AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Antichrist Superstar ⊷
avatar
• Anniversaire : Inconnu
• Age : Quarantaine d'années
• Résidence : Junon
• Localisation : Junon
Gils : 275

Inventaire
•:
MessageSujet: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 0:19


Ardyn Izunia

       

Surnom : Ardyn


       

Âge : Près de 2000 ans


       

Date de naissance : ??? 


       

Taille : 1m88


       

Groupe : Indépendant


       

Profession : Difficile à dire


       

Arme(s) : Dague - Revolver 


       

Autre : Qui sait ?


       
Ardyn Izunia

   

   
Personnaliser


      Avant d'être quelqu'un, n'est-il pas une prestance et une éloquence à toute épreuve ? Au-delà de cette voix si grave et suave, s'échappant de sous cet inimitable chapeau noir duquel perce cet intense et intriguant regard ambré, il est un homme d'un âge certain et environnant la petite quarantaine. Quelques mèches de cheveux ne se lassent pas de vagabonder ça et là hors de ce magnifique effet vestimentaire, dans un aspect assez hirsute et sauvage, colorés en une teinte tirant sur le violacé cendré qui viennent caresser son visage aux traits rudes et pourtant habilement taillés malgré cette barbe de trois jours qu'il tient à conserver en toutes circonstances.

Décidément reconnaissable suite à son style vestimentaire avant-gardiste, pour ne pas dire d'une extravagance rare, lui donnant un air tout aussi déluré qu'il peut être déconcertant, il est vêtu de ce long manteau noir qui surplombe sa veste grise et blanche, pourtant assez sobre malgré le rendu détonnant qu'elle provoque pour sa découpe assez audacieuse. Accentué par cette écharpe écarlate ornant son cou avec une certaine classe, l'élément le plus étrange de son accoutrement demeure cet accessoire en forme d'aile noirâtre, apparaissant parfois à son bras gauche. Bien évidemment, nous ne parlerons pas de ses mimiques et de sa gestuelle qui est particulièrement démonstrative et théâtrale, comme s'il était bien plus que son apparence et sa présentation le laissent penser.
   

   
   
 
Charisme


    Qu'il est difficile de caractériser un être de cet âge avec si peu de choix de vocabulaire... mais essayons tout de même après tout ! Malgré son air particulièrement excentrique et un peu loufoque par moment, sachez donc qu'il n'en est rien si ce n'est qu'un penchant pour la manipulation se cache sous son chapeau. Plutôt audacieux et piquant dans ses propos qui sont toujours choisis avec minutie, il a tendance à rapidement s'attirer l'inimité de bien de ses contemporains actuels de part son humour et sa langue acérée. Bien qu'il ait tendance à se montrer imprévisible, le calme et la maîtrise sont des termes qui lui sont bien familiers, au point d'en devenir aussi déconcertant qu'énervant pour qui souhaite entrer et le prendre à son propre jeu.

Même s'il apparaît comme imperturbable et nullement affecté par le monde qui l'entoure, la vérité est toute autre car son âme est aujourd'hui aussi noire que les ténèbres qui l'ont si longuement accompagné et enfermé pendant des siècles et des siècles. Devenu l'être diabolisé par les siens, à la place du véritable fléau qui rongeait la planète, il est désormais l'incarnation de la vengeance et de la rancœur, n'ayant pour véritable compagnie que ses sombres intentions et desseins afin de prendre sa revanche.

Ayant récemment perdu bon nombre de ses facultés, non pas de Cetra mais bien de réceptacle des ténèbres, il compte les récupérer par tous les moyens possibles et imaginables afin d'asseoir son emprise sur ce monde qui lui doit tout, à ses yeux en tout cas. Néanmoins patient, il sait que l'heure viendra tôt ou tard mais qu'il doit maintenant se fondre au sein des mortels et êtres inférieurs afin d'obtenir ce qu'il désire tant, reprendre ce qui est sien.

Usant de ces quelques pouvoirs restants pour agir dans l'ombre et à l'abri de toutes suspicions, il demeure une personne des plus énigmatiques et complexes pour autrui, mais aussi influente à sa manière, réagissant aux diverses situations selon son bon vouloir, offrant son aide et ses conseils de façon chaotique et inattendue, il n'est pas seulement un électron libre mais également un vil serpent qui ne connaît ni l'oubli, ni le pardon.
 



 
Expérience


        Vous pensez vraiment que j'allais parler de sa jeunesse, de sa famille et de tout ce qui touche à cette période de la vie ennuyante à en mourir ? Soyez-en frustrés car le plus intéressant ne se passe que bien des années plus tard, alors qu'il commençait à devenir quelqu'un même au sein des siens, le peuple de Cetras qui peuplait désormais notre chère planète... jusqu'à ce jour fatidique et funeste.

Nul besoin de vous rappeler que l'arrivée fracassante de cette entité, de cette Jenova, ne tarda pas à corrompre et infecter tout ce qu'elle touchait, jusqu'à la terre et la vie elle-même. Bien que le lien entre son peuple et la planète fut mis à rudes épreuves, la contamination arrivait tant bien que mal à être ralentie... sauf que la rupture de cet équilibre avait permis à un tout autre mal de revenir des confins de la planète.

Alors que les ténèbres grandissaient de jour en jour, prêtes à se répandre sur le monde, le conseil des Cetras ne savait comment réagir, si ce n'est en poursuivant leur lutte contre la Calamité à laquelle ils associaient presque tous les malheurs actuels. C'est bien beau mais qu'en est-il d'Ardyn me direz-vous ? Justement... il n'était personne en particulier, juste un époux, un père de famille, un Cetra avec une empathie, une résonance avec la planète plus élevée que la moyenne.

D'abord la maladie, puis vint les monstres et la pourriture insidieuse venue des étendues glacées du ciel étoilé... mais les ténèbres furent de la partie en cette macabre journée, exacerbées et nourries par le chagrin et la colère de ceux qui avait perdu leurs proches, une fissure semblable à une faille était apparue depuis peu et menaçait d'engloutir le monde dans le chaos et la nuit éternelle.

Devant une telle menace, alors que le Conseil ne semblait pas savoir faire face à ce problème bien plus terrifiant et immédiat que Jenova, il prit la décision de s'aventurer à proximité de ce portail, malgré l'interdiction formelle de le faire. Au fond de lui il ressentait ô combien cette entité pouvait apporter la mort et la désolation est une fulgurance rare, bien que son frère fut volontaire pour l'accompagner, il lui demanda de veiller sur sa femme et son enfant pendant que lui irait examiner ces ténèbres avec quelques âmes aussi audacieuses que téméraires.

Comment décrire l'horreur et la dévastation en Cetra ? Les jours passèrent et tous étaient tombés sous l'oppressante atmosphère, brisés par les excroissances sombres émanant du portail... il sentait qu'il était à deux doigts de choir comme les autres, eux qui avaient tenté de régler le problème en le prenant par la racine, pénétrant dans la faille, mais ils n'en ressortirent jamais. Tout se succéda bien trop rapidement pour espérer réfléchir avant d'agir, lorsque les ténèbres commencèrent à croître de façon démesurée et à s'avancer pour balayer toute vie sur le monde.

--------------------

« Gaïa, entends mon appel. Permets à ceux qui sont tombés de te rejoindre en paix, comme tu m'as permis de vivre jusqu'à ce jour funeste. Je sais que ta force, ta résilience est mise à rude épreuve, je le sens jusque dans mon être mais offre-moi ton aide une dernière fois, que je puisse te servir toi et les miens à faire face à ce tragique destin. Je ne te blâme pas pour avoir laisser cette chose revenir de tes entrailles, fais de moi ton arme si tel est ton choix, mais veille sur ma famille et tout particulièrement sur ma... » mais plus aucun son ne sorti de sa bouche ce jour-là.

--------------------

Alors qu'il implorait la planète de l'aider, lui et son peuple, cette masse ténébreuse et anarchique l'avait sans doute ressenti et s'était mise à fondre sur l'être vivant le plus proche, soit Ardyn. Était-ce un geste de défense de la part de ce mal, qui s'en révélerait bien plus dangereux encore suite à la compréhension des événements, associé à une forme d'intelligence ? Ou peut-être que c'était là la réponse de la planète à son appel ? Mais même dans cette optique, l'avait-elle choisi pour devenir un martyr, ou l'avait-elle simplement abandonné ? Toujours est-il qu'il fut transpercé par une de ses excroissances, puis une seconde, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un épais nuage de fumée le recouvre avant de se dissiper comme s'il n'en était rien... et plus étrange encore, la faille n'était plus ! Lui demeurait inerte sur le sol...

Lorsqu'il rouvrit les yeux, tout baignait d'une lumière éclatante, l'aveuglant sans gêne d'autant plus sa vision était particulièrement floue après plusieurs jours passés dans l'inconscience. Ressentant la fraîcheur du vent sur son visage, l'humidité du linge posé sur son front, il prit un certain temps avant de comprendre qu'il était chez lui, dans la Cité des Anciens, alors que sa femme s'affairait à lui prodiguer quelques soins. Décidément, la nouvelle de son réveil eut rapidement de faire le tour du voisinage car bon nombre des siens s'étaient affairés à venir lui rendre visite, son frère en premier bien évidemment. Difficile d'avoir une description claire et précise de ce qui se déroulant ici, tout se déroulait vite, bien trop vite pour son esprit embrumé.

Malheureusement les choses choisirent d'être autrement et le songe se changea peu à peu en cauchemar lorsqu'un de ces invités invita les autres à remarquer ces quelques veinules noires qui apparaissaient et disparaissaient en divers endroits, comme si quelque chose avait infiltré son organisme et vivait avec une volonté propre. D'autres manifestations se produisirent, que ce soit la pigmentation de son regard ou même le teint blafard de sa peau, mais toujours dans un semblant de flou temporaire et mystérieux, lui rendant son apparence d'origine par moment. Malgré les protestations de sa femme et de sa fille, celles-ci furent amenées par l'un des présents qu'il ne pu réellement apercevoir, avant de retomber dans l'inconscience.

Lors de son nouveau réveil, le bruit sourd des bavardages environnants lui tambourinaient le crâne, suffisamment pour lui donner la migraine alors qu'il essayait de se repérer dans l'espace en premier lieu. Décidément il faisait tout aussi sombre que précédemment, quelques flammes virevoltaient ça et là dans cette sorte d'antichambre jusqu'à ce que des cris de terreur s'élèvent dans les airs, retombant aussi subitement qu'ils étaient arrivés. Un long et oppressant silence s'installa dans la pièce, puis la lourde porte s'ouvrit dans un bruit métallique, brisant cette sombre tranquillité avant de se voir traîner à même le sol dans ce qui semblait être un amphithéâtre. S'ensuit de longs soupirs de surprise et de dégoût qui s'élevèrent des tribunes alentours, visiblement gorgées de monde pour l'occasion.

--------------------

« Après une longue concertation, nous avons décidé de vous condamner à mort pour désobéissance, fratricides et pour trahison. Vous êtes fini, Ardyn, vous et les vôtres qui avez ouvert la porte à cette désolation sans nom ! » alors que ce semblant d'audience ressemblait à une véritable mascarade, il n'arrivait pas à suivre.

--------------------

Peu de temps après la douleur ne tarda pas à pénétrer sa chair, l'extirpant de sa torpeur dans un hurlement sourd, finissant par sombrer peu à peu dans une toute autre léthargie, la souffrance physique disparaissant alors que tout devenait enfin clair à ses yeux. Tout en serrant les dents, il sentit comme quelque chose grouiller en son for intérieur, comme si une entité cherchait à s'extirper de lui ou plutôt à répondre à cette désagréable situation. Après ce premier coup de fouet vint le suivant, puis un autre encore... alors qu'il se trouvait debout, comme suspendu dans les airs par les poignets, malgré que la pointe de ses orteils restaient en contact avec le sol froid et pourtant si familier, attachés à une sorte de poutre en hauteur.

Alors que la douleur persistait malgré l'arrêt des flagellations, le sang chaud et visqueux continuait de s'écouler de ses plaies, faisant de son mieux pour ne pas lâcher prise même s'il aurait voulu s'écrouler au sol, aussi bien de fatigue que de faiblesse. Concrètement, la fin approchait de plus en plus vite, autant que ce rythme lent et pesant qu'il percevait en lui, comme des grondements... qui faisait d'ailleurs écho à ces pas se dirigeant vers lui. Dans l'obligation de relever la tête, par une pression physique, une expression de surprise pu se lire dans son regard alors qu'il venait de le poser sur son interlocuteur, ou plutôt son bourreau et frère.

--------------------

« Rygdea ?! Qu'est ce que tu fais ici ? Peu importe, tu dois m'aider, ils ont tous perdu l'esprit... Tu sais ce qui s'est passé, tu n'as qu'à leur dire ! Aide-moi mon frère, aide-moi à partir et rejoindre ma femme et ma fille !» malgré une voix assez épuisée, il essayait désespérément lui faire entendre raison sans pour autant perdre la face.

« Tais-toi donc, mon frère ! Tu as toujours été ainsi, ce n'est que justice que cela te retombe dessus. Ne t'en fais pas, je ferai en sorte ce que soit rapide et sans douleur, comme pour elles que tu souhaites tant rejoindre. » alors qu'il lançant un regard par dessus son épaule, vers deux corps inertes et ensanglantés, également attachés comme il l'était actuellement. Vous avez très bien compris de qui il s'agissait, oui !

Sans rien ne pouvoir dire de plus, quelques Cetras encapuchonnés s'avancèrent pour venir le détacher de son poteau et l'accrocher sur une croix au plein milieu de la salle... Complètement amorphe, le regard vide, il semblait totalement traumatisé par ce qui se passait en cet instant, n'osant pas même y croire et se convaincre qu'il ne s'agissait que d'un horrible cauchemar. Seule la douleur intense réussit à le faire revenir à la réalité, finissant par accepter la situation avec fatalité, alors qu'il percevait ses anciens frères et sœurs à ses pieds, occupés à le clouer sur place comme le monstre qu'ils voyaient en lui... ces gens qu'il avait sauvé, comment osaient-ils ?!

--------------------

Si l'on dit qu'il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine, alors ce pas venait d'être franchi par son frère. Une hargne incommensurable semblait avoir empoisonné son esprit, si bien qu'il en était pris de tremblements, le regard aussi noir qu'il puisse l'être alors qu'un liquide lacrymal noir coulait sur ses joues. Tout ceci était trop discret pour être remarqué par autrui, du moins avant qu'il ne se libère de ses liens en disparaissant dans un bref nuage ombreux, réapparaissant dans le dos de son bien-aimé frère en le transperçant de son bras. Plus rien... le temps était comme suspendu pendant quelques instants, sous l'horreur des événements qui se déroulait ce soir-là dans la Cité des Anciens, suivi d'hurlements effrayés et effroyables qui percèrent des tribunes et de l'assemblée. En quelques minutes à peine, l'endroit était désert.

Laissant le corps de son frère s'effondrer sur le sol, il ne restait ici plus que le chaos, un chaos indescriptible mais également silencieux dans l'esprit d'Ardyn. Plus rien n'avait de sens, plus rien d'avoir de logique, seulement des pulsions qu'il n'arrivait plus à réprimer au fond de lui. Ce n'est que lors d'un de ses derniers moments de lucidité qu'il aperçu être aux pieds des deux autres défuntes, tombant à genoux dans un chagrin aussi intense que mutique. Le reste est excessivement flou dans son esprit, il était comme désarticulé, dépossédé de son corps, avant d'être aspiré sur lui même, dans une onde noire et grouillante, disparaissant comme cette faille, laissant l'impression de n'avoir été qu'une hallucination collective, un cauchemar éveillé que tous oublieraient. Sans doute que c'est ainsi qu'ils l'interpréteraient et que la Cité des Anciens et ses Cetras tireraient un trait sur ces troubles événements.

---------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------

Pendant combien de temps était-il resté nu dans les ténèbres ? Difficile à dire tant l'espace et le temps ne semblaient avoir aucune influence sur cet endroit, sur cette dimension. Ruminant inlassablement les derniers événements de son existence, de nombreuses théories fusèrent dans son esprit mais le constat final fut des plus simples, il avait été abandonné, bafoué et renié par tous, jusqu'à la planète elle-même ! Après tout, n'avait-il pas tout perdu ? Savez-vous ce que ça fait, de voir les miens assassiner sa propre famille ? Prendre une femme à son époux est une chose abjecte, mais lui prendre sa fille est bien pire, assez pour rendre un homme complètement fou ! Mais se rappelle t-il seulement d'elle aujourd'hui ?

Comme désagrégé, il avait l'impression d'être aussi bien brisé mentalement que physiquement en cet endroit, bloqué sur place en ces lieux, entravé, comme accroché sur une croix invisible. Alors que son regard vide ne croisait que l'ombre et l'obscurité, cet emprisonnement solitaire et presque éternel le firent suffisamment délirer pour qu'il y entrevoit des silhouettes parfois. Cela pouvait aller du rire de sa fille, de sa voix si pure et innocente... en passant par la caresse de sa joue par la main de sa femme, d'un baiser dérobé et ô combien assassin. Mais il était seul, rien de tout ceci ne devait être vrai, n'ayant pour seul compagnie sa propre voix dans sa tête et cet écho oppressant dans l'air, presque inaudible et pourtant si similaire à ces grondements qu'il avait ressenti ce jour-là mais les rôles étaient inversés.

Ravalant sa hargne et sa rancœur, philosophant sur l'être qu'il était devenu, n'ayant pour seule compagnie que la solitude et l'obscure dimension dans laquelle il était enfermé. Néanmoins cet enfermement lui permis d'apprendre de ces ténèbres ou devrais-je dire de ses ténèbres ! Tant de pouvoirs réunis en une unique personne, cela aurait aisément pu lui donner l'impression d'être un Dieu mais on ne peut pas dire que ce soit véritablement le cas. Cultivant sa haine et sa douleur en cette antre abyssale, combien de fois avait-il réfléchis à tout ce qu'il avait vu, à tout ce qu'il désirait faire au fond de lui ? Au moins plusieurs milliers de fois, que dis-je, même davantage ! Peut-être qu'il ne sortirait jamais de cet endroit, qu'il serait son purgatoire pour avoir voulu sauver Gaïa et les siens ? Quelle ironie... peut-être que la planète ne valait pas mieux que cette Jenova après tout, tous étaient coupables !

---------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------

Durant une énième machination imaginée par notre cher Ardyn, il n'eut pas le temps de finir de la réciter religieusement qu'il aperçu une brèche ô combien lumineuse dans cet amas de ténèbres. On ne peut pas dire qu'il se soit précipité pour la rejoindre, les dernières fois que la lumière avait été perçu par son œil cela avait tourné au cauchemar, à la fin de son existence humaine qui plus est. Néanmoins il se sentait comme poussé vers la sortie par sa prison, sa peine avait-elle été réduite ? Ou peut-être que les ténèbres l'abandonnaient à son tour ? Sans doute un peu des deux car il fut comme vomi par la faille, le laissant seul sur le sol meuble d'une grande plaine verdoyante, aux abords d'une titanesque cité de métal sombre, grattant le ciel de ses hautes tours d'où émanent d'épaisses fumées, rendant l'air aussi impur que l'atmosphère inconfortable. Décidément cet endroit lui plaisait déjà !

Devenu une véritable âme errante au sein de ce monde qui n'était plus vraiment le sien, il pu néanmoins jouir de sa nouvelle condition et de sa liberté comme bon lui semblait, mais ce ne fut que de courte durée car son pouvoir s'estompait peu à peu. Pourquoi une silhouette avait fait irruption dans son domaine personnel ? Pourquoi elle semblait peu à peu prendre le dessus sur lui en ces lieux ? N'était-il pas digne de rester à sa place après tous les sacrifices qu'il avait du faire malgré lui ? Bien trop de questions et trop peu de réponses pour se permettre de vagabonder éternellement sur cette nouvelle Gaïa, il souhaitait en apprendre davantage, il souhaitait tout apprendre ! Midgar, ShinRa, DeepGround... tant de notions qui lui devinrent rapidement familières, mais pas autant que l'objet de ses plus profondes interrogations, répondant au nom de Nero... un simple gamin ignorant !

Comment avait-il réussi à en apprendre autant en si peu de temps ? Passer plusieurs siècles avec soi-même permet d'aiguiser son esprit et sa capacité de réflexion, dans un premier temps, mais l'enfant était encore assez jeune pour le priver de ses capacités et notre antagoniste ne faisait jamais dans la demi-mesure. Qu'il est facile d'obtenir ce que l'on veut, quand on peut être tout le monde et personne à la fois ! C'est précisément de cette manière qu'il s'est longtemps fait passé pour un Restrictor, au sein du Réacteur Zéro, pour observer à quel point la folie de ces êtres inférieurs était sans limite. Mais justement, les esprits les plus instables sont souvent les plus simples à berner et à manipuler, ce qui était loin de lui déplaire.

Que de recherches immorales et clandestines au cœur même de la plus grande cité du monde, c'est d'une ironie... ! Néanmoins cela lui a permis de rattraper son retard quant à ces pratiques mais également à oser retenir quelques noms au moins intéressant à défaut d'être louables. Sans doute que le Professeur Hojo allait figurer sur sa liste pendant un long moment vu la nature de ses nombreux travaux, encore plus aujourd'hui puisque ses pouvoirs étaient sur le déclin. Pendant un temps, l'idée de profiter de sa position pour mettre fin à l'existence de ce Nero lui paraissait la meilleure, mais pourquoi ne pas l'étudier au préalable pour accentuer son propre potentiel quand le temps sera venu ? Cette pensée lui paru ensuite des plus séduisantes, suffisamment pour user de ses talents afin de prendre officieusement part aux travaux de DeepGround... non pas sans désir égoïste et progressiste.

Quelques sujets d'expérimentation l'intéressaient plus que d'autres, mais décidément ces humains ne faisaient que gratter la surface. Alors que ses facultés s'amoindrissaient de jour en jour, ne pouvant se consoler qu'en observant faire ce pseudo successeur qui ne perdait rien pour attendre, notre désormais Restrictor avait pris pour habitude de lui rendre de fréquentes visites. Pour quelles raisons me demanderez-vous ? Ce n'est pas comme si j'allais vous servir tout cela sur un plateau, vous le découvrirez un jour ou l'autre sans doute ! Toujours est-il que notre Ardyn se passionna également pour d'autres travaux, répondant au nom de Projet Phoenix. Bientôt il serait abandonné par les ténèbres, autant prendre les devants !

--------------------

« Allons ! Ce n'est pas une raison de te mettre dans tous ces états, petite princesse ! Mon humble avis que tu deviendras bien plus redoutable que la moitié de ces autres enfants. Tout ce qui ne nous tue pas laisse des cicatrices, mais c'est de cette souffrance qu'il faut te nourrir, qu'il faut rire. Le monde est cruel, pauvre petite chose, et il ne tient qu'à toi de te donner les moyens de le dompter. Sèche donc ces larmes et prends sur toi ! Même si tes parents ne sont pas, il se pourrait bien que quelqu'un te protège depuis ton ombre. » tout en récupérant son chapeau sur la petite tête blonde qui le portait jusque-là, lui caressant la base du menton du bout de son index.

--------------------

Même si elle n'était qu'une expérience parmi les autres, elle demeurait secrètement la sienne et c'est sans doute pour cette raison qu'il éprouvait une certaine affection à son égard. Est-ce parce qu'elle était sa création ? Ou alors parce qu'elle lui rappelait la fille qu'il avait perdu en des temps anciens ? Toujours est-il que bien des disparitions furent déclarées à demi-mot quant au personnel en charge du Projet Phoenix. De l'absentéisme au meurtre de sang froid, bien des pistes avaient été examiné mais rien ni personne n'avait pu découvrir la vérité sur le sujet... si bien que la fillette connu plus de chances que les autres pour avoir été épinglé de "maudite".

Bien des années passèrent avant qu'Ardyn ne se lasse de la situation actuelle, jusqu'à avoir eu vent de ce vent de rébellion qui se propageait parmi les tristes locataires du Réacteur Zéro. Quand bien même il demeurait Restrictor au sein de ce secteur et de la fameuse ShinRa, l'idée de voir ces expériences évoluer et grandir à la surface lui paraissait des plus distrayantes et constructives. Alors que la révolte n'éclata que peu de temps après, personne ne saura vous dire s'il y a joué un quelconque rôle ou non, mais le glas qui sonnait pour tous ces morts eu pour écho son départ de DeepGround afin d'observer le spectacle qui s'ensuit.

Outre cette envie de sortir de ce trou pour revoir la lumière du jour plus fréquemment, sa plus grande motivation fut une nouvelle fois de sombre nature. Bien qu'il ait entendu parler de ce Sephiroth comme de l'avènement d'un Dieu, c'est avec un rictus moqueur mais une grande déception qu'il apprit son pitoyable échec quant à l'éradication des êtres inférieurs. Comment pouvait-on rater son coup aussi lamentablement lorsque l'on est capable de faire intervenir un météore d'une telle taille ? Encore une fois, les humains avaient façonné un être au potentiel intéressant mais l'avaient rendu aussi fragile et malléable que tous les autres. Dommage qu'il ait de nouveau disparu, mais visiblement il était lui aussi un semblant de spectre dont on ne pouvait se débarrasser. Ne serait-ce pas Gaïa qui s'en trouve embarrassée ?

Alors que les combats urbains faisaient rage aux quatre coin de la planète, je vous mentirais si j'affirmais que notre Ardyn s'était retenu d'y participer. Voyez-vous, après des siècles d'enfermement il est agréable d'humer l'odeur ferreuse du sang et de voir le pourpre tâcher la chaussée. N'étaient-ils pas les descendants et enfants de cette planète qui l'avait trahi, bafoué et abandonné ? Autant qu'ils retournent dans ses jupons, dans les profondeurs du LifeStream, que ce soit de sa main ou de celles des évadés de DeepGround. Maintenant que le Cauchemar avait disparu, est-ce que ce Weiss réussirait enfin à faire le travail à sa place ? Sans doute pas, après tout on est jamais mieux servi que par soi-même ! Que d'incapables, cela en était terriblement affligeant. Devait-il leur prendre la main pour leur montrer comment faire ?

Tant de morts, tant de sacrifices pour une théorie aussi fumeuse qu'inutile, mais cela eut au moins l'effet de le faire rire pendant de longues semaines. Remarquant néanmoins l'impact que toute cette cacophonie pouvait bien créer à la surface de Gaïa, il se rapprocha de cette nouvelle multinationale prétendant agir pour le bien de la planète, la WRO, afin d'y planter ses serres macabres. Entre ses talents et son expérience millénaire, et cela malgré l'absence d'informations à son sujet, il semblerait bien qu'Ardyn accéda à un poste-clé au sein de cette nouvelle société, non sans évincer discrètement quelques prétendants pour faire parti de la haute-administration, plus particulièrement au sein du Département Scientifique.

Ayant profité de ce chaos, sans faire de vilain jeu de mots, pour se faire peu à peu connaître de quelques groupes émergents de mercenaires dans le but d'aider la WRO, sans aucun doute ! Néanmoins il arrivait tout de même qu'en tant que personne influente et financièrement aisée il puisse glisser quelques petits ordres de missions légèrement différents à ceux qu'il estimait plus compétent que les autres. Cependant la loyauté et le respect étaient des notions bien obsolètes dans le monde du mercenariat, si bien qu'il finissait toujours par faire le travail lui-même, aussi bien pour que ses activités demeurent secrètes que pour ne pas perdre la main.

Vous souhaiteriez en savoir plus sur ses secrètes affectations et ordres de mission peut-être ? Naturellement que la plupart vous restera opaque, petits chenapans que vous êtes !  Néanmoins plusieurs rapports lui revenaient assez fréquemment et plus particulièrement au sujet de cette fillette, anciennement prisonnière du Réacteur Zéro. Qui était-elle pour lui après tout ? Visiblement quelqu'un d'important puisqu'il semblait tenir à cette surveillance accrue, comme s'il attendait quelque chose avec une possible avidité. Est-ce que cela vous aide ne serait-ce qu'un peu à comprendre ? Malheureusement je ne pense pas, êtres inférieurs que vous êtes et resterez !
 

   
   
   
   

           
     
Joueur

     
 

Prénom ou Pseudo : Psssst... Secret !  


     

Âge : 25 ans.


     

Anniversaire : Durant l'été !

 
     

Depuis combien de temps faites-vous du RP ? Plus de 10 ans.


     

Niveau de connaissance FFVII : Plus que correct je dirais.


     

Où nous avez-vous trouvé ? Je ne me rappelle plus, depuis le temps...


     

Votre avis sur notre humble repaire : Je le préfère à l'ancienne version.


     

Autre chose ? Clin d’œil à ce mindfuck d'arrivée !

 
.:.
     

Code du règlement : Validé par Tifa


 
Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 


Dernière édition par Ardyn Izunia le Mar 31 Oct - 12:22, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
avatar
• Anniversaire : 4 Décembre
• Age : 61 ans
Gils : 194

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 0:23

reBienvenue :ducky:
Bon courage pour ta fiche !

.:.

Merci Gen ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Princesse Raiponce ⊷
avatar
• Age : 32
• Résidence : Tour Shinra
• Localisation : Tour Shinra
Gils : 225

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 0:33

:gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :gensma: :>w<gen: :>w<gen: :>w<gen: :>w<gen: :genlove:


... J'ai réagis comme ca devant ta fiche.. voila.. Bon courage pour la suite 8D

.:.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Chéri, ça va couper ⊷
avatar
• Anniversaire : 2 mai
• Age : 26 ans
• Résidence : Junon
• Localisation : Everywhere °°
Double compte : Vincent Sexy Valentine
Gils : 794

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 1:46

Re-bienvenue Ardyn, j'espère que t'étouffes pas trop dans cette invasion de fangirlisme :raah: !!

Faut avouer que ce début de fiche est gavé cool, hâte de lire l'histoire ! Nan, nan jfouine pas du tout moi :')

.:.



OUR HOPES AND EXPECTATIONS
BLACK HOLES AND REVELATIONS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☄ Détenteur du Lifestream Fastpass
avatar
• Age : 32 ans
• Résidence : Cratère Nord
Gils : 180

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 7:03

Ce commencement de fiche respire la passion pour le perso, j'adore XD
(Avoue qu'en mettant ce header, il y avait l'intention sous-jacente de nous faire baver avec Titi)

Je te souhaite encore plus officiellement la bienvenue !

Je suis encore choqué de comment t'es arrivé sur le fo, du grand art XD

.:.

 
Shall I give you dispair ?
 
©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 623

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 9:11

*Arrive et pousse tout le monde*

:luve: "Au-delà de cette voix si grave et suave" sa voix est la seule chose qui va cruellement manquer aux RP ~ Nyaaah =w= cette VF ♥️ Chante moi la berceuse des chocobos ♥️ *sbaf*

Re bienvenue ici Chouchou *-* (oui c'est comme ça que j'appelle secrètement (enfin pas très secrètement) Ardyn quand je le vois apparaître à l'écran)

Comme l'a dit de manière très vil parce que c'était avant moi Sephamour, très bon début de fiche. Il ne manque vraiment que la voix que quelqu'un mette sa voix quelque part ♥️

J'espère que ça va aller pour l'histoire, on a fais du lourd tous les trois quand même =w=

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 19 Août
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Allen Keriell
Gils : 131

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Lun 25 Sep - 9:54

Hey ! Je te souhaite officiellement bienvenue parmi nous ~
Espère que tu aimeras notre forum et sa petite communauté !
Bon courage pour ta fiche

.:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 623

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   Mar 26 Sep - 11:15

Tu es des nooOootreuh ♪


   Papapaaam pam pam papapaaaaaam ♪
Bienvenue officiellement et définitivement à notre cher Monsieur badass Ardynouchet le Chouchou *-* grand mindfucker et rafleur de PV à peine créé ~
J'ai adoré particulièrement tout le passage sur sa vie de Cétra, parce que drama, parce que Chouchou *-*  J'ai vraiment hâte d'assister (et participer fufu) à ton évolution IRP !


Suivez le guide !


   Maintenant que ta fiche est validée, les portes du RP et du flood se sont ouvertes !
• Tu peux dès maintenant ouvrir ta fiche de relations, ton répertoire de RPs ainsi que ton sujet P.H.S si ton personnage en est équipé (n'oublie pas de commencer les titres de ces sujets par le nom de ton personnage, ils sont classés par ordre alphabétique pour des raisons pratiques).
• N'oublie pas de remplir les informations relatives à ton personnage dans ton profile et ton inventaire si ce n'est pas encore fait (rappelle : tu peux disposer de 3 matérias au début de ton aventure)
• Si tu as besoin d'aide pour un avatar, une signature ou un codage, c'est par ici !
• Et bien sûr, pour trouver un ou des partenaire.s afin de commencer à RP, c'est juste !
• Pour toute autre question, n'hésite pas à contacter le staff ou à poster tes questions directement ici en ouvrant un nouveau sujet (cela pourra toujours être utile à d'autres !).

Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ardyn Izunia - Quand le passé n'est pas qu'un souvenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le passé vient frapper à ta porte! - feat: greg
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun
» Quand le passé laisse une trace indélibile sur notre vie, il ne reste qu'une chose à faire: l'affronter
» Quand le passé ressurgit [Pv Leif]
» Quand le passé croise le présent - MinJae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Start a new game :: Nouvelle partie :: Présentations validées-
Sauter vers: