AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 35 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Gils : 925
MessageSujet: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Dim 2 Déc - 14:50



On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Prêtresse de Shiva


Au retour de l'intervention qui avait eu lieu au village Glaçon il y a quelques temps déjà, les équipes de la WRO avait ramené avec eux un certain nombre de survivants, la plupart en état suffisamment bon pour se remettre rapidement et être conscient. Dans ce lot, il y avait eut une poignée de blessés grave entourés d'une famille ou d'amis pour veiller à leur chevet et renseigner les soldats et les médecins sur leur identité … tous avaient été identifiés, sauf une.
Une femme aux longs cheveux de jais coiffés d'une frange et habillée en noir avait été retrouvée non loin du village, dans la neige. Personne ne savait qui elle était, ni d'où elle venait, ni comment elle pouvait encore montrer des signes vitaux actifs alors qu'elle avait dû passer un certain temps dans le coma dans la neige. Elle avait été examinée et rapidement mise dans une cuve de survie. On avait détecté sur elle quelques cicatrices, parmi elles, celles qu'elle portait au niveaux des côtes semblait un peu plus récente que les autres. Les examens sanguins avaient révélé quelques chose d'atypique … de non humain. Elle suscitait beaucoup de questions chez ceux qui l'avaient recueillit, mais la jeune femme au charme mystérieux restait silencieuse, les yeux clos, inerte … gardant ses réponses pour elle.

La rivière de la vie avait rejeté son corps avec de nombreux autres et la déesse l'avait investie d'une mission désespérée. Son esprit avait cependant un peu de mal à reprendre pied avec le vivant, elle qui avait dérivée pendant si longtemps avec le flot des âmes de la planète. Elle ne s'était jamais totalement endormie comme la plupart de ses contemporains, car quelque chose la rattachait à la vie envers et contre tout. Le regret, l'inquiétude … l'amour. Son amour pour un être qui avait été touché par les ténèbres, qui avait été englouti par le désespoir et le chagrin, rongé par la haine et la soif de vengeance. Elle dérivait dans le flot paisible des âmes, mais elle était toujours à sa recherche … Elle avait toujours été à sa recherche. Il resta pendant longtemps à la fois si proche et inaccessible, jusqu'à ce qu'il quitte sa prison de torture. A partir de là, il s'éloigna d'elle, pourtant, elle pouvait parfois l'apercevoir … mais il restait sourd à ses signes et ses messages. Rien ne pouvait plus l'apaiser …

Il y avait peut-être un espoir ? Quelle ironie.

La mystérieuses endormie ne donna aucun signe de changement pendant des jours, jusqu'à ce moment … Elle sentait la détresse de celui qu'elle aimait, elle sentait également qu'il s'approchait d'un point de non retour … Il ne devait pas faire ça !
Dans la pièce où elle sommeillait dans sa cuve, entourée d'autres convalescents maintenues en vie tant bien que mal, la température commença à chuter drastiquement. La personne s'occupant de la maintenance s'en rendit compte lorsque de la buée sortie de sa bouche après une gorgée de café tiède. Il pensa d'abord à un problème de climatisation ou de ventilation, mais il remarqua rapidement le givre qui avait lentement tapissé la paroi de verre du sarcophage de la Jane Doe locale. Après avoir prit le temps d'examiner le phénomène, il prévint rapidement ses supérieurs, un peu en panique car la glace commençait à transformer les lieux en congélateur géant … et cela pouvait devenir un risque pour les autres patients ou même la sécurité de la base sous-marine de Junon.

Un lien se brisa … et elle commença à entendre des voix. Pas la planète, pas dans sa tête … c'était de vraies voix, de vrais sons.

Doucement, elle ouvrit les paupières pour apercevoir la silhouette trouble d'un homme et c'était si trouble qu'elle crut voir un instant la personne qu'elle tenait tant à retrouver … Son regard semblait absent, mais après un instant qui dura suffisamment longtemps pour laisser quelques questions à se poser à propos d'un réveil effectif, elle fit enfin son premier mouvement. Sa main se leva doucement pour se déposer contre le verre qui l'enfermait et le givre commença à fumer tant il était froid, le verre ne tarda pas à se fissurer et elle tomba en avant sans pouvoir se rattraper. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas eut de corps !

Elle perdit brièvement connaissance, ne sentant pas vraiment sa chute, mais elle tenta de se redresser assez vite … sans pour autant y parvenir. Elle tentait de rassembler ses esprits, mais elle était assez perturbée par le fait que le liquide dans lequel elle baignait un peu plus tôt l'avait laissée parfaitement sèche … Le monde avait changé, elle le savait … mais quel étrange technologie !


 

.:.

 
   
❝  Gentiana Izunia, prêtresse de Shiva ❞
Shhh, let's rest in peace, love. ×
          BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 51

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Lun 3 Déc - 19:34




On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

C'était déjà la quatrième fois que tu refusais l'appel ; car là, maintenant, tout de suite, ce n'était tellement pas le moment de te déranger. Faut dire que tu ne voyais pas ce qu'il pourrait se passer de plus crucial que les deux escouades qui s'en étaient allés depuis plusieurs heures maintenant à leur mission respective. Tu ne cessaient de jongler d'une équipe à l'autre pour être au courant de leurs avancés.

La première concernait la libération de Tifa, censée vous la ramener saine et sauve ; tandis que l'autre concernait l'exploration scientifique de la cité des anciens, sous la direction du chef du département scientifique en personne sur les lieux, Ardyn Izunia, il avait amené avec lui Lucrecia, qui avait été collé au train par Vincent.

Ce qui te fit finalement changé d'avis sur ton comportement, ce fut lorsque Cait Sith te recommanda de t'y préoccuper car un souci dans l'un des laboratoires de Junon alertait de plus en plus la sécurité de la base sous-marine tout entière ! Autant dire que pour le coup, tu ordonnas à Cait Sith de réceptionner les appels des deux escouades tandis que tu te levais immédiatement de ton siège pour aller voir de tes propres yeux, ou du moins, sortir de la salle de réunion où tu étais enfermé pour clairement montrer que tu allais t'en occuper.

En effet, tu étais sur place dans cette même base qui visiblement était en état d'alerte par une... menace encore inconnue. Si tu n'étais pas dans ton bureau au QG de la WRO mais en ces lieux, c'était à l'origine pour venir observer de tes propres yeux des séries de robots encore en fabrication dans un des laboratoires, poussé par ton plaisir coupable dès qu'il s'agissait de robotique.

À peine sortie de la salle de réunion, c'est dans un simple couloir que tu commenças une communication téléphonique avec ce qu'il te semblait être le scientifique qui entretenait jusqu'alors la surveillance de plusieurs cuves de survie. Même s'il articulait difficilement et que ses dents claquaient comme s'il avait horriblement froid, il te mit au courant très vite de ce qu'il se passait, à savoir le réveil d'une femme précédemment à l'intérieur d'une des cuves, une patiente particulière car c'était celle qui avait été retrouvée non loin du village Glaçon, dans la neige. Redite moi le numéro de votre laboratoire, j'arrive immédiatement. Et après en avoir reçu la réponse, cela te fit prendre la direction du laboratoire X87NA3.

Ainsi, la mystérieuses endormie qui avait suscité beaucoup de questions suite à ses examens sanguins était désormais belle et bien réveillé ! Même si, d'après ton interlocuteur, "réveillée" était un bien grand mot, puisqu'en effet : elle était encore un peu dans les vapes. Voilà à peine quelques secondes qu'elle était sortie de sa cuve, le surveillant scientifique s'était immédiatement précipité sur elle pour lui éviter un douloureux réveil en la rattrapant à moitié lorsqu'elle était tombée. Et tandis qu'il t'expliquait tout ça via vos matériels high-tech téléphoniques, tu t'approchais à grand pas jusqu'à lui, jusqu'à elle et jusqu'à la porte de ce laboratoire où ils étaient.

Il insistait qu'il faisait anormalement froid, chose que tu constatais toi aussi alors que tu te rapprochais inexorablement. La différence de température était incroyable, tu ne pouvais que le constater de secondes en secondes en marchant rapidement, mais normal quand on sait que tu avais quitté une salle de réunion chauffé à fond pour ton bon confort.. et que tu te rapprochais d'une "prêtresse de Shiva". Mais tu étais tellement loin de soupçonner que tu étais sur le point d'en rencontrer une. Ni toi, ni ton interlocuteur de connaissait la vraie nature de "Gentiana"...

Lorsque tu lui informas que ça y est, tu étais en cet instant en train de déverrouiller la porte du laboratoire, celle-ci coulissa sans tarder pour te laisser entrer et tu le vis immédiatement. Il avait un genou à terre, son bras servant d'appui-corps pour la mystérieuse femme. Visiblement, il ne l'avait toujours pas transporté jusqu'à un des lits mais ce serviable surveillant scientifique était en réalité au bord de l'évanouissement, il était pâle comme un mort. Monsieur le Directeur... les couvertures... s'il vous plait ... sur les trois lits ... à votre droite. Comme tu avais toujours ton oreillette branchée, tu l'entendais par deux fois, une fois à travers celle-ci et une seconde fois superposé car il était évidemment juste là à quelques pas de toi.

Tu fis le rapide détour sollicité afin de prendre toutes les couvertures que tu trouvas, aux nombres de trois comme il l'avait su à l'avance. Couvertures que tu donnas dès que tu fis à proximité d'eux. Car inutile de préciser qu'à cette proximité, la température avait encore plus chuté ! À ton tour, tu avais si froid ; jusqu'aux os et de la buée te sortaient d'entre les lèvres lorsque tu respirais. Avec un froid pareil, ton envie le plus soudain se révélait simpliste : les sortir du laboratoire pour aller dans un autre ! Tu ignorais bien-sur que cela n'allait nullement arranger le souci (a)

 
notes

.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
avatar
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 35 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Gils : 925
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Mar 4 Déc - 9:48



On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Prêtresse de Shiva


Il lui fallut un instant pour comprendre que le bruit qu'elle entendait était des voix qui prononçaient des mots et encore un moment pour se rendre compte que si elle n'était actuellement pas face contre terre, c'était parce que quelqu'un l'avait secouru dans sa chute. Elle était assise, dos contre la cuve brisée dans laquelle elle reposait encore une minute plus tôt. Tous ses sens étaient brouillés, mais elle sentit un picotement au niveau de ses côtes, reprenant conscience de son corps, elle pouvait presque sentir la lame la traverser de nouveau … et alors qu'elle tentait de reprendre pied avec la réalité et le présent, des cris d'agonies explosèrent dans son crâne, la faisant se crisper presque de douleur. Elle se massa la tempe en serrant la mâchoire … ces cris … Elle n'avait jamais entendu ça, pas même lors de la chute de la Calamité ! Ces cris … la planète souffrait … Elle savait qu'elle souffrait, elle l'avait entendu ces derniers temps … mais c'était plus difficile à supporter maintenant qu'elle avait un corps et qu'elle devait concilier son écoute mystique avec un environnement physique ! Et dire que les humains n'entendait rien … Comment ne pouvaient-ils pas entendre ?

Elle ne put réellement se concentrer sur les voix qui l'entouraient que lorsqu'un étrange bruit de chuintement se fit entendre, laissant un homme entrer par une porte qui s'était ouverte comme par magie. C'était ce qui avait produit ce son étrange. Sa vue était encore un peu flou, mais elle constata avec une certaine stupeur qu'un autre homme était dans la pièce, tout près d'elle … mal en point. Le nouvel arrivant venait d'apporter des couvertures et la nouvelle éveillée regarda un instant ses mains ouverte d'une fine pellicule pailleté de givre. La matéria dans sa main gauche brillait fortement et elle serra doucement les poings pour l'éteindre et couper le flux magique qui affligeait les lieux par la même occasion. Cela allait mettre un moment pour que tout dégèle, mais au point le froid était devenu largement supportable. Elle avait fermé les yeux en expirant profondément.

— Veuillez pardonner cette introduction glaciale, mon intention n'était nullement de jeter un froid.

Elle avait parlé plutôt distinctement pour une femme ayant vécu il y a plus de deux milles ans et qui venait de revenir d'entre les morts … et ont aurait pu s'attendre à ce que toute communication soient impossible, car le dialecte des habitants de Gaïa avait du bien changer pendant tout ce temps ! Mais exister à travers les âges dans la rivière de la vie en restant conscient vous permettait d'apprendre un certain nombre de chose …

Avec toute la dignité et l'élégance qui l'avait toujours caractérisé, l'ancienne prêtresse de Shiva se releva doucement, non sans s'aider discrètement d'une main posé contre ce qu'il restait de la cuve qui l'avait enfermé ces derniers jours. Elle avait gardé les yeux fermé, pourtant, elle s'était tournée avec précision vers l'homme qui venait d'entrer dans la pièce et avait même baissé un instant la tête vers celui qui venait de perdre connaissance. Son visage était inexpressif, indéchiffrable mais plutôt sérieux, elle se tenait droite, les mains jointes devant elle au niveau du bas-ventre.

— L'atmosphère va vite se tempérer, j'espère ne pas avoir causé trop de dégât.

Elle ne savait pas vraiment où elle était et pour tout avouer, elle avait même un peu de mal à se souvenir précisément ce qu'elle faisait là. Elle savait qu'elle avait quelque chose d'important à faire, mais ce n'était pas si simple de garder toute sa tête lorsqu'on retrouve un corps après tant de temps … combien de temps, d'ailleurs ? Elle serait bien incapable de le dire précisément ! Elle savait qu'elle était à nouveau sur gaïa mais que ce temps n'était pas le sien … elle savait que tout ce qu'elle avait connu n'existait plus … mais elle avait quelque chose à faire ici. Cependant, même si sa mission était importante, elle ne pouvait décemment pas être impolie avec les personnes qui avaient visiblement pris soin d'elle. Enfin … elle n'était même pas sûre de ça ! Elle avait cru comprendre que les humains avec une éthique assez particulière, peut-être qu'elle était prisonnière ici … Enfin, elle était d'une nature assez positive, qui veut toujours voir le meilleur des gens, alors elle n'allait pas partir du principe que ces personnes étaient hostiles et elle leur devait donc politesse et respect. Elle était d'ailleurs consciente que pour le moment, c'est elle qui passait pour le danger, d'où sa courtoisie et son ton particulièrement calme. Heureusement, sa voix veloutée avait toujours eu quelque chose d'apaisant.


 

.:.

 
   
❝  Gentiana Izunia, prêtresse de Shiva ❞
Shhh, let's rest in peace, love. ×
          BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 51

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Sam 8 Déc - 19:04




On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Le mystère du froid s'élucida dès que tes yeux se posèrent sur la matéria Glace qu'elle tenait dans le creux de sa main. Mais la savoir en possession d'une matéria (qu'elle soit glace ou feu ou foudre d'ailleurs, qu'importe) t'avait tout de suite agacé ! Agacé car tu ne comprenais pas comment cela était possible. Il y avait certainement une explication à ce qu'elle en possède une, tu avais forcément loupé un passage (ou mal écouté) sur ce qu'il s'était passé au moment où cette étrange demoiselle s'était réveillée.

Est ce que "John" (le prénom de ton interlocuteur scientifique ) s'en était aperçu ? Ou bien, était-ce justement John qui lui en avait donné une sans qu'il songe le lui informer ? Tu ne pouvais hélas pas demander à John de plus ample explication, cela allait devoir attendre, il s'était en effet évanouit alors même que tu le recouvrais d'une couverture. Tu n'en étais pas étonné. Toi même tu n'en pouvais plus. Chaque respiration était un calvaire. A ce stade, le simple fait de respirer pour vivre était devenu douloureux. Adieu les petits bonheurs de la vie avec une telle souffrance permanente.

Et tandis que tes mains étaient occupés à le réveiller en le secouant, tes yeux observaient les moindres gestes de la mystérieuse inconnue ; gestes pourtant inexistants puisqu'elle observait tout comme toi les fines particules de givre qui lui décoraient les mains comme le ferait des paillettes. Il était plus que temps de lui confisquer cette Matéria. Au du moins, lui ordonner de stopper la magie de celle-ci...

Justement, tu étais en train de prendre une grande respiration (douloureusement glaciale) dans le but d'avoir suffisamment d'oxygène avant de le lui ordonner. Mais elle s’exécuta en réalité d'elle-même à cet instant là, la matéria perdant soudainement sa luminosité. SI tu lui en étais reconnaissant ? Tu ne savais même pas encore si elle l'avait fait exprès ou non, mais tu te sentais tellement mieux, respirant avec soulagement, tu n'avais jamais autant apprécié respirer un air tiède.

Toujours méfiant vis à vis d'elle, tu reportas néanmoins ton attention sur John, recommençant une nouvelle tentative pour le réveiller. Celle-ci fonctionna bien mieux que la première, on aurait dit un noyé qui revenait à lui après un sauvetage en pleine mer ! (Mais bon, certains diront qu'il était certes revenu à lui grâce à la température qui s'était légèrement réchauffé, mais surtout parce que tu l'avais secoué un peu trop vigoureusement et claquer sa joue avec un peu trop de brutalité... ) Dents toujours claquantes, il te faisait des yeux ronds de stupeur. - Pardonnez moi John mais il fallait vous réveiller. Vous n'irez pas raconter ça à tout le monde, n'est ce pas ?

Alors qu'il se massait la joue et te répondait négativement de sa tête, c'est à cet instant que tes oreilles perçurent les premiers mots de la mystérieuse femme qui s'était relevé doucement. Dignement et avec une certaine élégance, tu devais l'avouer. Elle vous présenta ses excuses ; et contrairement toi qui se méfiait d'elle que plus encore, John se mit à rigoler de sa remarque d'avoir "jeter un froid".

Tu l'observais avec beaucoup attention. - Madame, je suis le Directeur Tuesti, nous ne sommes pas vos ennemis, vous étiez dans une cuve de survie et cet homme a pris soin de vous durant toute la durée de votre rétablissement. Veuillez maintenant me donner cette matéria glace je vous pris. Ce que tu pouvais dire d'elle ? Elle t'était indéchiffrable mais notamment parce qu'elles gardaient ses yeux étrangement fermés. Pourquoi gardait-elle les yeux fermés ? te faisais-tu la réflexion déjà pour la 4ème fois... Êtes vous blessé à vos yeux ?

notes

.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
avatar
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 35 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Gils : 925
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Dim 9 Déc - 10:54



On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Prêtresse de Shiva


Son visage s'était légèrement crispé l'espace d'un court instant en entendant une claque résonner, mais elle fut rassurée de n'avoir causé aucune victime, à priori, car la personne la plus en danger s'était tout de suite réveillée et semblait même assez réactive. Elle eut ce léger sourire énigmatique en entendant la voix du nouvel arrivant s'adresser à l'autre, elle pouvait deviner à son ton qu'il avait un statut supérieur à celui qu'il avait secouru, mais qu'il avait également beaucoup d'estime pour son subordonné. C'était une voix grave et bienveillante qui la conforta dans l'idée qu'elle n'était nullement menacée en ces lieux … une fois encore, c'est elle qui restait la plus grande menace dans cette pièce, elle s'efforça donc toujours de rester le plus calme possible, d'autant plus qu'elle sentait à présent le regard de l'homme sur elle … et il ne semblait pas aussi confiant qu'elle pouvait l'être. Elle ne bougea pas d'un cheveu, se disant finalement que cela n'aidait peut-être pas à la rendre plus chaleureuse … mais elle n'avait jamais été très douée pour ça. A l'époque, c'est Ardyn qui s'occupait de traduire son masque, de socialiser pour la famille, de rendre leur duo avenant … mais il n'était pas là.

Directeur Tuesti. Malgré l'agonie de la planète, cette dernière n'avait plus qu'une poignée d'âme avec qui communiquer et la Cétra pu ainsi recevoir quelques informations au sujet de l'homme à qui elle avait affaire. Reeve de son prénom … un homme repenti qui œuvrait tant bien que mal pour le bien de la planète. Définitivement pas un ennemi, elle cru tout naturellement ce qu'il venait de lui expliquer. La main droite de la mystérieuse brune eut un léger mouvement lorsqu'il lui demanda de lui remettre sa matéria, mais elle n'esquissa pas un mouvement de plus. C'était dans cette main qu'avait fusionné la matéria, une procédure réputée comme toxique et dangereuse et qui pouvait l'être même sur des Cétras de son époque … mais elle l'avait reçu dans son organisme alors qu'elle était encore enfant et l'avait toujours très bien supporté, à l'instar de toutes les prêtresses et autres prêtres qui recevaient une matéria.

— Monsieur Tuesti, monsieur John, je vous remercie pour les soins que vous avez pu m'apporter. Je me nomme Gentiana, je n'ai aucun statut particulier à ce jour, enchantée de faire votre connaissance. Elle s'était alors légèrement penchée en avant pour les saluer avec politesse. Cependant je me vois dans l'obligation de décliner votre requête, sans vouloir vous offenser. Que Shiva me pardonne ce matérialisme, mais cette matéria est en ma possession depuis mon enfance et j'ai le sentiment qu'elle pourrait encore m'être utile dans un avenir proche. Soyez cependant certain que mes intentions ne sont aucunement hostiles. Je crois savoir que vous êtes un défenseur de notre chère planète ? Cela fait de nous des alliés.

Après avoir donc pris soin de se forger un avis sur l'homme à qui elle avait affaire, elle ouvrit finalement les paupières sur ses jolies yeux verts mouchetés de noisette pour observer le fameux directeur Tuesti droit dans les yeux, de ce regard qui en avait perturbé plus d'un en son temps. De taille moyenne, brun, sa barbe était impeccablement taillé. Il avait l'air assez méfiant, mais elle pouvait bien le comprendre.

— Mes yeux se portent bien, merci pour votre sollicitude. Elle posa ensuite son regard sur le supposé John qui portait ce qu'elle aurait qualifié « d'étrange surcot blanc » les blouses n’existaient pas de son temps ! Vous sentez-vous mieux, John ? Peut-être devriez-vous boire quelque chose de chaud.


 

.:.

 
   
❝  Gentiana Izunia, prêtresse de Shiva ❞
Shhh, let's rest in peace, love. ×
          BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 51

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Hier à 1:22




On dirait que ça se rafraîchit

Il y avait peut-être un espoir ?

Feat Gentiana & Reeve

Ta courte question (concernant ses yeux) s'était posée d'elle même car main tendue dans l'espoir de voir un geste de la sienne pour te remette sa Matéria, elle n'en avait rien fait. Ta main retomba lorsqu'elle se remit à dialoguer. John ne t'avait à aucun moment préciser qu'elle était aveugle ... Cela t'était en réalité très inhabituelle d'ainsi devoir discuter et dévisager le visage d'une si belle femme alors même qu'elle choisissait de garder les yeux clos.

De sa voix tout en tendresse, si polie et reconnaissante, elle vous dévoila également son prénom. Gentiana. Un prénom de fleur. Très loin d'être un fleuriste (ça se serait si tu en étais un...), tu étais bien incapable de vraiment déterminé exactement l'apparence de celle-ci, ni non plus de son parfum. Tu te souvenais juste que les Gentianes pouvaient être rangées dans catégories de couleurs, bleues ou jaunes.

Elle qui n'avait pas de titre particulier, tu voyais bien qu'elle mettait un point d'honneur à ré-hausser son capital confiance. Sauf erreur de ta part, on aurait dit une domestique... ou quelqu'un qui avait l'habitude de servir d'hôte, de rendre un accueil impeccable à ses convives. En tout cas, la façon dont elle choisissait ses mots pour refuser, remercier, ne pas t'offenser, te fournir les justificatifs, elle ne faisait pas semblant d'être polie et gracieuse, elle l'était vraiment !

Ta méfiance faisait du yoyo. Quand elle eut finis, tu avais évidemment des nouvelles questions à poser à Gentiana : qu'avait-elle voulu dire par "intentions aucunement hostiles" ; depuis son enfance" ; "en avoir besoin" ; "un avenir proche" ?! D'aussi mystérieuses paroles pour si une mystérieuse femme... Tu ne parvenais à choisir la bonne question en premier. En partie parce que tu n'avais pas vraiment besoin de les lui poser pour confirmer tes hypothèses, de l'autre parce que tu avais l'infime conviction qu'elle allait restée tout aussi "mystique" dans ses réponses.

Deux possibilités se disputaient malgré tout en toi. Soit elle n'était rien d'autre qu'une femme mystique car elle jouait la parfaite comédie et ta méfiante à son égard deviendra du mépris pour t'avoir ainsi retenu si longtemps à cet heure si critique où Tifa était encore portée disparue; soit, elle était ce qu'elle t'inspirait véritablement (surtout à cet instant alors qu'elle ouvrait les yeux pour les braquer dans les tiens), une revenante elle-aussi, rejetée par la rivière de la vie et qui quel soit, elle avait été dans un coma durant les premières semaines de son retour.

Lorsqu'elle s'adressa à John, celui-ci semblait déjà avoir accepté cette seconde possibilité. C'est avec la couverture jusqu'au menton qu'il s'inclina. - Je vais en préparer pour tout le monde ! Mais avant de s'éloigner, John avait évidemment plein de nouvelles informations en retard à te communiquer. - Je confirme Mr le Directeur, nous l'avons trouvé comme ça, la matéria s'est déclenchée avant même qu'elle ne soit complétement éveillée. Je m'en étais rendu compte mais je ne pouvais rien faire en fait... je me suis juste fait la réflexion que nous étions chanceux qu'elle n'est pas un élément feu ou foudre. La glace a fait quelque court-circuit mais cela va être bien plus vite réparable.

Sourire puis regard fit échangés, l'un comme l'autre disons amusés, mettant à nouveau en lumière ta complicité avec ce jeune "Scientia" ; néanmoins tu gardas silencieux cette passionnante activité qui te réjouissais d'avance, à savoir apporter ton aide pour réparer des circuits électroniques. Ce n'était évidemment pas du tout le moment ! Ton jeune assistant (surdoué et très talentueux en cuisine, il va vous faire le plus bon chocolat chaud de votre vie dans un instant) se tourna à nouveau vers Gentiana et il n'en avait pas terminé, tu l'écoutas te dévoiler ce qu'il pensait de la mystérieuse ex-comateuse, tandis que tu la regardais de nouveau toi aussi.  - Je crois que nous avons trouvé une prêtresse de Shiva, Monsieur le Directeur. Le jeune homme l'avait chuchoté, comme s'il confiait une révélation incroyable ; si incroyable qu'il préféra s'éclipser d'ailleurs aussitôt après l'avoir dite (pour faire des chocolats chauds non loin pardi)

Avec son absence (certainement que temporaire) tu étais seul à seul avec Gentiana. Méthodiquement en train de plier une couverture pour t'occuper les mains, tu lui demandas, un peu en faisant la moue. - Êtes-vous.... une Prêtresse de Shiva ? Il n'y en avait pas eu depuis l'époque des .... Cétras. La deuxième possibilité gagnait du terrain dans ton choix final, n'osant t'avouer que tu ne voulais pas de la première car tu ne voulais pas la considérer comme une ennemi qui se jouait de toi. (Sans savoir encore à cet instant que tu avais justement fait cette erreur de jugement vis à vis d'Ardyn, lui offrant ta confiance alors qu'il se jouait belle et bien de toi...) - Je ne comprends pas tout... Pourquoi vous êtes-vous fait ça ? Je veux bien croire ce que mes yeux voient mais ce genre de pratique n'est plus praticable dans une quelconque culture sur Gaïa depuis... Tu lui avais pris délicatement la main pour constater de tes propres yeux la matéria comme fusionnée dans le creux de sa main. - Si vous en êtes une, dites moi que vous nous apportez de bonnes nouvelles ?

notes

.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
avatar
• Anniversaire : 3 janvier
• Age : 35 ans depuis 2000 ans
• Résidence : Rivière de la Vie
• Localisation : Rivière de la Vie
Double compte : Tifa, Lucrecia, Reanbell
Gils : 925
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   Hier à 19:51



On dirait que ça se rafraîchit
Reeve ξ Gentiana



     



Gentiana
Prêtresse de Shiva


Très serviable, le fameux John qui lui semblait être le plus lucide du duo – ou en tout cas celui qui en savait le plus sur elle, ce qui était un peu normal si c'était lui qui avait veillé à son chevet pendant son sommeil – semblait déjà bien remis et proposa même de servir les boissons à tout le monde plutôt que de se contenter d'aller se reposer devant un feu. Elle inclina simplement la tête, son sourire mystérieux figé sur son visage, afin de le remercier de cette attention. Il sembla ensuite prendre sa défense pour que son supérieur n'insiste pas plus à lui prendre sa précieuse matéria, ce dont elle lui fut très reconnaissante.

— Encore désolée pour cela. Ajouta-t-elle en imaginant effectivement les dégâts si elle avait été une prêtresse de Ramu ou d'Ifrit – bien que ce dernier cas soit impossible. Shiva était peut-être froide dans tous les sens du terme, mais elle était également dotée d'une certaine douceur qui faisait plutôt défaut aux autres esprits de la planète.

Avant de partir pour la laisser en tête à tête avec le Directeur Tuesti, John lui murmura quelques mots qu'elle ne distingua que par bride, suffisamment pour deviner ce qu'il venait de confier à son supérieur. Elle avait alors refermé les yeux pour ne plus les ouvrir et si elle fut surprise de constater que le culte de Shiva était encore connu après tant d'années – elle ne savait même pas combien, mais plusieurs siècle pour sûr – cela ne se vit pas sur son visage. Même si elle n'avait pas perçu ces quelques murmures, elle n'aurait pas eu à attendre longtemps pour qu'on les lui dévoile, car le directeur en vint presque aussitôt aux faits. Elle hocha doucement la tête.

— Je l'étais tout du moins, bien qu'au fond ne n'ai jamais vraiment cessé de l'être.

Elle avait perdu ce statut officiel en épousant Ardyn, mais cela ne l'avait pas empêcher de retourner régulièrement au temple pour prier et pour continuer à suivre les préceptes qu'on lui avait enseigné – enfin presque tous. Elle ignorait alors dans quel mesure le culte qui était le sien avait survécu à travers les âges. Avant de mourir, elle avait vu le temple Mère de Shiva se faire raser par la chute de Jenova et son météore et son temple de la cité détruit par la guerre civil … tant de ses sœurs avaient perdu la vie sous ses yeux, toutes les autres avaient muté à la faveur de la Calamité après l'avoir emprisonné dans la glace. Dans ces conditions, Gentiana n'aurait jamais imaginé que leurs croyances auraient pu traverser les âges … mais il était plus que probable que la connaissance des humains sur cette culture était plus archéologique ou légendaire. Peut-être que certains avaient continuer à pratiquer ce culte de manière déformé … Allez savoir. Cela faisait toujours plaisir d'être reconnue en tant que telle, un petit fragment du temps qui était le sien pour qu'elle ne soit pas trop dépaysée.

Visiblement, leur civilisation n'avait pas totalement disparu, car le directeur Tuesti venait de lui prouver qu'il savait quelques petites choses sur eux, les « Cétras », les « anciens » de ce temps. Il n'en savait cependant visiblement pas assez pour savoir qu'établir un tel contacte physique avec une prêtresse de Shiva – même ancienne – était « inconvenant », elle retira donc doucement sa main, ne voulant pas non plus paraître rustre ou le vexer. Surtout qu'elle venait tout juste de reprendre conscience de son corps et de ses nerfs, après tant de siècles, c'était assez perturbant d'être touchée.

— Rassurez-vous, cette matéria ne m'a jamais porté le moindre préjudice. Bon, la première fois qu'on lui avait donné pour qu'elle la fusionne dans sa main n'avait pas été la meilleure journée de sa vie, mais elle s'en était très bien sortie, comme la plupart de ses sœurs. La fusion d'une de ces raretés était la première bénédiction de Shiva et c'est ce qui faisait que la température du corps d'une prêtresse était plus basse que la normal. Mais comme dirait Perceval « chez nous on dit que c'est vivifiant ».

Le silence qui suivit la question pleine d'espoir du directeur fut assez éloquent quand à ce qu'elle avait à apporter. Son sourire ne s'était pourtant pas effacé … Le fait est qu'elle ne savait simplement pas vraiment la réponse. Elle était revenue pour leur venir en aide, ce qui était en soit une bonne nouvelle, non ? Mais le fait qu'elle en soit arrivée là était aussi en soit une très mauvaise nouvelle …

— Je dois avouer être plutôt mitigée à ce sujet … Jenova empoisonne la rivière de la vie et il ne reste que très peu d'âmes suffisamment éveillées pour la combattre, la plupart ayant été rejetées comme moi. J'aurais pu rester sur ce front, mais il me faut retrouver quelqu'un ici …

Elle aurait bien ajouter « avant qu'il ne soit trop tard » mais ce qu'elle avait sentit juste avant de se réveiller lui faisait redouter que ça le soit déjà … et elle ne voulait pas alarmer le pauvre Reeve Tuesti qui portait déjà les traces de tant de soucis sur le visage et dans la voix. Son esprit était encore un peu confus … Mais elle savait qu'elle voulait retrouver Ardyn et qu'il foulait à nouveau cette planète depuis plusieurs années déjà.

— Avez-vous déjà constaté récemment la manifestation des ténèbres ?


 

.:.

 
   
❝  Gentiana Izunia, prêtresse de Shiva ❞
Shhh, let's rest in peace, love. ×
          BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"On dirait que ça se rafraîchit" [PV Reevouchet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée presque tropicale mais une recontre qui rafraîchit le coeur ! (solo)
» L'ami des chiens se rafraîchit avec Titania [Pv : Inuzuka Hakaze] [-16]
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]
» Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »
» D'aucun dirait que c'est une noble tâche ... (Nìniel Turëen - Cerydwen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Junon-
Sauter vers: