AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Une chocomoto ? [FT. Aercania]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Dim 23 Avr - 4:55




Une chocomoto ?


Léger contretemps




   Après plusieurs détours afin de se reposer, les flashs épileptiques devenaient de plus en plus récurrents pour l'ex-SOLDAT. Elle commença à chercher asile, sentant qu'elle ne pouvait plus conduire très longtemps. Mais il n'y avait là que des kilomètres de verdure. Cela n'en finissait plus, un cauchemars éveillé. Pour couronner le tout, la moto semblait manquer de mako pour pouvoir démarrer à nouveau. Alors qu'elle poussait maintenant celle-ci à pieds en titubant, des gouttelettes de sueur dégoulinant sur son visage. Une rosée ruisselant en abondance, elle cru apercevoir la silhouette d'une masure. Une odeur chaleureuse et volatile lui empestait les narines, de petits babillements aigus venaient danser à ses oreilles, et finalement elle pénétra dans ce qui semblait être une écurie et y gara sa moto. Les chocobos, effrayés par cette odeur de mako s'échappant du véhicule puissant, commencèrent à bouder une partie du ranch pour s'entasser méticuleusement dans un petit coin. Yggdrasil ne perdit pas une seconde et pénétra dans la maison qui devait appartenir au propriétaire de cette ferme de chocobos et ferma la porte derrière elle. Politesse ? Intrusion ?

Elle s'en fichait, elle ne pouvait pas rester éveillée une seconde de plus. Une fois à l'intérieur elle s'écroula lourdement, ses yeux se fermèrent docilement et un dernier soupire s'échappa de ses lèvres. Son sommeil était profond et sa respiration calme et douce, elle n'avait pas l'ombre d'un doute que des ennuis l'attendaient à son réveil. Mais elle ne pouvait plus combattre sa fatigue, des aptitudes surhumaines, une endurance illimitée ? Cela ne changeait rien face à l'épuisement de l'âme, et jusqu'à preuve du contraire, son esprit était encore celui d'un être parfaitement humain. Bien qu'elle avait était dénuée d'un bon nombre de ses facettes émotionnelles, l'envie d'abandonner et de s'affairer à un long repos était toujours là.


© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Dim 23 Avr - 17:04


Une chocomoto ?
❝Nouvelle rencontre.❞

Temperance "Aercania" Forthright • Une jeune fille au style de vie assez simple, mais au passé lourd et complexe malgré sa jeunesse. Physiquement coquette malgré les cicatrices physiques de son expérience, elle reste une éleveuse et dresseuse de chocobo aux habitudes rurales bien qu'aux mœurs différentes.

Résumé du post •Dans un village paumé qui n'intéresserait personne à part les curieux,les touristes, et les acheteurs de bêtes d'élevages, deux femmes aux mondes et aux expériences bien différentes se rencontrent,va-t-il y avoir prise de bec ?






Yggdrasil • Cette combattante fait parler d'elle depuis quelques mois. Au service de la W.R.O, elle passe la majeure partie de son temps à Edge quand elle n'a rien à faire. Jeune et bien conservée pour des raisons que vous ignorez, la jeune femme fait preuve d'une agilité et d'aptitudes au combat hors normes rappelant les légendes du héros de la Guerre du Wutai. Au guidon d'une moto fonctionnant à la mako, il n'est pas impossible que vous croisiez sa route quand elle doit se rendre en mission. Elle passe parfois au Septième ciel mais se fait discrète, comme toujours. C'est dans sa nature d'agir en restant invisible.


❝Même adultes,certains ont toujours besoin d'une fessée. ❞

Dans les grandes plaines qui entourent ce village bien caché,on peut facilement faire s'emballer sans risques sur de grandes distances une monture, plus particulièrement un chocobo.
Et c'est ce que faisait Temperance lors d'un enième dressage d'une bête plus ou moins têtue, mais qui avait finit par lâcher prise et devenir tout doucement docile.

Les cheveux aux vents, le regard plongé dans l'horizon qui s'approchait puis s'éloignait inexorablement, la dresseuse commençait être fatiguée, aussi amusant et excitant pouvait-être une balade effrénée à dos de chocobo, les muscles de ses bras,ses cuisses et ses hanches avaient leur limite, et pas qu'elle ; le chocobo aussi.

Elle décida donc de rentrer, laissant le puissant volatile trotter,mené à l'instinct, aux sifflotements et à des phrases encrées dans son esprit par le dressage. Il lui fallut un bon petit quart d'heure pour faire le chemin retour, il faut dire qu'un chocobo peut se montrer aussi paresseux qu'un homme d'affaires en vacances si on lui laisse l'occasion.

Plus elle s'approchait de sa petite ferme à chocobo et de ce qui constituait plus ou moins sa maison, plus quelque chose semblait clocher, les bêtes à plumes qui aimaient d'habitude s'étaler jusqu'à même par delà les clôtures du ranch pour afficheur leur présence et leurs couleurs étaient actuellement entassés comme des petits poulets effrayés dans un petit coin de l'établissement.

Elle n'avait pas appris à ses bêtes la peur, en fait la plupart étaient assez fières et joyeuses dans leur comportement, obéissantes quand il le fallait mais elle n'en venait jamais physiquement à les toucher, sauf si la bête était une peste bien têtue et elle-même agressive.

Qu'est-ce qui avait pu provoquer cela ? Elle se dépêcha de descendre de son chocobo de monte, le laissant voguer tout seul jusqu'à l'enclos et se dépêcha de courir sur ses propres jambes, manquant de tomber tellement elle était pressée, elle aperçue de plus en plus proche une étrange construction métallique, elle n'était pas si ignorante, elle ne connaissait pas le nom d'un tel engin mais savait que quelqu'un était venu dessus.

Elle toussa légèrement à l'étrange odeur ambiante encore légèrement présente provenant des pots d'échappements du véhicule, entre énervement, confusion et paranoïa,elle se mit à pousser la moto hors de son enclos, la créature de métal était assez lourde, mais il ne lui fallu que quelque minutes et presque sans bruits pour éloigner la chose suffisamment pour que ses bêtes se remettent à piailler oisivement et ré-occuper l'espace environnant.

Cela ne réglait pas le problème de QUI était là ? Un agent de la Shinra venu régler ses comptes ?  Un Turks cherchant vengeance ? Ou bien même autre chose.. Elle dégaina la lame courte qui ne faisait pas qu'office de décoration sur sa hanche, et s'approcha doucement à l'intérieur de sa demeure. La porte était fermée, alors qu'elle était habituellement ouverte à cause des poussins baladeurs qui pourraient se perdre dans la maison, et dont le piaillement était presque inaudible quand ils étaient coincé derrière une porte, c'est donc pour cela qu'Aercania ne ferme jamais la porte. Il y avait donc bien quelqu'un à l'intérieur !

Elle tourna doucement la poignée. Nerveuse, le cœur qui bat, elle serait sûrement morte d'une complication cardiaque si elle était vieille tellement l'intensité de son stress était grande à ce moment là. Comme la plupart du bâtiment était consacré aux chocobos, sa propre maison n'était faite qu'une d'une pièce, mais une assez grande pièce, qui combinait de façon plus ou moins habile une chambre, une cuisine, une salle de bain et ainsi de suite. Elle tourna son regard furtivement sur chaque endroit de la pièce, son odorat perçut rapidement une senteur inconnue, étrangère, qui n'était ni un chocobo, ni une personne du village. En un instant ses yeux se posèrent sur l'étrange personne aux cheveux argentés qui dormait sur son lit, sa tenue était si particulière, tout paraissait si mystique autour de cette inconnue. Dans un autre contexte, cette situation aurait pu donner des sentiments bien différents que de la nervosité et du stress à la dresseuse, mais elle était trop paranoïaque sur le moment. Il fallait agir, il fallait réfléchir..

Sans plus y penser, elle rengaina sa lame et pris,posée sur un meuble à coté, un lasso pour chocobo dont les matériaux étaient assez solides pour encaisser assez longtemps la puissance légendaire d'un gros chocobo déchainé qui veut de la nourriture. Tel la mémoire musculaire de ses années à AVALANCHE, elle sauta sur le lit d'un bond, maintenant en place la personne en plaçant tout son poids sur son bassin et ses hanches, avant de rapidement se servir du lasso sur l'inconnue aux cheveux argentés, lui bloquant les bras, serrés à la taille assez fortement par le lasso. D'une voix peu rassurée et n'ayant pas dit un seul mot à une personne qui ne parlait pas un dialecte de campagne depuis un moment, elle s'exprima comme elle pût.
     

Aercania • "Qui es-tu ? Que viens-tu faire ici ?! Venais-tu voler mes bêtes ? Cambrioler ma maison ? Pour qui travailles-tu ?! P-Parles ! T-Ton sort en dépend, inconnue ! Je ne souhaite pas te faire de mal, mais si je dois le faire pour protéger mes bêtes, mon village ou moi-même, j-je n'hésiterai pas !  "




© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Lun 24 Avr - 1:06




Une chocomoto ?


Le contretemps du pardon




   Plusieurs heures à rêvasser dans un matelas moelleux l'avait revigorée, alors qu'elle se réveillait intérieurement en prenant soin de montrer aucun signe extérieur, elle inspecta rapidement les lieux et remarqua la masse imposante qui trônait à son dos. Elle étouffa un grognement et remarqua ensuite ses pieds et ses mains liées. C'était un défi pour un ex-SOLDAT, s'extirper d'autant de contraintes sans blesser la chose vivante qui essayait de l'immobiliser au sol et partir dans la plus grande des discrétions. Dans un premier temps, elle courba le postérieur d'une force dépassant largement les appuis de la dresseuse, faisant sautiller celle-ci par dessus Yggdrasil. Puis l'ex-SOLDAT ouvra les yeux et se plaça sur ses deux pieds joints pour se remettre debout. Secouant légèrement la tête pour se réveiller, maintenant face à la jolie jeune femme qui l'avait séquestrée, elle recula en sautillant les deux pieds attachés jusqu'à bousculer accidentellement une armoire. Une petite statuette de chocobo en porcelaine se fracassa sur son crâne et un gémissement se déroba de ses lèvres écarlates et crémeuses. Agacée par cette situation gênante, elle contracta ses muscles, ses yeux mako se mirent à luire d'un turquoise irradiant et elle brisa ses liens sans vergogne.


Elle massait doucement ses poignets en fixant la jeune femme, puis s'abaissa respectueusement pour excuser son intrusion. Elle n'avait en effet pas entendue les menaces de cette dernière à son encontre et vide de manières, elle ne sentait pas coupable de quelque chose de grave malgré le regard inquisiteur d'Aercania. Elle commença à plonger une main dans l'une de ses poches cachées sous sa tunique et déposa un gil au sol. Mal à l'aise et ne sachant comment réagir pour se faire excuser, elle tremblotait en fixant sa "victime".


© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Lun 24 Avr - 21:19


Une chocomoto ?
❝Un poussin argenté et perdu.❞

Temperance "Aercania" Forthright • Une jeune fille au style de vie assez simple, mais au passé lourd et complexe malgré sa jeunesse. Physiquement coquette malgré les cicatrices physiques de son expérience, elle reste une éleveuse et dresseuse de chocobo aux habitudes rurales bien qu'aux mœurs différentes.

Résumé du post •Dans un village paumé qui n'intéresserait personne à part les curieux,les touristes, et les acheteurs de bêtes d'élevages, deux femmes aux mondes et aux expériences bien différentes se rencontrent,va-t-il y avoir prise de bec ?






Yggdrasil • Cette combattante fait parler d'elle depuis quelques mois. Au service de la W.R.O, elle passe la majeure partie de son temps à Edge quand elle n'a rien à faire. Jeune et bien conservée pour des raisons que vous ignorez, la jeune femme fait preuve d'une agilité et d'aptitudes au combat hors normes rappelant les légendes du héros de la Guerre du Wutai. Au guidon d'une moto fonctionnant à la mako, il n'est pas impossible que vous croisiez sa route quand elle doit se rendre en mission. Elle passe parfois au Septième ciel mais se fait discrète, comme toujours. C'est dans sa nature d'agir en restant invisible.


❝Même adultes,certains ont toujours besoin d'une fessée. ❞

La situation tourna bien vite au désavantage de la dresseuse qui pensait être en total contrôle de cette inconnue intrusive,mais elle dût vite se remettre en état de panique et d'attention, dans une posture prête au combat,ou plutôt prête à se défendre, elle observa le cirque que fît Yggdrasil, manquant de lâcher un ricanement moqueur en la voyant sautiller, jusqu'à ce qu'elle se cogne contre l'armoire...Est-ce que c'était vraiment une personne dangereuse ? Elle semblait forte mais plutôt maladroite. Un peu comme un pauvre chocobo confus et apeuré, elle observait avec beaucoup d'attention le comportement de cette étrangère vêtue étrangement.

Sur le sol,elle observa la petite décoration qui était tombée sur la tête de cette jeune femme et qui s'était brisée au sol, elle était un peu triste de perdre une décoration aussi adorable, mais ce qui était important c'était de savoir si ce choco..-Euhm,cette personne était blessée, elle ne pouvait pas avoir la mort de quelqu'un sur les bras non plus, encore moins quelqu'un qui n'a pas l'air méchant.

Elle fût alors assez étonnée, presque émue du comportement détaché d'Yggdrasil, cette jeune femme aux cheveux argentés semblait vraiment peu douée pour les affaires d'interactions sociales, alors qu'elle venait de déposer devant-elle une pièce  elle l'observa droit dans son regard, face à face,l'observant d'un air perplexe et attendri. Elle lui rappelait un chocobo venant de faire une bêtise et qui ramenait une petite bête chassée comme cadeau d'excuse ou de pardon, ou même d'amitié.
Mais cette "humaine" aux cheveux argentés n'était pas un chocobo !


Et pourtant elle l'observait trembler comme une petite bête apeurée. Ou peut-être n'était-ce pas de la peur ? Peut-être était-ce de la tension ? De la nervosité ? La paranoïa d'Aercania revint rapidement à la surface alors qu'un milliards de questions envahissaient son esprit à propos de cette jeune femme qui avait entré son domicile sans permission.

Elle l'observait donc trembler, dans un silence et un malaise pesant petit à petit alors qu'elle ne se gênait pas pour l'observer de ses bottes jusqu'à ses cheveux argentés.

Presque plusieurs minutes passèrent avant que Temperance ne se décide à parler,enfin à essayer de dire quelque chose pour arranger ou comprendre la situation...

En lui posant plein de questions inutiles et sans sens dans un ordre totalement désordonné et confus,bien entendu !
     

Aercania • "E-Euhm..-Qui êtes vous ? Pourquoi êtes-vous là ? C'est à vous l'engin en métal qui fait peur à mes bêtes dehors ? Je l'ai déplacé un peu plus loin vous ne m'en voudrez pas j'espère. Euhm,ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ? Pourquoi vous dormiez sur mon lit ? C'est quoi votre nom ? Et pourquoi vous venez de poser une pièce là devant moi ?  "




©️ Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Mar 25 Avr - 13:04




Une chocomoto ?


La richesse de ses excuses




   L'ex-SOLDAT avait d'hors et déjà la tête qui tournait face à ces multiples questions. En effet, les rapports sociaux n'étaient pas son fort et elle commença à rougir. Mais par la même occasion son esprit apporta son lot de soutien afin d'y résoudre. Essayant de s'énumérer les questions posées une par une afin d'y répondre.

  • "- Euhm...
    Qui êtes vous ?"


Il s'agissait de la première interrogation posée par la victime de son intrusion, de qui il s'agissait ? C'était bien loin d'être la plus facile. En effet, qui elle était ? Sinon une consultante de la W.R.O au passé confus ? Elle pouvait s'en tenir à ce maigre réponse, mais savoir qui elle était l'intriguait d'autant plus que l'éleveuse face à elle. Elle était un enfant rêveur, un SOLDAT dévoué et porté par ses convictions, un héros trahis et une amnésique insipide. C'était beaucoup de personnes pour un si petit corps, un corps dont l'attache la plus proche était son plus grand cauchemars. Est-ce que c'était la bonne réponse ? N'était-elle pas au finale qu'un clone du héros de Nibelheim, un pantin du destin ?Elle déglutina puis se résolut à répondre.

  • "- Je suis...
    Moi ? Enfin je crois ?"


exprima la jeune femme armée d'un doute profond avant de faire balancer son regard vers le miroir le plus proche. Sa chevelure blanche aux reflets d'argent, son regard félin imprégné de mako et même son goût pour les vêtements noirs lui laissaient penser que sa propre existence n'avait rien de personnel. Jusqu'à ses préférences vestimentaires, transposées par-delà la personnalité d'un autre. Et il était l'Authentique, et elle qu'une réplique. Mais elle voulait exister, plus que jamais ! Se présenter d'une manière différente à cette jeune femme était peut-être une occasion pour elle de gagner une amie, qui pourrait l'observer d'un point de vu franc et non pas professionnel comme ses collègues de la W.R.O

  • "- Pourquoi êtes-vous là ? C'est à vous l'engin en métal qui fait peur à mes bêtes dehors ? Je l'ai déplacé un peu plus loin vous ne m'en voudrez pas j'espère. Euhm,ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ? Pourquoi vous dormiez sur mon lit ? C'est quoi votre nom ? Et pourquoi vous venez de poser une pièce là devant moi ?"

La jeune femme inspira longuement puis expira pour se préparer et s'efforça de répondre de manière intelligible pour ne pas avoir à se répéter.

  • "- Je... Je n'étais pas très bien, et j'ai trouvée votre maison en suivant le sentier, ou devrais-je dire votre ranch. Je me suis permis d'y pénétrer car je ne pouvais plus tenir debout. Fort heureusement le confort de votre chez-vous m'a reposée suffisamment pour reprendre la route. L'engin en métal n'est autre que mon véhicule de transport, l'Hardy-Daytona. Un vieux souvenir... Et concernant mon nom, je pense que vous pouvez m’appeler Yggdrasil. La pièce était d'une manière de payer ma dette pour avoir passée une nuit chez vous !"

Elle leva les yeux au plafond et essuya son front d'un revers du poignet en dodelinant de la tête.
Elle n'avait plus vraiment envie de partir, le confort de ce nid douillet lui faisait rêver d'une vie tranquille. Mais elle avait du travail, et elle ne pouvait pas lambiner d'avantage ici. Peut-être que cette jeune femme serait prête à la suivre, mais que deviendrait ses chocobos dans ce cas ? Elle se questionnait tout en la défigurant, la pauvre avait probablement perdu un bras et un œil pour les dissimuler de cette manière. Une ancienne aventurière ? Peut-être, mais certainement une épéiste,
sa manière de tenir le sabre témoignait une expertise significative. Et poser des questions n'apporterait pas de résultats aussi fructueux qu'un bon entrainement d'après l'ex-SOLDAT. Le combat, c'était la connaissance de soi et d'autrui, un échange d'émotions rythmées !

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Mer 26 Avr - 2:30


Une chocomoto ?
❝Des idées différentes.❞

Temperance "Aercania" Forthright • Une jeune fille au style de vie assez simple, mais au passé lourd et complexe malgré sa jeunesse. Physiquement coquette malgré les cicatrices physiques de son expérience, elle reste une éleveuse et dresseuse de chocobo aux habitudes rurales bien qu'aux mœurs différentes.

Résumé du post •Dans un village paumé qui n'intéresserait personne à part les curieux,les touristes, et les acheteurs de bêtes d'élevages, deux femmes aux mondes et aux expériences bien différentes se rencontrent,va-t-il y avoir prise de bec ?






Yggdrasil • Cette combattante fait parler d'elle depuis quelques mois. Au service de la W.R.O, elle passe la majeure partie de son temps à Edge quand elle n'a rien à faire. Jeune et bien conservée pour des raisons que vous ignorez, la jeune femme fait preuve d'une agilité et d'aptitudes au combat hors normes rappelant les légendes du héros de la Guerre du Wutai. Au guidon d'une moto fonctionnant à la mako, il n'est pas impossible que vous croisiez sa route quand elle doit se rendre en mission. Elle passe parfois au Septième ciel mais se fait discrète, comme toujours. C'est dans sa nature d'agir en restant invisible.


❝Même adultes,certains ont toujours besoin d'une fessée. ❞

La dresseuse hocha la tête, écoutant les réponses plus ou moins consternantes du "soldat", elle lui tourna autour pendant plusieurs minutes l'observant en l'écoutant expliquer qui elle était...

Mais Temperance avait bien du mal à la croire, ayant l'impression qu'elle s'est plutôt fait mal à la tête et qu'elle racontait des bêtises, elle voulait tout de même en savoir plus, elle était curieuse...

Sans vraiment prévenir elle ramassa la pièce puis fit étendre son bras à Yggdrasil pour lui remettre la pièce dans la main.
     

Aercania • "Je ne suis pas sûre que c'est comme cela que je ferais payer une inconnue qui a dormi dans mon lit,je ne suis pas une auberge et tu n'as pas vraiment mis le foutoir,bien sûr tu as cassée cette adorable petite décoration en forme de chocobo, mais j'ai déjà une idée de comment te faire vraiment payer."


Aercania avait en effet une idée en tête, alors que la jeune femme en face avait l'idée de la tester au combat, elle rengaina sa lame,ou plutôt la déposa dans un coin contre un meuble,puis se mit à sourire honnêtement à Yggdrasil, ricanant légèrement, elle ouvrit la porte et pris alors la jeune femme de la W.R.O par la main,l'amenant dehors, avec ou sans son avis de toute façon.

Elle l'amena rapidement dehors,toute souriante, il faisait beau,mais pas trop chaud,un temps assez tempéré pour que les bêtes au plumage épais puisse se balader et s'amuser sans avoir à s'hydrater de manière trop fréquente et intensive.

Plus le temps passait et plus l'idée d'Aercania paraissait claire. Cette soldat de la W.R.O, Yggdrasil paraissait si confuse et perdue, comme un enfant, et généralement rien de mieux qu'un animal doux et amical pour calmer et améliorer sa relation avec un enfant. Elle siffla doucement et en quelque minutes une dizaine de jeune petits chocobos encerclèrent petit à petit de manière curieuse les deux femmes. Ces petits oiseaux étaient assez âgés pour plus ou moins se défendre des petits prédateurs ou courir assez vite pour s'enfuir. Mais ils ne représentaient aucun danger. En effet ils étaient si petits qu'ils étaient moins grand que la dresseuse elle-même.

Temperance avait dans la main qui ne tenait pas celle d'Yggdrasil, un petit seau rempli de nourriture à picorer,des graines, peu caloriques mais dont ces petits chocobos ne devaient pas abuser, en gros un peu comme des gâteaux pour le goûter des enfants. Elle espérait donc apprendre ou plutôt comprendre la jeune femme aux cheveux d'argent avec une méthode assez particulière, elle guida la main de celle-ci qu'elle tenait vers la sienne vers un des petits chocobos le plus avancé, et lui fit doucement poser la main sur son plumage et lui fit commencer la motion de le caresser. Elle récolta quelque graines et les donna au chocobo bien dressé qui les picora doucement mais sûrement.

Tempérance tourna la tête vers Yggdrasil, rapprochant le seau d'elle,puis s'exprima.
     

Aercania • "N'ai pas peur,ils ne vont pas te picorer la main. En revanche toi tu leur as fait peur,"Yggdrasil", je ne sais pas comment tu t'es perdue vers mon village, mais les bêtes d'élevages et celles sauvages aux alentours ne supportent ni le bruit ni l'odeur de l'engin sur lequel tu es venu ici."


Elle s'exprimait d'un ton assez doux en parlant de ses bêtes, et même d'Yggdrasil, elle ne lui faisait pas de remontrances, simplement des explications telle une figure maternelle,parentale ou même une institutrice, elle lâcha la main du soldat pour voir si elle continuerait la motion de caresser le petit chocobo toute seule, puis lui ébouriffa les cheveux,sans gênes,ricanant à nouveau avant de continuer.


Aercania • "Tu as déjà vu des chocobos par chez toi ? En vie,bien sûr,pas dans une assiette ! Je vais te faire payer ton intrusion et ta nuit avec quelque petites leçons locales, tu vas d'abord essayer de gagner la confiance de ces petits chocobos jusqu'à ce que tu puisses être capable de leur faire faire des tours ou bien de t'approcher sans avoir besoin de nourriture sous la main,ensuite on verra !"




© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Sam 29 Avr - 5:18




Une chocomoto ?


Un stage en campagne




   Alors qu'elle se faisait entraîner dans ce ranch de volailles, une grande et vaste plaine délimitée par des barricades en bois, une véritable corral de paradis qui en mis plein les yeux à la consultante de la W.R.O. Elle avait alors presque oubliée la raison de sa présence, illuminée par le soleil éblouissant du matin. C'était certain qu'à son arrivée dépêchée d'hier soir l'avait privée de ce joli spectacle, mais elle savait mieux que quiconque que la beauté d'une vie ne valait pas la sécurité du monde entier. Elle n'avait pas le temps de consacrer son existence à ces babillages passionnants, elle devait se battre pour que d'autres puissent le faire et profiter de ce genre de choses. A la suite d'un sifflement plusieurs piailleurs juniors vinrent jusqu'aux deux femmes afin de se repaître des graines que Tempérence avait vicieusement apportée. L’appât du gain, la faim instinctive, appelez ça comme vous voulez. Ils n'étaient en tout cas pas venus pour voir leurs maîtresse bien-aimée, et ça Yggdrasil en était persuadée. Elle esquissa un rictus en coin alors que Tempérance l'aidait à caresser ses goinfres sur pattes. Elle se croyait aimée, mais ce qu'ils voulaient c'était surtout le contenu de ce seau !


  • "- N'ai pas peur, ils ne vont pas te picorer la main. En revanche toi tu leur as fait peur,"Yggdrasil", je ne sais pas comment tu t'es perdue vers mon village, mais les bêtes d'élevages et celles sauvages aux alentours ne supportent ni le bruit ni l'odeur de l'engin sur lequel tu es venu ici."


La jeune femme répondit d'un soupirement inaudible à ces accusations teintées de bonnes intentions.
Elle s'imaginait quoi ? Que sa prairie enchantée vivait à l'abris des dangers ? Quel culot ! Elle vient de son plein gré apporter son aide aux "abandonnés de la forêt", et elle se fait charier sur son moyen de transport. La Hardy-daytona elle au moins, elle lui perce pas les tympans de plusieurs sifflements aigus.



  • "- Tu as déjà vu des chocobos par chez toi ? En vie,bien sûr,pas dans une assiette ! Je vais te faire payer ton intrusion et ta nuit avec quelque petites leçons locales, tu vas d'abord essayer de gagner la confiance de ces petits chocobos jusqu'à ce que tu puisses être capable de leur faire faire des tours ou bien de t'approcher sans avoir besoin de nourriture sous la main,ensuite on verra !"


Elle continua à caresser le plumage du chocobo sous sa main par pure sympathie, puis le laissa se retirer quand il trouva mieux à faire. Cette petite séance qui donnait l'illusion à Tempérance d'un intérêt pour la soldat face à ces petites bêtes, mais quand cela prit fin, la jeune femme se retourna brusquement pour vous regarder. Son ton devint rapidement plus sérieux d'autant qu'elle se rappela la raison de sa présence ici, elle n'était pas ici pour faire un stage dans la nature mais pour traquer un imposant béhémoth qui rôdait dans les parages.


  • "- Navrée, mais j'ai plus important à faire, veuillez m'indiquer où vous avez mis ma moto s'il vous plait. J'ai déjà perdu trop de temps ici."


Elle expira et regarda le ciel azuré parsemé d'onctueuses taches nuageuses. L'air et la température donnait un sensation graduelle à la combattante, une envie de s'allonger pour respirer et prendre le temps de se sentir en vie. Mais ce n'était malheureusement pas possible, elle ne devait pas perdre de vue son objectif. Avec son retard, le béhémoth a peut-être bien même atteint le village !

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   Dim 14 Mai - 8:30


Une chocomoto ?
❝Le piaillement de la vérité sort du bec des poussins.❞

Temperance "Aercania" Forthright • Une jeune fille au style de vie assez simple, mais au passé lourd et complexe malgré sa jeunesse. Physiquement coquette malgré les cicatrices physiques de son expérience, elle reste une éleveuse et dresseuse de chocobo aux habitudes rurales bien qu'aux mœurs différentes.

Résumé du post •Dans un village paumé qui n'intéresserait personne à part les curieux,les touristes, et les acheteurs de bêtes d'élevages, deux femmes aux mondes et aux expériences bien différentes se rencontrent,va-t-il y avoir prise de bec ?






Yggdrasil • Cette combattante fait parler d'elle depuis quelques mois. Au service de la W.R.O, elle passe la majeure partie de son temps à Edge quand elle n'a rien à faire. Jeune et bien conservée pour des raisons que vous ignorez, la jeune femme fait preuve d'une agilité et d'aptitudes au combat hors normes rappelant les légendes du héros de la Guerre du Wutai. Au guidon d'une moto fonctionnant à la mako, il n'est pas impossible que vous croisiez sa route quand elle doit se rendre en mission. Elle passe parfois au Septième ciel mais se fait discrète, comme toujours. C'est dans sa nature d'agir en restant invisible.


❝Même adultes,certains ont toujours besoin d'une fessée. ❞

La palefrenière sembla soudain assez confuse de ce que venait de lui dire Yggdrasil,
elle la contempla un instant, la regardant de haut en bas alors qu'elle même était entourée de ces petits chcobos par dizaine, et au contraire des pensées du soldat, ils étaient bien là par affection,comme une sorte de mère alternative,ou une grande sœur ? On pourrait dire chef de meute,mais ce sont des oiseaux,pas des prédateurs tels des loups !

Elle soupira longuement en réfléchissant à ce qu'Yggdrasil venait de lui dire, cela lui semblait incohérent ! Après tout, si elle avait BIEN plus urgent,pourquoi ne l'a-t-elle pas fait avant de venir squatter son lit,sa maison, et qui sait quoi d'autre ! Si ça se trouve, elle s'est peut-être aussi servir de ses affaires intimes sans permission,comme sa brosse à dents ou sa brosse à cheveux ! Et la nourriture,hein ? Enfin ce n'était pas le plus important, le plus important actuellement était de déceler la vérité, et Tempérance était bien décidée à faire cracher le morceau à la personne qui prétendait avoir plus urgent à faire, elle grogna, alors qu'elle se mit à toiser de haut en bas, rougissant légèrement en se rendant compte que la tenue d'Yggdrasil était quand même plutôt..osée ! Pour un soldat,en tout cas.

Elle soupira alors qu'elle lui posa une question très importante.
     

Aercania • "Je ne vous crois pas,c'est un mensonge ! Vous n'avez juste pas envie de payer votre dette,n'est-ce pas ? Je peux comprendre les chocobos ce n'est pas ce qui plaît à tout le monde,mais ce n'est pas une raison pour mentir ! Si vous aviez plus urgent,comme une mission ou que sais-je, n'aurait vous pas dût l'effectuer au lieu de venir dormir chez moi ? Je ne vous crois donc pas ! Et je ne vous dirais pas où est votre engin tant que je n'entend pas la vérité de votre bouche, et sur un ton plus chaleureux, s'il-vous-plaît ! Car sachez que je considère quand même qu'avec votre rôle on doit vous remercier de protéger le monde ou ce genre de chose,alors peut-être que si vous savez faire amende, je vous prêterais mon logis et de quoi vous restaurer tout le temps que vous êtes supposée rester ici ! "




© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une chocomoto ? [FT. Aercania]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chocomoto ? [FT. Aercania]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VII - Lifestream's Breath :: Friends zone :: Ecraser la partie ? :: Archives RP abandonnés-
Sauter vers: