AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Just break the silence, 'cause I'm drifting away † Vincent & Yuffie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Caliméro ⊷
avatar
• Age : Papy
• Localisation : Nibelheim
Double compte : Lightning
Gils : 75

Inventaire
•:
MessageSujet: Just break the silence, 'cause I'm drifting away † Vincent & Yuffie   Dim 6 Aoû - 18:24


Our
wrongs
remain
unrectified
And
our souls
will not be
exhumed

Le soleil se levait. Une trainée orangée surplombait la fine brume matinale qui enveloppait les dunes et forêts d’un voile cotonneux. Le démon solitaire tournait le dos à l’astre, sa cape vieillie et effilochée frémissait au gré de la brise tiède. Vincent n’avait pas dormi depuis qu’il avait quitté Canyon Cosmo dans un contexte semblable, deux jours plus tôt à l’aurore. En ce temps, il n’avait pas osé réveiller Tifa pour l’en prévenir. Le soutien de la jeune femme avait été précieux mais il ne pouvait pas la déranger davantage. Tifa menait une triple vie. Elle était mère, barmaid, et parfois soldat quand la WRO faisait appel à elle. Lui avoir consacré une demi-journée était déjà beaucoup, Vincent commencerait par la remercier en envoyant des fleurs sur son lieu de travail quand l’occasion se présenterait. Le démon pourpre ne connaissant pas les préférées de Tifa, il enverrait donc celles de Lucrecia... La démarche était ainsi un peu maladroite mais le cœur y était toujours quand il s’agissait de lui. Par contre, il existait bien une personne qui n’avait pas d’enfant à sa charge et qui se ferait un plaisir de l’aider : sa jeune amie Yuffie. Les deux camarades passaient tellement de temps à se soutenir et se sauver mutuellement qu’on ne savait plus qui était endetté envers l’autre. Ceci dit, en retrouvant Lucrecia, c’est Vincent qui serait endetté…  à vie. Le démon n’aurait pas dû vadrouiller seul dans un tel état de préoccupation. Son esprit vagabondait entre le passé et le présent, donnant lieu à des hallucinations venant parfois le perturber jusque dans ses combats contre les monstres croisant sa route. Sa main tenant Cerberus avait flanché plus d’une fois. En partant du cristal, le brun avait exploré la partie Sud et Sud Est du continent à un point tel qu’il aurait pu, les yeux fermés, en reproduire la carte avec exactitude et en y indiquant la bonne échelle. Actuellement, il prenait encore une fois la direction du Canyon pour s’informer auprès de Nanaki et recueillir quelques précieux conseils dans ses recherches. Son ami à quatre pattes était matinal et venait tout juste de se réveiller quand le monstre bienveillant se présenta à lui. Au grand soulagement de Vincent, Nanaki avait recueilli le témoignage de voyageurs ayant aperçu un ange vêtu de blanc, un peu plus au nord. Cela ne laissait aucune équivoque possible quant à l’identité de la personne et signifiait également une multitude de choses : Lucrecia allait bien au moment où on l’avait vue et elle était seule. Si elle avait eu l’air en détresse, ces personnes seraient forcément venues à son secours. Où irait sa bien-aimée si elle était dans un état de conscience ? Le chevalier carmin remercia profondément son ami avant de quitter le village avec une précipitation désespérée. Dans sa course, sa forme la plus versatile se manifesta à certains moments pour ne faire de lui qu’un morceau de tissus filant vers l'horizon. Elle stimulait sa rapidité sur plusieurs mètres avant de lui céder de temps à autres sa forme humaine, et les jambes agiles du brun récupéraient la course avec brio. Dans le vent sifflant autour de lui, la voix de Lucrecia lui parvenait comme un songe. Vincent, tu te rappelles de notre endroit ? Sous cet arbre ? Lorsque ses pieds touchèrent une quatrième fois le sol, le démon sortit son PHS pour appeler sa camarade qui s’occupait justement de chercher Lucrecia dans la zone nord du continent. Sans surprise, elle était plus au taquet que lui quand il s’agissait de décrocher. « Yuffie » Sa voix grave était à peine perturbée par ses efforts « Rejoins-moi à Nibelheim » Ah et bonjour aussi. La ninja était la plus proche de cette ville, cela ne signifiait pas nécessairement qu’elle y serait avant Vincent compte tenu du rythme effréné du monstrueux brun. De tout le trajet, sa cadence ne ralentit pas un seul instant.

Il s’arrêta net lorsque les maisons de Nibelheim finir par apparaître dans son champ de vision. Vincent distingua le manoir et, sans encore pouvoir le voir, il devina le paysage bucolique dans lequel il s’était endormi sous l'arbre, bercé par la brise. L’être à l’apparence luciférienne resta là un bon moment. Perdu dans une contemplation nostalgique et inquiète. « Lucrecia... » Son prénom résonna comme une prière entre ses lèvres. Vincent sentait vibrer en lui la conviction irrationnelle que prononcer ces trois syllabes qu’il aimait tant relevait à chaque fois d’une profanation. Il avait péché en la laissant sombrer, il avait péché en ne cessant jamais de l’aimer, il péchait en se surprenant à espérer. La volonté suprême qu’elle soit un jour heureuse, avec ou sans lui, était son salut. Il réalisa combien il avait peur à chaque fois, d’affronter ce lieu et tous les souvenirs qu’il renfermait. Ce n’était pas un hasard s’il avait fait appel à Yuffie. Le passé remontant à la surface pourrait se jouer de lui, c'est pourquoi Vincent avait besoin d’une personne lucide et sans affect. Quelqu’un de plus fiable que lui-même. Il faudrait sans doute interroger les habitants avant d’aller inspecter le manoir. Ses chaussures aux pointes d’or cliquetèrent doucement tandis qu’il se remit en marche. Vincent avait beau être surhumainement rapide, Yuffie ne s’était pas laissée devancer. Il la retrouva un peu plus loin dans la plaine. « Tu as fait vite… » apprécia t-il sans parvenir à lui adresser ce sourire que sa bouche avait réappris à esquisser depuis son retour. Il était désormais incapable de manifester la moindre trace de joie. Plus il avançait, plus le doute l’assaillait. A l’entrée de Nibelheim, il était rembruni comme on ne l’avait pas vu depuis sa sortie du cercueil. Son regard écarlate transpirait d’une morosité sans pareille. Il se disait : et si elle n’y est pas ?


HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Just break the silence, 'cause I'm drifting away † Vincent & Yuffie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» Break It Down [Swann Neige]
» how to break a heart (avery)
» Come, Break Me Down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Ecraser la partie ? :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: