AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Mar 17 Juil - 14:03

« Entretien avec deux Sauveurs »
▵ Lucrecia & Ardyn & Genesis ▿






Ce cauchemar l'avait hanté pendant plusieurs décennies, en fait, elle n'était pas sûre de savoir à quand remontait son apparition dans son esprit tourmenté … elle n'était même pas certaine qu'il fut toujours un simple cauchemar, car une bonne partie de sa vie lui semblait aujourd'hui aussi étrange et nébuleuse qu'un rêve qui nous angoisse toute une journée durant sans que l'on s'en souvienne parfaitement. Dans ce cauchemar, elle se trouvait dans une pièce sombre, une chambre … celle qu'elle occupait au manoir Shinra. Il n'avait d'ailleurs pas l'apparence qu'elle lui avait connu à l'époque, mais celle d'aujourd'hui : plus sordide que jamais, délabré, poussiéreux, aussi gaie qu'un cimetière. Elle fredonnait une berceuse dont l'écho se répercutait de façon sinistre, comme des murmures d'outre tombe et elle berçait tendrement l'enfant qu'elle n'avait jamais pu prendre dans ses bras, emmailloté de la tête au pied dans une couverture qu'elle avait faite pour lui peu de temps avant sa naissance. De nouveaux échos se mêlèrent à ceux de sa voix, comme les pleurs d'un enfant et après un instant, elle réalisait que la couverture qu'elle tenait dans ses bras était vide … Lorsqu'elle se rendait compte de cela, elle était toujours frappée de la même horrible surprise, et la couverture s'envolait sans que le vent souffle. Elle criait alors le nom de son fils, mais elle avait à peine le temps de se lever et de tendre la main vers lui que les flammes envahissaient le manoir … elle le voyait alors disparaître dans les flammes de Nibelheim sans se retourner.

Elle se réveilla en sursaut, elle s'était encore assoupie sur sa console informatique. D'un geste engourdi, elle repoussa les mèches qui chatouillait son visage et se massa les joues pour se redonner un peu de vigueur. Elle ne prenait que peu de temps pour elle, que ce soit pour se reposer ou se sustenter, mais un minimum d'hygiène était de mise ! Alors elle prit le temps de prendre une bonne douche avant de se remettre à son porte de travail. Elle ne supportait toujours pas de se regarder dans le miroir, surtout pas dans les yeux, en tout cas. Se coiffer était devenu un exercice plutôt compliqué, mais la force de l'habitude l'aider beaucoup. Elle avait également remarqué quelque chose d’intriguant en laissant l'eau couler un moment sur elle comme si elle pouvait emporter ses angoisses : des brûlures ça et là sur sa hanche, sa cuisse et son poignet. En s'habillant, elle tira bien sur la manche de sa blouse pour cacher la brûlure la plus exposée.
Son cauchemar la hantait toujours … A chaque fois son fils lui semblait si proche ! Ne pas pouvoir l'atteindre était insupportable, cela lui rappelait son impuissance … Et elle commençait à se dire qu'elle devrait peut-être finalement se décidé à utiliser sa nouvelle malédiction pour le retrouver et le protéger … le seul problème c'est qu'elle ne maîtrisait pas Chaos, elle ferait sûrement beaucoup de mal à un tas d'innocents … et peut-être même à son fils lui-même.

Elle consultait et prenait note de nouvelles données, elle commençait à comprendre ce que signifiait les fluctuations de la rivière de la vie. Se faisant, plongée dans ses pensées, elle avait commencé à gratter distraitement la brûlure qui marquait son poignet gauche jusqu'à ce que sa main ne se mettre à trembler. Elle eut comme un léger vertige qui lui souleva le cœur et quelque chose commença à gratter dans son crâne … Chaos sentait quelque chose.

De la visite.

Elle tira sur la manche de sa blouse pour cacher la brûler qu'elle n'avait pas arrangé et se leva juste au moment où la porte de sa cellule émettait un bip caractéristique tout en s'ouvrant sur son visiteur … ses visiteurs ? Avant même de le voir apparaître, elle avait su que Ardyn Izunia n'était pas loin, Chaos semblait réagir d'une manière étrange quand il était dans le coin, sans qu'elle ne soit capable de définir pourquoi. La visite de l'élégant haut cadre de la WRO n'était jamais une mauvaise surprise il était courtois et elle appréciait de soutient qu'il lui apportait … apparemment sans près-jugé sur elle ni arrière pensée. Avec Vincent, il était le seul à ne pas la regarder comme si elle était une folle ou un monstre sauvage près à exploser à tout moment.

Mais il y avait quelqu'un d'autre. Elle le sentait, même si elle ne pouvait pas encore le voir.

— Monsieur Izunia. Elle se passa brièvement les doigts dans les cheveux avant de joindre les mains devant elle au niveau de son bas ventre. M'apportez-vous de bonnes nouvelles ? Des informations sur ce Sauveur ?




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 754

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Mar 17 Juil - 23:59



Entretien avec deux sauveurs

feat. Lucrecia et Genesis

Quelques minutes à peine après avoir laissé ce fameux et fringuant Genesis vaquer à ses occupations au sein du quartier général de la WRO, surtout par rapport à son entrevue prévue avec le docteur Crescent, notre cher Ardyn sortit de son véhicule et prit son temps pour faire un crochet dans son bureau afin de vérifier qu'il n'avait rien d'urgent à faire. Voyant que ce n'était pas vraiment le cas, l'ennui vint rapidement le prendre entre ses griffes au point de le faire se lever de son si confortable fauteuil tout en expédiant quelques documents et rapports inintéressant sur son bureau d'un geste las de la main... quelques expériences et études totalement inutiles ou jugées impossibles par quelques erreurs de calcul et autres étroitesses d'esprit. Quelle bande d'amateurs, décidément il devait tout faire tout seul, enfin au moins le résultat sera au rendez-vous... comme toujours !

Finalement ce fut en direction du laboratoire aménagé pour la génitrice du cauchemar que notre ancien sauveur déambula avec son habituelle nonchalance, pénétrant dans ladite pièce après l'avoir déverrouillée à l'aide de sa carte magnétique, il fut aussitôt accueillie par une Lucrecia qui semblait alors l'attendre. Une fois cela relève de la coïncidence mais à partir de deux c'est déjà bien trop pour continuer à penser une telle chose... Chaos était véritablement une plaie, capable de mettre à mal ses visites surprises, mais il mériterait bien qu'il fasse une petite vérification à ce sujet, voir jusqu'où cette entité irait pour mettre en garde son hôte contre lui. Pour ainsi dire, ces réactions le confortaient plutôt bien dans le fait que lui seul était digne de ces ténèbres enfouies au cœur de Gaïa, qu'elle-même redoutait, et peut-être que là était son véritable don, sa raison d'être au-delà de ses anciennes facultés idiotes et hypocrites.

« Plus rien ne vous surprend à mon égard, ma chère Crescent. Je dois avouer que je suis quelque peu déçu mais je finirais bien par comprendre pourquoi et comment... pour y remédier, bien entendu. » en lui offrant un léger sourire, venant d'ailleurs s'installer non loin d'elle comme si de rien n'était en ôtant son chapeau pour le poser sur un des bureaux alentours. Naturellement lui aussi ressentait qu'une troisième personne approchait et il pouvait également parier qu'il s'agissait de ce Genesis Rhapsodos... qui se faisait désirer comme la diva qu'il semblait être même pendant ce petit trajet en voiture ? Sauf si ce dernier s'était alors perdu dans l'édifice et qu'Ardyn l'avait prit de vitesse sans grand mal, ce qui le surprendrait peut-être également puisque notre séduisant quarantenaire n'avait rien d'un homme pressé, bien au contraire, le temps n'était qu'un détail.

« Je ne saurais dire s'il s'agit véritablement de grandes et bonnes nouvelles... après tout vous devez déjà le savoir mais votre fils commence déjà à faire des siennes, surtout vis-à-vis de ses anciens détracteurs. » en se massant doucement le menton, pensif, faisant comme si ce genre d'informations ne le déranger pas vraiment... ce qui était tout aussi vrai d'ailleurs, le retour de Sephiroth était un bon prétexte pour secouer un peu tout ce petit monde et faire accélérer ses plans. « Le directeur Tuesti est d'ailleurs au courant de vos recherches, dans les grandes lignes, et demandera sans doute à voir rencontrer pour en parler dans les plus brefs délais... et j'ai trouvé quelqu'un qui pourrait vous intéresser, c'est même une certitude. » alors que la porte vint s'ouvrir de nouveau en laissant apparaître le fameux jeune homme vêtu de rouge, ancien soldat première classe et ami du tristement célèbre Sephiroth. Même si cette rencontre risquait d'occuper longuement Lucrecia et de la mettre en retard sur ses fameuses recherches, cela lui permettrait de briller un peu plus à ses yeux et d'être d'autant plus digne de confiance... et d'être infiniment plus compétent que n'importe qui d'autre, tout ce qu'il faut pour que l'ancienne marionnette d'Hojo finissent par être la sienne.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Anti-héros Shakespearien ⊷
avatar
• Age : 32
• Résidence : Tour Shinra
• Localisation : Tour Shinra
Gils : 289

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Sam 21 Juil - 22:54

img_rp
Entretien avec deux Sauveurs
Lucrecia bonasse, Ardyn senpai & Genesis
Acte 1


Junon et sa base. Junon et ses Soldat, Junon et SE Soldat.

Blablabla, le voilà s’abandonnant totalement à Genesis, avec ses récits aussi futiles qu’un escargot sur une autoroute. Trop de conversation. L’ancien first class avait déjà passé une partie de sa journée a blablater ou a écouter les autres parler. Et ce long voyage en voiture était épuisant, voilà qu’un pseudo soldat s’amusât à lui parler, lui, écoutait d’une oreille, soupirant un peu trop bruyamment pensant faire taire l’individu.

Mais ça, c’était sans compter l’admiration que portait l’homme envers Genesis, qui était l’un de ses héros étant enfant. Flatteur, mais futile, ses chevilles aimaient toujours grossir face à ses fans, mais le moment n’était pas propice pour aduler son ego. Comment était-il arrivé face à cette situation cocasse…

Reprenons quelques minutes avant. À peine arrivé dans cet endroit si « secret » mais appartenant clairement à, anciennement ShinRa, qu’un Soldat lui avait demandé de décliner son identité. Un peu vexer, il fut coupé à temps par une personne le reconnaissant. « Le grand Genesis » avait-il dit, avant de débuter une conversation des plus longues qu’il n’avait jamais assistées de sa vie. Lui, Genesis, le grand orateur n’arrivait même pas à placer un seul mot.

Le « grand » Genesis, bon peut-être qu’il exagérait un peu, et que le soldat ne l’avait pas réellement appelé comme ça. Peut-être, de toute façon, vous n’étiez pas là pour contredire ! Bref, le grand Genesis pouvait ainsi entendre la magnifique histoire de cet individu, et du bâtiment normalement secret. Est-ce que la WRO engageait n’importe qui ? Il avait l’impression de redécouvrir les bancs du Soldat, lorsque quiconque pouvait s’inscrire. Des bras cassés, bon n'a rien, que Genesis avait plus d’une fois espéré flamber sous les yeux rieurs de Sephiroth, et ceux désespérés d’Angeal.

Son regard, couleur mako, appelait clairement à l’aide chaque personne passant à côté de lui. Mais aucuns n’osaient parler, regardant, ou plutôt admirant l’ancien first class marchant dans ce long couloir au côté d’un ahuri.

C’était impoli de couper une conversation, quand l’homme était censé vous emmenez jusqu’à votre charmant rendez-vous, aussi, il fut docile durant cette marche, espérant que la génitrice du cauchemar ne soit plus très loin.

« Mais qu’est ce que vous faites ici, c’est de l’autre côté ! »

Magnifique. Réellement magnifique.

Et l’aparté reprit.

Le point désiré arriva enfin, la porte sauvant Genesis de cet enf… séparant Genesis de la mère de Sephiroth était enfin face à ses yeux. Et lorsque enfin le soldat saluant son héros (la prochaine fois, pour un autographe) s'absenta, Genesis ne put contenir un long soupir ainsi qu’une moue des plus ennuyée.

Puis enfin, l’heure de cette rencontre arriva, d’un mouvement, la porte s’écartait de son chemin, puis l’homme à la chevelure de feu s’immisçait dans la pièce. Sa surprise ne put être cachée, lorsqu’il découvrit en premier lieu ce même homme ayant joué les chauffeurs quelques minutes avant. Puis son regard se dirigea vers la femme au centre de toute attention.

Sa main gantée de rouge approcha lentement de cette dernière, alors qu’un mouvement de tête accompagnait son geste. Une salutation formelle, rare venant de Genesis, mais cette femme n’était après tout, pas n’importe qui. Car malgré ses différends avec Sephiroth, ce dernier était l’une des rares personnes précieuses à ses yeux. Alors cette femme le serait tout autant.

« C’est un plaisir de vous rencontrer. »




.:.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Dim 22 Juil - 19:23

« Entretien avec deux Sauveurs »
▵ Lucrecia & Ardyn & Genesis ▿






Si Lucrecia Crescent n'avait pas déjà la naïve certitude que Ardyn Izunia était un homme courtois motivé de bonnes intentions, elle aurait facilement pu prendre sa réplique pour une sorte de menace. Elle ne fut en tout cas pas débarrassée de l'impression que de son côté, le haut cadre de la WRO se sentait bel et bien menacé par l'instinct remarquable de Chaos. Elle ne put cacher sa surprise et son incompréhension, elle ne savait pas pourquoi Chaos réagissait à ce point à la proximité du dandy, car d'après ce qu'elle savait, l'entité ne s'agitait vraiment qu'en présence de revenants ou de son ancien hôte, Vincent. Ardyn devait avoir quelque chose de spécial - outre son exubérance - qui lui échappait … mais elle pouvait toujours supposer qu'il avait dû frôler la mort de près à un moment ou un autre de sa vie.

Elle le suivit du regard sans rien trouver à répondre jusqu'à ce qu'il soit installé. Elle se passa une nouvelle fois la main dans les cheveux, comme pour faire distraction alors qu'elle cherchait difficilement ses mots, ses pensées étant troublées par ce chuintement dérangeant qu'elle était la seule à entendre, comme si quelque chose grattait à l'intérieur de son crane. Ce son, ou plutôt cette impression, qu'elle aurait d'abord été incapable de localiser précisément, glissa progressivement dernière son oreille gauche. Pencher légèrement la tête sur le côté en appliquant un point de pression du bout des doigts s'avéra bien inutile.

— Je n'ai jamais eu l'intention de vous mettre mal à l'aise. Parvint-elle enfin à articuler en se massant derrière l'oreille sans parvenir à taire le symptôme de l'agitation de Chaos … ou juste de sa folie. Cette déclaration valait pour toutes les personnes qu'elle pouvait rencontrer, malgré tout, rien que de par sa nature et sa réputation, Lucrecia Crescent était une femme déconcertante qui provoquait inévitablement le malaise chez autrui … Même chez Vincent – bien que cela ne soit pas pour les mêmes raisons.
— Je n'ai jamais vraiment l'esprit tranquille, ne vous sentez pas visé que je sois sur le qui-vive.

Même si elle faisait relativement confiance à Ardyn Izunia – son expérience lui avait appris à ne plus faire aveuglément confiance à quelqu'un, surtout d'aussi mystérieux et qui s'intéresse à des sujets plutôt dangereux – elle estima qu'il n'était pas de bon ton de lui révéler la vigilance de Chaos à son égard. Peut-être que Chaos avait une raison bien particulière de réagir ainsi et même si ce n'était pas le cas, elle évitait au moins au dandy de s'inquiéter ou de se sentir viser par une entité aussi inquiétante.

Un simple lent battement de cil répondit à la déclaration suivante de son invité, son visage était resté impassible, incrédule. Elle n'aimait pas ce genre de nouvelle, mais oui, elle avait bien entendu toutes les rumeurs concernant apparemment son fils … des informations qu'elle répugnait à croire et dont elle ne s'était finalement jamais vraiment laissée convaincre. Cependant, elle savait que son fils foulait actuellement cette planète, qu'il était bel et bien en vie et elle savait aussi qu'il n'était pas revenu pour cueillir des fleurs et tricoter des pulls. Elle aurait bien du mal à justifier le fait qu'elle cherchait de l'aide si elle n'était pas convaincue de cela !
La surprise fissura un instant son masque impassible qui lui servait à se mentir à elle-même lorsque le dandy aux cheveux violacés assura qu'il avait finalement trouver quelqu'un qui pourrait « l'intéresser », hors, les seules choses qui intéressaient Lucrecia pour l'heure étaient son fils et tous les moyens possibles ou imaginables capables de l'aider dans sa quête pour le sauver de Jenova.

— Vraiment ? Qui ?

Il ne se passa qu'une seconde avant que le concerné n'apparaisse dans la pièce pour répondre à sa question, pourtant, elle eut le temps d’émettre mentalement au moins une centaine d'hypothèse. « Un ami de Sephiroth » en faisait bien sûr parti parmi d'autres figures plus anonymes comme de quelconques chercheurs qui auraient pu lui apporter des révélations sur ce Sauveur … ça aurait pu être un ancien Cétra et elle caressa même l'espoir de voir le Sauveur en personne passer cette porte ! Car oui, même une femme comme Lucrecia pouvait encore rêver, espérer.

Elle mit un instant – très court – à le reconnaître. Elle recula d'un pas sous l'effet de la surprise – et, il fallait bien l'avouer, de la méfiance, car elle avait su ce qui été arrivé aux parents de ce ressortissant du projet G. Elle savait comment il avait tourné grâce aux précieuses informations que Vincent lui avait rapporté et elle savait aussi que d'après les dernières nouvelles, il s'était repenti : c'était bien la preuve que son fils aussi pouvait encore être guidé vers le chemin de la paix.
Son cœur s'emballa d'un sentiment à la fois étrange et familier … Voir cet enfant, enfin, cet homme, juste devant elle … le résultat vivant, en chair, en os et en plumes de ses crimes qui avait en plus été très proche de son fils … c'était comme si elle se rapprochait de Sephiroth lui-même … et sa culpabilité n'en était que plus percutante et douloureuse.
Même s'il était repenti, elle trouvait plutôt légitime de ne recevoir que du mépris de sa part, pourtant, c'est avec courtoisie qu'il la saluat et son regard mako semblait dépourvu de toute rancœur.

Un plaisir, vraiment ? Elle l'aurait presque fait remarqué, mais elle préférait de loin accepter avec gratitude de drapeau blanc qu'il arborait.

— Genesis … Rhapsodos, n'est-ce pas ? Si elle avait bien connu Gillan et Hollander, elle n'avait jamais rencontré les parents du célèbre Cuir Rouge. C'est peut-être pour ça qu'elle lui trouva très vite un air de famille avec Ardyn … c'était peut-être dans cet air confiant qui les caractérisaient tous les deux, ou bien par leur exubérance affichée … Ou alors c'était juste les cheveux. C'était sûrement ça.

— J'imagine que si vous êtes là … c'est que vous savez déjà qui je suis.

Ce qu'il restait à savoir concernait ses véritables intentions.




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 754

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Lun 23 Juil - 17:25



Entretien avec deux sauveurs

feat. Lucrecia et Genesis

Alors qu'il s'était installé non loin du bureau et des chers travaux du docteur Crescent, notre ancien et charmant sauveur fit comme si de rien n'était même s'il se doutait bel et bien du dérangement que sa présence provoquait chez elle, au moins indirectement à cause de ce Chaos qui devait faire il ne savait trop quoi... ce qui attisait sa curiosité. Que pouvait-il bien baragouiner pour parasiter l'esprit de la jeune femme déjà si torturée par son passé et ses nombreuses erreurs de décision ? Assurément qu'Ardyn aurait aimé la mettre au pied du mur, lui dire qu'il savait que cette bien désagréable entité s'agitait en sa présence, quitter cette apparence de charlatan scientifique pour devenir l'être intimidant et énigmatique qu'il demeurait à l'intérieur, sous cette apparence extravagante... mais cela mettrait ses desseins en péril, surtout que ce Genesis ne saurait trop tarder comme il venait de l'annoncer à Lucrecia. « Si vous n'êtes jamais si tranquille, peut-être puis-je vous aider ou répondre à vos exigences quant à un peu plus de confort ? Je n'aime pas savoir mes employés dans le besoin, ma chère. » en se voulant naturellement bienveillant, même si le fond pouvait sensiblement être différent, affichant un petit sourire narquois en coin. Cela était dit, le haut-cadre de la WRO vint donc feuilleter les dernières trouvailles et avancées du docteur Crescent sur les travaux en cours, profitant d'ailleurs de ses connaissances exquises pour corriger quelques tournures de phrase, se massant le menton devant son moniteur et les quelques copies d'antiques tablettes fragmentées oubliées.

Sans répondre à l'interrogation de son interlocutrice, voila donc que le jeune poulain de Minerva pénétra dans la pièce à son tour, recevant un léger signe de la main de la part d'Ardyn en guise de bienvenue en faisant comme s'il l'avait attendu jusqu'à présent. Aujourd'hui, il n'était que simple spectateur et devait céder sa place de premier rôle à quelqu'un qui l'affectionnait presque autant que lui, demeurant sur son fauteuil en faisant mine de travailler sur un sujet compliqué... qu'il connaissait hélas par cœur. « Genesis Rhapsodos, ancien membre du SOLDAT et première classe, sujet du tristement projet G et adorateur de Minerva... Lucrecia Crescent, ancienne compagne d'un vieux collègue de travail, scientifique talentueuse et mère du légendaire Sephiroth. J'imagine que vous avez des tas de choses à vous dire, non ? » en soufflant un bref rire, dans sa grande espièglerie, continuant de vagabonder dans le bureau aménagé pour la scientifique après avoir fait les présentations en bonnes et dues formes. Avec ce touchant lever de rideau, il ne manquait plus qu'une chose... que la représentation commence et rapidement je vous prie !

Chanceux comme il était, Ardyn se trouvait donc aux premières loges d'une pièce tout à fait nouvelle et innovante, pleine de rebondissements et de surprises espérait-il, plus que si un quelconque gêneur et ennemi du Cauchemar venait pleurnicher dans les jupons de la mère de ce dernier pour lui demander quelques faveurs improbables. Vous pensiez réellement que quelque chose échappait à la vigilance ou aux oreilles de notre précieux antagoniste, en son propre domaine qui plus est ? Je vous trouve bien présomptueux... vraiment, ils se croient tout permis !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Anti-héros Shakespearien ⊷
avatar
• Age : 32
• Résidence : Tour Shinra
• Localisation : Tour Shinra
Gils : 289

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Jeu 9 Aoû - 12:48

img_rp
Entretien avec deux Sauveurs
Lucrecia bonasse, Ardyn senpai & Genesis
Acte 1


Le regard de l’ancien soldat ne pouvait qu’être mauvais aux dires d’Ardyn. Lui rappelait que ce n’était qu’un projet de laboratoire rater ne ferait plaisir à personne, surtout pas lorsque ces informations sortaient de la bouche d’un homme qu’il connaissait à peine. Triste d’apprendre que son histoire était connue encore aujourd’hui.

« Et Ardyn Izunia, chauffeur de taxi extravagant au gout douteux. »

Un rictus mauvais apparut sur ses fines lèvres, avant de porter toute son attention à la femme face à lui. « J'imagine que si vous êtes là … c'est que vous savez déjà qui je suis. » Oui, bien entendu, sinon il ne serait pas présent, et ne serait aucunement ravi de rencontrer la mère d’un ami cher. À cette question, qui lui semblait stupide, l’homme leva un sourcil, hésitant à répondre.

« Bien entendu, rares sont les fois où j’ai le plaisir de rencontrer une personne, mes liens avec les scientifiques sont assez houleux. Mais en tant que mère de mon tristement ancien camarade, je ne peux qu’être ravi de faire votre connaissance. »


La femme n’était pas non plus toute blanche, mais les erreurs du passé, il ne souhaitait plus y revenir, chacun d’eux possédait un lourd passé, avec son lot de douleur et d’erreur. Genesis pensait être le pire, mais aller savoir qui des deux aurait l’honneur de recevoir un tel titre.

« Je suppute que ma venue ici fut désirée pour parler d’une personne que nous connaissons tous les deux. Sauf erreur de ma part, bien entendu. »

Et pour quelle autre raison cette scientifique souhaitait le rencontrer ? Sa relation avec Sephiroth était bien la première chose a laquelle il pensait, et tous deux avaient espoir qu’ils pouvaient encore sauver l’ancien général, ou bien la planète de tous les maux causer par Jénova.





.:.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   Dim 12 Aoû - 19:51

« Entretien avec deux Sauveurs »
▵ Lucrecia & Ardyn & Genesis ▿






La bienveillance de Ardyn Izunia lui évoquait toujours un sentiment assez étrange de … bizarrerie, justement. Elle mettait toujours cela sur le fait qu'il soit le seul, avec Vincent, à être aussi bon et naturel avec elle et qu'elle estimait ne pas mériter autant de gentillesse … mais le fait est que le dandy aux cheveux violacés était une personnalité atypique qui avait vite fait de susciter la circonspection.  C'était cependant une raison de plus pour Lucrecia, qui elle-même avait tendance à éveiller la méfiance et le mépris, pour considérer ce drôle d'oiseaux avec gratitude et empathie.

— Je dispose déjà de bien plus que ce que je mérite … je ne manque de rien, mais je vous remercie de votre sollicitude.

Et quand bien même elle oserait réclamer des méridiennes en velour, des draps en soie et autres  sièges massant ou jacuzzi, rien de tout cela ne pourrait apaiser ses soucis et encore moins venir à bout de la vigilance de Chaos qui, malgré le calme dont il faisait preuve ces derniers temps, était toujours prêt à faucher les âmes que la rivière de la vie avait malencontreusement rejeté.

Ils n'eurent pas plus de temps pour tergiverser sur son confort ou son stress pathologique, car la nouvelle vedette de Minerva venait de faire son apparition. Comme par crainte d'être oublié au milieu de cette rencontre peu commune, Ardyn Izunia ne pu s'empêcher de théâtraliser de très gênantes présentations, ne faisant que raviver la crainte que Lucrecia avait au sujet de la réaction ou des véritables motivations du Cuir Rouge à son égard, elle, la mère du cauchemar et une des actrices principales des projets dont le jeune Rhapsodos avait tant souffert. Elle avait donc lancé un coup d’œil nerveux sur le dandy aux cheveux violacés avant de reporter aussi vite son regard soucieux sur l'homme en rouge. Si elle fut intriguée par le qualificatif de « Taxi » destinée à Ardyn, elle ne fit aucun commentaire.

Trop surprise par la tournure que prenait les événements lorsqu'il s'avoua « ravi » de faire sa connaissance, Lucrecia resta un long moment silencieuse, battant des cils pour seule réaction. Elle en venait à douter des informations qu'elle avait eu sur lui, sur le fait qu'il avait assassiné ses propres parents pour leur implication dans les expériences qui avait été mené sur lui. Enfin, peut-être devrait-elle plutôt croire ce qui se disait récemment … Genesis Rhapsodos avait changé, il était devenu un homme nouveau.
Elle reprit finalement ses esprits lorsqu'il engagea la conversation sur le sujet qui la préoccupait tant. Ainsi, Ardyn avait dû lui parler un peu d'elle et de ses objectifs, car Genesis semblait savoir très exactement ce qu'il faisait là … pourtant, elle ne pouvait toujours pas se laisser convaincre qu'ils avaient le même but. Ne sachant trop comment aborder le sujet en retour, elle commença par acquiescer d'un signe de tête. Elle se sentait comme à un premier entretiens d'embauche décisif : elle devait être clair et concise pour faire ses preuves … car il était certain de Genesis Rhapsodos serait un avantage non négligeable dans sa quête. Elle était très reconnaissante envers Vincent et Ardyn pour leurs efforts … mais elle avait également besoin du cuir rouge. Le tout était de ne pas le contrarier ou de le faire fuir … Quelque chose vint cependant lui apporter une certaine confiance en cette situation délicate … la réaction étrange de Choas qui s'était d'abord beaucoup agité en la présence de Ardyn et Genesis réuni … et puis il s'était soudain calmé comme si quelque chose de plus puissant encore que lui le lui avait intimé.

— Je vous suis très reconnaissante d'avoir accepté de me voir à ce sujet … je voudrais d'ailleurs tout d'abord connaître votre avis à ce sujet. J'ai cru comprendre que … tout comme moi, vous avez passé un certain temps à l’écart de ce monde, mais votre présence ici tend à me faire penser que vous devez déjà savoir ce que l'on raconte sur m … sur Sephiroth. Elle n'osait pas vraiment souligner l'identité de Sephiroth, car elle ne voulait pas influencer son invité surprise. Pas tout de suite.

— Tout le monde cherche déjà un moyen radical pour régler le problème qu'il représente … Je crois que tout ne s'est pas très bien terminé entre vous et veillez bien me croire quand je dis que j'en suis profondément désolée. Quel est votre sentiment à propos de tout cela aujourd'hui ? Soyez sincère.  




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec deux Sauveurs [PV. Les chouchous de Minerva]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Entretien avec un vieux
» Avec deux glands en même temps !!!! [PV. Alekseï]
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René
» Entretien avec Milandor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Junon-
Sauter vers: