AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Hojo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
avatar
• Anniversaire : 4 Décembre
• Age : 61 ans
Gils : 35

Inventaire
•:
MessageSujet: Hojo   Mer 12 Juil - 16:29


Professeur S.Hojo

       

-


       

61 ans


       

4 Décembre  


       

1m74


       

Électron libre


       

Scientifique  


       

Pistolet  


       

-


       
Hojo - Final Fantasy VII [Par Crimson-Sun]

   

   
Personnaliser

Le visage à lunette de l'homme à la blouse blanche qui régna jadis sur le Département de Recherche de la Shinra Electric Power Company n'avait jamais guère été plus accueillant que la personne qui le portait. Une mine maussade comme un nuage de pollution et le teint cireux d'un fumeur de Lucky avachi sur le banc de la vie lui faisaient depuis de nombreuses années l'âge qu'il a aujourd'hui et en disaient long, mais surtout vrai, sur l'intérêt que le Professeur Hojo portait aux boniments de ce qu'il considéra toute sa vie comme le joug sociétal. Il était en définitive un homme d'un esprit vif, et les hommes d'un esprit vif ayant naturellement mieux à faire que de se soucier de telles superficialités, il avait laissé la convenance de la nature faire son travail sans chercher à l'interrompre ; une simple queue-de-cheval, au moins aussi sobre que lui, représentait le seul de ses efforts dans le domaine.

Le reste était laissé dans une sorte d'agonie sordide qui attendait sa propre mort. Son front, large et clair lorsqu'il embrassa Lucrecia pour la première fois était désormais aussi sec et rêche que leur amour, au point que les rides qui s'y étaient ajoutées au fil du temps ressemblaient plutôt à quelques cicatrices qu'au poids de son vécu. Il surplombait des yeux fins, des yeux fouineurs parcourus de lueurs malsaines et indéfinissables, des yeux qui semblaient en comprendre bien plus que ses lèvres décharnées n'en disaient et en cacher encore davantage. Ce qui était probablement le cas, au demeurant ; lorsqu'on le trouvait à déambuler dans les couloirs de l'étages 68 à une heure où le soleil n'était toujours pas prêt de se lever, ses mains noueuses s'agitant fiévreusement dans le bas de son dos tandis que son sourire entendu déformait les lignes cassantes de son visage, on savait que pour quelqu'un, quelque part, une mauvaise journée était sur le point de commencer.  

Lorsqu'il s'agissait de s'habiller, Hojo ne jouait guère dans l'originalité. Les fanfreluches hors-de-prix n'ont pas leur place dans l'environnement élitiste d'un laboratoire, aussi se satisfaisait t-il de ses fidèles Derby noires, d'une collection de pantalon dont le spectre variait du fréquent noir au plus rare gris clair (qu'il portait uniquement les jours de fêtes, frissonnant alors de sa propre audace) et de chemisiers quelconques et communs aux hommes qui avaient passés la cinquantaine. Aucun de ses morceaux de tissus n'avaient réellement d'importance, de toute façon - ils répondaient aux besoins de la société, guère plus. Ce qui comptait, c'était la blouse ; la blouse, elle, le représentait. Elle était le trophée de son ascension, le porte-étendard de sa supériorité : et si ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait été le seul à en porter, agrafées de son badge du personnel.  

Homme d'une taille somme toute moyenne, il était caractérisé par le fait que sa manie de se tenir voûté comme si le poids de sa folie était trop lourd pour se contenter de son seul crâne le rendait moitié moins impressionnant qu'il ne l'était déjà, ce qu'un manque de carrure flagrant n'arrangeait en rien. Sa voix nasillarde n'avait jamais joué en sa faveur, elle non plus ; les sons aigus qui constituaient ses paroles semblaient remonter ses cordes vocales avec toutes les peines du monde, avant de finalement se perdre et de ressortir, partagés en parts inégales entre son œsophage et ses narines fines - le plus souvent, le résultat tenait plus du perroquet que de l'être humain.

La chose était plus déconcertante encore lorsqu'il riait, le haut de son corps secoué par les spasmes d'un bébé phoque battu par un marin ivre sur le bord de la banquise.

   
   
 
Charisme


    Hojo est l'un de ces hommes qui parviennent sans trop d'efforts à se faire détester dès le premier regard. Et ça tombe plutôt bien pour lui ; il est aussi l'un de ceux qui peuvent détester un grand nombre de choses sans même avoir à les regarder.

Directeur du Département de Recherche ayant pris la place du Professeur Gast à la suite de sa malencontreuse disparition, il ne vit que par et pour son travail. Le côté peu orthodoxe de son approche de la science n'enlève rien à un génie qu'il estime inégalé ainsi qu'inégalable, et sa volonté de poursuivre coûte que coûte chacun de ses travaux aura permis à la Shinra de faire de véritables bonds en avant autant qu'elle aura parfois placée la compagnie au bord du précipice - jusqu'à, vers la fin, faire les deux en même temps. Par ce qu'Hojo, tout Directeur qu'il est, se moque tout-à-fait de l'avenir d'un employeur qu'il n'aura jamais vu autrement que comme un simple fournisseur ; la "gloire" de ses dirigeant, ses employés, son armée, rien de tout ça ne sert en réalité de but plus grand que celui de la science. De sa science.

Aucune circonstance ne pourrait justifier que l'on accorde sa confiance à un individu tel que celui-là. Hojo est menteur doué autant qu'il est un homme de science dérangé, et il ne s'intéressera jamais aux conséquences qu'une trahison pourrait apporter pourvu qu'il y gagne ce qu'il avait prévu d'y gagner - ce qui était souvent le cas du temps de la Shinra, Hojo ne répugnant pas à utiliser tous les privilèges que sa fonction lui apportait pour oppresser ou faire disparaître ce et ceux qui le dérangeaient. Bien souvent, se mettre Hojo à dos, c'était enterrer bien plus que sa carrière.

C'est aussi un homme complexé et jaloux, un homme qui ne supporte pas plus l'idée de se retrouver à nouveau dans l'ombre de qui que ce soit qu'il ne tolère le sentiment de perdre ce qui, selon lui, devrait lui appartenir de droit - comme Lucrecia. Alourdi dans sa jeunesse par un complexe d'infériorité, la présence de Vincent Valentine à Nibelheim aura achevé le processus de dédain profond d'Hojo pour le reste de l'Humanité, en plus de détruire le peu d'assurance que Lucrecia aura réussi à lui donner. Mais Vincent a beau avoir payé, depuis, aucune souffrance ne saurait apaiser l'âme tourmentée du Professeur ; il continuera à mépriser le fil de Grimoire avec toute la violence du monde et ça, jusqu'à la fin de son existence.

Parler d'Hojo implique obligatoirement de parler de Sephiroth. Quelle que fut la part d'implication de Lucrécia dans ce projet, Sephiroth est son œuvre, sa réussite. Si tant est qu'Hojo ai pu l'aimer, ne serait ce que la première seconde de sa naissance, les possibilités qu'offrait déjà le corps alors petit et frêle balayèrent tout restes de conscience humaine au sein de son esprit ; il avait enfin réussi, lui seul, et le résultat supplantait très largement ceux d'Hollander. Bien qu'il soit une personne orgueilleuse, Sephiroth est son unique et véritable fierté, une fierté plus dure à détruire encore que l'argenté lui-même.
 



 
Expérience


    ╚Prologue╝

D'aussi loin qu'il s'en souvienne, l'enfance d'Hojo lui a toujours paru insignifiante, et c'est pourquoi il n'a jamais jugé utile d'en parler. Tout juste aura t-il admit, à l'occasion , avoir grandi dans une famille suffisamment modeste et dont la compagnie de ses membres, quand bien même ne possédaient-ils pas la moindre étincelle de son génie, n'était pas trop déplaisante.

Très vite, il se sentit lié à un destin hors du commun. Son intellect développé lui paraissait ne connaître aucunes communes mesures, et le conduit, si tôt qu'il le put, à passer les concours d'entrée de la Shinra, dans les branches de recherches ; il se savait capable de les passer tous sans encombres, et aucunes des premières médisances de ses concurrents bavard, baveux, envieux et dérisoire de l'époque ne l'affectaient. Les résultats, qui ne tardèrent pas tomber, lui donnèrent raison.

Néanmoins, son utopie se dégrada à une vitesse qu'il ne put contrôler. Quels qu'étaient les efforts qu'il déployait, aucun de ses confrères ne daignait prêter le moindre sérieux à son travail ; ses thèses jugées insipides et minables étaient littéralement bafouée, écrasée, humiliée. C'est à cet époque qu'il rencontra Hollander, alors bien mieux respecté et placé que lui : très vite, une certaine rivalité à sens unique s'installa entre eux, Hojo n'ayant malgré tout aucun doute sur sa supériorité vis à vis de lui.
Un seul homme finit par prêter attention à ses recherches, et il ne s'agissait pas moins que du professeur Gast, chercheur à la tête du Département de Recherche. Persuadé du potentiel d'Hojo, Gast décida de l'embrigader au sein du projet Jénova, lequel devait débuter sous peu ; c'est là qu'il fit la connaissance d'une personne grâce à laquelle, bien qu'il ne daignât jamais le reconnaître, sa vie allait être bouleversée.

Le charme de Lucrécia Crescent ne le laissa pas indifférent. Pour le jeune homme qu'il était à cette époque, une jeune femme de sa grâce et douée d'un telle intelligence était supérieure même à tout ses espoirs... En outre, elle paraissait traverser les mêmes difficultés que lui au sein de la Shinra et, pour une raison qu'il ne saisit jamais tout à fait, elle avait à cœur de le défendre dans l'adversité ; de son coté, il mesura rapidement à quel point une telle affection pourrait lui être profitable.


╚Projet S╝
► A genius ! That's what I am !

La chose était au moins aussi simple, qu'elle était révolutionnaire ; une entité, retrouvée gelée au sein du cratère Nord, venait d'être identifiée comme étant une Cetra. Le professeur Gast, à qui l'on devait cette découverte, mobilisa le plus gros du budget du Département pour lancer le projet Jénova - dans cette optique, il décida de se rendre à Nibelheim pour étudier le spécimen. Les deux jeunes chercheurs qu'étaient alors Lucrécia et Hojo l'y accompagnèrent ; quant à Hollander, bien qu'il figurât sur la liste des scientifiques participant intimement au projet Jénova, il décida de travailler principalement de son côté, à Banora.

L'objectif paraissait idyllique : doter les êtres humains en devenir de capacités pareilles à celles des Cétras. Peu après leur installation au manoir de la Shinra, Hojo proposa à Lucrécia de vivre une relation intime à ses côtés, arguant que leur proximité ne pourrait qu'améliorer le rendu de leurs recherche. De but en blanc, la demoiselle refusa, expliquant que son affection, si grande soit elle, n'était pas de ce genre là. Irrité pour leurs travaux d'une part, le ressentiment d'Hojo empira lorsqu'il lui apparu clairement les sentiments de sa collègue envers l'insupportable Turk, Vincent Valentine ; décidé à renverser la balance, le scientifique s'arrangea pour que Vincent, qui ignorait le passif de Lucrécia avec feu son père Grimoire Valentine, tombe sur les rapports qui narrait la mort du chercheur. Prise dans une impasse imaginaire, Lucrécia décida de maintenir Vincent à l'écart d'elle de manière définitive, et s'engagea avec Hojo. Ce dernier, ravi qu'elle ai "retrouvé ses esprits", ne s'en montra que davantage méprisant et cruel envers Vincent.

Plus tard, Lucrécia tomba enceinte ; et dès lors que le stade de gestation lui paru suffisamment avancé, Hojo injecta des cellules de Jénova directement dans le fœtus. S'ensuivit de longs mois de surveillance, ponctués ci et là de bilans pour le moins rassurants : en dépit de la présence des cellules, l'enfant paraissait se développer de manière normale. La seule au tableau d'Hojo était Lucrécia elle même ; à l'inverse de Sephiroth, sa santé allait de mal en pis à mesure que le temps passait. Le scientifique vint à craindre qu'elle ne s'effondre avant son accouchement, et mette ainsi en péril l'avenir de son l'échantillon : aussi accentua t-il sa surveillance sur la jeune femme, priant chaque jours qu'elle survive. Jusqu'à l'accouchement, au moins.

Lorsque ce jour arriva enfin, Hojo s'empara de l'enfant. Ignorant les supplications de Lucrécia, il le sépara définitivement de sa mère, jugeant que le voir n'avancerait en rien sa collègue. Parallèlement , Vincent se décida à réagir ; lorsqu'il découvrit le résultat des expériences menées sur l'enfant de Lucrécia, il s'emporta envers Hojo. Agacé par les jérémiades du Turk, le scientifique lui tira dans la poitrine, amenant son nouveau cobaye à la frontière de la mort.

Amusé par la manière dont le bruyant Valentine s'était misérablement effondré à ses pieds, Hojo entreprit de mener la plupart des interventions chirurgicale qui lui passèrent alors par l'esprit sur le Turk. Arguant vouloir créer un corps indestructible, il transforma le charmant jeune homme en monstre inhumain.

Par la suite, il apprit que sa couveuse avait décidé de mener ses propres expériences sur le corps de Valentine.

Tout ça pour prouver sa thèse ridicule.

╚Zirconiade╝
► Sephiroth and Elfé... There are still marvelous things in the world.

À l'heure où Hojo profitait de la montée en grade que l'humiliation d'Hollander lui offrit et où la mort de Gast lui apporta deux des plus spécimens qu'ait pu voir son laboratoire, un drame miraculeux toucha la ville de Kalm. Encore une fois grâce à l'incompétence des Turks, la bourgade fut touchée de pleins fouets par un tir de missiles ; les dégâts purent être sommes toutes contenus, à la plus grande joie du Président Shinra, et de nombreux blessés avaient survécus, à la plus grande joie d'Hojo. Pour cette occasion, le manoir de Nibelheim reprit du service, et le scientifique reçut alors un lot complet de nouveaux échantillons.

La loyauté de Veld et l'ironie du sort amenèrent même sa propre fille, Félicia, jusqu'à son laboratoire. Hojo entreprit pléthores d'expériences sur la jeune fille ; les premières avaient pour but de reconstituer, puis solidifier son corps meurtri. Curieux de voir s'il pouvait déjà surpasser Sephiroth, plus que prometteur malgré son très jeune âge, Hojo décida d'implanter ensuite la matéria Zirconiade dans la main de Félicia. Persuadé que les capacités physiques désormais prometteuses de son sujet couplées à Zirconiade lui permettrait au moins d'égaler son argenté, il tomba alors de haut ; les quatre matérias de support nécessaire à Zirconiade étant absente, aucune réaction particulière ne se produisit. Néanmoins, mené par un pressentiment, Hojo décida simplement de la lâcher dans la nature, et de la déclarer morte.

Bien des années plus tard, alors que la guerre contre Wutaï touchait à sa fin, le groupe Avalanche émergea, mené par une jeune femme du nom d'Elfé. Bien qu'il fut mis au courant, Hojo ne fit pas le rapprochement tout de suite ; ce n'est que lorsqu'on l'informa que Sephiroth, envoyé à Junon pour déloger Avalanche du canon à Mako, butta contre la leadeuse du groupe éco-terroriste - dont on disait qu'elle rivalisait alors avec l'argenté - qu'il commença à se poser la question.

Alors que la pression d'Avalanche se faisait grandissante, une bonne partie des monstres stockés par Hojo pour ses recherches s'échappèrent de leurs confinements. Tout d'abord enchanté que cette "fuite" lui permette de relever de nouvelles données de terrains sur les créatures, Fuhito, scientifique d'Avalanche, vint à sa rencontre, lui proposant de les rejoindre. Hojo, de prime abord agacé, changea d'opinion en voyant le résultat des travaux de Fuhito ainsi que la facilité avec laquelle il avait déjoué les divers système de sécurités de la Shinra. Une merveilleuse idée germa alors dans son esprit, et il feignit de suivre les membres d'Avalanche.

Dans l'hélicoptère sensé assurer leur fuite, Hojo prêta une attention particulière aux dires de Fuhito. Si une partie des recherches de ce derniers ne paraissait pas totalement insignifiante, c'est particulièrement le cas d'Elfé qui attira l'attention d'Hojo. Fuhito avait découvert les expériences entreprises sur Félicia, révélant alors que les travaux menés à l'époque étaient fondés.

Cependant, il ne put pas en apprendre davantage ; Sephiroth, envoyé par le Président pour récupérer Hojo de toute urgence, s'attaqua à l'hélicoptère. Tout comme Hojo l'avait escompté, la force de sa perfection allait grandissante, à tel point que plus rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Obnubilé par cette constatation, il en oublia Elfé.

Il avait désormais plus important à faire.

╚L'incident de Nibelheim╝
► Failures. They are all disapointing failures.

S'il n'avais jamais accordé plus de valeur aux résultats du projet G qu'à celui qui l'avait conduit, la capacité d'Angeal et de Génesis à créer des copies d'eux mêmes aux travers de leurs cellules avait néanmoins toujours su intriguer Hojo. Malheureusement, sa création à lui était trop proche de la perfection pour avoir recourt à une telle pratique ; aussi n'a t-il jamais pu étudier le phénomène de plus près. Jusqu'au jour où les premiers rapports de Gast, datant de la découverte de Jénova et mélangés avec la plus grande négligence parmi les fichiers du projet S, tombèrent malencontreusement entre les mains du Général Sephiroth, alors en mission à Nibelheim.

La quasi-destruction de la ville qui en résulta n'avait en elle même rien de surprenant - et il aurait été au final fort peu productif, estima alors Hojo, qu'il en aille autrement. Le plus étonnant, ce qui motiva le scientifique à se rendre dès que possible sur les lieux, était la défaite de l'argenté ; non seulement sa perfection avait été vaincu mais, plus surprenant encore, pas par le Soldat de 1ère classe Zack Fair qui se trouvait sur place. Selon les rapports transmis par les premières unités arrivés sur place, le véritable responsable se nommerait Cloud Strife.
De la chair à canon milicienne.

La chose était d'autant plus surprenante qu'a fortiori, le jeune homme ne possédait absolument aucunes aptitudes qui auraient pu permettre de le distinguer ; Pour cette raison, après avoir examiné de manière superficielle les corps du réacteur, il ordonna que le laboratoire du manoir soit à nouveau réhabilité, et que les deux blessés y soient transmis. Pour changer un peu, il sembla que les Turks se décidèrent alors à travailler de manière convenable ; et quand bien même Hojo dût tout de même prendre la place de Tseng pour faire comprendre à son exécutante la marche à suivre, il n'eut sommes toutes pas trop à se plaindre ce jour-là.

Une fois les équipements vérifiés, et le lieux sécurisés, le scientifique intima que l'on transfert tous les survivants dans son laboratoire. Il fallu un peu de temps aux Turks pour décider que finalement, ils refusaient de faire ce pourquoi on les avaient engagés, mais grâce à Veld, tout rentra dans l'ordre. Sous les directives d'Hojo, il amena seul tous les nouveaux échantillons jusqu'au laboratoire ; bien qu'il ne poussât pas son plaisir trop loin, Hojo ne put s'empêcher de se demander si Veld saisissait l'ironie de la situation. Si, à tout hasard, les débris de Nibelheim ne lui rappelait pas ceux de Kalm.

Hojo injecta des cellules S, à des doses variables, aux survivants que l'incendie avait épargné. À son plus grand désarroi, les résultats étaient bien loin des clones de Génésis, ou de ceux d'Angeal ; chacun de ses cobayes, à mesure que le temps passait, sombrait dans une phase végétative de plus en plus profonde. Chacun d'eux reçurent ensuite un numéro, avant d'être relâchés autour de Nibelheim.

Zack et Cloud, quant à eux, restèrent enfermés dans leurs confinements. Ils n'étaient pas si prometteur que ça, finalement.

╚La théorie de la Réunion╝
► Before your presence, science is powerless... I hate it, but I'll concede to it. Just... let me see it.

Au regard du comportement qu'adoptait les clones ratés de Sephiroth, Hojo établit une nouvelle théorie ; théorie selon laquelle les diverses parties de Jénova, lorsqu'elles étaient séparées, faisaient tout pour se reconstituer - fussent-elles même réduites à un niveau cellulaire. Pour cette raison, le scientifique fit transférer les restes de Jenova du réacteur de Nibelheim à son propre laboratoire, au sein des locaux de la Shinra. Il attendit dès lors patiemment durant cinq longues années, persuadé que tôt ou tard, les parties manquantes se rassembleraient à Midgar.

Lorsque la dernière année survint, la quête du président Shinra pour la Terre Promise semblait s'être affranchie de ses dernières limites. Libre de faire absolument tout ce qu'il jugeait nécessaire d'entreprendre, Hojo exigea que son spécimen Cetra, échappé depuis maintenant plusieurs années, lui soit retourné sans plus attendre. Bien qu'il ait fallu attendre l'annihilation du secteur 7, les Turks finirent par enfin la retrouver ; néanmoins, selon les estimations d'Hojo, la courte espérance de vie d'Aerith alliée à sa fragilité risquait d'empêcher le bon avancement des recherches.
Désireux d'y remédier, Hojo décida qu'il était temps d'user de Red XIII, un échantillon que les Turks lui avaient apporté ; et selon ses recherches, l'espèce dont était issu RXIII possédaient tout les atouts qui manquaient à la jeune Cetra pour en faire un sujet de recherche potable. Dès lors, il mit tout en œuvre pour que les individus, tout deux en voie d'extinction, se reproduisent. Malheureusement, l'idylle d'un Cetra caressable et doté d'une longévité hors norme ne vit jamais le jour.

Non seulement aucun des deux concernés ne daignât faire montre d'un soit peu de coopération, mais en plus de ça, la réminiscence d'Avalanche infiltra à nouveau le QG Shinra - avec, nota Hojo, bien moins de délicatesse qu'auparavant - dans le but de récupérer Aerith. À l'instant même où le scientifique réitérait sa tentative de reproduction, le groupuscule arriva au abord du laboratoire. Bien qu'Hojo tâcha de les mettre en garde, ils détruisirent littéralement son matériel, libérant par la même le fauve emprisonné. Dans sa fuite qui lui valu tout de même une morsure profonde, Hojo jugea l'instant parfaitement approprié pour tester son spécimen H0512 ; mais, comme il s'en était déjà douté, les résultats se révélèrent plutôt décevant.

Cinq années s'étaient déroulées depuis que sa théorie de la Réunion avait vu le jour. Cinq années durant lesquelles il avait attendu, jours après jours, que ses clones franchissent l'entrée des locaux de la Shinra et se réunissent avec adoration dans son laboratoire. Mais la suite échappa quelque peu à son contrôle : contrairement à ses prévisions, c'est le corps de Jénova lui même qui décida de se mouvoir. La seule chose qui correspondit alors à ses hypothèse fut le massacre qui s'en suivit et duquel le président Shinra ne réchappa pas ; pour parachever le tableau, Hojo ne put même pas assister à la scène de lui même. La blessure qu'il avait reçu suite à la morsure de Nanaki, assez importante, le força en effet à prendre quelque temps de congés à Costa Del Sol.

Après avoir délibérément négligé le défilé en l'honneur de Rufus et récolté quelques échantillons féminins au bord de la plage, Hojo dût à nouveau faire face au groupe mené par Cloud Strife. En quête de réponses, ils tombèrent malheureusement en plein milieu de la séance de bronzage mené de pied ferme par le scientifique, qui refusa jusqu'à leur adresser la parole. La situation évolua néanmoins lorsqu'il apprit que le groupuscule cherchait, lui aussi, à atteindre Sephiroth ; à sa manière, il se décida alors à les aider, en leur indiquant de poursuivre leur route vers le Mont Corel.

Rufus désormais au pouvoir, les recherches de ce qui s'apparenterait le plus à la Terre Promise et à la quantité de Mako qu'elle recèlerait s'accentue - et ce au travers, notamment, de la poursuite de Sephiroth ainsi que de l'équipe d'Avalanche. L'implication de Rufus, alors bien plus importante que ne l'était celle de son prédécesseur, permettra de cibler un lieu en particulier ; le Cratère Nord, l'endroit même où le professeur Gast avait fait la découverte de l'organisme Jénova, trente ans plus tôt. Lorsqu'il en fut informé, Hojo insista plus que lourdement auprès de Rufus pour faire parti de l'expédition. Également accompagné par Scarlet, dont l'utilité présente lui paraissait discutable, le scientifique embarqua à bord du Hauvent.
Leur arrivée sur place et l'exultation du nouveau président ne manquèrent pas d'agacer Hojo au moins autant que la voix de Scarlet l'avait fait durant le reste du voyage. La Terre Promise, ne cessait-il de répéter, n'était qu'une invention destinée à distraire les ménagères et visiblement, Rufus en faisait parti ; partant de ce constat, la pique du président concernant son manque d'imagination ne l'effleura même pas. Non, les choses ne devinrent réellement attrayantes que lorsque Cloud arriva, lui aussi. Les élucubrations du blond troublèrent Hojo, à plus forte raison lorsque que le jeune homme demanda a être reconnu comme étant le fruit d'une de ses expériences. Mais lorsque que le scientifique apprit qu'il ne possédait aucun numéro, il le traita de raté, d'échec et ne consentit pas à lui en donner un.

Par la suite et sous les yeux d'Hojo, Cloud confia la Matéria Noire à Sephiroth, dont la partie reconstituée du corps était emprisonnée l'intérieure d'un cocon de Mako. Le réveil des Armes, quelques instants plus tard, força Rufus à fuir les lieux en embarquant tout le monde à bord du Hauvent. Dès lors, Hojo se désintéressera complètement des événements qui l'entourent, la vision de Sephiroth occupant tout l'espace de son esprit. Une fois que le canon Sister Ray fit transféré de Junon à Midgar, et que la barrière érigée par Sephiroth fut détruite, le scientifique détourna l'énergie produite par le réacteur à Mako n°8 ; avec l'aide du canon à Mako, il comptait désormais transmettre toute la puissance concentrée du réacteur à son fils, pour le rendre bien plus puissant encore. Outre les ennuis qu'une telle actions leur apporterait, Reeve prit en considération le danger immense que couraient Midgar et ses habitants, et demanda à Cloud de stopper le scientifique.

Bien qu'il tâcha de tout faire pour empêcher le groupe de Cloud d'entraver ses plans, et en dépit des cellules de Jénova qu'il s'était injecté, Hojo fut défait, et laissé pour mort.

╚Deepground╝
► A neo-Reunion, you could say !

"L'âme née de terre souillée
crible les impuretés
et purge le courant sacré
pour sceller l'ultime destinée."

Il n'en revenait tout simplement pas. Vincent Valentine était toujours bien vivant, et il abritait Chaos en lui. Ce qui signifiait, et l'aveu lui en coûtait, que les travaux de Lucrécia étaient fondés. Parfaitement fondés.
Alors que le Météore poursuivait son approche meurtrière vers la Planète, Hojo décida qu'en sus de transmettre l'énergie des réacteurs de Midgar à son fils, il fallait qu'il agisse pour lui même. Aussi reprit-il, dès lors qu'il fut revenu du Cratère Nord, toutes les thèses et tous les documents qu'avaient rédigés feue Lucrécia et Grimoire ; il décida alors que si le minet des Turks pouvait devenir Chaos, alors lui, le plus grand génie que Gaïa ait jamais abrité, pouvant sans nul doute devenir Oméga.

Plus y réfléchissait, plus il paraissait évident que Valentine supportait la présence de Chaos grâce au corps puissant dont ses expériences l'avait doté - mais il était également probable que même ce corps-là serait trop faible pour ne faire qu'un avec Oméga. Par mesure de sécurité, Hojo bâtit alors un programme de fragmentation, dans lequel il sauvegarda sa mémoire et sa conscience. Puis, dans le but de solidifier sa chair, qu'il savait trop faible, il s'injecta à son tour des cellules de Jenova. Cependant, alors que Cloud et son groupe arrivèrent pour le stopper, Hojo se rendit compte qu'il ne maîtrisait pas les cellules : mais avant qu'il n'ait dire ou faire quoi que ce soit, elles prirent contrôle de son corps et de son esprit.

La détermination de ses adversaires parvinrent à avoir raison du nouveau lui, ce qui lui permis de recouvrer ses esprits, alors qu'il était à la lisière de la mort. Avant de rendre son dernier souffle, le scientifique réussit à lancer son programme, et par la même, à survivre dans la réalité virtuelle du Worlwilde Network.

Trois ans plus tard, parallèlement à la révolte mené par Weiss au sein de Deepground, le réseau du Worldwilde Network fut rétabli - et, avec lui, la conscience d'Hojo s'éveilla à nouveau. Une fois que les Restrictors furent vaincus par les Tsviets, une puce détentrice d'un virus destructeur s'activa dans le cou de Weiss, forçant celui à se connecter au réseau afin d'y remédier. Hojo ne tarda pas à foncer sur l'occasion ; il débarrassa l'immaculée de son bourreau virtuel, et s'immisça dans son esprit jusqu'à en prendre le contrôle.

Après avoir profiter de sa nouvelle situation pour recruter Nero en tant qu'assistant, Hojo ré-étudia les travaux de Lucrécia, en fonction des données encore en sa possession. Il établit rapidement que, si Chaos naissait d'un courant contaminé du Lifestream, alors peut-être qu'Oméga naissait, quant à lui, d'un courant pur. Dès lors, avec Deepground à ses pieds, il entama son nouveau projet. Le plus grand de tous.

Il commença en commandant l'enlèvement de 1200 personnes vivants à Junon, et n'ayant jamais eu de traces des Géostigmas. La zone sous le réacteur à Mako 0, dans laquelle résidait Deepground, fut réhabilitée et les individus kidnappés furent plongés dans la mako pure. Constatant que tout paraissait se dérouler comme il l'avait prévu, Hojo décida de révéler Deepground au grand jour ; et pour cela, il commença par attaquer Kalm, récoltant les habitants sains, et massacrant les autres. En coulisse, Shelke Rui, qui avait reçu pour mission de localiser le gardien de la protomatéria, trouva Vincent.

À partir de cet instant, Hojo intensifia la violence de ses rapts, allant jusqu'à s'en prendre à la ville d'Edge, qui lui fournit alors 500 nouveaux sacrifices. Pour s'assurer de l'efficacité de ses actions, il se servit des Tsviets et de leurs forces pour combattre la WRO quand le besoin s'en faisait sentir, mais plus particulièrement pour prendre à Vincent la protomatéria. Ce que Rosso parvint à faire.

Selon ce qu'Hojo avait perçu des thèses de Lucrécia, la protomatéria était un élément primordial pour qu'Oméga entame son voyage à travers le cosmos. Lorsqu'enfin l'objet fut en sa possession, il se servit de Nero pour la greffer dans le corps puissant de Weiss, de la même manière que Lucrécia l'avait implanté à Vincent. Comme il s'y attendait, le corps de l'immaculé succomba à l'opération. Mais, comme il s'y attendait encore, la protomatéria lui permit de revenir à la vie, en tant qu'hôte désormais parfait pour Oméga.

De son côté, la Planète avait finalement été dupée par le sacrifice d'un grand nombre de personnes saines, et déclencha alors le réveil d'Oméga. Hojo, plus qu'heureux de pouvoir quitter Gaïa pour découvrir les secrets que cachaient l'immensité de l'Univers, n'avait désormais plus qu'un seul obstacle à franchir : Vincent Valentine, et Chaos.
En devenant l'hôte d'Oméga, la puissance de Weiss avait été décuplée et supplantait totalement Vincent ; l'orgueil d'Hojo le poussa donc à affronter l'ancien Turk, dans un désir d'enfin pouvoir l'humilier, le dompter, le dominer.

Aidé par les restes virtuels des pensées de Lucrécia, Vincent parvint néanmoins à maîtriser Chaos et à égaler Weiss. La persistance d'Hojo, persuadé malgré tout que Chaos ne valait rien face à Oméga, lui valu de terminer l'affrontement à bout de force. Quand bien même le corps de Weiss tenait toujours, l'esprit d'Hojo n'était simplement pas assez fort pour le maîtriser complètement ; Nero, trahi peu avant par Hojo, en profita alors pour fusionner avec son frère, annihilant par la même la conscience du scientifique.

╚De nouvelles possibilités╝
► You basically can't imagine how many.

└Oméga : Quatre mois plus tard┘

Construite en plain-pied face à l'océan et entourée de quelques voisines larges du triple de sa propre superficie, la petite villa de bois blanc comptait probablement parmi les habitations les moins luxueuses et les plus négligeables de Costa del Sol, ce qui convenait parfaitement à son propriétaire. Face à la piscine creusée se trouvait une double baie vitrée, ouverte sur un intérieur au design moderne et élégant, mais résolument froid et impersonnel ; ce qui convenait toujours autant à son propriétaire, qui partageait sans doute plus de points communs avec son habitat qu'avec aucun autre être humain. Par delà le salon et ses canapés en soie blanche, la résidence possédait trois grandes chambres, dont une seule était meublée, et il en était ainsi pour une simple raison - elle était la plus proche de la porte qui menait au sous-sol.

Cette villa, Hojo l'avait acquise à une époque où se rendre à Costa del Sol était pour lui le signe de vacances que seul le salaire d'une position telle que la sienne pouvait supporter. Maintenant, c'était surtout une question de survie. Le père du projet S était revenu à la vie voilà trois mois de cela, après que des bribes de sa conscience aient déambulées sans but sur les terres désolées de Midgar, perdues quelque part entre la non-existence et la froideur du monde physique. Lorsque ses poumons reçurent la première bouffée d'air, plus de deux ans après la dernière, Hojo n'avait pas gaspillé de temps : il avait été de son vivant un homme avisé, suffisamment en tout cas pour avoir déposé une partie de son argent et des copies de ses divers papiers d'identité à Junon, qu'il s'empressa de récupérer. En en dépensant une partie dans les poches d'un mercenaire, il s'était rendu jusqu'au manoir de Nibel, et au prix de plusieurs jours de fouilles, il avait récupéré la plupart de ses dossiers et recherches les plus importantes et les mieux conservées, avant de les rapatrier à Costal del Sol.

Il avait depuis récupéré son investissement dans le mercenariat d'une balle dans la tête et coulait des jours heureux, enfermé dans son bureau du Sous-sol, à ré-étudier ce qui valait la peine de l'être en investissant tant bien que mal dans du matériel digne de ce nom. Les sujets, quant à eux, étaient toujours aussi simple à dégoter : Costa fourmillait de touristes à toutes les périodes de l'année, et il ne fallait pas se rendre beaucoup plus loin que Corel Nord pour trouver quelques bras prêts à quelques enlèvements pour quelques Gils. La végétation pouvait mourir, le Village Glaçon pouvait sauter autant de fois qu'il le voudrait, certaines choses ne changeraient jamais.


Projet P.

Nika, je trouvais ironique et drôle l'idée qu'Hojo et Juris aient pu présenter leurs rapports d'une manière aussi proche, alors je me suis permis de piquer ta présentation, mais si ça t'embête, dis-le moi, je changerai ♥

╚Monsieur SIMON HOJO, Directeur de projet╝


  ⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Mon Sephiroth est une réussite, et contrairement à certains demeurés haut-placés, je n'ai guère besoin d'attendre encore quelques années pour le savoir. Néanmoins, nombres de mes observations tendent à indiquer que sans un monde à la hauteur de sa perfection, il n'est pas possible de prévoir avec certitude s'il sera capable de s'épanouir convenablement. Mais si je place les outils de mon choix entre ses mains, les bons outils, alors il se développera dans le sens que je souhaite.

Moi, Professeur Hojo, Directeur du Département de Recherche, j'inaugure par ce journal personnel l'ouverture du Projet Phénix.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷
╚Juris

Les Turks ont déposé le colis que je leur avait commandé ce matin. Je ne me fait guère d'illusion sur l'utilité véritable dont ce "scientifique" Wutaïen fera preuve au sein de mon expérience, mais les relations entre nos deux pays se refroidissent de plus en plus ; je ne crois pas que la guerre sera à notre porte demain, mais autant prévenir la fuite de ces cerveaux vers leur contrée d'origine tant qu'il est encore en notre pouvoir de le faire.

J'ai jeté un œil à l'ensemble de ses travaux, et j'en ai conservés quelques uns pour moi. Il faudra le garder sous surveillance.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷
╚Juris²

Le Docteur Juris est un élément risible de la communauté scientifique, et probablement même de la société toute entière. Je lui ai laissé la charge du vingt-troisième et dernier échantillon fécondateur dont nous disposons, un échantillon très spécial s'il en est, et si j'en crois les observations qui me parviennent, il passe son temps le nez dans les archives de Lucrecia. Je n'ai cependant pas hésité à monter l'opération de récupération pour le cristal qu'il m'a demandé ; si, aujourd'hui encore, j'ai une nouvelle fois la possibilité de "montrer" à Lucrecia à quel point les thèses de son esprit faible étaient au moins aussi insignifiantes qu'elle, je ne compte pas m'en priver.  

Les spéculations de Juris sur la reproductibilité de son expérience en cas de réussite semblent néanmoins intéressantes. Demain, je demanderai aux Turks de mettre chacun de ses moyens de communication sous surveillance. Je ne veux pas qu'il puisse prononcer le moindre mot sans que je n'en soit informé.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

À seulement quarante-deux jours de gestation, P-1 ne donne plus de signe de vie quelconque. Je veillerai à ce que le Docteur Barlow, qui en avait la charge, soit affecté à la prochaine séance d'entraînement du jeune Weiss.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷
╚95, 99, 100, 102 et 105ème jours de gestation

Plus de trois mois après l'inauguration du projet P, les vingt-deux échantillons restants se sont transformés en sujets d'études à part entière. Les numéros 4, 12, 15, 18 et 23 se sont démarqués par une croissance cellulaire et un développement cérébral anormalement rapide ; le travail du Docteur Juris, notamment, mérite une mention. Pour cette raison, je préconise d'entamer les premiers tests sur son fœtus - il est important de vérifier dès à présent l'impact de stimulus extérieurs sur la stabilité de sa croissance.

Le Docteur ne semble pas disposé à suivre mes ordres.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷
╚Arrivée

Le Docteur Juris affirme que P-23 est "née" aujourd'hui, faisant fi de mes directives (laisser les sujets DANS LEURS CUVES), et en dépit de tout mes efforts pour lui faire comprendre que le terme de "naissance" n'était absolument adapté à la situation actuelle. Son acte de défi à soulevé un vent de polémique parmi les membres de l'équipe de recherche, menant d'autres employés à vouloir poursuivre le travail sur des sujets "à l'air libre".

L'interprétation libérale des protocoles par le Docteur Juris fera l'objet d'un débriefing à huit-clos.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Le Docteur Becquerel à été intercepté aujourd'hui par le service de sécurité. Pour des raisons encore obscures, il semblerait que Becquerel ait essayé de quitter le complexe en emportant P-13 avec lui.

╚M.A.J╝

L'interrogatoire de Becquerel ne mène à rien. Je confierais P-13 au Professeur Blondel, et disposerais de Monsieur Becquerel comme il se doit.

╚M.A.J╝

À ma plus grande surprise, la proposition de Scarlet à portée ses fruits. Maintenant que les membres de l'équipe ont été persuadés des liens de Becquerel avec une obscure organisation terroriste, plus personne ne pose de questions.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Le premier véritable test à enfin pu être tenu sur le sujet 23, et je serais probablement heureux que le cobaye se soit remis de sa grippe comme s'il avait s'agit d'un rhume, si je ne soupçonnais pas le Docteur Juris d'avoir biaisé mon expérience avant que je n'arrive. Épier ses conversations n'étant de toute évidence pas un moyen suffisamment fiable pour le contrôler, je demanderais aux Turks de passer tripler le nombre de caméras de surveillance dans toutes les satanées pièces qu'il traverse.

Absolument toutes.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Les sujets P célèbrent aujourd'hui leurs deux années d'utilité, et le Docteur Braunn semblent avoir décidé, sans m'en avoir référé au préalable, que P-9 se développerait mieux en dehors "de ces murs sales et puants". Je regrette qu'il n'ait pas voulu attendre encore un peu pour ça ; à un mois et quelques jours près, il aurait pu fêter l'anniversaire du départ du Docteur Becquerel vers des cieux fait de barbares anticonstitutionnels et d'explosions.

Le Docteur Juris ne semble pas s'être aperçu du remous. Ce qui est très bien, car 23 est le plus prometteur de tous, et j'ai encore besoin de lui pour s'en occuper.  

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Monsieur Juris profitant d'une journée de congé, j'ai demandé au Professeur Blondel de vérifier le potentiel cicatrisant de 23, de la manière qui lui convenait. J'aurais aimé m'en charger moi-même, mais Sephiroth me prend une part de plus en plus grande de mon temps.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

Mes sources à Junon m'ont informé que le Docteur Juris était arrivé à la convocation que je leur avait demandé de rédiger. J'ai bon espoir que son esprit naïf y restera occupé suffisamment longtemps pour que je puisse mener mon test, mais je n'ai pas trop d'inquiétudes à ce sujet.

J'ai demandé à ce qu'on me prépare la chambre blanche. Ce devrait être terminé, désormais.

╚M.A.J╝

Le Docteur Juris à excessivement mal réagi à la découverte du test mené sur P-23, comme si ses six années de travail lui avait fait oublier la raison de sa présence ici. Je le soupçonne de s'être retenu de justesse de recourir à la violence, ce qui était de loin la décision la plus raisonnée qu'il a faite depuis que je le connais.

Quoi qu'il en soit, les résultats exceptionnels de ses recherches n'excuseront plus son insolence, qui sera désormais punie sévèrement.

Si j'en crois ma base de donnée, il avait un fils.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Journal d'activité et de rapport ⊷  ⊷  ⊷

P-17 a passé le Dernier Test aujourd'hui, et toute porte à croire qu'il ne l'a pas réussi, ce qui est profondément regrettable. Il était le dernier, avec 23. Si le sujet de Juris échoue, toute cette mascarade prendra fin.

Je programme son test pour le 25 Décembre prochain. Elle affrontera Weiss. Si ce dernier se trouve encore en quarantaine à ce moment-là, je mettrais Rosso à sa place.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Note à l'attention du personnel ⊷  ⊷  ⊷

À tous les membres actifs affiliés au Projet P,

Après plusieurs jours de recherches, il semble désormais clair que le Docteur Juris a pris la fuite en compagnie du sujet 23. L'enquête menée semble croire qu'il aurait traversé l'intégralité du complexe et l'aurait quitté en dissimulant l'équivalent de plusieurs dizaines de milliard de Gils dans une simple valise, visible sur les caméras de surveillance, et que ce stratagème digne des plus grands esprits militaire de cette Planète aurait réussi à trompé le service de sécurité.

Suite à cet incident, et à l'impossibilité de prouver que le Docteur Juris à bel et bien agit seul et sans aide (l'inverse serait certainement possible si une enquête plus approfondie était menée, mais la qualité des résultats des recherches menées ces dernières années n'a pas encouragé Monsieur le Président à faire cette dépense), il a été décidé que l'intégralité des membres du Projet, du personnel classé "non-essentiel" de l'entretien et de la sécurité, à celui qui compose le corps scientifique et administratif  serait transféré au service Deepground dans les heures à venir. Veuillez notez que seul le Directeur de projet ne sera pas concerné pas cette mesure.

Notez également qu'à l'heure où vous recevez ce message, l'intégralité du complexe alloué au projet Phénix a déjà été verrouillé. Veuillez conserver votre calme jusqu'à l'arrivée du personnel qualifié.

⊶  ⊶  Projet Phénix ├ Rapport de pertes ⊷  ⊷  ⊷

À l'attention de Monsieur le Président,

La ténacité remarquable du service d'enquête de la compagnie à finalement portée ses fruits, et c'est avec honneur que j'ai tenu à réceptionner le Docteur Juris ainsi que le sujet P-23 sur le navire militaire en voguant en direction de Junon. Les rapports psychologiques, qui laissait entendre que le Docteur se montrerait sans doute coopératif, ont cependant fait fausse route.

Le Docteur Juris s'est montré d'une incroyable violence, dès lors qu'il lui sembla évident que la fuite n'était plus permise. Après s'être montré parfaitement hermétique à toutes les négociations qui lui ont été proposées, même celle qui le plaçait de manière flagrante dans une situation de supériorité, il s'est jeté sur le sujet P-23, avant de le lancer à l'eau, assurant que s'il ne pouvait pas garder l'avancée de ses travaux pour son propre profit, alors personne d'autre n'en disposerait. Il s'est ensuite saisi d'une arme, arme qu'il n'a pas hésité à braquer sauvagement sur les deux miliciens qui constituaient ma garde rapprochée, prise de court ; Ainsi, le Docteur Juris ne pas laissé d'autre choix que celui de l'abattre avec mon propre revolver.

J'estime cependant que l'extrême sauvagerie dont il aura fait preuve aurait néanmoins pu être anticipée, étant donné les racines Wutaïenne de l'individu.

En attestant de la parfaite stricte véracité de chacun des éléments inclus dans ce rapport, je vous adresse, Monsieur, mes salutations les plus distinguées.    

Professeur Simon Hojo, Directeur du Département de Recherche.

PS ; Si jamais la dépouille du Docteur Juris est encore présente à son arrivée à Midgar, la Planète semblant faire un peu ce qu'elle veut à ce niveau-là, je souhaiterais la recevoir dans mes locaux.



   
   
   
   

           
     
Joueur

     
 

Prénom ou Pseudo : Béryl  


     

Age : 22 ans


     

Anniversaire : 23 Février

 
     

Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 7 ans, si j'ai bonne mémoire.


     

Niveau de connaissance FFVII : Correct


     

Où nous avez-vous trouvé ? Bouche à oreille  :hidebox:


     

Votre avis sur notre humble repaire : Décevant. Je n'ai pas trouvé suffisamment de bocaux pour ranger Reanbell.


     

Autre chose ? Il y a une place spéciale en Enfer pour les porteurs du bouc.

 
.:.
     

Code du règlement : Validé par Tifa


 
Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 


Dernière édition par Hojo le Sam 15 Juil - 12:46, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Princesse Raiponce ⊷
avatar
• Age : 35
• Résidence : Tour Shinra
• Localisation : Tour Shinra
Gils : 91

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Hojo   Mer 12 Juil - 17:03

Ouh le gros méchant est la D:

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ~

.:.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 403

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Hojo   Mer 12 Juil - 18:26

Hojoooooooooooooooooooooooo ♥ Je suis teeeeeellement contente que tu nous ai retrouvé *-*

Hehe, ne t'inquiète pas, on va se cotiser pour t'offrir plein de bocaux ♥

Je reste à ta disposition pour t'aider - et te rencarder pour un ménage à trois avec Lucrecia et Vincent *sbaf*

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
⊶ Free as a wild chocobo ⊷
avatar
• Anniversaire : 4 Décembre
• Age : 61 ans
Gils : 35

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Hojo   Ven 14 Juil - 22:38

Tu as écrit Vincent au lieu de Jenova, tu t'es trompée Tifa =(

Ma fiche est terminée. ♥

Merci Genesis :ducky:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ World Regenesis Organization ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 403

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Hojo   Ven 14 Juil - 23:10

Tu es des nooOootreuh ♪


Et bien professeur, c'est un sans faute !
Je suis super touchée que tu ais pris la peine de relire la nouvelle fiche de Reany pour REFAIRE un topo sur le projet phénix, c'est un travail très méticuleux (et j'adore la version d'Hojo concernant la mort de Juris ... j'ai pas pu m'empêcher de l'imaginer mettre Rean en boule pour la lancer à travers le hublot comme un ballon de basket XD). Bref c'est extrêmement complet, tu as bien pensé son retour vis à vis du contexte et tout *-* C'est super ! J'ai vraiment hâte qu'on se croise en RP ! N'hésite pas à venir me parler de tes idées (si tu en as pour d'éventuel projet machiavélique ou divers RP à petite ou grosse implication !). Pareil, pour un flashback, que ce soit avec Luce ou Reany, ça sera un plaisir !

Brefouille, bienvenue ici, tu déchires ;3


Suivez le guide !


Maintenant que ta fiche est validée, les portes du RP et du flood se sont ouvertes !
• Tu peux dès maintenant ouvrir ta fiche de relations, ton répertoire de RPs ainsi que ton sujet P.H.S si ton personnage en est équipé (n'oublie pas de commencer les titres de ces sujets par le nom de ton personnage, ils sont classés par ordre alphabétique pour des raisons pratiques).
• N'oublie pas de remplir les informations relatives à ton personnage dans ton profile et ton inventaire si ce n'est pas encore fait (rappelle : tu peux disposer de 3 matérias au début de ton aventure)
• Si tu as besoin d'aide pour un avatar, une signature ou un codage, c'est par ici !
• Et bien sûr, pour trouver un ou des partenaire.s afin de commencer à RP, c'est juste !
• Pour toute autre question, n'hésite pas à contacter le staff ou à poster tes questions directement ici en ouvrant un nouveau sujet (cela pourra toujours être utile à d'autres !).

Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
 
Hojo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite médicale [PV Yakushi Hojo]
» Redonner une nouvelle vie ( Pv - Michiki - Hojo )
» Diplomatie du Clan Hojo
» Qui es-tu ? [PV Hojo Akihito]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Start a new game :: Nouvelle partie :: Présentations validées-
Sauter vers: