AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 19 Août
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Allen Keriell
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Dim 3 Juin - 11:54


Cloud Strife



Les journées se suivaient et se ressemblaient inexorablement malgré les nombreux efforts que Cloud entreprenait pour comprendre cette similitude quotidienne et morbide. Il n’y avait pas une seule journée sans que ses pensées ne soient accaparées par la disparition de Tifa. Il n’y avait pas un seul jour où il ne se donnait pas corps et âme pour essayer de retrouver sa trace et la délivrer des griffes de Sephiroth. Il avait remué ciel et terre pour parvenir à son but et retrouver sa bienaimée. Pour retrouver aussi l’enfant qu’elle portait et qui était le fruit de leur amour si singulier qui, après bien des années, avait fini par se concrétiser.

Mais ses recherches restaient infructueuses. Il avait pourtant plusieurs alliés de poids pour le soutenir dans sa quête. Le premier était Vincent, ami et soutient de toujours depuis leur rencontre à Nibelheim il y avait bien longtemps. Le second était Zack. Cloud avait soupçonné son ancien ami d’avoir une part de responsabilité et de complicité dans cet enlèvement. Il fallait dire que Sephiroth avait tout mit en œuvre pour laisser penser que Zack, dont le tempérament avait radicalement changé, n’était pas tout blanc dans cette sombre histoire d’enlèvement. Mais après avoir démêlé le vrai du faux il avait conclu que Zack n’était pas plus responsable ou complice de quoique ce soit. Il pouvait même compter sur lui si ce dernier entendait des informations pour l’aider à remettre la main sur la belle barmaid brune. Et puis il y avait la WRO aussi. Cette unité n’était-elle pas une magnifique source de renseignements ? Malheureusement cela n’avait toujours pas suffit à retrouver Tifa qui demeurait absente, faisant angoisser chaque jour durant son livreur blond qui ne pouvait s’empêcher de s’imaginer un tas de scénarios tous plus macabres les uns que les autres

Cloud donnait l’impression de n’être plus que l’ombre de lui-même. Comme si on venait de lui arracher une partie de son âme. Ses nuits se transformaient en longues angoisses durant lesquelles le sommeil semblait cordialement le fuir. De lourdes cernes grises mangeaient son visage pâle. Ses yeux d’un bleu-vert mako paraissaient bien moins lumineux qu’autrefois. Mais il ne se laissait toutefois pas gagner par la dépression et le désespoir. Chaque jour durant il épluchait des cartes géographiques, il rencontrait des gens à la recherche de la moindre information. Son enquête lui donnait l’impression de piétiner mais c’était avec la rage de l’amour qu’il continuait à se battre sans jamais laisser les bras. Il préférait mourir que d’abandonner Tifa

Ce jour-là, Cloud se rendait auprès d’une personne dont il avait longuement entendu parler mais qu’il n’avait jamais eut l’occasion de rencontrer. Lucrécia Crescente, celle qu’il savait être l’élue du cœur de Vincent et la mère de Sephiroth. C’est sous l’impulsion de Vincent qu’il consentit d’ailleurs à se rendre auprès d’elle, ultime recours qu’ils avaient trouvé, pour essayer de retrouver la tanière du Cauchemar. Et ce n’était pas de guetté de cœur que Cloud faisait le déplacement. Il se sentait envahi par la colère de cette femme qui avait fait naitre Sephiroth. Cette femme qui avait fait de son propre enfant un sujet d’expérimentation. Comment Vincent pouvait-il l’aimer ? Cloud la tenait en grande partie responsable de ce qu’était devenu Sephiroth. Nul doute que n’importe qui était pété un câble en découvrant la triste vérité de ses origines si sombres et malsaines.


C’est d’un pas décidé et le visage complétement fermé que Cloud se rendit à Junon où, semblait-il, elle avait élu domicile dans une sorte de laboratoire. C’est du moins l’information qu’il avait obtenue par Vincent et qui avait été confirmée par la WRO. Cloud n’avait pas eu trop de mal à trouver le laboratoire en question. Il se présenta sur le perron muni de son épée dans le dos. C’est de deux coups assez secs qu’il frappa à la porte et qu’il attendit qu’on vienne lui ouvrir. Quand il voulait quelque chose, Cloud savait se montrer convainquant. Il ne tarda pas à obtenir gain de cause et on le conduisit jusqu'à une femme à la longue chevelure réhaussée en une queue de cheval épaisse.

« Il faut qu’on parle »

Il ne prit même pas la peine de se présenter. Son visage demeuré froid et austère alors qu’il planta ses yeux mako dans ceux de la scientifique qu’il savait être Lucrécia sans même l’avoir déjà vu auparavant

« De votre fils…. »




.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Mar 5 Juin - 20:02

« Je n'ai rien à te dire  »
▵ Lucrecia & Cloud ▿






Après plus de trente ans, Lucrecia Crescent était revenue dans ce monde qui l'avait vu naître. Le temps avait eu un étrange effet sur cette planète, il l'avait tellement changé : elle ne reconnaissait plus les villes qu'elle avait visité dans sa jeunesse et il ne restait de son temps que de rares visages, don un seul n'avait pas changé, resté aussi immuable qu'elle malgré les épreuves. Pourtant, elle avait l'impression que rien n'avait vraiment changé. La Shinra avait disparu, mais la WRO s'était installée sur les cendre de tout ce qu'elle avait construit, certes, leurs intentions semblaient bien plus louables que l'ancienne firme productrice d’énergie et d'armement … mais au début aussi, elle avait crut en la Shinra, certaines que les ambitions scientifiques de cet empire pourrait apporter de grands changement bénéfiques pour le monde. Mais le progrès n'avait apporté que de meilleurs instruments de destructions, des armes de métal, mais aussi des humains innocents qui avaient été torturés, rendu fou pour assouvir la soif génétique de destruction qui s'inscrivait dans leurs gènes à tous : les humains. Jenova n'était finalement qu'une conséquence de leur propre cupidité et c'est avec la pleine conscience de sa culpabilité que vivait la mère du Cauchemar.

Elle ne savait pas si les actions de la WRO allait vraiment mener au salut du monde et de ses habitants, elle n'était de toute façon plus sûre de rien depuis son retour … mais ce n'était pas une raison pour rester passive comme elle l'avait été ces dernières décennies. Elle voulait agir pour le mieux, elle voulait réparer ses fautes … peut-être qu'elle ferait encore des erreurs, mais s'il fallait ça pour sauver son fils et enrayer la menace dont elle était en partie responsable, alors elle était prête pour cela.

Dans cette cellule qu'elle avait rejoint de son plein grès – tout comme elle l'avait fait avec le cristal à une autre époque – elle travaillait jour et nuit sur ses recherches : trouver un remède contre Jenova, mesurer le flux de la rivière de la vie pour mieux comprendre ces revenants et peut-être finir par contrôler ces flux … et puis il y avait cet ultime espoir : le Sauveur évoqué dans de rares artefacts Cétras. Si elle parvenait à contrôler les sautes d'humeurs de la rivière de la vie … elle pourrait peut-être ramener cette personne … et ses pouvoirs pourraient sûrement sauver son fils.

Le sommeil n'avait jamais eu une grande place dans la vie de Lucrecia, depuis son plus jeune âge, son esprit en ébullition constante l'avait toujours poussé à ne fermer l’œil que lorsqu'elle tombait littéralement de fatigue et elle était bien souvent réveiller assez vite par des cauchemars. Aujourd'hui, Chaos avait au moins cela de bénéfique qu'il l'aidait à rester éveiller pendant des jours sans que sa santé n'en pâtisse, même si cela n'arrangeait pas sa lucidité. Elle était de plus en plus nerveuse et se rendait à peine compte de ses pertes de conscience lorsque l'on joignait des calmants à sa nourriture – elle avait donné son accord pour que la WRO fasse le nécessaire pour protéger les autres de Chaos, et l'obliger à prendre un peu de repos était sûrement une bonne idée pour éviter que la bête de prenne le dessus sur elle pour tout casser.

Heureusement pour elle, Vincent était toujours prêt à l'aider coûte que coûte, mais elle avait également trouvé un autre allié de poids dans cette organisation … le fameux Ardyn Izunia grâce auquel elle avait beaucoup avancé dans ses recherches sur les Cétras, mais qui lui avait également donné les moyens de travailler sur son projet de mesure des flux de la Rivière de la Vie. Elle était d'ailleurs en train d'étudier une série interminable de données à ce sujet quand une voix dans l'interphone la prévint qu'elle avait de la visite, ce qui la fit légèrement sursauter. Peu de personne venait la voir, elle supposa donc aussitôt qu'il devait s'agir de Vincent ou bien de Ardyn. Quoi qu'il en soit, elle espérait qu'ils venaient avec de bonnes nouvelles … Mais elle allait vite déchanter.

Elle terminait le traitement de sa ligne de données quand la porte du sas s'ouvrit, du coin de l’œil, elle aperçu une silhouette qui n'avait absolument rien à voir avec celles qu'elle s'attendait à accueillir, ce qui attira aussitôt son regard. Ce jeune homme, elle le reconnu aussitôt … Elle ne l'avait pourtant aperçu qu'une seule fois et on ne peut pas dire qu'elle fut à ce moment des plus lucides qui soit, mais elle savait très bien qui était ce petit blondinet. Cette brève rencontre n'avait cependant pas été la seule fois où elle l'avait vu et c'est pour ça qu'elle connaissait si bien son visage … elle l'avait vu dans les souvenirs de son fils, quand leurs consciences étaient encore liés dans la Rivière de la Vie, sans que l'argenté ne le sache, très certainement. Le regard qu'il lui adressait était emprunt d'une hostilité dont elle ne saurait l'imaginer dépourvu … on ne pouvait décemment pas imaginer un regard plus aimable que cela à l'assassin de son fils.

Debout, elle se redressa pour se tourner face à lui après qu'il l'eut interpellé, lui rendant un regard aussi froid que le sien, mais pas vindicatif pour autant. Elle fronça cependant imperceptiblement les sourcils lorsqu'il termina sa phrase en évoquant Sephiroth, l'introduction était clair et direct … mais Lucrecia ne lui faisait pas confiance. C'était l'ami de Vincent et elle savait que tous avaient beaucoup souffert des méfaits de son fils, mais ce garçon, quel que soit ses raisons, était celui qui avait envoyé son enfant la rivière de la vie. Elle savait au fond d'elle qu'elle ne devrait pas lui en vouloir pour ça, pour les mêmes raisons qu'elle n'en voulait pas à Vincent : elle savait qu'ils n'avaient pas eu le choix … Mais elle ne pouvait s'empêcher de penser aux derniers instants de son fils … lui qui avait tant souffert, qui avait été abandonné de tous … personne n'avait essayé de le sauver.

Alors, que faisait-il là ? Il voulait des informations sur lui ? Lucrecia savait qu'il était en vie à ce jour, elle en avait parlé à Vincent alors ce garçon à cheveux de chocobo devait le savoir aussi. Cependant, elle ignorait où Sephiroth pouvait bien se trouver, ce qu'il était en train de faire ou ce qu'il comptait faire … et même si elle le savait, ce n'est certainement pas à Cloud Strife qu'elle le dirait.

— Cloud, c'est bien ça ? Sa voix n'avait rien d'amical, mais rien non plus de véritablement hostile, juste lisse et neutre, comme pour lui rappeler la politesse sans pour autant avoir l'air moralisatrice.

Peut-être qu'il était juste là pour en savoir plus sur la sombre histoire de cette horrible mère qui avait fait de son fils un monstre. Elle connaissait ses tores, elle savait qu'elle méritait les pires châtiments … mais elle n'avait aucune envie que ses fautes lui soient rappeler par ce prétendu héro qui n'aurait pas mieux fini que son fils si il n'avait pas été entouré d'amis aussi dévoué. Chose que son fils n'avait jamais eu.

— Je n'ai rien à vous dire. A ces mots tout aussi brefs et directs que ceux du garçon, elle se détourna de lui pour reporter son regard sur ses écrans, sa main gauche tremblait légèrement, mais c'était plutôt fréquent depuis que Chaos la hantait.




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 19 Août
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Allen Keriell
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Dim 10 Juin - 15:11


Cloud Strife



Ce n’était pas de gaité de cœur que Cloud avait prit la résolution de venir trouver Lucrécia. Il avait même essayé de fuir cette rencontre autant que possible. Mais l’absence de Tifa était trop difficile et Cloud s’était juré de tout mettre en œuvre pour la retrouver à ses cotés le plus rapidement possible.  Dire qu’ils avaient plein de projets…. Depuis que leur couple était devenu officiel, Tifa rejoignait sa chambre chaque nuit pour se blottir dans ses bras. C’était devenu le moment de la journée que Cloud préférait. La sentir contre son torse, pouvoir nicher son nez dans ses longs cheveux qu’elle attachait en une tresse ample pour éviter les nœuds au réveil. Des fois, Cloud faisait semblant de dormir, gardant ses yeux fermés pendant qu’il sentait les mains de Tifa venir explorer sa peau. Leur relation évoluant, la timidité avait laissé place à la confiance et au naturel. Au début, Elle et lui ne savaient pas trop comment se comporter avec l’autre. Et puis, tout doucement, ils avaient pris leur marques et trouver leur rythme sans jamais brusquer l’autre. Cloud était heureux. Véritablement heureux. Avec Denzel et Marlène il formait plus que jamais une véritable famille. Et cette famille idéale allait prendre encore plus de place dans son cœur avec l’arrivée future de son enfant….

Si toutefois ce futur voyait le jour…. Si toutefois on ne lui arrachait pas ce bonheur auquel Cloud s’était habitué depuis quelques mois. Si toutefois on lui rendait Tifa et le bébé qu’elle portait.

Vincent lui avait souvent répété ces derniers temps qu’il ne devait pas céder au désespoir. Cloud essayait de lutter et il ne ménageait pas ses efforts pour retrouver sa bienaimée. Mais chaque nuit, l’absence de Tifa contre lui l’empêchait de dormir. Son silence. La froideur des draps. Ce lit, pourtant trop petit, paraissait maintenant bien trop grand pour lui tout seul… Il avait besoin d’elle. De revoir ses yeux grenats. D’entendre son rire. De croiser son regard courroucé quand elle le grondait avec ses poings sur les hanches. Ah ce qu’il l’aimait cette expression là….

C’est cet ensemble de manque, d’absence, qui avait poussé Cloud à se rendre à Junon. Mais il était incapable d’afficher un visage détaché lorsque Lucrecia se présenta devant lui. Il entendait pourtant encore la voix de Vincent qui résonnait à ses oreilles. «  Hey, Cloud, soit gentil avec elle tu veux ? »…. Soit gentil avec elle…. Avec cette femme qui avait engendré Sephiroth. Elle qui avait fait naitre un monstre. Elle qui l’avait abandonné et qui était sans aucun doute la première responsable de la révolte du Général. Non… Cloud n’arrivait pas à être «  gentil avec elle »….

Le regard froid du mercenaire reçu celui, tout aussi glacial de la scientifique. Aucun des deux ne chercha d’ailleurs à faire un pas vers l’autre pour se serrer la main et se saluer de façon polie et cordiale. Chacun sembla rester sur sa ligne de conduite. Cloud était sur la défensive, prêt à mordre à la moindre attaque de la femme.

— Cloud, c'est bien ça ?

Cloud acquiesça juste d’un signe de tête sans la quitter du regard. Il n’arrivait toujours pas à comprendre comment son ami pouvait être si proche de Lucrécia…. Vraiment, il ne comprendrait jamais Vincent.

— Je n'ai rien à vous dire.

Elle tourna les talons pour retourner vraisemblablement à son travail. C’était sa façon à elle de compter court à toute conversation ? Ho mais non non non ! Cloud avait fait le déplacement et il n’était pas question qu’il se fasse éconduire de la sorte après deux minutes d’échange

Il ne bougea pas, ses pieds bien ancrés sur le sol. Il la regarda manipuler ce qui paraissait être des sortes de séquences génétiques sur un écran. Enfin, de son point de vu ça ressemblait à ça mais Cloud n’avait aucune idée de ce qu’elle bidouillait réellement. Il n’avait jamais été féru de science et d’expérimentation… principalement depuis qu’il était devenu malgré lui cobaye de la Shinra pendant quatre années de sa vie… Et devinez « grâce » à qui ? Sephiroth… toujours…

« Et bien moi j’ai des choses à vous dire. Et je vous prie de croire que vous allez m’écouter »

Cloud s’approcha. Il vit un tabouret rond à roulettes dont il se saisit en le faisant glisser jusqu’à l’endroit où était la scientifique. Il le plaça juste à coté d’elle, légèrement en face pour qu’il puisse la regarder et qu’elle n’ai pas d’autre choix que de le voir

« Sephiroth a enlevé ma.fem… ma femme. Il y a de ça plusieurs jours déjà. J’imagine que je ne vous apprends rien et que vous étiez parfaitement au courant que votre fils était de retour parmi nous »


Le regard de Cloud se porta vers celui de Lucrécia et il ne la lâcha pas un seul instant de ses yeux bleu-vert électrisants

« La seule chose qui m’importe c’est de pouvoir la retrouver en bonne santé. Elle…. Et notre enfant…. »

Il tourna sa tête  vers les écrans qui diffusaient une lumière bleutée qui se reflétait sur son visage et donnait à ses cheveux blonds une couleur légèrement azurée

« Quitte à devoir anéantir Sephiroth une nouvelle fois….. »




.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Mar 12 Juin - 14:34

« Je n'ai rien à te dire  »
▵ Lucrecia & Cloud ▿






Les prunelles d'un brun velouté de la scientifique ne lâchaient plus son écran des yeux, bien qu'elle soit incapable de réellement lire ou traiter les données qui y figuraient. Toute son attention restait parfaitement encrée sur le blondin qui se tenait non loin d'elle, elle le regardait dans son champ de vision périphérique et écoutait le moindre et de ses mots, attentive à chacun de ses gestes comme s'il pouvait représenter une sérieuse menace. Elle ne lui accorda qu'un bref regard direct lorsqu'il s'installa un peu plus au centre de son champ de vision afin qu'elle ne puisse pas l'ignorer, ce qu'elle tâcha malgré tout de faire dans un premier temps, balayant les informations de son écran du bout des doigts. Elle n'eut qu'une légère hésitation dans son geste lorsqu'il commença son récit en expliquant que sa « femme » avait été apparemment enlevée par Sephiroth. Pour Lucrecia, cela restait encore à prouver, elle avait l'impression que l'on attribuait à son fils bien plus de malheurs que ce dont il était réellement responsable … mais c'était son instinct maternelle qui la poussait surtout à alléger les méfaits de l'argenté. Elle s'immobilisa cependant pour de bon lorsqu'il précisa que la jeune femme disparue était enceinte, son indexe resta en suspend juste au dessus de l'écran et sa main gauche eut un brusque frémissement avant de s'immobiliser elle aussi totalement, comme inerte. Elle eut un lent battement de cil pendant lequel elle douta de la véracité de ces paroles, cherchant toujours à amoindrir les méfaits de son enfant, elle songea que Cloud cherchait peut-être à la déstabiliser pour mieux la manipuler. Elle ne l'aimait pas beaucoup, ce jeune homme et elle lui en voulait pour ne pas avoir réussi … non, pour ne pas avoir essayé de faire ce qu'elle n'avait pu faire : sauver Sephiroth. Elle lui en voulait sans raison pour cela et elle en était consciente …

Mais c'était plus fort qu'elle.

C'est en cette conscience de la réalité qu'elle se dit qu'une telle procédure serait parfaitement indécente et révoltante et que Cloud Strife, malgré tout le dédain qu'elle avait pour lui, n'était certainement pas le genre de personne à usé de tels outils. Alors, elle tourna doucement la tête vers lui pour plonger son regard dans le sien avec confusion, cherchant une trace de mensonge qui pourrait donner raison à son amertume … mais elle ne voyait, derrière la rancœur et le dégoût, que de la tristesse et une profonde fatigue. Quelque chose qu'elle connaissait bien. C'est alors une sincère compassion qui envahi le regard la sexagénaire à l'aspect de jeune femme, de la compassion, oui, mais aussi du regret et du remord. Bien sûr qu'elle se sentait coupable, pour ça et tant d'autres choses … mais elle avait peur, aussi. Elle avait peur pour son fils et pour son âme. Un nouveau battement de cil modifia légèrement l'expression de son visage lorsque Cloud conclu qu'il était prêt à tout pour retrouver la jeune femme enceinte, mais Lucrecia sentit surtout un désir qui allait bien au delà de cette disposition … Cloud Strife voulait se venger. Même si anéantir Sephiroth ne s'avérait pas nécessaire pour sauver ceux qu'ils aiment, il était certain qu'il essaierait tout de même. Elle en était certaine.

Elle avait légèrement froncé les sourcils, sa main gauche tremblait de nouveau et elle l'arrêta en serrant fermement son poignet, elle avait légèrement pâlit et un éclat fugace plus clair et ambré avait un instant traversé son regard, cela pouvait facilement se confondre avec un effet des éclairages au néon de la pièce.

— Et la seule chose qui m'importe, c'est de sauver mon fils et de faire en sorte qu'il obtienne enfin l'affection qu'il a toujours mérité.

Elle n'avait pas nié savoir qu'il était encore en vie, elle en avait parlé à Vincent avant même que les rumeurs de son retour ne commence à se préciser. Mais elle n'avait pas non plus confirmé, elle ne voulait pas qu'il s'imagine qu'elle était prête à l'aider dans sa quête, elle n'aiderait aucun assassin à le retrouver.

— Il semblerait que nous ayons au moins cette détermination en commun. Vous plus que quiconque, maintenant plus que jamais … vous devriez comprendre ma position.

Elle voulait surtout lui faire comprendre qu'elle aurait peut-être pu se montrer plus coopérative s'il avait abordé le sujet autrement … Elle comprenait bien qu'il était en colère et fatigué, en plus d'être très certainement paniqué par la situation. Mais elle était la mère de Sephiroth et peu importe tout ce qu'il a pu faire, peu importe qu'elle ne l'ai pas élevé, peu importe qu'elle n'ait même jamais pu le prendre dans ses bras … elle était sa mère et elle l'aimait.

— Sephiroth a beaucoup souffert … et il n'a jamais rien appris d'autre que la guerre et la violence. Il ne connaît que cela et aujourd'hui il veut se venger de tous ceux qui lui on fait du mal ; Jenova a profité de sa souffrance, de cette faille. Mais il ne ferait jamais de mal à un enfant. Elle en était sincèrement persuadée.

Elle se trompait.

Mais de toute façon cela ne changerait rien.  




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 19 Août
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Allen Keriell
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Dim 17 Juin - 14:00


Cloud Strife



Il était difficile pour Cloud de se retrouver face à Lucrécia, la mère de Sephiroth. Il se sentait scindé en deux parties et il ne savait pas vraiment quel comportement il devait adopter face à elle. Une partie de lui comprenait ce qu’une mère pouvait ressentir face à l’assassin de son fils. L’animosité de Lucrécia était toute justifiée et Cloud ne lui jetait d’ailleurs pas la pierre pour l’austérité et la froideur glaciale qui s’était installée entre eux. Mais une autre partie de lui ne pouvait s’empêcher de croire que si Sephiroth était devenu ce qu’il était actuellement, c’était sans l’ombre d’un doute en grande partie à cause d’elle. Dans sa conception de l’amour maternelle, offrir son fils comme sujet d’expérimentation à la ShinRa était une folie que rien ne pouvait expliquer et justifier.

Aussi, c’est avec une certaine réticence qu’il se retrouva assis face à elle. Il était bien déterminé à lui faire comprendre la raison de sa présence ici, Il était même prêt à courir le risque que la conversation tourne court quand elle comprendrait que les motivations de Cloud qui le pousserait à replonger Sephiroth dans la rivière de la vie sans l’ombre d’une hésitation. Pour le bien de Tifa. Pour le bien de leur bébé. Pour le bien de toutes les personnes qui vivaient sur cette planète. Sephiroth n’était que chaos et destruction. Rien ni personne ne pourrait le faire redevenir celui qu’il fut jadis… Mais Lucrécia semblait encore se bercer de cette douce illusion qui ne verrait jamais le jour.

— Et la seule chose qui m'importe, c'est de sauver mon fils et de faire en sorte qu'il obtienne enfin l'affection qu'il a toujours mérité.

La main de Cloud se crispa légèrement sur son genou sur lequel elle était posée. Il avait envie de lui balancer en plein visage que cette prétendue affection c’était elle qui l’en avait privé depuis le début ! Il avait envie de la prendre, de la secouer et de la mettre face à ses responsabilités de mère. Il avait envie de lui hurler son mécontentement et sa colère. Il voulait qu’elle comprenne que c’était bien de vouloir sauver son fils, ça ne ramènerait jamais toutes les vies qu’il avait prise. Ça ne ramènerait jamais Aerith….

Mais au lieu de ça, Cloud ne dit rien. Il se concentra pour rester impassible. Ses iris bleues ne lâchaient toutefois pas la scientifique qui semblait montrer quelques tremblements. De colère ? de peur ? de honte ? Cloud n’aurait su le dire

Evidemment que Cloud comprenait sa position. Ce qui était surprenant c’était de savoir si elle, elle comprenait quelque chose à ce qui était en train de se passer. Enfermée dans son laboratoire, elle semblait coupée du monde et de son implacable réalité.

— Sephiroth a beaucoup souffert … et il n'a jamais rien appris d'autre que la guerre et la violence. Il ne connaît que cela et aujourd'hui il veut se venger de tous ceux qui lui on fait du mal ; Jenova a profité de sa souffrance, de cette faille. Mais il ne ferait jamais de mal à un enfant.

Cette fois s’en fu trop. Haa !! Vincent l’avait pourtant mis en garde. Il lui avait dit de prendre des pincettes et d’essayer de se comporter comme quelqu’un de social… Mais le naturel bourru de Cloud avait reprit le dessus et ses mots acerbes franchirent la barrière de ses lèvres avant même qu’il n’arrive à les en empêcher

« La faute à qui ? Qui a fait de Sephiroth le cauchemar qu’il est devenu. Bien avant la ShinRa….c’est vous qui l’avait plongé dans les ténèbres »


Cloud se leva il se passa nerveusement la main dans les cheveux puis il fit volteface pour être face à Lucrécia

« Vous pensez vraiment qu’il ne fera jamais de mal à un enfant ? Parce que vous pensez le connaître sans doute ? Vous venez de le dire ! Il n’est que guerre et violence. Il cherche à se venger ! Il utilisera tous les moyens à sa disposition pour y parvenir ! Enfant ou pas ! Ça ne serait pas la première fois »


Cloud prit une grande inspiration. Il prenait conscience que plus il acculait Lucrecia et moins il parviendrait à avoir des informations sur l’endroit précis où Sephiroth aurait pu se réfugier avec Tifa. Il essaya de retrouver son calme. Il essaya de faire le point et de cesser de répondre avec tant de véhémence. Mais à chaque fois qu’il fermait les yeux, il revoit l’état désastreux du 7th Heaven. Il revoyait le message sur la peluche en forme de chocobo et cette plume noire, promesse de souffrance à venir.

Cloud se laissa retomber sur le tabouret à roulettes qu’il avait quitté quelques secondes auparavant.

« Excusez-moi…. je… je… suis désespéré…. Ma vie …. Tourne autour de Sephiroth. Il hante mes pas… Il ne cesse de me poursuivre jusque dans mes cauchemars… J’ai essayé… de le comprendre… Il a pris la vie de tant de personnes chères à mon cœur…. Je ne peux pas croire qu’il ne fera rien de Tifa et de notre enfant…. C’est une opportunité pour lui de m’anéantir… Et il va la saisir. »






.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ The Incredible Hulkrecia ⊷
avatar
• Anniversaire : 22 juillet
• Age : 63 ans
• Résidence : Une grotte
• Localisation : Région de Nibel
Double compte : Tifa Lockheart & Reanbell Valdès
Gils : 161

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   Mar 19 Juin - 21:29

« Je n'ai rien à te dire  »
▵ Lucrecia & Cloud ▿






Le regard d'un naturel doux de la scientifique s'aiguisa devant le jugements du blondinet que tant de personnes considéraient comme un héros. Le visage fermé, les sourcils légèrement froncés, on aurait juré le brun velouté de ses prunelles capables de le geler sur place. Son cœur se souleva d'un sentiment de dégoût et sa bouche fut envahie d'une désagréable amertume. Il la jugeait et rien n'était plus vrai que cet adage soutenant qu'il n'y a que la vérité qui blesse. Mais le fait est que Lucrecia n'avait pas besoin d'être jugée, elle savait déjà qu'elle était coupable, elle savait qu'elle méritait un châtiment … et aussi qu'aucune punition ne viendrait jamais à bout du sentiment de culpabilité qui la tourmentait chaque jour depuis plus de trente ans. Il serait cependant mentir de dire qu'elle était la seule et unique responsable du drame qu'était la vie de son fils depuis la naissance, mais ce n'était certainement pas elle qui irait plaider sa défense.

— Voilà la véritable raison de votre visite. Vous vouliez voir de vos propres yeux le monstre qui a créé le terrible démon qui terrifie ce monde et faire mon procès ? Vous croyez vraiment que je n'ai pas conscience de ma culpabilité ? J'ai passé suffisamment de temps à ressasser mes crimes et je sais que je ne pourrais jamais réparer ce qui a été fait. Mais si je suis là aujourd'hui, c'est pour essayer de construire un avenir meilleur … pour tout le monde.

Elle avait usé d'une voix froide et cinglante comme elle en usait que rarement. Il n'y avait cependant ni mépris, ni condescendance, car elle se savait bien coupable des accusations qu'il lui portait … ce n'était simplement plus vraiment le moment de s'attarder dessus. Elle avait perdu trop de temps à s'infliger une sentence qui n'avait finalement rien arrangé aux drames qu'elle avait engendré.  
Elle serra son poignet tremblant un peu plus fort, comme un serpent cherchant à étouffer sa proie, venant finalement à bout de ses convulsions. Elle y laissa la marque rouge de ses propres doigts en relâchant la pression, sa main gauche n'était plus parcourue que de légers frémissements malgré la tournure vindicative que prenait le discours de Cloud Strife. Elle fut parcourue d'un doute … Jusqu'où la folie de Sephiroth pourrait aller ? Aussi loin que celle de son père … ? Hojo avait fait tant d'horreurs, il était même prêt à tout détruire sur la fin. Malgré tout, dans la folie qui le rongeait depuis bien plus longtemps qu'elle n'aurait pu le croire à l'époque, elle était convaincue qu'il n'avait jamais été incapable d'aimer. A sa manière froide et cruelle, il avait aimé … peut-être même qu'il l'avait sincèrement aimé, sûrement plus qu'elle en retour, mais elle été à peu près sûre qu'il avait au moins aimé leur fils. Après tout, c'était pour Sephiroth qu'il avait été près à sacrifier le monde. Elle se plaisait à penser qu'il ne l'avait pas simplement fait pour l'exploit scientifique de créer un Dieu … Qu'il y avait là une sorte d'affection paternelle, sincère, bien que particulièrement tordue. Cela l'aidait à se convaincre que son fils n'était pas perdu. Il fallait simplement qu'il retrouve l'humanité, la capacité à aimer qu'il avait sacrifié il y a des années de cela …

Mais en attendant … Cloud avait peut-être raison. Sephiroth était peut-être prêt à tout. A n'importe quoi. Sans même y réfléchir. Elle ne pouvait qu'appréhender le jour où il allait devoir faire face à sa conscience … Car elle en savait long à ce sujet.

Elle resta silencieuse et le « héros » fini par se calmer de lui-même. Le regard de la scientifique d’adouci de nouveau de ses regrets et on pouvait même deviner une sincère compassion à l'égard du jeune homme. Elle l'avait souvent répété depuis son retour … elle voulait faire tout ce qui était en son pouvoir pour rattraper ses erreurs, pour construire un avenir meilleur pour tout le monde. Pouvait-elle vraiment fermer sa porte à ce Cloud Strife sous prétexte qu'il avait cherché à se défendre contre la folie de son fils ?

— Vous avez peut-être raison. Céda-t-elle après un long silence, croisant les mains au niveau de son bas-ventre. Il est probable que je ne connaisse pas Sephiroth aussi bien que je le voudrais … mais je sais une chose sur lui. Il a presque toujours été seul et il a perdu le peu de personnes qui lui été chères il y a bien longtemps. Malgré toutes mes erreurs, je sais aussi que si il avait eu la chance d'avoir ce que vous avez, il n'aurait jamais fini ainsi. Vous représentez tout ce dont il a toujours été privé. Je ne cherche pas à trouver des excuses à mes crimes ou aux siens … ou peut-être que si, bien sûr, je lui cherche des excuses …

Elle baissa la tête et ferma les yeux, son visage disparut dans l'ombre de ses longs cheveux châtains un long moment, puis elle se redressa finalement. Elle semblait bien plus disposée à la discussion, car elle lui faisait totalement face et elle s'affaissa même légèrement sur le rebord de la console informatique qui semblait toujours en train de calculer des données.

— Je veux lui donner une chance d'être sauvé. Quand j'étais dans le cristal … j'avais un lien avec lui. Je pouvais ressentir ce qu'il ressentait, comprendre ce qu'il vivait … même si je pense qu'il n'en a jamais eu conscience. Mais j'ai perdu ce lien quand je me suis réveillée. Je n'ai pas plus de moyen que vous de savoir où il est …

Même si elle se doutait bien qu'il devait se cacher quelque part au nord.




.:.
I'm so sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis moi tout.... [ PV Lucrécia ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Junon-
Sauter vers: