AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Sherlock et Watson - Ft Vincent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Sherlock et Watson - Ft Vincent   Sam 21 Oct - 21:31

Sherlock et Watson - Ft Vincent
Il était accroupi depuis des heures devant un amas de ferrailles, cela faisait autant de temps qu'il jurait après on ne sait qui, on ne sait quoi, jusqu'à tuer les dernières décibels de sa voix. Sous l'agacement, une clef à molette volait contre la parois en métal, son bruit typique faisait sursauter le reste des mécaniciens dans le hangar. A moins que ce n'était le bruit d'explosion juste avant qui avait produit l'agitation, en effet, la machine du Capitain' fumait et lui aussi, littéralement aussi puisqu'il avait un bout de gilet en flamme avec lequel il venait d'allumer une cigarette. La cavalerie arrivait aussitôt et les extincteurs arrosaient la bécane en feu et le trentenaire avec qui était resté assis sur le siège, visiblement pas plus déconcerté que cela de la finalité de son essai, mais plus du fait de s'être fait tremper. Un rictus tiré vers le bas, il ôtait ses lunettes précédemment mise pour piloter sa nouvelle version de moto volante, dégageant ainsi sa vue, la mousse coulait de son visage quand il inspectait avant tout chose sa cigarette foutue.

A peine quelques secondes, qu'il jurait si fort qu'on pouvait l'entendre jusqu'au cratère Nord... Bon peut-être pas, mais vous avez compris le principe. Un courageux assistant mécanique s'essayait à lui tendre une serviette, le voilà coupable du mauvais dosage de son nouveau test d'additif carburant, c'était typiquement lui ça, passait sa frustration sur un autre.  Et après avoir lui avoir remonté les bretelles à lui plus que les autres pour avoir gâché son dernier jouet – alors qu'il était le seul responsable, agaçait de se faire dire qu'il avait été prévenu... Il imposait les réparations aux responsables.

Un sale con qui après une bonne douche, s'éloignait vers un bureau où étaient étalés des piles et des piles de plans mécaniques. Sa serviette toujours sur les épaules, il prenait place sur son fauteuil tournant, levant le nez vers le plafond pour regarder les sexy demoiselles de son calendrier tapissant  le sommet. Qui levait la tête en général à par lui ? Les sourires coquins, entre autre, lui redonnait le sien et toujours sa tête penchait en arrière comme cela, il allumait une nouvelle cigarette. Il aimait bien recracher sa fumée dans cette position-là, cela lui donnait l'impression d'être au milieu des nuages. Cathy 13 ; la moto qu'il venait de ruiner sembler avoir raté sa chance, d'un coup de pied, il jetait ses plans à terre. Ses nouveaux moteurs ne marchaient pas... Ou alors c'était l'additif qui n'allait pas, dans tous les cas, ça le faisait bien chier. Une journée de merde comme beaucoup ces derniers temps, la magie de l'inspiration l'avait-elle quitté ? Ou alors ça faisait trop de temps justement qu'il se bornait là dessus. Une pause, ouep, c'était exactement ce dont il avait besoin, puis Mary-lou, elle (une moto aux dessins inspirés), bien que d'une old génération marchait merveilleusement bien. Cela faisait un bout qu'il ne l'avait pas promené et vous connaissez les femmes quand elles se sentent délaissées...

Il allait donc la rejoindre quand la face d'un de ses mécaniciens le croisant l'avait interpellé.

-QUOI?! Questionnait-il bruyamment de sa grosse voix, mais simplement l'homme secouait la tête avant de filer aussi vite qu'il le pouvait. La contrariété faisait contracter la mâchoire du vieux blond qui mordait son mégot. Ces abrutis ! N'avait-il pas pu s'empêcher de lâcher en poursuivant sa route qui le menait à la seule fille de la zone-aujourd'hui du moins.

Elle était surtout bien roulée, le plaisir des yeux quoi allez ! Ainsi pas surprenant que le pilote bombait le torse en affichant le plus de dents possible pour son sourire. Elle avait bien répondu d'un rictus au début, avant de glousser comme une dinde, évidement dans la tête de Cid, il lui avait le plus grand effet et sa virilité autant que son ego avaient encore plus gonflés. Il se vantait à ses acolytes de mécaniques et aucun n'avaient eu le courage de lui dire que sa barbe, ses cils et ses sourcils au complet avaient cramés. Elle se foutait de sa gueule en clair, eux aussi dans son dos et manque de bol, c'était le jour qu'avait choisi Vincent pour débarquer. Cid quant à lui était déjà sur sa princesse prêt au départ quand cette silhouette familière l’interpellait, maintenant qu'on était proche de Halloween, son pote zombi allait bien avec le décor. Il se moquait en silence-pour une fois, dans sa tête tout en lui faisant signe pour lui montrer sa présence.

-J'avais pas le souvenir que je devais te voir aujourd'hui. Je suis un gars super occupé tu sais. Fanfaronnait-il. Mais t'as du bol, ma journée est finie, si tu te ramènes avec des nouvelles de merde, casse toi tout de suite ! Aboyait-il comme à son habitude sans descendre de sa précieuse machine.

Revenir en haut Aller en bas
⊶ Caliméro ⊷
avatar
• Age : Papy
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Lightning
Gils : 129

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Sherlock et Watson - Ft Vincent   Mer 25 Oct - 20:32


Sherlock
et
Watson: Elementaire,
mon
cher !

Bouleversé par le retour de sa tendre Lucrecia, Vincent avait eu de grandes difficultés à l’abandonner dans ce quartier sécurisé de la base de Junon. A cause du danger qu’elle représentait, la pauvre femme était condamnée à rester livrée à elle-même, approchée le moins possible, le temps qu’on trouve une solution. D'aucun ne saurait survivre face à la colère de Chaos, mais lui s'en moquait pas mal. En fait, Vincent serait probablement resté plus longtemps auprès de Lucrecia si elle ne lui avait pas rappelé sa promesse. Le bodyguard s’était effectivement vu assigner une mission de la part de la scientifique. Alors, il était parti pour la mener à bien, le cœur tambourinant de crainte à l’idée que cette rencontre fortuite, ainsi que toute cette escorte, n’eut été que le fruit de son imagination fallacieuse. A un moment donné, il dut effectivement revérifier son échange de messages avec Reeve pour s’assurer de la réalité de cette situation inespérée. Bien sûr, la condition monstrueuse de la belle était un bémol, mais ce n’était rien d’insurmontable. Aussi égoïste que cela puisse paraître, Vincent préférait de loin que Lucrecia représente un danger pour les autres, que les autres ne représentent un danger pour elle. Rien de tout ceci n'était tiré de son esprit, il le constata en relisant les dernières lignes de son camarade lui demandant si le transfert de Lucrecia à Junon s’était bien déroulé. Message auquel il avait oublié de répondre, et auquel il ne répondit toujours pas car il était tête en l’air avec ces choses là, surtout quand il se trouvait dans un tel état de soulagement. Sa nouvelle mission donc, revenons-y. Lucrecia lui avait demandé une chose plutôt simple, en somme, et pourtant il avait peur de la décevoir. D’un point de vue méthodique, il y avait bien une façon de brasser l’ensemble des soldats de la WRO ayant fréquenté Sephiroth, mais la démarche requérait le minimum de connaissances informatiques. Or on parlait de Vincent. Vampire à l’apparence bien jeune, le bougre avait en réalité plus de soixante balais. C’était un papy quoi ! La simple utilisation d’un PHS moderne avait marqué un tournant dans sa vie, pour ainsi dire … et encore, certains avaient l’impression qu’il ne savait toujours pas appuyer sur le téléphone vert quand il en allait de décrocher. Vincent vagabonda au sein de la bâtisse en se demandant qui pourrait l’aider. Il songea un instant à Shelke, mais ce fut sans compter la voix tendre et mélodieuse de Cid chantonnant un « QUOI ? » qui résonna dans tout l'étage et attira son attention. Dans une forêt, ce type aurait même fait peur à des gorilles ! En tout cas, son ami était capable de faire la manip sur ordi en dix secondes… encore fallait-il qu’il ne considère pas cette tâche trop ingrate pour sa sainte expertise n’empêche qu’il faudrait n’avoir aucun coeur pour dire non à la bouille de Vincent quand il vous demande un service.. Ainsi se dirigea t-il vers l’éclat de voix, jusqu’à venir à la rencontre d’un Cid en pleine séance de mécanique. L’homme l’avait déjà remarqué avant qu’il n’ait dit quoique ce soit, la faute à ses godasse au pointes d’or dont le cliquetis caractéristique n’était point discret. « J'avais pas le souvenir que je devais te voir aujourd'hui. Je suis un gars super occupé tu sais ». « Bonjour à toi aussi, Cid », répondit simplement Vincent. Même s’il ne savait pas vraiment prendre un ton badin, la réponse se voulait effectivement sur le ton de l’humour.

Vincent le toisa avec un petit brin d’incertitude logé dans son regard écarlate. Même si le pilote était perché en hauteur, la vue du démon bienveillant ne le trompait pas. Cid, je crois que tu as un petit souci de pilosité faciale ou alors tu as changé de look.... Il se tut sur le sujet, car le mécanicien en chef lui fit comprendre qu’il n’avait pas trop le temps pour ce genre de salade et que Vincent avait plutôt intérêt d’être là pour une bonne raison, et non pour une mauvaise. Même si le démon carmin connaissait suffisamment Cid pour être imperméable à son mauvais caractère, et qu’il était bien trop peu contrariant pour s’en formaliser, il serait tout de même gêné de le déranger… Néanmoins, le brave pilote n'envoyait bouler que les mauvaises nouvelles, or Vincent venait de vivre un miracle. Bien sûr, la nouvelle le touchait bien plus lui que son ami, il n’empêche que Cid avait suffisamment grand coeur pour ne pas rester indifférent à la situation. « Lucrecia est revenue… » Sa voix resta en suspens et il baissa un peu le menton derrière son col cramoisi en songeant qu’il valait mieux éviter de préciser qu’il avait découvert, également, qu’elle était porteuse de Chaos. Les nouvelles de merde n’étaient pas les bienvenues et, de toute façon, une unité de la WRO était déjà sur l’affaire. Celle qui les concernait était d’un tout autre ordre. « Elle… aimerait en savoir plus sur le passé de son fils au sein de la Shinra. Les anciens soldats présents ici sont bien placés pour en parler. Il me semble que tout est stocké par informatique et qu’on pourrait avoir la liste de leurs noms mais... » Inutile de dire qu’il était une bille en informatique, Cid devait déjà l’avoir compris. Vincent n’avait pas dit le nom de Sephiroth pour ne pas jeter de froid, et l’avait seulement suggéré. Mais rien ne promettait que le blondinet ne serait pas pour autant rebuté par l’idée de l’aider à s’informer sur le Cauchemar. Alors que sa phrase ne fut jamais finie, Vincent enchaina : « Tu m’aiderais ? »


HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sherlock et Watson - Ft Vincent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Key Watson
» Présentation Rupert Watson [Validée]
» Hermione Granger ft Emma Watson
» Présentation d'Ellana Watson [Validée]
» (F/PRISE) EMMA WATSON.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Junon-
Sauter vers: