AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Un interrogatoire discret au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Un interrogatoire discret au sommet   Ven 30 Mar - 3:42



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Cela faisait quelques jours que le retour de cette mission périlleuse et pas assez riche en découverte à son goût et désir dans l'ancienne tour ShinRa avait été effectué. De son côté, il avait permis à quelques prisonniers et disparus parmi les civils d'Edge de retrouver la liberté, dont un certain Genesis Rhapsodos qu'il n'avait pas encore eu le bon plaisir de jauger lui-même, laissé entre les mains de quelques pions pour le remettre en forme sans doute, mais la seconde équipe avait fait un prisonnier potentiellement intéressant durant cette même soirée. Sans doute qu'un rapport avait d'ailleurs été fait par ces derniers à ce sujet, mais Ardyn n'était certainement pas ce bon vieux Reeve et n'avait que faire d'observations vagues et uniquement axées sur l'affrontement et les quelques compétences qu'il avait pu démontrer. Non, ce qui intéressait le haut-cadre scientifique de la WRO résidait dans les informations qu'il pouvait alors détenir et il était bien décidé à figurer parmi les premiers à les lui arracher... à sa manière bien évidemment, dont il a le secret.

Ayant quitter son bureau secondaire pour se rendre dans le quartier de détention de la WRO, en prenant d'ailleurs quelques détours car on a beau dire ce que l'on veut même un homme millénaire peut s'égarer en une telle structure, surtout qu'il n'était pas vraiment chez lui puisque Junon était bien loin d'ici, Ardyn prit les devants et se posa devant la cellule du fameux rouquin du DeepGround alors fait prisonnier durant l'assaut. Non sans renvoyer les deux gardes de la WRO présents aux abords de ce havre de tranquillité aussi peu chaleureux que confortable, le cadre de l'organisation préféra les garder non loin de lui pour l'heure, au cas où son interlocuteur se montrerait plus agressif que méfiant. Prudence est mère de sûreté et ce n'était pas vraiment dans son état actuel qu'il aurait pu tenir en respect, l'arme à la main, un de ces mutants à la solde de l'immaculé jusqu'alors pensé disparu. Néanmoins la petite opération coup de poing dans les ruines de l'ancienne tour ShinRa avait bien permis de comprendre une chose en particulier, les extrémistes au Mako qui vivaient dans les sous-sols de la grande Midgar autrefois étaient probablement de retour. « Bien le bonjour à vous, petite créature à la crinière flamboyante. J'imagine que vous avez un nom, autre qu'une série de chiffres et de lettres en guise de matricule, n'est-ce pas ? » sur un ton aussi cordial qu'il pouvait avoir l'air d'être amusé, en lui adressant un petit geste de chapeau, cherchant dans un premier temps à connaître l'humeur actuelle et le tempérament global de cet étrange individu.

« N'ayez crainte, je ne suis pas ici pour vous malmener, comme bien des sauvages pourraient faire... disons que je ne suis qu'un homme curieux qui aimerait en savoir un peu plus. » avait-il répondu sur un ton tout à fait naturel et exempt d'animosité ou même de sarcasme. « Ainsi donc vous étiez sur place dans le simple but de jouer le garde-fous auprès de ces pauvres gens et de cet homme théâtral un peu trop écarlate à mon goût ? C'est là une tache quelque peu ingrate tout de même. » en émettant une supposition sous la forme d'une question affirmée dans un premier temps, souvent prêcher le faux pour avoir le vrai fonctionnait mais en cet instant présent, Ardyn pensait son interlocuteur bien plus malin que cela et ne souhaitait que jouer un peu avec lui pour commencer cet échange.

« Ardyn Izunia, ravi de vous rencontrer, qui que vous soyez d'ailleurs. Il est devient si rare de nos jours de voir d'anciens sujets d'expériences du Professeur ne pas être de véritables fiascos et autres monstruosités sans avenir. » dans une courte révérence, rendant la situation présente assez atypique et cocasse il est vrai, surtout que l'homme au chapeau n'était nullement gêné par la présence de ces quelques gardes pour alors faire preuve d'une totale neutralité et bienséance vis-à-vis de ce prisonnier de guerre. On ne peut pas dire que ses agissements étaient suspects, mais il avait surtout l'air d'être un peu trop agréable et avenant pour se donner l'air de gentil inspecteur, comme dans les films et autres enquêtes.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
• Localisation : Actuellement retenu par la W.R.O.
Double compte : Terces Brandt
Gils : 281

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Ven 30 Mar - 23:15



Un interrogatoire


discret au sommet

avec Ardyn Izunia & Reeve Tuesti
Me réveiller avait été pire qu’un cauchemar. Les souvenirs de la défaite que m’avait infligé cette soldate aux cheveux roses me revenaient sans cesse depuis que j’étais dans cette cellule bien gardée, enfermé comme un animal. Je n’avais depuis pas bougé ou dit le moindre mot, même si la fatigue commençait à se faire sentir. La fatigue ? Non… Le manque. L’énergie mako qui parcourait d’ordinaire mon corps et le rechargeait comme une batterie dans un appareil me quittait peu à peu, comme il était normal que cela se fasse. Mais ici, personne n’aurait pensé à m’en donner. Ou du moins, si on me l’avait proposé, je n’avais pas écouté le moins du monde. J’étais concentré sur les liens qui tenaient mes poignets l’un contre l’autre, scellant mes poings. Captif. Je détestais l’idée même d’être retenu ici et l’échec que cela représentait, mais je n’avais d’autres choix que de le vivre et attendre qu’on vienne me chercher. Si on venait.

Puis une voix s’éleva. Je ne relevais même pas les yeux sur l’homme qui s’était présenté, qui déblatérait un flot de paroles qui ne m’intéressaient pas. Je le laissais terminer, un silence planant un instant avant que mes iris bleu-vert ne se posent sur lui, un regard des plus noirs à son intention. Il fallait se réveiller…

« - Allez vous faire foutre. »

Je me relevais lentement et m’approchais de la porte, me posant juste devant, presque contre elle.

« - Vous croyez vraiment que je vais vous dire quoi que ce soit ? Je ne suis pas idiot. Vous pouvez bien m’insulter ou me qualifier de ce que vous voulez. »

Je donnais finalement un coup contre l’entrée à l’aide de mes bras, celui-ci résonnant un peu. Les gardes autour de nous eurent un petit instant de panique, mais le matériau de l’accès était bien trop solide pour que je puisse faire quoi que ce soit pour me libérer. Pour l’instant.

« - Vous perdez votre temps, je ne vous dirai rien. Plutôt crever. Et même si je vous disais quoi que ce soit, ça n’aurait aucune importance. Vous ne pouvez pas vous protéger. » Je souriais. « Le grand Weiss s’occupera de vous en temps et en heure. »

Je retournais m’asseoir à ma place. Ce n’était qu’un demi bluff. D’un côté, je doutais que notre chef déclenche une quelconque opération pour me faire sortir de là. Mais de l’autre, même sans cela, il était évident que le moment venu, il les écrabouillerait et réduirait ce lieu à néant. Un instant, je fermais les yeux, la fatigue me reprenant, mais je m’efforçais de conserver toute ma dignité restante. Ce type, qui qu’il soit, n’obtiendrait rien de moi.

« - Mais allez-y, continuez de parler. Vous avez l’air d’adorer ça ! »
©️ AkumaCursed



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 21

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Sam 31 Mar - 6:12

Un interrogatoire discret au sommet
du point de vue de Reeve Tuesti.

Tu avais délaissé le fauteuil de ton bureau pour t'assoir sur le canapé deux places relaxant qui se situait tout proche de la fenêtre. Tu préférais en général t'y mettre lorsqu'il y avait un rayon de soleil, systématiquement à la même heure, et t'y consacrer à la lecture. Il était question aujourd'hui du rapport de mission de la seconde équipe qui avait capturé un prisonnier à l'ancienne tour Shinra.  

Tu restes des plus songeurs concernant ce qu'il s'était passé là bas. Tu n'avais pas participé aux opérations mais quelle avalanche impressionnante de souvenirs cela aurait put être pour toi si tu avais parcouru justement les couloirs de la tour Shinra, les laboratoires (même celui d'Hojo ?), les ascenseurs, ton ancien département ou bien encore la somptueuse salle de réunion du président. À en voir ta nostalgie émouvante, faut croire que même un détour dans les toilettes t'en aurais tout déboussolés !  

Le rapport comportait des indications, autant sur le parcours de l'équipe à travers la tour, que les compétences et caractéristiques physiques du prisonnier. Un roux, crinière flamboyante aux yeux Mako. Lightning n'avait fait qu'une bouchée de lui. Des points étaient cependant à éclaircir, par exemple il n'y avait pas assez à son goût d'informations sur les objectifs et buts du prisonnier. Il était à présent enfermé dans une des cellules, bien gardée. Une surveillance continue avait permis de constater une carence progressive en Mako au fil des jours. Tu comptais justement profiter de cet état de fait...

Tu es coupé dans ta lecture et tes pensées lorsqu'une légère sonnerie s'éleva dans l'habitacle, provenant derrière toi sur la table de ton bureau, tu ne te précipites pas sur le combiner cela dit, car tu sais qu'une main de chat va appuyer à ta place, et que la voix chantante de Cait-Sigh (modèle X78?) allait demander ce qu'on te voulait - confortablement assis sur ton siège de bureau comme il l'aimait le faire lorsque tu le laissais vacant ; c'était la manœuvre habituelle, t'y remplacer lorsque tu recevais un appel téléphonique en ton absence. Il était question pour cet appel d'une incroyable coïncidence, car justement le prisonnier dont il feuilletait le dossier recevait de la visite. Et pas de n'importe qui. Ardyn Izunia.

Refermant le dossier sur tes genoux, tu portes un regard sur ta montre pour vérifier l'heure, puis sur un énorme nuage qui dissimulait ton soleil depuis une minute, avant de finalement te lever, prenant la décision d'aller le rejoindre tout de suite.

Par contre, rejoindre le quartier de détention, même en pressant le pas et s'en se tromper de chemin (comme un certain Ardyn Izunia :p), le trajet allait te prendre plusieurs minutes ; laissant ainsi aux deux hommes aux cheveux couleurs sirops de fraise suffisamment de temps avant que tu ne viennes perturber leur tête à tête.



Euuuuh... ne sachant pas si je devais répondre ou bien vous laissez discuter pendant plusieurs rps entre vous, ben, j'ai répondu un truc où je suis pas encore là.  Embarassed



.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Dim 1 Avr - 16:31



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Allons bon, voila que le prisonnier jouait les irrespectueux, se voulant intimidant, la belle affaire... après réflexion il était d'autant plus rares de croiser quelques êtres artificiels doués d'une quelconque et soit disant forme d'intelligence de sorte à ne pas montrer les crocs tout en vociférant de façon hâtive et irréfléchie, quelle étroitesse d'esprit et manque cruel d'éducation... celui-ci avait du être élevé par de si piètres scientifiques... Néanmoins ce cher Ardyn demeurait avant tout un homme de prestance et excellent public avant tout, feignant la terreur pendant quelques fractions de seconde alors que le rouquin venait de frapper contre les barreaux de sa prison dans un léger fracas métallique.

« Par Weiss ! Qu'est ce que vous pouvez être terrifiant... et désagréable de surcroît, je pensais que votre groupe de petits êtres de la fiole se prenant pour une élite sur Gaïa serait bien moins rustre. » en reprenant cet air théâtral attristé et moqueur à peine sorti de cette fausse panique alors qu'il adressait un bref geste de la main aux deux gardes toujours présents pour qu'ils aillent un peu plus loin pour le moment.

« En toute sincérité, je n'ai demandé qu'un nom et une confirmation quant à votre activité de simple sentinelle en ces vestiges. Pourquoi refuser catégoriquement le dialogue avec un inconnu des plus fringants ? » en soupirant longuement, avant de plonger son regard ambré dans celui de cet homme qui aurait sans doute aimé le fusiller sur place. « Cela aurait plus de chances de vous faire sortir, même s'il venait à vous offrir qu'une simple cuillère afin de creuser un tunnel pour votre évasion... plutôt que de prier votre faux dieu qui ne lèvera pas le moindre petit doigt pour vous sortir de cette souricière. » car après tout, et l'homme de DeepGround le savait probablement déjà, si Weiss l'immaculé avait souhaité prendre cet endroit, en supposant qu'il soit aussi compétent et puissant que ses pantins le disent, cela ferait belle lurette que ce serait fait... et ce n'était pas un simple et petit captif qui allait changer la donne en conflit.

« Je me permets donc de supposer que vous n'avez toujours pas changé d'avis, ce qui serait bien dommage... mais laissez-moi penser que vous allez y réfléchir avant qu'il ne soit trop tard, faisons comme cela ? » tout en lui adressant un sourire presque authentique et amical, ce qui rendait cette scène et cet échange presque plus effrayant que si le cadre de la WRO l'avait menacé de quelque forme de torture qu'il soit... enfin, venait-il de le faire à sa manière peut-être ? « Ils en savent suffisamment sur votre métabolisme pour appuyer bien sournoisement en cet endroit, où votre volonté devra continuellement affronter votre propre condition, jusqu'à vous briser... juste assez de Mako pour vous permettre de survivre et vous faire miroiter l’opulence que vous aviez dans vos sous-sols... mais bien insuffisant pour vous permettre de sortir de cet endroit, vous laissant comme un rocher impuissant face aux vagues et à l'érosion lente et douloureuse. » en liant les gestes à la parole afin de rendre cette petite explication plus vivante et troublante également, à croire qu'il voulait faire comprendre à son interlocuteur qu'il pouvait tout aussi bien n'être qu'un spectateur que l'esprit vil ayant mis ce procédé en plus... à moins que ce ne soit pour l'aiguiller sur ses connaissances envers DeepGround et donc envers son ancienne affiliation aux laboratoires du secteur zéro ?

« En cette triste mortalité, il se pourrait bien que le corps humain soit effectivement une affreuse prison... mais il paraît que tisser des liens avec autrui et se faire des amis serait la clé de notre envolée. » en conservant toujours ce petit sourire en coin, usant volontairement de ces termes bien spécifiques pour illustrer sa situation déplorable présente. Maintenant, il ne restait plus qu'à voir s'il allait prendre le risque de le croire et de potentiellement survivre ou de se cloîtrer dans une foi aussi aveugle qu'impuissante... et peu importe s'il venait à le dénoncer comme traître potentiel à la WRO, personne ne le croirait bien évidemment, cela peut tout aussi bien faire parti d'un plan mûrement réfléchi pour le faire parler. 

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
• Localisation : Actuellement retenu par la W.R.O.
Double compte : Terces Brandt
Gils : 281

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Lun 2 Avr - 13:06



Un interrogatoire


discret au sommet

avec Ardyn Izunia & Reeve Tuesti
Les gardes s’éloignèrent, laissant le nouveau venu discuter avec moi. J’haussais un sourcil, surpris. Etait-il fou, inconscient, trop sûr de lui, ou les trois à la fois ? Bien que je sois retenu dans cette petite cellule, la moindre occasion pour moi de m’échapper serait utilisée, et je doutais que ce type puisse retenir à lui seul un soldat né pour tuer. Enfin… Encore fallait-il qu’il y ait une occasion, et il ne semblait pas y en avoir pour le moment, bien que l’attention du gars au chapeau soit détournée par ses propres paroles, que j’écoutais à moitié.

« - Pourquoi refuser catégoriquement le dialogue avec un inconnu des plus fringants ?
- Parce que je n’ai aucune raison de ne pas le faire.
- Cela aurait plus de chances de vous faire sortir, même s'il venait à vous offrir qu'une simple cuillère afin de creuser un tunnel pour votre évasion... plutôt que de prier votre faux dieu qui ne lèvera pas le moindre petit doigt pour vous sortir de cette souricière. »

Je grognais légèrement derrière mes barreaux. Je détestais l’admettre, mais… Il n’avait pas tort. Je n’étais qu’une pièce remplaçable dans la grande armée de Weiss, ou toutefois ce qu’il restait d’exploitable dans cette armée, et même si je voulais vivre – survivre même –, s’il en avait décidé autrement, je n’avais plus qu’une seule personne sur laquelle je pouvais compter… Et encore. Il avait autant l’obligation d’obéir aux ordres que moi. Sauf s’il décidait de ne pas le faire. Mais je ne voulais pas qu’il se mette en danger.

Je le laissais finir de parloter, un nouveau silence se faisant entre nous. Je savais qu’il avait raison. Qu’ils allaient me priver de cette énergie dont j’avais besoin. Que je ne résistais que par pure fierté. Mais lui faire confiance ? Ca, jamais. Pourtant, il allait bien falloir que je sorte d’ici, et donc que je marchande. Pas vraiment mon point fort.

« - Fais-moi sortir d’ici, et je consentirai peut-être à te dire certaines choses. » Je levais mes mains, mettant bien en évidence les fers qui me retenaient, puis je me levais pour m’approcher de la porte. « Je me fiche de tes tournures de phrases et de tes mots d’esprit. Je ne fais pas confiance aux gens qui parlent trop. Agis, et peut-être que je reverrai mon jugement… »

Je souriais légèrement, mais après quelques instants, je tournais les yeux vers l’accès aux cellules.

« - Je crois qu’un nouvel invité surprise va arriver. »
©️ AkumaCursed



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 21

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Mer 4 Avr - 1:19

Un interrogatoire discret au sommet
du point de vue de Reeve Tuesti.



Couloirs après couloirs, tu prenais ni trop ton temps, ni trop le pas pressant, pour arriver jusqu'à la cellule du prisonnier DeepGround. A ce rythme de toute façon, tu y seras bien assez tôt. Un pied devant l'autre à faire confiance à ton sens de l'orientation pour t'y conduire, tu étais plutôt plongé dans tes pensées, certaines informations du dossier encore en mémoire. Des brides et des mots clés t'avaient interpellés plus que d'autres, ils allaient certainement et systématiquement te rester dans un coin de la tête pour plusieurs jours, tu allais devoir vivre avec cet invasion d'informations à t'en donner la migraine. Encore...

Et pendant que toi tu craignais d'avoir déjà compris par toi même, même sans preuve, que l'assaut à l'ancienne tour Shinra, c'était juste la surface d'un plus gros problème à venir, l’état d'urgence à Edge avait commencé, pour mettre les civils en sécurité, évacuation pour tout le monde. Tu te consolais de prendre ainsi des bonnes décisions.

En revanche, ta décision de venir voir le prisonnier car Ardyn s'y était invité, cette décision là, loin de te douter que tu étais sur le point de tomber dans un piège, elle allait être lourd de conséquence. Tu ne te méfiais pas, tu te pensais sincèrement à l'abri de tout scénario malvenu, surtout ici dans le QG du WRO... (surtout que tu n'étais pas un faux Reeve là, pas du tout une de tes nombreux Cait Sigh déguisés en un toi fictif ! Tu étais le vrai en chair et en os ! Blblblblblblbl...) Enfin, c'est ce que tu pensais avant de justement arriver sur les lieux, car tu lâches une soupire lorsque tu constates que les gardes s'étaient trop éloignés à ton goût.

Ayant une bonne mémoire pour te rappeler des noms, tu les appelles par leur prénom d'une voix calme puis poursuivant sur ton autoritaire, tu leurs ordonnes de retourner à leur poste de chaque coté de la cellule immédiatement. C'est ainsi qu'ils te suivirent lorsque tu repris la marche, les derniers mètres avant d'arriver à la cellule du prisonnier. Et Ardyn était parvenu visiblement à capter l'attention de ce dernier puisqu'il était debout devant les barreaux !

Ce cher Ardyn, toujours aussi fringants, pensas-tu de lui ; mais tu ne t'attendais pas à le voir autrement qu'avec son chapeau, sa drôle d'écharpe-capuche et sa chemise blanche à froufrou. Toujours une tête et un chapeau de plus que toi, obligé de lever les yeux pour croiser son regard ambré ? Oui tu viens encore de le faire. Faisant mine d'être curieux de sa présence ici, tu salues cet homme de prestance, tellement à l'aise depuis que tu le connais, surtout devant un public, tu étais loin d'en faire des discours comme lui lorsque toi-même tu parlais devant les caméras pour réciter des discours aux journaux télévisés !!

- Mr Izunia, j'étais dans mon bureau en train de lire le dossier du prisonnier lorsque j'ai reçu un appel comme quoi vous étiez venu lui rendre une visite...de courtoisie ?

Mais qu’avait-il put dire au prisonnier Deepground ? Hmmm... Tu portes un regard vers le prisonnier, séparé l'un de l'autre par une porte blindée avec une petite fenêtre aux barreaux qui vous sépare pour uniquement permettre le dialogue.

Il était, tout comme les autres hommes de Weiss, terrifiant ; né pour tuer, cela se lisait dans son regard ; mais c'est avec satisfaction que tu parvenais tout de même à garder le contact suffisamment longtemps (c'était grâce à Youffie ! tu faisais des tournois avec elle de 'je te tires, tu me tires, par la barbichette, le premier qui rira, aura une tapette, oui ok, gardons ça sous silence)




Si mon dialogue vous plait pas, je peux mettre :
Salut Ardynouchet,
Le sirop de fraise a-t-il dit quelque chose ?



.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Jeu 5 Avr - 18:58



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Malgré tout ce qu'il pouvait dire, le prisonnier semblait avoir compris à qui il avait affaire ou presque puis qu'il avoua silencieusement que cet accord officieux pouvait bien être sa meilleure chance de sortir et non pas croire que ses propres camarades viendraient l'y sortir. Ni l'une ni l'autre, il avait sauté sur l'occasion pour lui demander de le libérer dès maintenant et qu'il verrait ensuite s'il lui livrait la moindre information, à croire qu'il n'avait pas totalement compris ou qu'il n'était pas très au clair avec l'art des négociations. Puisqu'il était en position de force, Ardyn ne répondit pas pendant quelques instants avant de prendre la parole pour rétablir les choses comme elles étaient avant que cet invité n'entre dans le quartier de détention, qui d'ailleurs n'était autre que ce cher Reeve.

« J'ai bien peur que cela soit un peu trop prématuré pour être immédiat... ultérieurement, cela va sans dire, je ne suis pas quelqu'un de pressé et vous non plus j'en suis persuadé. » en se retenant même de lui faire un clin d’œil amusé, pour ne pas troubler cette image que le rouquin pouvait alors avoir de lui, qui devait d'ailleurs demeurer bien vague pour l'instant mais sans doute que Reeve n'allait pas faire dans la discrétion et l'annoncer comme il se doit malheureusement. Toujours est-il que le directeur de la branche scientifique de la WRO n'avait pas tant de réclamations à faire auprès de ce mutant de DeepGround, il aimait juste le faire languir un peu avant d'en faire un pion indirect dans son petit jeu... Sans doute qu'une simple sentinelle n'allait pas pouvoir lui apprendre tous les détails privés du plan de ce bon Weiss mais nul n'est à l'abri de surprises, de bonnes surprises d'ailleurs, celles qu'il préférait et de loin.

Autant attendre quelques temps, voir quelques jours, que le mutant soit d'autant plus affaibli pour ne pas le voir s'enflammer dès qu'il aura retrouvé sa liberté d'action et se retourner contre lui, en tant qu'homme d'esprit il fallait s'attendre à tout, surtout avec ces énergumènes. Alors que le nouvel invité, répondant au nom de Reeve Tuesti, s'avançait dans la pièce, visiblement curieux de le retrouver en cet endroit, il alterna son regard entre Ardyn et son précédent interlocuteur captif avant de lui faire part de cet appel pour l'informer de sa présence en ces lieux... ainsi donc ses bons et loyaux petits soldats sont partout, n'ayant rien d'autre à faire que de l'épier en silence, même après tout ce temps ? Peut-être bien...

« Reeve, mon vieil ami, c'est toujours un plaisir de vous croiser... d'autant plus que j'ai plusieurs sujets dont j'aimerais discuté avec vous un peu plus tard. » en opinant doucement, n'ayant pas oublié ces quelques idées qu'il avait pu avoir auprès du docteur Crescent, même si aujourd'hui les préoccupations de cette dernière allaient se tourner vers ce Genesis Rhapsodos en priant et en suppliant cet autre rouquin de sauver son fils... comme s'il était un véritable sauveur, c'est vraiment à mourir de rire.

« Mais en effet, je suis venu rendre visite à notre nouveau pensionnaire afin d'obtenir quelques informations, même des plus banales, mais je n'ai rien réussi à en tirer par la parole... et je n'ai pas vraiment oser lui faire les gros yeux. » tout en soufflant un rire amusé, rendant cette tension alors palpable bien amoindrie, au détriment de l'improbabilité de la situation si bien que quiconque ne le connaissant pas pourrait croire au fait qu'Ardyn n'était qu'un simple d'esprit, un plaisantin sans logique ni réflexion.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
• Localisation : Actuellement retenu par la W.R.O.
Double compte : Terces Brandt
Gils : 281

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Mar 10 Avr - 12:57



Un interrogatoire


discret au sommet

avec Ardyn Izunia & Reeve Tuesti
Je m’apprêtais à réagir à ce que venait de me lâcher mon vis-à-vis, mais même un grognement n’eut pas le temps de passer mes lèvres. La porte s’ouvrit sur un homme brun portant un uniforme bleu. Je levais les yeux au ciel en retournant lentement m’asseoir à ma place.

« - Allons bon. Reeve Tuesti, le dirigeant de ce groupement ridicule… Je me sentirais presque honoré de votre présence. »

Je m’installais lourdement sur mon siège, m’appuyant contre le mur qui servait de dossier à ce petit banc, croisant les jambes. Puisque visiblement, l’homme au chapeau parlait beaucoup mais agissait peu, je pouvais bien attendre que quelque chose se produise. Cependant, j’haussais un sourcil en les regardant discuter.

« - Je suis encore là, vous savez. »

Je détestais cette façon que certains avaient de parler de quelqu’un comme s’il n’était pas là. Cela me donnait d’autant plus l’impression que je n’étais qu’un vague sujet d’expérience, une poupée à manipuler, sans sentiments, sans pensées, rien. Pourtant, je réfléchissais à des dizaines de choses depuis mon arrivée dans cet endroit pourri. A comment sortir, à qui viendrait me chercher ou non… A Martial, un peu, aussi. Je serrais un instant mon poings en regardant mes doigts, me demandant s’il oserait venir me secourir s’il ne s’agissait pas d’un ordre de Weiss – et ce ne serait jamais un ordre de Weiss –. Malgré notre relation plus complexe que celle de deux simples collègues, j’avais encore besoin d’une preuve pour réellement y croire et lui faire confiance.

« - Je vais vous épargner une perte de temps certaine, Tuesti. Je ne vais rien vous dire, ni à vous, ni à cet énergumène. Compris ? Et inutile de me regarder comme ça, si vous pensez me faire peur, vous êtes bien loin du compte. » concluais-je en riant.

Il pensait que soutenir mon regard suffirait à m’effrayer ? Je côtoyais chaque jour des gens bien plus impressionnants sous la Tour. Azul et sa force brute, Rosso la maniaque, Nero et Weiss, unis et capables de tout détruire. Et de nombreux autres dont personne à la surface ne se souciait des noms. Avaient-ils seulement le mien ?
©️ AkumaCursed



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 21

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Lun 16 Avr - 2:50

Un interrogatoire discret au sommet
du point de vue de Reeve Tuesti.



Une chose était certaine, ton arrivé n'était pas accueilli avec des applaudissements. Rien à voir avec tes arrivés sur des estrades, cela était d'ailleurs inutile de comparer, ton public se comptait sur les doigts d'une main ! Lightning avait fait du bon boulot, comme toujours, pour capturer ce membre de DeepGround ; par contre, tu n'avais pas son nom ou son prénom, c'était embêtant ; si bien que le prisonnier DG allait s’appelait le prisonnier DG. (Sirop de fraise ? '-')

Le prisonnier était reparti s'assoir, en maugréant à moitié. Visiblement, tu n'avais pas à te présenter, il te connaissait même parfaitement bien, mais tu ne t'étonnais pas d'être ainsi connu, tu passais à la télévision après tout, et tu étais le directeur de ce qu'il appelait un groupe ridicule. Il disait cela à quant bien même le groupe ridicule était parvenu à lui mettre la main dessus ? Il pourra dire ce qu'il voudra de ta WRO, tu ne t'en soutiras jamais dévaloriser, vous étiez meilleur que Deepground, il le fallait, pour la survie de tous. Sur ces sages pensées revalorisantes, tu cesses de le regarder, préférant le regard bien plus chaleureux et pétillants d'Ardyn.

Celui-ci n'a pas changé depuis la dernière fois que vous vous êtes vu. Tu te retiens de lui dire à nouveau que tu n'étais pas si vieux et tu hochas de la tête pour les diverses sujets dont il voulait te parler. Déjà la fois précédente, cela ne t'avait pas échappé qu'il avait toujours des tas de sujets à te faire partager. Même sous la pluie, où vous vous étiez croisés - il pleuvait des cordes et il tenait un parapluie que vous vous partagez à deux - tu avais attendu le véhicule venir te chercher en sa compagnie. Tu avais été très intéressé et curieux de découvrir le nouveau directeur de la branche scientifique, celui-même qui remplaçait Hojo  ; et il t'avait complétement absorbé pendant plusieurs minutes sans voir le temps passé, surtout lorsqu'il t'avait raconté sa discussion avec Lucrecia Crescent, alors que toi tu ne l'avais pas encore rencontré !

« Mais en effet, je suis venu rendre visite à notre nouveau pensionnaire afin d'obtenir quelques informations, même des plus banales, mais je n'ai rien réussi à en tirer par la parole... et je n'ai pas vraiment oser lui faire les gros yeux.
- Dans ce cas, je me réjouis d'être arrivé à temps pour vous voir lui faire vos... gros yeux ?! » Lui répondais-tu, réceptif à son ton amusé ;, il avait encore aujourd'hui le rire facile, une particularité chez lui que tu avais très vite constaté. Même sous une pluie pénible, il avait été rayonnant de bonne humeur à débiter des petites plaisanterie de temps en temps. En tout vérité, tu te demandais toi même ce que cet homme était réellement capable. Toi, tu n'avais encore jamais réussi à faire peur à quelqu'un d'un simple regard (sauf peut être le matin quand tu manquais de café...) Peut être que lui, avec ses yeux - que tu croisais encore une fois, c'était de l'or, il pouvait parvenir à se montrer intimidant ? « Avez vous progresser dans vos projets depuis la dernière fois ? Restez donc avec moi, pour m'accompagner jusqu'à mon bureau lorsque je m'y retournerai, je peux vous écouter durant le trajet. Avec ce qu'il se passe sur Midgar et Edge en ce moment, j'ai bien peur de ne pas avoir de temps hélas pour contacter le Docteur Crescent...
« - Je suis encore là, vous savez. »

Interrompu, tu te tournes vers les barreaux de la cellule où avait parlé Sirop de Fraise le prisonnier DG. En quoi s'impatientait-il ? Pas assez le centre de l'attention peut être ? Il n'avait pas à s'en faire à ce sujet, dans quelques minutes, tu comptais lui poser des questions importantes. Mais pas avant d'avoir terminés ta discussion purement poli avec Ardyn, et tu ne voulais pas que ce dernier s'en aille tout de suite, tu allais avoir besoin de lui. Tu avais déjà constaté à quelle point son cerveau et sa capacité intellectuelle scientifique était poussée pour l'avoir entendu travailler en tant que directeur de la branche scientifique de la WRO, un simple d'esprit sans réflexion n'en serait tout simplement pas capable, même toi, tu t'étais un peu perdu parmi les termes parfois un peu trop zouaves que ces chers scientifiques usaient pour désigner leurs analyses. Ardyn les utilisait comme s'il s'agissait de réciter les lettres de l'alphabet. Même si toi aussi parfois, branché intelligence artificielle, tu pouvais te la jouer spectaculaire à sortir des termes numériques et robotiques qui constituait le vocabulaires codés de tes félins robots, c'était un tout autre domaine, rien à voir donc avec la science moléculaire. Et bref, tu avais un nouveau gadget à lui montrer, peut être qu'il allait t'aider à l'améliorer.

« - Je vais vous épargner une perte de temps certaine, Tuesti. Je ne vais rien vous dire, ni à vous, ni à cet énergumène. Compris ? Et inutile de me regarder comme ça, si vous pensez me faire peur, vous êtes bien loin du compte.
- Autant passer au niveau supérieur dans ce cas ! De toute façon, je ne comptais pas rester des heures ici, comme vous l'avez entendu, nous avons moi et mon énergumène des sujets à discuter ; au moins avec lui, je sais que je vais pouvoir échanger sur des sujets hautement intellectuels, le peu que j'ai entendu de vous, c'était des soupirs. »

C'est alors mystérieux que tu sors de ta poche deux espèces de demi sphères qui tu places de part et d'autres des barreaux. Tes yeux derrière tes lunettes aux verres un peu bleuâtre soutenait à nouveau son regard Mako, à quant bien même il trouvait cela aucunement utile selon lui. Mais si tu soutenais ainsi son regard, ce n'était pas dans l'intention de lui faire peur ou de lui montrer que tu avais un grand sang-froid, c'était plutôt pour mieux le scanner et le mesurer, lui, ses taux. Ce n'était pas encore tout à fait au point, mais il était bien question de nouvelles lunettes numériques, qui était en train d'enregistrer des fréquences et des pulsations. Encore un nouveau gadget qui tu tentais de mettre au point. Tu comptais bien en faire un détecteur de mensonge. Pour l'instant, ce n'était qu'un prototype et il ne fonctionnait pas par la volonté du St esprit, tu devais pour cela glisser des mécanismes ronds de part et d'autres de la cellule pour former un triangle. Un premier dispositif était déjà en place à l'intérieur de la cellule, tu n'avais donc techniquement qu'à appuyer sur le bouton de ta montre pour l'activer. En soit, tu allais tester sa faisabilité avec le prisonnier DG aux cheveux de feu. Jusqu'à présent, les tests avec Youffie (elle lui avait bien dévalisé tous les biscuits de ses placards) avaient donnés un assez bon résultat.



Je croyais ne jamais y arriver !
S'il y a le moindre souci, on me mp  Embarassed  




_________

.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Mer 25 Avr - 1:25



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Difficile de dire ce qui était le plus surprenant, voir même perturbant, devant cette drôle de scène entre le fait d'être traité comme un être lambda par ce mutant ignare ou d'être tant caressé dans le sens du poil par le directeur de la WRO, en présence de tierces personnes qui plus est. Néanmoins cela avait eu pour effet de l'amuser, assez pour qu'Ardyn daigne afficher un de ces petits sourires en coin dont il avait le secret en les voyant tout deux faire à travers la porte de la cellule.

« Mais je n'ai guère envie de m'y risquer et de me ridiculiser plus que nécessaire en vous offrant ce plaisir, mon cher ami. Nous en reparlerons lorsque j'aurais un peu plus de pratique à mon actif, mais je pense que vous êtes plus doué que moi pour les interrogatoires. » en soufflant un rire sans mal, malgré le presque sérieux de la scène, ce qui allait de pair avec ces éloges qu'il avait reçu de Reeve mais peut-être s'était-il levé d'un bon pied aujourd'hui ? Non pas que ce soit dans les habitudes du directeur d'être de mauvaise humeur, mais peut-être que le doute d'antan avait fini par n'être plus qu'une fondation primaire sur laquelle s'était bâtie une relation disons plutôt classique. Jusqu'à présent tout ceci n'avait été que purement professionnel mais on pouvait toujours s'attendre à ce que cela tourne à la camaraderie vu le tempérament de Reeve Tuesti.

Naturellement que son regard doré n'avait rien de bien persuasif ou de déstabilisant, même encore aujourd'hui il était associé a quelque chose de chaud, peut-être même de rassurant, et Ardyn n'avait aucune envie de montrer son vrai visage pour l'heure. Ce récent pensionnaire devra donc attendre encore un peu plus longtemps avant de pouvoir apprécier sa nouvelle liberté, voir même davantage, surtout que Reeve semblait déjà s'amuser avec pour essayer son nouveau matériel. Sans vraiment s'y intéresser davantage, puisque ce prisonnier n'était alors actuellement qu'un détail sans importances dans ses machinations, l'ancien sauveur lança tout de même le sujet tout en restant plutôt évasif, sachant que le rouquin mutant les écoutait mais n'en aurait peut-être rien à faire.

« Se pourrait-il que ce cher Valentine vous en ai déjà touché quelques mots d'ailleurs ? Dans le cas contraire, il s'agit des recherches actuelles du docteur Crescent autour d'un ancien texte Cetra et de l'existence d'un être potentiellement capable de comprendre, voir même de résoudre, ce phénomène bien peu naturel. » en rajustant son chapeau sur son crâne, laissant quelques mèches de cheveux violacées en dépasser alors qu'il venait de prendre ses distances avec la porte de la cellule pour laisser les deux hommes faire. Bien entendu, Ardyn n'allait pas tout de suite annoncé que la suite du programme aurait été de faire revenir le temple des anciens et donc de sortir la matéria noire de sa cachette car Reeve se serait aussitôt braqué... Mieux valait d'abord l'intéressé pour tenter le coup par la suite, même si rien n'était sûr pour autant. « Pour ce qui est des moyens en notre possession actuel, nous travaillons toujours sur le calibrage du dispositif, voir à établir de nouveaux points relais, afin d'avoir des résultats plus poussés... mais nous devrions peut-être envisager de former un groupe d'intervention spécialisé au cas où, non ? » en faisant alors allusion à ces super-ordinateurs et autres machines minutieuses qui avaient été récemment conçu pour enregistrer les variations de flux au sein du LifeStream pour détecter les potentiels retours de défunts.

Pour l'ironie du sort, ces mêmes machines avaient joué un certain rôle pour ce qui étaient de l'enregistrement ayant conduit la WRO à l'ancienne tour ShinRa et à l'arrestation du prisonnier actuel, comme quoi tout le monde était concerné en cette pièce... une pièce qu'Ardyn était d'ores et déjà en train de quitter, s'éloignant du petit duo après avoir salué ledit rouquin en détention, en restant à la vue de ce bon vieux Reeve afin qu'il puisse facilement le rejoindre lorsque ce dernier aura terminé.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⌖ Hail Weiss ! ⌖
avatar
• Age : Entre 18 et 25 ans
• Résidence : Deepground
• Localisation : Actuellement retenu par la W.R.O.
Double compte : Terces Brandt
Gils : 281

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Mer 25 Avr - 21:14



Un interrogatoire


discret au sommet

avec Ardyn Izunia & Reeve Tuesti
J’écoutais leur conversation d’une oreille distraite, plus concentré sur l’étrange dispositif que Tuesti venait de mettre en place que sur les plans dont ils essayaient de discuter sans se préoccuper de ma présence. Cependant, je prenais soin de noter mentalement des bribes de ce dont ils parlaient. « Recherches du docteur Crescent sur un texte Cetra » et « Valentine ». C’était retenu. Ces noms me disaient bien quelque chose, surtout pour le dernier. Ce type encapé qui avait réduits à néant tous nos espoirs… Jusqu’à il y a quelques mois encore. J’hésitais entre ressentir une profonde admiration pour un homme capable de détruire une organisation de super-soldats, et une haine tout aussi intense pour exactement les mêmes raisons. Mais je n’allais pas m’attarder sur une réflexion de ce genre. Je n’en avais ni l’envie, ni le courage. Je devais juste me souvenir de ces quelques éléments pour les ramener à Weiss dès que je serais sorti d’ici… Après m’être éventuellement servi dans le matériel de la W.R.O., évidemment.

« - Alors, Tuesti. » disais-je en souriant lorsque l’homme au chapeau commença à quitter la pièce. « Qu’est-ce que vous allez bien vouloir me faire, maintenant ? Ouh, je suis terrifié. »

Je concluais par un rire moqueur, essayant de ne pas montrer la légère fatigue qui me prenait. Je ne supportais plus d’être enfermé, mais j’espérais que ce serait la fin bientôt. Si personne ne viendrait me chercher, alors je me débrouillerai pour rentrer. Mais que l’on n’espère plus une obéissance aveugle de ma part à l’avenir si on me laissait pourrir dans ce trou… S’il fallait quitter la Tour avec mon Martial pour sauver notre peau, je ne me gênerais pas pour l’envisager. Je me levais, avançant d’un pas lent jusque devant la porte.

« - A quoi sert votre jouet ? A sonder mon esprit comme par magie ? Ou est-ce que je suis votre cobaye ? Bah, j’en serais même pas surpris… La Shinra a toujours été la meilleure pour utiliser les gens qu’elle retenait captif, contre leur gré, et à leur insu… Et vous êtes bien l’un de ses rejetons pourris. Enflure. »

Je donnais un coup dans la porte, juste pour faire du bruit, lui faire un peu peur. Et aussi pour me calmer. Je détestais cette foutue entreprise toute puissante, et à mes yeux, la W.R.O. n’en était qu’une pâle copie se déguisant sous de faux airs de sauveurs. Alors si j’avais la moindre occasion de casser la jolie gueule de Reeve Tuesti, je n’allais pas me gêner.
©️ AkumaCursed



.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 21

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Lun 30 Avr - 0:14

Un interrogatoire discret au sommet
du point de vue de Reeve Tuesti.

Avec son chapeau sur la tête, sur ses cheveux violacées qui dépassaient de partout, Ardyn s'éloigna. Il prévoyait une expédition, pourquoi pas ? Tu en toucheras deux mots à plusieurs de tes ingénieurs afin qu'ils aillent s'ajouter à son équipe, surtout ceux qui avaient des jouets à tester sur le terrain, toujours partant pour améliorer leur invention de toute façon. Il était temps d'entièrement te concentrer sur ton prisonnier désormais, commencer ton "interrogatoire". Seras-tu plus doué qu'un autre pour ce genre de chose ? '-' C'était le moment de le savoir...

Mais hm, jusqu'à preuve du contraire?, tu n'en avais pas tellement l'expérience, ce n'était pas ton point fort... et tu ne cautionnais pas les méthodes des turcs non plus, qu'est ce que tu avais donc dans la poche aujourd'hui ? Hé ben, c'est Cait Sith, celui qui se trouvait dans ton bureau, qui t'en avait touché mot lorsqu'il semblait s'être penché sur une nouvelle méthode pour obtenir les informations que tu souhaitais. Une méthode plus douce et plus efficace qu'il t'avait dit...

Mais sinon, oui, il y avait de quoi le trouver étrange ton dispositif mais cela te faisait sourire dans l'instant présent car il se montrait justement doux et efficace. Même si le diagramme te bouchait la vue - soyons quand même sérieux, elle n'est uniquement à utiliser que lorsque tu es assis tranquillement dans ton canapé ta paire de lunette ! - il y était apparu des pics, le nom de Vincent par exemple, ça avait fait réagir plusieurs capteurs. Le prisonnier avait écouté la conversation d’une oreille discrète...

Comment allais-tu lui expliquer que l'interphone allait lui diffuser une série de question, avec la voix coquin et à l'accent exagéré d'un de tes robots félins, de jour comme de nuit, avec des silences uniquement s'il se mettait à parler. Chacune de ses paroles seront enregistrés et rajoutés à une base de données ; permettant alors à une intelligence artificielle d'en calculer des logarithmes et en détecter l'authenticité.

Mais le temps que tu mettes tes mots en place, il t'asticotait déjà en rigolant moqueur puis en se levant pour se rapprocher de la porte de la cellule afin de la frapper brutalement. Sa force de frappe était impressionnante, si bien que tu te recules mécontent d'avoir un peu sursauté. S'il te frappait avec la même brutalité un jour, tu étais bon pour des gémissements de douleur malgré toi. '-' Mais à l'écouter attentivement, c'est qu'il n'était pas loin de la vérité en réalité, ça allait t'épargner les explications. Explications que tu jugeas finalement inutiles.

- Un peu de patiente, j'étais en train de réfléchir à comment j'allais vous expliquer... mon nouveau jouet ? Utiliser un vocabulaire simple pour un esprit simple, je voulais réellement me montrer amical, mais je sens tellement d'animosité depuis mon arrivé, j'en ai déjà suffisamment entendu, je vais donc juste me contenter de vous dire que dans cet interphone derrière moi, une série de question va vous être posé les uns à la suite des autres, ainsi que parfois une liste de mots, tout cela dans un ordre complétement aléatoire, afin que les capteurs et autres caméras qui vous filmeront et enregistreront 24h/24 soient analysés. Plus vous passerez des heures en notre compagnie et plus nous parviendrons à avoir les informations que nous souhaitons. Je viens de déclencher le mécanisme, pas d'arrêt avant plusieurs ... semaines ? Non stop, et j'ai mis le son à son maximum, j'espère que vous allez aimer votre séjour, Mr ... sirop de fraise.

Et tu t'éloignes, soulagé d'en avoir terminé et de rejoindre Sirop de Grenadine. Ardyn était peut être encore un grand mystère mais au moins lui ne t'insultait pas et n'avait visiblement pas envie de te cogner plusieurs fois le visage comme si tu étais un punching-ball. '-' C'est que tu y tenais à ta belle gueule, surtout  quand tu étais devant les caméras...



Mais qu'est ce que je suis allée vous pondre, mon dieu XD


.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Jeu 3 Mai - 11:35



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Ayant donc laissé Reeve Tuesti s'amuser avec ses petits dispositifs loufoques auxquels personne n'y comprenait jamais rien, lui-même n'en percevait d'ailleurs pas le moindre intérêt, ce qui n'était pas un mal puisque son cher supérieur semblait toujours aussi obsédé et excité par cette technologie souvent expérimentale et aléatoire, Ardyn avait donc quitté le couloir donnant sur la cellule de ce mutant roux de DeepGround pour se rendre dans une sorte de salle de réunion pour attendre le directeur et lui exposer un peu plus ses idées. Même si ce dernier n'avait pas posé plus de questions sur les quelques sujets exposés, l'ancien sauveur allait sans conteste remettre les pieds dans le plat puisqu'il jugeait cela un peu plus important que le dernier gadget de cet amoureux de chats mécaniques, résultant sur la sécurité de la population et la résolution de ce dérèglement planétaire. En vérité, Ardyn n'en avait que faire mais ce jeu des apparences avait quelque chose de grisant, surtout qu'il ne pouvait encore s'en débarrasser sans crainte de perdre cette main-mise, cette emprise, qu'il avait mis longtemps à gagner.

Cette douce torture mentale que le directeur tentait d'instaurer auprès du prisonnier n'avait pas grande chance de fonctionner, mais peut-être qu'il surestimait ledit mutant enfermé entre quatre murs si bien que ce dernier pourrait lâcher l'information de sa possible libération prochaine que lui avait lancé Ardyn... ce qui aurait été un sérieux problème, assez pour qu'il doive ressortir une fois encore un atout de sa manche pour effacer ce petit-contretemps d'un petit geste de la main. Mais revenons donc à nos chocobos... Sans plus attendre, Ardyn s'était alors installé à son aise autour de cette fameuse grande table en ayant plus le temps de faire sortir toute personne autre que lui, pour l'arrivée de Reeve Tuesti.

« Je suppose que l'heure n'est pas forcément à la parlante et à l'humour... alors permettez-moi de faire de la vulgarisation en allant au plus simple et de façon concise et concrète. » en déposant doucement son chapeau sur ladite table avant de passer sa main dans ses cheveux avec une certaine nonchalance, allongeant par ailleurs ses jambes sur la table.

« Le retour de DeepGround n'est pas une surprise mais elle demeure une bien mauvaise nouvelle. Nous avons eu de la chance que l'investigation dans les ruines de la tour se passent sans grosses embûches mais il ne s'agissait que de soldats et non des Tsviets. » en jouant et en réajustant les quelques formes de son chapeau avant de planter son regard doré dans celui de Reeve comme pour l'y agripper et le percer non sans une étrange impression de douce amertume. « La création d'un groupe d'intervention trié sur le volet me semble nécessaire et je sais que vous avez de nombreux contacts qui pourraient potentiellement se porter volontaire, qu'il faudrait sans doute diviser en deux escouades différentes car n'oublions pas le problème du retour de Sephiroth. » en dessinant un fin et léger sourire en coin comme s'il n'était que peu secoué par ces informations plutôt graves, sans doute parce que les scientifiques comme lui vivaient dans un monde à part, éloigné de cette rude réalité.

« Quant à la libération de ce Genesis Rhapsodos, il pourra sans doute nous être d'une grande utilité dans cette lutte dont nous nous serions bien passés contre DeepGround et Sephiroth. Néanmoins Gaïa est toujours détraquée et bien que nos capteurs ne soient pas tout à fait au point, déjà un nombre importants de "rejets" ont été répertorié ces derniers temps... ce qui me lance sur les travaux de recherches du docteur Crescent. Je lui laisserai volontiers vous en expliquer les détails, mais divers écrits font mention d'un être unique, d'un dénommé "Sauveur" qui pourrait bien être un intermédiaire entre les Cetras et la planète, en leur temps. » tout en se grattant lentement le menton, où siège sa petite barbe virile de trois jours finement taillée. « Malheureusement nous n'en savons pas plus pour l'instant, ce qui m'amène à oser reprendre des investigations au sein du temple des anciens au préalable avant de faire une demande de fonds importants quant à notre système de surveillance des irrégularités de flux dans le LifeStream... et avant que vous n'en parliez, je sais déjà ce que cela implique et c'est justement parce que je crois aux travaux du docteur Crescent que je me permets de vous en parler ainsi. » avant de laisser revenir ce petit sourire en coin qui le rendait toujours aussi mystérieux et énigmatique pour ses nouveaux contemporains, sachant parfaitement que la pierre avait donc été lancé et qu'il ne lui restait plus qu'à attendre.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Porte-poisse en détresse ⊷
avatar
• Anniversaire : Aucune idée.
• Age : 48 ans.
• Résidence : QG de la W.R.O
• Localisation : Bureau de la WRO
Double compte : Aucun pour le moment
Gils : 21

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Lun 16 Juil - 17:50

Un interrogatoire discret au sommet
du point de vue de Reeve Tuesti.

Qu'à cela ne tienne, la rumeur pourra se confirmer et se renforcer à nouveau, tu n'y voyais pas d'inconvénient. Qu'elle soit catalogué de qualité ou de défaut, cette rumeur disait déjà de toi que tu perdais bien trop de temps sur tes robots, mais ils devront s'y faire, personne ne pouvait te faire cesser la construction de tes petits dispositifs, parfois certes loufoques mais qui se révéleront un jour au l'autre utiles et efficaces ; tu les améliorais dans ce but dès que tu avais un moment de libre après tout.

C'est le pas rapide que tu tournes les talons et abandonnes le prisonnier dans sa cellule derrière toi, laissant celui-ci se faire torturer mentalement par son interrogatoire particulier. En quelques secondes supplémentaires, tu termines le couloir et cherche Ardyn du regard à une interception vers plusieurs directions, jusqu'à que tes yeux se posent sur la porte d'une salle de réunion restée ouverte, tu y passes la tête pour y vérifier, tu y vois immédiatement la silhouette d'Ardyn, il t'attendait. Son chapeau posé sur la table, ayant allongées ses longues jambes sur celle-ci ! On souhaitait commencer une petite sieste Mr Izunia ? Cela dit, il te certifia dès ton arrivé qu'il allait être précis et rapide. Les derniers événements, en effet, ne pouvaient pas te permettre bien longtemps à rester sur un seul sujet, tu avais bien trop de paramètre à gérer en même temps pour tranquillement discuter de tout et de rien avec une seule personne aujourd'hui. Tu refermes la porte derrière toi et te diriges en face de lui, de l'autre coté du grand bureau.

- Oui et je me serai bien passé d'une surprise comme celle-ci ! Les mauvaises nouvelles tombent trop nombreuses, cette chance d'avoir nos troupes de la tour revenir indemnes n'est pas rassurante pour autant, car si Tsviets il y avait, ils y seront tous morts !!

Hé bien dis donc, les yeux dorés du nonchalant attablé te fixaient avec tellement d'intensité qu'encore heureux qu'il ne puisse pas tripoter ton âme comme il tripotait son chapeau...

Pour se préparer à une nouvelle investigation, il te suggéra la création de deux escouades, la seconde pour affronter littéralement Sephiroth, lui aussi de retour visiblement. Quand tu disais mauvaises nouvelles, ce grand dadais aux très longs cheveux argentés en faisait parti justement.

Tu secoues la tête pour stopper immédiatement la voix de Cait délirer dans ton esprit. "Messieurs, vous êtes l'escouade B, vous allez peut être affronter Quis'yfrotte, n'oubliez pas vos ciseaux, un excellent repousse." Ah, le coup des ciseaux, il te l'avais suggéré, de désormais toujours garder une paire de ciseau sur toi, au cas où...

- Oui oui, l'ensemble de la WRO sera tenue informer de toute façon lorsque les deux groupes d'investigatione seront complétés et prêts pour le départ. Et des volontaires ne manqueront pas en effet, surtout pour affronter Sephiroth et le renvoyer dans sa tombe. Bien plus expérimentés que nos chanceux survivants de la tour Shinra en tout cas.

Ooooooh... étais-tu en train de faire mention de Cloud, Baret, Nanaki, Cid, Vincent, Youffie ? Héhé, peut être que oui. En tout cas, ils étaient en top de liste pour se porter volontaire et venir se frotter une fois de plus à Sephiroth. Et d'après Ardyn, la liste des volontaires pourrait bien être rallongée avec l'ajout inopportun de Génésis Rhapsody ?! Il est vrai que celui-ci était également de retour, comme les autres il était un "rejet" de Gaïa, ta pauvre planète complétement détraquée (encore une des mauvaises nouvelles : aider une planète à se soigner !?) Du coup, pour Générique Generis, allait-il y avoir une alliance avec l’escouade B ? Les ennemis de mon ennemi sont mes alliés ? À quand ta rencontre avec ce sirop de cerise / ce troisième rouquin dans ce cas ?

- Le "sauveur" hein ? Espérons que ce soit prémonitoire, que ce nom lui porte chance. Parce que je n'ai pas encore trouvé de mode d'emploi pour sauver une planète ! Lucrecia me parlera de ce sauveur dès que nous pourrons nous voir tous les deux, j'espère dans les prochains jours, avant le départ des troupes. Elle va certainement me contacter pour se rendre elle-même au temple des Anciens, lui ajouter quelques soldats triés sur le volet pour sa sécurité. Dois-je comprendre, à en juger votre confiance dans sa théorie, que vous souhaitez l'accompagner là bas ?



hhhhh


.:.
Tumblr sur les Jeux Vidéos où j'y partage des gifs et GMV : par ici la visite.
Tableaux Pinterest (à cliquer pour aller voir) : Avatars Gifs ou Tony Stark  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://games-palimpsyde.tumblr.com/
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 764

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   Mer 18 Juil - 10:09



Un interrogatoire discret au sommet

feat. Cahya et Reeve

Sans changer de posture depuis le début de son tête-à-tête, prenant ses aises comme si tout lui était du ou presque... ce qui en vérité n'était pas si loin de la vérité car à bien y réfléchir, s'il n'avait pas existé à l'époque bon nombre de choses auraient été différentes, plus encore qu'elles ne l'étaient déjà. Puisqu'il lui faisait maintenant face pour ce petit entretien privé, le déroulement de ce dernier semblait lui faire plaisir car contrairement à ce qu'il aurait pu penser, ce bon vieux Reeve ne vint le reprendre sur aucun sujet... avait-il déjà amplement gagné sa confiance depuis le temps ? Intéressant, Ardyn aurait presque pu lui en demander plus qu'il aurait donc accepter ? Cela demandera vérification tôt ou tard, mais actuellement il n'était qu'un prétendu employé et haut-cadre intermédiaire qui mettant son supérieur au courant.

« Ne souhaitons pas pour autant la mort de vos hommes, les temps sont bien trop sombres et rudes pour désirer un affrontement direct bien que ce dernier soit inéluctable... et tout comme pour Sephiroth, j'ai un peu de mal à croire que de simples mortels pourraient vaincre des êtres modifiés, des mutants de la sorte... » en continuant d'avoir ce ton détaché comme si ces informations n'avaient que peu d'intérêt pour lui, encore une pensée de scientifique coincé ou casanier sans doute. Toujours est-il que son propre commentaire vint soulever une autre possibilité et solution, tout à fait facultative mais plus les histoires sont grosses et plus elles sont crédibles parfois... et acceptées, surtout si cela comprend de la robotique.

« Puisque cela semble prendre la direction d'un conflit ouvert, je me permets de remettre un ancien projet audacieux sur le tapis... libre à vous de l'accepter ou non. » en déposant tout un document écrit sur le bureau, expliquant le pourquoi et comment de ce projet à l'attention de Reeve, alors qu'Ardyn commença donc à en faire une sorte d'exposé. « Nous manquons d'hommes, les pertes seraient tout aussi désastreuses... je sais que la ShinRa a longtemps investi dans la robotique militaire en puisant dans le LifeStream pour les alimenter mais... ne sommes-nous pas tous des batteries vivantes en suivant ce concept ? Imaginez donc, une infanterie robotisée connectée à des humains, des soldats, mis dans des caissons de stase pour les connecter à distance à la machine... pouvoir parfois faire corps avec tout une troupe avec un seul esprit... Meilleure coordination, aucune perte civile et autant de troupes que les usines de fabrications peuvent en sortir. » en se redressant enfin sur son fauteuil, remettant d'ailleurs son chapeau sur sa tête après ce petit exposé, n'étant qu'un projet parmi tant d'autres mais les technologiques issues de la ShinRa pouvaient permettre un tel prodige. De toute façon il était nécessaire qu'elles soient contrôler par des êtres humains, pour ne pas choquer la population et leur faire miroiter un retour aux origines dignes de la tristement célèbre ShinRa... sans compter qu'il avait de grands desseins pour cette potentielle armée, plus tard.

« De toute façon si vous souhaitez maintenir votre idée de laisser d'anciens héros de guerre revenir au cœur de l'action, libre à vous car vous êtes le directeur et vous aurez sans doute de bien meilleures propositions que moi... toujours est-il que je pourrais avoir le droit de quelques suggestions envers quelques éléments le moment venu ? » en gardant à l'esprit que cela relevait essentiellement de la faveur mais qui ne tente rien n'a rien, voila une demande qui se trouvait bien au-delà de son domaine de responsabilités et du pole scientifique. Mais bon... il gardait toujours dans un coin de sa tête que des éléments comme Reanbell ou Noctis pourraient lui être distrayants et profitables sur le terrain. « Quant à Lucrecia Crescent, je vous invite fortement à lui rendre visite dans le quartier général de Junon, où elle reste sous bonne garde, pour lui en parler. Pour ce qui est du temple, prenez le temps de réfléchir, je sais que ce n'est pas une décision simple... surtout que cela implique la fameuse matéria noire. En attendant, si vous n'avez pas d'autres questions, je vais prendre congé et vous laisser avec votre prisonnier... j'ai un vétéran et ancien prisonnier de guerre à récupérer dans les bas-fonds de la ville. » en lui souriant doucement, parlant bien évidemment de Genesis Rhapsodos qu'il comptait d'abord amener à Junon, à la mère du Cauchemar avant de lui permettre de revenir à Edge... vu le caractère de bonhomme, il prendrait bien trop de plaisir à fanfaronner et faire sa diva devant tout le monde et surtout à déblatérer des vers de son sempiternel livre de chevet. Ainsi, si le directeur n'avait rien de plus à lui ajouter ou à lui demander, le haut-cadre s'en serait aller après une révérence dont il ne se lassait jamais pour retourner dans les étages inférieurs et récupérer son sublime véhicule. Si la perfection existait de nos jours, c'était elle !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un interrogatoire discret au sommet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un interrogatoire discret au sommet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Le 5 e sommet des Amériques
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» Interrogatoire musclé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: QG de la WRO-
Sauter vers: