AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Just another mess [PV Tifa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Just another mess [PV Tifa]   Sam 30 Sep - 1:18






►Mummy's little boy | Loyal one
Just another mess
Loz & Tifa
En descendant la Place du Météore à une vitesse que n'aurait excusée aucune organisation de la sécurité routière, Loz savait ce qu'il avait à faire. Et mieux encore : il savait ce qu'il faisait. Mère avait confiée une mission, et il avait réussi à grand peine à maîtriser sa joie d'avoir été choisi pour l'exécuter (par-delà la fierté, il n'aurait guère voulu faire plus de peine à l'un ou l'autre de ses frères) ; mais désormais, seul sur une moto qui traversait le bitume d'Edge comme l'épée de son Grand Frère les marchands de fleurs, Loz débordait d'excitation. Non seulement la réussite de son opération lui apporterait sans aucun doute le favoritisme de Jenova sur au moins une heure ou deux, mais il aurait en plus la chance de revoir sa vieille et seule amie – avec la bénédiction de pimenter leurs retrouvailles de tous les jeux qui lui chantait, du moment qu'elle finissait par cracher ce que la Calamité attendait d'elle qu'elle crache. L'incarné ne s'attendait guère à une coopération volontaire, et il ne l'espérait pas non plus.

Le Septième Ciel était un hameau misérable, et Loz le détestait déjà. Il coupa le moteur, posa la béquille et s'étira longuement pour profiter une dernière fois la fraîcheur de la nuit ; car Mademoiselle Lockheart était cachée quelque part derrière ces murs fades, et si elle était d'aussi bonne humeur qu'elle l'avait été sous le toit à moitié effondré de l'église, alors la froideur nocturne serait bientôt le cadet de ses soucis.

Loz approchait d'un pas déterminé lorsque la porte du bar s'est ouverte, laissant sortir un duo d'hommes dont le voyage sur la Route de l'Ivresse était déjà bien entamé, mais qui se terminerait probablement dans le caniveau d'un cul-de-sac quelconque connu des alcooliques du week-end à la vessie pleine pour sa tranquillité. Alors que les deux impurs le bousculèrent sans lui concéder la moindre excuse et en laissant la porte se refermer devant lui, Loz sentit ses yeux s'humidifier, le sel rongeant doucement ses paupières ; à cet instant, la croisade de sa Mère ne lui avait jamais semblé autant justifiée. Il porta son pouce et son index sur ses cernes, respirant profondément pour repousser l'envie irritante qu'il ressentait de corriger ceux qui avait osé lui manqué d'autant de respect au point que le travail d'identification de la police prendrait des jours, mais il devait se retenir - il le savait, mais c'était tellement injuste !

Puisque que quelqu'un devait payer, l'entrée du Septième Ciel fit les frais d'un bon kick-à-la-Seph-sa-mère. La porte sauta de ses gonds pour dévoiler à Loz un intérieur aussi insipide et miséreux que les gens qui s'y cachaient, mais à son plus grand regret, aucune jeune demoiselle aux formes pulpeuses. En reniflant, plus par dédain que par besoin, il s'avança jusqu'au comptoir en bois et décida que le siège qui était au milieu était aussi celui qui lui plaisait le plus ; le mec assis dessus passant néanmoins beaucoup moins bien, l'argenté l'attrapa par l'encolure avant de lui éclater la mâchoire d'un coup sec sur le plancher, coupant court à toute formes de protestations de la part de l'intéressé - ainsi que de ses semblables, s'avéra-t-il par la suite.

Loz s'installa, les bras croisés sur la surface poussiéreuse du comptoir. Il ignorait ce que son contact pouvait bien avoir de si urgent à faire pour délaisser son poste, mais il avait bon espoir que son entrée la rappellerait à la tâche. Malheureusement, Loz était un garçon qui se lassait vite, et ses nerfs se trouvaient sur une pente glissante.

« Hé », interpella-t-il la porte la plus proche du bar, comme s'il attendait d'elle qu'elle vomisse Tifa sur demande. Loz attendit ainsi une bonne moitié de seconde par cordialité avant de perdre patience, et de se saisir d'un verre qu'il envoya se fracasser sur le mur d'en face. « Hé ! »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 660

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Dim 1 Oct - 16:06

«  Just another mess  »
▵ Tifa & Loz ▿






La vie de Tifa Lockheart avait subi un tournant décisif il y a maintenant environ un mois et elle n'avait pas cessé de subir de sacrés virages émotionnels depuis. Son bonheur de vivre pleinement son amour avec Cloud la comblait de bonheur, mais il y avait tous ces problèmes de revenants et de disparitions … il y avait eu le Village Glaçon et le retour énigmatique de Zack … ou de quelqu'un qui lui ressemblait. Sa vie était donc partagée entre bonheur et inquiétude, car Cloud s'absentait de nouveau très régulièrement pour partir à la recherche de son ami, ce qu'elle comprenait très bien. Dans une telle situation, il valait mieux considérer l'avenir avec prudence, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'un nouveau virage vienne tout chambouler …

Elle avait profité de cette journée pour faire quelques emplettes après une visite chez le médecin ; elle avait besoin de ravitailler les stocks du bar et elle crut bon d'acheter un petit cadeau pour Cloud. Elle n'était cependant pas certaine de sa réaction quant à ce cadeau … aussi beau soit-il, elle était consciente que ce n'était pas le meilleur moment pour ça. Ou peut-être que si … peut-être qu'ils avaient besoin de ça pour tenir le coup ? A son retour dans l'après-midi, Cloud était parti pour une autre patrouille, sans doute. Cela lui laisserait l'occasion de lui préparer une petite surprise, en espérant que cela n'empire pas les choses. Plus elle y pensait, plus elle doutait … Mais c'était trop tard maintenant, de toute façon, ce n'était pas le genre de cadeau qu'elle pouvait rendre en magasin contre un avoir.

Elle avait ouvert le bar qui fermait toujours assez tard en fin de semaine, les enfants lui donnèrent un coup de main pour l'heure de pointe et elle les envoya à l'étage quand tout redevint plus calme et que les clients commencèrent à être bien alcoolisés. Il ne restait plus grand monde quand elle encaissa la note de deux de ses habitués bien éméchés et c'est à ce moment là qu'elle entendit le moteur d'une moto gronder à l'extérieur. Pensant d'abord que c'était Cloud, elle s'était précipitée dans l'arrière boutique pour récupérer ce qu'elle avait acheté pour lui. Elle vérifia le contenue sur sac en papier d'où dépassait le haut de la tête d'une peluche de chocobo et commença à entendre du chahut de l'autre côté. Aussi, elle n'avait pas entendu la porte du garage s'ouvrir, elle en vint rapidement à la conclusion qu'elle s'était trompée … Elle avait donc encore le temps de tout préparer avant que l'élu de son cœur n'arrive !

C'est lorsqu'elle étendit un éclat de verre suivit d'un éclat de voix qu'elle se précipita enfin en salle, son sac en papier sous le bras. Ses clients étaient pires que des gosses, il n'y avait pas moyen de s'absenter cinq minutes sans qu'ils ne se battent ou fassent des bêtises ! C'est donc avec un air fâché qu'elle apparut dans le bar.

— Tedd, Jay, si vous êtes enc- …

Ce n'était pas eux. Clairement pas. Tifa s'était figée dans l'encadrement de la porte qui séparait le bar de l'arrière boutique, elle était tombée juste en face … d'un cauchemar. Statique, elle ne cillait même pas, se contentant de fixer cette apparition comme un fantôme … c'était un fantôme … non, c'était pire qu'un fantôme. Est-ce qu'elle avait des hallucinations ? Elle décrocha brièvement son regard de l’intrus pour voir un de ses clients se relever et partir en courant, il n'en restait alors plus qu'un dans un coin du bar qui semblait à moitié endormi.
Lorsque Tifa reporta son regard sur le revenant, elle put enfin réagir, comme si elle venait tout juste de reprendre le contrôle de ses membres. La seule chose qu'elle fut capable de faire dans un premier temps fut cependant de jeter son sac à la figure de l'argenté en espérant que cela lui passe à travers … mais cela ne passa pas à travers.

— Tu es réel … Constata-t-elle d'un air penaud en faisant un pas en arrière et en posant instinctivement une main sur son ventre, comme si elle se souvenait de la douleur de la décharge qu'elle avait reçu le jour où elle l'avait rencontré … cette décharge qui avait carrément détruit un pilier en pierre.
Cette fois, pas question de se laisser prendre un tel coup, pas question de le laisse prendre le dessus. Elle reprit vite ses esprits, avec ce que Cloud lui avait dis sur Zack, elle aurait dû s'attendre, malheureusement, à ce que ce genre d'individu soit capable de revenir aussi … Mais de là à s'attendre à les voir débarquer chez elle directement … Elle glissé sa main dans sa poche arrière pour récupérer ses gants, mais elle s'arrêta dans son geste en pensant justement à Zack ... Et si la personne qu'elle avait en face d'elle n'était pas celle qu'elle croyait ...? Et si cette personne ne se souvenait de rien ? Elle semblait clairement méfiante et elle était prête à en découdre, pourtant, dans le doute ...

— Je veux dire ... je peux vous aider ? Quel accueil - dans l'hypothèse où il était effectivement amnésique - que de lui lancer un sac de course à la figure avant de proposer son aide ! Elle aurait tout aussi bête si il était toujours celui qu'elle avait combattu. Bref, elle avait effectivement l'air nouille.





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Lun 2 Oct - 1:09






►Mummy's little boy | Loyal one
Just another mess
Loz & Tifa
Loz ne savait pas si la Porte-du-Comptoir lui obéissait vraiment, mais il avait désormais la certitude que briser des choses qui ne lui appartenait pas était encore une manière efficace d'attirer à lui les gens qu'il cherchait. Tifa Lockheart (Mère lui avait donné beaucoup de détails sur elle, et son nom était l'un des rares dont il se souvenait) était toujours aussi belle que dans son souvenir, et à le voir, elle faisait toujours cette tête à mi-chemin entre la surprise et la méfiance apeurée qui lui plaisait beaucoup. Il était sincèrement content de la retrouver, et à l'idée des réjouissances à venir, il ne pouvait pas s'empêcher de se trémousser d'excitation ; il en serait de même pour elle dès qu'elle aurait remis les pieds sur terre, il en était convaincu.  

L'argenté s'apprêta à briser la glace lorsque le sac en papier que tenait Tifa fit le voyage de sa main jusqu'à son nez, stoppant net l'Incarné dans sa lancée. Dubitatif quant à ce qu'il venait de se passer, il demeurait silencieux, ses yeux papillonnant d'incompréhension tandis qu'ils fixaient la petite peluche dépasser de son emballage. « Je ne trouve pas ça très gentil » reprit-il tout-à-coup, un ton de reproche sincère dans sa voix. S'il comprenait qu'elle puisse lui tenir rigueur d'avoir perdu la dernière fois, il n'excusait pour autant pas un comportement aussi déplacé et n'avait que la promesse de ne pas lui briser le cou qu'il avait faite à Mère pour s'en empêcher. Casser un verre, en revanche, était excusable : c'est lui qui l'avait fait, et non sans une bonne raison, de surcroît. De toute façon, il ne semblait pas qu'il aurait besoin de se justifier. Tifa continuait à le fixer de cet air que Loz assimilait plutôt à un chiot souffrant d'une commotion qu'à une menace quelconque (même s'il notait que ses yeux noisettes commençait à s'animer d'une lueur qui en disait long sur l'ambiance qui régnerait bientôt dans le bar) lorsqu'elle balbutia qu'il était bien réel.

« Oui, » répondit-il lentement de la même manière dont il l'aurait fait si Tifa avait été profondément attardée. « Je serais pas là sinon. »

Il ne lui répondit pas, lorsqu'elle proposa son aide. Il hocha plutôt la tête plusieurs fois pour lui signifier que oui, elle pouvait l'aider, et que oui, elle allait le faire. Le dernier client qui serait passé rendre visite au Septième Ciel pour un bon moment grommela quelque chose de sa table, mais Loz ne l'entendit pas clairement. Peu motivé à perdre du temps à s'en soucier, il fouilla dans la poche interne de son blazer et en ressortit une petit sphère verte, une matéria Feu qu'il avait récupéré dans une maison du Village Glaçon, et la fit rouler entre ses doigts. "L'ami" de Tifa beugla encore des mots que les tympans de Loz, peu accoutumés au dialecte des gens saouls, déchiffrèrent comme une bouillie inaudible ; mais il se contenta de soupirer, et s'adressa plutôt à la gérante des lieux. « C'est pour ça que je viens. Je voudrais la même... » Un bruit de table poussée l'interrompit, et Loz, exaspéré, sortit de ses gonds en même temps qu'il attrapa sa gunblade et ôta la sécurité. « Je pa-arle ! » cria l'argenté avant de transpercer la gorge de l'homme d'un tir à en faire jalouser Reanbell ; puis il se retourna vers Tifa la main posé sur son front, les épaules et le menton secoués par une infinie colère. « J'en ai marre ! J'avais bien commencé... »

Loz renifla, et frappa la surface du comptoir. Il fallait qu'il se ressaisisse : il ne pouvait pas laisser trois humains gâcher la réussite de sa mission, auquel cas Yazoo saurait le lui rappeler, et il n'y tenait vraiment pas. Il ne tenait pas vraiment non plus à justifier son échec auprès de Sephiroth et encore moins auprès de Jenova. Ses pupilles félines plantées dans celles de Tifa, il reprit la parole. « Je veux la même, mais en noir. Mère pense que tu sais où elle est. » Un grand sourire écarta la traits de son visage, alors qu'une lueur nouvelle venait éclairer son regard. « Mais si tu ne veux pas me le dire, on peut juste jouer, comme la dernière fois. Si je gagne, ou plutôt quand je gagnerais, tu devras tout me dire. Sinon, je brûlerais tout - les meubles, les bouteilles... » Il se recula du comptoir avec toute l'insolence du monde. Loz la défiait, et il ne cherchait même pas à le camoufler.

« Et aussi les enfants. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 660

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Mer 4 Oct - 19:05

«  Just another mess  »
▵ Tifa & Loz ▿






Pendant un long moment, Tifa fut bien incapable de déterminer si Loz était toujours le même ou non … c'était assez difficile de comprendre ses intentions avant qu'il ne les formule clairement, elle avait même l'impression qu'il ne savait pas vraiment ce qu'il faisait, même lorsqu'il avait l'air déterminé. Il avait cette façon enfantine, presque innocente d’exécuter tous ses actes de violence et de cruauté qui laissait penser que s'il avait bien conscience de lui, il ne disposait pas de sa volonté propre … car ce qu'il faisait, c'était ce que Jenova, ou Sephiroth, voulait … Mais était-ce toujours le le cas ? Tifa se garda de tirer la moindre conclusion hâtive et se contenta d'attendre qu'il formule son attente.

Elle ne comprit pas clairement ce qu'il voulait dire lorsqu'il prétendit être là pour de la matéria … ce n'était pas une boutique, ici ! Elle commençait à se dire qu'il devait être complètement pommé quand il sorti tout à coup son arme arme. Elle n'avait pas plus écouté que lui les grommellements de son client qui s'était levé entre temps, trop concentrée sur l’individu potentiellement dangereux, au moins instable. C'est ainsi qu'un premier coup de feu fut tiré sans qu'elle n'ait le temps de réagir. Son cœur fit un terrible bon dans sa poitrine alors qu'elle voyait un de ses habitués, un ami, s'effondrer devant elle.

— Jay !

Si elle n'avait pas eu le temps de prévenir cette attaque, elle réagit aussitôt après que le coup fut tirer, se précipitant vers le blessé en sautant par dessus son comptoir. Elle s'agenouilla près de lui, l'homme était parcouru de ces spasmes qui annonçaient la fin, mais elle ne laissa pas cela arrivé. Elle lui administra une Queue de Phénix ainsi qu'une Potion-X, ce qui parvint à stabiliser son état, mais il était encore loin de pouvoir gambader en tout insouciance … Elle tenta de rassurer le blessé qui avait perdu beaucoup de sang en peu de temps … grâce à ses soins, l’hémorragie avait cessé, mais il n'était pas encore sorti d'affaire !

Qu'avait-elle espéré … au juste ? Que les revenants allaient tous revenir sans une trace de leur passé, comme une seconde chance … ? Ou qu'ils allaient tous avoir une personnalité inversée ? Ce n'était pas si absurde de le croire après ce que Cloud lui avait rapporté sur Zack … mais un incarné de Sephiroth restait un incarné.
Les mains et les genoux maculés de sang, Tifa avait relevé ses yeux grenats luisant de colère vers l'argenté. Il était hors de question qu'elle le laisse, lui ou ses frères, ses frères ou Jenova, Jenova ou n'importe qui engendrer un tournant désastreux dans sa vie. Aujourd'hui, elle avait plus de raisons que jamais de se battre et de vaincre.

Le cœur de Tifa se serra lorsque l'argenté évoqua enfin sa « mère » … Car ce n'était pas elle qu'il cherchait cette fois. Non, cette fois … c'est elle qui l'envoyait. Si Jenova était de retour, si elle était en mesure de donner des ordres et d'envoyer ses pantins sur le terrain … alors c'est que tous les autres devaient être là aussi. Alors c'est que le monde n'était pas simplement menacé … il était déjà plongé dans le chaos.

— Ta mère se trompe. Répondit-elle aussi fermement que la fois où Loz s'était pointé dans l'église à la recherche de la tête de cette dernière.

Tifa n'était vraiment pas du genre vulgaire, mais il fallait bien l'avouer … Elle avait pensé une toute autre formule bien moins élégante au sujet de la Calamité et son ton tranchant le laissait assez facilement deviner. Elle se garda bien de l'exprimer, mais là, elle avait la rage, en témoignait le grenat de ses yeux qui semblait comme plus vif.
Chacun de ses muscles étaient tendus, prêt à donner le meilleur d'eux-mêmes dans un affrontement qui semblait inévitable. Se faisant violence, elle s'était relevée avec un calme qui tranchait parfaitement avec la hargne qui faisait palpiter son cœur. Tout aussi calmement, elle avait enfilé ses gants, le tout alors que Loz proférait tranquillement ses menaces. Lorsqu'il menaça de faire brûler l'endroit, Tifa avait reversé une table pour protéger son client blessé, la faisant claquer fermement. Lorsqu'il menaça les enfants … plus de calme possible. Chaos n'avait qu'à bien se tenir, car Tifa Lockheart venait de passer en mode berserker. Personne ne menaçait sa famille.

D'un coup de pied particulièrement agile, elle avait envoyé une chaise comme un missile sur l'argenté, se jetant aussitôt sur lui, si vive et violente qu'on pourrait presque jurer qu'elle avait activé sa matéria Temps … mais non, pas encore. Après un premier échange de coups qui firent tremblés les murs, elle marqua une pause à distance stratégique, les poings serrés. Elle avait entendu des pas se précipiter dans les escaliers, mais elle ne lâchait pas Loz des yeux … Elle savait que les enfants étaient apparus dans son dos.

— Les enfants, partez tout de suite d'ici, je viendrai vous chercher plus tard.
— Non, Tifa !
— Partez immédiatement !! Insista-t-elle d'une voix et d'un ton qu'elle n'avait jamais employé à leur égard.

Elle n'allait pas dire devant Loz où les enfants devaient se rendre, mais elle savait qu'ils allaient se réfugier chez les voisins et sûrement essayer de contacter Cloud. Tout en intimant les enfants de partir, elle avait exercé une légèrement pressions dans la paume de sa main, ce qui eu pour effet de faire sortir du dos de ses gants les griffes rétractables qu'ils renfermaient, et ce, en une légère gerbe de flamme due à la matéria Brasier qu'elle leur avait associé. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas été aussi alerte pour un combat … son objectif premier était d'éviter à tout prix qu'il touche son ventre, il n'était pas question qu'elle se reprenne une décharge comme la dernière fois, quitte à laisser ses bras ou son dos prendre à la place.





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Mar 10 Oct - 21:13






►Mummy's little boy | Loyal one
Just another mess
Loz & Tifa
L'argenté éclata d'un rire gras lorsque la patronne du Septième Ciel enjamba son comptoir pour se précipiter au secours de son client. D'une part, par ce qu'il trouvait que la réaction de Tifa était drôle : c'était la même chose que de jeter de l'eau gelée sur un chat, on ne s'en lassait jamais. Et d'autre part, au nom de Jenova, quel genre de personne nommait son enfant Jay ? Une Mère qui ne plaçait pas beaucoup d'espoirs dans sa progéniture, voilà qui. L'alcool que Jay s'enfilait était bien plus profitable à la société que celui que le buvait ne le serait jamais, et de son point de vue, Loz avait rendue un service à son amie ; or, l'incarné était du genre "un prêté pour un rendu".

« Tu peux pas faire ça, » dit-il en pointant sa victime (dont les soubresauts la rapprochaient désormais plus du poisson que de l'être humain) d'un doigt autoritaire. « Je l'ai eu, il est à Mère maintenant. » Loz avait cessé de rire au moment même où Tifa avait sortis ses médicaments, ce qu'il avait relativement mal pris. Non seulement trouvait-il idiot que la barmaid s'en serve sur quelqu'un d'autre que sur elle-même, mais il trouvait parfaitement insultant l'idée qu'une simple fiole de potion bon marché suffise à réparer les dommages que lui, un incarné de Sephiroth, avait causé. Pire encore, cet enfoiré de Jay détournait l'attention que Loz méritait sur lui-même, et pour cette raison, l'argenté avait commencé à fermement s'avancer pour achever ce qu'il avait commencé, lorsque Tifa prit la parole - pour s'adresser à lui, ce qui lui fit plaisir. Au début, jusqu'à un certain point.

Jusqu'à ce que les mots prennent tout leur sens.

« Non, elle se trompe pas ! » Il n'avait pas tout à fait crié, mais sa voix avait exécuté un bon indiscutable en direction des aiguës. Il ne prétendait pas que Jenova avait la science infuse : il le savait, aussi bien qu'il savait que les humains misérables faisaient néanmoins tout ce qui était en leur pouvoir pour essayer de la tromper, ce qui rendait la tâche de la Calamité nécessairement plus difficile. Mais si Mère disait que Tifa Lockheart pouvait les guider jusqu'à la Matéria Noire, c'est que Tifa Lockheart le pouvait. Et les argentés, eux, disaient qu'elle le ferait. « Je ne suis pas le plus malin de la bande, Tifa. » Il renifla de dépit. Il était tout de même assez intelligent pour s'en rendre compte. « Mais même moi, je peux sentir comme le vent tourne. Et si tu ne veux pas suivre sa direction, les tornades te mettront en morceaux. » Loz pencha la tête, un mince sourire déformant ses lèvres alors que le vice de Sephiroth lui-même s'emparait de ses pupilles. « Comme elles vont bientôt le faire pour mon autre Grand-Frère. »

Tifa n'avait visiblement pas aimé les menaces que Loz avait proférées, et la lueur de rage qui scintillait désormais dans ses yeux noisettes agrandit encore son sourire. Il n'avait pas oublié le manque de respect de son adversaire mais pour le bien du sport, il était prêt à passer outre ; elle n'avait pas été d'une méchanceté excessive.

La chaise décolla du plancher avec une vitesse qui témoignait d'années d'entraînement, et elle s'éclata contre le buste de Loz avec une force qui n'en disait pas moins. L'incarné recula d'un pas, confus par une attaque à laquelle il ne s'attendait pas ; et lorsqu'il releva les yeux vers Tifa, la bouche ouverte de protestation, la tigresse fondit dans sa direction pour lui enfoncer son poing dans l'abdomen. Le choc le plia en deux au dessus de l'épaule de la barmaid, un filet de salive tressautant sur le coin de son menton. La respiration hachée, il s'éloigna du danger de quelques mètres avec des mouvements désordonnés, ponctués seulement par une série de râle mêlant douleur et colère. Le mécanisme de ses gants métalliques s'enclenchèrent, mais Loz n'eut guère le temps de s'en servir : Tifa était déjà repartie à l'assaut, distribuant ici et là crochets et frappes du pied à des zones et avec une violence qui aurait déjà eu raison d'un adversaire quelconque - mais certainement pas de lui.

Pour l'heure, la patronne menait la danse. Chacun des coups que Loz tachait de lui rendre, trop lent, rataient leur cible et se soldaient par un retour de flamme virulent dans la mâchoire. Comme pour leur premier combat, Tifa compensait la différence de force brute qui les séparaient par une vivacité couplée à une dextérité qui supplantaient largement les siennes ; et alors que l'argenté, exaspéré, s'apprêtait à l'encastrer dans le décor d'un revers, elle lui décocha un kick d'une puissance telle que Loz passa par-dessus le comptoir - de la même manière que Tifa l'avait fait, mais avec une classe plus discutable. Sa chute provoqua l'effondrement des étagères et des liqueurs qu'elle contenaient, ensevelissant l'incarné sous des litres de malt.

Lorsqu'il se releva, le cuir de son habit ruisselant d'alcool, les enfants étaient descendus, et il sembla à Loz que Tifa les réprimandaient. Il s'étira, craqua les os de son cou pour se débarrasser de l'inconfort qu'il ressentait à ce niveau-là depuis qu'une bouteille de vin de Corel s'y était brisée, et reporta son intention sur les deux petits. Il ne s'interposa pas entre eux et Tifa ; en fait, il les laissa sortir sans essayer de leur faire d'autre mal qu'un petit signe de la main, adressé à Marlène - qu'elle ne lui rendit pas, mais ce n'était pas grave. « Ah, elle est toujours timide, » lança-t-il en passant les mains sur ses manches pour en ôter le plus de liquide possible. « Je l'avais déjà remarqué la dernière fois. Quand elle a arrêté de t'appeler à l'aide. » Loz ria légèrement. Il avait connaissance du pouvoir des mots, et pour une fois qu'il avait l'occasion de s'en servir, il ne comptait pas gêner.

« Elle se demandait pourquoi tu ne l'avais pas protégée. »

Il n'avait pas besoin qu'elle le croit ; il voulait juste lui faire mal. D'un coup de pied, il défonça le comptoir pour passer de l'autre côté. Il n'en avait pas fait mention, mais les gants de Tifa et leurs griffes ne lui avait pas échappées - à l'inverse de la gerbe de flamme, qu'il n'avait curieusement pas remarquée. Les dernières échardes de bois tombées au sol, Loz bondit vers la tavernière pour essayer de l'attraper. Et même si l'un des gants lui entailla l'avant-bras, il réussit à refermer ses doigts sur le menton de la jeune femme : et, avec une bonne partie de la force qu'il possédait, il se détourna pour l'envoyer voler vers la porte d'entrée qu'il avait lui-même défoncée en arrivant.

Il ne l'avait pas vraiment frappée, cette fois-ci. Il n'avait cherché qu'à lui faire comprendre que lui non plus, en dépit des apparences, n'était pas là pour plaisanter. Il avait une mission...

Et il comptait l'accomplir.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 660

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Ven 13 Oct - 14:05

«  Just another mess  »
▵ Tifa & Loz ▿






C'était plus que certain, Loz était définitivement le même : toujours aussi susceptible concernant sa mère … aussi susceptible que Tifa concernant les enfants. Si elle avait émis le fond de sa pensée à voix haute, nulle doute que le bar aurait sûrement explosé sous l'effet de l'impacte de leur colère respective … Mais Tifa n'était pas du genre à se mettre en danger juste pour le plaisir de contrarier la personne en face, surtout maintenant. En tout cas, elle pouvait bien concéder une chose à cette grosse brute, c'est qu'il n'était pas dépourvu d'une certaine sagesse pour avoir conscience qu'il n'était pas le plus malin de la fratrie, surtout qu'il se serait montré presque poète en sortant cette tirade digne des discours de Sephiroth. C'était à ce demander si ce dernier ne lui avait pas fait apprendre cette phrase par cœur avant de l'envoyer ici … Enfin, Tifa avait encore l'espoir que le Cauchemar n'était pas encore de retour. Après tout, la dernière fois que Loz et ses frères s'étaient pointés, c'était pour le ramener … alors il était peut-être là pour cette raison, une fois de plus, surtout qu'il n'avait évoqué que Jenova. Tifa avait encore de l'espoir.

Elle eut un instant peur de comprendre de qui il parlait par « autre grand frère » mais ce serait se voiler la face de ne pas penser à Cloud. C'était évident … Si Loz était là, alors cela voulait dire que Kadaj n'était sûrement pas loin, sûrement avec Cloud …. et cela expliquerait qu'il ne soit toujours pas rentré. Mais Tifa n'avait pas peur pour son choco-héro, elle savait qu'il était plus fort que l'incarné, même s'il était accompagné du troisième dont elle avait oublié le nom – pour ne l'avoir sûrement jamais entendu. Elle ne devait donc la férocité de son premier assaut qu'à la menace émise à l'égard des enfants … et vu comme elle n'y allait pas de main morte, n'hésitant pas à faire quelques dégâts dans son précieux bar, la menace de le voir brûler semblait n'avoir eu aucun effet non plus à côté. Elle allait peut-être le regretter quand elle allait devoir ranger, nettoyer et remplacer tout ce qu'elle était en train de casser avec la tête de son adversaire … mais sur le moment, elle ne voyait rien d'autre qu'un cible  qu'elle voulait claquer.

Personne ne menace ses enfants.

Sa fureur s'était donc légèrement apaisée après qu'elle l'eut envoyé par dessus le comptoir du bar, mais elle ne fut réellement soulagée que lorsqu'elle vit Denzel et Marlène disparaître dans l'arrière boutique et qu'elle entendit la porte de derrière claquer. C'est seulement à ce moment là qu'elle prit conscience des dégâts qu'elle avait elle-même fait dans son précieux établissement et elle avait levé les mains de dépit en voyant que toutes ses étagères – qu'elle avait refixé récemment – avait été arraché lorsqu'elle avait envoyé Loz dessus. Elle cherchait un moyen de dompter son adversaire pour l'obliger à tout réparer quand ce dernier tenta de réactiver son mode berserker … il n'en avait pas eu assez ?

— Bien essayé … mais tel que je connais Marlène, c'est elle qui a dû te faire pleurer.

Qu'attendre d'autre de la part d'une gamine qui avait été élevée par Barret et Tifa ? D'ailleurs, il ne fallait pas oublier que la petite s'était montrée d'un courage remarquable face à Loz, la première fois … et aussi qu'elle s'était échappée des trois incarnés pour retrouver Cloud et Vincent. Après cela, la petite n'avait pas manqué de s'en venter d'ailleurs et Tifa s'était toujours demandé si elle avait exagéré la sensibilité de Loz … sûrement un peu, mais cela devait bien être inspiré de la réalité.

Le coup de pied dévastateur de Loz eu plus d'effet que sa petite pique peu crédible sur Marlène. Quelques meubles, cadres, bouteilles et autres vaisselles, ça pouvait encore se réparer … mais son comptoir … ! Bon sang, cette brute avait fait un énorme trou dans son comptoir ! Cela allait valoir une fortune de tout refaire … Il l'avait cherché. Elle allait le cogner jusqu'à ce qu'il crache tous les gils qu'il lui devait pour ça !
Mais avant de lui faire cracher des gils, c'est elle qui allait déguster. Sa position de garde lui avait permis de bien entailler le bras de l'argenté, mais elle n'eut pas le temps d'arrêter son geste. D'une poigne de fer, il avait attrapé son visage pour l'envoyer à travers la porte qu'elle acheva par son passage éclair. Lorsqu'elle atterrit dans les poubelles des voisins d'en face, elle eut au moins une pensée positive : ils ne feraient pas plus de dégât dans son établissement.

Elle se redressa sans se relever, attrapant le couvercle de la poubelle qu'elle avait renversé et se débattant un peu dans les autres sac qui avait eut le mérite d'amortir son atterrissage. Dans un lancé à en faire pâlir Captain Gaïa, elle avait envoyé le couvercle droit vers le front de Loz qui venait d'apparaître dans l'encadrement de la porte. Oui, c'était la journée des lancés d'objets improbables. Sans se soucier de si elle avait atteint sa cible ou non, elle s'était plutôt occupée de sortir de son bourbier pour se remettre sur pied. Décidément inspirée par la tête de Loz qui semblait appeler à recevoir un tas de choses insolites, elle avait cette fois attrapé la poubelle en métal elle-même – qui s'était vidée quand elle l'avait heurté – et s'était jetée sur son adversaire pour le frapper violemment avec. Elle abandonna cependant rapidement son arme de fortune, forcée de constater qu'elle était déjà toute tordue après deux coups.

— C'est pour ramener Sephiroth que tu veux la matéra noire, alors ? C'est vous qui êtes responsables de ces revenants perturbés ?

Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à Zack qui n'était plus lui-même … Si les incarnés étaient de retour, alors c'est que Jenova devait y être pour quelque chose.





.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Lun 30 Oct - 23:56






►Mummy's little boy | Loyal one
Just another mess
Loz & Tifa
Loz serra le poing à plusieurs reprises, émettant un grognement insatisfait pour chaque goutte de sang qui s'échappait de la plaie ouverte par le gant de Tifa. Il n'avait pas mal : sa blessure se classait parmi celles qui étaient définitivement plus dérangeantes que douloureuse. La tavernière avait payée pour ça, en attestait sa porte délabrée, mais le réconfort lui paraissait bien maigre. Si ça avait été son Grand-Frère, songeait-il, elle n'aurait jamais eu l'occasion de l'égratigner comme ça ; mais Sephiroth était doué, Mère l'aimait plus pour cette raison, et au fond, lui aussi. Tout ce qui lui restait, à lui, c'était la chance de briller en accomplissant la tâche qui lui avait été confiée. En trouvant, et en apportant la Matéria Noire.

Il valait mieux ne pas foirer ça.

La douce brise nocturne accueillit son retour à l'air frais accompagnée par le couvercle d'une poubelle qu'il ne chercha pas à éviter, mais dont la différence sensible de poids avec le sac en papier de tout à l'heure lui arracha un grondement de colère. Il n'avait pas le souvenir d'une Tifa aussi douée au lancer, mais la furie qui s'échappa des déchets d'en face pour le matraquer à la force d'une arme qui ferait malgré tout beaucoup moins de dégâts que les griffes de ses gants lui était beaucoup plus familière. Loz encaissa, parant les coups qu'il pouvait parer, et esquivant les autres. Quelques secondes de choc entre les deux titans ayant suffis pour rendre la poubelle complètement inutile, Tifa la laissa tomber au profit d'une arme moins efficace encore contre l'argenté : la discussion. « C'est pour ramener Sephiroth que tu veux la matéra noire, alors ? C'est vous qui êtes responsables de ces revenants perturbés ? » Que les enfants soient en relative sécurité devait la rendre plus bavarde, pensait Loz. Et en ce sens, elle avait de la chance que d'être tombée sur lui : un autre de ses deux frères auraient sortit la gunblade au premier bruit de pas dans l'escalier.

« Non, » répondit-il avec désinvolture. Sa paire de gants métalliques se déclencha dans un déclic résonnant entre les bâtiments de la rue vide, et quelques étincelles parcoururent le long de ses doigts. Il avait laissé l'ouverture de leur affrontement à Tifa, il avait même été gentleman au point de la laisser guider la dance, mais c'était terminé. En tant qu'enfant de Jenova, l'Incarné avait une réputation à tenir, et il comptait lui montrer de quoi lui en retournait.

Loz bondit sur Tifa le poing levé pour asséner un coup droit le plus brutal possible. Un nouvel échange féroce prit place, cette fois sur le pavé, et l'argenté fit d'une mission sacrée que de ne pas laisser à la tavernière la moindre seconde de répit : lorsqu'elle parait ses poings, ses jambes prenait le relais. Quand elle s'éloignait, il lui lançait gentiment la première chose qui lui passait sous la main (dont la poubelle dont elle s'était servie pour le molester, à un moment) avant de repartir à l'assaut sur les flancs de la tavernière. Mais la lionne se défendait avec toute la sauvagerie animale que les jeunes femmes de son âge possèdent en général au fond d'elles, et les lames de ses gants manquèrent plusieurs fois de lui arracher un œil ; lorsqu'il jaugea avoir assez donné pour le moment, Loz s'écarta du combat d'un bond svelte. Il observa Tifa d'un regard attentif, et reprit la parole avant qu'elle ne pense à contre-attaquer. « Et je sais pas, pour ceux qui reviennent. Moi, Mère m'a ramené. » Il avait parlé d'un ton simple, de la même manière dont il aurait fait si Jenova était simplement venue le chercher à l'école. « On m'a pas expliqué les détails, et j'ai rien demandé non plus. Mais Sephiroth... » Un sourire. Gentil, et terrifiant.

« Il est déjà là. Notre Grand-Frère est déjà revenu. » Il recula d'un pas, puis d'un second. Malgré les apparences, il ne quittait pas l'ombre de Tifa du regard. « C'est fini pour votre espèce. Mère récupérera sa Planète, il est là pour s'en assurer ! » La rue déserte n'avait jamais autant semblé l'être que maintenant, mais Loz ignorait s'il s'agissait de sa révélation, ou si c'était plutôt le souffle du combat qui s'apprêtait à reprendre. Les deux, pensa-t-il ; dans tout les cas, ça lui plaisait.

En usant des dons dont la Calamité lui avait fait don, Loz disparu dans un éclair bleuté, d'une manière semblable à celle qui avait précédée la défaite brutale de Tifa, lors de leur dernière rencontre. Mais cette fois, il ne l'a visa pas elle : à la place, il était retourné auprès de sa moto, qu'il attrapa par le guidon, avant de s'exclamer dans un ton qui différait un peu, étrangement, mais subtilement, du sien habituel. « Alors, Tifa Lockheart, pour la dernière fois : Donne moi ma Matéria ! » Et avec toute la force que Sephiroth lui avait léguée, il lança le deux-roues massif sur la tavernière.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 660

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Dim 5 Nov - 18:01

«  Just another mess  »
▵ Tifa & Loz ▿






Pourquoi ce simple « non » lui avait-il glacé le sang ? Impossible d'espérer que cela soit un quelconque bon signe, surtout qu'elle ne savait pas vraiment à quel partie de la question il répondait, mais Tifa n'eut pas le temps d'y réfléchir bien longtemps, car Loz avait déployé les pointes de son brassard électrique et était bien décidé à ne pas le laisser la toucher avec ça. Elle évita de justesse le premier coup de poing qui lui aurait sûrement fait sauter toutes les dents si il avait touché son visage et elle le repoussa un coup dans le coude pour dévier son bras. Comme un automatisme mécanique réglé à la perfection, son autre poing s'était aussitôt abattu sur elle et il enchaîna les coups si vite qu'elle était même surprise d'en éviter ou d'en parer autant. Elle manqua cependant bien se faire déboîter l'épaules et elle tenta de prendre un peu de distance après avoir reçu un coup de pied qui faillit bien lui briser la hanche. A peine eut-elle fini d'exécuter son salto agile qu'elle dû se débattra à son tour contre des projectiles lancés avec la puissance d'une catapulte. Elle ne pouvait pas le laisser prendre le dessus … bien que cela soit tout sauf évident d'en placer une sous ces assauts qu'elle craignait de voir atteindre son ventre, elle s'efforça tant bien que mal d'essayer de glisser quelques coups à la faveur de ses parades.

Elle profita de la pause imposé par son adversaire pour essayer de détendre ses muscles, elle était bien trop crispée, si elle continuait comme ça, non seulement cela lui ferait perdre en fluidité de mouvement, mais elle risquait également de bonnes crampes au mauvais moment. Mais ce que disait l'incarné ne l'aidait pas vraiment à se détendre, alors elle s'efforça de se concentrer sur sa respiration, comme le lui avait enseigné mon maître d'arts martiaux. Comment se faisait-il que Jenova avait tant de pouvoir, tout à coup … ? Certes, les incarnés étaient apparu l'an dernier par sa seule volonté ainsi que celle de Sephiroth … mais il leur avait fallu user de temps et de toute les souffrances de la planète, la géostigma avait été un élément indispensable à leur réussite … Elle ne pensait pas qu'ils pourraient renouveler la chose si vite … Mais il est vrai que l'on parlait de nouveau cas de géostigmates depuis quelques temps …

Et Sephiroth

« Il est déjà là. Notre Grand-Frère est déjà revenu. »

A ces mots, Tifa senti un terrible frisson parcourir son échine, la poussant à jeter un très bref regard par dessus son épaule, comme si le cauchemar pouvait déjà se trouver juste derrière elle … Alors si Loz était ici et que Cloud n'était toujours pas rentré … peut-être que ce n'était ni Kadaj, ni l'autre qui était avec Cloud en ce moment ! D'accord, là elle était un peu plus inquiète. Cloud avait déjà vaincu Sephiroth plusieurs fois, mais il n'avait jamais été complètement seul contre lui … et ne s'en était pas non plus sorti tout à fait indemne à chaque fois !

— Cette planète n'est pas à elle, elle n'est pas à vous.

Lorsque l'argenté disparut en un flash qui ne lui inspirait rien de bon, Tifa avait eu le réflexe de se mettre aussitôt en garde … mais ce fut bien inutile, car il s'était éloigné. Elle crut l'espace d'un instant, avec toute sa naïveté, qu'il était sur le point de partir … mais non. Il voulait des réponses : des réponses que Tifa ne pouvait pas lui donner et qu'elle ne lui donnerait certainement pas même si elle le pouvait.
Il semblait avoir finalement prit les précédents projectiles de Tifa comme un défis, car voilà qu'il mettait la barre très haute en lui lançant sa moto avec tout le naturel du monde. Bien que cela ait de quoi surprendre, Tifa ne se laissa pas distraire et prit aussitôt ses appuis pour un salto habile, passant juste au dessus du véhicule projeté sur lequel elle atterrit pour une petite glissade sur béton et elle reprit à nouveau ses appuis pour un bon qui la rapprocha de son adversaire.

— Cette planète n'est pas à nous, continua-t-elle, comme si tout était normal.
Tout en marchant vers lui, elle avait serré le poing devant elle pour activer sa matéria temps.
— Mais cette planète est sous notre protection.

Et c'est à ces mots que son sort de vitesse s'activa et qu'elle lança un nouvel assaut sur l'incarné, cette fois, les flammes de la matéria brasier qui ornait ses gants jaillissaient à chaque coup qu'elle portait. Lors de ce nouvel échange aussi violent que les autres, un nouveau coup dans l'épaule vint achever ce qu'elle avait redouté un peu plus tôt : voilà qu'elle était déboîtée, mais c'est aussitôt après ce coup qu'elle avait attrapé le poignet de Loz – de sa main valide – pour une clef de bras qui lui permit de le faire tomber face contre terre, bloquant son visage contre le sol d'une pression du pied et son poignet de façon à pouvoir lui déboîter l'épaule au moindre mouvement.

— Vous aurez beau revenir autant de fois que vous voudrez, vous ne gagnerez jamais. Nous serons toujours là pour vous  arrêter.

Elle ne savait pas vraiment d'où, ni comment ... Mais elle venait de puiser une rage de vaincre et une confiance qu'elle avait fini par oublié avec le temps. Peut-être qu'elle n'avait même jamais ressenti quelque chose d'aussi fort.






Spoiler:
 

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   Mer 31 Jan - 2:07






►Mummy's little boy | Loyal one
Just another mess
Loz & Tifa
Tout d'abord fier de sa prestation au lancer de poids, Loz (non pas l'Incarné brutal et vicieux, mais le garçonnet tremblant qui se cachait en dessous) prit peur de sa propre audace. Il avait laissé la frustration et l'impatience gonfler dans ses veines, et sans l'un de ses frères pour le recadrer, elles n'avaient pas simplement pris le pas sur sa raison : elles l'avaient tout bonnement dévorée. Désormais, une torpille lourde de centaines de kilos d'une mécanique ingénieuse tranchait l'air dans sa course vers ce qui se promettait devenir un avenir riche en tripes et en hémoglobine, mais que Loz savait pâlir face à celui qui l'attendrait lui, dès lors que Jenova aurait prit la pleine mesure de ce qu'il venait de faire. Tifa n'était probablement pas la seule porte vers la Matéria Noire, mais la clef qu'elle détenait lovée dans ses ovaires en faisait sans conteste la plus simple ouvrir, et à trop vouloir l'enfoncer...

Il savait pertinemment qu'il n'aurait jamais le temps de l'arrêter lorsque le salto de Tifa, véritable guépard de la jungle urbaine, épargna la vie de l'Incarné autant qu'il sauva la sienne. L'argenté commença même à l'applaudir, avec bien plus de respect que de moquerie, mais la langue de la tavernière persista à continuer le combat. « Tu mens ! » s'exclama-t-il, exaspéré par les niaiseries et les mensonges auxquels leurs adversaires s'adonnaient dans leur quête d'injustice. Il lui semblait parfaitement hypocrite de parler de protéger quelque chose que l'on avait volé, et Loz aurait été plus qu'enchanté de le lui faire comprendre, eut-elle été un brin plus ouverte à la négociation.

Plus impressionnante que jamais, Tifa avait relancée les hostilités accompagnée de ses Matérias, et même l'Incarné avait du mal à strictement comprendre tout ce qui lui tombait dessus. Sa vitesse décuplée ne la rendait pas particulièrement plus difficile à toucher, mais transformaient ses contre-attaques en coups infiniment plus dévastateurs ; les gerbes de flammes qui le brûlaient ici et là étaient elles aussi esthétiques que douloureuses, et quand bien même il réussit à lui déloger l'épaule d'un direct bien placé, Loz savait qu'au fond, il avait perdu. Échoué.
Lorsqu'il s'échoua lamentablement au sol, face contre terre sous la poigne de la clef de bras que Tifa lui faisait subir, il se surprit à changer d'avis. Contrairement à l'épisode de la moto qui était passée à quelques cheveux de transformer Tifa en ragoût digne de son établissement, il était désormais ravi que ni Yazoo ni Kadaj n'aient été présent pour témoigner de sa défaite. Et quelle était la chance pour que l'un d'entre eux débarque maintenant ?

À force de résister contre la force de la nature qu'était Tifa Lockheart, Loz parvint à s'en débarrasser au prix de son épaule, qui se déboîta dans un bruit proche de celui d'une planche de bois brisée en deux « P*tasse ! » commença-t-il à chouiner en traînant son membre disloqué sur le sol alors qu'il tâchait de reprendre l'équilibre, sans grand succès. « Je te ferai payer ce que tu m'as fait ! » Loz en hurlait désormais de haine, frappant son dernier poing disponible sur le sol. Le sang commençait à couler de la jointure de ses doigts pour se vider dans la courbes de la crevasse qui s'agrandissait sous sa fureur, mais il n'en avait cure ; jusqu'à ce qu'il se stoppe soudainement, figé par le bruit du cuir claquant dans l'air.

Et par la vision de l'unique plume noire qui, bien que lourde de reproches, chutait malgré tout avec la douceur et la grâce d'un ange sous ses yeux.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just another mess [PV Tifa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just another mess [PV Tifa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mess des Marines
» Tifa Lockheart [Fini]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» (MORRIGAN) DON'T MESS WITH ME !
» lula&william • don't mess with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Continent Est :: Midgar :: Edge :: Septième Ciel-
Sauter vers: