AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊶ Médaillé olympique du RTT ⊷
avatar
• Age : 30
Gils : 571

Inventaire
•:
MessageSujet: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Sam 10 Juin - 20:44


 
Reno

         

//


         

30 ans


         

Non renseigné  


         

Masculin  


         

1m78


         

Turks


         

 Le sale boulot... Et ce qu'on lui demande.


         

Electro-Mag, soit un joli bâton électrique 


         

//


         
Reno, FFVII

     

     
Personnaliser



Bien qu'il soit forcé de porter l'uniforme des Turks, et ce malgré leur statut qui a depuis bien changé, Reno tranche parmi ses collègues de façon radicale. Il est loin d'être tiré à quatre épingles, sa veste ne sera jamais fermée, la chemise rentrée dans le pantalon est une légende urbaine, il voue une haine absolue aux boutons de cette dernière, et les bienfaits de la cravate sont des contrées inexplorées. Entreprise bien vaine qu'est celle de lui donner une apparence plus soignée, à lui qui entretient ce look débraillé, presque insolent dans son milieu. Il ne consent après tout à porter ces habits noirs, cette chemise blanche, que selon ses propres termes. Cela reste en général ce pourquoi on peut se poser des questions quand à son professionnalisme, bien souvent lorsqu'il est entouré de ses compatriotes.

Il pourrait renvoyer une image positive malgré tout, si son maintient ne suait pas la nonchalance. Arme sur l'épaule, mains dans les poches, savamment vautré sur une quelconque chaise, sa décontraction légendaire frôle l'impudence et hurle au mauvais garçon turbulent. Il est reconnaissable entre tous par ce simple fait.

Il reste charismatique, certes pas dans la même catégorie qu'un Tseng ou qu'un Rufus, mais sa bonne taille et sa silhouette sculptée par son métier particulier en font une personne agréable à l'œil. Il n'atteindra jamais la carrure de Rude, c'est plus qu'évident, mais son côté plus léger lui permet des exploits physiques que son comparse ne peut égaler -comme la fuite en situation de crise, bel exemple de virilité pure-.

Autre aspect qui détonne, et dont on se souvient aisément, ce sont ses cheveux flamboyants, virant vers le rouge. Il pourrait aussi bien se coiffer avec un pétard que le résultat serait identique, ou alors ne se coiffe-t-il tout simplement pas. Aussi négligées que le reste de sa personne -à moins qu'il ne passe au contraire des heures à organiser une révolution capillaire?-, ses mèches rebiffent comme elles l'entendent, en une belle anarchie sommairement modérée par une queue de cheval. Celles qui réclament la liberté et désirent retomber sur son front se font radicalement repousser grâce aux lunettes qu'il porte constamment. Pour seul autre accessoire, une boucle orne son oreille gauche, achevant de confirmer son côté décalé.

Le rouquin possède deux grands yeux bleus, clairs, souvent empreints d'ironie ou de malice. Beaucoup se damneraient volontiers pour eux, et leur couleur ressort d'autant plus que deux tatouages écarlates décorent ses pommettes et les soulignent. Son visage est plutôt fin, mais bien loin de l'androgynie qui paraît frapper certains. Il arbore une palette d'expressions impressionnante, mais celle qui revient le plus est un sourire en coin sarcastique, moqueur. Plus ou moins mauvais, cela dit, il est tellement expressif qu'il est très aisé de comprendre à quel moment il faut commencer à s'en méfier. Si par hasard cela vous arrive, surveillez vos poches, ses doigts habiles auront vite fait "d'emprunter" quelque chose sans que vous ne vous en rendiez compte.

     

     
     
   
Charisme



Ce roux de Turk est une personne haute en couleurs, enchaînant les paradoxes, et dont le caractère est ponctué d'étrangetés incohérentes. Suivre son rythme peut s'avérer parfois exaspérant. Dans son attitude comme dans ses réactions, les variations sont dues à son poste auprès d'un président auquel il voue sa vie, et aux ordres de son Chef qui pourrait le faire se jeter d'un pont s'il lui ordonnait. On pourrait croire à un fond mauvais, peut être n'en est-il pas dépourvu, mais ce rebelle dans l'âme est seulement fier de son travail, au point de vivre presque par et pour lui. Pour cette raison, des traits de caractère déplaisants peuvent ressurgir. Une certaine aisance dans le sadisme et la froideur, la cruauté plate, la manipulation, sont des arts qu'il maîtrise et pratique sans problèmes apparents. Il reste un Turk! Il ira au bout d'un ordre donné, que cela lui plaise ou non. Cela en fait un travailleur remarquable, et un homme loyal sur lequel on peut compter pour peu que l'on fasse parti des quelques privilégiés avec lesquels il œuvre.

En revanche, idiot est celui qui pense qu'il se tuera à la tâche en dehors de ses obligations. Les congés sont les congés, sa paresse est réelle, il est vain d'en tirer quoi que ce soit dans ces conditions si cela n'implique pas ses supérieurs ou ses camarades. Bon pilote, il est celui qui râlera le plus longtemps, et le plus haut, durant un trajet, mais aussi celui qui accomplira sa tâche avec un sérieux surprenant une fois sur le terrain. Mais comme il se plaisait à le dire, "Un pro n'est pas quelqu'un qui se sacrifie pour son travail. Ça, c'est un idiot." Sacrifier quoi que ce soit d'autre que son minois, par contre... Bien qu'il soit devenu bien plus honnête avec les événements survenus, il faut faire attention lorsqu'il tend une main amicale à ce que l'autre ne tienne pas le couteau qui vous égorgera un peu plus tard.

Car c'est une personne sournoise, capable d'emprunter des chemins tortueux pour parvenir à ses fins. Frapper par derrière ne lui pose pas de souci moral, se salir les mains encore moins. Ce n'est pas un stratège, mais il comprends vite quand une situation lui échappe. Fuir n'est pas une solution qu'il néglige, en attestent ses nombreuses rencontres avec Avalanche et les oh combien douloureuses raclées prises à ces moments. On remarquera alors qu'il a une affection profonde envers les explosifs, vu l'abus qu'il peut en faire dans certaines situations. Calculateur? Peut être pas, finalement. L'art de foncer dans le tas sans réfléchir l'a élevé au rang de maître en la matière, chose qui se solde en règle général par quelque chose de douloureux et désagréable. Il se fait avoir à chaque fois, mais que voulez vous, c'est dur d'être Reno...

Tout cela, en revanche, est la partie immergé de l'iceberg. Pas vu, pas pris, à moins d'avoir des raisons de le craindre, Reno est un bon camarade. Que ce soit pour la beuverie où les conversations de commère, il est d'excellente compagnie. Il se plaît après tout à boire ou fumer, user de ses charmes également.
Son quota de cynisme et de sarcasme est parfois exagéré, parfois inexistant. Il est de ces personnes impulsives qui peuvent faire rater des négociations en une seule phrase irréfléchie, et à la fois de celles qui ont un humour douteux et appréciable qui permet bien des choses. Il n'est pas un imbéciles, mais tout dépends de sa concentration au moment où les choses se passent, et de son implication du moment. Glisser une remarque cinglante est toujours possible, qu'elle soit bien prise ou non, car le Turk garde rarement sa langue dans sa poche.

Amical, paresseux et décontracté, c'est un homme qui met à l'aise assez vite, anime les discussions mornes, et picole seul ou à plusieurs avec une facilité déconcertante. Bien que sa légère arrogance donne de douces envies de lui faire avaler sa langue, il est rare de ressortir d'un moment passé avec ce rouquin étrange en ayant pour optique de ne plus lui adresser la parole. Il n'est pas une prise de tête, à la conversation facile, preuve en est qu'il peut monologuer avec Rude sans ciller. Les situations de crise ne sauraient pas lui faire perdre ses taquineries, ni même sa manière de parler parfois vulgaire. Son ton est traînant, quoi qu'il y fasse, comme si tout l'ennuyait en permanence, bien que son sourire trahisse au contraire que presque tout l'amuse. Qu'il soit railleur ou amical, il est rare que ce sourire quitte son visage. Lorsque c'est le cas, c'est sûrement que la situation dérape de façon déplaisante, ou qu'il se doit de rester sérieux un moment.


   


 
   
Expérience




La période la plus désagréable de sa vue fut sans doute celle qui suivit la première attaque d'Avalanche. La tentative de destruction d'un réacteur mako, dans le secteur 8, n'était pas quelque chose qui pouvait s'ignorer. Reno fut envoyé sur le terrain, accompagné de ses comparses, pour prévenir les risques d'explosion, et accessoirement se prendre une belle raclée de passage. Ils parvinrent à leur fin il ne savait comment, mais cette mission prit une tournure différente lorsqu'il fut monopolisé durant des semaines, sous forme de garde rapproché, d'infiltré, d'homme à tout faire en quelques sortes. Protéger le Président, c'était une mission qui remplissait ses journées, mais son quotidien pouvait se résumer en une seule phrase: Lutter contre Avalanche, ça remplit le quotidien. Cependant, leur douleur à tous ne s'arrêta pas à cela, car de nombreux incidents fâcheux eurent lieu, les forçant à user de leurs pleines capacités pour parvenir à libérer Veld, leur supérieur, et le faire disparaître de manière à préserver sa vie.

Événement mineur de sa vie qui aurait pourtant une incidence dans le futur, sa rencontre avec un Soldat oh combien prometteur. Il était plongé dans sa mission jusqu'au cou, aux côtés de Rude. Son humeur était atroce. L'idée de devoir nettoyer tout le secteur 8 des copies d'un Soldat déserteur, ce n'était pas quelque chose de très enchanteur. Il fallait le comprendre, obéir aux ordres d'un supérieur c'était une chose, mais se tirer du lit pour une tâche aussi encombrante, c'était tout autre chose. De ce jour là, il ne gardait pas de nombreux souvenirs, si ce n'est celui du Soldat qu'il avait envoyé paître sans classe aucune malgré l'aide qu'il avait apporté, et le fait qu'il ait sauvé une de leurs camarades. Ouais, ce jour là, il aurait sans doute du réagir de manière plus correcte, mais l'urgence de la situation ne lui permettait pas de développer de longues phrases amicales. Peut être Zack le lui pardonnerait-il un jour, mais cette première rencontre restait des plus désagréable pour les deux côtés.
Douloureux échec que de n'avoir où le tirer des griffes de l'infanterie de la Shinra, aux côtés de Tseng, lorsqu'il était fugitif aux côtés d'un jeune chocobo blond dans un état catastrophique.

À l'instar de Tseng, il passa un moment dans le Secteur 5, afin de surveiller Aerith. Il fut chargé de l'emmener avec eux, par deux fois, mais un blond bien connu commença dès ce moment à lui mettre des bâtons dans les roues. Cette habitude perdurera jusqu'à la fin, cela dit, ce n'était qu'un bel avant goût des échecs qu'il connaîtrait ensuite. Reno n'avait certes, pas apprécié de se voir piquer la Fleur tant convoitée sous le nez, mais ce ne fut rien face à ce qui l'attendait.
Avalanche, avec l'aide de Cloud, étaient parvenus à faire exploser un réacteur Mako. Afin de mettre fin à tout ceci, ou tenter du moins d'entraver cet ennemi qui glissait entre leurs filets, Reno fut chargé de l'explosion du pilier du Secteur 7. Il ne fit que jouer son rôle sans faillir, exécuter un ordre donné. Un échange de coups agressifs, violents, se solda par sa réussite. Malgré ses fanfaronnades, il n'était pourtant pas très fier. Qu'y avait-il de glorieux dans cet acte? Il n'était pas complètement stupide. Il venait de causer la mort de centaines de personnes par une simple pression sur un bouton, certes sans ciller, mais pas de gaité de coeur. Il ne s'était tiré de cet affrontement sans un lot de courbatures qui le ruina pendant quelques temps, mais son moral devait souffrir autant que son corps malmené.

Bien qu'il croisa la route d'Avalanche plusieurs fois, au point de connaître un peu trop bien ces visages et ces coups dans sa figure, cela ne se termina jamais sans une explosion, une fuite, ou un petit échange de répliques mi-agressives. Le seul moment à marquer d'une pierre blanche fut la trêve organisée malgré leur rivalité, pour récupérer Elena, puisque mine de rien, Reno y tenait déjà à cette petite étourdie. S'il prenait la peine de se déranger en plein congé...! Il prit son temps, avec Rude, pour laisser Cloud et ses amis faire le sale travail à leur place. Cela leur permit de mettre leur grappin sur Don Corneo qui, une balle plus tard, fut jeté du bout du pied de plusieurs mètres de hauts. Pied qui appartenait au rouquin impassible qui faisait, de nouveau, preuve d'un effrayant professionnalisme. Malgré des directives qui devaient le pousser à se retourner contre ses alliés provisoires à ce moment précis, il décida d'élever au rang de maître suprême sa paresse légendaire, et refusa de faire quoi que ce soit contre ses nouveaux amis illégaux.

Lorsque le météore se mît à chuter, dans la panique générale, il fut monopolisé afin d'effectuer l'évacuation des civils de Midgar, et ce malgré le fait qu'il se serait bien évacué lui même en vu de ce qui était en train d'arriver. Cette intervention permit au moins de contenir un minimum l'affolement général qui aurait pu causer des dégâts importants.

Reno eut, comme les autres Turks, un énorme coup de pression lorsqu'ils se retrouvèrent à se confronter à la disparition de leur Président. Ce fut non sans peine, "avec la façon de faire des Turks" qu'ils parvinrent à le retrouver presque entier. Allez savoir comment perdre une personne est possible, toujours est-il qu'ils y sont parvenus. Par deux fois d'ailleurs. Malgré les ordres qui indiquaient qu'ils devaient se disperser, ou être tué, Rufus leur sauva par ailleurs la chandelle. Il est inutile de préciser que par la suite, Reno refusa de le quitter et continua d'être à son service.
Il participa à ériger le monument central, symbole masqué de l'emprise que la Shinra aurait toujours sur Midgar.

Comme toute personne saine d'esprit, il pensait que l'héroïsme de Cloud et d'Avalanche, ainsi que la disparition du météore et de toute menace marquait la fin d'une ère. La fin de la toute puissance de la Shinra, de leurs malheurs, et de ces tentatives de destruction du monde. Une simplement expédition en hélicoptère, alors qu'il pensait s'ennuyer, lui prouva le contraire. Il ne s'agissait que de trouver un morceau rassis d'une créature assez originale, mais la pluie de balle qui pleuvait sur eux à l'instant où ils prirent possession de la tête de Jenova confirma que le pire se préparait encore. Outre les géostigmates qui ravageaient la population, dont Rufus, ils se retrouvaient désormais face à trois larves argentés qui ne désiraient que les éventrer à mains nues. Cette fois ci, en plus de perdre Elena, ils laissèrent Tseng derrière eux. Une fois leur Président en possession de ce qu'ils cherchaient, les choses s'accélérèrent. Il échoua à le protéger de Kadaj, après une sacré dérouillée à laquelle il ne s'attendait pas, mais ne se contenta pas de ce petit contretemps.

Il y eut un grand changement dans sa vie! Il ne se fit plus botter le train par un hérisson blond sous mako. Non, cette fois ci il avait changé de format. Il se fit massacrer en beauté par un chewing-gum doublé d'un marteau pilon en combat singulier, chose qu'il digéra très mal. Pendant que Bahamut ravageait la ville, que certains s'amusaient à lui courir après, lui fit face à cet incarné au sourire terne et à la souplesse dérangeante, avec lequel il ne parvint concrètement à rien, si ce n'est l'occuper un moment. L'intervention de Reno lors de cette attaque se limita à griller leur couverture en dévoilant qu'effectivement, ils avaient Jenova, assommer son partenaire plutôt deux fois qu'une, et voler du haut d'un immeuble avec l'aisance d'un colibri. C'était le jour de l'ultime malchance, en effet.

Il prit sa revanche en faisant exploser la route en hélicoptère, mais une certaine garce argentée qu'il avait vu d'un peu trop près, et qui visait un peu trop bien signa le crash le plus ridicule de sa carrière. Le rire dérangé de cet agresseur sur sa moto volante le hante encore, c'est dire. Il prit la une résolution d'une vie, en voyant Elena, comme un ange tombé des cieux, venir le récupérer dans un hélicoptère encore entier, lui. Ressortir les explosifs. L'arme lourde. Puisque la première fois n'avait pas suffit, c'était avec un plaisir un rien rancunier qu'il fit sauter un tunnel sur deux des incarnés qui leur causaient du fil à retordre. Alors que Cloud jouait sa vie, eux, Turks, parvinrent au moins à ralentir un peu ces increvables argentés.

Il n'eut certes pas le rôle du blond, qui sauva une nouvelle fois la situation, mais apporta une pierre à l'édifice du monde qu'ils essayaient tous laborieusement de reconstruire. Rien ne valait, à ses yeux, plus que de voir son Président se remettre des géostigmates qui le rongeaient peu à peu.
Il reste depuis à son service, comme tous les Turks, et ce même si la Shinra n'est plus, si leur statut n'est plus le même. Se racheter est une étape longue, et quitter ses camarades serait perdre une certaine forme de famille un peu étrange, dangereuse, mais à laquelle il tient. De toute manière, qui vit Turk, se doit de mourir Turk... Par obligation plus que par choix.

Les événements avec l'Omega n'apportèrent encore que du malheur à la pelle, et Reno fut de nouveau balancé sur le terrain, bien accompagné, et bien heureux de s'en tirer vivant à terme. Vincent parvint à mettre fin à ce chaos qui s'installait, sans mauvais jeu de mot -tiens, pour une fois que ce n'était pas un blond...-. Avec l'expérience, désormais, il ne parvint pas à se réjouir autant qu'il l'aurait du. Ils étaient tous des aimants à ennuis, et quelque chose, dans ces événements, avait un goût d'infini et d'éternel recommencement qui lui déplaisait fortement.
La pluie d'âmes qui s'abattait sur le monde avait un aspect enchanteur qui émerveillait les sens, mais rien de beau n'en découla. Quelques mois à peine après cette nouvelle catastrophe, de nouveaux accidents eurent lieu, discrets, jusqu'à ce qu'on s'y intéresse. À Edge, des disparitions alertèrent les consciences. Comment un Turk pouvait-il passer outre ce fait, sachant qu'il était lui même expert dans l'art des disparitions sordides? Inexplicables, ces disparus ne furent que les annonciateurs du carnage qui parvint à leurs oreilles, orchestré dans un village du Nord, accompagné de nouveaux cas de géostigmates des plus inquiétants. Si Reno n'est pas encore réellement impliqué dans tout cela, rien ne saurait tarder.

   

     
     
     
     
 

             
       
Joueur

       
 

Prénom ou Pseudo : Appelez moi comme vous le voulez, peu m'importe!  


       

Age : L'âge d'un bébé, soit à peine 17 années de vie.


       

Anniversaire : 7 avril

 
     

Depuis combien de temps faites-vous du RP ? Cinq ou six ans, sans doute, bien que les débuts n'aient pas non plus été du grand art!


     

Niveau de connaissance FFVII : Correct, j'imagine, dans le pire des cas j'irais creuser de mon côté pour remettre ma mémoire en place.


       

Où nous avez-vous trouvé ? Je cherchais justement un forum Rpg sur FF, qu'il soit sur le VII ou le XV en particulier, et à force de creuser... Hop!


       

Votre avis sur notre humble repaire : J'admet que c'est le design du forum qui m'a tapé dans l'œil en premier, puis après épluchage des topics, l'ambiance m'a l'air sympathique...


       

Autre chose ? Vive Ardyyyn...

 
.:.
     

Code du règlement : Un Mog est très soyeux quand le Printemps arrive.


 
Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 


Dernière édition par Reno le Dim 18 Juin - 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ Chéri, ça va couper ⊷
avatar
• Anniversaire : 2 mai
• Age : 26 ans
• Résidence : Junon
• Localisation : Everywhere °°
Double compte : Vincent Sexy Valentine
Gils : 770

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Sam 10 Juin - 21:35

Reno parmi nous, LA JOIE ! :raah:

L'est trop cool ce rouquin et ce début de fiche en jette en plus :raah: Bienvenue bébéchat !

.:.



OUR HOPES AND EXPECTATIONS
BLACK HOLES AND REVELATIONS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
⊶ Princesse Raiponce ⊷
avatar
• Age : 32
• Résidence : Tour Shinra
• Localisation : Tour Shinra
Gils : 208

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Sam 10 Juin - 22:11

RENOOOOOOOOOOO BIENVENUE MON BOOOOOOOOOOOO :gensma:

.:.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 586

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Sam 10 Juin - 22:14

Bienvenue Renoooo \ o /

Mufufu, je n'aurais qu'une chose à dire pour le moment : +99999 Ardyn ♥ ♥ ♥

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Dim 11 Juin - 2:49

OMG!!!! Reno! j'ai hate de pouvoir RP avec toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
⊶ Médaillé olympique du RTT ⊷
avatar
• Age : 30
Gils : 571

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Mar 13 Juin - 19:26

Histoire enfin ajoutée, mais j'ai eu une inspiration si fluctuante que je sens venir les infamies et anarchies historiques de loin... Aouch.

.:.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 586

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Mar 13 Juin - 19:53

Reny !! \ o /

Alors ne t'en fais pas, je n'ai pas vu d'incohérence, c'est très bien !

Il manque juste trois petites choses, je ne te demanderais pas d'en faire un roman mais il faudrait juste mentionner :

• La disparition des turks et leur intervention pendant la chute du météore (ils ont aidé à évacuer Midgar).

• L'enlèvement de Rufus qui survient entre ff7 et AC (dans One the Way to a smile, chapitre Shinra) (ou au moins évoquer une petite éclipse, car on a l'impression que les choses s’enchaîne très vite dans ta fiche)

• Et une toute petite intro aux événement du contexte (enlèvement à Edge, massacre au village glaçon ...)

Voilà, juste un petit bout de phrase à chaque fois devrai suffire, mais il me semble que ça mérite d'être mentionner pour Reno ;3


AH et cette fois je n'oublierais pas :

• Il faut que tu choisissent tes matérias (à mettre directement dans ton inventaire via le profil)

:cookie: :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: Cookies pour la route !

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Mar 20 Juin - 21:06

WELCOME HERE ♥
Reno ftw! Hâte de rp avec toi :3
Revenir en haut Aller en bas
⊶ Médaillé olympique du RTT ⊷
avatar
• Age : 30
Gils : 571

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Mar 20 Juin - 21:30

Au plaisir de Rp, Crunch!8D

Tif'-maman-de-tous, j'ai essayé d'ajouter tout ça, s'il faut rectifier de nouveau le tir je suis tout ouïe!

.:.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊶ John Cena ! ⊷
avatar
• Anniversaire : 3 mai
• Age : 23 ans
• Résidence : 7th Heaven
• Localisation : Edge
Double compte : Lucrecia Crescent & Reanbell Valdès
Gils : 586

Inventaire
•:
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Mer 21 Juin - 10:14

Tu es des nooOootreuh ♪


   Et c'eeeeeeeeeeest tout boooooooooooooon \ o /
Bienvenue officiellement chez nous amigos ♥ Merci d'avoir pris le temps d'avoir fais les quelques ajouts demandés =) L'histoire est bien complète ~ J'espère que tu te plairas chez nous, compte sur moi pour te réclamer des petites liens et des rp *w* (j'en connais une qui va te plumer ♥)


Suivez le guide !


   Maintenant que ta fiche est validée, les portes du RP et du flood se sont ouvertes !
• Tu peux dès maintenant ouvrir ta fiche de relations, ton répertoire de RPs ainsi que ton sujet P.H.S si ton personnage en est équipé (n'oublie pas de commencer les titres de ces sujets par le nom de ton personnage, ils sont classés par ordre alphabétique pour des raisons pratiques).
• N'oublie pas de remplir les informations relatives à ton personnage dans ton profile et ton inventaire si ce n'est pas encore fait (rappelle : tu peux disposer de 3 matérias au début de ton aventure)
• Si tu as besoin d'aide pour un avatar, une signature ou un codage, c'est par ici !
• Et bien sûr, pour trouver un ou des partenaire.s afin de commencer à RP, c'est juste !
• Pour toute autre question, n'hésite pas à contacter le staff ou à poster tes questions directement ici en ouvrant un nouveau sujet (cela pourra toujours être utile à d'autres !).

Fiche par Nika pour FF7 Lifestream's Breath
 

.:.

Promise beyond the stars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/ En ligne
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté    Dim 2 Juil - 9:39

Rennoooooo !!! viens faire un câlin de bisounours !!!

Bienvenue, jeune padawan !
Revenir en haut Aller en bas
 
Reno, ou l'art d'être un travailleur décontracté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dédicaces et personnages par RENO.
» Tutorial : la photo de figurines
» Gemmemaster entre en scene
» Rukio Reno
» [Validée]Reno Descure alias Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Start a new game :: Nouvelle partie :: Présentations validées-
Sauter vers: