'autre qui sait et pour qui toutes ces choses farfelues semblaient tellement évidentes !

— Ouais, ben c'est stupide. Rétorqua-t-elle avec toute la mauvaise foi dont elle était capable. Nous sommes là à un haut niveau de maturité, mesdames et messieurs !

Et comme si ça ne suffisait pas qu'elle vienne piétiner son interrogatoire – qu'elle était toujours certaine de mener d'une main de maître – Lightning lança un assaut sur son adversaire. Non mais d'où elle sortait pour piquer les ennemies que d'autres s'étaient donné tant de mal à débusquer ? Bon d'accord, elle était tombée sur celui-là par hasard, mais ce n'était pas une raison ! Le truc qui pouvait être un peu irritant avec les gens qui venait de Deepground, c'est qu'ils avaient rarement l'air affecté par les attaques physiques. Peut-être qu'insulter leur « empereur » autoproclamé aurait plus d'effet, elle se souvenait avoir croisé une petite escouade de Deepground lors de leur raide, avoir insulté Weiss de « gros porc-épique » avait été plutôt efficace pour les énerver.

Elle esquissa un petit geste agacé devant l'assaut de la soldate qui lui piquait maintenant ses questions. Franchement c'était pas fair-play, et elle l'aurait sûrement suivit de prêt jusqu'à lui faire le même coup si elle n'avait pas mieux à faire ! Tant pis, elle trouverait bien une autre façon de se venger, une façon que la rose ne remarquerait sûrement pas – car pour Rean, un rien pouvait lui paraître une terrible vengeance parfois.

— ça c'était bien envoyé. Et c'est pas qu'une expression. Approuva la teigne devant l'insulte du rouquin et c'était profondément bête et méchant de sa part. Vengeance !

Au final, elle se retrouvèrent le bec dans l'eau, le rouquin activa une magie de fuite et lorsque l'épais brouillard se dissipa, l'homme était beaucoup trop loin pour être atteint. Reanbell tenta quand même pour la forme, levant son pistolet vers sa lointaine silhouette … la distance n'était pas un souci pour la visée, la puissance de son arme en revanche … Et puis, le temps de viser, il était déjà en train de se carapater. La blonde poussa un profond soupir las … Elle n'était pas assez payer pour lui courir après, de toute façon, sa simple présence ici était déjà une information précieuse, que Lightning allait devoir colporter, puisqu'elle tenait tant à lui piquer la vedette.

— Voilà, t'as vu ce que t'as fais, Fatning ? Il est parti à cause de toi. Oui, ne pas faire l'effort de lui courir après lui permettait aussi de lui donner une bonne raison de se plaindre.  



Reanbell Valdès
© Gasmask & Dark6Nika



.:.

:Ƹ̴Ӂ̴Ʒ:
 

Petites pattes & grumpies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Chéri, ça va couper ⊷
avatar
• Anniversaire : 2 mai
• Age : 26 ans
• Résidence : Junon
• Localisation : Everywhere °°
Double compte : Vincent Sexy Valentine
Gils : 639

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   Mar 28 Mar - 15:33


Quand Deepground
va à la
cueillette
aux
champignons
et
moi aussi

Lightning vit la fumée et pendant un instant elle se dit: c’est bon je vais me prendre un brasier dans la face, ça m’apprendra à faire la maligne. Sauf que non. L’homme disparut. C'était une fuite ! Et oui, la petite Lightning ne savait pas exactement comment fonctionnait ce genre de matéria, elle n’en avait jamais fait l'usage et n’avait pas assisté à beaucoup de repli du genre. Ce devait être arrivé une ou deux fois sous ses yeux tout au plus, il y a un bail. Si Reanbell témoigna d'une certaine réactivité en tirant sur du rien du tout, Lightning examina l'idée de poursuivre l'adversaire de la même façon qu'on regarde un film avec une boîte de pop corn dans la main. Elle l'observa, cette idée, quoi, mais ne la mit pas à exécution. La flemme , ce n'était pas nécessaire et c'était la fin de journée en plus ! Surtout que, apparemment, cet ennemi  n'était pas aussi signifiant qu'un Tsviet. Une Rosso ou un Nero aurait eu un fort répondant, même face à deux adversaires, surtout face à deux adversaires. La prochaine fois qu'on croiserait celui-ci, avec un peu de chance, il n'aurait nul part où fuir. Parce qu'on avait enfin matière à pousser les investigations sur la Tour ! Depuis le temps que Light se plaignait de la stagnation des plans de la WRO sur le sujet... Sereine, elle observait la direction que l'homme avait prise avec un petit sourire satisfait.« Voilà, t'as vu ce que t'as fais, Fatning ? Il est parti à cause de toi. »

« En effet. Si je n'étais pas intervenue, il serait resté discuter avec toi et aurait répondu à toutes tes questions. Quel dommage », répondit Lightning en appuyant une main sur la hanche, une pose faussement ennuyée. Elle tourna la tête vers elle pour lui adresser un clin d’œil de fausse complicité : « Ça, c'était de l'ironie » précisa t-elle, en référence à leur précédent échange sur le sarcasme. Reanbell avait assez de mal, apparemment, à interpréter les paroles des autres, ainsi que leurs intentions par ces paroles. Cela laissait de la belle marge à la guerrière pour se foutre de sa poire. « Je n’étais pas très optimiste quant au déroulement de cet interrogatoire, je le reconnais », en même temps, elle n’était optimiste en rien du tout ! Mais à côté de ça, on ne pouvait pas espérer de réponse d'un ennemi sans la force et l'usure, or c'est aussi la force qui avait poussé cette cible dehors. Toute personne d’origine militaire ou glauquement militaire subit forcément l’entraînement à se taire, à garder une information secrète et ne jamais la révéler quelle qu’en soit le prix. Un entraînement d’autant plus drastique que l’importance du grade, et donc des informations confiées en fonction du grade. A Deepground, ce dût être encore plus éprouvant que chez les turks, c’est tout du moins ce que Light supposait de cette soi-disant élite. Elite qui venait de se carapater la queue entre les jambes. C'est gratuit, de rien. « Mais il fallait bien qu’on rappelle qui sont les boss ici », conclue t-elle en marquant ses propos d'un petit mouvement du poing, retenant son sourire amusé pour afficher un air de warrior. En vrai même si son humour est au ras des pâquerettes, il vaut toujours mieux que celui de Reanmoche. Cessant la plaisanterie, elle reprit avec un brin de contentement dans la voix : « Heureusement que tu l’as débusqué, grâce à toi, les informations que j’ai à transmettre obligeront Reeve à faire bouger les choses. Ou alors c’est moi qui l’y obligerait » C’est vrai qu’elle était tellement chiante... « Le mystère sur cette fichue Tour plane depuis suffisamment longtemps comme ça. Allez, bon vent Reanmoche », salua t-elle avant d'effectuer un grand bond dans le sens inverse, choisissant son point de fuite par l'étage du bâtiment qu'elle avait quitté, exprès pour ne pas faire le même chemin que l'affreuse, elle l'avait assez vue. Ça faisait du bien de se dire qu'on ne rentrait pas les mains vides, au point qu'elle avait complimenté la mercenaire sans même le faire exprès.

HARLEY-

.:.



OUR HOPES AND EXPECTATIONS
BLACK HOLES AND REVELATIONS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Deepground part à la cueillette aux champignons [PV. Cahya + Fatning] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maeko || « Il faut toujours semer derrière soi un prétexte pour revenir, quand on part. »
» [PV] Quand tout part en fumée. {Lyrad}
» Quand Silvero part à la Chasse ! Oups ! A la Plage...
» CELESTIN ♣ Quand on confond un clafoutis et une part de clafoutis, on vient pas la ramener !
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Midgar-
Sauter vers: